Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3755 avis et 1676 séries (Note moyenne: 2.86)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Caravane  posté le 19/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quel retour, Olivier, quel retour !
Spoogue avait réussi à drainer un petit groupe de fidèles, qu'Olivier Milhiet qualifie lui-même d'"Eglise spooguienne". 3 ans de silence, et il nous revient avec une nouvelle série à ne pas rater.

En effet, très inspirée par la série Carnivale, "Caravane" a pour but de nous faire suivre la vie au quotidien d'une troupe de "freaks". Comme il le rappelle dans son interview, Olivier a également subi l'influence du roman de Pierre Bordage, Les Derniers hommes (que je vous recommande). A cela je rajouterai un petit bout de Sillage, dans le sens où l'on a une petite fille qui se retrouve adoptée par un convoi itinérant d'êtres à l'aspect différent. Certes, le cadre n'est pas le même, les quantités de gens non plus, mais il y a une parenté qui m'a semblé bienvenue, bien que probablement fortement involontaire. Je citerai aussi le film Cabal, de Clive Barker, comme référence aux faciès improbables.

Concernant l'album lui-même, ce qui m'a frappé en premier lieu c'est l'évolution du dessin d'Olivier. Plus clair, moins craspec, il a été débarrassé d'un certain nombre de scories. De même l'intrigue est unilatérale, il n'y a plus de "petites conneries" en arrière-plan. Mais Milhiet nous propose tout de même des créatures aux tronches inoubliables.

On pourrait croire que c'est le droit à la différence qui guide l'histoire, comme souvent avec de tels personnages. Mais cet élément est en arrière-plan de l'intrigue, le sujet principal étant réellement la vie quotidienne des habitants de la caravane, dont on sait finalement peu de choses à l'issue de ce premier tome. Astucieusement, Olivier a su glisser une intrigue insidieuse avec ce qu'il arrive à Eve, ce qui fait basculer son histoire dans le thriller.

Excitant. Il faudra attendre cependant une bonne année pour connaître le destin de Mila et de ses amis.

Nom série  Terre de feu  posté le 18/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ah la Terre de Feu... Un lieu propice à tous les fantasmes, une fin du monde, un lieu où les éléments se déchaînent, où les passions s'exacerbent, où les morts ne sont pas morts, où les vivants cachent leur vrai visage...

Un lieu jusqu'ici peu exploité en BD. David B. a donc l'idée de nous y entraîner, et qui plus est dans une période un peu trouble, pas bien déterminée d'ailleurs. Un faux western décalé, où une nouvelle fois l'auteur de "La Révolte d'Hop-Frog" pervertit les règles du genre. Mais il a confié cette fois le dessin à Hugues Micol, auteur entre autres des "Parques". Un choix judicieux, puisque le dessin expressionniste et en noir et blanc du dessinateur parisien permet de rendre toute la démesure, la folie et le vent, ce vent incessant, qui règnent en cette Terre de Feu. Ce premier tome ne révèle pas grand-chose, si ce n'est la présence des différents protagonistes. Les deux aventuriers, la bande de tueurs, les Indiens, les deux soeurs, le commanditaire. Une dizaine de personnages très marqués, mais pas encore clairs, qu'il faudra suivre de près.

Ma note est donc prudente, même si elle mériterait d'être remontée à 3,5/5.

Nom série  Chroniques Birmanes  posté le 18/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Guy Delisle continue son exploration des pays totalitaires...

Curieusement l'album est sorti peu de temps avant que la Birmanie, pardon le Myanmar se retrouve sous les feux de l'actualité. On retrouve le ton qui avait fait le succès de Shenzhen et Pyongyang : un air décontracté pour décrire des choses vraiment décalées, exotiques, voire absurdes. Je ne me souviens plus combien de temps il avait passé en Corée du Nord et en Chine, mais pour la Birmanie il nous livre un gros pavé. C'est normal, en plus d'un an il a pu en observer des choses.

Ce qui fait la spécificité des récits de Delisle, c'est sa capacité à montrer l'absurdité du quotidien au travers de petites choses. Moi j'ai beaucoup apprécié ma lecture, ne serait-ce que par ce ton détaché qu'il adopte...

Un bon 3,5/5.

Nom série  Gus  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens c'est sympa, "Gus".

Christophe Blain a visiblement voulu s'amuser avec les poncifs du western, en y calquant la vie amoureuse d'une bande de voyous qui dévalisent les banques et les trains. C'est sympa, comme je l'ai déjà dit, en tous les cas moi ça m'amuse beaucoup.
Blain insuffle à son graphisme un dynamisme assez rafraîchissant (et pour tout dire, assez inédit dans le genre, il me semble).

A lire si vous tombez dessus.

Nom série  Snake Woman  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Eh bien je crois que nous tenons là un authentique nanar.

C'est truffé de clichés, découpé à la hache et les dialogues sont complètement creux.

Je continue ?

Le dessin a besoin d'être longuement mûri, les couleurs bavasses n'aident pas à l'appréciation du truc. En plus le lien entre les époques et les lieux me semble vraiment très artificiel.

Je n'ai pas envie de lire la suite.

Nom série  L'Ordre des Dragons  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis circonspect.
Et méfiant quant à cette série.

En effet en la lisant j'ai eu l'impression que Jean-Luc Istin a voulu faire un thriller mystique, comme tout un tas de scénaristes avant lui. Mais n'est pas Xavier Dorison qui veut.
Ma méfiance vient essentiellement du fait que le scénariste semble avoir mêlé dans son histoire de nombreux mythes : celtiques, vampiriques, asiatiques... En plus la période du pouvoir nazi est propice à ce genre d'histoire, comme le prouve le remplissage de la niche initiée en grande pompe par Indiana Jones. Donc je suis méfiant, parce que je ne vois pas trop comment Istin va lier tout ça. Cependant je lui reconnais un mérite, celui de bien mener son histoire. Ca se lit bien, on a presque envie de lire la suite.

Côté graphisme, c'est Denis Rodier, un Québécois qui vient des comics, qui s'y colle. Je le trouve un peu léger sur les décors et les morphologies des personnages.

Un 2,5/5 augmenté pour la bonne conduite de l'intrigue.

Nom série  Les Terres de Sienn  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis rejoint complètement celui de Ro concernant cette nouvelle série.

Certes, le savoir-faire (et l'industrie) de Jean-Luc Istin en matière de fantasy n'est pas à prouver. Il s'associe à Nicolas Pona, plus jeune, pour nous livrer les débuts d'une série en effet assez sympathique. L'univers est assez cohérent, pas forcément très développé, ce qui n'est pas forcément un défaut, et du coup on a droit à une jolie balade sur les Terres de Sienn.

Je dis "jolie" car le trait de François Gomes est en effet très agréable à l'oeil. Aucun souci de lisibilité, une mise en scène assez claire, un dessin clair, des couleurs très harmonieuses. Du bon boulot sur ce tome introductif (qui ne l'est pas puisqu'il y a beaucoup d'action).

A suivre.

Nom série  La Fille de Mendel  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ce bouquin a un défaut, énorme.
C'est sa narration. Que Martin Lemelman ait souhaité publié l'histoire qu'a vécue sa mère pendant l'Holocauste est légitime, les témoignages sont toujours bons à prendre. Mais pourquoi avoir choisi de le faire de façon littérale ? Je suis désolé, mais lire trois fois la même information du style "on est allés chercher du bois pendant la nuit" entrecoupés par des "Oy !", je trouve ça léger... La mère de l'auteur n'avait peut-être plus toute sa tête, peut-être aussi que le souvenir de ces années était dur sur le plan émotionnel, ce qui explique cette narration chaotique. Mais rien ne l'empêche d'un peu organiser tout ça. Si l'on prend en comparaison Maus, il y avait un minimum d'organisation.

C'est dommage, parce que le devoir de mémoire a besoin de tels témoignages, mais mieux écrits.

Nom série  Rebelle  posté le 16/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dommage que cette série n'ait pas été poursuivie. Elle bénéficiait de plusieurs atouts. Un dessin de Beuriot plutôt élégant, très fidèle à la réalité historique et aux costumes de l'époque, mais aussi un scénario assez bien écrit, retraçant une traque aux résistants dans une Paris curieusement déserte. Il y a des passages un tantinet confus, comme celui où Klotz révèle le fin mot de l'histoire à Madeleine, mais globalement ça se laisse lire sans déplaisir.

Dommage que le tandem de Belle comme la mort et d'Amours fragiles n'aient pas continué les aventures de Madeleine et Klotz, probablement pour cause de ventes insuffisantes...

Nom série  Warhammer 40,000  posté le 16/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Evidemment, dès qu'on n'est pas familier de l'univers préexistant, on apprécie moins. C'est mon cas. Je suis plus orienté vers les univers fantasy.

Cependant cela ne m'a pas empêché de lire cette BD, dont le déroulement m'a paru assez chaotique. Il eût été de bon ton de mettre un avant-propos replaçant la BD dans son contexte de jeu pour que l'on en comprenne tous les enjeux. Du coup j'ai un peu décroché pendant ma lecture. Je me suis assez vite désintéressé des personnages, trop lisses, trop monolithiques à mon goût.

Le dessin n'est pas franchement mauvais, mais pas exceptionnel non plus. Je pense que d'autres auteurs plus chevronnés auraient été plus indiqués pour lancer une série accolée à un univers aussi populaire, quitte à ensuite confier certains épisodes à des débutants.

Pas mon univers, pas passionnant, pas très joli... je passe.

Nom série  Deus  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Décidément j'aime beaucoup ce que fait Christophe Bec ces derniers temps... Il faut dire que Bunker et Carthago portent de sacrées promesses.

En compagnie de Stéphane Betbeder, l'un de ses complices préférés, il nous propulse en plein XVIIème siècle, à l'époque du déclin de la Sérénissime. Une période trouble, où des évènements inattendus pourront peut-être changer la donne. Le récit prend environ 10 pages à se mettre en place, et ensuite... ça se dévore ! Les 56 pages ont été avalées très vite.
Comme pour le scénario, le dessin est un peu lent à être "accepté". Mais ensuite, Paolo Mottura (Carême, déjà avec Bec) nous livre de belles, voire très belles planches. J'étais notamment en admiration devant les scènes en plan large sur la lagune, et les ponts de Venise. Curieusement, la colorisation un peu "terne", qui me rebute sur d'autres séries, ne m'a pas gêné ici. Il faut dire que l'air de Venise est chargé de germes destructeurs, que tout le monde est plus ou moins malade sur les canaux...

Un bon point : nous n'aurons pas à attendre 5 ou 10 ans pour lire la conclusion, puisque seulement deux tomes sont prévus, et que Mottura travaille assez vite (pour carême un tome était sorti chaque année à peu près à la même époque).

Nom série  Dolls Killer  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est quand même bof, en effet...
Que dire en effet d'une trame narrative plutôt classique, qui emprunte pas mal de clichés du genre, eh bien qu'il a été fait bien mieux même avant. Pona, le scénariste, emprunte parfois des drôles de chemins pour son histoire... je ne suis pas sûr, par exemple, qu'un adjoint du procureur accepte de faire équipe avec une fliquette. Bon, ok, ce n'est pas gratuit visiblement, mais cela ne suffit pas à mon sens.

Quant au dessin, je le trouve... daté. Très années 80. Certes, il n'est pas vraiment mauvais, mais je pense qu'il y a moyen de faire mieux dans ce style. Et puis il y a quand même des problèmes de morphologie flagrants, en particulier sur le personnage de la fliquette (dont j'ai déjà oublié le nom).

Non décidément, cela ne passe pas...

Nom série  Angor  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore une série "fantasy" chez Soleil...
Aux manettes, Jean-Charles Gaudin, auteur de Marlysa entre autres. Ici un énième monde fantasy, rempli de castes, avec des adolescents intrépides qui tombent sur un étrange objet. Cet objet renferme bien sûr un étrange pouvoir.

Pour l'heure cela ne sort pas du lot. C'est plutôt agréable, ça se lit bien, le trait élégant d'Armand (débutant, il me semble), est plutôt agréable, même si pour l'heure il ne sort pas lui non plus des multiples talents qui hantent la fantasy en BD.

Je suivrai cependant la suite avec curiosité.

Nom série  Mon Dragon et moi  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série se pose comme une préquelle du Collège Invisible.

En effet elle nous narre la rencontre de Guillaume et de son Dragounet. L'histoire est réalisée sur un canevas classique mêlant fantasy, fantastique, humour et récit jeunesse. Ce qui faisait le charme du Collège Invisible, destiné à la classe d'âge supérieure. Ce "péché de jeunesse" n'est ni meilleur ni moins bien, il est dans la même lignée, à la fois drôle (enfin, sympathiquement drôle), inventif et joyeux.

Le dessin de Régis Donsimoni est un peu simplifié par rapport à sa première série, mais il reste très lisible est agréable, aidé par les jolies couleurs vives du studio Crazytoons.

Une sympathique petite série jeunesse dont j'aurai plaisir à suivre la suite.

Nom série  Les Villes d'un jour  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une énième autobiographie, où l'auteur raconte ses jeunes années...

Ici Spiessert sort un peu du lot, puisqu'il voyageait avec un cirque, qui changeait de ville chaque jour (d'où le titre). L'album est bien sympa, balançant entre rire et larmes (oui, parce qu'il y a aussi des drames dans un cirque), et nous emmenant sur les traces de ce cirque, qui existe toujours de nos jours. C’est sympa, mais je trouve que l'immersion dans l'univers du cirque n'est pas assez profonde. On reste un peu en surface, et même si la posture choisie est le regard d'un enfant, donc naïf, cela aurait pu être plus approfondi. J'ai un peu pensé à Marzi à la lecture, même si les conditions ne sont pas du tout les mêmes.

Un album plutôt agréable, à lire si vous tombez dessus.

Nom série  Les Très très bonnes raisons de ne jamais faire de sport  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comme d'habitude avec Jim, on a un album qui recycle des tonnes de clichés sur le sport.
Mais curieusement je le trouve un peu moins mordant qu'au début de ce type d'album.
C'est mou, c'est beauf par moments, c'est un peu facile le plus souvent. C'est du Jim quoi.

Bon, j'ai souri deux ou trois fois, mais même un ancien sportif comme moi n'y a pas trouvé grand-chose d'intéressant.

Quant au dessin, c'est encore plus feignant que d'habitude. Le côté caricatural est réduit à sa plus simple expression, et franchement cela a moins d'impact.

Nom série  Captain America - La légende vivante  posté le 14/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne connaissais pas trop Captain America. Mes lectures de comics m'envoyaient plutôt du côté des X-Men ou de Daredevil...

Mais j'ai sauté sur l'occasion d'en apprendre plus sur l'un des plus grands héros de la galaxie marvelienne, d'autant plus que ce recueil regroupe un arc aussi court qu'inoubliable pour les fans... Ici Cap est en lutte avec certains de ses anciens ennemis, qui ressurgissent du passé ou de la mort pour le tourmenter à nouveau. L'occasion pour le Vengeur tricolore de replonger dans ses souvenirs...

C'est assez sympa comme lecture. En relativement peu de pages, Roger Stern parvient à livrer l'essentiel de 40 ans d'histoire (cette histoire est parue en 1980) du comic de super-héros. Le vengeur, comme je l'ai déjà dit, est confronté à d'anciens adversaires, mais au-delà de quelques questionnements, cela ne le tourmente pas plus que ça. Il est vrai qu'il n'a pas l'érudition d'un Spider-Man ou d'un Daredevil, par exemple, souvent en proie à des questionnements existentiels. Les histoires sont donc une succession de combats entremêlés de retrouvailles avec d'anciens alliés parfois. Ca se lit bien, mais ce n'est pas pour moi inoubliable.

La force de cette série réside tout de même dans le dessin de John Byrne, encré par Joe Rubinstein. L'auteur est probablement alors au top de sa maturité, et nous propose de très belles planches, parfois doubles, reproduisant à merveille le dynamisme des combats et l'expressivité des visages, qu'ils soient grimaçants ou non.

Une bonne lecture, qui ravira sans doute les complétistes de Captain America ou de John Byrne, ravis de retrouver une réédition d'un ouvrage uniquement disponible sur souscription lors de sa première sortie française, en 1990.

Nom série  Romance d'outre-tombe  posté le 13/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Natsuki Sumeragi continue son exploration des contes classiques chinois. Elle met à leur service son graphisme fin et délicat, heureusement dépourvu de petites fleurs qui accompagne souvent les mangas sentimentaux.

Le seul souci de ces histoires, c'est le rythme. Lent, il apporte assez vite l'ennui. Parmi ces trois histoires, celle du milieu n'est cependant pas du genre sentimental, ils 'agit plutôt d'une histoire d'ogres et de vengeance. C'est la plus intéressante des trois.

A réserver aux amateurs du genre.

Nom série  Contes du Japon d’autrefois  posté le 13/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En effet, ces contes sont un peu étranges...

Plus que le graphisme des personnages féminins, en effet un peu particulier, c'est vraiment le fond de l'histoire qui m'a interpellé...
Certains des récits courts mettent en effet d'étranges créatures, dont l'origine terrestre est plus que douteuse. Il est fort possible qu'il y ait eu des histoires d'extra-terrestres au Japon au fil des siècles, comme dans le reste du monde... Bien sûr la dernière histoire n'a rien à voir avec un "conte d'autrefois", vu qu'il y est conté des évènements récents.

Comme Ro, j'ai été un peu déstabilisé par l'aspect non linéaire de certaines histoires. Par moments les personnages étaient confrontés à plusieurs problèmes, tous résolus en un claquement de doigts, grâce à un seul évènement. Cela semble un peu "facile", comme procédé, même si l'on se trouve dans un conte...

En conclusion ces histoires ne m'ont pas vraiment ennuyé, mais mon plaisir de lecture a été quelque peu perturbé par une narration chaotique par moments.

Note finale : 2,5/5.

Nom série  L'Association des Cas Particuliers  posté le 12/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis sous le charme.

Oui oui, sous le charme de cette série qui passe probablement largement inaperçue.
Pourtant elle est plutôt pas mal, avec un récit qui oscille entre thriller et burlesque, comme l'a souligné Ro. L'histoire révèle un auteur à la fois érudit et talentueux. Son récit bénéficie d'une mise en scène inspirée et intrigante. Dès les premières planches j'ai été pris par l'histoire, pour dévorer les deux albums à la suite. Le trait de Riche, qui me fait penser à celui du dessinateur du "Tueur", est finalement assez clair, alors que je le trouvais un chouïa immature en début de lecture. Voilà une bonne petite série, sans prétention mais qui est à la fois efficace et agréable.

Note finale : 3,5/5.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 188 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque