Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3685 avis et 1637 séries (Note moyenne: 2.86)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Adorâbles putains  posté le 21/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
« Adorâbles putains » est un livre qui est difficile d’abord. Parce que sa construction est innovante. En effet, même si le récit a l’air linéaire, l’auteure, aidée par son éditrice, nous propose, en plus de l’intrigue principale, les pensées des jeunes filles en-dessous des cases. Enfin, il est difficile de parler de cases, puisqu’il n’y en a pas. Perrine Dorin s’est permis une grande liberté dans son découpage et sa construction, s’autorisant des pleines pages, et même des doubles pleines pages, en accord avec son histoire. Il y a aussi des reproductions –détournées- de tableaux célèbres, bref un aspect visuel totalement original. D’ordinaire je ne suis pas amateur du style graphique de Perrine, mais son audace narrative m’a vraiment plu, à tel point qu’il m’a fallu une seconde lecture pour saisir toute la portée dramatique de l’histoire.

Un 3/5 à cause du prime abord un peu difficile, mais si vous appréciez les expériences graphiques et narratives, venez à la rencontre de ces Adorâbles putains.

Nom série  Les Isolés  posté le 16/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un premier album pas mal du tout.
Il nous emmène dans l'intimité d'un couple qui n'existe plus vraiment en tant que tel, mais tente tout de même de recoller les morceaux. Petites trahisons, rancoeurs, fous rire, instants magiques, déception, fulgurance affective, tout ce qui fait le sel de la vie en couple est là. Mais la déliquescence de leur histoire tient en un évènement : la perte d'un enfant au cours de la grossesse de Barbara. Une blessure déchirante, que chacun essaie de compenser à sa façon, parfois proche de la folie. Cette pénétration du délire dans la réalité, Alexandre Franc l'exprime d'autant mieux qu'elle est indécelable, sinon a posteriori.
Là encore, la fin est une possibilité "classique", ce qui donne à l'album un caractère carré. On n'est pas vraiment étonné par le récit.
Graphiquement le trait de l'auteur est épuré, très proche d'une ligne claire classique, se situant à la frontière entre ceux de Dupuy et Berberian, celui de Frederik Peeters et d'autres auteurs récents ou plus anciens, comme Hergé. Le tout dans un gaufrier à 3x3 bien équilibré.

Une jeune auteur à suivre.

Nom série  Points de vues  posté le 16/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le procédé est original, c'est sûr. J’avoue qu'à la première lecture, je n'ai pas compris l'idée. C'est lorsqu'une image "finale" m'a fait tiquer que je suis revenu en arrière pour tout "relire". Je mets "relire" comme ça parce que les histoires sont muettes, mis à part quelques onomatopées.
Cela donne une certaine image de la vie en ville, à New York évidemment. La chute est souvent bien vue, j'avoue n'avoir deviné avant qu'à deux ou trois reprises.

Mais comme le souligne cac on s'en lasse vite. Finalement c'est réellement intéressant quand on en voit un par jour.

Nom série  La Poubelle de la Place Vendome  posté le 16/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Alors là je pense qu'on a une bd vraiment sans aucun intérêt.

Comme l'a souligné Ro, l'histoire tient en une ligne, un fait divers, ou plutôt un non fait divers à partir duquel Ruppert et Mulot, les expérimentateurs en chef de la BD d'auteur française, essaient de broder une histoire. Il n'y a pas de fin, ça s'arrête en pleine "action". Je vais probablement me faire traiter de neuneu, mais là j'avoue que la finalité de l'ensemble m'échappe. Les personnages ne sont guère plus que des esquisses, et du coup le manque d'expression ne permet pas de s'y intéresser plus que ça.

Nom série  Les Epines du Christ  posté le 16/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Arnaud Floc'h a vécu jusqu'à ses 16 ans au Cameroun, il sait donc de quoi il parle, même si sa résidence n'est pas contemporaine de son récit.
Il nous propose une histoire d'amour mêlée à une intrigue géopolitique forte, en plein coeur de la période de décolonialisation de l'Afrique. Son récit est très facile à suivre, assez linéaire. Il a de plus fait l'effort de donner quelques clés de lecture au sujet de l'actualité politique locale pour éclairer certains points du récit.
Son trait gras, charbonneux, est très plaisant et permet une lecture des plus aisées. Ce premier tome laisse sur sa faim, mais je lirai la suite avec intérêt.

Nom série  Innocent W  posté le 15/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Hum alors...
J’ai eu du mal à finir le premier tome de ce nouveau manga.

D'abord parce que l'action est assez confuse : ça commence par l'immédiat instant après un accident de car. Un retour en arrière nous permet de comprendre ce qu'il s'est passé, mais après, c'est très confus. On se retrouve avec un groupe de lycéennes soi-disant investies de pouvoir qui les font s'appeler Sorcières, qui paniquent complètement dans les bois. Pour un peu j'avais l'impression de me retrouver dans Blair Witch... Mais là au contraire, il y a un peu d'action, mais c'est plutôt confus. En général un "Baaaam !" est encadré par un des traits, et ensuite l'un des protagonistes dit "qu'est-ce qu'il s'est passé ?", et juste après on voit l'une des cruches éventrée, clouée à un arbre et les tripes sur les pieds. Rassurez-vous, le style "classique" de l'auteur ne permet pas d'apposer l'étiquette "gore" sur ce manga, même s'il y a un peu de sang. Un soupçon de fan service aussi, avec une vue plongeante sur une culotte et deux tétons par-ci par là.

Mais pour le reste, c'est à peu près nul.

Nom série  Les Mémoires d'Amoros  posté le 15/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
A travers les mémoires d'Amoros, Hernandez Cava a pour ambition de nous faire revivre les heures sombres de l'Espagne pré-franquiste et franquiste.
Ambition louable, malheureusement mal mise en oeuvre dans cette série au rythme narratif un peu raté. Malgré le dessin de Del Barrio, proche par moments de celui de Tardi, les histoires sont plutôt inintéressantes. Ce ne sont que des péripéties sans réel enchaînement, et même si Amoros paye parfois chèrement les informations qu'il glane, on a du mal à vraiment s'attacher à lui.

Une oeuvre mineure dans la BD hispanique, à mon avis...

Nom série  Working Jeanne  posté le 15/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après Les Saisons de Jeanne et "les Hommes de Jeanne", Chloë nous conte les déboires professionnels de son héroïne/ alter ego.
Soyons clair : une telle succession de malchance et de désillusions, c'est quasiment impossible. On a un peu l'impression que Chloë a agrégé les problèmes de TOUS ses amis et parents, pour en faire une succession incroyable. La plupart des milieux visités sont traités avec une ironie et un cynisme la plupart du temps bien vus. Mais faire ça de façon systématique, c'est assez soûlant.
Du coup on se lasse relativement vite de Jeanne, c'est assez monotone, d'autant plus que le graphisme minimaliste ne pousse pas à l'enthousiasme.

A lire éventuellement si vous êtes un fan du style de Chloë...

Nom série  Le Syndrome de Caïn  posté le 23/02/2007 (dernière MAJ le 15/02/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mieux que Chalybs.

C'est vrai que l'entrée en matière du tome 1 est surprenante, et nous amène à penser que l'on va avoir une série historique... Et assez vite, ça bascule dans un style plus "classique", où le scénariste Tackian se pose en spécialiste du techno-thriller historique avec des bouts de mysticisme dedans. Le tome 2 n'élague pas vraiment l'histoire, au contraire il intègre de nouveaux éléments. Je ne sais pas quelle est la durée prévue pour cette série, mais il en faudra 4 ou 5 pour bien tout exploiter.

Quant au dessin de Mutti (qui signe sous le pseudo de Red dans le tome 1), il est très lisible, assez maîtrisé, malgré le défaut récurrent des bouches fermées. Les couleurs qui l'habillent sont assez réussies, malgré un premier tiers du tome 1 qui écrase un peu trop le trait, je trouve.

Bref, une série à suivre, mais avec circonspection.

Nom série  Il fera beau demain  posté le 15/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un bien beau petit album...
François Duprat est un grand fan de l'univers des comics. Il a voulu créer son super-héros à lui, mais un super-héros dont le pouvoir n'est pas tout à fait utile. Il lui trouve toutefois des aventures sympathiques à vivre, à notre Antipluieman. J'aime beaucoup cet univers, à la fois contemporain et burlesque, où le fantastique léger côtoie le business de requin. Le trait de l'auteur est très sympathique, ses personnages sont agréables à défaut d'être touchants...
J'ai du mal à trouver mes mots, car l'impression est globale.
Un 3,5/5, augmenté par le coup de coeur.

Nom série  Courgette  posté le 15/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une petite histoire pour enfants, lue en moins de deux minutes quand on est un lecteur adulte. Le récit est très simple, linéaire, et se termine... comme il se termine.
Jean-Paul Krassinsky (Les coeurs boudinés, Kaarib, Le singe qui aimait les fleurs...) amène son graphisme épuré, extrêmement lisible, à ce petit album.

Malheureusement, le lecteur (adulte) s'ennuie à la lecture de "Courgette s'ennuie". Il faudrait tester sur des enfants...

Nom série  Freaks of the Heartland  posté le 15/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ca démarre un peu poussivement, mais ensuite les choses se précipitent.
Je ne connais pas encore les autres travaux de Steve Niles (30 jours de nuit) et de Greg Ruth ("Matrix"), mais je dois dire que celui-là m'a vraiment plu !

Au coeur de l'Amérique profonde, en une époque indéterminée (mais qui pourrait être n'importe quand au 20ème siècle), ils nous racontent une histoire universelle. De tout temps des enfants sont nés avec des malformations. Souvent et pendant très longtemps considérés comme l'oeuvre du Diable, ils étaient sacrifiés à la naissance. Ici certains de ces enfants ont été conservés... mais l'heure de leur réveil approche...

Niles appose une touche une touche de fantastique en nous indiquant que ces enfants sont tous nés dans la même semaine, et en nous montrant -par deux fois- leurs étranges aptitudes, mais n'explique nullement leur origine. Et c'est cela qui rend ce comics plus attachant. Car malgré leurs visages grimaçants, ces "freaks" savent faire transparaître leurs sentiments au long de pages. Des pages au style impressionniste, où chaque case est en fait une toile peinte à part, comme le dit Ruth dans les suppléments de fin d'ouvrage.

Beau, émouvant, intelligent. Un classique, tout simplement.

Nom série  Catsby  posté le 15/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une oeuvre assez atypique...

Très vite, j'ai été séduit par le graphisme, d'inspiration animalière mais avec des visages très expressifs par rapport au style assez dépouillé... L'auteur, qui se dit pourtant peu à l'aise avec les décors et la couleur, réussit à installer de belles ambiances d'intérieur ou d'extérieur.
Il nous propose une histoire sur une double histoire d'amour, et même des triangles amoureux. Ca aurait pu être cul-cul, ou juste cul, et pourtant Doha parvient à éviter de nombreux écueils, en parsemant ces parcours amoureux de nombreux moments inattendus, pimentés de moments d'humour universel, ce qui fait que le récit fonctionne instantanément.

J'ai bien aimé ce manhwa. Ma note n'est pas supérieure parce que l'histoire ne m'a pas passionné. J'ai juste passé un bon moment en le lisant.

Nom série  Alvin Norge  posté le 07/05/2002 (dernière MAJ le 13/02/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Qu'est-ce que c'est que cette BD qui soi-disant se raccroche à la mode "cyber" ? Lamquet a fait beaucoup mieux dans le passé. là c'est limite prétentieux je trouve.
Le dessin est abouti, certes, mais au service d'une histoire indigente, voire indigeste. Désolé, c'est rédhibitoire !

Nom série  Achille Talon  posté le 19/04/2002 (dernière MAJ le 13/02/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je vais enfoncer le clou : c'est long, l'humour est trop pince sans rire et les situations ne sont même pas drôles. Comment, il y a 45 tomes ?
Bon, c'est vrai que certaines histoires complètes relèvent un peu le niveau, mais franchement, c'est très bof dans l'ensemble. Le dessin de type "gros nez" n'est pas déplaisant en soi, mais je lui trouve un air suranné qui correspond bien au sentiment que j'ai du scénario. ce n'est pas mon humour, voilà tout.

Nom série  Le Pouvoir des innocents  posté le 13/04/2004 (dernière MAJ le 13/02/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Culte, culte... Mouais bof.
A l'instar de SOS Bonheur, Le Pouvoir des Innocents ne mérite pas cette appellation selon moi. Une oeuvre, certes de grande qualité, qui comporte un grand nombre de clichés, ne doit pas avoir cette appellation galvaudée. Reconnaissons-le, le scénario de Luc Brunschwig est fort habile, reposant sur plusieurs personnages-clés bien campés, quoiqu'un peu "facile" pour l'un d'entre eux (le rescapé du Vietnam) ; les péripéties sont plutôt crédibles et le rythme plutôt prenant.
Mais selon moi, le dessin de Laurent Hirn est un cran en-dessous de cette excellence narrative. Brouillon, peu inventif et bâclé, il n'évolue quasiment pas en qualité au fil des cinq albums. Au final, c'est un classique du genre, pas un incontournable.

Nom série  Un Gentil garçon  posté le 11/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Dans cet album de chez Cornélius, on nous propose Shin'ichi Abe comme un maître du gekiga, un auteur majeur dont toute l'oeuvre n'a pu être sauvée de l'oubli... C'était déjà le cas dans Paradis, qui était une vaste fumisterie.

Ici Abe montre à nouveau son savoir-faire pour faire du rien littéraire. Le néant narratif, un sujet qui porte sur la vacuité de l'existence, un faux rythme de langueur... Ah si, il se passe quelque chose dans ce recueil. il y a très exactement trois scènes de sexe, plus deux scènes où une femme se balade à poil (mais personne pour en profiter). Le problème, c'est que le trait d'Abe est vraiment moche, sauf peut-être dans les 3 premières histoires, où c'est juste pas beau. Dommage que je n'aie pas de quoi le scanner, mais il y a une pleine page d'une femme abominable. Elle est censée être belle, mais se retrouve avec une petite tête, des seins anatomiquement impossibles (et même pas dans le genre Pamela Anderson, hein).

Bref, c'est moche, c'est vide, Shin'ichi Abe n'est pas mon auteur préféré, loin de là même.

Nom série  La Lune et le Soleil  posté le 11/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Waoh.
Je crois que je n'ai jamais lu un truc aussi mauvais. Parfois, quand le dessin me révulse, l'histoire contient une étincelle qui me permet de l'apprécier un peu. D'autres fois l'histoire n'a aucun sens, mais le dessin la sauve...

Ici tout est réuni pour foirer la publication. Le dessin est plutôt mauvais, les combats sont montés de façon à ce qu'on ne comprenne pas ce qu'il se passe, et l'histoire... Et bien elle ne rime à rien. Montrer des trous de balle de chevaux en train de déféquer, ou des seins pendouillants, je ne suis pas sûr que ce soit réellement intéressant. Cela émaille une histoire où l'on suit vaguement les aventures d'un jeune pêcheur complètement idiot, qui se bat avec des espèces de samouraïs (je ne connais pas le terme coréen) encore plus bêtes que lui, bêtes à manger du foin.

Affreux, bête et même pas méchant. Juste inutile.

Nom série  Game Keeper  posté le 10/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis plutôt méfiant avec les productions américaines, annoncées comme ayant connu un énorme succès. Ici nous avons un "producteur" connu, à défaut d'avoir du talent, Guy Ritchie, réalisateur de Arnaques, crimes et botanique et Snatch, qui délègue une simple idée à un scénariste relativement connu, Andy Diggle, ainsi qu'une "star" du comics indien, Mukesh Singh (Devi). Une collaboration internationale (Ritchie étant anglais), qui donne finalement quelque chose de largement recommandable.
Ici nous avons l'histoire d'un ancien chasseur tchétchène, qui protège une étrange pension paumée, assaillie par un groupe de tueurs. Je résume à peine. Le reste est une succession de situations de tension, gunfights, entrecoupés par des flashes-backs contenant peu ou prou les mêmes éléments. De la testostérone en pagaille, donc. Et pourtant Diggle a réussi à rendre ce canevas un peu plus épais, grâce à un découpage assez dynamique.

Le reste est l'oeuvre de Mukesh Singh, que je ne connaissais absolument pas. Je dois dire que le prime abord "dessin esquissé" passé, je suis totalement rentré dans son jeu, grâce à un dessin lui aussi puissant, avec des cadrages audacieux, des ambiances ma foi assez réussies, même si manquant parfois de profondeur. Bref, un style plutôt cinématographique, et Ritchie ne s'y est pas trompé, puisqu'il prépare l'adaptation cinéma de Game Keeper.

Malgré son manque d'originalité, cette série ne manque pas d'atouts pour être intéressante. Suite à regarder de près, donc.

Nom série  B. Traven - portrait d'un anonyme célèbre  posté le 10/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avez-vous déjà entendu parler de B Traven ? Moi, jamais. Peut-être suis-je trop jeune pour cela, puisqu'il connut l'apogée de sa gloire dans les années 1930-1950.
Mais si l'on en croit l'enquête de Golo, il fut un véritable mythe, au point que l'on parla même du "mystère B Traven". Cet homme, écrivain du Chiapas après avoir parcouru le monde et fait mille métiers, attisa la curiosité de nombreux journalistes et amateurs de cinéma et de littérature.
Golo nous retrace donc, avec les éléments dont il dispose, son histoire. Ayant participé à plusieurs révolutions, utilisant de nombreuses identités, c'est à un véritable jeu de piste que s'est attelé l'un des piliers de l'Association.
C'est sympathique, parfois intéressant, surtout quand la trajectoire du personnage principal croise un évènement historique majeur, mais malheureusement cela manque de dynamisme. Je l'avoue, j'ai un peu survolé quelques passages assez bavards, essayant de me concentrer sur la vie de l'écrivain.
Le dessin de Golo est sympa, bien qu'un peu "simpliste" par moment. La filiation avec Hergé est évidente, et ce style pourrait passer pour "dépassé" dans nos années 2000.

Malgré ces défauts (qui n'en seront pas pour tout le monde), j'avoue que ça m'a presque donné envie de lire certains de ses bouquins, ou de voir des films adaptés de ceux-ci. Ce qui était peut-être le but de Golo, même si finalement il parle assez peu desdites oeuvres.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 185 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque