Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5173 avis et 1071 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Regards croisés  posté le 04/09/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avoue avoir été agacé dès les dix premières pages en me disant que j'allais réellement m'ennuyer. J'ai espéré que, par la suite, cela allait s'améliorer comme par enchantement au pays des merveilles.

On commence par un classique roman graphique sur les relations urbaines de voisinage pour terminer dans le thriller des règlements de compte amoureux. Il y a bien un effet de surprise vers la fin au niveau de l'identité de l'assassin. Cependant, le récit est si mal mené. Je n'ai pas senti une fluidité de ce récit. Le scénario m'est apparu totalement incohérent car trop alambiqué.

Que dire également de ce dessin totalement hachuré qui n'est franchement pas joli. Par contre, les couleurs égayent un peu l'ensemble. Il y a une recherche puisque le fond est jaune quand un personnage évolue et bleu pour un autre. Bref, on ne peut nier cet exercice de style.

Au-delà de tous ces aspects, j'ai un sentiment de frustration sur ces regards croisés. Un loupé de cette pourtant bonne collection KSTR.

Nom série  L'attelage  posté le 04/09/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Long et ennuyeux : voilà les deux adjectifs qui me viennent à l'esprit après lecture de ce voyage dans le Pays de Galles à bord d'un attelage. Il y a certes des rencontres au milieu de cette lande qui respire la noirceur et la mélancolie soulignée d'ailleurs par le trait noir. J'ai d'ailleurs bien aimé ce graphisme mais cela ne me suffit pas pour apprécier l'ensemble.

Je pense que la narration est diablement trop lourde ce qui fait qu'on décroche assez rapidement. Cela ne doit pas être si mauvais dans le fond mais il y a des bds qui ne captent absolument pas mon attention. Celle-ci en fera malheureusement partie et cela ne sera pas la première, ni la dernière.

Nom série  Je tuerai encore Billy the Kid  posté le 31/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ouais, c'est bon ça ! On a droit à l'Ouest dans tous ses états sauvages avec des zombies carnivores qui déambulent dans les rues au détour d'un saloon. Au milieu de tout cela, on assiste courageusement à un nouveau duel opposant Pat Garrett à Billy the Kid. Il croyait lui avoir fait la peau mais Billy est devenu un zombie intelligent ce qui ne court pas les rues. Les femmes s'en mêlent (il ne manquait plus que ça) et c'est clair que cela donne un cocktail explosif.

Exposé comme je viens de le faire, cela risque de faire fuir tout les lecteurs plutôt que de les amener à cette lecture hors du commun des mortels. Mais bon, je suis d'humeur taquine aujourd'hui. Je tuerai encore pour relire ce western spaghetti rouge gore ! C'est bien l'Ouest comme nous ne l'avons jamais lu ou vu !

Un bon scénario servi par des dessins fantastiques ! Que demandez de plus ?

Nom série  Lazarus Jack  posté le 30/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est un comics qui emprunte une route un peu différente de celle que nous connaissons habituellement avec les super héros. Cela ne sera pas pour déplaire aux lecteurs en quête de sensations plus fortes et d'originalité.

Le combat de ces deux magiciens à travers le temps et les dimensions promettaient d'être à la hauteur. Cela ne sera pas malheureusement le cas car le récit va se perdre dans l'improbable. J'ai presque cru à un remake du film d'horreur La malédiction au lieu d'avoir droit au prestige ! Bref, on aura compris que le côté magicien genre roi de l'évasion est largement sous exploité dans cette production alors qu'on nous promettait carrément une évasion cosmique !

Il en demeurera une lecture qui restera tout juste plaisante avec un dessin plutôt réussi c'est à dire classique et efficace. Un bon divertissement mais sans plus.

Nom série  La Liste 66  posté le 16/02/2007 (dernière MAJ le 30/08/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD road movie sur la fameuse route 66 à l’époque de la guerre froide lorsque celle-ci a atteint son paroxysme sur l'ère Kennedy.

Le dessin et le scénario sont signés Stalner dont j’avais déjà apprécié La Croix de Cazenac pour la précision de ses traits. La relation du père protégeant son fils est un thème accrocheur. Il est un peu dommage d'attendre 8 ans (8 tomes prévus) pour la suite de cette aventure dont chaque tome portera le nom d'un des fameux Etats bordant la mythique route 66 à savoir l'Illinois, le Missouri, le Kansas, l'Oklahoma, le Texas, le Nouveau-Mexique, l'Arizona et enfin la Californie.

Une grossière erreur de scénario dans le tome 2 au niveau des dates concernant les quatre premiers meurtres du clown. Dans le premier tome, on nous avait annoncé que ces exécutions sont survenues en seulement deux semaines. Or, ce n'est visiblement pas le cas! Mais est-ce que l'auteur se relit d'un tome à l'autre? On peut se poser légitimement la question. Pour une série policière, cela ne pardonne pas...

Dans ce second volet, le contexte politique de la guerre froide est mis en retrait au profit d'un classique road movie, les bases de l'histoire étant déjà posés dans le premier tome. Ainsi notre personnage principal, ni héros, ni méchant, devient Alan Kirby afin d'échapper à la fois au FBI et au clown tueur. La chasse à l'homme peut commencer.

Le troisième volet présente une redondance de l'histoire assez pénible (et on se recapture...) mais il révèle deux faits importants pour la compréhension générale. Bref, le récit avance tout doucement. Trop à mon humble avis. La fin avec toutes ces révélations demeure toutefois intéressante mais il faudra attendre...

Dans le quatrième volet "Oklahoma / Texas", il renouvelle et relance l’intrigue qui semblait sérieusement patiner. Cependant, il y a un sérieux problème de compréhension sur ce qui s'est passé et qui était ce mystérieux père à la place de l'autre. On a l'impression que tout s'accélère au détriment d'un scénario cohérent.

La Liste 66 devait s’étaler initialement sur huit albums. Finalement, l’auteur a préféré abandonner le concept d’un album par Etat et resserrer son récit. Ce thriller d’espionnage livrera donc ses secrets dans le prochain et dernier tome intitulé Nouveau-Mexique / Arizona / Californie.

J'avoue que je suis un peu déçu de cette accélération. Celle-ci semblait inévitable car une telle intrigue ne se prêtait pas à huit albums. C'était sans doute trop ambitieux. L'auteur n'a pas tenu ses promesses quant au concept qui était intéressant. J'avoue que j'aurais quand même bien aimé avoir un album par Etat mais qui insiste sur les spécificités de chacun d'eux.

Le dernier tome qui finalement ne portera que le sous-titre « Californie » en oubliant mystérieusement au passage l’Arizona et le Nouveau-Mexique. L’histoire subit une grande accélération après avoir connu un rythme plutôt lent. Au final, on sera un peu déçu par la fin qui reste ouverte. Tous les mystères et autres implications n’ont pas été révélés. On se perd sur le fait de savoir en quoi cette liste était gênante pour la CIA et le KGB. Il y a bien un effet de surprise de taille mais il sera vite dissipé dans quelque chose qui nous apparaîtra invraisemblable.

A vrai dire, on voulait découvrir cette fameuse route 66 d’est en ouest à travers une intrigue intéressante. Le but de cette série ne sera pas atteint car elle a perdu son âme et son objectif en cours de route. A quand une vraie bd sur cette mythique route ?

Note Dessin : 4.25/5 – Note Scénario : 3.25/5 – Note Globale : 3.75/5

Nom série  Ainsi danse  posté le 29/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après le remarquable Dérives, je constate que l'auteur persiste et signe dans le même genre de roman graphique qui dépeint les tranches de vie de différents personnages sans réellement de parti pris. C'est remarquable de justesse et d'authenticité. On entre dans la vie de ces gens qui nous ressemblent. Il y a bien entendu quelques situations bien cocasses mais le ton reste toujours juste dans cette chronique sentimentale et sociale.

Il y a tant de romans graphiques qui confinent à l'ennui quand on traite simplement de la banalité de la vie quotidienne. Ici, le talent de l'auteur est de nous faire nous passionner pour ces tableaux de parcours humains sur la difficulté de vivre ou d'aimer.

C'est séduisant et brutal à la fois tout en donnant un maximum de plaisir à la lecture. Il faut dire que l'auteur ne fait pas dans la dentelle. J'aime son style car il y mêle également de la légèreté et de l'humour. Le dessin quant à lui a véritablement gagné en assurance avec un trait toujours plus affermi. J'ai finalement hâte de découvrir sa prochaine oeuvre !

Nom série  Mancha, chevalier errant  posté le 29/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au début de la lecture, je me suis vite ennuyé avec les élucubrations de ce Mancha africain. Puis, petit à petit au fil des pages, le courant semble être passé quand les mots apparament anodins ont commencé à être lourds de sens. C'est tout le drame de l'Afrique qui se meurt petit à petit après avoir subi le joug de la colonisation européenne. On va suivre le voyage de ce Mancha bien sympathique qui voit le monde un peu différement et qui va courir après une chimère.

Il est question d'immigration clandestine et des conditions les plus abominables de celle-ci. Il est également fait référence au rejet par les habitants et par les forces de l'ordre qui ne possède aucun discernement pour traiter le problème avec humanité. On est bien au coeur de l'actualité. Et puis la question qui revient sans cesse "Sommes-nous obligés d'acceuillir toute la misère du monde ?". J'aurais tendance à répondre positivement un peu par provocation !

Bref, il y a des réflexions qui m'ont semblé tout à fait justes comme la publicité pour la viande pour chien quand on sait que la famine décime des millions de gens à travers ce continent qui a été exploité et qui l'est encore par de puissantes multinationales. Que faisons-nous pour eux ? Pas grand chose comme en témoigne le génocide rwandais dont notre héros un peu fantasque est un rescapé. La folie suprême est bien de voir le monde tel qu'il est et non comme il devrait l'être...

Nom série  Jason Silverstone  posté le 29/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une histoire située dans un univers intéressant mais trop léger au final. Cela méritait certainement quelque chose de plus étoffé, de plus appronfondi...

On n'arrive pas à s'imprégner véritablement de ce que ressent par exemple le personnage principal Jason Silverstone suite à la disparition d'un être cher et le final nous semble sonner totalement faux.

Il est certes question d'un univers parallèle mais c'est traité comme si cela relevait du normal le plus absolu. Tout part d'ailleurs d'un attentat dans une cité conçue comme la cité idéale mais on n'en saura pas beaucoup plus à la fin de ce one shot.

Je n'ai pas aimé la couverture car le héros ressemble étrangement à celui d'une autre série Le Tueur. On aurait aimé un peu plus d'originalité dans le choix des personnages car cela semble être la galerie parfaite pour ce genre d'aventure fantastique.

Nom série  Mon voisin le Père Noël  posté le 29/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'avais rencontré il y a quelques mois un passionné de bd très sympathique de surcroît dans un festival qui m'avait parlé de ce titre un peu méconnu que j'ai eu un peu de mal à trouver. Il est pourtant signé par Philippe Bonifay connu pour son travail sur la série Zoo ou encore Béatrice Tillier qu'on ne présente plus avec Le Bois des vierges ou encore Fée et tendres Automates.

Il m'avait prévenu que l'image du Père Nöel allait prendre un sacré coup malgré ce titre évocateur de rêveries. J'ai bien compris la problématique du rachat de sa faute et du pardon. Faut-il alors devenir un père Nöel et endosser son beau costume rouge après avoir violé une enfant ou fait massacrer des compagnons de résistance durant la dernière guerre ? Toute la question est là et cela ne laissera pas indifférent le lecteur.

Le dessin de Béatrice Tillier me plaît toujours autant. La qualité graphique sera bien au rendez-vous avec toute cette finesse dans le trait et les couleurs choisies. Le scénario se tient à la présentation de deux personnages qui échangent leur lourd passé. Il y a une contradiction manifeste entre leurs sensibilités actuelles et leur abominations passées.

Quand on referme la dernière page, il y a comme un goût amer. On n'a pas forcément envie d'épouser cette version de ce que peut représenter la fête de Nöel. Un conte beaucoup trop noir dont la fin laisse un peu perplexe.

Nom série  Instinct sauvage  posté le 29/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est un polar noir très classique avec ses escrocs sordides et peu sympathiques dans des milieux mafieux où l'argent facile coule à flot. Je me suis très vite ennuyé avec cette histoire alambiquée qui ne m'a pas du tout emballé.

Le sujet genre road-movie est archi connu mais j'espérais un traitement qui me surprenne en faisant preuve d'originalité. Or, c'est beaucoup trop long pour pas grand chose au final. Cela ne sera pas le polar du siècle ou qui va renouveler le genre !

Le dessin est brouillon et les dialogues ne sont pas très relevés dans ce récit fourre-tout. Bref, ce n'est pas la grande classe dans ce jeu de massacre inutile !

Les soi-disants héros sont aussi pourris que les méchants. Dès lors, leur sort nous importe peu. Le pire a été sans doute les enchaînements non maîtrisés par l'auteur où on passe d'un lieu à l'autre et d'un personnage à l'autre sans ménagement. Dois-je alors faire preuve d'indulgence dans ma notation ? Nullement !

Nom série  Tropique de l'agneau  posté le 23/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre de lecture qu'il faut lire jusqu'au bout pour l'apprécier véritablement. En effet, les 50 premières pages ressembleront à un grand n'importe quoi avant que chaque détail prenne véritablement tout son sens.

J'avoue avoir été agréablement surpris par tant de virtuosité dans la construction de ce scénario. C'est comme si on avait une espèce de film d'horreur sous les tropiques mêlant l'île de la tentation et Koh-Lanta, ces émissions de téléréalités que je ne suis pas particulièrement.

L'idée de la chasse à l'homme n'est pas en soi une nouveauté dans la littérature. Cependant, force est de constater que c'est terriblement efficace.
Bref, on pourra aisément se laisser tenter par une telle lecture qui nous menèra sur des sentiers auxquels on ne s'attendaient pas.

Nom série  Terreur  posté le 23/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je me suis réjoui un peu trop vite en voyant que le sujet portait en fait non pas proprement dit sur la Terreur, cette funeste période de la Révolution Française située entre 1793 et 1794, mais plutôt sur le parcours de la célèbre Madame Tussaud à l’origine des musées de cire à travers le monde. J’ai d’ailleurs visité celui qui se situe à Las Vegas dans le plus grand hôtel du monde à savoir le Vénézia. J’avais grandement apprécié cette visite ainsi que le travail réalisé par rapport à ces masques de cire. Bref, j’avais envie de connaître ce personnage dont j’ignorais une existence aussi lointaine dans le temps.

Le titre de cette œuvre est quand même trompeur car la seconde partie de ce récit n’a plus rien à voir avec la Terreur puisque l’action se situe dix ans plus tard et en Angleterre de surcroît ! Par ailleurs, la vie de cette Madame Tussaud est fortement romancée. Qu’il y ait un aspect purement romanesque n’aurait pas dû me déranger plus que cela, si cela ne tournait pas à l’eau de vinaigre à défaut d’être à l’eau de rose ! Il est fortement question des joyaux de la couronne dont on soupçonnait Madame Tussaud d’être à l’origine du vol. Elle fut d’ailleurs soupçonnée d’action contre-révolutionnaire.

Cette période trouble est d’ailleurs assez bien retranscrite mais très vite, on va dériver vers des répétitions tout à fait inutiles. L’histoire va se perdre et tout le charme va être rompu. Il y a également toute une panoplie de méchants qu’on va d’ailleurs retrouver dans le second tome comme s’ils harcelaient véritablement notre héroïne sans peur ni reproche. Je n’ai absolument pas aimé ce côté trop manichéen. En effet, on retombe vite dans les travers scénaristiques qu’il ne faut pas produire. C’est typique bd années 80 !

Néanmoins, la lecture fut plaisante car elle aura permis de découvrir un personnage singulier. Il ne faudra pas être trop regardant sur le reste.

Nom série  Base Neptune  posté le 22/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je trouve que l'auteur ne se débrouille pas aussi mal que cela pour une première oeuvre. Ajouté à cela qu'il n'a que 22 ans, cela est très prometteur pour la suite de sa carrière dans le monde de la bande dessinée.

Il a une imagination fertile en se servant d'un scénario simple que celui d'une guerre sans merci sur une planète entre deux peuples. Il est dommage d'avoir emprunté le nom de planètes pour désigner tel ou tel peuple. Si on ajoute les satellites tel que Charon, on s'y perd un peu...

Il y a vraisemblablement quelque chose de trop manichéen, de trop naïf et de trop invraisemblable. Le tout ressemble à une grosse farce où l'on peut approcher aussi facilement un roi ou rencontrer Godzilla au détour d'une rue. Etait-ce seulement le but inavoué de l'auteur ?

Base Neptune souffre d'erreurs de jeunesse notamment au niveau de l'intrigue mais qui sont facilement pardonnables devant tant de virtuosité dans l'art et la manière d'amener le récit là où on veut. Il ne faut pas simplement brouiller les pistes. Il faut également donner une visibilité claire sinon on risque de se perdre.

Nom série  Une Aventure de Zobo  posté le 22/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le printemps. Nous sommes au Japon et plus précisément à Kyoto. Les cerisiers sont en fleurs. C'est une véritable institution au pays du soleil levant. En effet, la tradition de l'o-hamami consiste à aller en famille ou entre amis admirer les cerisiers en fleurs.

C'est dans ce contexte qu'une jeune fille va se laisser séduire par le regard d'un pantin en bois. Elle va déposer dans son coeur une branche de cerisier. Le miracle va se produire puisque le pantin va découvrir la vie. Cependant, il sera acheté par un jeune garçon riche et mystérieux mais qui lui porte finalement peu d'intérêt.

Le coeur de cette jeune fille va se balancer au rythme des saisons. Cependant, le pantin va découvrir l'amour ainsi que la désillusion. Que se passera-t-il quand celle qui lui a donné la vie va éprouver des sentiments pour un autre ? On dit que la fleur de cerisier est le symbole du caractère éphémère des bonheurs du monde.

Ce conte mérite d'être lu. C'est empli de douceur avec un dessin coloré à l'aquarelle. On se souviendra longtemps de ce petit pantin. Ce conte est d'une incroyable sensibilité et nous livre beaucoup de messages au-delà de toutes les métaphores. A nous d'être réceptif !

Nom série  Doc Jackall & Miss Hype  posté le 22/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Doc Jackhall et Miss Hype fait incontestablement référence à Docteur Jekyll et Mister Hyde dans une histoire transposée dans le Londres moderne. L'intrigue est suffisament différente pour retenir toute notre attention. En effet, le héros Doc Jackhall est un DJ de profession où il se produit dans les boîtes de nuit londoniennes.

L'originalité de cette oeuvre est qu'on va lire d'abord le recto sur 24 pages puis on retournera la bd pour lire le verso de manière totalement indépendante en reprenant depuis le début. On va avoir droit à deux versions différentes qui vont se rejoindre dans une double page finale. C'est la première fois que je vois un tel procédé créatif même si cela existe déjà sous forme de point de vue. C'est surtout l'assemblage qui semble original. Le scénario se tient parfaitement même s'il y a encore des zones d'ombre quant à l'histoire.

Maintenant, il faudra attendre la suite pour que cela se décante de manière harmonieuse. C'est en tout cas un bon début qui reste à confirmer. Les histoires de double personnalité sont toujours passionnantes. On explore l'âme humaine sous toutes ses coutures pour y découvrir quelques fois des choses pas très catholiques...

Nom série  Wisher  posté le 22/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ma réelle note serait un 3.5 étoiles car l'ensemble est tout de même satisfaisant. Après un excellent premier tome, l'histoire va prendre une autre direction beaucoup plus fantastique comme on pouvait s'y attendre. Il est dommage de ne pas avoir su conserver cette ambiance de ce Londres moderne et captivant qui coexiste avec un monde peuplé d'êtres elfiques.

C'est comme si on avait réuni une sorte d'Harry Potter avec Merlin ainsi que le monde des mille et une nuits dans une cité en plein essor architectural. Il faut dire qu'on s'attache très vite avec la personnalité de Nigel qui va naviguer entre réalité et fiction.

La suite aura moins ce côté mélange des genres qui faisait tout le charme. Si on ajoute la rupture de l'unité graphique et de la colorisation au fil des tomes, cela fait baisser incontestablement la note. Oui, car cela valait 4 étoiles au départ. On retombe dans quelque chose de réellement manichéen donc de classique mais efficace.

Nom série  Les Sentinelles  posté le 22/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les sentinelles, c'est l'histoire de la Première Guerre Mondiale revisitée par Xavier Dorison qui introduit subtilement des éléments de science-fiction à travers une arme secrète. C'est le récit étonnant d'un homme métallique à la manière d'un Frankenstein qui serait susceptible de faire basculer le cours de la guerre.

Outre que l'idée pas bien nouvelle soit géniale, c'est la façon de l'imbriquer dans une intrigue à caractère historique qui m'a le plus surpris. Bref, il y aurait presque de la crédibilité dans ce récit ponctué de photos d'archives d'époque. C'est du grand art ! On ne peut que souligner le génie créatif de Dorison. Il s'est d'ailleurs adjoint un dessinateur de talent qui a su réintégrer les codes d'un dessin jauni dans un parfait mélange rétro science-fiction.

Nous avons là une oeuvre contemporaine qui allie parfaitement le passé et le présent jusque dans sa technique. J'ai littéralement adoré donc vivement la suite !

Nom série  NOU3 (WE3)  posté le 22/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une expérience sur des animaux à savoir un chien, un chat et un lapin tourne mal et les transforme en robot-tueurs. Ce n'est pas très subtil mais diablement efficace. Bref, un bon moment de lecture à réserver aux amateurs de science-fiction !

Les auteurs font la critique des expériences animales à des fins militaires qui ne sont pas maîtrisées. Rien de vraiment nouveau dans ces applications scientifiques.

Cependant, les images sont d'une extrême violence. Ce lapin là n'a rien à voir avec Eusèbe ! Il faut dire également que le graphisme est hyper réaliste ce qui nous glace d'effroi. On ne ressentira pas vraiment de compassion pour ces boules de poils qui veulent retrouver leur maison.

A souligner également quelques trouvailles graphiques intéressantes notamment au début avec ce visionnage à la caméra de la base où va se jouer le drame. Une belle mise en scène pour un scénario parfaitement maîtrisé.

Bref, un divertissement violent qui pousse à la réflexion.

Nom série  Le jour où... (1987-2007, France Info 20 ans d'actualité)  posté le 28/07/2007 (dernière MAJ le 21/08/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etant un fidèle auditeur de France Info, je trouvais que le concept était très intéressant que celui de demander à un auteur différent de commenter les 20 faits marquants de ces 20 dernières années. Les sujets choisis reflètent bien les principaux évènements: je ne conteste pas le choix.

Cependant, il y a dans le traitement de ces faits d'actualité un profond décalage ce qui est normal direz-vous puisque différents dessinateurs se succèdent avec leur propre style. Pourtant, au final, cette lecture s'est révélée un peu décevante. Le manque d'homogénéisation et le loupage de sujets de la part de certains auteurs auront emporté ma conviction. Le tout se révèle être une somme incompréhensible résultant d'un postulat tout à fait artificiel.

Dommage car cela avait pourtant très bien commencé car la première histoire est tout à fait exceptionnelle. Cependant, une relecture de cet ouvrage me permet désormais de rehausser ma note bénéficiant d'une certaine expérience en la matière. Pourquoi ce changement soudain ? L'ensemble demeure tout de même passable donc avec une note moyenne. Il faut bien marquer une différence avec des autres oeuvres "bôf bôf". Et puis, à l'époque de l'écriture de cet avis, je n'étais pas encore habitué au collectif d'auteurs. J'ai vu qu'on pouvait faire beaucoup moins bien ce qui relativise. Pour l'achat, il ne faudra tout de même pas trop m'en demander !

Nom série  Samouraï  posté le 21/08/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est une traversée de Paris qui nous est proposée. La particularité est qu'il s'agit d'un Paris de l'an 2080 soit dans notre futur. Il nous est proposé une société où le porno sera de partout jusque dans les panneaux publicitaires à tout va. Avec le puritanisme actuel, je ne crois pas qu'on se dirigerait vers cette voie à moins d'un sacré électrochoc !

Il existerait encore des samouraïs qui ont des contrats bien précis. On apprend que dans cette société, tout le monde est surveillé même le surveillant. On verra également que le réchauffement climatique a accéléré la montée des eaux jusqu'au coeur de la capitale. Bref, rien de vraiment transcendant.

L'ensemble est en effet d'une grande vacuité. On nous sert des commentaires pompeux qui se veulent une transposition des rimes poétiques d'Arthur Rimbaud et de Charles Baudelaire. Le problème est que cela ne le fait pas. C'est sans doute liée à une imagerie mécanique et informatique trop éloigné. On pourra passer notre chemin sur cette virée futuriste archaïque.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 259 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque