Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5173 avis et 1071 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  L'An Neuf  posté le 15/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Il s'agit du pire titre de cette collection que je lis : bref un anti-coup de coeur ! L'histoire est d'une originalité réellement déconcertante. Vous avez un parasite qui s'invite à une fête bien arrosée le soir de la Saint-Sylvestre. Voilà pour le cadre...

Il s'en suit des réflexions totalement anesthésiantes avec des bavardages totalement stériles. Vous vous endormirez comme le personnage principal au milieu de tout ces stéréotypes à deux balles... Bon, la bonne nouvelle : c'est qu'il n'y a que 23 pages. Si vous ne savez pas quoi faire le soir de la Saint-Sylvestre...



Nom série  Du Graal plein la bouche  posté le 15/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Du Graal plein la bouche était une lecture franchement indigeste comme une épopée dans l'absurde.

Le scénario est d'ailleurs totalement décousu. On perd vite le fil dans ces batailles entre monstres contre le diable. J'avoue ne pas avoir tout saisi. Cette incompréhension a vite été complétée par l'ennui et l'indifférence.

Même le style graphique m'a rebuté bien que j'ai pu relever qu'il y avait un effort sur une imagerie de type moyenâgeuse. Cependant, la difformité n'est point ma tasse de thé.

Le langage est quelquefois grossier. Bref, c'est pas du tout une bd qui m'attire. A oublier illico !

Nom série  Nuit Noire  posté le 15/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette bd qui me paraissait un peu insignifiante au départ quant à la forme et par son aspect graphique s’est révélée être une œuvre qui m’a touché sur le fond.

On part sur l’histoire d’une amitié entre deux jeunes hommes un peu désœuvrés qui ont dû vivre des situations familiales pénibles durant leur enfance et adolescence. L’un d’eux est le dominant. Il entraînera le second, un mec plutôt sympa, dans une spirale infernale. Il va commettre un acte irréparable suivi d’un deuxième etc…

Le second sera alors accusé comme complice de tous les méfaits commis. Une machine judiciaire implacable se mettra en place. Le complice doit payer pour les crimes commis par le premier qui n’est plus là pour en répondre. En droit pénal, la sanction s’apparente à celle qui a appuyé sur la gâchette.

Cela peut paraître tout à fait injuste car elle ne tient pas compte du paramètre de la volonté qui peut être plus ou moins faible d’un individu à l’autre. C’est le mécanisme profond de cette injustice que tentent de démontrer les auteurs dans ce livre. C’est cela qui m’a profondément touché.

Bien sûr, on pourrait pleurer sur les victimes et leur ayants-droits. Le propos se situe ailleurs et se focalise sur les conditions qui peuvent amener une personne normale à être entraînée. Ce n’est pas par exemple le fils d’un président de la République qui pourrait se trouver dans une situation pareille car même sans diplôme, une voie royale semble toute tracée. Je trouve que la société est bien injuste avec des gens pas bien nés.
Le Procureur de la République qui symbolise la société dans cette œuvre me paraît tout à fait méprisable. Le pire, c’est que la réalité n’est pas bien loin. La mascarade judiciaire est bien retranscrite. On ne laisse jamais une seconde chance …

La nuit sera effectivement bien noire comme l’ensemble de cette œuvre qui laisse un goût amer. Des histoires comme celle-là sont tristes mais bien courantes. Cela traduit un véritable malaise de la société, des jeunes et de la justice en qui on ne peut décidément plus faire confiance.

Nom série  Uncle Sam  posté le 13/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Uncle Sam est un comics intéressant qui nous livre une sorte de vision de ce que sont les Etats-Unis. Le pays est passé au vitriol par son auteur qui ne le ménage pas. On n'apprend rien de nouveau entre les massacres des populations indiennes, la guerre fratricide entre le Nord et le Sud ou l'assassinat du Président Kennedy. Il n'en demeure pas moins que la démarche semble assez originale. J'aime quand un auteur exprime de manière claire son point de vue.

J'ai trouvé que le dessin était magnifique de réalisme: on s'en prend plein les mirettes ! Les enchaînements entre le passé et le présent sont également très surprenant dans le bon sens du terme. Bref, la lecture a été plutôt agréable malgré certaines lourdeurs dans le scénario.

Uncle Sam est personnifié par un vieux vagabond qui hante les rues comme pour souligner l'extrême pauvreté qui côtoie la richesse. En même temps, nous savons que les USA est le pays des extrêmes. On peut passer par exemple de Bush à Obama en un clin d'oeil ...

Si la critique de l'impérialisme est de mise au départ, il y a comme une sorte d'atténuation vers la fin dans ce qu'est une véritable démocratie pour le peuple et par le peuple. Cela reste un exemple dans un idéal qui ne sera pas approuvé par tout le monde, je vous le concède. A noter que je ne partage absolument pas le parti pris par l'auteur ce qui ne m'empêche pas d'être indulgent.

Nom série  Pendant que tu dors, mon amour  posté le 12/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Moynot a composé des titres que j'aime et d'autres que je n'aime pas. Je suis très partagé sur cet auteur. Celle-ci fait partie de celle que je préfère jusqu'à ce jour.

J'aime bien par exemple son dessin en noir et blanc qui nous plonge dans un univers réaliste et banlieusard. Ses personnages ont une vraie consistance. Il les montre avec leurs défauts.

On adhère rarement à leur pensée et du coup, l'identification devient impossible. Le lecteur a alors un autre regard qui ne fait pas dans la complaisance. C'est certainement voulu par l'auteur. Par ailleurs, il y a une certaine sensualité qui se dégage de son héros et des femmes qu'il fréquente assidûment. A réserver uniquement aux adultes !

La fin de ce thriller m'a un peu déplu même si elle paraissait un peu prévisible. On ne saisit pas réellement où l'auteur voulait réellement en venir. Tout ça pour ça ?

La lecture est tout de même conseillée pour se faire son idée.

Nom série  Visite Guidée  posté le 12/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'idée de départ était pourtant intéressante. Il s'agissait pour l'auteur de donner sa vision de ce qui avait inspiré trois célèbres peintres. Le récit est donc divisé en trois chapitres consacrés à un de ces peintres à savoir Van Gogh, Gauguin et Munch.

J'ai bien aimé le premier récit consacré à un Van Gogh transporté à notre époque dans un TGV où il fait la connaissance d'un voyageur dans un compartiment un peu isolé. Le final est mûrement bien réfléchi.

Cependant, les deux autres récits sont vraiment tarabiscotés ce qui déséquilibre l'impression d'ensemble. 2 étoiles donc pour ce petit délire.

Nom série  Gare centrale  posté le 12/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Voilà ce que j'appelle une lecture "prise de tête". On suit le parcours presque improbable d'un voyageur dans une gare un peu spéciale. Il essaie péniblement de connaître les horaires de son train. Tout va arriver pour que cela soit impossible. On pénètre dans un monde totalement loufoque à la Kafka quand une puissante bureaucratie a pris les commandes.

Je n'aime pas l'illogisme des situations. Je n'aime pas quand cela n'avance pas, quand cela piétine. Ah bon, c'était de l'humour ?!

Oui, c'est réellement une lecture prise de tête où l'on a besoin d'un aspirine à la fin. C'est quand même grave d'en arriver là ! Le résultat est fort peu intéressant.

On pourra éviter à moins que la migraine soit le but recherché. A offrir aux méchantes belles-mères à la rigueur !

Nom série  Torch song  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette torch song dans les bas-fonds mexicains. La narration est extrêmement fluide. On prend plaisir à suivre ce récit d'autant que le graphisme est plutôt agréable à regarder.

Pour une fois, j'ai saisi toute l'histoire de ce polar situé au début de la seconde guerre mondiale à l'époque où la cité des anges craignait une invasion japonaise. L'ambiance de l'époque est d'ailleurs bien retranscrite. Tout ce qui fait le polar est présent entre flics corrompus et détective désabusé, petite délinquance et meurtres crapuleux, ou encore flacon de whisky et music-hall enfumé. C'est quand même tiré d'un roman de James Ellroy. Je pense qu'on retrouve la même ambiance que dans ses oeuvres.

La recherche d'un vieil amour est le moteur de cette histoire qui prend des allures parfois violentes et macabres. J'ai bien aimé le final à l'image de ce récit froid et dur. Du vrai polar noir !

Nom série  U-29  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'histoire un peu fantastique de ce sous-marin allemand en pleine première guerre mondiale est passionnante à souhait. On va être plongé en immersion dans ce récit aux allures claustrophobique. J'aime bien les ambiances lourdes et oppressantes quand elles sont bien retranscrites en bd notamment pour ces épopées maritimes à bord d'un sous-marin. On se souvient tous de l'excellent Sanctuaire de Bec et Dorison.

Il est dommage qu'il y aura tant de mystère qui resteront sans réponse. Pourquoi par exemple ce cadavre tenait une mystérieuse figurine ? Quel est le lien avec les découvertes qui seront faites par la suite ? etc...

On ressort de cette lecture totalement blasé de ne pas savoir. C'est vrai que cela m'a gâché un peu mon plaisir. Cependant, c'est Lovecraft qui a écrit cette histoire de la sorte dans son oeuvre "Le temple". Les auteurs de bd auraient pu faire une adaptation libre. On pourra certes les féliciter d'avoir pu faire une adaptation fidèle. Je ne partage pas du tout cet avis...

A nous de tout imaginer ! Cette facilité scénaristique ne me convient guère. C'est à l'auteur de faire une démonstration de son génie créatif. A quoi bon, sinon !
Bref, on restera sur notre faim. Il n'en demeure pas moins que cela reste pas mal car efficace dans le genre.

Nom série  Sept guerrières  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sept guerrières était le dernier de cette collection que je n'avais pas encore lu. J'ai un peu retardé l'échéance car les critiques plutôt unanimement négatives ne m'y incitaient guère. Cependant, c'est comme tout : il faut se faire sa propre idée par soi-même.

La lecture de cette aventure de sept guerrières qui tentent de sauver l'héritier d'un trône menacé par les armées perses et byzantines n'a pas été du tout désagréable. Le trait du dessin manque encore un peu de maturité dans la finesse mais cela passe encore.

Ce qui a été réellement impardonnable à ce récit, c'est la grande faiblesse du scénario qui ne surprend jamais. On connait dès le départ le secret et sa révélation en sera manifestement gâchée. On aurait voulu avoir un peu de suspense. Privé de cela, on devient le simple spectateur de scènes d'action classiques qui s'enchaînent inlassablement. Dommage...

Nom série  Portrait du sorcier en jeune homme  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pour ceux qui aiment bien l'univers si particulier de Courtney Crumrin qui ressemble à s'y méprendre à celui de Harry Potter, ce prequel se concentre sur la vie du jeune Alyosius (le fameux oncle de notre héroïne).

On découvre un épisode de sa jeunesse où il travaille pour un curieux cabinet juridique. Il fait la connaissance d'Alice Crisp, la fille de son patron. Celle-ci est la narratrice de cette histoire aux confins du fantastique.

Or, cela ne va pas nous apprendre grand chose sur lui, sur ses motivations, sur son parcours. On a l'impression de voir une nouvelle série qui débute ce qui ne devait pas être le but de ce "hors-série". Cela se lit également beaucoup trop rapidement.

Bref, c'est très agréable à la lecture mais cela n'apporte pas une nouvelle dimension à l'oeuvre originale. Dès lors, cela deviendrait dispensable. A condition de ne pas se lasser du trait en noir et blanc de Ted Naifeh qui arrive à rendre si mystérieux tout un univers.

Nom série  King David  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Le graphisme assez graveleux est un de ceux que je déteste le plus. J'ai déjà vu ce style qui me rebute tant. Dès lors, il m'est difficile de rentrer dans l'histoire. Je fais toujours un effort pour voir si malgré cela, cela en vaut la peine. Il ne faut pas que se cantonner à l'univers graphique.

Cependant, il faut remarquer que je ne lis pas un roman fait de papier et de mots juxtaposés. En bande dessinée, cela conserve toute son importance.

En l'espèce, il n'en n'est rien. Cette histoire manque singulièrement de cohérence. Il y a tout de suite un désir de vite en finir qui l'emporte sur le reste. C'est pas bon signe quand on en arrive là !

Par ailleurs, c'est glauque et ultra violent à souhait. Cette surenchère gratuite ne retient pas mes faveurs.

Au total, cette lecture fut réellement pénible. On pourra passer allègrement son chemin car la diversité existe et on n'a que l'embarras du choix.

Nom série  J'ai tué Adolf Hitler  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai plutôt bien apprécié ce récit qui met en scène un tueur froid et implacable. On lui demande de tuer un voisin, une belle-mère, un patron etc... : il exécute son travail avec professionnalisme. Que peut-on lui demander de plus ? Tuer Adolph Hitler par exemple pour peu qu'on possède une machine à remonter le temps d'une cinquantaine d'années. Voilà pour le constat de départ.

Je crois que le titre est un peu trompeur. Je comprends la déception d'un certain nombre de lecteurs qui s'imaginaient une histoire autour de ce dictateur néfaste pour l'humanité. Il n'est qu'un prétexte dans le récit qui va se focaliser à un autre niveau : celui de l'exploration du sentiment amoureux. J'ai trouvé le procédé intéressant d'autant que la fin m'a plutôt convaincu. Jason est un auteur qui sait nous surprendre : c'est un bon point.

Nom série  Des chiens, de l'eau  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Que cet album est fort étrange ! Je confirme. Il se dégage quand même quelque chose de plaisant. Au niveau du graphisme, il n'y a pas de case ce qui nous entraîne dans un univers où il n'y a peut-être pas de règle. L'impression d'infini est parfaite. Le choix de l'auteur est judicieux. Je ne dirai pas la même chose de la couverture qui semble être un peu décalée.

Nous commençons par un épisode de la mythologie grecque un peu détourné mais qui n'en demeure pas moins intéressant quant à la vison de l'auteur.

Une oie interroge un homme en train de faire depuis des milliers d'années le même travail à savoir rouler une grosse pierre au sommet d'une montagne pour la lâcher en bas. On comprend qu'elle essaie de rompre le mécanisme des habitudes. Quelques fois on est toujours focalisé sur la même chose qu'on en oublie l'essentiel. La vie nous permet de réaliser beaucoup de choses pour peu qu'on ait envie de se lancer.

Ensuite, on enchaîne le récit avec un homme qui traverse seul un grand désert avec un ours en peluche sur le dos. Il ne connaît pas sa route. On voit que la thématique reste la même. Il va faire des rencontres qui vont changer le cours de son existence.

On reviendra au final sur un épilogue de la mythologie grecque faisant intervenir Sisyphe et le Minotaure. On se rend compte que l'auteur savait où il nous embarquait au début de ce grand voyage dans l'âme humaine. Pas mal en somme.

Nom série  La Vengeance du Golem Africain  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce conte pour enfants et adultes n'est pas mal. La morale est sauve sur le thème faut-il toujours accomplir sa vengeance ?

Le Golem africain est le seul être à ne pas avoir été admis à bord de l'arche de Noé censée sauver toutes les créatures du déluge inspiré par le dévoreur d'ombre. Après un long séjour de 1000 ans, il revient sur terre pour se venger de son ennemi responsable de son malheur.

Le début est très intéressant. Ensuite, on est mêlé à un genre de bataille d'agents secrets qui semble faire tâche. Une fois qu'on accepte le principe de se laisser transporter dans cet univers un peu étrange, on arrive parfaitement à comprendre le message de l'auteur qui reste limpide.

Cela fait du bien quelquefois de se faire rappeler des règles élémentaires. Pour d'autres lecteurs, cela sera sans doute trop facile et moralisateur.

Nom série  Je ne t'aime pas mais...  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On se croirait dans le film de l'auberge espagnole que j'avais bien aimé. Il y a un peu de cette idée à travers les portraits de ces personnages dont les histoires s'entrecroisent.

C'est franchement plaisant à lire. Le thème des relations amoureuses est repris par l'auteur avec humour et dérision. Je ne cache pas également qu'on est tout de même assez prêt de la sitcom.

Cependant, on pourra regretter quelques détails purement techniques mais qui ont tout de même leur importance. L'enchaînement d'une case à l'autre pose quelquefois problème car on passe du coq à l'âne. Je crois que l'auteur recherchait un rythme assez rapide pour son récit. Cela se fait au détriment d'une certaine cohésion et harmonie de l'ensemble.

Par ailleurs, ce récit s'achève de manière peu convaincante. On a droit à une tranche de vie et pas aux aboutissants ce qui est un peu frustrant.

L'auteur Fermin Solis, un jeune auteur espagnol, est plutôt à l'aise dans ce genre d'histoire car cela sent le vécu. Il nous offre de nombreuses références qui nous parlent. Il n'hésite pas également à avoir un regard plutôt acerbe sur le monde des écrivains et même des auteurs de bd qu'il n'épargne pas. C'est plutôt courageux là ou d'autres peuvent y voir des attaques.

Je conseillerais donc la lecture mais pas forcément l'achat. On a droit à une chronique plutôt sympathique avec une narration vive et chaleureuse.

Nom série  Les chansons de Mickey 3D en BD  posté le 11/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les éditons « Petit à petit » se sont spécialisées dans un genre : celui de reprendre les chansons de différents chanteurs en bd. Chacune des chansons est confiée à des auteurs différents. La plupart sont des débutants ce qui se ressent dans l'hésitation du dessin. Le scénario ne surprend guère.

Dans le cas de Mickey 3D, deux choses m'ont surpris :

- Le choix du groupe tout d'abord : certes, il y a eu des victoires de la musique en 2004 (album rock de l'année), des ventes autour de 350 000 albums vendus et des tournées marathon...
Ce trio a marqué par un titre lors de la parution de son troisième album qui a un peu percé dans le monde de la musique. Depuis, c'est un peu le néant ou presque. Bref, ce que je veux dire, c'est que le choix de se porter sur un groupe naissant puis disparaissant n'était peut-être pas aussi judicieux. Il n'en demeure pas moins que ce groupe a certainement beaucoup de talent.

- Puis le choix des 5 chansons retenues à savoir: "Quand on avait 7 ou 8 ans", ''Matador'', "Rodéo", "La mort du peuple", "La chasse à la vipère" ou encore "Le tube de l'été". Tiens, il n'y a pas la chanson phare qui avait fait connaître véritablement ce groupe à savoir "Respire". Leur clip était d'ailleurs magnifique avec cette petite fille qui découvrait une nature virtuelle qui avait disparu vraisemblablement à cause de la pollution. J'aurais bien voulu voir ce que cela donnait en bd. Me voilà bien déçu.

De manière générale, on voit que cet ouvrage a été conçu à la va-vite pour profiter de la vague d'un succès éphémère. Du coup, les différentes petites histoires souvent mal dessinées nous livrent un scénario peu intéressant qui ne marque point.

Nom série  Dans la secte  posté le 08/10/2009 (dernière MAJ le 09/10/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette oeuvre autobiographique car elle explique en détail les mécanismes qui entraînent des gens comme vous et moi dans la spirale des sectes. Bon, il n'y aura pas mort d'homme mais une véritable exploitation de l'être humain ce qui reste parfaitement condamnable. Exploiter la détresse humaine est un comportement bien vil. Je suis choqué que certaines stars internationales apportent leur soutien à ces organisations employant des méthodes de voyous.

J'arrive à comprendre mieux pourquoi il faut prévenir les gens de ne pas tomber dans les griffes d'une secte. Ils détruisent l'être humain de l'intérieur en exploitant une situation de faiblesse qui peut être momentanée dans une vie. Il y a des gens qui en réchappent et d'autres qui vont malheureusement vivre dans l'illusion. C'est bien malheureux d'autant qu'ils coupent le lien avec leur famille et leurs vrais amis. C'est ce qui arrive à notre jeune héroïne, une publicitaire qui vient de perdre son travail.

Pour ma part, je suis pour un renforcement des lois visant à lutter contre ces structures pseudo-religieuse ou philosophique. Cela irait jusqu'à l'interdiction de publier des avis d'une oeuvre même sur ce site plutôt ouvert. On va crier à la liberté d'expression mais justement, les sectes se raccrochent à cet argument pour prospérer dans leurs idées aux travers les oeuvres de leurs gourous. Je pense qu'un simple avertissement ne suffit pas. En tout cas, cet ouvrage est effectivement d'utilité publique.

Par ailleurs, la narration est assez fluide et le dessin même s'il n'est pas révolutionnaire n'en demeure pas moins agréable. Au-delà de la forme, on sera vite emballé par le fond du sujet qui est rarement abordé en bande dessinée. Raison de plus pour lire cette oeuvre.

Nom série  Le Phalanstère du bout du monde  posté le 07/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le phalanstère au bout du monde est une bd en noir et blanc qui se laisse lire mais qu'on n'apprécie pas forcément.
L'ambiance est très lourde du début jusqu'à la fin. Des parents abandonnent leur enfant dans un phalanstère accessible seulement quelques heures par an en fonction de la marée.

On a vite une impression de claustrophobie car on se rend compte que des enfants sont enfermés dans une sorte de pénitencier. On se dit qu'il va se passer quelque chose de positif afin de ne pas sombrer dans la noirceur la plus totale mais il n'en sera rien. Une machine à broyer toute les personnalités est en marche comme une métaphore de ce que peut représenter certains instituts d'enseignements. On peut y perdre son nom, sa personnalité, sa vie...

C'est vrai qu'on aborde les limites de l'absurde dans une espèce de société utopique. Il est vrai que le phalanstère est à la base un lieu de vie communautaire isolé.
Cette histoire m'a rappelé Monsieur noir en ce qui concerne le cheminement opéré par le petit garçon timide, frêle et sans défense au départ. Bref, cela avait pour moi un air de déjà vu.

Ce récit est cauchemardesque et oppressant. Il n'est pas très positif. A lire si on n'a pas trop le cafard sinon à éviter absolument.

Nom série  Daphnée & Iris  posté le 05/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je n'ai rien à reprocher à la bd dans sa forme. C'est plutôt très agréable à lire et cela a un côté très amusant par quelques trouvailles bien réfléchies. Le graphisme est tout à fait convenable.

Pourtant, je ne mettrai pas plus qu'une seule étoile à cette oeuvre. Daphnée et Iris représentent deux filles plutôt riches et méprisables qui ne donnent à leur vie aucun sens que celui de faire du shopping ou de chasser l'homme idéal. Je suis totalement sidéré par leurs attitudes que les auteurs semblent cautionner en les rendant plutôt sympathiques.

Iris traite de manière peu avenante celle qui lui sert le café dans l'entreprise le matin. Je lui aurais renversé dessus à cette chipie qui n'a aucune considération pour les autres. C'est elle d'abord et les autres ensuite si elle daigne leur accorder une existence. Et tiens que je te mette un croissant pur beurre acheté par erreur dans la bouche d'un pauvre adolescent croisé dans un bus. Elle trouve au matin un homme dans son lit et elle le jette comme sa dernière paire de chaussure de luxe. Elle fréquente les expositions de galeries d'art où le champagne coule toujours à flot.

L'autre, à savoir Daphnée, n'est pas mieux dans son genre car elle préfère son chat même quand elle fait l'amour à une vedette rock. Son chat est avec !!! Le boulot ne leur plaît pas : on change tout simplement en disant merde à son chef. Pourtant, c'est un boulot de rêve (du genre interviewer Karl Lagerfeld ou autres célébrités du même accabit). Quand elle a découvert au plus jeune âge en entrant à l'ecole qu'elle n'était pas la seule enfant du monde, ce fut la crise monumentale ! Je vous laisse imaginer le genre. Blonde de surcroît ! ...

On assiste à un concert de caprices de nanas qui ne mangent que bio et qui font leur course dans un marché bio. Cette lecture a été pour moi l'horreur à l'état pur. Pour tout l'or du monde et même si on me payait cash, je ne voudrais passer une seule journée avec Daphnée et Iris. Acheter ce livre ? N'y comptez même pas et même dans vos rêves !!! Quel calvaire !

Il y a tant de misère dans le monde, tant de gens qui vont mal, tant de maladies... A côté de cela, il y en a qui ont une vie totalement insouciante et purement égoïste. Bien sûr, chacun vit comme il lui plait et si on est riche, pourquoi se priver d'une vie légère et de luxure ? Il ne faut pas être jaloux. Certes. On me demande de dire si j'ai aimé une lecture qui semble faire l'apologie de ce monde si futile et si factuel. C'est tout simplement non ! Je tiens à préciser que je ne fais ni partie de la ligue communiste révolutionnaire et que je ne suis pas alter-mondialiste. Il y a quand même des limites à la décence.

La question qu'on pourrait alors se poser : fallait-il lire cela au second degré ? Je ne le pense pas car les auteurs ne laissent aucun indice en ce sens. Pire encore : à la fin, on apprend qu'elles ont joué leur propre rôle !!! Oui, elles assument totalement ce qu'elles sont sans se rendre compte de toute cette superficialité. C'est véritablement à vomir. Où sont les toilettes ?!

Je voudrais véritablement me tromper dans mon analyse et penser que ce n'était qu'une vaste blague. Le problème, c'est que je n'en suis absolument pas convaincu. Je tiens à m'excuser par avance si je choque des lecteurs par cet avis tout à fait personnel.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 259 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque