Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 653 avis et 165 séries (Note moyenne: 2.83)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Yiya  posté le 18/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'hésite entre 3/5 et 4/5 pour ce premier tome qui s'avère très prometteur.

Pour commencer le dessin est vraiment très sympathique, entre les décors froids et enneigés ou ces sous-sols incroyables et mystérieux, c'est très dynamique et dépaysant ; personnellement j'adore tout ce qui touche de près ou de loin aux mondes parallèles. Le trait est très assuré et précis, les couleurs pétillantes, j'aime beaucoup.

Le scénario réserve surprises et rebondissements dès le premier tome et donne furieusement envie de connaître la suite.

Enfin les propos et le caractère de la jeune Yiya donnent du peps à la lecture et un côté très attachant à ce personnage.

Je dirais qu'on tient là une série graphiquement très agréable et qui sort de l'ordinaire. J'attends la suite avec impatience. Comme c'est bientôt noël je n'attends pas la suite pour mettre d'ores et déjà la note de 4/5, en espérant ne pas être déçue.

Nom série  Le Photographe  posté le 12/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici un pavé qu'il est bien difficile de lâcher une fois entamé ! Et pourtant je suis loin d'être une adepte de la BD reportage sur sujet d'actualité.

Jusqu'à présent, malgré sa bonne réputation, je ne m'étais jamais laissée tenter par l'emprunt et encore moins l'achat, et c'est en lisant Les Ignorants que l'envie est venue. En effet, dans cette BD, Davodeau fait lire "Le photographe" à son ami Richard (qui pour une fois ne s'endort pas dessus comme pour ses autres découvertes BD, bien au contraire) puis lui présente d'une part Emmanuel Guibert - qui raconte comment la rencontre avec le photographe et toute l'aventure elle-même l'a marqué à jamais - puis les deux médecins reconvertis en producteurs de vin dans le vignoble bordelais.

J'ai entamé ma lecture sans grande conviction malgré tout : ce mélange pas super esthétique de photos souvent trop petites et de dessins d'un style qui n'est pas pour m'enthousiasmer outre mesure n'était vraiment pas très attirant pour quelqu'un comme moi qui donne beaucoup d'importance à la beauté du dessin en bande dessinée (ce qui m'amène souvent à la déception côté scénario soi dit en passant…).

Et puis tout doucement, au fil des pages et de la narration du photographe mes yeux sont restés accrochés, mes mains tournaient les pages les unes après les autres sans trouver d'occasions de faire des pauses : cette aventure de plusieurs mois d'un photographe au milieu d'une mission de Médecins Sans Frontières en Afghanistan est extraordinaire et passionnante ! Ces humanitaires font face à des difficultés monumentales et prennent des risques considérables pour aller soigner et porter secours dans des coins complètement reculés, risques qu'ils reprennent sans hésiter quelques mois plus tard tellement ils sont attachés aux populations locales qu'ils croisent et aident.
Les Afghans – hommes, femmes, enfants, vieillards - qui pour moi jusqu'à présent n'étaient que des individus déshumanisés et interchangeable vus par l'œil rectangulaire de la télévision, prennent vie et montrent un visage "humain" (pas toujours très reluisant d'aileurs) et j'ai compris ce qui pouvait motiver ces hommes et femmes exceptionnels à faire ce métier pour le moins inconfortable, erreintant et risqué. Ma petite vie occidentale pépère me semble bien fade à côté… ce n'est pas pour autant que je me sens capable d'en faire autant ; moi aussi, comme Didier (le photographe), j'ai envie de leur dire mon admiration à chaque page !

Empruntez-le, achetez-le, offrez-le sans risque, c'est un témoignage exceptionnel ! Et comme le suggère Monsieur Davodeau dans ses "Ingnorants", je vais peut-être m'intéresser à La Guerre d'Alan d'ici peu.

Nom série  3 Secondes (3'')  posté le 09/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour moi, "3 Secondes" est franchement bien, limite culte, tellement le concept est original et bien mené (surtout couplé à la version numérique disponible sur internet).

J'ai scruté chaque image, j'ai adoré la descente vers le stade de foot ou la fuite dans l'espace.
A la lecture de la BD je me suis demandée parfois si la trajectoire était bien réaliste, mais quand je suis passée à la version numérique, à quelques rares exceptions je me suis bien rendue compte à quel point la réalisation est précise et minutieuse. C'est un travail titanesque ! Il y a bien quelques passages un peu confus, mais dans l'ensemble ça se suit sans difficulté.
La version disponible sur internet est très bien pensée aussi, elle ne se contente pas de nous offrir l'animé de la BD, on peut aussi jouer sur le sens et la vitesse de lecture. C'est un plus indéniable qui complète parfaitement la version papier.

Une belle surprise, dont je vais avoir du mal à me séparer car je l'ai achetée pour l'offrir à Noël... MAM ne m'avait pas convaincue jusqu'à présent (en fait je n'ai lu que Le Dessin je crois...) mais du coup je vais sans doute m'intéresser un peu plus à la production de ce monsieur.

A commander au Père Noël sans hésiter.

Nom série  Atar Gull ou le destin d'un esclave modèle  posté le 04/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pas mal sans plus on va dire.
Cette BD je l'ai achetée suite aux bons avis récoltés ici, mais pour l'offrir à une personne qui s'intéresse à l'histoire, donc à la base je n'étais pas intéressée pour moi-même. Je pensais tout de même y trouver le petit plus que laissaient espérer les bonnes notes données et ce ne fut malheureusement pas le cas.

Pour commencer je n'aime pas du tout le dessin, trop simple à mon goût, que ce soit au niveau du trait comme de la mise en couleurs. Graphiquement, ça n'arrive pas à la cheville de Bourgeon et de son Bois d'Ebène qu'évoque aussi un autre aviseur.
Au niveau de l'histoire, je dirais que tout s'enchaine trop vite. Malgré les 86 pages de ce volume, je n'ai pas eu conscience du temps qu'il a fallu à Atar Gull pour faire ce qu'il a fait, il y a trop de raccourcis et je n'ai pas été touchée par son destin d'esclave modèle.
La seule chose dans cette histoire qui m'a marquée c'est ce planteur qui se prend pour un humaniste mais qui finalement n'a pas plus de considération pour ses esclave qu'il n'en aurait pour des animaux. Il est sans doute le moins pire de tous, mais ça fait peur quand même...

Voilà, pas pour moi, mais de toutes façons, ce n'est pas pour moi que je l'ai achetée, alors tant mieux, en espérant qu'elle plaise à son futur propriétaire !

Nom série  Le Dernier Cosmonaute  posté le 02/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La médiocrité de ma note est essentiellement due au fait que l'histoire racontée n'est pas ma tasse de thé car en dehors de ça le format est sympa, le dessin est simple et sympathique et les couleurs douces et agréables à l'œil.

Tentée par l'avis de Paco, par la jolie couverture et par la sympathie dégagée par l'interview de l'auteur publiée récemment sur le site, je n'ai pas hésité à emprunter l'objet à ma bibliothèque. Mais bon, le thème est trop classique et vu et revu, sauf peut-être cet ours en peluche qui fume et qui sert de conscience au héros.
L'histoire est un peu culcul et surtout la fille m'est franchement antipathique. Finalement, j'ai plus envie de conseiller à Larry de poursuivre son rêve de gosse que de l'inciter à oublier l'enfant qu'il était et tous ces rêves d'espace qui traînent encore dans un coin de son cerveau.

Pas ma came ! Mais l'objet a des qualités qui plairont surement à d'autres.

Nom série  Okko  posté le 30/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Franchement déçue, surtout avec tous les avis enthousiastes récoltés çà et là...

Alors le premier cycle ok, jolies couleurs, joli dessin, de l'action, du dépaysement, de l'aventure, de la magie, j'adhère. D'ailleurs j'ai enchainé direct avec le second cycle et là... c'est le drame...

Voilà 10 jours que j'avance à coup de une page par une page dans le seconde tome de ce cycle de la terre et franchement, je pense que la date limite pour rendre les BD à la médiathèque sera dépassée avant que je trouve le courage de le terminer...

Dommage, ça partait bien.

Nom série  AEthernam  posté le 31/01/2011 (dernière MAJ le 27/11/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'interview sur le site publiée début janvier m'avait vraiment donné envie de lire la BD tellement les auteurs semblaient sympathiques et le sujet de la BD intéressant. De plus, la prévisualisation de certaines planches était de bon augure quant à la qualité graphique de l'ensemble.

Après lecture du tome 1, j'ai quand même du mal à avoir un avis clair et précis sur cette série qui débute, et qui va déjà se terminer au prochain tome. Je suis à la fois emballée par le côté mystérieux, par la beauté des créatures de l'Aether et par cette brèche entre les deux mondes et en même temps je reste plutôt circonspecte sur les tenants et aboutissants de tout ceci et sur la capacité des auteurs à nous en donner assez en seulement deux tomes...

J'espère que le T2 saura combler mes attentes.

Après tentative de lecture du T2, je crois que je vais jeter l'éponge, peut-être n'ai-je pas assez de chacras ouverts pour être réceptive à toutes les considérations existentielles des personnages de cette série, en tous les cas à l'heure qu'il est j'abandonne ! Dommage, les couleurs et l'idée sont séduisantes, mais qu'est-ce que ça me prend la tête de lire tout ça, pfiou...

Nom série  Antarès  posté le 24/02/2009 (dernière MAJ le 15/11/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà Kim Keller de retour dans une mission spatiale à haut risque. En tant que fidèle lectrice et amatrice des cycles précédents, je me devais de suivre cette nouvelle aventure dont le tome 2 se faisait attendre depuis un certain temps.

Paradoxalement, la première chose qui me vient à l'esprit, c'est que j'espère que Leo n'envisage pas de se lancer dans un 4ème cycle après celui d'Antarès, car il faut bien reconnaître que les ficelles sont quand même un peu toujours les mêmes. Dans Aldébaran, j'ai été subjuguée par la richesse de la faune et de la flore extra-terrestres. Dans Bételgeuse c'est la mentalité affligeante des autorités et des hommes en général et le côté caricatural de la micro-société dictatoriale qui s'était installée sur cette planète qui donnait de l'intérêt à l'aventure, sans oublier une toujours aussi étrange flore et une toujours aussi menaçante faune locale.

Pour cette troisième mission de colonisation, la recette reste la même : une cuillère d'animaux bizarres et de plantes surprenantes (mais finalement pas si différentes de celles des deux autres planètes dans leur morphologie, manque d'imagination ?), une louche de financiers véreux prêts à tous les mensonges pour garantir leurs intérêts et maintenir la mission coûte que coûte, une tartine de mentalités étriquées en guise de critique à peine voilée de certains intégrismes, et voilà le travail. Le tome 1 est vraiment très bon du point de vue de l'intrigue, les choses se mettent en place tranquillement, le lien est fait avec le cycle précédent. La représentation de Paris à la fin du XXIIème siècle est vraiment bien faite, et mine de rien, ce n'est pas si désagréable de remettre un peu les pieds sur Terre dans cette série. Le tome 2 est un peu long pour ce qui est de la partie "voyage" vers Antarès et, comme les passagers, j'étais soulagée d'arriver enfin à destination !

Pour les inconditionnels de la série, c'est une suite qui permet de suivre avec plaisir de nouvelles aventures de ces personnages intemporels : Kim, Alexa, Marc, Pad, Maï Lan. Pour les autres, je ne conseille pas l'achat car je crains le trop de déjà-vu.

Un très bon point pour ce nouveau cycle : la colorisation ! Un vrai régal pour les yeux. Pas de changement pour le dessin : les mêmes visages ovales pour tout le monde, et des expressions pas toujours réussies, notamment en ce qui concerne la joie ou la colère.

Après lecture du T4, l'avoue que la lassitude s'installe tout doucement, ces mêmes visages ovales, ces mêmes prétextes à dénuder Kim et ses copines, même la faune étrange n'éveille plus d'intérêt chez moi... Si Leo se lance dans un nouveau cycle, je crois que je ne suivrai pas.

Nom série  Entre les ombres  posté le 14/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Malgré un très joli dessin bichromique avec de très belles scènes de nature envahissant les bâtiments je reste sur une impression mitigée de "pas mal sans plus" pour cette BD.
J'ai suivi avec intérêt les ¾ de l’histoire mais j’attendais une autre fin, peut-être plus optimiste que celle qui nous est proposée, et j’ai été du coup déçue.
A emprunter pour se faire sa propre idée.

Nom série  Le Sommet des dieux  posté le 13/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai lu « K » il y a quelques mois car j’étais un peu effrayée par les 5 gros tomes du Sommet des Dieux, du coup je voulais avoir un échantillon de récits de montagne à la sauce Taniguchi avant d’éventuellement me lancer… Et franchement je n’ai pas été convaincue du tout par ce recueil d’histoires courtes…

Cependant, les très bons échos que j’ai eus par la suite m’ont convaincue de tenter ma chance quand même et j’ai donc emprunté le tome 1… et bien m’en a pris ! Cette histoire est tout simplement passionnante et dépaysante et les personnages principaux de la série (le journaliste autant que l’alpiniste bourru) sont vraiment forts et attachants, et c’est presqu’à regret que j'ai refermé le tome 5 en me disant que nos routes se séparaient ici…

L’autre force de ce récit est qu’en permanence j’ai eu l’impression qu’on me racontait une histoire vraie, et pas seulement parce qu’elle se place dans un contexte historique avéré. Je reste marquée par les récits des ascensions et de leurs insurmontables difficultés ou lorsque les alpinistes frôlent la mort ou s’interrogent sur leurs motivations à gravir ainsi les sommets les plus hauts et les plus dangereux du monde.

Le dessin de Taniguchi colle tout à fait au récit, la force de caractère transparait dans les regards, les attitudes, les paroles.

J’ai eu peur que cela traine en longueur dans le milieu de ma lecture, mais les derniers chapitres sont tout aussi entrainants que les tous premiers.

J’hésite cependant à conseiller l’achat, c’est quand même un gros investissement. Personnellement, je me contenterai de l’emprunt même si j’ai adoré ma lecture, mais uniquement pour des raisons bassement financières. Dans l’absolu, c’est évidemment une série qui mérite l’achat… encore faut-il en avoir les moyens…

Nom série  Pourquoi j'ai tué Pierre  posté le 13/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon... mises à part toutes les considérations liées au sujet et au drame vécu par l'auteur, je me prononce ici uniquement sur mon ressenti à la lecture de cette BD et je n'ai vraiment rien ressenti de spécial il faut bien l'avouer.

L'histoire, autobiographique, racontée ici est bien entendu horrible et les actes de Pierre lourdement condamnables mais ce témoignage n'a pas eu sur moi l'impact qu'il semble avoir eu sur la plupart des lecteurs, l'émotion n'a pas transpercé les pages de la BD pour venir jusqu'à moi.

Peut-être parce que j'en savais déjà trop sur l'histoire et l'identité du personnage avant d'entamer ma lecture.

A la limite, en dehors de la scène horrible où Pierre force le jeune Olivier à le toucher (on a envie de tirer le jeune garçon de là, on a envie de lui crier de ne pas rester pétrifié comme ça plus longtemps et de ne pas se laisser faire), ce qui m'a le plus fait réagir et entrer dans le récit, c'est la fin, et la rencontre inattendue qui nous est contée. Cette fin est pour le moins originale et bien trouvée, dans la mesure où on peut qualifier ainsi la fin d'une telle histoire, où rien n'est vraiment calculé.

Je pense que cette BD peut être très utile pour des personnes ayant vécu ce genre de drame, pour permettre de faire la lumière sur un traumatisme dont ils ne mesurent peut-être pas la portée. En ce qui me concerne, bien que forcément horrifiée par ce genre de comportement, cette BD en elle-même ne me laisse pas un souvenir impérissable.

Le dessin d'Alfred est pas mal, nettement plus à mon goût que dans Je mourrai pas gibier, il colle plutôt bien au récit, même si dans l'absolu, ce genre là n'est pas ma tasse de thé du tout.

Nom série  Princesse Bari  posté le 13/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tout au long de ma lecture de ce tome emprunté à la bibliothèque je me demandais si l'histoire me donnerait envie de lire la suite à sa sortie, en espérant que la série ne soit pas abandonnée avant...
Quelle ne fut pas ma surprise quand, arrivée en bas de la dernière page, je lus le mot "FIN"...
Princesse Bari est en effet un one-shot et si je fréquentais plus assidument un certain site marron, j'aurais moins souvent ce genre de mauvaises surprises...
J'ai commencé à avoir des doutes au milieu de la page 47 (oui, bon, c'est la dernière page en fait) en lisant les deux petites phrases de conclusion du style "et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"...
Les auteurs auraient-ils été prévenus si tard que leur histoire ne ferait pas l'objet d'une suite pour développer la réalisation ou non de la prophétie du début ?? A moins que cela n'ait été prévu ainsi dès le départ... Etrange.
Je constate en lisant les autres avis, et notamment celui de Miranda, que je ne suis pas la seule dans ce cas, ce qui me rassure un tantinet.

Graphiquement, c'est plutôt joli même si je trouve les couleurs un peu pâles. C'est très typé manga, on pourrait presque croire que c'est tiré d'un dessin animé, il y a beaucoup dynamisme et le dessinateur joue pas mal avec la netteté pour donner l'illusion du mouvement ou de la profondeur, j'aime assez ce style.

L'histoire quant à elle, qui peinait déjà à me convaincre au fil de cette petite cinquantaine de pages, elle s'est définitivement tirée une balle dans le pied en se concluant en un seul petit tome. Dommage.

Nom série  Vamos là !  posté le 13/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Plutôt sympathique cette histoire en trois tomes.
Elle est suffisamment longue pour qu'on ait le temps de faire connaissance avec les personnages mais pas interminable comme le sont souvent les mangas.
Personnellement, même si l'ultime match est un peu long à mon goût, j'ai bien aimé faire ce bout de chemin aux côtés de la taciturne Kamasaki qui découvre les joies de la vie en groupe et de l'ouverture aux autres (pas toujours facile d'ailleurs) par la pratique d'un sport d'équipe.
Le dessin est plus que correct, sans hypertrophie des yeux, des bras ou des jambes. Le fan service reste raisonnable, et est surtout présent dans le T3 avec des seins nus ou des vues très plongeantes sur certains décolletés.
Un peu d'humour par ci par là aussi, ce qui ne gâche rien.
La fin est un peu culcul la praline mais vu le public ciblé, il fallait s'y attendre.
A réserver à un lectorat adolescent certes, mais même à mon grand âge j'ai apprécié.

Nom série  Un Pacte avec Dieu  posté le 13/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je rejoins complètement l'avis de Ro sur cette BD. C'est la première de Will Eisner que je lis et je ne suis pas vraiment emballée. Je m'attendais à nettement mieux vu tout le bien que j'avais entendu de cet auteur.

Je ne reproche rien au dessin qui est très bon, tout en noir et blanc, à la limite de la caricature parfois, clair, précis et détaillé.
La narration est fluide, ça se lit très bien, on apprend des choses intéressantes sur les premiers immeubles construits dans les années 30 dans le Bronx et je suis contente d'avoir au moins retenu ça de ma lecture.

En revanche les histoires en elles-mêmes ne m'ont pas captivée du tout, j'ai trouvé ça assez inintéressant et ennuyeux, très décousu pour la dernière. Il y a un peu d'humour de temps en temps qui est le bienvenu mais ça ne suffit pas. N'étant pas adepte du roman graphique d'une manière générale, ceci explique peut-être cela...

Je ne pense pas que je tenterai ma chance avec une autre production de ce "monument" de la BD.

Nom série  La Femme insecte  posté le 08/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Probablement le « meilleur » Tezuka que j’ai lu jusqu’à présent, mais je mets les guillemets car malgré tout, je ne suis toujours pas convaincue par cet auteur qui semble pourtant faire l’unanimité.

L’idée est bonne, le personnage principal assez détestable, tout comme certains des personnages secondaires mais je trouve le dessin trop propre et en décalage complet avec l’histoire et ses protagonistes pour le moins malsains.

La narration également me semble trop simple et gentille.

Bref, tout ça accuse sérieusement le poids des années, ça date et ça se sent.

Nom série  Les Ignorants  posté le 07/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jusqu'à présent, je n'avais pas été touchée plus que ça par les BD du sieur Davodeau que j'avais lues mais j'avoue que j'ai un vrai coup de cœur pour ces ignorants : pour la BD elle même, mais aussi pour ses personnages.

Pendant presque 200 pages je ne me suis absolument pas ennuyée. Ignorante que je suis dans le domaine des vins et "relativement" proche du monde de la BD, j'ai découvert avec plaisir les petits secrets du vaste monde de l'œnologie aux côté d'un passionné qui exerce son métier avec amour et sans concession mais aussi fait plus ample connaissance avec le monde caché du 9ème art, des rotatives aux réunions d'éditions en passant par des rencontres très intéressantes avec des grands de la BD qui parlent de leur art comme personne.

Ce voyage plein de découvertes et de rencontres est servi par un très joli dessin qui se paie le luxe d'être chaleureux alors qu'il est en noir et blanc. Les attitudes, les expressions sont justes et parfois pleines d'humour.

Nos deux ignorants sont vrais et sincères, ils découvrent et disent ce qu'ils pensent, qu'ils apprécient ou pas la découverte d'ailleurs… On sent une véritable complicité entre ces deux là, une vraie amitié et ça compte beaucoup. Tout est très spontané, comme cette planche de Trondheim qui explique pourquoi un de ses personnages a un bec. Bref, une lecture parsemée de plein de jolies pépites en tous genres.

Un bémol toutefois… une grosse phase d'ennui passées les 200 premières pages et jusqu'au festival BD de Bastia… je ne sais pas si c'est une impression, mais ça devient super bavard et j'ai trouvé ma lecture fastidieuse. Puis l'intérêt reprend le dessus dans le dernier chapitre lors de la rencontre avec les deux personnages du Photographe.

Cette BD se lit avec souvent le sourire aux lèvres, et malgré quelques longueurs, cette lecture fut très enrichissante à tous points de vue et laisse une empreinte, même après la dernière page tournée.

Nom série  Les Vacances de Jésus & Bouddha  posté le 07/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal, pas mal, y'a de bons trucs dans cette série, qui font rire ou sourire au détour d'une page. Je n'irai sans doute pas jusqu'à l'acheter, je me contente de l'emprunt mais ça vaut vraiment le coup d'œil même si le dessin ne paie pas de mine.

Entre les clins d'œil à d'autres mangas comme le Bouddha de Tezuka, les plaisanteries liées à chacune des deux religions évoquées ici ou le contraste entre les caractères des deux personnages, il y a de quoi faire pour alimenter le comique de la série. Jésus est désinvolte, fan de Johnny Depp avec qui il se trouve une grande ressemblance quand il joue Jack Sparrow, il veut profiter de ses vacances sur Terre de la manière la plus futile qui soit alors que Bouddha est nettement plus sage et tente de limiter les excès de son colocataire et d'avoir à la fin du mois de quoi payer le loyer...

Je ne me suis pas ennuyée durant ces deux premiers tomes, les situations restent variées au fil des chapitres même si certains gags tombent parfois à plat.

Une petite série sympa qui mérite au moins d'être lue.

Nom série  Portugal  posté le 07/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Motivée par la pluie d'avis enthousiastes publiés sur le site, je n'ai pas hésité à emprunter ce pavé à ma bibliothèque quand je suis tombée dessus. Pas spécialement adepte du roman graphique je ne m'attendais pas non plus à un miracle mais je l'espérais un peu malgré tout et il n'a pas eu lieu.

La lecture n'est pas désagréable, j'ai plutôt bien apprécié le style graphique qui arrive à rendre sympathique cette grande famille grâce à une douceur générale, tant au niveau des couleurs que du trait, des visages chaleureux et des scènes qui jouent la carte de la transparence et de la métaphore pour faire passer des sensations comme les mots n'arriveraient pas à le faire.

Malgré tout j'ai trouvé quelques longueurs, je me suis un peu ennuyée vers le milieu de l'ouvrage. D'une part parce que je pensais trouver au fil des pages une explication dans l'enfance du héros à ses soudains accès de mélancolie / rage alors qu'au final c'est à la recherche de l'histoire de ses ancêtres qu'il part. D'autre part parce que je ne capte rien au portugais (comme notre personnage principal, certes, et c'était sans doute le but recherché par l'auteur) et qu'au fil des bulles presqu'exclusivement dans cette langue, j'ai fini par me lasser un peu.

Il n'empêche qu'on apprend des choses au cours de cette lecture, sur l'histoire du Portugal pendant et après la guerre et sur le sens de la famille quasi tentaculaire et la générosité des habitants que va croiser Simon. J'ai bien aimé la conclusion, le fin mot de l'histoire d'Abel et Manuel et surtout la légende du muchacho.

Un peu d'ennui, quelques longueurs mais au final le souvenir d'une tribu attachante et d'une belle histoire familiale.

A emprunter, voire plus si affinité ET porte monnaie bien garni.

Nom série  Frenchman  posté le 07/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour commencer, un gros 5/5 pour le dessin, c'est tout simplement magnifique ! En dehors de deux personnages trop ressemblants que je n'ai distingués qu'au motif du chapeau et de la chemise, je n'ai rien à dire pour la partie graphique, tous ces paysages tout en aquarelle, c'est un vrai régal pour les yeux, je suis même plus séduite que dans Canoë Bay.

En revanche côté scénario, je reste sur un sentiment de frustration. La faute sans doute au cahier graphique qui laisse croire qu'il reste encore plein de pages pour développer l'histoire alors que ce n'est pas le cas, du coup je suis arrivée au mot fin de manière trop rapide à mon goût.
J'ai surtout trouvé un peu trop vite expédié le devenir de Louis (je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise) et je reste malheureusement sur ce sentiment mitigé parce que jusque là je me laissais doucement et délicieusement porter par le récit et le voyage que nous offre Monsieur Prugne.

Franchement pas mal du tout, arrondi à 4/5 pour le dessin et à acheter rien que pour la beauté des planches.

Nom série  Monsieur Mardi Gras Descendres  posté le 06/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Difficile de noter cette série tant elle a généré des impressions contrastées en moi.

Le positif pour commencer : le dessin, « simple » noir et blanc dans les premiers tomes, beau et fourmillant de détails, me faisant penser à du Katsuhiro Otomo puis progressivement il glisse vers le style, tout aussi réussi, qu’on va retrouver dans « Aux heures impaires » ou « Tonnerre Rampant » (les deux autres œuvres de l’auteur que j’ai pu lire). Le lettrage également : toujours adapté à la situation, au personnage ou au ton du discours, cela rend la lecture très vivante. Sans cette qualité graphique, je ne sais pas si je serais allée au bout des 4 tomes. L’humour aussi, par ci par là quelques touches inattendues qui font sourire et allègent le ton du récit. L’univers imaginé par Liberge aussi : ce monde aux confins du système solaire, sa hiérarchie secrète, ses us et coutumes, vraiment hors normes et dépaysant.

J’ai lu sans effort les 2 premiers tomes ½, jusqu’au milieu du voyage de Mardi Gras-Descendes dans les mystères des cercles de larmes et là j’ai commencé à peiner sérieusement : ça devient bavard, la narration est parfois difficile à suivre car elle abuse de formules tarabiscotées, on a l’impression qu’on ne va pas en voir le bout, ça devient très laborieux à lire, je me suis souvent trouvée en bas d’une page en me rendant compte que je n’avais pas du tout imprimé ce que je venais de lire : de grosses difficultés de concentration. Et puis ça redevient un peu plus facile sur la fin du T4, heureusement. La chute est plutôt bonne ce qui est plutôt pas mal.

Au final je note 3/5, malgré tous les points positifs car j’ai vraiment peiné à mi parcours.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 33 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque