Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3857 avis et 1741 séries (Note moyenne: 2.87)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Aya de Yopougon  posté le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est très bien Aya ! Le principe de la série est de raconter le quotidien d’un petit village de Côte d’Ivoire, avec ses joies, ses peines, ses heurs et ses malheurs. Le contrat est pleinement rempli pour Marguerite Abouet. On s’attache très vite aux personnages, et Aya n’est en fait qu’une sorte d’Amélie Poulain, qui essaie de faire le bien autour d’elle, d’amener la paix dans les couples et les familles, sans pour autant négliger sa propre vie, voire son bonheur. Après trois tomes, ce bonheur n’est pas atteint et de nouveaux problèmes surgissent constamment autour d’elle, ce qui fait qu’elle est très occupée. J’ai lu la plus grande partie de ces trois tomes avec un sourire sur le visage, car de nombreuses situations sont cocasses et ne manquent pas de piquant. Bravo aussi à Clément Oubrerie, dont c’est je crois la première œuvre publiée, qui relève le défi avec brio ; on se sent bien dans l’ambiance africaine.

Une belle série, peut-être bien un futur classique.

Nom série  Fantic  posté le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après la lecture des deux premiers tomes de cette série, je reste sur un sentiment mitigé. D’entrée j’avais apprécié le ton libertaire de l’histoire, mais aussi et surtout le dessin somptueux de Béja. Et puis au bout d’un moment, le côté nébuleux de l’histoire avait commencé à refroidir mon enthousiasme. La lecture du tome 2 m’a conforté dans cette impression de ne rien comprendre, d’autant plus que les auteurs ont intercalé dans cette œuvre d’autres de leurs collaborations, telles Nolimé Tangéré et Les Compagnons du Rêve, également torturées au niveau de leur narration. L’intention semble être de vouloir lier l’ensemble de leurs productions, dans une sorte de méta-texte ou méta-univers, qu’il est impossible de saisir si l’on na pas tout lu dans un laps de temps relativement courts. Intention louable, intéressante, mais qui à mon avis ne touchera pas beaucoup de lecteurs…

Quant à moi, pourtant très fan du dessin de Béja, je reste sur l’impression d’être dépassé par cette entreprise…

Nom série  Acme bibliothèque Novelty  posté le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je pense que Chris Ware est fou. Carrément fou de nous proposer un tel ouvrage, sorte de patchwork –et en même temps laboratoire- de son travail. Sincèrement, qui parmi vous a lu l’intégralité de cet album, y compris les mentions en tout petit dans les fausses publicités ? Je ne l’ai pas fait, me contentant d’en lire certaines pour comprendre l’esprit d’Acme. Passées ces publicités, c’est une alternance des différentes « séries » développées par Ware. Difficile de dégager une impression générale, tant elles divergent sur le plan narratif. J’ai bien aimé les courts récits mettant en scène Rusty Brown et Chalky White, deux geeks incroyables ; ça m’a bien fait marrer. Pour le reste, c’est plutôt pas mal, pour peu que l’on soit client du « style » de Chris Ware (tentez Jimmy Corrigan avant de vous attaquer à cet « Acme… »).

Une curiosité de plus à mettre à l’actif de cet auteur hors normes.

Nom série  Les Mondes de Lovecraft  posté le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tiens, on se serait cru dans le premier tome de la série Hanté… des histoires empruntées au folklore, aux légendes urbaines, auxquelles on accole un élément de sa sauce pour faire « moderne », et hop ! Ici le bagage folklorique vient des écrits de Howard Phillips Lovecraft, écrivain fondateur du fantastique moderne (juste après Edgar Allan Poe). Un écrivain ignoré de son vivant, vénéré après sa mort, souvent surévalué, encore plus souvent imité. Lovecraft, c’est tout de même assez répétitif ; un homme raconte une expérience aux frontières du réel, une rencontre avec l’un de ceux qu’il nomme « les Grands anciens ». C’est tout de même un imaginaire foisonnant, parfois prenant, mais souvent brouillon. Patrick Renault fait ses débuts de scénariste en mixant ces éléments avec des contextes modernes.

Le résultat n’est pas concluant, ni même convaincant. Comme dans Hanté, nous avons des histoires courtes qui se terminent abruptement, sans intérêt réel, sans conclusion surtout. Pire, avec juste un élément intéressant, faire un récit de 5 ou 6 pages relève du défi ; plantage en grand pour Renault. Il n’y a guère qu’une histoire qui m’ait vaguement intéressé dans tout cela ; c’est le récit intitulé « Tunguska » ; c’est aussi celui dont j’ai le plus apprécié le graphisme, exécuté par Stéphane Collignon et Fabien Alquier. A noter également que la première et la dernière histoire (le tome 1 en compte 5) sont à lire en miroir.

Mis à part ce court récit et les illustrations de Stéphane Peru, c’est tout à fait dispensable, même pour les complétistes de l’univers lovecraftien.

Nom série  De mon chien comme preuve irréfutable de l'inexistence d'un dieu omniprésent  posté le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je suppose que je ne suis pas le premier à dire des choses pas gentilles au sujet de certains « écrits » de Larcenet. Mais il se trouve que moi non plus je n’ai pas été… comment dire… très convaincu par ce petit album « à côté » de sa production habituelle, qu’elle soit mainstream ou plus « art & essai ».

Certains parleront de « merde » au sujet de cet album. C’est sans doute lié au sujet lui-même, grosso modo le quotidien d’un chien, qui se réduit à la nutrition, le fait de faire caca et reluquer le derrière des autres canins. C’est d’une profondeur consternante. L’album se lit en cinq minutes, et la lecture du titre prend presque plus de temps. C’est aussi presque le temps que Larcenet a dû prendre pour dessiner son album, dont l’intérêt affleure très peu au niveau du zéro absolu.

Nom série  Mortemer  posté le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens, pourquoi ne pas, en effet, faire une collection sur les lieux hantés de France et de Navarre ? Premier de cordée, l’Abbaye de Mortemer, dans laquelle se baladent, dit-on, une mystérieuse Dame blanche et quelques moines désincarnés. Valérie Mangin, plus habituée des relectures historiques, a pris soin de visiter les lieux avant de fignoler son histoire. Ce qui donne un thriller assez prenant, même si pas vraiment passionnant. En effet on ne s’attache pas vraiment aux personnages, et les rebondissements de l’histoire ne sont pas extrêmement habiles.

Pourtant le trait de Mario Alberti est loin d’être désagréable. Proche par moment de Bilal, et par d’autres cherchant à se rapprocher des classiques historiques, il est –encore un !- un dessinateur à suivre. Par contre j’ai été assez rebuté par les couleurs en début d’album. Pourquoi donner systématiquement ce teint à la fois blafard et brique aux protagonistes ? Cela n’est pas justifié. Mis à part ça, c’est un thriller fantastique de très bonne tenue, bénéficiant d’une très belle couverture.

Nom série  Le Maître de Ballantraë  posté le 18/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Robert Louis Stevenson est un auteur que j’aime beaucoup. A cause, essentiellement, de l’Ile au trésor, un roman d’aventures exceptionnel, qui a bercé mes nuits d’adolescent. L’occasion m’est donnée de lire l’adaptation d’un autre de ses romans célèbres, à savoir le Maître de Ballantrae, l’histoire de deux frères issus de la noblesse écossaise qui se déchirèrent jusqu’à la fin de leur vie.

Ce que j’ai aimé en tout premier lieu, c’est l’histoire elle-même. C’est du pur roman d’aventure, avec une intrigue familiale qui sous-tend tout, et il se passe beaucoup de choses. Retours d’entre les morts, combats épiques, voyages en terre inconnue… Hippolyte a bien su rendre cet esprit, respectant –il me semble- bien la narration originale. De plus il a fait le choix d’imprimer à chaque scène une atmosphère bien particulière, avec des ambiances colorées très différentes, toutes peintes à l’aquarelle. Le résultat est plutôt plaisant, et le roman est ainsi animé d’une vie que ne renierait pas, je pense, son auteur. Une grande vitalité donc, due également au graphisme et au dynamisme d’Hippolyte, qui se situe entre celui de Christophe Blain et celui de Clod (Le Procès).

Un beau diptyque, qui vous fera aimer l’aventure.

Nom série  Le Chant des Elfes  posté le 05/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je reste circonspect face à ce premier tome.
D'un côté je trouve pas mal l'idée de placer un épisode historique en parallèle avec un univers typiquement fantasy (le petit peuple). De l'autre je trouve l'histoire un peu légère, mais pas si éloignée, effectivement, du niveau de ce que fait Istin.
Graphiquement, je n'ai pas vu grand-chose à relever. Le style de Mike Ratera est médiocre, sans véritable relief. Il n'est pas mauvais, pas particulièrement bon non plus.

Bref, c'est très moyen tout ça, même si pas déplaisant à lire.

Nom série  Le Cinquième évangile  posté le 05/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu l'avis de iannick avant de lire la bd, et franchement j'ai été un peu déçu.
Alors oui, le dessin de Thimothée Montaigne est vraiment très bon, et c'est encore une belle découverte. On sent bien l'influence de Mathieu Lauffray dans son trait, ce qui est normal vu que Montaigne a été son assistant. Déjà assez mature, il est encore un peu léger sur certains visages et certaines perspectives. Mais c'est déjà très bien pour un auteur "débutant". Les couleurs d'Elodie Jacquemoire sont pas mal du tout, même si je trouve certaines ambiances un peu... pâles.

Sur le plan narratif, je ne vois pas trop en quoi cette histoire se distingue du tout-venant ésotérique. Certes, l'histoire est plaisante, mais je la trouve un peu capillo-tractée. Bien sûr, ce premier tome ne permet pas d'avoir un avis vraiment définitif, mais je ne suis pas très enthousiaste pour l'heure.

A acheter pour le graphisme de Montaigne.

Nom série  It's your world  posté le 04/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Oui, c'est intéressant de lire le décalage entre les Japonais et les Français, surtout quand les premiers viennent vivre chez les seconds.
J'avais un peu peur d'un truc mièvre, à cause des couleurs de la couverture. Mais finalement ce n'est pas franchement niais, ça se lit même sans déplaisir. L'auteure nous décrit tout cela avec réalisme, et les passages humoristiques sont assez bien sentis. J’ai même carrément ri aux deux occurrences sur les bisous, une coutume typiquement française, et même latine je pense.

Cependant cela ne case pas des briques, et malgré le côté agréable de ma lecture, je ne pense pas aller au-delà de ce premier tome, les personnages ne m'ayant pas vraiment touché. Ou alors, si je tombe sur le tome 2 par hasard...

Nom série  SinBad  posté le 04/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai eu peur, en lisant le nom d'Arleston sur la couverture, de me retrouver avec une énième variation de Lanfeust De Troy, transposée à l'univers des Mille et une nuits.

Mais assez vite j'ai poussé un ouf de soulagement. Pas de jeux de mots sur les noms des lieux et des personnages (ou alors je n'ai rien vu), et pas de pouvoirs magiques à la noix. Finalement "SinBad" est une BD d'aventure légèrement humoristique, mais sans relief particulier. Pourtant l'apport d'Audrey Alwett (là, il y a un jeu de mots, je pense), avec semble-t-il des références classiques n'est pas anodin. Et pourtant son nom n'apparaît pas sur la couverture.
Le véritable atout de cette série est le dessin de Pierre Alary, fort agréable et dynamique, bien que je le trouve moins audacieux que dans ses précédentes séries.

A voir avec le second tome, conclusif, mais pour l'heure c'est juste "pas mal".

Nom série  Mise en bouche  posté le 03/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je serai moins enthousiaste que mes deux devanciers.
A leur différence, j'ai lu la nouvelle de Philippe Djian juste avant de lire son adaptation en BD. Il m'en est resté l'impression d'un roman graphique (désolé, pour le coup le "genre" s'applique aussi à la littérature classique) assez vain, plutôt bavard (sur 70 pages, il faut le faire), même si le contexte choisi (une prise d'otages dans une maternelle)est assez original.

J'ai eu le plaisir de lire certains albums de Peyraud, et comme il le souligne en commentaire sur un document accompagnant l'album à destination des organes de presse comme BDTheque, il n'a jamais fait que du roman graphique, ou plutôt de raconter les petites choses de la vie. Cela se vérifie une fois encore, puisqu'il s'attache à raconter, ou plutôt à mettre en images un récit contant les prémices d'une aventure sentimentale dans un cadre disons inhabituel. Première surprise, Peyraud n'a quasiment rien retranché du texte de Djian. Les descriptions de décors ou d'action sont transformés en images, et je trouve ça un peu dommage, car le texte, malgré sa brièveté, comporte quelques scories qu'il eût été de bon ton d'éliminer. Il ne s'agirait donc plus d'une adaptation, mais bien d'une transposition en images. C'est dommage, car le dessinateur a déjà fait preuve d'une belle plume. Et son dessin élégant est toujours là, bien réhaussé par les couleurs de Laurence Croix.

Mais comme l'histoire n'est que transposée, elle est toujours aussi plate à mon goût, toujours un chouia bavarde. Les dialogues entre ces personnages qui jouent au chat et à la souris me semblent par ailleurs un rien pédants, peu appropriés au contexte. Enfin quand même, ils sont otages, avec leurs enfants, d'un mec qui veut tout faire péter, et ils discutent presque philosophie... Ce décalage est peut-être voulu, mais me semble tout de même un peu délicat.

Allez, un 3,5/5.

Nom série  Le Tour en caravane  posté le 30/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sympathique l'idée de raconter le Tour dans les coulisses. Si vous êtes un fana de la petite reine*, cette BD n'est pas pour vous. Si par contre vous aimez les petites choses de la vie, les road-movies franchouillards avec du saucisson et du pinard qui piquent, vous pouvez y aller.

Ce qui m'a plu, c'est vraiment les petites touches à la fois humoristiques et simples qui parsèment cette BD. Boudier a voulu montrer les à-côtés, le quotidien de la caravane qui précède les coureurs. J’ai des souvenirs émus de cette caravane, comme peut-être certains d'entre vous. C'est sympathique, ça ne mange pas de pain. Par contre j'ai vraiment du mal à m'attacher aux trois personnages principaux. Je les trouve assez vides, curieusement.
Je ne suis pas non plus très fan du style de Germain Boudier. Trop anguleux, manquant de maturité à mon goût, il m'a un peu fait "ramer" par moments. En plus le rythme est lent, comme dans tous les road-movies.

Ceci dit, cela reste une BD fort sympathique, alors si vous tombez dessus, lisez-la, vous passerez un moment agréable.

*NDLC : alors vous connaissez sûrement Maurice Garin

Nom série  Pauline (et les loups-garous)  posté le 27/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Hum moi je trouve que cette bd n'est ni plus ni moins qu'un road-movie de bon niveau, mais sans plus.

Certes, le graphisme de Stéphane Oiry a notablement évolué depuis Les Passe-Murailles, mais c'est surtout au niveau de l'histoire que cela pêche.

Comme je l'ai dit, il s'agit d'un road-movie avec un basculement dans le fantastique. Ce parti-pris est en soi plutôt original, et potentiellement intéressant. Mais je trouve que la narration est bancale. L'action est assez lente, les personnages sont plutôt creux, alors que leur background eût pu les enrichir. De même, je trouve le thème des loups-garous mal exploité, trop parcellaire dans son approche.

Malgré ces défauts narratifs, c'est une histoire sympathique, mais elle ne restera pas dans les annales du genre.

Nom série  Lolita jungle  posté le 23/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Kawaii, kawaii, kawaii !!
C'est clair, les auteurs de cette chose rose bonbon (deux soeurs ?), chargent à fond dans ce style. Mais pour le coup, et même si le graphisme des pages liminaires et de certains bonus est intéressant (en semi-réaliste), le dessin proprement kawaii, me semble manquer de jusqu'en-boutisme. En clair j'aurais aimé que ce soit plus kawaii. Au niveau des histoires, on a quelques saynètes sans grand intérêt, parfois même sans véritable chute. Ce sont plutôt des sortes d'instantanés de la vie de ces quelques personnages sans relief.

Bof, sans plus.

Nom série  La Colo  posté le 23/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Effectivement, les auteurs de cette nouvelle petite série ont fait mouche.

Dans un style assez moderne, très ancré dans son époque (le gamin qui ne sait pas faire le premier pas puisqu'il n'a pas de téléphone portable pour envoyer un sms ou internet pour tchater sur msn avec la fille qu'il trouve trop canon...), on a droit à des histoires courtes plutôt sympathiques, à l'humour simple mais efficace.
Grelin a un style inspiré du manga parodique, un style qu'il parodie lui-même, mais qui rend le tout plutôt agréable à lire.

Une série qui plaira -du moins je le souhaite aux auteurs- à la cible, c'est à dire les préadolescents.

Nom série  Le Code d'Hammourabi  posté le 23/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A la fin du premier tome, on n'a pas une série qui révolutionnera le genre de la Bd de serial killer. Disons que cela arrive au niveau des séries B de base au cinéma.

Sylvain Cordurié, qui a débuté avec de la SF (Acriboréa), propose donc une série de commande, dans la collection serial killers chez Soleil. C'est relativement plaisant à lire, mais comme je l'ai souligné, cela ne va guère loin. Le personnage principal est un peu plus épais que la plupart de ses confrères, ce qui fait que c'est plaisant. Le dessin de Vicente Cifuentes est lui aussi assez sympathique, bien que par moment il semble manquer totalement de maturité ; ainsi on se retrouve avec des personnages curieusement difformes.

A lire par curiosité.

Nom série  Hanté (Soleil)  posté le 23/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis également déçu par ce collectif. Delcourt a fait ses Véritables légendes urbaines, Soleil a voulu contrer en nous livrant des histoires de fantômes. Mais ces histoires, qui partent dans tous les sens, n'offrent que peu d'intérêt. D'abord, comme l'a soulevé Alix, certaines "fins" n'en sont pas, on cherche vainement une conclusion au récit. Bien sûr, le but n'est pas de proposer une explication rationnelle aux apparitions de fantômes, mais un minimum de recherche dans l'écriture aurait permis une meilleure appréciation.

Sur le plan du graphisme, c'est assez diversifié. Même s'il n'y a pas vraiment de style immature, il y a en a un peu pour tous les goûts, puisque dessinateurs chevronnés (Mottura, Peynet, Springer), côtoient débutants. Pas grand-chose à en dire cependant, l'ensemble ressemblant trop à une oeuvre de commande pour que les dessinateurs forcent leur talent.

Nom série  Comme des bêtes  posté le 23/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens oui, j'avais un peu peur que ça tombe dans l'humour à deux balles, cette série, mais finalement les gags sont plutôt sympathiques. Ils ne mangent pas de pain, pourtant, mais reposent sur quelques expressions bien connues. J'avoue que certains gags me sont déjà venus à l'esprit, comme les termites sur l'Arche de Noë.

Bref, cela m'a fait sourire, et le graphisme à la fois rond et dynamique du dessinateur est plutôt agréable, adapté au genre. Pas inoubliable, mais sympa à lire.

Nom série  Faire semblant c'est mentir  posté le 22/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je vais sans doute me faire des ennemis en notant négativement cet album.
Parce qu'il est typiquement dans la veine "auteurisante" si chère à Jean-Christophe Menu, son éditeur. Et que j'ai beaucoup de mal avec ce type de démarche, sans un minimum de recherche de divertissement derrière. En gros, les films slovaques où les acteurs couchés dans le lit fixent le plafond pendant que la pièce se remplit d'eau, ça me gonfle prodigieusement.

Dominique Goblet a mis dix ans à faire ce livre. Elle a rajouté un chapitre (il y en a quatre) au fil du temps, de son inspiration. On voit donc l'évolution de son trait, d'enfantin cracra à enfantin un peu plus net. Il y a aussi des idées narratives plutôt intéressantes, comme le fantôme de ces femmes qui accompagnent Guy Marc, la déformation des lettres représentant les paroles de son père, au fur et à mesure que son discours devient incohérent, la représentation de sa belle-mère par le personnage d'un tableau célèbre... Et bien sûr, à l'origine de tout ça, un traumatisme d'enfance dont curieusement son père n'est pas au courant (ce que je ne crois pas une seconde).

Bref, sur le plan artistique pur, il y a des idées, le souci d'authenticité est bien rendu par l'aspect "sale" des dessins et du papier sur lequel ils sont faits. Mais c'est vraiment moche, je ne peux pas m'empêcher de considérer que c'est trop nombriliste pour être vraiment intéressant.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 193 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque