Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3679 avis et 548 séries (Note moyenne: 2.85)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Philibert (Les aventures de)  posté le 22/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les aventures de Philibert sont des espèces de contes drôlatiques qui terminent mal. Bref, on ne se sent jamais très à l'aise après une telle lecture. Cette ligne sensible nous emmène dans une histoire imaginaire faite de phobies les plus diverses et de dialogues épicés.

Le premier tome s'attaque à la malbouffe et à la pollution. Le second concerne une série de meurtres sur un terrain de golf près de la demeure familiale de notre sympathique héros.

C'est certes original et ironique. Au-delà de ces aspects, il faut apprécier l'humour noir ce qui n'est pas donné à tout le monde même en prenant un peu de recul.

Nom série  Airborne 44  posté le 22/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce diptyque est franchement génial : mon avis est sans appel. C'est digne d'une vraie production hollywoodienne : à quand le film au cinéma ? Le scénario est parfaitement maîtrisé de bout en bout. Que dire également du dessin sublimement réaliste jusque dans les moindres détails ! Les visages sont beaux et les corps bien proportionnés : du sans faute ! On se croirait vraiment dans la neige perdu au milieu des Ardennes. Oui, le graphisme me convient à merveille. Quand on fait la comparaison avec la vulgaire ligne claire, on se rend compte qu'il n'y a pas photo. Cependant, à chacun son avis sur la question.

Je me suis interrogé sur l'auteur qui a un réel talent, en tout cas hors du commun. En fait, j'avais déjà lu une de ces oeuvres que j'avais déjà apprécié dans la collection Vécu chez Glénat à savoir Mémoire de cendres. L'auteur maîtrise à merveille le genre de récit historique. Il y a un véritable travail de recherche que l'on sent. Par ailleurs, les dialogues entre les personnages sont intéressants. Cela va pour une fois plus loin que les clichés du genre.

J'ai trouvé la fin un peu confuse. On ne sait pas trop bien ce qui se passe et qui tire dans la dernière scène d'action. Pour autant, ce n'est pas trop grave car la qualité saute aux yeux. Quand on referme cette bd, on reste encore scotché devant tant de virtuosité. Cela fait plaisir de rencontrer une telle qualité de temps en temps. Si seulement, cela pouvait se faire plus souvent...

Nom série  L'Etrangleur de Boston  posté le 21/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai préféré "l'étrangleur de Boston" à Ed Gein dans la même série sur les sérials-killer. C'est vrai que je ne connaissais pas l'histoire de ce criminel qui étranglait les femmes de Boston provoquant une véritable psychose parmi la population au milieu des années 60. J'en avais vaguement entendu parler mais sans plus.

Le récit est véritablement bien construit car il est linéaire. L’identité du coupable a été une véritable surprise. Qui aurait pu penser cela ? Du coup, on se pose bien des questions.

L'âme humaine peut jouer bien des tours. L'explication psychologique n'est pas nouvelle mais la bd arrive à en faire une démonstration effrayante.

Nom série  Carton Jaune !  posté le 21/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette bd semble être estampillé "bd ratée mais avec louable intention" sur le site. J'ai un avis un peu différent. Je pense que l'essentiel est quand même bien retracé dans ce parcours d'un tunisien miséreux qui gagne la gloire à Paris dans la mythique équipe du Red Star en 1938. Malheureusement, cette belle carrière sera foudroyée par les nazis. Par ailleurs, le séquençage des scènes ainsi que le graphisme n'est pas du tout aussi désagréable.

C'était une époque où le football était un sport d'honneur et non de fric. Oui, les joueurs de cette époque n'auraient sans doute pas triché lors d'un match important avec une main en rejetant la faute sur le "pas vu, pas pris" de l'arbitre. De nos jours, la fin justifie les moyens.

Pour en revenir à la bd, on découvre avec sympathie un joueur authentique qui va malheureusement se faire rattraper par l'Histoire car il a la malchance d'avoir des origines juives.

En ces temps-là, par contre, la Fédération Française de Football aux ordres du gouvernement de Vichy avait écarté tout joueur d'origine juive au sein des équipes. Bien entendu, c'est un épisode peu connu de notre histoire car portant la marque de l'infamie. Donc, c'est bien de le découvrir à l'occasion de ce véritable carton jaune.

Nom série  Amuse bouche  posté le 21/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tout d'abord la définition... Amuse-bouche : nom masculin.
1. duo de coquinettes fourrées, conversation salée ou gâterie sur canapé, un amuse-bouche peut prendre la forme de douceurs froides ou de pièces chaudes. Servi généralement lors d'une rencontre festive et enlevée.
2. euphémisme pour plaisir buccal.

Tous les noms de la bd sexy sont représentés dans ce collectif d'auteur : Aurélia Aurita (Fraise et Chocolat), Capucine, Arthur de Pins (Péchés mignons)... Cela tourne autour de la sensualité.

Bien entendu, tous ces chefs vont essayer de vous préparer un menu digne de ce nom.
Vous aurez droit à la surprise du chef, à la pirouette de figue à la grecque, un va-et-vient et pourquoi pas un champagne en boule que vous prendrez en dessert.

Cet amuse-bouche est censé vous mettre en appétit. On frise quelque fois l'indigestion avec certaines histoires mais l'enseigne du restaurant n'est jamais la même. Pour ma part, j'ai eu un petit creux. Sexe et bouffe font-il bon ménage ? A mon avis, il faut choisir.

Nom série  Keltos  posté le 21/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On se plongera bien volontiers dans cette aventure celtique qui se passe 280 années avant Jésus-Christ. La Gaulle est alors gouvernée par différents royaumes. Les menaces d'invasion pèsent de toutes parts. Le trône d'Armorique est vacillant.

C'est dans ce contexte qu'un mystérieux guerrier va s'allier à un prince pour bâtir un royaume unifié qui serait plus fort. C'est intéressant également de voir les hauteurs de Marseille ou même le Mont-Saint Michel à cette époque là. Le dessin de Kordey n'est pas désagréable, loin s'en faut !

Pour autant, cette histoire ne casse pas des briques. C'est beaucoup trop conventionnel et peu inventif. Bien sûr, cela offre un agréable moment de détente mais cela s'arrête là...

C'est vrai que j'en ai un peu marre de ces auteurs qui revisitent sans cesse le mythe arthurien. Bon, on nous promet de conter la fameuse bataille qui vit une armée de 50 000 Celtes détruire le centre du monde à savoir la ville grecque de Delphes. C'est le postulat de départ et l'aventure ne fait que commencer...

Nom série  Septembre en t'attendant  posté le 20/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une jeune femme américaine tombe amoureuse d’un jeune gars originaire de Colombie dans un night-club new-yorkais en 1998. Le couple va vivre alors ensemble un petit bout de chemin. Elle tombe enceinte en 2001. Il est viré de son emploi. Cependant, il trouve un autre travail alors que sa femme doit accoucher dans deux mois. Il commence son travail le 10 Septembre. Il ne faut pas arriver en retard au travail pour son second jour même s’il vient de se disputer avec son épouse. Nous sommes le 11 Septembre 2001…

C’est une histoire vraie qui m’a profondément bouleversé au point où je n’ai pu empêcher de retenir mes larmes qui ont coulé abondement. L’auteur sort de son silence près de 8 ans après pour raconter son expérience personnelle sans verser dans le pathologique et sans exploiter ce terrible drame.

C’est sidérant de réalisme. On ne se rend pas compte de ce qui s’est passé. Il faut vraiment avoir été dans la peau d’une de ces familles des victimes de ces tragiques attentats. Cette jeune femme a eu beaucoup de difficultés à faire enterrer son mari qui possédait juste une carte verte. Sans emploi, elle a voulu bénéficier des aides financières apportées dans un premier temps par la Croix-Rouge : un vrai parcours du combattant !

En effet, son défunt mari n’avait pas eu le temps de signer son nouveau contrat de travail. Elle est ballotée de service en service alors qu’elle est enceinte et qu’elle vient de vivre le pire qu’on puisse imaginer.

La description de certaines scènes est horrible dans le propos tenu. En effet, les réflexions des amis et de ces hordes de psychologues et autres journalistes sont quelques fois très mal appropriées. On peut alors ressentir toute la souffrance de cette jeune femme blessée qui a le courage de se relever et de se battre pour la survie de son bébé. Le quotidien des lendemains plutôt difficiles est évoqué sans ménagement.

Elle nous donne une belle leçon de vie. On relativise beaucoup de nos problèmes après une telle lecture. Alors, oui, c’est plutôt salutaire. La meilleure bd que j’ai pu lire traitant bien des aspects méconnus des attentats du World Trade Center.

Nom série  Batman et le Moine Fou  posté le 20/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il y a vraiment des Batman qui sortent du lot et ce titre en fait partie. Je me rends compte que chaque auteur donne sa vision du Batman qui peut être très différente. Cela convient ou pas… Ici, on a droit à une histoire riche et dense avec une narration maîtrisée et jamais ennuyeuse.

C’est vrai également qu’il y a une interconnexion entre différentes intrigues. On voit au début Catwoman mais elle ne croise plus la route de Batman par la suite dans le récit. Le procureur Harvey Dent fait également une petite apparition. L’adversaire de Batman est un moine fou qui sacrifie ses victimes lors de messes noires façon vampirisation. Il est dommage que ce duel tant attendu finisse aussi abruptement.

Batman a également une petite amie très attachée à son père, un riche homme d’affaire complètement déboussolé depuis l’apparition d’une certaine chauve-souris. Oui, il y a incontestablement une véritable richesse de l’histoire et de la psychologie de chaque personnage.

Pour autant, on a l’impression que ce récit n’est qu’un épisode d’une grande aventure dont on attendrait la suite. En tout cas, je vais retenir le nom de cet auteur qui a mon sens, restitue à merveille l’univers de Batman. C’est l’un des meilleurs titres de la série malgré quelques défaillances.

Nom série  Tranquille courage  posté le 19/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un avion américain s'écrase en Normandie près d'une ferme lors des combats du Débarquement en Juin 1944. Un fermier sans histoire va cacher le pilote des soldats allemands qui patrouillent abondamment dans le secteur. C'est tiré d'une aventure authentique.

C'est vrai qu'on a tendance à l'oublier de nos jours mais ce sont bien les Américains qui au péril de leur vie ont sauvé notre pays du joug du nazisme. Beaucoup sont morts pour un idéal: celui de notre liberté. Est-ce que nous aurions fait la même chose pour eux ? Oui, ce sont des questions qu'on pourrait se poser à l'occasion d'une telle lecture même si je sais que cela en énervera plus d'un.

Dans la grande Histoire, il y a toujours une petite histoire. C'est celle racontée par cette bd qui ne jouera pas pour notre plus grand bonheur la carte de l'héroïsme pur et dur à la John Wayne dans la version du film le jour le plus long. C'est vrai qu'il n'y a point d'action tonitruante toutes les deux pages.

Pourtant, le réalisme de la situation est bien là. J'ai apprécié toute cette simplicité qui est mise en oeuvre par l'auteur. Le dessin est agréable et on suit parfaitement bien le récit. La fin nous laisse toutefois un peu bredouille.

Il y aura même un clin d'oeil assez audacieux puisque le dessinateur va intégrer le personnage de l'héroïne du Le Sursis de Jean-Pierre Gibrat en guise d'hommage.

Par ailleurs, je sais qu'il y a des gens qui ont bien vécu durant la période de l'Occupation et qui m'ont dit que ce n'était pas si terrible que cela. Je crois que c'est comme tout. On vit tous différemment un évènement ou un drame collectif. Les auteurs ont opté pour une Occupation sans concession de la part de l'envahisseur qui multiplie les brimades et autres réquisitions auprès des civils. Je pense en réalité qu'un pays occupé ne doit pas être une partie de plaisir pour ses habitants.

En tout cas, la vie quotidienne de tout ces gens ordinaires qui peuvent devenir des héros du jour au lendemain m'a touché de par son humanisme. Tranquille courage porte bien son nom !
On suivra cette chronique rurale des temps guerriers avec plaisir dans son second tome.

Nom série  Sales petits contes  posté le 17/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'ensemble de ces contes d'Andersen dans le premier tome et de Perrault dans le second quelque peu détournés est assez sympa mais pas transcendant. Il y a des hauts et des bas dans les différentes séquences qui se succèdent et qui sont l'oeuvre de dessinateurs différents. Quelques fois, c'est drôle. D'autres fois, c'est plutôt lassant.

De manière générale, je n'aime pas les albums d'auteurs en collectif car la qualité est souvent inégale. Cela se vérifie encore en l'espèce bien que le dessin reste dans un même style homogène.

J'ai bien aimé par contre "le vilain petit phoque" qui est en réalité une critique bien acerbe. Oui, l'humour est bien différent selon les nouvelles. On n'est pas là dans ce que je préfère mais cela passe encore.

Nom série  Nos âmes sauvages  posté le 16/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On a presque tous des causes qui nous tiennent à coeur. Pour les uns, cela sera la lutte contre les discriminations, pour les autres cela sera contre les OGM, d'autres encore seront touchés par la lutte contre le SIDA ou le cancer. Oui, il y a toujours un thème qui retient notre attention pour une raison ou une autre ...

Nos âmes sauvages s’intéressent particulièrement à la lutte contre la déforestation de la jungle amazonienne. Je dois bien avouer que c'est un thème qui me touche quelque part car cela me parle. Je pense à ces millions d'arbres arrachés qui amputent le poumon de notre planète. Il reste encore des tribus indiennes dans cette jungle qu'il faut préserver car c'est toute une culture qui est menacée. Ce sont les derniers représentants de la vie sauvage avec la nature.

Nos âmes sauvages évoque également le parcours un peu mystique d'une jeune fille parisienne grâce au chamanisme des indiens de la forêt. C'est parfois un peu bizarre graphiquement car on se retrouve de la ville à la jungle en une case par une espèce de délire mystique liée à l'absorption de plantes interdites.

J'aime le message engagé de cette jeune auteur. Pour autant, la lisibilité n'est pas parfaite. Il y a de bonnes idées mais qu'il faut travailler pour les rendre accessibles au plus grand nombres pour peu qu'on le veut bien. Cette expérience onirique à partager ne trouvera peut-être pas un grand public. Cela est presque certain. Un trois étoiles d'encouragement !

Nom série  Mendiants et orgueilleux  posté le 16/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
J'aime me laisser envahir par le charme du Moyen-Orient. Cette bd en était pourtant l'occasion. Cependant, je n'ai pas vraiment accroché avec l'histoire. L'imagerie dans le style de la ligne claire m'a tout de suite rebuté. C'est rond et coloré à outrance. Les bulles sont d'ailleurs assez chargées. Bref, l'ennui pointe vite son nez.

Alors, oui, l'ambiance de la ville du Caire est parfaitement retranscrite avec ce mélange de populations diverses. Un ancien professeur de philosophie se convertit en mendiant et c'est tout un pan de la vie que l'on découvre.

Il est question également du meurtre d'une fille de joie. Le quartier est en ébullition. Mais ceci n'est qu'un prétexte pour une plongée dans la vie de cette grande ville égyptienne. On fait connaissance avec différents personnages qui ont chacun un caractère propre.

Le ton est quelques fois très idéaliste avec une conception de la vie qui est différente de celle qu'on connaît en Europe. Le récit est loin d'être linéaire. Bref, c'est tortueux comme les rues de la ville du Caire.

Je ne dis pas que cette bd est mauvaise : loin de là ! Je dis simplement que ce n'est pas mon style de bd pour les raisons que j'ai évoqué. Vous pouvez vous laisser tenter à l'occasion.

Nom série  Gilgamesh  posté le 15/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La collection "Poisson Pilote" de chez Dargaud est l'une de mes préférées à force de lire des ouvrages de bonne qualité. Gilgamesh va cependant échapper à la règle. Il y a toujours un titre qu'on préfère moins.

Ici, j'ai eu l'impression de lire un titre dans le style de Sfar mais sans arriver à nous passionner véritablement. En effet, la narration est souvent inutilement bavarde.
Il y a pourtant des passages où l'on passe de bons moments. J'ai bien aimé l'amitié naissante et les épreuves traversées par Gilgamesh et Enkidu. Le second tome n'apporte pas grand chose à vrai dire.

Les légendes mésopotamiennes sont bien sûr intéressantes. Le moins que je puisse dire est qu'elles ne sont pas servies par un graphisme de haute qualité. Je n'aime pas ces traits hachurés qui rendent méconnaissables certains personnages. Cela donne certes un style dépouillé mais trop brouillon à mon goût. Si on ajoute à cela une accessibilité difficile à l'histoire, vous aurez droit à une lecture pénible.

Nom série  Batman - Gotham au XIXème siècle  posté le 15/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ces deux récits distincts ont été écrits par Brian Augustyn. La seconde nouvelle fait suite à la première.

Le premier récit est effectivement le plus connu. Il a déjà été traduit en VF sous le titre Batman - Appelez-moi Jack ! en 1990 chez Comic USA puis en 2004 chez Rackham dans une version noir et blanc sous le titre Sanctuaire.
Panini nous en propose une nouvelle édition dans sa collection DC Icons où ils en profitent pour proposer la suite...

Si on connaissait le combat entre Batman et Jack l'éventreur, on pourra affirmer que le Maître du futur réserve bien des surprises inattendues. Il y a un véritable suspense avec un combat digne de ce nom du haut d'un dirigeable. Cela rappelle étrangement l'univers de Jules Verne.

Gotham au XIXème siècle est très intéressant à suivre ne serait-ce que pour voir à quoi ressemblait cette mythique ville à l'époque victorienne. Ce bond en arrière ne m'a pas du tout déplu car il y a de multiples clins d'oeil de ce que sera l'univers du Batman que nous connaissons. A découvrir pour les fans.

Nom série  9 tigres  posté le 15/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
9 tigres me fait penser à Carmen Mc Callum dans sa version chinoise. Nous avons le même genre d'héroïne qui ne se laisse pas faire. Et vas-y que je te transperce avec mon sabre même si tu es ma grand-mère. C'est presque flippant. Bon, il y a l'excuse de la drogue mais tout de même ! Bref, un nouveau Kill Bill...

On passe un très agréable moment de lecture mais qui ne reste concentré que sur des scènes d'action pures et dures. Question richesse du scénario, il faudra repasser. Inutile de préciser que la crédibilité ne sera pas de mise.
Certes, ce n'est pas une lecture prise de tête. Cette absence de neurones nuit quand même à l'ensemble. On aurait aimé avoir l'ébauche d'un univers particulier mais même pas...

Graphiquement, c'est beau par moment avec des couleurs froides. On regrettera l'absence de détails dans le décors totalement dépouillé. Incontestablement, cela fait beaucoup de manques... Il reste le divertissement qui est assuré comme un bon film de série B.

Nom série  La Marque du péché  posté le 14/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai également été attiré par le graphisme de cette bd et ses dessins sombres à l'aquarelle. C'est visuellement du plus bel effet !

On suit une véritable histoire d'amour très belle se passant en Argentine à l'époque de la grande guerre avec l'Uruguay voisine. Le général Rosas règne par la terreur à Buenos Aires.

Dans ce contexte politique houleux, la nièce de ce dictateur tombe amoureuse d'un artiste français en fuite. C'est romantique à souhait avec la question de savoir si cet amour entre Angustias et Thomas pourra résister aux tourments de l'Histoire. Bref, ce n'est pas très nouveau.

Cependant, nous autres européens, on ne connait guère cette partie de l'Histoire. Pourtant, la France du roi Louis-Philippe avait imposé un blocus maritime à Buenos Aires dans l'estuaire du fleuve Rio en représailles contre le dictateur qui se vengeait sur les immigrants français et leur idéaux égalitaires.

Il est également question d'un amour incestueux ce qui donne un peu plus de piment à l'ensemble. On est emporté par la passion sur fond de pampa. Le récit offre des rebondissements assez étonnants. J'ai bien aimé ce côté un peu imprévisible. Une vraie bd d'aventure sur fond de passion tumultueuse et avec un cadre historique intéressant !

Nom série  Aarib  posté le 14/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai adoré. Aussi bien l'histoire palpitante que le merveilleux graphisme. Il se passe beaucoup de choses notamment dans le premier tome qui est beaucoup plus qu'un chapitre d'introduction. On part à l'aventure dans le Sahara avec un auteur de roman de feuilletons exotiques qui souhaite rompre la monotonie de sa vie. Il va être servi ! Il va côtoyer les caravanes du désert au milieu des Touaregs jusqu'à épouser leurs moeurs.

Les images sont d'une réelle beauté. Il y a un véritable souffle épique voir humaniste dans ce récit. On est véritablement transporté par le charme du désert. Il pleuvait à torrent dehors quand j'ai abordé cette lecture. Puis, je me suis retrouvé la gorge sèche au milieu du désert sous une chaleur étouffante. On y croit vraiment car l'auteur a trouvé la combinaison idéale pour nous faire évader de notre quotidien. Vite: de l'eau !

Cette série est une véritable réussite du genre. A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas !

Nom série  La Rebouteuse  posté le 14/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La lecture n'est pas mal mais pas extraordinaire également. On vit néanmoins une chronique rurale assez intéressante dans un bourg écrasé par le poids des secrets. Il existe encore des sorcières à notre époque qui donnent des potions guérisseuses ou anti-cocu. Et bien entendu, il y a plein de boutonneux pour croire au pouvoir de la rebouteuse.

Pour autant, notre sorcière mal-aimée se fait bien attendre tout au long de ce récit. Cette attente est bien loin d'être salvatrice. Au final, il ne se passera pas grand chose de vraiment palpitant. On est forcément un peu déçu. L'auteur des "Funérailles de Luce" avait pourtant matière à faire une histoire intéressante. La désillusion sera de taille avec une absence de dénouement tangible !

On se rabattra sur le côté champêtre de ce village où chacun règle ses comptes. On se croirait presque dans la réalité !

Nom série  Ed Gein  posté le 14/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette lecture m'aura permis de combler une lacune en matière criminelle. Je ne connaissais pas Ed Gein qui fut pourtant l'un des pires sérial-killers de l'histoire. On ne peut pas tout savoir. Pour autant, je me dis qu'il vaudrait mieux oublier les exploits macabres de ce tueur fou.

Cette bd est traitée presque comme un documentaire. Elle se veut le plus proche possible de la réalité. Le récit est introduit grâce à un journaliste qui est venu interviewer le meurtrier dans sa cellule. Ce journaliste l'avait également connu lorsqu'il était enfant et qu'il trainait dans les bois non loin de la maison des horreurs où se pratiquait le charcutage façon chasseur des bois.

Il n'y aura pas de révélation vraiment fracassante. On a presque l'impression que les plus grands psychopathes ont eu une relation malheureuse avec leur mère (thème qu'avait repris d'ailleurs le cinéaste Alfred Hitchcock dans "Psychose"). La presse avait fait ses choux gras avec une telle personnalité. Aujourd'hui encore, une bd lui est consacrée. N'a-t-il pas finalement gagné ?

Nom série  V pour Vendetta  posté le 17/06/2007 (dernière MAJ le 13/11/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai été un peu surpris par la lecture en édition intégrale de ce "V pour Vendetta" dont j'avais pu apprécier le film. Bizarrement, j’avais beaucoup plus apprécié la bd s’agissant du film « The Watchmen » du même auteur Alan Moore. En l’espèce, c’est un peu le contraire !
Pourtant, l'adaptation n’est pas totalement différente de ce que j’avais pu voir et apprécié dans le film. Il est vrai que l'effet de surprise se soit un peu estompé.

Je n'ai pas ressenti un lien très fort unissant notre héros masqué à Evey, la BD faisant une plus large part aux membres du parti et leur épouse avec des sous-intrigues qui ralentissent un peu le propos de l'histoire.

Par ailleurs, je trouve le trait du dessin pas assez précis et la colorisation ne me satisfait pas du tout. Cela a gâché un peu mon plaisir. Pour autant, à bien regarder de près, on s'aperçoit que c'est plutôt d'un réalisme efficace. Alors, pourquoi pas au final ?

Rien à redire du côté du scénario parfaitement maîtrisé par Alan Moore qui décortique à merveille les rouages d'une société fascisante dominée par la peur des masses ou de leur indifférence. La destruction d'un état fasciste par un héros masqué restera quand même l'un des plus beaux scénario imaginé par le maître incontesté Alan Moore.

J'adhère complètement à la manière dont il dénonce tout ces travers sans concession. C'est pour moi une lecture très enrichissante et instructive sur le plus beau thème : notre liberté.
C'est une bd qui fait réfléchir sur l'asservissement des masses et pourquoi il faut toujours être vigilent face à l'oppression. En tout cas, elle fait partie de ma culture personnelle comme une référence.

Note Dessin: 3/5 - Note Scénario: 4.5/5 - Note Globale: 3.75/5

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 184 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque