Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3685 avis et 1637 séries (Note moyenne: 2.86)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Sun-Ken Rock  posté le 30/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le genre baston, ce n'est pas trop ma tasse de thé (oui, je préfère le thé à la baston).
Mais j'ai voulu essayer cette série, car le dessin me paraissait assez beau.

Mais attention, ce n'est pas à mettre entre toutes les mains. Pas forcément à cause de la violence des combats (qui se résument à des bagarres de rue), mais aussi à cause d'autres scènes, pas forcément supportables, où des jeunes femmes subissent une certaine forme de torture. Je vous rassure cependant un peu, on ne voit pas la scène elle-même, mais plutôt son résultat.
A côté de ça, on voit aussi des jeunes femmes dénudées, et il faut reconnaître que Boichi se débrouille pas mal question anatomie féminine. Une qualité graphique que l'on retrouve dans l'ensemble du manga, où l'auteur alterne puissance et dynamisme lors des scènes "sérieuses", et gros yeux-grosses lèvres pour les scènes plus légères.

Ce manga-manhwa (Boichi est né en Corée, et a vécu au Japon avant de revenir dans son pays) est d'assez bonne facture, même si les combats sont à mon goût un peu trop présents.

Nom série  Mikido  posté le 29/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est assez plat en effet.
Les personnages me semblent inexpressifs au possible, et les actions narrées, y compris le Robyfoot, ne font pas preuve d'un vrai dynamisme.

Le public visé est probablement le même que celui de la série télévisée dont c'est inspiré, mais je trouve qu'il y a quand même plus intéressant, y compris dans le divertissement pur, pour la tranche des 9-12 ans, comme La Jeunesse de Picsou, Lou ! ou Sylvio.

Nom série  Bambina, Déesse de l'amour  posté le 29/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Disons-le tout de suite, cette série est destinée aux adolescents qui s'éveillent à la sexualité, et donc avides de nudité et de choses émoustillantes.

En effet "Bambina" propose pas mal de fan service, même si cela reste assez discret : quelques tétons baladeurs, des culottes un peu moulantes, et c'est à peu près tout.
Ensuite l'histoire se résume à la quête d'un groupe de puceaux (et surtout l'un d'entre eux) de leur première expérience sexuelle. C'est lourd, bien sûr, avec un sujet pareil, mais l'auteur distille quelques moments d'humour assez sympathique. Pour le reste, y compris le dessin (malgré l'air triste de Bambina), cela reste très classique, et du coup l'ennui guette le lecteur assez vite.

A noter tout de même que la série se termine en trois tomes, ce qui ravira sans doute les amateurs du genre.

Nom série  Les Mains d'Eniripsa  posté le 29/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pour moi, contrairement à ce que prétend l'équipe d'Ankama en préface, cette série est à réserver presque exclusivement aux lecteurs familiers de l'univers de Dofus, ce jeu en ligne développé par la société Ankama.

En effet nous sommes de plein pied dans cet univers, avec ses règles, ses codes, ses personnages spécifiques. Bien sûr, la partie annexe permet de compléter certains des blancs, et ainsi, pour les néophytes, de s'y intéresser. Mais je trouve que le fait de faire un récit aussi court n'incite pas forcément à la découverte. Les auteurs auraient peut-être pu faire un gros effort de vulgarisation.

Cependant il faut reconnaître que la BD en elle-même n'est pas désagréable du tout. Le dessin est très lisible, baignant dans une ambiance aux tons clairs, propre à attirer de nombreux jeunes lecteurs. L'histoire, même si elle est bien menée, se présente vraiment comme un épisode au milieu d'un ensemble très vaste. Mais comme je l'ai dit, si l'on n'a pas un minimum de connaissance du background, c'est un tantinet nébuleux.

Cependant c'est un bel objet, qui mérite sans doute la découverte.

Nom série  Debaser  posté le 28/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Hum. je crois que pol n'a pas saisi le sens profond de cette oeuvre qui fera date dans l'histoire de l'édition française.
D'abord les dialogues sont vrais, ils sont prononcés tous les jours par les moins de 15 ans.
Le dessin c'est trop de la balle, Raf nous fait des cadrages qui déchirent sa mémé.
Moi je kiffe trop la zikmu, alors faisez comme moi lecturez "Deux Baiseurs".














Bon j'arrête là, c'est insupportable.
La seule idée de cette série est son point de départ : une société complètement engluée dans un système bien-pensant où les media dictent tout à une jeunesse décervelée et formatée. C'est peut-être la société qu'on nous prépare dans le futur, et franchement ça ne fait pas très envie.
Pour le reste... L'histoire ne ressemble à rien, mis à part peut-être à un gros délire d'adolescent qui invente une histoire faussement rebelle dans son carnet de croquis/journal. Le dessin de Raf n'est pas entièrement mauvais, mais ce serait pas mal qu'il le débarrasse de certains tics afin de le rendre plus lisible. Et par pitié, qu'il arrête de faire des cadrages dans tous les sens, sans aucun sens de l'équilibre de l'estomac, j'ai dû aller faire un tour aux toilettes pour le finir !

Bref, c'est pas de la balle. Du tout même.

Nom série  Clifton  posté le 03/06/2002 (dernière MAJ le 28/07/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Turk et de Groot ont su allier intrigue policière et humour dans cette série, soeur de Robin Dubois. Sans être transcendantes, les histoires sont plaisantes, et on passe un bon moment.

C'est souvent les attitudes très flegmatiques du héros qui provoquent le plaisir chez le lecteur.

Policier, mais drôle.

Nom série  Buffy contre les vampires - Saison 8  posté le 28/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens, ça faisait longtemps que je n'avais plongé dans l'univers de cette petite chasseuses de vampires et autre goules. Depuis la saison 1, je crois bien.

C'est donc avec des souvenirs confus que je me suis plongé dans cette série, qui nous présente la saison 8 (jamais tournée). Première impression, c'est très agréable à lire. Le dessin est vraiment bon, assez typique des comics actuels de super-héros, et bénéficie d'une mise en couleurs plutôt bien choisie. Les scènes de combat sont plutôt bien rendues, elles sont dynamiques.

Pour l'histoire, j'ai eu un peu de mal, puisque seuls deux personnages (dont l'héroïne) étaient présents au début de la série. J'ai donc mis du temps pour me resituer dans l'ambiance, surtout que comme l'a souligné Ro, la situation de Buffy a considérablement changé. Pas grave, la qualité de l'histoire fait que finalement ça se lit pas trop mal. Il eût peut-être été de bon ton de faire un petit rappel de la situation en début d'album...

A lire au moins pour le dessin, pas désagréable du tout.

Nom série  Freaks' Squeele  posté le 27/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bonne surprise que cette nouvelle série.

On a droit à une nouvelle histoire d'école formant des super-héros : mutants/sorciers etc., mais je trouve les histoires suffisamment diversifiées et inventives pour éviter l'ennui. Et Florent Maudoux réussit à semer des éléments pour les ressortir de façon assez inattendue, mais relativement logique. Par contre j'aurais aimé un peu plus de jeu sur le côté furtif et ténébreux (au sens physique du terme) d'Ombre de Loup.
Côté dessin, on a là un auteur qui a déjà une assez bonne maîtrise de son graphisme, même si je trouve qu'il manque un peu de caractère.

Une série plutôt intéressante, à lire.

Nom série  Hautes Oeuvres, Petit Traité d’humanisme à la française  posté le 24/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album est une sorte d'OVNI dessiné.
Prenant comme prétexte l'exécution de de Damiens, qui blessa superficiellement le roi Louis XV, il nous permet d'avoir un bref aperçu de la société parisienne au 18ème siècle.
La vie parisienne dans ce qu'elle a de plus sordide : l'attrait d'une exécution, le sang, les excréments, mais aussi le sexe à tout-va, aussi bien au sein du petit peuple que de l'aristocratie venue s'encanailler. Hureau ne nous épargne rien, pas même les détails assez crades de l'exécution, qui fut, et c'est avéré, particulièrement longue, répugnante et cruelle. Ses personnages sont bien campés, sa mise en scène est réussie, et certaines des pages sont anthologiques : je pense par exemple à la page 30, où une vue en coupe nous permet de suivre l'activité (souvent coquine) et les réactions (très diversifiées) des habitants d'une maison de cinq étages et des passants postés au-dehors.
Au niveau de son trait, je citerai plutôt Nancy Peña pour la maîtrise du noir et blanc et la mise en scène.

Alors pourquoi seulement un 3/5 ? parce que cet album, malgré toutes ces qualités, ne présente pas un gros intérêt, mis à part ce survol de la société dont on parlait précédemment. Une curiosité cependant, à lire ou même à parcourir si vous tombez dessus.

Nom série  1890  posté le 24/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis est assez proche de celui de mes deux camarades.

Ce qui m'a gêné d'emblée dans cette BD, c'est son style graphique. Les visages sont très imprécis, les aplats trop nombreux, on sent une certaine maladresse en la matière, et c'est gênant pour un récit de cette ampleur.
Car l'intention de Francesco Ripoli est de nous conter le destin de deux légendes de leur temps, Buffalo Bill et Domenico Tiburzi. Deux personnes au destin exceptionnel donc, qu'il fait rencontrer à Rome en 1890. L'histoire en elle-même n'est pas inintéressante, et la posture employée par Ripoli est plutôt bien menée. Par contre la fin me semble tirer en longueur, puis se terminer de façon assez maladroite.

A lire pour le côté historique, uniquement.

Nom série  Red Song  posté le 24/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Marrant comme Soleil exploite le filon de certains de ses auteurs étrangers. Ici c'est le duo argentin Trillo/Meglia, qui a déjà commis Cybersix, qui nous propose une série un peu orientée jeunesse. On suit donc le parcours de cinq orphelins qui ont la faculté de fusionner pour devenir un monstre rouge.

Au-delà de cette originalité, mais aussi du lien entre Moco et le nourrisson qui sert de cerveau à madame Tul, on est finalement devant une série d'aventure relativement médiocre. Les évènements s'enchaînent sans réelle cohérence, et les personnages sonnent finalement assez creux.

On nous vante le graphisme de Carlos Meglia, mais celui-ci n'est finalement pas si révolutionnaire. Dans un style comparable, je préfère celui d'Humberto Ramos (Révélations, Crimson, Kookaburra K). En plus il y a un défaut majeur dans cette série : pas mal de planches semblent composées de deux couches, les personnages se superposant de façon un peu étrange sur le décor (un peu comme si on se trouvait dans des planches issues d'un métrage d'animation, avec des personnages mobiles sur des fonds fixes).

Nom série  Petit conte léguminesque  posté le 23/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avoue que j'attendais plus de cet album.
Déjà, le titre m'avait intrigué. Bien sûr, le sous-titre en couverture dissipe un peu vite cet état, mais j'avais trouvé intéressant le parti-pris de prendre un texte en décalage.
Le contexte historique m'intéressait, moi qui ai visité assez récemment la Grèce et ses vestiges antiques. J'espérais pouvoir trouver une histoire à la fois distrayante et pédagogique (enfin, je voulais en savoir plus sur le Colosse de Rhodes).
Et en fait je me suis pas mal ennuyé à cette lecture. J'ai eu du mal à différencier les personnages masculins de l'histoire, dont les relations et les rôles sont un peu flous. De même l'histoire elle-même n'est vraiment pas fluide. Ro parle d'enlisement dans la seconde partie, pour moi le récit est très vite englué. Je n'ai rien appris sur la construction du Colosse de Rhodes. Je ne sais pas si le conte est fidèle à la légende (voire à l'Histoire), et du coup j'ai encore moins apprécié ma lecture.
Le dessin d'Archerand n'est pas désagréable, mais ses proportions anatomiques aléatoires m'ont semblé un peu dommageables.

Bref, une lecture mineure en ce qui me concerne, cependant je souhaite aux auteurs de continuer à publier, un jour la qualité viendra, s'ils continuent à choisir des histoires un peu originales.

Nom série  Le Cortège des cent démons  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tout d’abord un petit coup de gueule envers les Editions Doki-Doki, concernant les couvertures de ces deux tomes. On a l’impression qu’on va lire un shôjô, un truc à l’eau de rose. Et à l’intérieur, c’est très différent. Certes, c’est du fantastique « light », sans effusion de sang ou presque, mais qui met les personnages aux prises avec des démons de différents niveaux, pas toujours très beaux d’ailleurs. Et, à ma grande surprise, je me suis surpris à prendre du plaisir à sa lecture. Il faut dire que les récits sont assez bien menés, que les personnages ne sont pas trop naïfs et que le dessin, s’il n’atteint pas le niveau de celui de Tsukasa Hojô dans City hunter, est quand même très agréable. Pas de fleurs qui se baladent, on reste dans une imagerie fantastique classique. Par contre je ne suis pas sûr d’avoir tout compris au dénouement de certaines histoires, et l’une d’entre elles au moins (à la fin du premier tome), semble ne pas avoir de rapport avec les personnages principaux.

Mais l’ensemble se lit très agréablement, et s’il prend l’envie à Doki-Doki de publier d’autres travaux d’Ichiko Ima, je les lirai avec curiosité.

Nom série  Histoires de Kisaeng  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les manwhas de Kim Dong Hwa sont sympathiques, mais un peu répétitifs. Très vite, j’ai trouvé des similitudes avec Histoire couleur terre : des petites filles qui font l’apprentissage de l’amour, souvent contre rémunération (seule différence, c’est leur métier dans Histoires de Kisaeng). Encore une fois, la métaphore filée de la jeune fille et de la fleur est amplement utilisée. C’est d’une grande poésie, mais quand même un peu répétitif.

Ce manwha conte des expériences de prostituées. Des jeunes –ou moins jeunes- filles se retrouvent donc déshabillées. Kim Dong Hwa reste souvent dans le suggestif pour montrer la nudité, et c’est tant mieux, car son sens des proportions et de l’anatomie est assez approximatif…

Le point fort de ce manhwa est la façon dont il nous montre la société rurale coréenne. Par le petit bout de la lorgnette, du point de vue des femmes, parfois contraintes de vendre leur corps pour vivre. L’intérêt documentaire est indéniable, même si le côté poétique et contemplatif est parfois un peu trop présent.

Nom série  L'Enfer de Jade  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Très très bizarre ce manhua. Ça ressemble à un OVNI dessiné. On passe d’un thriller très spectaculaire à une sorte d’allégorie mêlant modernité et tradition religieuse chinoise, pour revenir à une sorte de farce en forme de clin d’œil en conclusion. J’ai été plutôt happé par l’histoire, à laquelle je ne comprenais pas grand-chose, hypnotisé par les séquences très cinématographiques qui parsèment l’album. Je vous recommande particulièrement les carambolages que Jade évite de peu au début, la scène de fusillade qui l’envoie aux enfers, réalisé en ombres… chinoises, ou encore le jet massif d’épées de Jade sur Ngautau. Des moments de pure bravoure en termes de découpage et de dynamisme, qui permettent d’oublier le dessin parfois un peu hésitant de Laï Tat Tat Wing.

Une curiosité, à lire si vous tombez dessus.

Nom série  Entre deux averses  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je me suis singulièrement ennuyé à cette lecture… Les deux auteurs nous invitent à suivre la vie de Giuseppina, une femme, de son enfance à sa vieillesse. Une vie tout ce qu’il y a d’ordinaire, une vie qui semble se répéter chez sa petite-fille Marion.

L’intérêt est proche du néant. Dans ces cas-là, on se raccroche parfois au dessin, mais celui de Marion Laurent manque de maturité, même s’il est assez original. Proportions et cadrages hasardeux, ce n’est pas trop mon truc. Peut-être que d’autres adoreront…

Nom série  Robinson Crusoë  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une nouvelle adaptation du classique de l’aventure écrit par Daniel Defoe en 1719. Comme tous les albums de la collection « Romans de toujours », elle propose une approche pédagogique à ce classique de la littérature. En annexes, une analyse de l’œuvre en regard de son ancrage temporel et historique, une biographie détaillée de l’auteur, et aussi des extraits de l’ouvrage original et un lexique.

Concernant la BD elle-même, là encore les auteurs se sont attachés à rester le plus fidèles possible à l’œuvre originale. Il me semble cependant que l’adaptateur, Christophe Lemoine, a tenté d’épurer le texte des considérations historico-religieuses qui alourdissent celui-ci, ne gardant que ce qui fait le sel du roman. Celui-ci est assez long, me semble-t-il, mais le résultat en 46 pages semble former un tout uniforme et logique. Du naufrage du héros, à son sauvetage tardif (presque trente ans plus tard), en passant par son apprentissage des ressources de l’île, sa rencontre avec Vendredi… C’est un roman d’aventure qui garde à peu près tout son charme dans la transposition en BD, grâce également au dessin de Jean-Christophe Vergne qui, s’il tente de s’approcher du style classique de la collection Vécu, manque cependant encore de maturité en début d’album. Une bonne approche d’un classique.

Nom série  Lohris des Dawnhills  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Par où commencer...
C'est d'abord le graphisme qui m'a attiré dans cette série. Proposant un curieux mélange entre les oeuvres de Katsuhiro Otomo et celles de Rosinski, il est plutôt maîtrisé, et malgré le noir et blanc, l'ambiance est bien rendue, entre steampunk et fantasy écolo. D’emblée, il m'a plu. Il est au service d'une histoire à la fois étrange et classique. Une histoire de possession terrienne, d'exploitation minière, de magie naturelle confrontée à des machines, de rivalité au sein d'une même famille. J'ai eu du mal, dans un premier temps, à m'accrocher à l'histoire. Et puis à l'approche du dernier tiers du tome 1, l'intrigue devient carrément fascinante, et on ne peut plus en décoller. Je n'ai pas lu L'Eveil du Kurran, réalisé par la même équipe, mais nous voilà avec une belle histoire en puissance.

"Lohris des Dawnhills" est un récit ambitieux, qui bénéficie d'une ambiance presque envoûtante, tant au niveau du background que du classique. Si vous êtes attiré(e) par la SF écolo, foncez !

Nom série  Ze World selon Jean-Claude  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon, soyons clairs, c'est une énième série qui exploite le filon d'un personnage médiatique, et cela ne sort pas du lot, loin de là.

Enfin du moins sur le plan de l'histoire. Sur le plan graphique, c'est du franco-belge d'humour classique, plutôt soigné, permettant une lecture aisée et rapide. Rudo fait du bon boulot.

Sur le plan de l'histoire, les gags ne volent pas haut, mais avec un personnage comme JCVD, il fallait s'y attendre. J'avoue quand même avoir souri à plusieurs d'entre eux, et la chute du dernier gag du tome 2 (la critique de Télérama au sujet du film de Jean-Claude) m'a beaucoup plu.

Nom série  Je vous salue Jennifer  posté le 20/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il ne faut pas s'arrêter au graphisme, en effet un peu trop classique pour plaire à un lecteur lambda des années 2000. On y trouve une parenté certaine avec le style de Tito (Tendre banlieue, Soledad) ; heureusement, comme le dit Ro, qu'un traitement plus nuancé des couleurs le hisse à un niveau supérieur.

Pour le reste, c'est une histoire qui, n'étant pas originale, a toutefois le mérite d'être plutôt réaliste. Il y a en effet fort à parier que si un tel évènement survenait, les choses se passeraient d'une façon semblable. Et en plus, une jeune fille dans cet état serait vraiment traitée comme une marchandise. Personne ne demande son avis à Jennifer, même pour ne pas en tenir compte.

J'ai donc lu les débuts d'un thriller qui, sans être passionnant ni original, est cependant très agréable à lire dans le premier tome, moins dans le second ; heureusement que le dernier tiers de celui-ci relance un peu l'intérêt avec cet ange gardien qui ressemble un peu à... Jésus !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 185 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque