Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1021 avis et 336 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Aura l'Orpheline  posté le 12/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Le dessin est plutôt agréable, les filles jolies et, c'est assez rare pour être souligné, elles n'ont pas été dotées de poitrines sur-dimensionnées. L'histoire, elle, et même si c'est secondaire dans ce genre de séries pour adulte, est par contre très mince pour ne pas dire inexistante. Quand il y en a, cela peu quand même aider à se mettre dans l'ambiance, mais là quelle ambiance...

C'est tout de suite glauque, notre héroïne après avoir fait pipi dans une cave échappe de justesse à une tentative de viol. Après cela elle se retrouve embarquée dans un peep show des plus sordides. Elle va côtoyer (et nous avec) bon nombre de pratiques sexuelles dont pas une n'est ma tasse de thé. En vrac on aura la scène gay, la scène SM, et le comble des bizarreries in-excitantes de cet album c'est quand même que la deuxième personne féminine de cette BD a été affublée d'un sexe d'homme... et qu'on nous le montrera souvent. Et franchement ça fait pas envie. Tout comme de voir la jeune fille faire un gros caca...

Bref si le fait que le scénario ne soit pas de grande qualité n'est finalement qu'un détail, le plus important reste quand même que ce genre de BD doit exciter un minimum le lecteur, et ce n'est absolument pas le cas ici, c'est même tout le contraire.

Nom série  La Voie du Sabre  posté le 10/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une histoire de samouraïs assez classique mais plutôt bien menée. On va suivre entre action et réflexion, un jeune garçon d'une douzaine d'années dans son apprentissage. Il est confié à un samouraï érudit qui a massacré à lui tout seul les meilleurs hommes de son seigneur de père. Ce dernier décide alors de confier son fils à cet homme.

Bien sûr, ce grand maitre est très fort, très sage, bien sûr il parle parfois par énigmes pour que son jeune disciple découvre par lui même les clés de cet enseignement. Et ce n'est pas le seul aspect sans surprise de cette histoire. Mais malgré tout, c'est assez prenant. Certaines réflexions sont plutôt intéressantes, autant pour le jeune apprenti que pour le lecteur. Le background de ce récit est également assez développé et ce Japon fantasy / médiéval est assez attrayant.

Coté dessin, c'est plutôt très bien. Des pages de décors détaillés et maitrisés, des découpages atypiques mais lisibles. Le seul point sur lequel on pourrait chipoter c'est qu'il n'est pas forcément facile de différencier tous les personnages. Mais dans l'ensemble le rendu est de qualité.

En conclusion une histoire de samouraïs qui comblera aisément les amateurs du genre.

Nom série  Le Client  posté le 04/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce one shot est très réussi, autant pour son scénario que pour son dessin. Si a priori l'histoire peut sembler classique, la qualité de la réalisation rattrape hautement ce petit handicap de départ. En effet Zidrou a soigné son découpage, sa narration, ses dialogues, ses personnages, l'ambiance du récit... bref tous les composants nécessaires. Et comme le dessinateur s'est mis au diapason le résultat est là. Le grand format de l'album fait la part belle à de larges cases très lisibles et très réussies.

Ça marche d'abord parce que le héros est en fait un anti héros. D'emblée on s'attache à ce monsieur-tout-le-monde qui n'a rien à faire dans ce milieu de la nuit et de la prostitution. Il ne s'y prend pas mal pour un amateur d'ailleurs. Dès les premières péripéties on prend un malin plaisir à le voir tenir tête au méchant mafieux. Quand on comprend ce qui le motive, qu'il n'attend ni argent ni bénéfice, mais qu'il est juste guidé par l'amour on y croit volontiers à cette histoire.

Malgré le contexte dans lequel cette histoire se déroule, cet album n'est ni vulgaire, ni voyeur. Il y avait un piège dans lequel il ne fallait pas tomber et les auteurs l'ont superbement évité. Le récit avance tranquillement, mais sûrement. Tel un bon polar, l'évolution de l'intrigue est plutôt prenante. La fin n'en fait pas trop et sans forcément surprendre elle apporte une conclusion plus que satisfaisante.

Que demander de plus ?

Nom série  Pacifique  posté le 04/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un album assez original et sympathique. Original par son format inhabituel, original car il est écrit et dessiné à 4 mains, original car un huis clos dans un sous-marin ça court pas les rayons des librairies.

L’histoire est celle d’un jeune bleu qui débarque dans un sous-marin lors de la seconde guerre mondiale. Avec lui un livre «interdit» bien mystérieux va radicalement changer le comportement de ceux qui vont le lire. C’est là-dessus que démarre notre histoire. Et cela fonctionne bien, on fait connaissance avec les différents personnages aux caractères bien marqués. Mais surtout on plonge vite dans l’ambiance pesante du lieu.

Les éléments qui tournent autour de ce mystérieux livre entretiennent un certain suspense plutôt agréable. Petit à petit, un soupçon de fantastique fait son apparition. Même si c’est léger (au début on peut croire à un cauchemar), j’ai un peu moins accroché à cette partie du récit, et du coup à son final.

Par contre visuellement, c’est excellent. Il y a deux personnes qui se sont partagé le dessin des cases, et c’est une réussite. Le style graphique est tout à fait cohérent. Que ce soit les vues aquatiques, les détails du sous-marin, les expressions des visages ou les différents paysages, il n’y a que du bon pour les yeux.

Nom série  Assistante & Exécutrice  posté le 01/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’aime plutôt bien l’idée de départ que nous propose cette série. De puissants hommes d’affaires sont entourés par des jeunes femmes totalement dévouées qui remplissent plusieurs rôles : secrétaires, mais aussi et surtout garde du corps, voire carrément assassin si le besoin s’en fait sentir. On les appelle les assistantes exécutrices. Ajoutons à ce postulat que le dessin à l’air plutôt sympa et les jeunes femmes plutôt jolies.

Mais hélas l’histoire ne tient pas vraiment la route. Déjà, la voix off est écrit petit, ce qui rend la lecture un peu fastidieuse. Mais surtout, pratiquement tous les chapitres réutilisent la même trame. Un concurrent, ou un ancien associé, ou un autre businessman véreux va poser un problème à notre homme d’affaire qui va envoyer son assistante pour lui régler son compte. Elle va se débrouiller pour l’approcher et le buter. On a souvent droit à quelques pages de combat. Cela manque cruellement de fond et les chapitres deviennent répétitifs. Il manque surtout un fil conducteur à cette histoire. Une intrigue de fond intéressante qui justifierait tout ça. Mais non on a juste une succession de chapitres qui se ressemblent tous. Introduction, repérage, séduction, baston.

Enfin, si, il y a bien sûr un petit quelque chose, un soupçon de trame principale. Mais on y croit pas tellement c’est mince. Et malgré sa fonction, malgré ses capacités physiques, notre héroïne manque terriblement de charisme et de personnalité. On a aussi droit à tous les flash-back sur sa jeunesse, comment elle a été formée dans une académie d’assistante exécutrice. Ça fait un peu manga de baston pour le coté apprentissage / grand maître sage. Mais par contre ça ne donne pas plus d’intérêt à ce récit.

Alors au final, ce n’est pas désagréable, surtout pour les yeux, mais l’histoire n’est pas vraiment pas assez palpitante.

Nom série  La Guerre des Amants  posté le 26/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette trilogie raconte une histoire d’amour entre une Russe et un Américain. Cette romance débute au commencement de la révolution russe. Nos 2 personnages se rencontrent et ne semblent pas faits pour s’entendre. Lorsque leurs routes se recroisent quelques années plus tard, c’est leur passion commune pour l’art qui va les rapprocher.

On a en fin de compte une histoire d’amour assez classique. Elle essaye de se démarquer par son cadre : le mélange entre l’Histoire avec un grand H et l’histoire de l’art. Tout cela intervient en toile de fond et en fil rouge du récit. Cet aspect n’est pas désagréable, il n’alourdit pas l’histoire en la bombardant d’infos superflues. Par contre il n’y a pas franchement de péripéties surprenantes ou d’éléments bien originaux autour de nos deux tourtereaux. Au départ tout semble les opposer, finalement une passion commune va les unir, et on va suivre l’évolution de leur relation, des premiers émois aux premiers désaccords.

Le dessin et la mise en couleurs sont tout à fait corrects. Au final on a une histoire sympathique mais ni très originale, ni très marquante pour le moment.

Nom série  Daytripper (au jour le jour)  posté le 19/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette histoire nous permet de suivre les vies de Bras, un homme, journaliste et écrivain. Les vies, car chaque chapitre se conclut par sa mort. Une mort à 32 ans, à 21, à 45, à 11… chaque chapitre raconte une tranche de vie et cela se termine à chaque fois de façon tragique. Si dit comme ça, cela parait un peu curieux, le mécanisme est en fait terriblement efficace. On a l’impression d’enchainer des passages importants de sa vie, en se disant qu’à chaque fois cela aurait pu être le dernier. Du coup en lisant le chapitre suivant, on se dit que cette tranche de vie aurait pu ne pas exister si la mort précédente avait été « la bonne ». En fin de compte on ne sait pas ce qu’il en est, est-il mort ? vivant ? Mais ce n’est pas important.

Ce qui passe finalement au fil de cet album, c’est un peu "vivons au jour le jour et profitons-en le plus possible comme si c’était notre dernier jour". Mais ce message n’est pas du tout asséné tel une morale. Il est habilement suggéré tout au long de l’histoire. Au début, on s’attache avec plaisir à ce personnage et on est touché par sa mort. Donc on est content de pouvoir le suivre à nouveau dans le chapitre suivant. On est triste de le voir perdre son meilleur pote ou son père, se fâcher avec sa femme… C’est plus ou moins vrai selon les chapitres, mais sur la longueur de l’album, pas de doute cela fonctionne et on se dit que s’il avait su, il en aurait profité plus. Et ça nous renvoit évidemment vers notre propre existence.

Bref ce récit est agréablement touchant, car il réussit à faire passer ce message sans nous foutre le moral dans les chaussettes. Les dépressifs n’auront pas envie de se suicider après cette lecture…Cela fonctionne tant grâce à la qualité de l’écriture que par la beauté des dessins. Notamment en ce qui me concerne, j’ai été bluffé par les regards, ils dégagent une certaine sincérité.

En conclusion, Daytripper est malgré tout un album un peu particulier. C’est un roman graphique qui parle de la vie, et surtout de la mort. Du coup quand je dis un peu particulier, c’est dans le sens où pour moi ce genre d’œuvre peut s’apprécier de manière totalement différente selon le moment et le contexte qui entoure la découverte et la lecture de ce récit.

Nom série  Nevada  posté le 15/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est l’histoire d’un homme qui voit resurgir des éléments de son passé, lorsqu’il aperçoit un visage familier à la télé. Il décide alors de partir retrouver cette personne à l’autre bout des Etats-Unis. Et il va mettre les pieds dans un joli sac de nœuds. Il atterrit vraiment dans un bled paumé, le genre de coin où on voit d’un très mauvais œil l’arrivée d’un étranger. La plupart des habitants sont au service du vilain magnat local, et ils ont des choses à se reprocher. Après avoir sympathisé avec le garagiste, il va donc très découvrir que le reste de la population est plutôt du genre hostile.

En fil rouge de cette histoire il y a évidemment cette personne qu’il est venu revoir. Elle ne le reconnait pas, donc difficile de comprendre ce qui les unis et donc ce qui a motivé ce voyage. Quelques petits éléments de réponse commencent à être disséminés au fil de l’album. Ça marche très bien, les infos tombent vraiment au compte-goutte, et du coup on a bien envie de connaitre le fin mot de tout ça.

Mais en plus de ça, tous les évènements qui concernent cette petite ville sont bien pensés. La tension entre le héros et les hommes de mains est palpable. Alors certes cela reste classique le coup de l’étranger qui met le nez ou il ne faut pas. Mais c’est efficace et là encore ça fonctionne plutôt bien. Les péripéties se succèdent à un bon rythme, il y a de l’action, et ce récit se révèle assez prenant.

Le dessin est assez original, il est très géométrique, les visages sont un peu anguleux. Ce style est assez cohérent avec le ton de l’intrigue. En conclusion, il y a vraiment pas mal de bons points dans ce premier tome. Et même si il n’est pas super original sur le fond, il est très réussi sur la forme, on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Nom série  Batman - Noël  posté le 13/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon ben voilà je vais tempérer l'enthousiasme ambiant... Je ne savais pas de quoi parlait cette BD avant d'en commencer la lecture, j'avais juste vu les bons avis ici et le dessin particulièrement chouette. Bref j'ai attaqué ma lecture avec un à priori positif.... et j'ai vite déchanté.

Je pourrais faire 3 paragraphes sur le dessin qui est fabuleux. Les détails dans les décors ou sur les visages sont magnifiques. Il y a par exemple des traces de pas dans la neige d'un réalisme terrible, c'est bluffant. Et le découpage... Bref, feuilletez le vous ne serez pas déçu. Le dessin mérite au minimum 4/5.

La voie off m'a tué...

Arrêtons avec le positif et passons à ce qui fâche. Dès le départ on suit cette histoire avec une voie off omniprésente. Du genre très bavarde, façon Blake et Mortimer. Mais elle ne décrit pas les cases, non, elle raconte une histoire. Notre fameux conte de noël. Dès le début j'ai eu du mal. C'est lourd, je l'ai vite trouvée pénible. On ne voit pas le rapport avec le visuel (il n'y en a pas en fait). Donc c'est dur à suivre, ça hache terriblement la fluidité du récit. Et plus on avance dans la lecture, plus cela empire.

Tellement j'ai eu du mal, et tout ce bla bla me paraissait inintéressant, qu'à un moment j'ai eu le sentiment que j'allais devoir faire un choix entre lire la voie off ou lire les bulles pour arriver à suivre un peu le récit.

En conclusion cela a vraiment gâché ma lecture. Je n'ai pas pu apprécier l'intrigue tellement j'ai trouvé ça fastidieux à lire. Bien dommage à l'égard de la qualité du dessin. C'est d'ailleurs la beauté de celui ci qui m’empêche de mettre le 1/5 que mériterait cette histoire.

Nom série  Saint Kilda  posté le 11/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Saint Kilda offre un petit moment de lecture hors du temps. Cette histoire nous emmène sur une ile dans l’Atlantique nord où une petite communauté vit recluse sur elle-même depuis des siècles. Inutile de dire que le progrès technologique ne passera pas par-là, difficile de dire à quelle époque ancienne semblent vivre les habitants. Ils ne sont pas près de voir débarquer le téléphone ou l’électricité, on se nourrit exclusivement de la pèche, et probablement que les Fast Food et les kebabs n’arriveront jamais jusque-là bas.

C’est dans ce contexte que débarque, plus ou moins contre son gré, un jeune homme qui s’apprête à y passer 2 ans. Et bien sûr quelques surprises l’attendent. Il se trame dans ce coin des choses pas bien normales. Je trouve qu’on est remarquablement immergé dans l’ambiance. On sent qu’il se passe des trucs bizarres. Cette ile est brumeuse, il y a de drôles de rituels nocturnes... Bref ces éléments collent bien ensemble et permettent une plongée dans ce récit.

Ce genre de mystère, un peu intriguant, ça marche bien avec moi. J’étais assez curieux de connaitre le dénouement. Que se cache-t-il derrière tout ça ? La fin est-elle prévisible ? Non, peut être ! Je ne dirais pas que le suspense scotche le lecteur, que les réponses apportées dans le second tome sont renversantes. Mais en tout cas il y a largement de quoi passer un bon moment de lecture avec ce diptyque.

J’ai découvert cette série grâce à la rencontre de son dessinateur, j’ai eu droit à deux belles dédicaces et je conclus donc cet avis en lui faisant un gros câlin !

Nom série  Texas Cowboys  posté le 09/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a plein de bons trucs dans cet album. A commencer par la façon dont les 2 auteurs s'amusent avec tous les codes du western. Le récit est découpé en petits chapitres et chacun permet de mettre en avant un des personnages : le chasseur de prime, le shérif, le vilain hors la loi, la bimbo du saloon, les indiens. Du coup il y a plusieurs petites histoires qui s'entrecoupent les unes les autres et ça rend le récit plutôt intéressant.

Du coup j'ai trouvé ça bien plaisant à lire et j'attendais patiemment une fin spectaculaire où toutes ces séquences se rejoindraient pour une espèce d’apothéose finale. Et hélas cela n'a pas eu lieu. Je ne dis pas que j'ai pas aimé la fin, mais c'est juste qu'elle est simplement logique et classique là où j'étais persuadé que j'allais être surpris. Du coup certains chapitres m'ont paru ne présenter aucun intérêt pour l'histoire principale (le vieux qui va chez les indiens entre autres).

Le dessin est tout à fait sympathique et colle bien à l'ambiance de ce western qui ne se prend pas au sérieux mais qui s'amuse plutôt avec le genre.

Nom série  Mermaid Project  posté le 08/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série marque la collaboration entre 2 auteurs que j’apprécie particulièrement : d’un côté Léo dont les histoires et les univers ont tendance à me passionner, de l’autre Fred Simon dont le dessin caractéristique me plait énormément. Et je n’ai pas été déçu par le projet Mermaid.

Ce monde imaginaire est super bien pensé, et sa découverte fonctionne très bien. Dans un futur proche les rapports entre les pays riches et pauvres se sont inversé. Du coup les rues de Paris sont un peu à l’abandon, c’est sale et ce n’est pas improbable. Cet aspect est bien rendu, les auteurs n’en font pas trop, mais juste ce qu’il faut pour rendre cet univers crédible et intéressant.

Là-dessus on a droit à une histoire qui au départ ressemble à une banale enquête de police, mais très rapidement cela va prendre des proportions énormes. Et là aussi ça fonctionne terriblement bien. Peut-être que c’est trop gros pour certains, je le conçois parfaitement. Mais moi quand j’ouvre ce genre de BD ce n’est pas pour lire une histoire banale ou une intrigue policière qui ressemble aux faits divers qu’on lit dans les journaux. Du coup plus le complot qui s’annonce est d’ampleur plus j’ai des chances d’être satisfait, pour peu que le scénario tienne la route. Et c’est tout à fait le cas ici car l’histoire est prenante. On rentre dedans progressivement et plus on avance plus le mystère épaissit et nous tient en haleine.

L’intrigue principale me plait donc beaucoup, mais, en plus de cette trame, il y a aussi plein de détails qui fonctionnent bien. L’univers dont j’ai parlé plus haut, mais aussi : le binôme entre la petite flic française et l’agent spécial américain, la manière dont l’intrigue prend tranquillement de l’ampleur, la façon de révéler petit à petit les vraies raisons qui font qu’on s’intéresse à cette affaire, l’apparition en douceur du ‘fantastique’. Bref du tout bon. Et puis, bien sûr, on a aussi le petit évènement final un peu déroutant et inattendu qui conclut le tome et donne irrémédiablement envie de lire le suivant…

Nom série  Réglisse et Théo  posté le 08/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au contraire de l'auteur, je n'ai ni chat, ni chien. Et d'ailleurs je ne suis pas spécialement l'ami des animaux. Les gags qui se succèdent dans ce petit album sont pleins de vécu et même si du coup ils ne me rappellent rien de particulier, qu'ils ne me renvoient pas à des évènements connus, je dois avouer avoir pas mal souri. Ca respire la sincérité et du coup la mécanique humoristique fonctionne bien.

Les thèmes ne sont pas vraiment variés, on peut résumer l'emploi du temps de ces 2 animaux de compagnie en : bouffer, chier et dormir. Donc les gags tournent autour de cela. Mais pas que, car il y en a pas mal aussi autour du vomi. Alors c'est un peu scato, mais c'est quand même bien rigolo. Il y a des situations ou des dialogues très bien trouvés.

Même si ça m'a bien amusé, je n'ai pas ri au point de mettre 4/5, mais disons que c'est du très bon 3 étoiles.

Nom série  Whaligoë  posté le 04/02/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quel plaisir de retrouver le dessin de Virginie Augustin. Son trait diffère un peu par rapport à Alim le tanneur. Il est ici moins cartoon, les visages sont moins « arrondis » par exemple. Pour coller à ce récit dont l’ambiance est plus réaliste, elle a adapté son style. Le résultat est là et les planches sont belles.

L’action se situe l’année de Waterloo dans un petit village anglais, dont le quotidien monotone est perturbé par l’arrivée d’un couple de Londoniens qui semble bien pressé de fuir la capitale anglaise. C’est en fait un écrivain en mal d’inspiration qui cherche à s’éloigner du tumulte londonien suite à un petit scandale dont il est l’acteur principal. Et ils vont faire d’étranges rencontres dans ce village…

Cette histoire est plutôt agréable à lire, même si elle n’est pas la plus originale qui soit. Il règne une ambiance mystérieuse qui est assez bien rendue. Un ou deux petits évènements curieux par ci par là, les différents personnages sont ambigus et plusieurs semblent avoir des choses à cacher. On se laisse plutôt bien prendre par tout ça… On ajoute un soupçon de fantastique une nuit d’orage et on obtient un premier tome assez sympathique.

Pas mal pour le moment, mais attendons la suite pour voir si quelques révélations surprenantes viennent pimenter un peu cette intrigue.

Nom série  La Guerre des Lulus  posté le 24/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une BD qui fonctionne très bien. L'histoire est simple, mais efficace, l'album se lit d'une traite. Elle met en scène un groupe d'enfants livrés à eux mêmes lors de la première guerre mondiale. Il y a un petit coté Seuls la dedans, le fantastique en moins et le coté dramatique de la guerre en plus.

Mais ce n'est pas larmoyant, le ton est juste. On y découvre d'abord l'insouciance des enfants, qui dans un premier temps sont contents de se retrouver "libre" sans adultes pour les surveiller. Les premières inquiétudes apparaissent peu à peu, suivies par de vrais moments de peur. Comment manger ? Que va t-il se passer si on croise un soldat ennemi ? Et si la guerre durait ? Toutes ces questions sont rythmées par les péripéties qui vont toucher notre petit groupe. Ces évènements sont d'ailleurs les bienvenus, ils donnent un petit plus à l'intrigue.

Le dessin est agréable et il est bien en phase avec la tonalité de l'histoire. Un premier tome pleinement réussi qui donne envie de lire la suite.

Nom série  Le Loup des Mers  posté le 21/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu cet album dont j'ai entendu tant de bien. Graphiquement, il n'y a pas grand chose à dire : c'est magnifique. Du coup c'est une histoire que j'aurais adoré adorer, mais ce n'est pas le cas, je me suis ennuyé. Le début est prometteur, la fin est plutôt pas mal, j'ai envie de dire il s'y passe enfin quelque chose. Mais alors entre les 2, c'est mou et c'est longuet.

Une fois notre homme embarqué sur le navire de Loup de mers, le quotidien à bord manque cruellement de consistance et de péripéties haletantes. On enchaîne dialogues littéraires, tentative de mutinerie, discussions peu attrayantes, petite rébellion, on alterne avec 2 marins qui essayent de s'enfuir à bord d'un canot... Le tout sous l'oeil menaçant de ce tyran qu'est Loup des mers. Alors oui le personnage est imposant, réussi, tout ce qu'on veut. Mais le principal c'est quand même qu'on s'ennuie pas mal à le regarder imposer une vraie dictature sur son bateau.

Heureusement qu'il y a le dessin. C'est beau.... Chaque chapitre est dans un ton de couleur différente. Le trait est également splendide : bateaux, visages, paysages marins, c'est bien simple tout est hautement réussi !

Bref une histoire moyenne que je ne pense pas avoir envie de relire. Mais le visuel sauve vraiment l'ensemble.

Nom série  Silas Corey  posté le 18/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La nouvelle série de Fabien Nury démarre de manière plus qu’agréable. Le cadre ? L’année 1917, mais si on va croiser des militaires, les tranchées et les soldats ennemis sont très peu présents. Cette aventure se passe plutôt en ville et la guerre est juste là en toile de fond. On a entre les mains une aventure articulée autour de son héros, Silas Corey. Un personnage mystérieux qui pour le coup est particulièrement réussi.

Qui est il, quelle est réellement son activité ? Journaliste ? Détective ? Espion ? Escroc ? Un peu tout ça à la fois, c’est ça qui est bon et qui fonctionne bien. Selon la personne qui a besoin de ses services, il sait s’adapter et n’a pas de scrupules à vendre ses talents aux plus offrants. Et il n’a pas peur du cumul des mandats. On a un peu l’impression qu’agir pour les 2 camps ne lui pose pas de problèmes. Alors si sur le papier toutes ses fonctions ça parait beaucoup pour un seul homme, en fait ça passe super bien. Il n’a rien d’un super héros à qui tout réussi. Le personnage a de la profondeur et du charisme.

Et puis tout cela ne fonctionnerait pas si à côté de ça l’histoire n’était pas prenante. Et heureusement on a une intrigue qui marche elle aussi très bien. Un soupçon d’espionnage, un peu d’action, un peu d’enquête policière… bref un mix qui prend très bien. Dès les premières pages cette enquête devient intéressante. Bien aidée en cela par le dessin qui n’est pas en reste. Le trait simple et précis colle bien à cette aventure et à l’esprit que le scénariste a imaginé.

Tout cela se vérifie au fur et à mesure qu’on avance dans le récit. Un très bon premier tome, et une série à suivre !

Nom série  DMC - Devil may cry  posté le 16/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cet album est l'adaptation d'un jeu vidéo de baston. Le cahier des charges parait donc assez basique : en 46 planches présenter brièvement l'univers du jeu, parler rapidement des différents mondes dans lesquels l'action prend place, mettre en scène un maximum de personnages, et saupoudrer le tout de scènes de combat.

Le contrat est évidemment rempli, mais hélas le résultat est un peu indigeste. La narration est ultra saccadée, on alterne 4 pages d'histoire avec 4 pages de baston. Quand il y a des dialogues, ils sont hyper denses. Toutes les cases pratiquement contiennent un mot en gras qui fait référence, au choix, à un personnage, un lieu, un pouvoir, ou une spécificité de cet univers. C'est beaucoup trop pour le néophyte qui n'a le temps de se familiariser avec rien.

Le format ne permet absolument pas d'approfondir quoique ce soit. Par exemple, Kat, une des héroïnes, découvre qu'elle a un pouvoir, elle est perdue, elle ne sait pas quoi en faire. Rassurons nous, dès la double page suivante, elle le maîtrise à merveille et s'en sert avec une grande facilité. Au final on utilise donc un maximum d’éléments du jeu, mais à trop vouloir en mettre, tout ceux ci semblent être parachutés les uns à la suite des autres.

C'est tout le long comme ça. Il y a bien un fil conducteur à toute cette histoire, mais il est si mince, qu'il ne permet même pas de se raccrocher à quelque chose de consistant. A coté de ça le dessin est tout à fait correct, mais il ne parvient pas à sauver les meubles. Certaines adaptations sont bien plus réussies, pas sûr que celle-ci donne envie à ceux qui ne le connaissent pas de s'intéresser au jeu vidéo.

Nom série  La Javanaise  posté le 14/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album s’appuie sur un point de départ historique (la mère de l’héroine est l’espionne Mata Hari, fusillée pendant la première guerre mondiale) et nous conte une aventure dépaysante, qui se déroule à l’autre bout de la terre. Par moment le récit flirte également avec le fantastique.

Coté bons points, il y a d’abord le dessin très lisible. Le trait est assuré, les décors exotiques sont bien rendus et les couleurs les mettent bien en valeur. Il y a aussi, quelques détails parsemés dans le récit qui sont juste ce qu’il faut de mystérieux pour donner envie de suivre l’histoire. Par exemple plusieurs hommes étranges : certains qui suivent notre héroïne, ou d’autres qui semblent avoir bien connu sa mère. Tous ont des raisons de s’intéresser à la venue de cette fille. C’est un peu obscur mais ça entretient un certain suspense. La dernière planche est d’ailleurs pas mal pour ça.

Par contre à côté de ces moments clés, il y a un certain manque de liant entre les séquences. On ne comprend pas bien ce que recherche cette fille exactement. Ses allées et venues, ses rencontres et ses discussions avec certains habitants paraissent pour le moment peu intéressantes. Peut-être que cela aura de l’importance pour la suite, mais en l’état cela hache un peu l’histoire. Cela donne l’impression d’une alternance de passages intéressants et d’autres moins qui font chuter l’intérêt.

A revoir sur la globalité avec la fin du diptyque.

Nom série  L'Autre Monde - Cycle 2  posté le 10/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour moi qui avais adoré le 1er cycle, la découverte de ce second diptyque a été très agréable. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé les personnages et leur monde un peu curieux. C’est également avec plaisir que je me suis replongé dans cette ambiance difficile à décrire, mélange entre féérie, poésie et conte. Une alchimie rendue possible et très plaisante grâce aux planches dessinées par Florence Magnin.

Du côté de l’histoire je me suis rapidement laissé entrainer par ces nouvelles aventures. Il y a rapidement des évènements intrigants qui donnent envie de plonger dans le récit. Le développement est lui plus ou moins réussi. On trouve quelques bonnes idées par ci, par-là, des touches d’humour assez légères, et des clins d’œil sympas. Evidemment cela ne m’a pas fait le même effet jubilatoire que toutes les idées géniales exploitées dans la première série. Mais ce n’était probablement pas possible de faire aussi bien, et il ne fallait pas en attendre trop.

Nos héros visitent tous les enfers possibles. Finalement ce qui m’a manqué c’est plus de consistance dans l’enchainement des péripéties. Car on a un peu l’impression d’assister à une suite de visites de l’enfer selon toutes les croyances, nos personnages passant de l’un à l’autre après quelques pages. Le tout donnant un peu le sentiment de n’être qu’un prétexte à Rodolphe pour nous démontrer pas mal d’imagination. Et c’est vrai qu’il en a ! Mais il manque de liant entre ces voyages, on n’est pas inquiet pour nos héros. Enfin, il manque aussi pour moi, un petit quelque chose de spectaculaire dans le final, là c’est trop simple pour nos personnages.

Au final j’hésite entre 3 et 4. Disons que si vous avez aimé le premier cycle et que vous n’en attendez pas trop, alors ce second cycle vous offrira un bon moment de lecture.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 52 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque