Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5431 avis et 1185 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  L'Ombre et le Feu  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après La Porte de Jade dans la même collection, voici l'ombre et le feu sur le principe du yin et du yang. C'est très beau graphiquement mais cela manque de consistance au niveau du scénario.

Pour autant, certains récits seront mieux réussis que d'autres. On en apprend davantage sur cette merveilleuse civilisation chinoise à travers les époques marquant l'Empire. Il est dommage de voir autant de charme et de douceur mais aussi peu d'émotion.

On regrettera que l'érotisme ne sera pas de mise malgré le concept.

Nom série  American Tragedy : L'histoire de Sacco et Vanzetti  posté le 05/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les plus jeunes ne savent pas qui étaient Sacco et Vanzetti. Sur le banc d'un parc new-yorkais, un grand-père va alors raconter à son petit-fils toute l'histoire de ces deux émigrés italiens qui croyaient échapper à la misère en venant sur le sol américain. Cette affaire est surtout une des plus grandes controverses judiciaires du système américain survenu dans les années 20 et qui a eu des répercutions jusqu'en Europe.

On va également se plonger dans le milieu des anarchistes qui n'hésitaient pas à faire exploser des bombes pour toucher les industriels et les politiques face à la crise sur fond de grève pour de meilleures conditions de travail. Les autorités américaines craignent la progression du communisme sur leur sol. Ils vont tout faire pour stopper l'hémorragie. Sacco et Vanzetti vont en faire les frais.

Cette bd se veut neutre et réaliste avec un graphisme plutôt sombre. Il est vrai que je les croyais totalement innocents. Cependant, le propos ne sera pas situé sur ce terrain car même coupables, la peine de mort est intolérable. Bref, quand l'american dream se termine en american tragedy...

Nom série  Maudit mardi !  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà un jeune auteur qui ne m'a pas déçu avec des titres comme Neuf Mois ou encore 80 jours. J'aime bien son style d'écriture et ses dessins. Il innove également avec le concept d'édition participative. Les bdphiles internautes ont eu du flair car ce diptyque est véritablement de qualité.

Et puis, il y a surtout la manière de raconter une histoire avec une morale toujours sauve: le handicap et la superstition ne doivent pas nous arrêter pour réaliser nos projets de vie.

L'imagination de l'auteur semble sans limite avec des petits trucs qui font mouche comme l'enracinement de l'homme dans tous les sens du terme. L'onirisme se mélange avec humour et intelligence. Qui a dit qu'il fallait vivre chaque jour comme son dernier ?

Nom série  Halloween Blues  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une série qui ne semble pas faire l'unanimité chez les lecteurs. Elle possède pourtant sa part d'originalité grâce au fantôme d'une jeune starlette assassinée dans une ambiance très années 50. En effet, Dana Anderson va planer sur les sept albums de la série en aidant son époux par ailleurs policier émérite et blanchi.

Il y a un fil conducteur et des intrigues particulières dans chaque tome. C'est un peu comme la série Le Mentalist où l'on suit les enquêtes policières mais dont le fil conducteur est la capture de l'assassin de la femme du héros.

Cependant, ce n'est véritablement qu'au dernier tome qu'on va découvrir l'effroyable vérité avec une dernière case sujette à caution. Il est dommage de ne pas avoir un peu plus développé l'enquête au fil des tomes. Et puis, certains personnages font vraiment clichés. Reste le brin d'érotisme qui ponctue la série.

Nom série  Du vent sous les pieds emporte mes pas  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé le récit de ce gamin révolté peu avant la Première Guerre Mondiale qui perd sa mère et qui va se consoler en découvrant la peinture par le biais d'une rencontre fortuite. Il y a de l'émotion et une véritable psychologie des personnages. J'ai beaucoup aimé le ton sépia donné à ce dessin qui exprime la sensibilité.

L'adolescence sera d'ailleurs longuement explorée. Puis, on va connaître un trop court passage dans les tranchées mais qui sera capital en ce qui concerne la suite des événements à Bruxelles. Le thème central est celui de l'art mais surtout de la liberté.

Cela se termine sur une fin ouverte qui n'est guère satisfaisante en l'état. Bien qu'il n'y ait pas de numérotation, j'ai appris par hasard qu'un second opus devrait sortir ce qui m'a un peu rassuré car il y a encore de la matière. On suivra avec plaisir la destinée de ce peintre en herbe. Un beau travail réalisé par des auteurs belges dont c'est la première bd véritablement grand public.

Nom série  Supplément d'âme  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Quand je jette mon dévolu sur un Futuropolis nouvelle génération, je ne m'attends pas à être déçu. Mais voilà, il y a des auteurs avec lesquels il y a incompatibilité par rapport à leurs œuvres. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois avec Kokor. Encore une bd dont la lecture a été chaotique faute à une débauche d'absurdités sans nom et de silences contemplatifs. Le plaisir de lecture se transforme en calvaire en ce qui me concerne. Tout me semble incohérent dans le scénario. Je ne suis pas le lecteur fan attendu.

Que rajouter de plus ? Une œuvre très esthétique et poétique sans aucun doute. Maintenant, l'idée de base est assez belle mais utopique. Le récit devient assez cocasse et cet univers m'a fortement déplu. Pour autant, je peux comprendre que cela puisse plaire. Il ne faut pas être fermé mais ouvert au monde. Pour autant, il ne faut pas faire semblant dans un suivisme de façade.

Nom série  2021  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cela se passe à Détroit en 2021 avec une nouvelle guerre de sécession. C'est surtout pas crédible pour un sou. Les enfants mutants sont utilisés par des militaires peu scrupuleux comme arme de guerre.

On n'arrive pas à entrer dans ce scénario assez décousu. C'est de la science-fiction mal réalisée dans une ambiance apocalyptique. A la fin du premier tome, on ignore encore les enjeux. Le reste sera sans moi malgré un dessin réaliste qui était accrocheur.

Je suis bien un amateur d'une science fiction d'anticipation mais cette série n'a absolument pas répondu à mes attentes de lecteur.



Nom série  Tous à Matha  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce ne sera pas ma meilleure lecture de cet auteur spécialisé dans les romans graphiques un peu citadins. En l'espèce, l'auteur va s'intéresser aux turpitudes de l'adolescence. Il est dommage que notre héros Antoine ne fait pas 16 ans mais 36...

Il est également dommage qu'il ne se passe pas grand chose de réellement extraordinaire. On n'arrive pas à ressentir la moindre émotion face à des personnages surfaits. Bref, l'auteur ne nous surprend pas.

Il s'agit avant tout d'une bd d'ambiance qui explore l'année 1967, soit avant le fameux mois de mai qui a vu l'explosion de la jeunesse contre la figure paternaliste et autoritaire.

Entre clash familial et rupture sentimentale, cela ne décolle pas. Reste le charme désuet de la ligne claire. On passe néanmoins un bon moment malgré un scénario simpliste.

Nom série  Texas Cowboys  posté le 01/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Texas Cowboys est un western comme on les aime. On le savoure d'une traite comme un bon vieux film avec un verre de whisky à la main. On va rencontrer dans l'Ouest sauvage toutes les figures mythiques du genre: les cowboys attirés par le fric, le shérif corrompu ou la femme fatale des saloons.

Bref, on ne s'ennuie pas avec cette galerie de personnages les plus divers. Certaines répliques sont savoureuses. Le Texas ne sera pas qu'un terrain de tuerie entre bouseux...

Je regrette juste des scènes flash-back qui sont mal identifiées et qui font qu'on va se perdre quelque fois dans les méandres de l'histoire. J'aurais nettement préféré un récit plus linéaire. Sans cela, j'aurais mis 4 étoiles car le talent de ces deux auteurs explose comme de la dynamite.

Nom série  La Voiture d'Intisar  posté le 29/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est bien la première fois que je lis une bd qui traite de la condition féminine au Yémen. Il est vrai que les occidentaux n’ont pas une bonne vision objective des choses lorsqu’il s’agit d’évoquer le monde arabe. Il y a tout de suite plein de préjugés et de stéréotypes qui alimentent un peu plus la haine liée au fameux choc des civilisations.

Il est vrai que les auteurs occidentaux, Pedro Riera et son épouse Nacho Casanova, n’ont passé que huit mois dans ce pays. Etait-ce suffisant pour se faire une idée précise ? Ils mettent en scène une héroïne imaginaire mais se basant sur les différents témoignages recueillis et qui sont autant d’expériences vécues. Je dois bien avouer qu’ils ont réussi à faire la part des choses sans tomber dans le manichéisme ou la facilité.

Le statut de la femme au Yémen serait à comparer avec celui d’un animal domestique en France où l’on doit obéir aveuglément aux maîtres ? Il ne faut pas oublier que le droit de voter en France pour les femmes n’a été acquis qu’en 1946. Je vois encore de vieux couples où l’homme domine sur la femme reléguée aux tâches ménagères. Par ailleurs, le salaire des femmes est inférieur à 30% à celui des hommes pour le même poste dans la plupart de nos entreprises. Bref, on ne va pas faire la morale aux autres. Sans doute, ce pays pauvre a encore besoin d’évoluer pour surpasser cette ségrégation entre les hommes et les femmes.

C’est visiblement l’Arabie Saoudite qui a influencé les yéménites sous l’influence populaire d’une drogue à mâcher en ce qui concerne le port de la burqa et du niqab il y a une vingtaine d’années. Ceci n’est même pas lié à la religion du coran mais à une coutume qui s’est progressivement transformée en norme. Le fait de ne pas en porter entraîne le qu'en dira-t-on. Or l’image semble être la valeur primordiale dans cette société. Cela entache la liberté des femmes. Bref, il y a toute une logique qui est décortiquée et que je ne soupçonnais même pas. La discrimination et la violence envers les femmes est le lot quotidien sans compter le mariage forcé des fillettes et de leur consommation.

Pour autant, le fait de se dissimiler peut également procurer certains avantages qui seront également exploités dans cette bd. Bref, ce n’est pas une vision manichéenne mais qui tient compte du particularisme. Mon sentiment personnel est celui de l’espoir que les femmes (souvent plus intelligentes que les hommes abêtis par leur qat dont ils mâchent les feuilles) puissent se délivrer et acquérir à terme les mêmes droits. Le personnage d’Intisar montre une forme de résistance qui préfigure un mouvement de révolte sociale dans le futur. En yéménite, Intinsar veut dire victoire.

Nom série  Le Vent des Khazars  posté le 28/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai toujours voulu en savoir plus sur les Khazars, un peuple mystérieux qui était déjà évoqué dans la bd Le Ciel au-dessus de Bruxelles et qui aurait totalement disparu. Ma curiosité historique a été enfin assouvie grâce à cette nouvelle série qui joue sur un parallèle entre le Xème siècle et de nos jours avec un certain brio.

En effet, Pierre Makyo maîtrise parfaitement le scénario. Par ailleurs, le dessin de Federico Nardo est réaliste et précis dans un style que j'aime. La colorisation est également réussie. Une mise en page efficace place ce premier tome sur les rails d'une belle réussite entre le thriller et le roman historique. Il faudra suivre le récit en espérant ne pas être déçu. En tout cas, c'est palpitant et riche en découverte.

Nom série  Meilleurs voeux de Mostar  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après Guerre et match, l'auteur revient sur son adolescence et son passage dans la ville de Mostar qui allait être rattrapée par la guerre frappant l'ex-Yougoslavie en plein coeur de l'Europe.

J'ai beaucoup aimé son récit qui retrace la vie d'un adolescent croate en Bosnie-Herzégovine où il va connaître une réelle amitié avec un gars d'origine serbe. La religion va pourtant finir par les séparer. Il y aura également l'amour à travers le personnage de Amra, la belle bosniaque.

Il y a beaucoup de sensibilité dans ce récit mais également ce qui nous permet de comprendre les origines du conflit. Il est également question de basket, un sport fédérateur. On se rend compte qu'il ne faudra pas grand chose que des discours nationalistes haineux pour séparer les gens et les entraîner dans une folie meurtrière.

J'ai beaucoup aimé l'architecture de cette belle ville de Mostar avec son célèbre pont. Il est dommage que la fin soit un peu triste mais elle est réaliste. C'est un album qui m'a vraiment plu. Second titre d'un artiste qui a beaucoup de talent.

Nom série  Les Dossiers de la Cellule Prométhée  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je découvre que Manu Larcenet a un frère qui officie également dans la bande dessinée avec une touche un peu différente. Les personnages animaliers sont plutôt réussi pour une histoire assez sanglante et qui ne fera pas dans la dentelle.

L'ambiance est plutôt sombre mais nos trois héros détectives arrivent à mettre un peu de bonne humeur. Il y a plein de vitalité dans cette bd qui sort un peu du lot avec un scénario noir et prenant.

Pour autant, je ne conseillerais pas l'achat car je n'aime pas ce qui relève du cannibalisme. Cependant, je sais que cette série va plaire car elle possède un énorme potentiel. Objectivement pas mal.

Nom série  Nevada  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le Nevada est un Etat américain où l'on ne fait que passer. Notre héros à savoir Marvin Gaye va y aller pour régler des comptes. Bref, on a droit à un western moderne dans la plus pure tradition de ces héros qui défendent la veuve et l'orphelin. Cela tire de partout mais pas une seule balle ne l'atteint. Il n'a peur de personne. Bref, le stéréotype de l'américain malgré un physique de gorille. On n'évitera pas tous les poncifs du genre...

L'histoire n'est pas très prenante mais on passe tout de même un bon moment de lecture pour un premier tome se voulant accrocheur. Un graphisme assez expressif et dynamique. A suivre dans une seconde et dernière partie.

Nom série  Papeete 1914  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Papeete évoque pour tous une jolie ville dans une île paradisiaque perdue au milieu de l'Océan Pacifique. Cette bd relate d'un fait plutôt méconnu: celui de la participation de Tahiti à la Première Guerre Mondiale. Pourtant, le vrai théâtre des opérations était situé à 18000 Km de là.

Les auteurs se servent de ce fait historique pour bâtir une histoire à propos d'un enquêteur à la recherche d'un meurtrier. Je n'ai pas senti la douceur des vahinés parcourir tout mon être. Les protagonistes manquent singulièrement de consistance si bien qu'on ne se sent pas très concernés par leur sort. Bref, cela manque de saveur. Où sont donc passées les oranges ?

Par ailleurs, le dessin ne m'a pas paru très réussi et le scénario m'a paru plutôt plat. Pour autant, c'est une lecture qui passe encore comme une carte postale avec son cachet. Sinon, on sait tous que le paradis terrestre n'existe pas car autrement, cela se saurait. Guerre et meurtre réussissent toujours à salir le sable blanc.

Nom série  Le Loup des Mers  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On embarque pour un grand voyage sur l'Océan Pacifique avec un fils de bonne famille qui se trouve enrôler par un sérieux coup du sort. J'ai bien aimé le déroulement de cette histoire adaptée du roman de Jack London (comme pour son fameux Croc-Blanc) et qui rappelle que la mer est dangereuse. Cependant, les hommes peuvent l'être encore davantage.

Il est vrai que la figure mythique de ce capitaine est fascinante de par sa stature et de sa vision des choses. Il fait peur en nous indiquant des vérités parfois cruelles (pourquoi tu as peur de mourir, si tu crois que l'on est immortel?). La culture peut côtoyer la pire des sauvageries. La mer jouera également un grand rôle étant plus qu'un simple élément de décors.

La confrontation entre deux hommes que tout semble séparer va être magistrale. Le graphisme est à couper le souffle. Bref, la lecture de cet album a été un réel plaisir.

Nom série  Le Singe de Hartlepool  posté le 25/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il s’agit d’une belle bd se basant sur un fait divers survenu durant les guerres napoléoniennes et qui souligne l’absurdité et la bêtise humaine. Visiblement, aucun des deux camps qui s’opposent ne sera épargné par cette folie aveuglante. Nous avons un capitaine de navire français qui fut autrefois un négrier et qui n’hésite pas à sacrifier un jeune moussaillon au seul tort qu’il a eu une nourrice anglaise lui apprenant des chansonnettes de la perfide Albion. De l’autre côté, nous avons une population tellement emplie de haine qu’elle ne sait pas faire la différence entre un français et un singe.

J’ai bien aimé la démonstration faite par les auteurs car au-delà d’un conte aux allures naïves, il y a une réelle critique du racisme pouvant conduire à l’absence de discernement. C’est dans les situations de guerre ou de crise que la population cherche un bouc émissaire et déverse sa haine sans essayer de comprendre. Notre pauvre petit singe en a fait les frais. Mais demain, à qui le tour ? Aux étrangers ou assimilées comme tels ? Aux fainéants qui sont au chômage ? Bref, c’est une bd dont les réflexions non dites sont à méditer.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4.5/5 - Note Globale: 4.25/5

Nom série  Des Fourmis dans les jambes  posté le 24/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les bd traitant de la maladie bénéficient toujours d’un effet compassion de ma part. Pourtant, je me dois de juger objectivement une œuvre sans tomber dans le piège facile de l’émotion. Cette œuvre nous fait découvrir une maladie que je ne connaissais pas bien à savoir la sclérose en plaques.

L’auteur prendra également le soin d’éviter tous les clichés du genre. J’ai bien aimé la différence de traitement que subit notre héros de sa vie parisienne à sa nouvelle vie à Nantes. Est-ce des clichés ? Je ne le pense pas car cela sent beaucoup trop le vécu. Les parisiens n’apprécieront sans doute pas.

L’approche qui a été suivie est celle du réalisme et de rester optimiste à la manière du succès de cinéma Intouchable. Pour autant, même si la lecture a été plaisante, je n’ai pas autant apprécié que d’autres œuvres que j’ai lues par rapport à la maladie et autres souffrances. Par exemple, La Parenthèse m’avait littéralement scotché. Je ne peux pas dire que celle-ci m’a fait le même effet. Bref, je reste objectif dans mon jugement. Pas facile dans une époque de tous corrompus.

Nom série  Sept pistoleros  posté le 20/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Et on continue dans les séries concept avec la fin de la saison deux des Sept. Verdict ? Sept Pistoleros est une histoire finalement assez décousue. Les présentations se sont arrêtées au quatrième pistoleros. Les autres compteront pour du beurre. De toute façon, aucun ne va véritablement sortir du lot. On a droit à un véritable western à la sauce spaghetti.

La morale de l'histoire est que l'on peut vaincre ses ennemis par la ruse et une bonne stratégie. Nul n'a besoin d'une arme à feu. Il est vrai que cela va flinguer de tous les côtés. C'est même un peu trop bourrin. Pour autant, l'introduction tout comme le final seront réussis. Certes, il y a les références aux grands western de cinéma. Cependant, il n'y a rien de vraiment original. Les légendes de l'Ouest n'ont toujours pas fini de faire couler beaucoup de sang.

Nom série  L'Or de France  posté le 20/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le sujet est intéressant: pendant toute la durée de la guerre, mises à l'abri hors de l'Hexagone, les réserves d'or détenues par la Banque de France échappent à l'Allemagne et aux Alliés.

Les 254 tonnes de lingots et de pièces entreposées au siège, le deuxième plus gros stock mondial, constituent alors un patrimoine très convoité. Dès leur entrée dans Paris, les officiers du Reich tentent de s'en emparer. Une course contre la montre s'engage alors pour faire sortir le trésor de la métropole.

En l'espace d'un mois, 300 camions prennent la route. La marine prend le relais. A la fin de la guerre, seulement 395 kilos d'or manqueront à l'appel. Retour sur cette incroyable épopée avec ce diptyque qui retrace les faits de manière romancée mais tirée d'une histoire vraie mais peu connue.

Le défaut majeur de Pecau (le scénariste de L'Histoire Secrète) semble être le manque de fluidité de la narration avec des dialogues pompeux. Par ailleurs, les personnages se ressemblent presque tous ce qui n'aide pas à la compréhension de ce récit. C'est un dessin assez figé par moment qui reste en tout point très classique. Au final, on suivra tout de même l'intrigue car le sujet demeure intéressant.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 270 272 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque