Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophes BD




... a post 1977 avis et 562 sries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos gots! Comparez vos gots !
Mes nouveauts Mes nouveauts
Mes trophes Mes trophes

Afficher ces sries dans la liste du menu Afficher ces sries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom srie  Harding was here  post le 17/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un album au titre en anglais. Mais, surtout, un autocollant sur le cover : par lauteur de Kid Paddle avec la tte du Kid en prime. Quest-ce donc ?

Ben, cest pas trop mal. Bon cest vrai, a a pour moi un petit got de dj lu/dj vu car le postulat me rappelle Time is money (Timolon) de Fred et Alexis. Cest vrai, le prsent scnario et ses dveloppements ne sont pas les mmes mais les postulats initiaux semblent sortis du mme moule.

Nempche, cest assez savoureux dans lensemble. Cet album propose 4 histoires qui nous permettent de rencontrer Van Gogh lors de son tablissement Cuesmes (sans rire, cest le patelin juste ct du mien. Lhabitation de Van Gogh, transforme en petit muse, existe toujours et est visitable), Rembrandt et ses problmes en Hollande, Lorenzo Lotto peu inspir et Nicolaes van Galen. Ces petites histoires sont bien senties, bties sur un fond de vrit historique car les tableaux existent vraiment.

Avec Harding, jai eu limpression de me retrouver au cours dHistoire de lArt du temps o jtais lAcadmie de dessin. Dans son style, Harding was here est un bon divertissement tant narratif que graphique, original par certains cts et, lair de rien, dcouvrir

Nom srie  Les Yeux d'Edith  post le 17/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jaime bien. Vraiment. Une histoire simple qui se passe dans la campagne normande la fin des annes 50. Djian a ici construit une intrigue dramatique o il met en scne les problmes de ladolescence. Ce sont les premiers mois amoureux, tout en nuances, qui sont le fil conducteur de ce chouette album.

Qui plus est, le tout se passe dans un patelin pittoresque avec ses gens, ses gueules , ses habitudes. Ca sent bon le temps pass, la nostalgie de ces annes daprs-guerre
Le dessin ? joli ; un chouette trait raliste pour des personnages bien typs MAIS certains visages font parfois lobjet dapproximations. Cela nenlve pourtant rien cette plonge dans le temps bien mise en couleurs par Catherine Moreau. Par ses tons choisis, elle insuffle une sorte de vie sur papier ; arrivant mme parfois magnifier les dcors simples de cette campagne franaise dalors.

Ici, pas de bagarres la sulfateuse, pas de navires interstellaires, pas de super-hros une saison de la vie, une chronique campagnarde qui fait plaisir lire et regarder. Cette histoire est prvue en deux tomes. Jattends la suite car jai pris un rel plaisir de lecture ce tome.

Nom srie  Salamandre  post le 16/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ben euh moi qui suis structur BD franco-belge des annes 50 80, javoue avoir t un tantinet dstabilis par cette histoire. Jy ai trouv un mlange de magie, de thriller, de paranormal, duchronie o le scnariste aurait tout fait pour surprendre pour duper plutt- le lecteur attentif.
Car attentif il faut ltre pour essayer de faire la part des choses dans ce bon- mlange de genres quil nous propose.

Cette histoire est comme une bote surprises : des lments qui en contiennent dautres et qui se dvoilent un un en cours de lecture. Il y a dabord la paix, laquelle renferme les problmes politiques internes, qui renferme le chaos qui sinstalle entre les intervenants

Double combat aussi : celui des Initis et celui des Exils. Et ces derniers ne combattent-ils pas lHumanit ? une sorte de combat entre elle et elle-mme ?
Le dessin ? un beau trait raliste, net, bien lisible, mis au service dune interprtation graphique du scnario de bien bonne facture. Cest malheureusement ce dernier bourr de qualits- qui ma donn des hsitations de lecture car jai parfois eu difficile entrer dans tel ou tel dveloppement du postulat.

Nempche : que voil du beau et bon travail gnral lequel, je pense, sera mieux cot que par votre serviteur. Et ce sera tant mieux car cet album est mritant.

Nom srie  Sophia (Vinci)  post le 16/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un tome part , un peu djant mme. Vanna y dveloppe un univers trs personnel pour son hrone. Elle mle avec bonheur la mlancolie, la recherche de soi-mme, des rencontres soudaines qui forment avec un rel bonheur une histoire attachante.

Ses personnages sont un peu dingues cest vrai- mais intressants de par leur modus vivendi, leur comportement. Cette sorte de road-movie allgorique fait de petites choses transforme ainsi un quotidien banal en une qute o fleurent des touches de folie.

Sophia est un album qui se balade entre la ralit et le rve. Pas facile daccs au premier abord il arrive nanmoins charmer. Ce nest pas ma tasse de th MAIS je reconnais que Vinci est bourre de talents tant graphiques que narratifs. Faut aimer, cest vrai, mais de temps en temps- a fait plaisir de lire quelque chose dautre . Cest le cas ici. Et jai apprci.

Nom srie  Le Testament du docteur M  post le 16/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
H ben ! de trs nombreuses questions sont poses et resteront en suspend. Jai lu ici un album trs fort et jemploie rarement le mot- assez remarquable dans son ensemble.

Cest dabord un scnario peaufin, une sorte de petit bijou qui vous entrane de la premire la dernire page sans vous dtacher les yeux. Ce tome est un vritable roman dessin o le narratif ouvre de nombreuses portes sans les refermer-, fait se poser et pose- de nombreuses questions sans y rpondre ; laissant lesprit du lecteur imaginer quelles seront ou seraient- ces dernires.

Le dessin ? Damour a cr une sorte de vritable galerie de gueules bien types. Un trait raliste, nerveux, donne ainsi vie des personnages robustes qui vivent rellement sur papier ; personnages obscurs aussi, douteux mme et qui de par la mise en scne du dessinateur- semblent galement sortis dun vieux film noir . La mise en page dailleurs, est traite faon cinma ; avec des cadrages serrs, des champs, contre-champs, zooms, etc.

La couleur ? due au talent de Froissard, la palette de tons utiliss donne une vraie force aux cases, cre des ambiances, anime par la coloration le cheminement de lenqute.
Tout a pour ? une bien bonne surprise. Premier tome dune srie prvue en trois volumes, cet album tient littralement en haleine et fait jouer quasi plein temps chose rare- lesprit du lecteur. Vraiment bien bon.

Nom srie  Double assassinat dans la rue Morgue, d'Edgar Allan Poe  post le 16/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une bonne adaptation dune nouvelle trs connue dEdgar Alan Poe. Seulement voil : autant, lpoque, le rcit initial tait cisel, haletant dans sa construction et assez complexe dans sa forme, autant cette BD ma paru traner un peu.

Un rcit, un roman, une nouvelle, cest un texte. Et en lisant un texte on se cre mentalement des personnages, des situations, des ambiances Et ce quon lon a ensuite devant les yeux narratif et graphisme- ne correspond pour ainsi dire jamais lide que lon sest fait.

Si je navais pas lu cette nouvelle, ni vu le film, voici longtemps, jaurais certainement apprci le prsent album. Il nest pas mauvais, loin de l : Druet matrise bien ses personnages, les fait voluer dans un Paris du dbut des annes 1900 bien restitu par ses dcors et ses arrire-plans MAIS il manque une sorte dambiance glauque, noire, que javais ressentie la lecture de la nouvelle.

Maintenant, il faut prendre cet album pour ce quil est : une adaptation dune enqute policire dont les dveloppements suivent la capacit de dduction de Dupin. Et ce doublon de Sherlock Holmes ne se dbrouille vraiment pas trop mal.

Nom srie  Nuit de fureur  post le 16/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette histoire est ladaptation BD dun polar sorti chez Rivages/Noir voici un bon bout de temps. Sign lpoque Jim Thompson, il trouve ici un bon prolongement graphique.

Jcris bon, mais sans plus, car jai parfois eu difficile suivre le droulement des faits. Le scnario ? mme sil a un petit got de dj lu quelque part, il est quand mme bien mitonn et rserve quelques surprises.

Le dessin ? rien y reprocher ; un trait nerveux, incisif, o les personnages sont bien typs.

La mise en page ? plutt le dcoupage du scnario qui, peu rythm, manque galement dune certaine fluidit dans son droulement. Le postulat mavait mis en apptit. Jai eu du mal terminer mon plat, me forant mme parfois devoir mappliquer sur certaines pages. Dommage, car il y avait vraiment matire faire.
Un album que jai ressenti comme en demi-teinte, manquant dune ambiance gnrale.

Ca se lit, et puis a se range. Sans plus.

Nom srie  En sautant dans le vide  post le 16/10/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD coup de poing sa faon. Man, qui connat trs bien sa ville, nous dcrit ici une folle quipe de 3 jeunes gens qui vivent du 200 lheure. Ces Yamakazi , ces sportifs urbains de lextrme, qui domptent le danger en risquant leur vie, entranent le lecteur dans une sorte dquipe sauvage o le stress sallie galement aux sentiments.

Man y va dun style vraiment dynamique, dans un graphisme raliste qui offre une sorte dalliance entre le manga et le comics. Curieux mais joli. Lcole espagnole, comme la franco-belge, offre des auteurs vraiment sduisants et de leur temps. La prsentation des personnages est ainsi assez rduite pour plonger trs rapidement le lecteur dans le bain de laction pure.

Et de laction, il y en a : stressante, dynamique et sduisante. Cest vrai, on se dit que toute la jeunesse nest pas ainsi mais certains moments de la vie valent dtre vcus. Pour soi ? pour les autres ? pour montrer ce que lon sait faire ? pour prouver le dpassement de soi-mme ? De toute faon on sen fout ; on vit, mme si par des actions le sang est appel couler

Ce premier pas est une belle exprience tant narrative que surtout- graphique. Dbut dune srie qui est normalement prvue en 5 tomes, il ne laisse vraiment pas indiffrent.

Nom srie  Green Arrow - Anne 1  post le 30/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mwouais la vraie gense, cest que le yacht dOliver fait naufrage et quil en est lunique rescap. Ses vritables premiers pas paraissent pour la premire fois aux USA en Dcembre 1941. Pas rcent, hein ? Ses auteurs premiers ?... Mort Weisinger est au texte, George Papp au dessin.

Forcment, son retour la vie urbaine va tre loccasion de changements. Cette sorte de Robin des Bois moderne ne va se balader en ville uniquement bard de son arc. Il va prendre le nom de Green Arrow et aussi crer de nouvelles armes : des fuses incendiaires, des boomerangs, un vhicule spcial (l'Arrowcar) qui l'aideront lutter contre les gangs et organisations criminelles.

Cette gense ? Outre lerreur scnaristique du dpart, elle ne se dfend pas trop mal. Si le scnario est assez linaire avec cet ternel combat du Bien contre le Mal, Diggle a rdig quelque chose de solide, qui tient bien la route, et que les crateurs originaux nauraient pas reni. MAIS : jai quand mme eu une curieuse impression, celle dauteurs qui veulent montrer ce quils savent faire aux lecteurs en abandonnant, dune certaine faon, de se mettre au service de leur hros.

Green Arrow, en effet, nest pas un super hros invincible. Cest un homme normal qui va tre confront moult situations qui ne le sont pas. Il devra faire preuve dendurance, de dextrit, de capacits de dduction, de rflexion, dimagination pour se sortir des nombreux gupiers dans lesquels il va senfoncer. Et a, Diggle et Jock ne le rendent pas trop bien.

Cest vrai, ils ont cr une BD attractive, efficace, mene 100 lheure MAIS il y manque cette sorte dhumanit qui fait Green Arrow.

Le dessin ? ben jaime bien. Certains pourront reprocher un manque de dcors, darrire plan, une mise en page assez simplifie. En cela, Jock a travaill ses planches comme celles dantan, jouant dune certaine simplification. Cela va en surprendre plus dun, habitus que nous sommes un certain dcorum qui va de pair la vie des super hros.

Les couleurs ? cest vrai que je prfrais les tons dpoque, basiques, dcouverts dans mes bons vieux Green Lantern du dbut des annes 80. Mais il faut bien se mettre au got du jour, mme si la colorisation par ordinateur ne mattire pas.

In fine : un bon retour aux sources pour un hros que jaime beaucoup, assez oubli dailleurs. Jai pass un bon moment de lecture MAIS, ayant titre de comparaison- mes vieux Green Lantern sur mon bureau, je me dis que cest quand mme dans les vieilles marmites que lon fait la meilleure soupe.

Nom srie  Taga rouge  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
H ben ! Un voil un chouette album ! Taga rouge ? cest comme une sorte de grand road-movie cheval travers des rgions dAsie. Une trs bonne association de deux jeunes auteurs que javoue ne pas connatre.

Au scnario, Malherbe a pondu une bonne histoire mettant en scne une priode des pays de lEst peu utilise en BD. Do : attrait. Mais lhistoire est SURTOUT porte par le graphisme de Perriot. Bon, pour avoir lu des BDs pendant plus de 40 ans, jai trouv ci et l quelques trs rares imperfections au niveau des personnages MAIS si nombre de dessinateurs reconnus avaient dj eu le style de cet auteur leurs dbuts, nous naurions plus que des Michel-Ange de la BD aprs quelques annes.

Perriot ? jaime bien car ses personnages vivent sur papier. Qui une attitude, qui un regard ; tout est fait avec une vritable finesse du trait ET, ce qui ne gte rien, ce dessinateur gte autant ses personnages secondaires que principaux. Le dessin, cest aussi une ou des ambiances. Et de ce ct l, jai parfois eu limpression daccompagner Ferdynand dans sa fuite, de chevaucher dans les steppes. Tout bon.

Un plus certain galement : la colorisation due Ruby. La palette de couleurs a ici des tonalits assez particulires qui donnent une ralisme parfois surprenant certaines cases.
Taga rouge ? cest comme un bon film hollywoodien qui se droule devant vous sur papier ; un heureux mlange de Docteur Jivago et de Michel Strogof (celui avec Curd Jurgens). Un album au dynamisme certain annonciateur dune normalement- bien belle srie.

Nom srie  Pauvres zhros  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oups ! un scnario de Pierre Pelot, un auteur clectique dont je possde une quinzaine de romans qui traitent tant du western que de la science-fiction.

Baru ? cest entre autres Lenrag , une BD coup de poing. Bon aussi. Et ces auteurs runis nous donnent ? quelque chose de pas mal du tout. Jai lu un livre noir , peupl de trognes pas possibles, dont la trame la disparition dun enfant handicap mental- se passe quelque part dans lEst de la France.
Et qui dit disparition dit trs souvent- kidnappeurs. Et comme la Justice, dans ce cas, veut un ou des coupables surtout pour rassurer la population- on va en trouver. Et tous les moyens seront bons

Jai lu un polar, une chronique sociale, une fable, une farce aussi o deux auteurs forment une seule musique dun piano quatre mains. Et comme dans toute bonne musique, il nest pas ncessaire davoir grand textuel pour avoir apprcier une uvre forte o le dessin lui seul- en dit souvent plus quun texte. Cest le cas ici. Des silences expressifs, des situations qui le sont tout autant font que lon aborde et que lon suit cette histoire dessine avec je pense- une plus grande attention.

Ces pauvres zhros ne seront pas un hit des ventes mais ils vous permettent de lire quelque chose de non format, dengag aussi. Et a nen a que dautant plus de mrite.

Nom srie  Mano en mano  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une curieuse BD. Elle ma dabord fait penser ce trs vieux film franais: La ronde , de Max Ophls. Un personnage vivait une histoire et, parmi dautres, en rencontrait une que lon suivait alors ; et ainsi de suite

Mme chose ici, mais dans un autre contexte. Lide est tellement simple quelle en devient originale. Et pourquoi pas aprs tout ? Jai ainsi suivi ce bout de papier, sans grande importance dailleurs, et ai rencontr divers personnages dont les prgrinations leur donnent un certain sens la vie. Tant mieux pour eux MAIS une plus grande drision, une plus grande dose dhumour auraient vraisemblablement apport un + cette BD un tantinet bien fade. Dommage, il y avait l belle matire exploiter.

Nanmoins ce one-shot, dans son style, est assez russi ; ce surtout grce au graphisme. Miralls a du talent et sait vraiment bien croquer les tres qui animent le sujet. Des gueules bien types, une mise en page bien cadre o les dcors mme simplifis - forment une certaine ambiance ; lensemble fait de ce tome une certaine russite. On est loin de Djinn , de la mme dessinatrice ; mais cest ce qui fait la diversit dun auteur. Bien. Mais de l en faire lexgse

Nom srie  Pommes d'amour - 7 love stories  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Spcial cet album . Cest dabord la dcouverte dauteurs fminins avec, chacune, un style narratif et graphique propre. Qui plus est elles proviennent de diffrentes nationalits (franaises, allemandes, autrichienne et espagnole) et la vision, la perception de la BD dans ces trois derniers pays nest pas la mme que notre BD franco-belge.

Do attrait. Do aussi rejet car certaines historiettes, tant par la couleur utilise, le narratif que le graphisme, sont un tantinet rbarbatives notre (in)conscient.

De plus, il ne faut pas sattendre de grands lans de style ; avec leurs sensibilits diverses, ces auteures nous montrent ici le thme de lamour sous un angle assez contemplatif : jouant mme du ct philosophique sans oublier par moments- un bon humour.

Le dessin ? plutt les dessins. Les styles sont divers, souvent lgants, le trait est classique ou surprenant de par la composition. Cest assez ingal en qualit (mais qui suis-je pour juger ?) mais lensemble du volume est cohrent et fait montre dune vraie sincrit.
Si vous aimez les pommes, vous pouvez sans crainte croquer dans celle-ci. Mais faut aimer...

Nom srie  La Femme accident  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tiens, une histoire qui se passe en Belgique ?!Et qui plus est Charleroi Charleroi ? cest le pays noir : un bassin minier qui eut son heure de gloire mais dont ne subsistent plus que quelques chicots, tmoins de son pass.

Curieuse histoire aussi : celle dune Cour dAssises o parat Julie, accuse de meurtre. Une histoire triste, larmoyante, pathtique ? pas tout fait. Jai eu affaire une chronique intimiste, une sorte de documentaire que jai dcouvert page aprs page- et ce au fur et mesure des questions lors du droulement de son procs.

Julie ? une jeune femme attachante qui a vcu des accidents de la vie, des malheurs, de nombreuses douleurs qui lont dans un sens mene l o elle se trouve maintenant. Julie qui aussi- est intimement convaincue quelle est innocente.

Et l vient lart du scnariste. Lapire y va de multiples flash-back, oriente ainsi sa redoutable- faon une lecture qui pose pas mal de questions dont la principale : coupable ou pas ?
Jai lu et vu deux auteurs qui forment ici un sacr duo. Lapire, sans jouer au sociologue, offre ici un superbe portrait de femme dune rare intensit. Grenson, lui, fait de Julie une personne la fois faible et forte. Et cette dualit de comportement se fait par des attitudes graphiques, des gestes simples, des regards aussi qui ne dit-on pas- sont le miroir de lme ?
Un tome fait de sensibilit et dun fort caractre. La suite ? un second tome o lon apprendra seulement QUI elle est accuse davoir tu. Et jai envie de le savoir.

Nom srie  La Lgende du Changeling  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal. Vraiment. Un chouette scnario qui joue du merveilleux et dont limaginaire du scnariste ma fait entrer dans la lande britannique et ses vieilles lgendes.

Jai ainsi rencontr Scrubby, un enfant des fes chang sa naissance avec un petit humain. Scrubby possde certains pouvoirs, quil gardera dailleurs lorsque sa famille sera oblige de quitter la campagne pour sinstaller dans le Londres victorien. Un monde nouveau, curieux et dune certaine faon- dtestable aussi car la misre et la violence y font la loi.

Scrubby ? les deux auteurs ont concoct autour de sa personne tout un univers o dcors et cratures ont un petit quelque chose de neuf . Et puis, tant que je peux tre plong dans des histoires de fes, de lutins factieux ou non, de cratures fantastiques jaborde toujours ce genre dalbum avec un priori positif. Et je nai pas t du ici.

Ce mal-venu est une balade hors du temps, dans un petit univers part, ralis par deux auteurs pour qui le mot entente a ici tout son sens. Jai ressenti une vritable impression : celle dune histoire mise au service dun dessin, et celle dun graphisme offert lhistoire.

Tout nest pas parfait, cest vrai. Jai ainsi relev la colorisation faite par ordinateur. Et pour un ancien coloriste comme votre serviteur, jai du mal encaisser. Mais, bon, faut suivre avec son temps
Tout a pour : un premier tome prometteur pour une srie qui sannonce tout autant. Je nattends pas la suite avec une relle impatience, mais je ne la manquerai pas.

Nom srie  Les Contes du boudoir hant  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un beau conte fantastique dont le texte, parmi de nombreux autres, a t crit au 17me sicle par le lettr Pu Songling. Je suis ainsi entr dans une Chine ancienne o le rel ctoie le fantastique.

Je mattendais un album explosif rempli de fureur et de combats divers Ben non cest plutt un tome reposant auquel jai eu affaire. Le scnario est fort linaire, classique, et se droule sans grands ventuels rebondissements. Curieusement, cette histoire nest pas rserve aux grands ados et/ou adultes, mais peut tre lue par une trs grande tranche dges divers. Ainsi, dulcorant (et encore) certains courts passages, elle pourrait mme tre lue aux jeunes enfants.

Cette histoire, sa faon, est intemporelle et bnficie dun graphisme dinspiration Manga au vu du ct androgyne des personnages. Le trait est lisse, parfois diaphane, mais bnficie ce qui en fait sa force- dune belle colorisation.
Lensemble, bien que fort linaire, est agrable lil, attractif dans sa mise en page et constitue un bel album pour un conte dans la plus pure tradition.

Nom srie  Dans mon Open Space  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un album sympathique. Hubert est un jeune stagiaire qui dbarque dans une bote o il est accueilli par James. Et avec lui jai rencontr moult personnages aux caractres aussi varis quaux comportements souvent extravagants.

Une bonne tude qui, lair de rien, doit vraisemblablement rappeler des souvenirs quelques-un(e)s dentre-vous. Cest souvent la dcouverte dun monde nouveau o lon constate rapidement les jeux dinfluence mme subtils. Ce sont aussi les rendez-vous la machine au caf, la photocopieuse ; le temps de tailler une bavette.

Lauteur visionne tout a laide dune lorgnette ; notant ci et l les comportements, les palabres ; comme dans une sorte de grand thtre ou de grand cirque. Et avec Hubert quelquun lesprit zen , et assez fataliste mme- jai observ, ai assist ces sortes de joutes verbales et comportementales qui fleurissent tous moments dans le systme .

Pas mal vu. Pas mal dcortiqu. Bien aim davoir cr des personnages animaliers dont les ttes correspondent aux personnages incarns. Et je dois dire que les bons animaux incarnent les bons postes de lentreprise.

Le scnario ? subtil. Dcoup en planches indpendantes, il permet ainsi dapprcier simplement et avec humour la problmatique laquelle va se heurter Hubert. Cest pas mchant mais assez caustique desprit.
Tout a pour : une lecture assez savoureuse du quotidien de la vie de bureau ; le tout dpeint avec un bon humour.

Nom srie  Bienvenue Boboland  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal. Mais en faire un Grand Prix Angoulme, faut quand mme pas exagrer !..
BoBoLand ? un bien bon duo dauteurs qui se moquent quand mme gentiment- des bobos parisiens. Jai eu limpression de suivre deux explorateurs la recherche dune tribu encore inconnue du genre humain. Et cette approche est faite dune sorte de second degr assez rjouissant.

Mais, jai ressenti comme un lger manque de rentre dedans alors quil y avait vraiment matire faire. Ces tranches de vie auraient pu tre acide mais ne le sont pas ; comme un met exotique bien prsent mais non pic. Bien sr, il en faut pour tous les gots, mais

Jai bien aim, surtout grce au dessin quatre mains des auteurs ; un graphisme personnel lger qui nappesantit pas les cases. Cest ce qui, mes yeux, sauve cette sorte de fable assez sage ; comme si tout en enqutant leur faon- les auteurs navaient pas os renter dans le vif du sujet. Et comme je lai cris ci-dessus : pourtant, il y a matire faire.

Je ne suis pas du de cet album, agrable de lecture, mais cette sorte de distanciation faite par les auteurs men a laiss un got de trop peu.

Nom srie  Mise en bouche  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal. A lorigine, cette mise en bouche est une nouvelle de Philippe Djian parue en 2003. Lide dorigine est la vritable prise dotages des enfants dune classe de maternelle de Neuilly. Mais ici le sujet en lui-mme nest pas cette prise dotages mais bien les relations qui vont se nouer entre deux parents, deux voisins aussi.

Comment vont-ils se comporter dans cette situation ? On le dcouvre petit petit dans cette trs bonne adaptation. Jai bien aim ces silences, ces moments ou rien ne se passe ; silences bien rythms et bien doss par des images. Habilement distille, la narration se marie aux dialogues avec une efficacit vraie.

Le dessin ? l, javoue que ce nest pas trop ma tasse de th ; mais ce trait stylis est nanmoins agrable et correspond sa manire- au narratif. Les couleurs sombres apportent galement une part cette atmosphre renferme.

Tout a nous donne un tome o texte, dessin et couleurs procurent un trs bon rythme densemble une lecture, ma foi, attachante.

Nom srie  Uchronie[s] - New York  post le 23/09/2008 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jai ici retrouv Zack Kosinsky ; lequel est nouveau au centre du rcit. Zack ? il se rveille aprs un long coma dune dizaine dannes. Qui plus est, il est devenu prescient : il peut voir et prvoir des vnements ; son esprit le projetant mentalement vers dautres ralits.

Le scnario audacieux de par sa forme- de Corbeyran est bien ralis, cest vrai, MAIS : il y a intrt (re)lire New Harlem et New Byzance pour en comprendre tout son sens. Aprs Chabet et Tibry, cest ici au tour de Defali de prendre les commandes graphiques. Personnellement, et bien que je ne dnigre en rien ce dessinateur, cet pisode ma paru plus faible que les deux autres. Plus classique peut-tre ?... ou plus jeune ?...

Ce New York est dabord une bien belle couverture qui donne envie douvrir lalbum. Cest dj pas mal. Lensemble, ensuite, ma fait penser au style comics amricains. Ca pourrait en rebuter plus dun. Pas moi.

Tout a pour ? un bien bon tome cohrent, dans la tendance des deux premires parutions ; le tout dans lattente de la suite de New Byzance ?

Page prcdente Page Prcdente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 99 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque