Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5430 avis et 1184 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Les Beaux dessins  posté le 15/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai souvent lu les chansons illustrées par des auteurs de bd dans le cadre d'un collectif dans la collection "Petit à petit". Ici, Delcourt fait plutôt les choses en grand en reprenant le même concept. Le format plus large permet d'accueillir véritablement bien les oeuvres des différents artistes de bd et non des moindre puisqu'il y a Larcenet, Zep, Béhé, Lepage ou encore Mazan en passant par Ana Mirallès que j'aime bien.

Les dessins sont véritablement de qualité en respectant le style de chaque auteur. Il y a même des interludes assez amusants.

Comme dans tout collectif, il y a du bon et du moins bon. L'ensemble reste pas mal ce qui n'était pas facile au vu de l'univers du chanteur. Je trouve que les chansons de Cabrel ont été bien restituées. Ma préférée va à l'interprétation de "Petite Marie" par Larcenet et Ferri.

Il faut bien avouer que j'aime beaucoup le chanteur et ses textes poétiques aux antipodes de la musique actuelle. Cet hommage lui est plutôt bien rendu. Tiens, cela donne véritablement envie d'écouter un CD de Cabrel. Je l'aime à mourir...

Nom série  Mutafukaz  posté le 15/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mutafukaz est une série très inventive qui puise ses sources dans diverses références culturelles. C'est une richesse graphique incomparable doublé d'un scénario passionnant qui joue sur plusieurs tableaux. Il y a en effet des intrigues parallèles avec des personnages secondaires intéressants. C'est fun et loufoque mais toujours maîtrisé. J'apprécie cela. De même que cet humour un peu décalé. Mais avant tout, c'est cet univers qui m'a convaincu.

J'ai véritablement aimé ce mélange de styles car c'est imbriqué avec intelligence et brio. Le tome 0 dont certaines pages se lisent en D est une merveille du genre. C'est la première fois que je vois des planches en relief en bd: c'est magnifique ! De plus, les bonus en fin d'album se lisent avec grand plaisir.

A la décharge, je regrette que cela manque quelquefois de profondeur et de nuances. Il y a un côté absolument bourrin. Cependant, c'est clairement revendiqué comme de la bd de divertissement (à ne pas confondre avec la bd pop-corn).

En conclusion, je dirai que l'originalité paye quand c'est réalisé avec maestria. Cette série mériterait d'être sans doute un peu plus connue. Elle apporte quelque chose de frais et de nouveau dans le monde de la bande dessinée. C'est franchement déjà pas mal. Mutafukaz est une vraie expérience de bd.

Nom série  Le Dernier Jour d'un Condamné de Victor Hugo  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je trouve que cette adaptation de l'oeuvre de Victor Hugo est plutôt très réussie. Ce vibrant plaidoyer contre la peine de mort m'a humainement touché aussi bien dans son aspect intimiste que sociétal. Je vois que ce thème reste encore d'actualité dans la plus grande démocratie au monde et dans de nombreux pays.

L'abolition en France a maintenant plus de 30 ans et c'est passé dans les moeurs comme quelque chose d'anachronique. Il en demeure pas moins que des condamnés attendent toujours dans les couloirs de la mort aux USA. C'est franchement pathétique et indigne d'un pays respectant les droits de l'homme et les libertés fondamentales.

Bien sûr, il y en aura toujours pour regretter le bon vieux temps ou s'intéresser uniquement à l'aspect victime en réclamant vengeance. Victor Hugo a été le premier grand penseur sur l'abolition de la peine capitale. Il a rappelé à juste titre que c'est la misère et l'injustice sociale qui sont à l'origine de la criminalité et que seule la répression ne suffira pas à l'endiguer.

On ressent effectivement beaucoup de colère et de tristesse à la fin de cette lecture. Elle offre une réflexion très intéressante. Charité et colère ne font pas bon ménage...

Nom série  L'Appel de l'Espace  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'appel de l'espace commence par la réception sur terre d'un message provenant de l'étoile de Barnard située à près de 10 années lumières. La recherche de signaux en provenance d'autres étoiles de la galaxie est une des activités du SETI depuis les années 60. Aucune tentative n'a permis de démontrer l'existence d'une civilisation extra-terrestre. Pour l'instant, rien ne permet de démontrer qu'il y a une forme de vie intelligente dans la galaxie. Je suis d'ailleurs un partisan du fameux paradoxe de Fermi. Pour rappel, cette théorie montre que nous devrions normalement être en contact avec des civilisations extra-terrestres compte tenu de la jeunesse de notre soleil par rapport à d'autres étoiles de l'univers. La logique voudrait qu'une civilisation plus avancée que celle de la Terre aurait déjà dû prendre contact avec nous. Le paradoxe est que nous n'en n'observons aucune trace ...

Pour en revenir à la bd qui a certainement inspiré le film "Contact" avec Jodie Foster, Will Eisner va rester sur Terre pour démontrer l'enchainement d'évènement qu'un tel signal pourrait produire sur la population à travers les sectes ou encore sur les gouvernements en se servant de la rivalité Est-Ouest. N'oublions pas que cette bd a été réalisée en 1984 pendant la période de la guerre froide à un moment où les USA voulaient manifester leur hégémonie sur le monde. C'est donc une véritable course non pas vers la Lune mais pour l'envoi d'une fusée en direction de l'étoile de Barnard. Les amateurs de science-fiction vont être forcément un peu déçus car c'est une série qui tend plutôt vers l'espionnage.

Il y a une bonne maîtrise de différents aspects par Will Eisner en analysant la portée d'un signal venu de l'espace : politique, scientifique, religieux... Je regrette simplement qu'il y ait eu quelques raccourcis très faciles rendant certains éléments un peu naïfs voire incohérents. Cependant, l'essentiel est préservé. On va passer un agréable moment de lecture où cela partira sur plusieurs pistes pour un final maîtrisé.
En tout cas, c'est une forme très subtile de la part de l'auteur d'aborder la science-fiction autrement. Oui, il avait incontestablement du génie.

Nom série  Les Informaticiens  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je m'étais pourtant promis de ne plus jamais lire de bd d'humour catégoriel de cette collection Bamboo qui pourtant n'est pas trop mal dans les autres genres abordés (comme "angle comics" par exemple).

Les planches se ressemblent à l'image des gags répétitifs qui ne décollent jamais. Je pensais trouver quelque chose de frais et marrant. Ces histoires de bugs ne m'ont jamais fait sourire. C'est aussi simple que cela dans l'explication.

Bref, c'est de la bd bourrin et purement de supermarché. Je sais que c'est revendiqué par l'Editeur qui ne s'en cache pas. Mais franchement, je ne suis pas le public visé.

Nom série  Strange Girl  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il y a avait de l'originalité dans l'air avec notre bonne chère planète occupée par des diablotins aux pouvoirs magiques. L'héroïne, une jeune adolescente un peu volage au prénom de Bethany, a des parents à la limite extrémistes religieux ce qui n'est pas facile lorsqu'on désobéit pour traîner avec ses amis. Le thème de la fin du monde est repris mais on se rend compte que c'est archi galvanisé malgré le mélange avec la fantasy.

Pourtant, c'est une production qui semblait totalement différente de ce que j'ai l'habitude de lire dans cette collection "angle comics". Il y a un véritable souci pour jouer sur l'ambiance à l'aide des couleurs et d'un graphisme travaillé.

Cependant, l'héroïne m'a vite tapé sur les nerfs et ses aventures sont semblent-il assez classiques dans le genre. Il aurait fallu également changer en profondeur les personnages pour les rendre plus crédibles.

Nom série  Frame Saber  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Une lecture franchement pathétique dans ce qu'il y a de plus mauvais dans le manga. En un mot, des entités immatérielles prennent possession du corps pour protéger notre monde des "frame users" venus d'une autre dimension. Oui, encore une histoire d'organismes parasites capables de métamorphoser une héroïne en monstre super-puissant. On croit rêver !

Il est vrai qu'on a l'impression de voir un catalogue de clichés avec la belle et jeune héroïne en culotte courte, une vierge de toute corruption. Le graphisme est soigné mais je ne suis jamais entré dans cette histoire qui m'a fait perdre patience à la lecture du premier tome. Les combats et autres sujets moins profonds ne m'attirent plus et ne font plus recette avec moi.

Nom série  Fierce  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai bien aimé ce one shot qui n'était pas réellement destiné à être une série abandonnée ! Cela se lit comme une histoire entière qui ne donne pas lieu à une suite quelconque.

Le scénario est plutôt original compte tenu de la création de cette bd qui reste d'actualité avec des séries TV comme "Le mentaliste" ou "Méduim" par exemple puisqu'il s'agit de résoudre des affaires criminelles à l'aide de dons de voyance. Le héros est un orphelin jamaïcain. C'est un personnage bien trempé. On ne va pas s'ennuyer avec lui puisqu'il a décidé de se faire justice lui-même !

Le dessin est plutôt assez réussi de même que la colorisation qui imprègne ce polar noir et rythmé d'une certaine ambiance. Bref, c'est très efficace dans le genre.

Nom série  Le Journal Intime de Julian Pi  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le journal intime de Julian Pi n'est pas un véritable journal comme on pourrait le croire d'après le titre. C'est plutôt l'évocation de la vie sentimentale d'un homme quelconque au look un peu binoclard.

Bon, il se débrouille pas trop mal avec les femmes qui n'arrêtent pas de le harceler pour construire quelque chose de solide ce qu'il ne veut pas.

Non, c'est encore un immature qui ne cherche que des aventures sans lendemain. Il y aurait toute une éducation sentimentale à refaire !

Le ton demeure léger comme finalement l'ensemble de cette bd qui ne fera pas date. Classique et sans grande originalité mais à la lecture agréable !

Nom série  Kiss me  posté le 13/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je déconseille cette lecture aux jeunes femmes qui se trouvent boulottes ou un peu maigres. J'avais l'impression de lire une oeuvre qui fait l'apologie de la chirurgie plastique. Un coup de baguette magique et on est belle et prête à croquer la vie et les hommes. Je n'arrive toujours pas à comprendre ce phénomène qui loue une société de la maigreur ...

Mathilde est une fille mal dans sa peau qui va succomber à de fausses sirènes du rêve. Elle va évoluer dans un monde si superficiel que c'est à en frémir. Il est dommage que les auteurs perdent un peu la vraie morale de l'histoire qui devrait être "la vraie beauté vient du coeur".

Pour autant, le lecteur passe en revue une tranche de vie intéressante. Le dessin est soigné et les dialogues sont mordants avec des situations très cocasses. Bref, on se laisse prendre facilement au jeu du Kiss me.

Nom série  Erzurum  posté le 13/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Erzurum est un conte tout à fait honnête mais sans véritablement bouleverser les règles du genre. En 24 pages, l'auteur réussit quand même à nous captiver. Il y a même une audace graphique au milieu de ce récit comme pour souligner l'évolution de l'histoire. Le dessin en noir et blanc souffre un peu du manque de couleur.

Il s'agit d'une prophétie qui annonce le déclin d'une grande cité en pays ottoman. On aurait sans doute aimé voir quelque chose de vraiment extraordinaire dans le déroulement de ce récit. Cela reste classique dans la trame scénaristique. Reste que la lecture fut très agréable.

Nom série  Vinaigre  posté le 13/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le vinaigre, c'est aigre comme le ton de cet album. A aucun moment je n'ai esquissé le moindre sourire ce qui est un comble pour une bd d'humour. Cela manque incontestablement de ce qui fait le talent d'un auteur sans vouloir pousser trop loin ma critique assassine. J'ai du mal à croire que c'est bien le même qui a scénarisé la série culte Le Désespoir du Singe. Il nous reproduit le même mode léger de Ces années-là.

C'est trop bavard, les dialogues submergeant les bulles. Si encore, c'était intéressant ou accrocheur ! Mais, c'est véritablement barbant. Il y a mêmes des cases qu'avec des dialogues lourds. Le thème sur les rapports homme-femme aurait pu donner lieu à des idées intéressantes mais il n'en sera rien. C'est comme ça. Bref, cela tourne réellement au vinaigre !

Nom série  Black Op  posté le 28/04/2007 (dernière MAJ le 11/02/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est le genre de BD que j'aime bien lire et j'ai presque honte de l'affirmer de but en blanc. J'ai pourtant mis pas mal de temps à l'acquérir me disant que cela serait encore une de ces histoires sur la guerre froide entre les deux supers puissances et que c'était désormais dépassé depuis la chute du mur de Berlin.

Eh bien, je me suis trompé car celle-ci recèle d'une véritable approche différente à travers la mafia. J'ai l'impression de lire une véritable BD d'espionnage à la Tom Clancy avec un scénario parfaitement équilibré sur le passé du héros et son histoire actuelle aux airs d'une brûlante actualité lors de ces fameuses élections présidentielles marquant le premier mandat de Bush.

Quelques défauts cependant... Le dessin et le héros me rappelle beaucoup trop celui de IRS. Notre scénariste Stephen Desberg aurait dû faire quelques efforts d'originalité. A part cela, cela se laisse suivre même si le tome 4 accuse une sérieuse baisse de régime. Néanmoins, c'est quand même franchement bien comme thriller ! Les scènes sont véritablement rythmées avec une véritable maîtrise de la construction d’ensemble.

Maintenant que j’ai lu les 6 tomes qui forment cette histoire, ma vue plus globale me permet d’affirmer que c’est une bonne série qui repose avant tout sur la personnalité et donc la psychologie du personnage principal à savoir Floyd Whitman et de ses liens avec un passé tumultueux avec la CIA. Il est question d’une trahison d’amitié ainsi qu’une d’une histoire d’amour qui s’est mal terminée. Ces thèmes me touchent particulièrement bien que la plupart d’entre nous puissent connaître de telles déceptions. Il est traité avec ce qu’il faut d’humanisme pour éviter le cliché intégral.

Je pense également que cette série aurait gagné à être moins longue et plus condensé. J’ai eu l’impression d’une sauce à rallonge par moment. Bon, il a quand même réussi à nous tenir en haleine aussi longtemps. Pour le reste, je conseille la lecture et l’achat pour cette série d’espionnage crédible et intelligente à la fois.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Les Passagers du vent  posté le 14/02/2007 (dernière MAJ le 11/02/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La première œuvre de François Bourgeon qui a marqué à jamais non seulement la BD historique mais plus généralement la BD « adulte » avec l’essor qu’elle a connu par la suite.

C’est décidément un auteur que j’aime beaucoup pour l’avoir découvert assez tardivement. Les dessins sont travaillés minutieusement et les personnages très intéressants (notamment le personnage d’Isa une magnifique héroïne).

Le scénario nous emporte réellement avec une dose d’aventure, d’érotisme, d’histoire, d’humour et de violence. A la fin de la lecture, on se quitte avec regret. J’aurais souhaité un second cycle et repartir à l’aventure.

Mes souhaits semblent se réaliser en 2010 près de 30 ans après la première œuvre. Pourtant, je ne me suis pas précipité alors que le tirage semble assez impressionnant. Le battage médiatique et l’aspect purement commercial ont repoussé mes ardeurs. Peut-être que je m’y remettrais quand tout cela sera retombé…

Note Dessin : 4.25/5 – Note Scénario : 3.75/5 – Note Globale : 4/5

Nom série  Saint-Germain  posté le 08/11/2009 (dernière MAJ le 11/02/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est la prochaine bd qu'il faut que j'achète absolument ! Sa lecture a été comme un enchantement. Le dessin est quasi-magnifique avec un luxe de détails et des personnages hauts en couleurs. Les dialogues sont véritablement exquis.

Le scénario est signé par un auteur Thierry Gloris que j'avais déjà remarqué dans Le Codex angélique auquel j'ai mis la note culte. Il y a des auteurs où dès la première lecture, on se dit qu'ils vont marquer la bande dessinée. Cette oeuvre souligne le talent absolu.

Comme pour Le Codex angélique, je vais attendre la suite pour accorder la note culte. C'est 4.5 étoiles assuré ! Il y a également une touche de fantastique dans Saint-Germain puisqu'il est question d'alchimie. Pour autant, le récit est ancré dans une réalité historique : celui du règne de Louis XV.

Une lecture qui s'avère être un vrai régal ... Une réussite parfaite... Une belle entrée en matière... Vivement la suite des aventures du Comte le plus anticonformiste !

Et ce second tome vient confirmer tout le bien que je pense de cette série. Le dessin est vraiment top: quel régal de pouvoir contempler les magnifiques paysages vénitiens. Le ton est résolument enlevé. C'est de la bd de grande qualité !

Un bémol cependant: il y a eu un astérisque qui ne renvoie à rien par simple oubli tout simplement. Cette maladresse aurait pu être évitée par simple relecture avant édition !

Note Dessin : 4.5/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4.25/5

Nom série  Baudelaire ou le roman rêvé d'E.A. Poe  posté le 08/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Baudelaire est de loin mon poète préféré. Qui n'a jamais lu les Fleurs du mal ? C'est donc avec beaucoup de curiosité que j'ai voulu le voir dans une curieuse histoire imaginée par des auteurs inspirés.

Le dessin en noir et blanc avec des nuances de touches grisâtre semble donner le ton pour restituer une certaine atmosphère : celle de l'époque de la restauration peu avant la nouvelle révolution du peuple qui se préparait. On est loin du poète maudit que l'on peut s'imaginer. On a plutôt droit à un dandy qui joue les agents secrets au service de son ami éditeur Poulet-Malassis ! Il va se retrouver dans une Londres brumeuse et mystérieuse.

Il y a bien un soupçon de crédibilité avec un cadre historique bien restitué mais cela ne le fait pas. Pour autant, comme la narration est très fluide sans être pompeuse ce que l'on aurait pu craindre, la lecture s'avère agréable.

Je n'ai pas vraiment ressenti l'hommage au spleen et à la poésie, ni même la main d'Edgar Allan Poe qui se livre à un jeu machiavélique en se servant de Baudelaire. C'est vrai qu'au final, on peut légitimement se demander où est l'hommage en question si ce n'est l'évocation d'un voyage fantasmé sous bien des aspects.

Nom série  Le Petit Prince  posté le 08/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas été trop charmé par cette adaptation du Petit Prince. Peut-être est-ce lié au fait que je n'arrive pas trop à saisir déjà le sens de l'oeuvre originale. Tout le monde connaît la célèbre phrase: "s'il te plaît, dessine-moi un mouton". Mais encore ? Qu'est ce que cela signifie réellement au fond ? Il faut garder l'esprit ouvert à toute sorte de rêveries d'enfants ? Cela philosophe sur le sens de la vie à coup de métaphores les plus variées. Cela donne également dans le côté poétique.

C'est vrai qu'on aurait envie de protéger ce Petit Prince de toutes les agressions extérieures et du monde étrange des adultes. Il y a de l'émotion qui passe notamment à la fin quand vient l'heure des adieux.

Sur la forme, la colorisation à outrance rend l'objet un peu spécial ... Je n'ai pas éprouvé un véritable plaisir de lecture comme j'aurais voulu. Pourtant, j'aime bien cet auteur. C'est sans doute que cette adaptation ne se situe pas dans l'univers de Sfar qui nous a tant étonnés par le passé. Et puis, les histoires tristes, ce n'est pas vraiment son créneau.

Nom série  Notre Mère la Guerre  posté le 08/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Kris sait raconter à merveille les histoires et même sur des chapitres totalement différents. C’est un auteur que j’aime bien. Que de chemin parcouru depuis « Un homme est mort » ! Et pourtant si on y regarde bien, peu de temps nous sépare de cette dernière production.

On est plongé au cœur de la Première Guerre Mondiale dans les tranchées à vivre l’horreur en compagnie des poilus. Or ici, le propos va plus loin puisqu’il s’agit de meurtres crapuleux de civils sur la ligne du front. Comme si la boucherie de la guerre ne suffisait pas ! On suit l’enquête d’un militaire qui n’est pas un soldat. A travers ses yeux, on mesure l’innommable et l’absurdité de ces temps.

Ce premier tome m’a donné envie de connaître la suite. Le travail au niveau du dessin est de grande qualité. Le crayonné a permis de bien retranscrire l’atmosphère qui régnait alors. L'association entre le scénariste et le dessinateur semble fonctionner à merveille. C’est du bon travail !

Nom série  Magus  posté le 08/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Magus est typique des productions modernes que j’aime bien. On s’attache tout de suite au héros un petit garçon qui doit s’occuper de sa petite sœur à qui l’Eglise a arraché la langue pour avoir des parents impies. Magus sera enlevé par des soldats pour devenir fossoyeur comme en témoigne la sinistre couverture qui semble en faire trop par rapport à la réalité des scènes du récit.

Là encore, la fin de ce premier tome va se terminer sur un rebondissement assez inattendu. Le fantastique n’occupe absolument pas de place mais on le voit poindre à l’horizon. On se retrouve dans un Moyen-âge plutôt familier avec des seigneurs qui se repose sur le Clergé en allié pour dominer la masse des pauvres gens.

Ce premier tome est plutôt prometteur. On regrettera juste un manque d’audace supplémentaire qui ferait de cette série quelque chose de vraiment exceptionnel. Ma vraie note : 3.5 étoiles.

Nom série  80 jours  posté le 08/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
80 jours fait incontestablement penser à l’excellent film L’étrange histoire de Benjamin Button où un vieil homme rajeunit un peu plus chaque jour en sens inverse du cours de la vie. J’avais beaucoup aimé le film pour son originalité. Je vois que l’idée n’était pas aussi nouvelle que cela puisque les auteurs avaient eu la même intuition dès 2006. On ne va pas crier au plagiat…

J’ai apprécié tout le sens de cette histoire qui réserve une surprise de taille à la fin. C’est joliment dessiné et la narration paraît très fluide. On ne perd pas une miette de cet étrange récit qui pousse à la réflexion. C’est une bd qu’il faut incontestablement posséder dans sa bibliothèque. Elle m’a laissé quand même un regard un peu triste sur la vie qui défile aussi rapidement et tous ces actes manqués.

La couverture me rappelle un peu le film Retour vers le futur. Le titre fait penser au Tour du monde en 80 jours. Je trouve que ce n’est pas choisi à bon escient car l’histoire nous emmène autre part.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 270 272 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque