Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5295 avis et 1120 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Soulfire  posté le 17/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Soulfire est un monde de fées et de dragons cybernétiques dans un univers de fantasy assez futuriste. L'auteur Michael Turner avait beaucoup d'imagination et de talent. Il est malheureusement décédé en Juin 2008. Il laisse derrière lui une oeuvre intéressante qui sera sans nul doute reprise dans une adaptation cinématographique.

Aux dernières nouvelles, l'éditeur Delcourt promet la suite dans les mois qui viennent par des artistes formés aux fameux studio Aspen. En attendant, je ne conseillerai pas l'achat. J'ai bien peur d'une rupture graphique comme à l'accoutumée dans ce genre de situation. Il faut dire que l'auteur a un style à part qui fait l'originalité de son oeuvre. A suivre...

Nom série  Happy Girls (Les Filles Electriques)  posté le 17/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Alors que j'avais beaucoup aimé Happy Sex du même auteur, j'ai moins apprécié cet opus. Il faut bien avouer que la démarche ne semble pas être la même malgré un titre un peu trompeur.

En effet, le regard que porte l'auteur Zep est celui d'un adolescent et cela change tout. Bien entendu, les thèmes restent les mêmes entre sexe et drague.

Certains gags sont désopilants. D'autres sont tout juste moyens. C'est moins percutant. Cela reste drôle.

Nom série  Sheol  posté le 17/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le shéol est un terme hébraïque qui désigne le séjour des morts sans qu'on puisse statuer s'il s'agit ou non d'un au-delà. Ce récit se place donc sur le terrain de cette croyance issue de l'Antiquité. Pourtant, on a affaire à un conte asiatique (plus précisément coréen) où il est question de culpabilité.

Si cet ouvrage demeure une belle réussite graphique, le scénario manque un peu de piquant. La collection ''Mirages'' sur les récits plutôt intimistes nous avait habitués à mieux. Le lecteur était sensé se plonger dans une angoisse la plus totale mais il y a trop de ficelles faciles et visibles à cinq mètres notamment la conclusion de l'intrigue ...

Cela rappelle certes un peu l'ambiance du film The ring dans sa version asiatique avec ses cadrages cinématographiques. Cependant, cela se laisse lire trop rapidement pour qu'on puisse apprécier pleinement.

Nom série  Plaire à tout prix - Hana to Mitsubachi  posté le 17/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé le concept, une sorte de Journal de Bridget Jones ou encore Sex in the city mais au masculin (oui, cela existe !). C'est le thème universel de la séduction et de la quête du grand amour qui est abordé sous un ton résolument comique.

Cependant, la première expérience sexuelle du héros se révèlera être une des pires mascarades tant il manque d'assurance. Bref, ce n'est pas gagné pour la suite et on se laisse vite avoir par le jeu. Car au final, il ne faut pas vous y fier, on a droit à un récit bien plus fin et subtil qu'on ne le croit au premier abord. Plaire à tout prix brocarde par exemple assez férocement certains comportements symptomatiques de la société actuelle ou de la mode ce qui n'est pas pour me déplaire (sic !).

J'ai également apprécié le trait épuré et dynamique de l'auteur qui arrive à nous faire ressentir les différentes émotions des personnages passant du rire aux larmes. Les histoires deviennent compliquées, embarrassantes mais fort drôles. Bref, ce cocktail nous apporte du divertissement avec une bonne dose d'humour sur les relations avec le sexe opposé.

Nom série  La Fille des Enfers  posté le 17/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je n'ai pas été emballé par cette série qui est basée sur une légende urbaine. Un site internet accessible uniquement durant un court laps de temps chaque jour devient le point de départ d'une série d'intrigues toujours basées sur le même schéma. L'appel irrationnel à une force invisible devient l'alternative principale des différents personnages acculés. Cette série joue sur la corde sensible de l'injustice.

J'ai l'impression que c'est un sous Death Note qui a fait des émules. Le scénario est beaucoup trop simpliste. Les personnages ont des yeux démesurés qui rappellent incontestablement le genre shojo alors que nous baignons dans un film d'horreur japonais. Le contraste est certainement voulu mais cela ne le fait pas.

Il y a un sérieux manque de profondeur qui pénalise cette série dont certaines histoires sont sans queue, ni tête mais baignant dans un esthétisme morbide.

Nom série  La loi d'Ueki  posté le 17/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On se laisse facilement embarquer dans le parcours initiatique d'Ueki, une sorte de justicier écologique. En effet, ce jeune élève de 5 ème assez flegmatique est capable de transformer les détritus en arbre. C'est quand même un pouvoir extraordinaire !

On l'aura compris, cette lecture s'adresse aux plus jeunes lecteurs qui y trouveront leur compte. Ce manga possède une incroyable originalité car il y a des situations vraiment surprenantes avec quelques fois de la réflexion à la clé notamment dans les possibilités et tactiques lors du grand tournoi.

Le design des personnages rivalise d'audace. Chaque nouveau pouvoir qu'on découvre nous fait sourire. Il y a malheureusement peu de crédibilité dans ces aventures. Cependant, le tout est sauvé par un humour décapant avec bonne humeur communicative. L'auteur s'amuse un peu et nous le fait savoir.

Nom série  Angela  posté le 08/03/2007 (dernière MAJ le 15/07/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Angela : c’est de la BD « pop corn » à l’image de la scène d’introduction qui nous plonge au cœur de l’action pour ensuite faire un travelling arrière. On se croirait dans la série TV Lost qui utilise abondamment ce genre de ficelles.

La lecture est très agréable car l’enchaînement des cases est fluide, de même que les dessins sont plutôt réussis. Néanmoins, au final, le scénario sonne vraiment « creux ». Au milieu de l’album, on se demande pourquoi l’album s’appelle « Angela » alors que la vie de la mère de celle-ci est largement traitée.

Au final, il ne restera pas grand chose. C’est malheureusement vite oublié. Mais bon, ce n'est pas le pire western que j'ai lu dans ma vie. Le divertissement est quand même assuré ! Cependant, il ne faut pas en demander plus. Ma note tient compte du fameux facteur "plaisir de la lecture". Je serai donc assez indulgent.

Nom série  Slam Dunk  posté le 15/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je me force vraiment à lire certains mangas pour aller au-delà de mes limites. Qu'importe, il y a peut-être de bonnes surprises à la clé. Le shônen est un genre qui m'est particulièrement difficile dans son approche où il y a du bon et du mauvais comme partout ailleurs. Il a aussi la particularité de s'adresser à un public plus ado. Du coup, on peut très bien ne pas y trouver son compte.

C'est vrai que le héros est énervant dans le genre "rebelle voyou immature" car il possède toutes les particularités qui me font frémir. Le basket ball sera au centre de toutes ces aventures avec toutes les tactiques de jeu qui seront expliquées. Pour peu qu'on n'aime pas spécialement ce sport, l'ennui peut vite vous guetter car la moindre scène d'action est décortiquée sur une cinquantaine de pages.

Le reste ne sera que de petites histoires pour midinettes sans grand intérêt sinon pour ce public. A noter également que le graphisme est au départ totalement brouillon pour s'améliorer nettement au fil des tomes. On aurait aimé un début en fanfare de ce côté là.

Pour la petite histoire, ce shonen se vend très bien notamment dans son pays d'origine à savoir le Japon où il a fait des adeptes dans les clubs de basket ball depuis 10 ans où ce sport était peu populaire. Il faudrait peut-être un manga sur l'équipe de France de football pour susciter des vocations... Je donne simplement des idées !

Pour finir, je ne serai pas preneur sur cette série en raison de l'incrédibilité de ses personnages, voire de leur brutalité pour ce qui n'est qu'un sport. Cela reste néanmoins divertissant avec un humour toujours présent pour peu que l'on s'accroche vraiment. Ma note: 2.5 étoiles.

Nom série  Les Errances de Julius Antoine  posté le 11/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je viens de terminer l'intégrale des errances de Julius Antoine. J'ai un avis plutôt mitigé sur cette oeuvre. Il y a certes de la recherche psychologique et cela devait certainement être une bd au-dessus de la moyenne à l'époque de sa sortie. Les auteurs ne sont certes pas des amateurs.

Faut-il obligatoirement accroché un peu avec le héros pour pouvoir apprécier un peu cette bd ? Voilà la question qui lance le débat. A mon avis, il faut quand même un peu de correspondance ne serait-ce que d'esprit.

Dans le premier tome, nous avons un gars dans la quarantaine qui freine ses pulsions sexuelles pour de belles jeunes filles non encore majeures. C'est franchement repoussant, voire très politiquement incorrect. Bien sûr, il est accusé à tort et même si on va prouver son innocence, il y a toujours l'opprobre de la populace qui pèse sur lui.

Pour autant, je suis impressionné par le nombre de mariages qui se font avec des prisonniers de longue date à croire que cela attire manifestement. Bref, je ne suis pas en accord avec certaines réflexions des auteurs. En tout cas, en ce qui me concerne, quand on libère un innocent, cela provoque plutôt de la compassion ...

Le second tome est une vulgaire affaire d'héritage autour du thème de l'euthanasie. A croire que chaque problème de société doit faire l'objet d'un nouveau tome. Cela paraît un peu artificiel avec un personnage principal toujours aussi antipathique et faiblard. Cependant, cela se laisse lire agréablement d'autant que le dessin est parfaitement réussi. J'ai bien aimé la scène sur le lit de la mourante où le héros se remémore ce qui a pu une seule fois les rapprocher. Un peu d'amour ...

Le troisième tome qui va clore ces errances est totalement différent avec pour thème la recherche du père dans un dispensaire africain. J'ai été plutôt agréablement surpris par une sorte de double fin. Le revirement de situation était plutôt inattendu. Cela marque une certaine forme de complexité dans les rapports père-fils.

C'est vrai que le tout ne sera pas facile à digérer. Ce fut néanmoins une bonne expérience de lecture sur les troubles de l'âme humaine. Il est clair que face à la même situation, on ne réagit pas tous de la même manière.

Nom série  La Rue sans Nom  posté le 10/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette petite production indépendante ne paye pas de mine et pourtant, elle mérite qu'on s'y attarde.

Le dessin en noir et blanc avec un trait plutôt épais nous entraîne dans le Paris de la fin du XIX ème siècle.

C'est une ballade au coeur même d'un Paris qui n'existe plus. Paris est une ville où l'histoire se lit dans les murs. C'est intéressant de se plonger dans la petite histoire du peuple de ce Paris qui a aujourd'hui disparu, victime d'une lente épuration dans une ville devenue vitrine, vendue au plus offrant, une ville aux prises avec les notions de patrimoine et de rentabilité.

On découvre une rivière qui coulait jadis, du nom de la Bièvre et qui se jettait dans la Seine en parcourant les 5 ème et 13 ème arrondissements. On découvre également les derniers vestiges des fortifications élevées entre 1840 et 1844. On parcourt toutes ces rues avec un brin de nostalgie.

Une petite production à lire surtout pour son ambiance si vous arrivez un jour à mettre la main dessus.

Nom série  Le Regard de l'Apocalypse  posté le 10/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La couverture se veut très accrocheuse avec cet oeil arraché. On verse dans le sensationnalisme. Pourtant, l'apocalypse n'aura pas lieu. C'est une image qui rappelle celle de la guerre du Viet-Nam avec son clin d'oeil de rigueur au film. Oui, je l'accorde, c'est un sacré clin d'oeil !

La lecture de ce one shot se révèlera assez sympathique avec un dessin de Gimenez toujours aussi plaisant. Il y a des délires visuels assez troublants sous l'effet des drogues absorbées. Ce qui pêche, c'est certainement le manque d'explication à un phénomène de pouvoir incontrôlé. On fait dans l'action pure et peu dans une partie psychologie. C'est un peu dommage.

Nom série  Le Rayon vert  posté le 10/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Il n'y a rien à faire malgré toute ma bonne volonté, je n'arrive pas à apprécier les oeuvres de Frédéric Boilet. C'est comme cela ! Même si je me force, je n'arrive pas à entrer dans son univers qui fait l'admiration des médias tel que Télérama ou encore les Cahiers de la bande dessinée. On parle d'ingéniosité de la narration et du découpage qui ménage le suspense jusqu'au bout. Que d'éloges ! Tant mieux pour son auteur ! Pour ma part, je n'y trouve absolument pas mon compte. C'est pompeux à en mourir !

Pourtant, j'étais au départ très intéressé de découvrir le mystère de ce fameux rayon vert que l'on voit à certains jours de l'année dans la cathédrale de Strasbourg. Le récit fait également le lien avec celui qu'on aperçoit durant deux secondes au moment du lever ou du coucher de soleil lorsque l'on se trouve dans l'observatoire du Pic du Midi. C'est une histoire totalement tirée par les cheveux qui m'est apparu totalement hermétique malgré mon intérêt pour la question.

A noter qu'il y a eu en 2009 une réédition de ce one shot dont le tirage était totalement épuisé. Cela m'a permis de le découvrir et de juger sur pièce.

Nom série  La Boîte noire  posté le 10/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Suite à un terrible accident de voiture, un trentenaire se trouve prolongé dans un léger coma de quelques heures. Il va avoir de la chance d'avoir une infirmière à ses côtés qui notera dans son calepin le moindre mot incohérent sortant de sa bouche. Quel aubaine car c'est un véritable enregistrement du subconscient comme une boîte noire ! Il faut dire qu'elle s'ennuyait ce soir là. Il n'y a pas assez de travail dans les hôpitaux de nos jours...

Partant de ce constat un peu tiré par les cheveux, notre homme va remonter dans son passé pour y découvrir de bien sombres secrets de famille mais pas que. La lecture fut plaisante et divertissante. Que demande le peuple ? Sans doute un peu plus de crédibilité !

Nom série  L'Orage  posté le 09/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je trouve que la démarche des éditions Glénat de faire connaître de nouveaux auteurs est intéressante. A l'occasion des 40 ans, ils ont fait 40 découvertes triées sur le volet. C'est vrai que ces deux auteurs inconnus au bataillon ont un germe de talent qu'il faudra exploiter encore à l'avenir.

Le scénario est quand même un peu bizarre pour une histoire qui n'est guère rectiligne avec ses nombreux flash-back. La part du fantastique qui émerge à un moment donné est difficile à saisir. Elle n'apparaît pas très crédible malgré les efforts des auteurs.

Pourtant, il y a quelque chose de suffisamment attirant pour nous plonger dans ce récit et le suivre jusqu'à la dernière page. Un bel essai tout de même !

Nom série  Cécile  posté le 09/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Encore une histoire d'attirance qui ne se concrétisera point. Un chassé-croisé amoureux de plus basé sur une mauvaise interprétation des sentiments. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi il y a quelques fois une telle discordance entre les êtres. A croire que les choses ne se font pas toujours comme on le souhaite. La réalité au quotidien peut être bien amère.

C'est le genre de choses qui m'agace et donc, une lecture sur ce thème ne m'apportera pas grand chose de positif. J'aime les histoires d'amour romantique qui se terminent autour d'un bon feu de bois au rythme d'une salsa brésilienne. J'aime la passion torride des chaudes nuits d'été caniculaires. J'aime quand cela bouge un peu dans un tourment de sentiments adéquats. Ici, on est aux antipodes de tout cela. En plus, il n'y a pas la moindre once de sexe à l'image d'un graphisme pourtant dénudé. Bienvenue dans la déprime la plus totale !

Nom série  Coucou tristesse !  posté le 09/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cela fait partie de ces albums au titre un peu audacieux qui ne va pas attirer les foules à moins d'être un peu sado-maso ou de verser dans le délire mélancolique. On ne pourra pas reprocher un aspect commercial à cet album d'humour un peu noir.

Cela ressemble dans sa démarche à l'album Idées Noires mais dans une version un peu moins satire sociale. Il y a de bonnes idées avec un dessin plutôt correct.

Pour autant, quand on referme la couverture, il ne restera pas grand chose en mémoire. Du coup, on a l'impression que c'est une de ces lectures jetables qui ne marquera point. Divertissant tout de même mais sans plus !

Nom série  Trois ombres  posté le 07/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le thème évoqué est l’un de plus lourds qui puissent exister : comment combattre l’inéluctable lorsque cela concerne l’être le plus cher et le plus innocent qui soit ? Cela n’est pas sans rappeler le combat poignant de « L'Histoire d'une mère » d’après le conte d’Andersen. On devinera assez rapidement qui sont ces trois ombres qui planent sur une famille qui avait tout pour être heureuse. Un jour survient un évènement qui va tout changer et chambouler la vie. Dès lors, c’est une véritable fuite en avant pour essayer d’y échapper. Cette course contre la mort apparaît dès lors comme une lutte désespérée.

Ce conte allégorique voire poétique nous fait bien entendu réfléchir. C’est une véritable réflexion intemporelle sur des questions existentielles telles que la vie ou la mort, le fait de profiter de chaque instant de bonheur ou de tout faire pour sauver son enfant. Mais faut-il pour autant se plier à l’inéluctable en le considérant comme un fait certain ? Croire au miracle serait sans doute le pendant négatif de cet axiome. Et pourtant, en se battant de toutes ses forces, on pourrait soulever des montagnes et repousser toutes les menaces. On ne peut qu’approuver la démarche de ce papa d’un petit Joachim qui n’était pas prêt. Qui le serait à sa place ?

Le récit semble se perdre à la fin dans une espèce de sous-intrigue à la manière d’un règlement de compte avec les charlatans. Ce n’était sans doute pas très utile pour la suite de cette histoire qui est exprimée de manière si remarquable et si touchante. J’ai été littéralement abasourdi par une telle intensité des sentiments tout en humilité avec un dessin minimaliste qui colle à merveille. Cela ne doit pas être par hasard. Le final est amené avec tant de délicatesse et de subtilité avec une note résolument optimiste sur un fond pourtant sombre. Il le fallait car la vie doit toujours continuer malgré les durs moments de l’existence. Une œuvre profonde et métaphorique qu’il est indispensable de connaître.

Nom série  Le Voyage des Pères  posté le 18/11/2009 (dernière MAJ le 05/07/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une série résolument extraordinaire ! J'ai beaucoup aimé ! Cela faisait longtemps qu'une série ne m'avait pas autant plu à ce point ! C'est presque culte !

Elle apporte un doux vent de fraîcheur dans le monde de la bande dessinée. Je pense que c'est quasiment miraculeux d'avoir eu l'idée d'imaginer de raconter la vie de Jésus Christ au travers le parcours de 3 des pères des 12 disciples qui partent à leur recherche. Le scénario est d'une inventivité débordante.

C'est une vision à la fois juste et amusante du parcours du Nazaréen à travers la Galilée et la Judée. En effet, les parents se méfient du faiseur de miracles comme d'un gourou d'une nouvelle secte. On s'aperçoit qu'il y a une véritable transposition de problématiques actuelles au début de notre ère.

La série se veut également légère avec un humour très raffiné. En réalité, on va vivre des moments fort agréables. Par ailleurs, le graphisme simple et efficace illustre très bien une histoire drôle et tendre. Les personnages sont attachants avec de réels moments d'émotion. Les dialogues sont exquis avec un ton percutant.

Et puis, la vérité historique semble être respectée malgré quelques anachronismes rigolos. Il y a une véritable cohérence des faits dans ce récit. Cela donne encore plus de crédibilité à cette formidable aventure.

Dernièrement, un auteur avait eu l'idée de reprendre La Bible (Delcourt) et j'avais détesté. Il aurait dû l'aborder de cette manière et toute la vision en aurait été différente. Il suffit d'avoir le talent de trouver la bonne idée.

Le troisième tome se termine en véritable apothéose. On arrive même à comprendre le sens profond de ce voyage des pères à la toute dernière page. Rarement une bd a dégagé autant d'émotion ainsi que des larmes de rire.

C'est une série non seulement de grande qualité que nous avons là mais qui est à acquérir absolument !

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4.5/5 - Note Globale: 4.25/5

Nom série  Sir Arthur Benton  posté le 04/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis plutôt un passionné de bande dessinée ayant un cadre historique. Celle-ci traite d'un personnage trouble ayant joué un rôle dans la montée des nazis au pouvoir avec la conséquence funeste que nous connaissons à savoir la Seconde guerre mondiale et son cortège de millions de victimes à travers le monde.
L'angle de cette histoire fictive s'inscrit dans la réalité historique. Nous nous intéresserons ici surtout au service secret des puissances occidentales.

J'avoue avoir été gêné par la multiplication des personnages et par le manque de fluidité de ce scénario pourtant captivant. On se perd dans les méandres des discours dont les bulles peuvent paraître quelque fois mal disposées. Le rythme est saccadé ce qui rend la lecture d'autant plus pénible par moment.

Au final, cette série est plutôt pas mal car bien documentée. Cela ne sera pourtant pas l'une de mes préférées en raison de la multiplication des trames qui perd le lecteur en chemin. Certes, il faut s'accrocher pour comprendre. On aurait aimé plus d'aisance.

Nom série  Le Mystérieux docteur Tourmente  posté le 04/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est typiquement le genre de bd que je déteste avec deux petits morveux qui résolvent une dangereuse affaire policière. Ces deux détectives en herbe (le cousin et la cousine en bicyclette s'il vous plaît) sont si intelligents qu'ils parlent comme des adultes et ont une solution à tout. La morale sera toujours sauve dans ce genre d'histoire où même l'alibi de l'enquête sera trouvé par rapport à leur parent. Plus niais que cela, tu meurs !

C'est pourtant un genre qui avait disparu depuis les années 80. A croire que l'auteur nous a ressorti un vieux récit du fond d'un placard ! Il ne laisse place à aucune originalité tant le tout est très convenu.

Le dessin est en noir et blanc et d'un graphisme qui ne s'adresse pas forcément aux enfants. Du coup, on peut se tromper de cible et viser un public plus large. Bref, c'est une vraie tromperie que cette bd.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 265 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque