Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1058 avis et 358 séries (Note moyenne: 3.05)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Moses Rose  posté le 13/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mais bien sûr Fort Alamo, un siège si difficile à prendre, tout le monde en a entendu parler... mais de quoi s'agit il précisément ? Et bien voilà une bonne occasion d'en apprendre plus sur cette bataille historique. Et bien non en fait, car à part dans les premières planches où on nous dit que le personnage principal est un des survivants de cette bataille, de fort on ne verra point et d'Histoire il ne sera pas question non plus.

Cela ne serait pas grave si cela était compensé par une histoire passionnante, mais ce n'est pas trop le cas non plus. Le début laissait espérer une histoire d'aventures sur les traces du fort à la recherche d'un Trésor. Mais entre les personnages clichés et les situations improbables j'ai eu du mal à accrocher à ce récit. La maquerelle est invraisemblable et insupportable. Les attaques dans le bayou ou avec les indiens tombent comme des cheveux sur la soupe.
La narration n'est pas très efficace car il y a parfois des flashs backs de quelques cases seulement qui s'immiscent au milieu d'autres scènes et c'est pas toujours limpide.

On ne sait pas si la série comportera 2 ou 3 tomes mais dans un cas comme dans l'autre il n'est pas sûr que je m'intéresse à la suite.

Nom série  Un petit goût de noisette  posté le 01/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je me suis plutôt ennuyé à la lecture de cet album. Ces tranches de vie qui se succèdent les unes après les autres m'ont semblé bien quelconques. Les protagonistes ont tous le même âge et tous cherchent la même chose. Tout tourne autour des sentiments amoureux, de rencontres, et de la drague. Mais en 4 à 15 pages ce n'est pas développé, pas approfondi, aucun des personnages ne m'est apparu attachant. Il y a deux ou trois fois où c'est amusant la manière dont untel conclut, ou au contraire se prend un râteau, mais dans l'ensemble ce n'est ni surprenant, ni palpitant.

J'ai par contre plutôt apprécié quand 2 ou 3 histoires se recoupent, car ça fonctionne plutôt bien. Ces clins d'oeil inter histoires sont bien vus. Mais à part ça, pas grand chose à retenir en ce qui me concerne. Le coté trop gentillet de ces histoires n'est pas pour moi.

Nom série  Fils du Soleil  posté le 28/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Juste pas mal et c'est bien dommage car j'ai vraiment beaucoup accroché aux deux premiers tiers de l'album. Les aventures de ces négociants maritime aux allures de pirates sont entrainantes. Que ce soit la mise en place, les premiers flash backs, ou surtout la mystérieuse vente aux enchères, il y a vraiment des détails prenants. J'ai accroché bien plus que dans la plupart des histoires d'aventures maritime du même genre. C'est bien raconté, il a juste ce qu'il faut d'action et de mystère.

Je ne connaissais pas le roman et malheureusement la fin m'a un peu déçu. On se demande tout au long de l'album pourquoi le vieux fou a rassemblé tous ces hommes aux même endroit à une heure bien précise, et j'espérais juste une chose : que le final ne soit pas celui là. Et hélas en plein dans le mille, pile la fin que je redoutais et que j'espérais ne pas lire. En plus, c'est raconté presque sans dialogues avec des combats qui s'étirent sur pleins de planches.

Ravi du début et déçu de la fin donc.

Nom série  NSA  posté le 25/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'aime généralement beaucoup les histoires scénarisées par Thierry Gloris, et en plus le polar est sans doute mon genre de prédilection. A priori cette nouvelle série avait donc les atouts pour me séduire. Malheureusement ça n'a pas été le cas.

Pourquoi ? Parce qu'on a un peu de mal à croire à ce génie autiste, même si ça pourrait passer car ses facultés sont présentées progressivement, et que le suspense autour de son rôle exact fonctionne plus ou moins bien. Non par contre le personnage de la sœur n'est absolument pas crédible et elle accumule à elle seule bien trop de clichés. La coupure familiale avec son frère, ils se rabibochent grâce au chien... Comme par hasard elle est flic, et ceux qui ont besoin d'elle peuvent lui offrir du jour au lendemain un super poste. On lui donne toutes les clefs sans méfiance... Tant de faits invraisemblables, d'heureuses coïncidences et de clichés amassés sur le début de la série empêche de vraiment rentrer dedans.

Et quand en fin d'album quelques péripéties viennent réveiller l’intérêt du lecteur, c'est malheureusement un peu tard.

Nom série  Robert Sax  posté le 19/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Polar noir, années 50, ligne claire, pas de doute, cette BD a un côté old school totalement assumé. Les auteurs avaient signé 'La marque Jacobs', un documentaire sur la vie du créateur de Blake et Mortimer. C’est peu dire que cette série est également inspirée par l’œuvre de Jacobs. On est vraiment dans le même ton que toutes les séries à succès de cette époque. Par le dessin bien sûr, mais aussi par ce genre qui mêle aventure et espionnage. On évite juste la surcharge assommante de dialogues.

On a tous les éléments nécessaires à un bon polar. Kidnapping, poursuite, espionnage, suspense, un bon héros... L’intrigue est bien ficelée et se lit avec plaisir du début à la fin. Le résultat est diablement efficace. Faire du neuf avec du vieux, c’est ce que les auteurs sont parfaitement arrivé à faire avec ce premier tome.

Nom série  Explicite, Carnet de tournage  posté le 19/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le scénariste, plutôt habitué de la bande dessinée jeunesse, a joué un rôle habillé dans un film porno réalisé par un ami à lui. Il raconte dans cette BD les dessous de cette expérience très originale et nous livre souvenirs et anecdotes sur les coulisses de ce tournage.

L’idée même de cette BD est assez peu commune. Nous montrer l’envers du décor, ce qui se passe de l’autre côté de la caméra, ou plus exactement ce qu’il se passe sur le plateau et à proximité lorsque le réalisateur coupe sa caméra. Une BD sur le X, mais sans le X en fait.

On découvre une ambiance qui fait un peu week end de potes, entre le barbecue et les discussions au bord de la piscine. On y découvre aussi les préoccupations des acteurs et des actrices, la concurrence un peu malsaine entre professionnelles, et enfin pas mal d’engueulades. Ce qui laisse penser que tout n’est pas rose et si certains ont l’air de s’apprécier ce n’est pas le cas de tous.

Mis bout à bout chronologiquement, tout ça est raconté sous la forme d’une histoire complète remplie d’anecdotes et de tranches de vie. Certaines sont marrantes, comme les conversations trash de bons matins, d’autres un peu plus quelconques comme la nième prise de bec. En tout cas, le sujet a de quoi titillé la curiosité, et permet de découvrir ce petit monde sous un angle de vue inhabituel. Original donc et plutôt bien fait car si le sujet est coquin, la BD ne l’est pas puisqu’il n’y a pas d’érotisme ici.

A découvrir pour les curieux, mais pas sûr que ce soit une BD à relire plusieurs fois.

Nom série  Edwin (Le Voyage aux Origines)  posté le 17/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une BD qui attire tout d’abord par son graphisme. Ce qu’on remarque au premier coup d’œil c’est que c’est agréablement coloré et que le dessin, qui étire un peu les personnages, rappelle certains jeux vidéos des années 90 que j’adorais ado. Bref visuellement on a envie de se plonger dans cet album.

L’histoire est très sympa, Edwin et son chien sont bien réussis, ils sont sympathiques et attachants. Cette quête de l’histoire des origines semble démarrer en douceur, mais au final est bien menée car elle est suffisamment intrigante pour donner envie de connaitre la suite. On y croise quelques péripéties bien vues, comme le concours de « sosies ». Tant qu’on n’a pas l’explication, on ne comprend pas tout, mais ça fonctionne très bien car on a envie d’avoir les réponses justement.

Il ne restait me plus beaucoup de pages à lire, la fin se rapprochait à grand pas, et Edwin me semblait bien loin d’atteindre son but…. Et tout d’un coup petite pirouette où tout s’éclaire ! C’est assez original comme fin, un peu surprenant et ça fonctionne plutôt pas mal.

Au final, comme Mac Arthur ci dessous, j'hésite pour la note et mon 3/5 est un franchement pas mal, presque un 4. Pour faire la moyenne avec lui je mets donc 3. Mais au delà de la note, lecture de cet album recommandée !

Nom série  Mon ami Dahmer  posté le 17/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une BD bien particulière, sorte de reportage angoissant, ou l'auteur raconte ses années collège et lycée lors desquelles il avait pour camarade de classe un futur sérial killer. Bien qu'on soit en train de lire une BD, et qu'on pourrait penser que certains passages sont romancés, tout est pourtant vrai. On découvre ainsi l'adolescence d'un futur monstre, alors qu'il n'est encore qu'un enfant.

A la lecture c'est un sentiment étrange qui se dégage. Parce qu'on suit l'adolescence d'un groupe de gamins, principalement Dahmer, mais aussi l'auteur et ses autres amis. Ensemble, ils font toutes sortes de bétises, se moquent des profs, commencent à picoler ou à fumer.... Et si on ne connaissait pas l'issue, certaines anecdotes prêterait plutôt à sourire. Et au contraire ici elles font un peu froid dans le dos.

En lisant certains passages, je me suis dit moi aussi j'avais des camarades de classe qui s'amusait à torturer les animaux, moi aussi j'ai vu des mecs de 16 / 17 ans arriver complètement défoncé à 8h du mat en cours.... Mais aux dernières nouvelles ils n'ont encore tuer personne. Et lui ce Dahmer, associable, perturbé, mal dans sa peau, un peu tête de turc quand même et surtout pas aidé par un climat familial difficile il a basculé dans la folie et l'horreur. Donc quand on lit tout ça, ça fait sacrément réfléchir.

Tout aussi fort, voire plus encore, que la partie dessinée, je crois que c'est la postface qui m'a le plus marqué. Là où l'auteur explique chacune des anecdotes racontées dans la BD. Toutes sont recoupées par plusieurs sources : témoignages de camarade de classe, enquête du FBI, interrogatoire de Dahmer. L'auteur a vraiment fait un travail d'investigation et de recoupement dingue et le résultat est là. Bien meilleur que tous les reportages sur les sérial killer de France 2, NT1 et NRJ12...

Le sujet est grave, et on repense pas mal à cette BD hors norme après sa lecture.

Nom série  SRPG  posté le 14/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après l'excellent RG, Pierre Dragon est de retour dans SRPG. Cette série est également basée sur ses propres expériences et ce polar a des petits accents qui sentent le vécu. Simon, le héros, rejoint le SRPG (Service de protection des RG) car il espère y trouver un poste plus tranquille que le précédent, dans un bureau et moins sur le terrain. Mais en réalité ce sera loin d'être de tout repos.

Cette première enquête est menée sur un rythme élevé, il y a pas mal d'action et de péripéties. Le scénariste s'efforce au maximum de donner de la crédibilité et des allures de vérité à cette histoire. Dès le début, lorsque les flics sont en planques on imagine aisément un ou deux détails être issus de situations réelles. De même lorsque après une journée bien difficile les flics décident de se boire une bière pour décompresser et se lancent dans le récit de leurs précédents coups durs respectifs, on sent parfaitement le vécu des anecdotes. Mais déballé comme ça sur 2 pages cela manque un peu de naturel. C'est comme si il y avait un besoin de mettre plein de morceaux vécus dans l'album et qu'on les a condensés au même endroit.

Ca méritait peut être d'être un peu plus diffus dans l'album, mais il faut reconnaître que cela apporte quand même un coté agréable et réaliste à la série. La vie et les problèmes personnels des flics sont également entrevus au fil de l'histoire. Ca apporte une dimension et une profondeur à la série qui du coup ne se résume pas juste à une mission de protection réaliste. Finalement les composantes de cette série sont proches de RG qui, pour le coup, était quand même plus efficace à mes yeux.

Coté dessin, le style est tout à fait approprié au récit. Un bémol tout de même : les protagonistes masculins se ressemblent trop. Flics, hommes d 'affaires, chauffeur, gardes du corps, tout ce petit monde est habillé avec le même costard noir. Et si on ajoute des visages de même forme et des cheveux bruns il y a de quoi perdre le lecteur. Cela aurait été tellement mieux de faire un roux, un chauve, un blond, un gros....

Au final un album sympa si on aime ce genre de polar.

Nom série  Le Syndrome d'Abel  posté le 08/12/2008 (dernière MAJ le 09/02/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tome 1

C'est vrai que cette histoire d'homme dont toutes les traces de l'existence semblent avoir été supprimées n'est pas de toute première originalité. C'est vrai que les quelques lignes de la quatrième de couverture font plus que résumer l'album, et en dévoile une trop grande partie. C'est vrai que le dessin ne permet pas d'identifier en un coup d'oeil un personnage de loin.

Mais j'ai vraiment accroché. L'histoire est racontée tambour battant tel un bon thriller. Un jour la vie d'Abel Weiss bascule subitement. Plus de repères, plus de famille, plus de trace de lui... Il veut comprendre. Les péripéties de ce premier tome sont nombreuses et on sent déjà que certains détiennent la clé de l'énigme et qu'ils sont prêt à tout pour ne pas qu'Abel la découvre.

Du rythme, de l'action, un soupçon de fantastique, autant d'ingrédients efficaces et agréables pour une lecture pas prise de tête.

Tome 2 et 3

Il aura donc fallu attendre un peu plus de 6 ans pour pouvoir enfin lire la suite de ce premier tome qui m'avait tant plu. C'est long mais l'attente a été récompensée car les tomes 2 et 3 sortent simultanément, ce qui permet de faire d'une pierre deux coups : lire la suite et la fin (sans attendre encore plusieurs années) !

Coté dessin, je trouve que la série s'est bonifiée. On est toujours dans un style très réaliste mais l'ensemble est plus lisible et les couleurs sont un peu moins ternes, ce qui n'est pas pour me déplaire, au contraire. On s'y retrouve un peu mieux, et là il n'y a plus de doute sur ce qui se passe.

Coté scénario, l'histoire m'a surpris car ce n'est pas forcément cette tournure que j'attendais. Du coup j'ai d'autant plus aimé ce récit qui joue avec la frontière entre la vie et la mort. On a un polar aux accents de conte. L'alchimie fonctionne très bien.
Il y a certes quelques détails pas forcément évidents dans la narration, mais ces imperfections sont gommées par l'intrigue qui reste prenante tout le long des 3 albums. La fin laisse libre cours à l'imagination et l'interprétation du lecteur tout en étant une vraie fin.

Nom série  Terra Prime  posté le 08/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un petit format et une pagination élevée pour un petit air de comics, c'est ainsi que se présente ce Terra Prime. Une fois que l'on embarque on se retrouve à bord d'un gigantesque vaisseau qui a quitté la Terre il y a 250 ans avec un million de personnes à bord dans le but de trouver et coloniser une nouvelle planète.

Cette aventure alterne le bon et le moins bon.

Coté positif, il y a pas mal de détails qui expliquent les choses. Le pourquoi de cette mission ou la vie de la colonie par exemple. On n'est pas parachuté devant un fait accompli et cela donne du crédit à l'ensemble. Le dessin est plutôt agréable, notamment pour les éléments futuristes comme les combinaisons ou le vaisseau entre autre. L'intrigue fonctionne pas mal même si elle manque quand même de suspense.

Coté négatif, l'histoire est justement trop prévisible. Le vaisseau à la dérive dans l'espace, puis la découverte de la planète tant attendue, le crash, la rencontre avec les autochtones... tout s’enchaîne exactement comme on l'attend. Le personnage du maire est insupportable, c'est voulu, mais ça marche trop. Certaines de ses décisions ne sont pas logiques, elles semblent juste là pour mettre des bâtons dans les roues de la jeune héroïne. Pourquoi ne pas vouloir explorer la planète ? Pour se priver des découvertes en lien avec la flore locale ? Ça n'a pas de sens.

Et enfin autre petit regret : l'intrigue n'avance pas assez vite. On met trop de temps à arriver sur la planète, trop de temps à rencontrer les indigènes. De toute façon, on sait que ça va arriver, donc cela aurait été mieux je pense que cela se passe plus tôt. Ainsi l'histoire aurait pu offrir quelques péripéties de plus et être finalement un peu plus prenante et surprenante.

Nom série  Sidekick  posté le 08/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série apporte une approche original des histoires de super héros puisque qu'elle fait la part belle non pas à un super justicier, mais à son bras droit. Son sidekick. Un peu comme si le personnage central c'était Robin et non Batman. Un angle d'attaque assez intéressant en somme.

L'histoire commence donc par le décès de Red Cowl, justicier emblématique. Son fidèle acolyte, Flyboy, se retrouve sur le devant de la scène et il va vite découvrir qu'il n'est personne aux yeux du public. Il ne sera jamais mieux qu'un second couteau, un faire valoir.

Le problème ici, et même le gros problème, c'est qu'après cette introduction le début du développement est extrêmement poussif. Pendant 3 ou 4 chapitres on suit la descente aux enfers de ce pauvre Flyboy. Tout ce qu'il fait est raté, il vit un cauchemar. Toute ses tentatives pour redorer son blason son des échecs. Et hélas c'est trop long, trop négatif, et pas bien palpitant. Finalement l'intrigue n'avance pas et tourne en rond autour du mal être du jeune héros. J'ai bien cru que j'aurais du mal à terminer le premier tome.

Changement radical dans les 2 derniers chapitres ou l’intérêt de l'histoire monte en flèche. Les découvertes de Flyboy sur les circonstances de la mort de son mentor relancent totalement l'intrigue. Elles amènent ce qu'il manquait jusque là. Du suspens, des péripéties prenantes et l'envie de savoir la suite. C'est du tout bon, dommage que cela décolle si tard. Il se passe plus de choses intéressantes dans les 30 dernières pages que dans le reste de l'album.

Evidemment toute la première partie est nécessaire pour rendre crédible ces rebondissements. Au final on a bien envie de savoir la suite, et c'est d'autant plus dommage que le début soit si moyen.

Nom série  François-Ferdinand  posté le 04/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ceci est un vrai album historique qui ne laisse pas de place à la romance. On découvre donc ce qu'ont été les 2 derniers mois de la vie de François-Ferdinand, avant son assassinat, qui a été l'élément déclencheur de la première guerre mondiale.

Cela apporte un éclairage intéressant car j'avoue que je ne m'attendais pas à découvrir un personnage de ce type. C'était un homme surtout tourné vers sa famille et pas tellement intéressé par le pouvoir. Ses relations avec son oncle sont également surprenantes. Et j'ai également découvert ici les motivations de son voyage à Sarajevo, et là encore cet éclairage historique est intéressant.

Tout cela est bien raconté et offre un récit cohérent qui permet d'apprendre des choses. Bien sur il faut s’intéresser un minimum à l'histoire.
Pour conclure un petit mot sur le dessin de Chandre qui m'a bien plu. Son trait est un peu différent de ses albums précédents, légèrement plus réaliste. Il a très bien su s'adapter à ce récit historique et le rendu est agréable. Et enfin ses dédicaces sont superbes, tout particulièrement le soin apporté à la colorisation

Nom série  L'Oeil de la nuit  posté le 25/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ceux qui ont lu d'autres séries écrites par Serge Lehman savent que son esprit regorge d'idées et qu'il sait concevoir des univers originaux et cohérent à la fois. Malheureusement je n'ai pas accroché ici, la faute entre autre à trop d'idée justement. L'histoire part dans tous les sens et a du mal a rester captivante.

L'action se situe en 1911, dès les premières pages on va entendre parler d'éléments d'origine martienne. Ensuite on aura droit à un vol de bijoux bercé de fantastique, dont on ne reparlera plus ensuite. Après on a un prototype secret qui disparaît et qui va cette fois lancer l'histoire. On va voler dans un engin futuriste, ancêtre de l'hélicoptère, rencontrer un détective psychique, un fakir nuage (!), un savant fou façon Frankenstein...
On va aussi croiser des personnages historiques célèbres qui nous feront penser qu'on va partir dans une uchronie dont Lehman a le secret... Pour repartir vers la traque de méchants agents anarchistes...

J'en oublie surement mais au final tout ça manque de continuité et une fois mis bout à bout cela ne donne pas une histoire palpitante. Il y a trop de choses qu'on a du mal à croire, trop de choses qui ne s’enchaînent pas très bien. Et il faut reconnaître aussi quelques ratés tout simplement : le fakir nuage qui sort de nulle part et surtout l’interrogatoire un peu grotesque où la femme tortionnaire se dépoile et se met à califourchon sur notre pauvre héros.

Nom série  Moi, assassin  posté le 19/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un polar assez original puisqu'il n'est pas question ici d'une enquête sur un sérial killer. Cet album se situe dans un registre assez différent, il détaille l'art et la manière du meurtre. Ce que le protagoniste appelle l'art de tuer. La majeure partie du récit est constituée de réflexions et d'explications sur le comment et le pourquoi.

J'ai eu du mal à rentrer dedans. D'abord parce que c'est assez bavard et ensuite parce que j'ai rencontré une certaine difficulté avec la narration. Il y a beaucoup de voix off dans cet album et il y a de nombreuses pages où ce que le héros raconte en voix off n'a pas de lien avec ce qui se passe dans les cases et avec les dialogues des personnages présents. D'un coté il faut arriver à suivre une histoire et des gens en train de bavarder et de l'autre il faut suivre les réflexions de notre sérial killer sans arriver à perdre le fil de l'un ou de l'autre. Et je n'ai pas toujours trouvé cet exercice facile.

Cela dit, une fois passé le premier tiers, lorsqu'on commence à raccrocher les morceaux, lorsque des éléments de l'histoire se recoupent, j'ai trouvé ça nettement plus intéressant. Les différents assassinats sont originaux, on voit comment notre homme prépare ses coups. C'est assez trash par moment mais ça fonctionne pas mal. Bien vu le murder puzzle ou l'assassinat de la gardienne de musée par exemple. Bien vu également la dernière partie de l'intrigue.

On est souvent en présence d'artistes, de profs d'arts, de spécialistes de peintures, de sculpteurs... Il y a toute une dimension artistique, en rapport avec notre personnage qui associe ses assassinats à de l'art. Mais cet aspect est parfois un peu indigeste à mes yeux.

Un album original qui finalement m'a plus plu pour sa partie polar que pour son originalité, son coté analyse artistique.

Nom série  Ulysse 1781  posté le 15/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une couverture attirante, un duo d’auteurs qui fait de l’œil aux lecteurs et une histoire qui promet une revisite de l’Odyssée d’Ulysse…. Forcément tout ça donne une BD qu’on a envie de lire et laisse espérer le meilleur.

Mais malgré tous ces a priori positifs, mon verdict est mitigé. Certes on ne s’ennuie pas, il y a de l’action. On a aussi une certaine dose de mystères autour des indiens et de cette vallée « hantée » dans laquelle nos héros vont s’aventurer. Mais il manque un petit quelque chose à mes yeux. Le contexte historique du début n’est pas forcément évident : on nous place à la fin de la guerre d’indépendance américaine, on est en présence d’Américains, d’Anglais, de noms à consonances écossaise ou irlandaise et on ne sait pas qui est avec qui ni qui se bat contre qui. C’est un peu secondaire, mais une meilleure introduction de ce background aurait permis de mieux rentrer dans l’histoire.

Ensuite les événements et péripéties vont sortir Ulysse de cette guerre et le renvoyer sur la route avec ses compagnons. Il doit rentrer chez lui, pour aller au secours de sa femme. Cela fait évidemment écho à l’Odyssée d’Homère mais en dehors de ces très grandes lignes, j’avoue avoir probablement raté pas mal de références.

Certes, il y a du spectacle, le « vaisseau » d’Ulysse est sympa. Mais là aussi il me manque un petit souffle d’aventures ou d’originalité pour être totalement conquis. On pouvait attendre plus de surprises en lien avec la famille qui embarque de manière inattendue sur le navire d’Ulysse mais pour le moment, ils restent des spectateurs. Pour les péripéties on a donc surtout droit aux combats avec les indiens. Peut-être que le tome 2 apportera ces éléments mais pour le moment je suis mitigé.

Nom série  Holly Ann  posté le 11/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Direction la Nouvelle-Orléans et son bayou pour suivre une enquête tintée de mythes vaudous. On suit les investigations de Holly Ann, une jeune femme aux nombreux atouts. Car outre son charme, ce sont surtout ses qualités de déductions qui seront mises en avant ici. Elle mène une enquête, parallèle à celle de la police, pour essayer d’élucider une double disparition, celle du fils d’un riche blanc et celle d’un jeune noir.

Immédiatement on rentre dans cette histoire. Le dessin est plaisant, l’ambiance est bien rendue et on sent la chaleur et la moiteur de cette région. Ces disparitions sont intrigantes et les investigations pour les résoudre sont prenantes. L’intrigue est très efficace car elle nous emmène sur plusieurs pistes et les déductions de notre héroïne font avancer le récit petit à petit. Autre atout intéressant, l’intrigue jongle avec le fantasmagorique en utilisant habilement une petite dose de rituels vaudous, ce qui aurait pu lui faire perdre sa crédibilité. Mais non, l’histoire a le bon gout de ne pas basculer dans le fantastique, elle reste du bon côté de la frontière. Choix judicieux car au final on a une vraie bonne histoire qui se tient du début à la fin.

Une fois l’enquête bouclée, la toute fin est ouverte juste ce qu’il faut pour donner envie de s’intéresser aux tomes suivants, qui devraient également se composer d’une histoire indépendante par tome. Du tout bon.

Nom série  Ralph Azham  posté le 29/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Me lancer dans cette série était un petit pari car parmi mes précédentes lectures des autres œuvres de Trondheim, j'avais certes bien aimé les Donjons mais assez diversement le reste et surtout très peu les Lapinot. Et comme généralement je n'aime pas l'heroic fantasy... Mais je la sentais bien cette série que j'imaginais plus proche de l'esprit de Donjon que du reste.

Et bien m'en a pris car je me suis régalé. Il m'a fallu un tome pour rentrer dedans, pour être touché par l'esprit et le ton de Ralph Azham. Mais à partir du moment où la sauce a commencé à prendre je n'ai pas pu lâcher la série avant la fin.

Moi qui n'aime pas les quêtes d'héroic-fantasy qui m'ennuient au plus haut point, celle là m'a passionné. Pour de multiples raisons :

Parce que le ton est génial. Forcément un peu décalé, j'ai beaucoup apprécié les nombreuses touches d'humour. Il y a vraiment pas mal de situations improbables et décalées qui fonctionnent hyper bien. Et que dire des nombreuses répliques amusantes qui agrémentent les dialogues ? Tout ça donne un esprit que j'ai vraiment apprécié et qui contribue totalement au plaisir de lire ces aventures.
Parce que le personnage de Ralph est attachant. Gentil, simple, entier, naïf, drôle. Bref, vraiment attachant.
Parce que le dessin faussement enfantin colle à merveille à ce récit et il contribue parfaitement à rendre cette histoire amusante et passionnante.
Parce que les pouvoirs des "bleuis" sont vraiment très originaux, amusants ou les deux. Et qu'à un moment ou un autre ils servent l'histoire, donc c'est bien vu. Et quand c'est de manière amusante c'est encore plus fort.
Et tout simplement parce que cette aventure est prenante, qu'au fil des rebondissements, j'avais vraiment envie de connaitre la suite de cette histoire. Parce que ça a l'air naïf parfois, parce que certaines péripéties semblent juste là pour déconner. Mais, souvent, plus tard on retrouve un lien avec des événements passés qui prennent plus de sens. Tout ça est cohérent, prenant, rudement bien imaginé.

Pour toutes ces raisons j'ai dévoré cette série et je la recommande chaudement.

Nom série  Les taxis de la Marne  posté le 21/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Dire que la guerre de 14 est un sujet déjà maintes fois traité en BD, d'autant plus en cette période de centenaire est un euphémisme. Alors pour se démarquer du lot il faut innover un peu. C'est que j'attendais de cet album en espérant lire une anecdote intéressante sur cette histoire de taxis de la Marne. Hélas je ne fut pas vraiment le cas.

La dite anecdote est expédiée en 2 pages ! Le reste de l'album raconte les 2 premiers mois de la guerre. Certains aspects sont intéressants, comme les conflits d'Ego entre les différents généraux, ou bien sur cette nouvelle vision qu'on a du Maréchal Joffre à l'issue de cette lecture. Le plus grand mérite de l'album est sans doute de réhabiliter le général Gallieni que l'histoire a vraisemblablement un oublié.

Mais a coté de ça pas grand chose. C'est assez bavard, et c'est surtout des discours entre têtes pensantes dans des bureaux et je n'ai pas trouvé ça passionnant. Le dessin est lui plutôt sympa, assez précis et détaillé, il nous offre quelques jolies images de notre pays à cette époque.

Au final, une note un peu sévère mais qui traduit surtout l'impression d'une BD qui ne se distingue pas des trop nombreuses autres sur le même sujet.

Nom série  Héléna  posté le 18/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Oui c'est vrai il va falloir penser à changer de registre un jour tant on peut comparer cet album à Une nuit à Rome. Par le thème principal bien sûr, celui de l'amour de jeunesse recroisé qui vient foutre le bordel dans la vie du héros. Mais il y a aussi des petits détails secondaires qui rapprochent les 2 séries et qui m'ont fait tiquer. Les couvertures se ressemblent, dans l'une il est question d'un voyage à Rome, dans l'autre c'est en Sicile, dans les deux il y a un mariage... Des petits détails mais quand même...

En dehors de cet aspect déjà vu il y a pas si longtemps et pour essayer de ne parler que d'Héléna, je dirais que c'est quand même pas mal. Le personnage principal est assez attachant tout maladroit qu'il est. C'est amusant de le voir essayer de conquérir le cœur de son amoureuse d'enfance alors qu'elle n'est pas du tout intéressé. Arrivera t-il à faire basculer leur relation qui au départ est une contrainte pour la jeune fille ? Arrivera t-il à se montrer sous un angle qui la fera changer d'avis sur son compte ? Pas de quoi couper le souffle du lecteur, ne nous emballons pas, mais j'ai quand même envie de savoir comment cette histoire va se conclure.

Le dessin est plutôt plaisant. La dernière scène est une bonne idée mais malheureusement un peu confuse à suivre avec 2 blondes dans 2 chambres identiques, il y a parfois un petit doute sur qui est qui.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 53 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque