Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 969 avis et 301 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Luther Strode  posté le 21/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce comics démarre très bien avant de rentrer dans le rang et de se conclure de manière trop classique, et surtout trop bourrine.

L’histoire est celle d’un ado brimé par les caids du lycée. Lassé de la situation, il tombe sur un bouquin, la méthode Hercule, qui lui ouvre des perspectives étonnantes. Après quelques semaines de pratique le voici doté de muscles surdimensionnés, d’un instinct d’anticipation incroyable et d’une force surhumaine. C’est un nouveau départ pour lui. Il va devenir séducteur puis, surtout, justicier amateur. Sur les bons conseils de son pote, il s’invente un costume et, la nuit, il se met en tête d’aider les innocentes victimes des petits malfrats de la ville.

Il y a dans tout ça un petit côté Kick-Ass très agréable. Ça ne se prend pas du tout au sérieux, il y a quelques passages gores, mais surtout quelques touches d’humour tout à fait à propos. C’est efficace et distrayant. Par contre dans la deuxième moitié de l’album, l’histoire n’avance guère et se résume quasiment exclusivement à des scènes de combats. C’est plus violent, plus gore et moins drôle.

Cette orientation est un peu regrettable car le souffle de fraicheur du début disparait progressivement au profit d’un récit bien moins fun. Espérons que le tome 2 retrouve l’esprit si sympathique des premiers chapitres.

Nom série  Loup de pluie  posté le 20/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme tout bon western qui se respecte on a droit à nos indiens et nos cow boys, notre petit duel à la sortie du saloon et l’inévitable bande de despérados sans foi ni loi… Mais tout ceci s’imbrique dans une histoire plaisante et diablement efficace. Il n’y a pas vraiment d’idée novatrice mais pourtant on plonge dans cette aventure avec plaisir. L’histoire est simplement bien menée et se lit d’une traite.

Il y a évidemment une forte tension entre les indiens et les blancs. Même si parmi ces derniers une famille s’est liée d’amitié avec la tribu. Ça parait un peu cliché, mais ça passe vraiment très bien. Pareil pour la petite histoire d’amour impossible, entre la jeune indienne et le fils de l’industriel des chemins de fer, qui est très bien amenée en tout juste quelques cases. Ajoutons à cela une famille de vilains bouseux qui veulent se payer le scalp du frère de la jeune indienne et l’intrigue est pleinement lancée.

L’autre élément très agréable est le dessin, avec ses grandes cases aérées, qui fait la part belle aux paysages notamment. Clairement ce trait contribue à rendre prenante l’atmosphère de ce western.

Que des bons points à tous les niveaux pour ce premier tome.

Nom série  Seigneurs de Guerre  posté le 19/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette histoire d’anticipation se situe dans un futur proche et traite des suites d’une nouvelle guerre qui aurait eu lieu en Serbie. La tension règne et des sociétés militaires privées sont sur place pour diverses missions comme assurer la sécurité des civils, ou escorter les convois humanitaires. Tout cela sur fond d’intérêt politique. Bref un background complexe, décrit avec beaucoup de précision. Presque trop, car il y a beaucoup de dates, de nom de lieux ou de personnages, de renvoi à des notes explicatives en bas de pages. D’un côté ça situe vraiment bien l’histoire et cela l’ancre dans une certaine réalité mais de l’autre c’est parfois limite indigeste et un peu lourd à lire.

L’intrigue se met peu à peu en place, on découvre beaucoup de personnages, dont certains assez clichés d'ailleurs. On a parfois du mal à cerner les motivations des uns et des autres. Il est question d’un trafiquant d’armes que tout le monde souhaite capturer, mais le rôle de chacun n’est pas toujours limpide. La trame principale de l’histoire met trop de temps à prendre de l’importance, alors que la série est seulement prévue en 2 tomes.

Finalement il y a un certain potentiel mais il n’est pas pleinement exploité. Il y a de bonnes idées : à commencer par ces sociétés militaires qui vendent leurs services au plus offrant. Ou encore un contexte pas si imaginaire que ça. Ca pourrait se passer comme ça dans quelques années... L’action est également bien dosée, on a juste ce qu’il faut de scènes de combats ou de poursuites. Mais une certaine lourdeur dans le récit empêche le lecteur de vraiment s’enthousiasmer pour cette histoire.

Nom série  La Main de Dieu  posté le 16/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série propose de faire découvrir au lecteur les rouages d'une organisation américaine d'envergure : le FBI. Pour cela le focus est placé sur son dirigeant le plus célèbre : John Edgar Hoover. Du coup nous avons un récit qui au choix peut être considéré comme un polar historique ou un documentaire-fiction romancé. En tout cas, cela fait fortement penser à des séries dans le même genre, comme Mafia Story, par exemple. La qualité est somme toute assez proche.

Il y a de quoi satisfaire à la fois les amateurs de récit à connotation historique et à la fois les fans d'intrigue policière. On apprend comment Hoover a accédé à la tête du FBI. Et c'est pas forcément à son honneur... Il doit cette place autant à son travail, qu'aux manipulations d'opinions basée sur la peur du communisme, et qu'aux bonnes alliances stratégiques qu'il a mise en place. En effet il a fait ami-ami avec les bonnes personnes, n'hésitant pas à retourner sa veste quand il a senti le vent tourner. Il y a par conséquent pas mal de ramifications avec le milieu politique. Cela rend parfois la lecture un peu complexe car les protagonistes sont nombreux, entre les flics, les hommes politiques, leurs conseillers et aussi leurs adversaires.

Mais l'histoire reste très fluide. La curiosité du lecteur est éveillée notamment parce que le récit est raconté sous forme d'un interrogatoire et utilise habillement les flash back pour mettre en scène le passé de Hoover. Le dessin classique est très sympa et colle bien à cette ambiance.

Au final on ne sait pas trop ce qui est véridique et ce qui est romancé, mais c'est pas grave, "La main de Dieu" offre un bon moment de lecture.

Nom série  Septième sens  posté le 14/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette nouvelle collaboration entre Corbeyran et Defali démarre sous les meilleures auspices, en tout cas en ce qui concerne le premier tome. L'histoire sera fortement marquée par le fantastique, mais cette dimension est introduite très progressivement dans le récit. En effet celui-ci démarre comme un excellent polar : une femme est retrouvée mutilée mais vivante, tandis que ses 5 compagnons sont tous morts, et dans un sale état. Cette introduction est immédiatement intrigante, et le récit nous propose de découvrir progressivement ce qui s'est passé. C'est prenant, on ne reste pas sur notre faim car on nous donne déjà pas mal de réponses, tout en amenant progressivement des éléments surnaturels.

Je ne suis pas toujours enthousiaste lorsque ces 2 genres se mélange, mais là ça passe vraiment bien. L'utilisation d'une "caste" de personnages immortels, sorte de saints des temps modernes, inspirés de personnages historiques, fait prendre une orientation bien différente à l'histoire. Cela ouvre pas mal de portes pour la suite du récit. Espérons que Corbeyran saura continuer de nous surprendre et que l'histoire ne virera pas à un simple combat entre 2 "clans". Le dessin est en accord avec tout ça. Il est calibré pour ce genre d'histoire avec un trait et des cadrages modernes, des décors et des personnages soignés. Pas de surprises de ce coté là, c'est classique mais diablement efficace.

Nom série  Le Singe de Hartlepool  posté le 13/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet album est une adaptation plus que sympathique d'une anecdote historique réelle. Quelle est la part romancée ? Le mystère est entier et c'est pas plus mal vu le niveau assez élevé de bêtises dont font preuve les protagonistes ! Les habitants d'un village anglais prennent un singe pour un français et se lancent dans un improbable procès pour déterminer si il doivent le pendre...

Le style du dessin n'est pas tout à fait celui que j'affectionne le plus, mais le dessinateur a vraiment fait du bon boulot. Son trait est assez personnel, les visages sont expressifs et les différentes trognes des personnages sont vraiment bien rendues. Lupano a une nouvelle fois fait parler son talent pour nous raconter cette histoire de dingues. L'utilisation d'enfants en tant "qu'observateurs" est une idée judicieuse. A travers leur innocence ils portent un regard intéressant sur cette histoire. Parfois méchants, parfois sceptiques, souvent curieux, leurs interrogations face à cette situation inédite rythment bien le récit.

Certaines répliques sont même bien amusantes mais l'ensemble ne se veut pas humoristique pour autant. Il y a même des passages assez cruels, et c'est justifié vu la stupidité de la situation. Au final je ne sais pas si on doit rire ou pleurer d'une telle histoire. Si le but de l'auteur était de distraire le lecteur en l'effrayant tout autant, il est pleinement atteint. En tout cas voilà une BD décalée et originale qui mérite un coup d'oeil.

Nom série  Sept pistoleros  posté le 11/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce 7 pistoleros conclut de belle manière la saison 2 de la fameuse collection 7. David Chauvel, le directeur de collection, accompagné de Baptiste Ayala, nous ont concocté un sympathique petit western pour finir. Certains tomes de la collection souffrent d’un déséquilibre entre une présentation fastidieuse des sept protagonistes et le déroulement de l’histoire à proprement parler.

Ce n’est pas du tout le cas ici, cette présentation étant parfaitement intégrée à l’histoire. Elle est même plutôt étalée tout au long de l’album puisque certains personnages sont présentés assez tard. Cela donne un ensemble fluide et on n’a pas du tout la sensation de deux blocs distincts introduction puis action. L’intrigue n’est pas en reste car elle est bien ficelée. Ca reste du western classique, avec cow-boys dont la tête est mise à prix et les très nombreuses détonations de révolvers qui vont avec. Mais le récit est bien mené et l’issue est incertaine, alors on se prend bien à l’histoire. Le dessin est vraiment sympa, soigné, aéré, coloré, il borde le récit de manière très agréable. Certains plans aux cadrages originaux sont très réussis.

Nom série  Toubab or not Toubab  posté le 11/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Toubab or not Toubab nous raconte la vie vraiment pas facile d’un jeune orphelin de 12 ans, livré à lui-même dans les rues d’Abidjan. Le garçon est vraiment attachant. C’est un rêveur assez naïf qui va tomber dans la plupart des pièges qui l’attendent. Violence, gang, drogue, prison, prostitution, la liste est longue.

Malgré cette noirceur l’album ne tombe pas dans la facilité ou le voyeurisme. Au contraire le dessin, doux et agréable, instaure une ambiance dépaysante et renforce la sympathie envers le jeune héros. Plutôt qu’un polar, pourtant la marque de fabrique de la collection rivages noir, j’ai l’impression d’avoir lu une tranche de vie. Le récit est rythmé par les mésaventures et les rencontres du héros. Il n’y a pas de temps mort, l’issue de l’histoire est incertaine. Impossible de deviner s’il va réussir à « s’évader », comme il en rêve, ou si tout ça va mal finir, en prison ou une balle dans la peau.

Pas mal du tout, 100 pages bien agréables à lire.

Nom série  Le Bureau des Complots  posté le 08/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tout le monde a déjà entendu parler des théories conspirationnistes selon lesquelles l'homme n'est jamais allé sur la lune, ou que les attentats du 11 septembre ne sont pas seulement le fruit d'une attaque terroriste.

L'idée de départ amusante de cet album est de pousser cette théorie du complot planétaire à l'extrême. Pour cela il existe une agence que personne ne connait mais qui est impliqué dans tous les évènements majeurs de notre monde. Et les attentats du 11/09 n'avait aucune chance d'aboutir si cette agence très spéciale n'avait pas aidé les terroristes dans cette entreprise.

Tout cela débouche sur quelques scènes amusantes car elles reprennent efficacement tous les bouts de vraies fausses informations qu'on attendu sur le sujet un jour ou l'autre. Le ton est décalé et l'humour est assez pince sans rire. Ca marche avec plus ou moins de réussite, car il y a quand même pas mal de passages ou cela fonctionne moins bien et ou on ne sourit pas plus que ça.

Nom série  Sweets  posté le 07/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a dans cet album des éléments qui permettent à ce polar de se distinguer de toutes les histoires de sérial killer. Le flic qui mène l’enquête est vraiment paumé au début, normal il vient de perdre sa fille. Mais plus on avance dans cette intrigue, plus il reprend du poil de la bête et il saura faire preuve d’intelligence et d’audace dans sa traque. Ce redressement est bien dosé, il est cohérent et cela le rend indéniablement crédible.

Il y a aussi un dessin très particulier qui confère une ambiance pesante. Ce n’est pas spécialement le style que je préfère, car on a parfois du mal à distinguer clairement tous les éléments qu’on a sous les yeux. Mais les planches sont toutes dans les mêmes tons. Un ocre un peu sombre qui colle à cette atmosphère lourde.

Le gros point fort à mes yeux est la manière dont l’enquête est résolue. La technique subtile qu’utilise notre flic pour obtenir le nom du tueur en interrogeant son psy est une petite merveille d’ingéniosité.

Tout ça nous donne un bon polar, efficace. Mais hélas à côté de ça, il y aussi des imperfections. On a parfois l'impression d’une complexité inutile. Certaines ellipses ne sont pas évidentes à comprendre. Dans les dialogues il est fait référence à des personnages que l’on n’a pas encore rencontrés et du coup on ne comprend pas forcément tout ce qu’on nous raconte à ce moment-là. Il y a quelques scènes qui se glissent par ci par là, sans qu’on n’en comprenne vraiment l’utilité. Rien de vraiment déplaisant mais juste ce qu’il faut pour atténuer un peu le plaisir global.

Il y a comme ça pour des petits détails des BD qui sont finalement juste pas mal alors qu’elles auraient pu être franchement bien. Sweets est de celles-ci.

Nom série  Cercles de mystère  posté le 06/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a du bon dans cette histoire, mais à l’issue de la lecture du premier tome j’ai pourtant quelques réserves.

Le récit tourne notamment autour de ces fameuses figures géométriques que l’on découvre parfois au milieu des champs de blés. Leur origine est souvent sujette à débat et les théories les plus fantaisistes sont souvent avancées. A partir de ce point de départ Makyo, auteur de nombreux scénarios de qualité, nous raconte ici une histoire pleine de mystères. Principalement, un père qui a des visions alors qu’il est dans le coma et qui se comporte de manière très étrange. Il n’en faut pas plus pour intriguer ses filles et le lecteur avec.

Le fantastique s’instaure petit à petit au fur et à mesure de l’intrigue. Cela va de pair avec la curiosité du lecteur qui va crescendo, car mine de rien, on a envie de savoir ce qui se cache derrière tant de mystères.

Mais en plus de cette intrigue principale il y a des petits détails qui semblent un peu de trop. Comme les nombreux théorèmes scientifiques exposés, mais un peu indigeste. Ou encore la vie privée des filles, une qui cache son identité professionnelle à tous, c’est un peu gros, tandis que sa sœur lui apprend par téléphone qu’elle a été violée à 17 ans… Cela aura peut-être de l’importance dans la suite de l’histoire mais en tout cas ça n’apporte pas grand-chose dans ce premier tome. A côté de ça le dessin est juste correct, avec quelques imprécisions de temps à autre.

Au final une histoire pas mal dont il faudra suivre l’évolution pour se faire un avis définitif.

Nom série  Lorna  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet album est une petite merveille. C’est à ce jour le meilleur de Bruno, qui en plus des dessins signe également le scénario. Il nous livre un bon gros délire déjanté en 150 pages. Son dessin au style inimitable est un vrai régal. L’histoire est loufoque à souhait et lui permet de se lâcher et de se faire plaisir dans les illustrations. Et pour ça il est très fort. On trouve de tout : des personnages hauts en couleur, comme une star du porno ou des scientifiques en blouse de recherche, mais aussi des monstres, des bagnoles, des parodies d’affiches de films de cul. Bref tout et n’importe quoi. Mais l’essentiel est que ce bon gros délire se tient.

Car voilà le tour de force, offrir au lecteur une histoire improbable, mais dans laquelle on plonge pleinement et qui séduit le lecteur dès les premières pages. Voire même dès la couverture, car la jaquette autour de l’album cache un poster de Big Boobs Hospital, un film pour adulte …

Bien sûr, tout le monde n’accrochera pas à ce délire. C’est assez trash, parfois grossier, parfois sexuellement explicite, parfois tout ça en même temps. Mais moi je me suis régalé. C’est décalé, c’est drôle, c’est un truc qu’on a jamais lu et qui surprend régulièrement tout au long de la lecture. L’auteur nous embarque avec lui dans son délire. Il pourrait se passer n’importe quoi, on y croirait. Si par exemple une femme robot extraterrestre de 40 mètres de haut débarquait au milieu de l’histoire ça ne choquerait même pas.

Bref un album qui ne se lit pas, mais un album qui se déguste page après page. Chaudement recommandé. J’attends de le relire pour voir s’il ne mérite pas 5 étoiles.

Nom série  Andy Gang  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne sais pas si c’était bien à l’époque où c’est paru, mais aujourd’hui ça n’a pas super bien vieilli. Bon il y a bien quelques éléments désuets qui ont du charme, comme les vielles pubs placardées sur les murs. Ca a un coté vintage amusant.

Sinon le principe de petites histoires pourrait mieux fonctionner. Elles oscillent entre le moyen et le pas terrible. Elles sont vite lues donc ça passe. Là où ça coince c’est que c’est terriblement répétitif. La trame des histoires est toujours la même, mais le problème principal est que la chute est systématiquement identique : une bavure de Andy et son équipe. Et en plus on a droit à 2 ou 3 bavures en boucle : le meurtre du suspect qui n’était même pas armé, l’arrestation du mauvais suspect, le meurtre du suspect qui n’était même pas armé, etc… Ça manque vraiment de renouvellement.

Nom série  Choker  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une histoire au ton décalé qui se déroule dans un univers complètement déjanté. Ca commence bien, mais au final j’ai un sentiment mitigé.

Côté bons points, on peut commencer par citer le style : c’est bien barré. Dès les premières pages on plonge dans le bain et on découvre le cynisme du personnage principal. L’humour noir et le cadre ne sont pas en reste. C’est sombre, c’est glauque, c’est crade, c’est simple la ville de Shotgun city est une espèce de condensé de noirceur, un univers où règnent la violence et la drogue. Tout ceci est présenté sur un ton décalé qui marche bien et on rentre facilement dans cet univers.

Par contre il y a quelques hics dans l’évolution de l’histoire. Il y a pas mal de scènes, notamment celles d’action, où on ne comprend pas ce qu’il se passe. C’est flou, on ne distingue pas tout. Certes tous les personnages sont drogués à mort et si cela justifie cette ambiance sombre et ambiguë dans le dessin, cela ne facilite pas la compréhension. Il y aussi certaines facilités dans l’intrigue, il y a une trop grande tendance à toujours placer les personnages où on en a besoin. Sortis de nulle part, hop, ils tombent comme un cheveu sur la soupe quand on a besoin d’eux.

Au final du bon et du moins bon. En tout cas un album assez déjanté qui plaira aux amateurs de ce genre d’univers psychédélique, type Lola Cordova par exemple.

Nom série  Le Croiseur fantôme  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3,5/5

Un album dans la plus pure tradition de la ligne claire ! Côté dessin, c’est bien simple, on pourrait croire qu’on est en train de lire un album de Tintin. Le trait, le découpage, le lettrage, tous les codes sont respectés. Et même coté scénario cela rappelle les histoires d’Hergé. A chaque double page, il y a un rebondissement !

On suit avec un certain plaisir une enquête menée tambour battant par … un prêtre. L’aventure est au rendez-vous puisque les nombreuses péripéties s’enchaînent à vitesse grand V. Notre héros va de découvertes en surprises. Il n’y a pas de temps mort et cela contribue pleinement à rendre cette histoire prenante. Un léger soupçon de fantastique vient se greffer, mais ce n’est absolument pas gênant, au contraire même.

Le croiseur fantôme est donc un one shot agréablement surprenant qui mêle une histoire passionnante avec un dessin classique. Et le mélange est réussi.

Nom série  La Grande évasion - Le labyrinthe  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le pitch est des plus prometteurs : une équipe composée de scientifiques de tous domaines part explorer le tombeau de Dédale. Ils ne se connaissent pas, ne savent pas pourquoi ils ont été choisis, et ils vont se retrouver enfermés dans le mythique labyrinthe du minotaure. Hélas, après une bonne introduction le soufflé va vite retomber.

Il y a beaucoup trop d’éléments qui se greffent dans cette histoire. Dans le désordre, une touche de fantastique, une couche de mythologie, des théorèmes scientifiques pas très digestes, des combats, etc … Bref de plus en plus de péripéties, mais ça part dans tous les sens, difficile d’accrocher à tout. Cela donne un sentiment d’un ensemble de moins en moins crédible. Il y a une espèce de surenchère dans chaque rebondissement, et malheureusement on n’arrive pas du tout à y croire.

Il y a, dans le lot, de bonnes idées mais elles sont perdues au milieu de cet ensemble trop chargé. Quant au dessin, il est pas mal du tout, mais il ne parvient pas à rattraper la déception côté scénario.

Nom série  Like a steak machine  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
3,5/5

Très proche de Le Steak Haché de Damoclès et Droit dans le mûr c’est par cet opus que j’ai fini ma trilogie Fabcaro. J’avais un peu peur de trouver une nouvelle répétition des thèmes abordés dans les 2 autres albums. Et bonne surprise ce ne fut pas le cas et finalement cet album est pour moi le meilleur des trois. C’est celui où je m’y suis le plus retrouvé et celui qui m’a le plus amusé.

Fini les névroses (quoique), chaque page met en scène un souvenir en l’associant à une chanson. Le principe fonctionne super bien et même si on a une nouvelle fois droit à des tranches de vie de l’adolescence de l’auteur, les sourires décrochés sont nombreux. Les thèmes sont finalement assez variés. L’authentification du lecteur fonctionne mieux que dans les albums précédents. Bref c’est vraiment pas mal !

Coté dessin, c’est toujours aussi simple et réussi. A lire.

Nom série  Droit dans le mûr  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La qualité de cet album est très proche du Steak Haché de Damoclès du même auteur. Certains gags font même allusion à ceux de ce premier album, il vaut mieux les lire dans l’ordre.

Si il est toujours question des névroses de Fabcaro il y a un peu plus de diversité dans les thèmes abordés, il y a notamment pas mal de gags autour des questions existentielles des trentenaires. Et ça tombe bien, c’est pile mon âge, donc je me suis un peu plus reconnu ici et du coup j’ai légèrement plus apprécié cet album là.

Le dessin est sympa et contribue bien à rendre cette lecture agréable. Comme pour le steak haché une lecture me suffira. Si vous avez aimé les autres albums de l’auteur, vous aimerez celui-ci.

Nom série  Le Steak Haché de Damoclès  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Du bon et du moins dans ce recueil à tendance humoristico-biographique. Fabcaro livre toutes ses névroses et autres comportements imparfaits. Cet album est visiblement une sorte de thérapie. Il y a quelques scènes qui m’ont fait sourire, comme lorsqu’il ne sait pas si il doit tutoyer ou vouvoyer une personne, du coup il cherche pendant 2 minutes la bonne formulation pour lui demander du sucre… Sans doute que cette anecdote m’a rappelé du vécu et elle m’a fait marrer.

Il y en a quelques autres comme ça. D’autres n’ont par contre trouvé aucun écho chez moi. Sur l’ensemble c’est également un peu répétitif, ça aurait été plus percutant avec des thèmes plus variés. Du coup pas sûr que j’ai envie d’une seconde lecture, par contre je jetterai un œil à ses autres albums.

Nom série  La Traînée Jaune de Comicswood  posté le 03/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cet album est une sorte de parodie de comics de super héros. Mais j’ai très vite déchanté. Au bout de 8 pages j’en avais déjà marre. Je me suis forcé jusqu’à la moitié de l’album avant de me décider à arrêter de me faire du mal et à refermer le bouquin. Le niveau est tellement bas que même en prenant ça au 36e degré je n’y suis pas arrivé.

Tout le premier chapitre est basé sur un thème qui a fait ses preuves : le pipi. Donc notre héros se tient le pantalon car il a une envie terrible et qu’il va finir par se faire dessus. Pour accompagner ça on a droit au mot pipi dans toutes les phrases. Tordant.

La suite est du même tonneau, on a droit aux passages sur la crotte de nez, avec notre héros qui va en chercher une bien au fond de sa narine tout en courant… du coup lorsqu’il la jette elle lui atterrit sur le front.

Autre réplique culte :
- bla bla bla … les lois naturelles …
- les voies naturelles ? l’anus ?

Pourtant Titeuf et Captain Biceps ont le même créneau niveau humour, et ça me fait rire. Donc ça peut marcher, mais là c’est pas drôle, c’est juste lourd. Très lourd.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 49 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque