Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1002 avis et 186 séries (Note moyenne: 3.1)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  L'Epinard de Yukiko  posté le 09/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'épinard est une partie du corps de la jeune femme avec laquelle l'auteur va vivre une aventure de courte durée d'un commun accord dès le départ. Déjà le postulat est étrange, oui j'en aime un autre, mais bon ok pour rester avec toi quelques temps. On pourra trouver cela nombriliste, ne rien avoir à faire de la vie sexuelle de l'auteur, mais c'est lisible, on est finalement intrigué par l'histoire et puis après tout que ce soit de l'autobiographie ou pas, on s'en fout. C'est l'histoire d'une relation telle qu'elle a pu être vécue par plein de couples dans le monde.

J'avoue que je trouve le dessin de Boilet particulièrement agréable. Après je ne sais pas quelles sont ses techniques, s'il se base sur de la photo ou si c'est dessiné à l'aide d'un ordinateur, mais franchement c'est beau.

A part ça, l'édition de Ego comme X est très réussie et de bonne facture. C'est de la manga, bordel ! Ca peut pas être imprimé sur du papier pourri et vendu 7 euros le tome.

Nom série  K (Kana)  posté le 09/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un récit intéressant car on arrive à penser que le personnage est réel. Bien qu'il soit trop bon et généreux aussi bien que désintéressé pour être vrai, K est un alpiniste de renom qu'on appelle en dernier recours pour sauver une personne sur une montagne invaincue par exemple. Le dessin de Taniguchi est égal à lui même, très beau et fin, la représentation de la montagne est superbe, on sent qu'il prend du plaisir à dessiner ces scènes grandioses.

On trouve différentes nouvelles dans cet album, un peu sur le même mode, K vous êtes notre sauveur, K votre bon coeur vous honore. A conseiller à ceux qui aiment la montagne, la nature, les défis de l'homme face aux éléments qu'on ne peut parfois pas défier sans y perdre la vie.

Nom série  Moins d'un quart de seconde pour vivre  posté le 09/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ouvrage oubapien par excellence. Menu dessine 8 cases différentes et Trondheim doit utiliser seulement ces 8 cases au choix et de la manière dont il veut pour raconter des histoires sous forme de strips de 4 cases. Ceux-ci se suivent chronologiquement ou pas. L'objectif est fixé à 100 strips.

Passons le fait que ces cases sont assez moches, les histoires de Trondheim sont inégales. C'est toute la difficulté de l'exercice avec ce type de contrainte qui produit des résultats parfois réussis et d'autres fois moins biens. Si vous recherchez de l'humour, ce n'est pas l'album de Trondheim qu'il vous faut, c'est globalement pas très drôle.

C'est le genre de bande dessinée construite après un dîner arrosé. J'imagine bien la scène : « tiens je te dessine quelques cases là sur ces serviettes en papier et t'essaies de faire un album avec ».

Nom série  Voleurs de Chien  posté le 09/08/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'histoire de Voleurs de chien est assez classique, kidnapping - rançon - conclusion, mais est néanmoins agréable à suivre. Tous les personnages ont un petit "truc" qui fait qu'on a le sourire au coin des lèvres. Ces voleurs à la petite semaine dont l'un sort de prison et propose "le coup du siècle" sont bêtes comme leurs pieds avec des bouilles qui les rendent sympathiques. Le chauffeur de voiture écrivain est aussi un beau loser dans le genre.

Le dessin est très réussi, j'aime beaucoup les couleurs. L'édition de cette collection des éditions Paquet est très soignée avec un grand format.

Un one-shot à lire à l'occasion.

Nom série  Trois éclats blancs  posté le 25/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
« Trois éclats blancs » narre l'histoire d'un jeune ingénieur venu bâtir un phare dans un petit port breton assez peu accueillant de prime abord. Au fil des mois il réussit à tisser des liens avec les locaux et à élever les premiers murs de son phare malgré toutes les embûches qu'il rencontre sur son chemin : la météo n'est pas avec lui et il manque du soutien de ses supérieurs à Paris.

Le scénario a un schéma classique et linéaire, on suit les quelques années que le jeune ingénieur va passer dans ce village et son évolution, il prend un peu de plomb dans la tête et nul doute que cette expérience va le forger pour les années suivantes de sa carrière.

Le dessin est pour sa part très correct, les traits sont fins et chaque personnage ne ressemble pas à son voisin. Les couleurs sont bien choisies.

Bref un titre de la collection Mirages tout à fait conseillé sans être bouleversant.

Nom série  Tueur !  posté le 25/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore une très belle oeuvre de M. Hirata aussi bien sur le plan du dessin une fois de plus somptueux que de l'histoire très intéressante. Okada est un samouraï tueur obéissant à son maître pour accomplir les plus basses actions à des fins politiques. C'est une fine lame célèbre et redouté dans toute la région. Malgré cela, il n'est pas très futé et se fait parfois manipuler pour les intérêts de tel ou tel clan même quand il essaie de prendre son destin en main en refusant de rester un larbin.

Le contexte historique n'est pas toujours très facile à cerner, on se perd parfois dans les personnages, les clans et à savoir qui trahit qui pour renverser l'empereur ou qui manipule qui. Cela reste un très bon opus qui demande de la concentration dans sa lecture et qui comporte de belles scènes de passes d'armes.

Nom série  Bang Bang  posté le 20/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai acheté le premier tome un peu au feeling, la couverture aguicheuse et le nom de Trillo ont suffi à susciter mon intérêt. Autant dire que l'histoire est hard et pour adulte, le dessin d'un style réaliste est pour sa part très réussi ce qui est aussi important dans ce genre d'album, la jeune "Bang Bang" étant vraiment très belle et excitante. Les situations dans le climat de pègre chicagoane tiennent la route même si l'héroïne est souvent amenée à user de son corps, et ceci souvent de bonne volonté, pour se sortir d'un guêpier elle et sa "maman", par exemple pour tenir discret un maître chanteur.

Bref l'ensemble est de bon niveau aussi bien sur les très beaux dessins en noir et blanc que sur le scénario qui a un minimum de consistance.

Nom série  Comme des Lapins  posté le 20/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cela fait déjà quelques mois que j'avais acheté cet album d'occase, je sais pas... la couverture m'inspirait . Je ne connaissais pas plus que ça Ralf Konig auparavant. Et donc en entamant ma lecture, j'ai noté qu'il y avait sur la couverture un petit macaron "prix du scénario" au prestigieux festival de bande dessinée d'Angoulême. Je dois avouer que je suis agréablement surpris car le scénario est effectivement très intéressant et assez drôle même si ce n'est pas toujours de la plus grande finesse. D'ailleurs on suit avec beaucoup d'intérêt toute cette histoire de voisinage entre un hétéro bien membré récemment séparé et de l'autre côté de la cloison un homo à la sexualité... d'homo typique telle qu'on peut l'imaginer dans l'inconscient collectif, plutôt débridée. A son contact l'hétéro va apprendre à se décoincer un peu et assumer sa vie. C'est écrit avec assez d'intelligence et parfois entrecoupé de quelques clichés faciles, mais globalement je trouve que les anecdotes sont marrantes et les déboires de couples sonnent réalistes.

Le dessin est pour sa part bien fait, lisible et centré sur les personnages, on n'est pas ici pour admirer un superbe graphisme. Malgré ce prix à Angoulême, il semble que ce titre soit assez méconnu. Pour ma part je pense que je vais me pencher de plus près sur les autres oeuvres de Konig.

Nom série  Une Aventure de Jeanne Picquigny  posté le 20/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet avis porte uniquement sur le premier tome, qui jusqu'à sa dernière page peut se lire comme un one-shot. La dite dernière page nous laisse clairement entendre qu'il y a une ouverture pour la suite et du coup je me dis que si je tombe dessus un jour je me laisserai certainement tenter car cette première aventure m'a bien plu. Mais ce tome a un début, un milieu et une vraie fin :-)

Jeanne est une jeune et jolie jeune femme fraîchement mariée qui débarque seule en Afrique à la recherche de son père. On est dans les années 1920, je trouve l'ambiance "Afrique coloniale" très réussie, ou ça peut aussi se qualifier de safari d'un autre âge. Le rythme est bon, et on se délecte agréablement de plus de 150 pages d'un joli dessin noir et blanc. Les quelques personnages centraux sont typiques d'une aventure romanesque, ils ont chacun leur personnalité forte et on sent les clashs s'adoucir au fil des semaines au cours desquelles se déroulent l'histoire.

Bref sans en dévoiler trop, la tendresse des crocodiles est un bon opus aussi bien sur le plan narratif que graphique.

Nom série  Nostrabek  posté le 13/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Il y a des jours comme ça où c'est le pont du 14 juillet, on ne travaille pas et il fait un beau soleil, et là soudainement on a envie de poster sur BDT une oeuvre suprême découverte pendant ses dernières vacances, j'ai nommé Nostrabek.

J'ai eu la chance de tomber sur un résumé de l'histoire, ce qui m'enlève la désagréable activité d'en faire un moi-même, auprès du site de la République Libre qui héberge les connaissances de Patrick Couture sur la bande dessinée québécoise. Ce site sent fort le nationalisme québécois, mais j'en remercie son auteur car j'aurais été assez peu capable de faire aussi bien. Nous sommes donc dans le futur, quelque part au Québek (et non au Québec, eh oui l'évolution de la langue a fait son oeuvre), et nous faisons la délicate rencontre du professeur Nostrabek et de l'équipage de son vaisseau.

Le genre est axé sur la science-fiction avec des idées sur le nouvel ordre mondial de dans 200 ans somme toute pas plus débiles que dans d'autres séries du 9ème art que je ne citerai pas, Sillage par exemple, ah mince je l'ai dit. Mais le parti de l'humour et de la caricature sont également pris. Certains personnages ont des têtes de personnalités connues du 20ième siècle. Nostrabek est entouré de personnages qui ne l'aident pas dans sa tâche de sauver la Terre si je résume dans les grandes largeurs. Je dois avouer que je n'ai pas été emballé plus que ça par ma lecture, l'intrigue ne tient pas en haleine, mais je ne doute pas que cela puisse être apprécié par un garçonnet de 10 ans qui lirait cela dans son grenier poussiéreux.

Le dessin n'est pas franchement beau, les couleurs font un peu mal aux yeux, mais reconnaissons qu'il n'est pas laid (de même que Katmandou d'ailleurs).

Je me rappelle qu'en quatrième de couverture était annoncée une suite (2 albums même si ma mémoire est bonne, l'auteur avait de l'ambition) sur les aventures extraordinaires de Nostrabek et sa smala mais dans un univers différent. Il semblerait à en croire mes recherches sur la toile qu'aucun autre album ne vit le jour, et c'est fort dommage...

Nom série  Tonkaradani  posté le 12/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tonkaradani est un conte dans lequel les animaux parlent et sont mis en scène. Ils évoluent dans la vallée de Tonkaradani donc, qui est amenée à disparaître suite à la construction d'un barrage. Parmi tous les animaux, il y a une bagarre d'écureuils entre le gentil Jiro et le méchant. Cette première histoire qui donne son nom au recueil est la plus longue. Ensuite il y a plusieurs petites histoires entre 4 et 15 pages chacune qui sont toutes dans le genre du conte.

Au global, Tonkaradani est un recueil plutôt destiné aux enfants, un public adulte risque de trouver cela trop mièvre.

Nom série  Don Dracula  posté le 12/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Don Dracula est la série de Tezuka qui revisite le mythe du fameux vampire de Transylvanie. Celui-ci vit au Japon, a une mignonne petite fille, un majordome nommé Igor et vit dans un château. Il a tous les trucs classiques du vampire : ne résiste pas à l'ail, aux croix, se change en poussière à la lumière du jour etc. Chacun de ses petits travers va donner lieu à des petites histoires marrantes. Le point fort et l'axe de l'album sont en effet clairement l'humour.

Il faut dire que c'est réussi, les histoires mettent en scène le comte Dracula dans des situations cocasses, souvent à son désavantage. Tezuka le présente comme quelqu'un de sensible, vaniteux mais très bon père.
La plupart des historiettes sont indépendantes entre elles. D'ailleurs je ne savais même pas qu'il y avait un 3ème tome de prévu.

Don Dracula est un bon titre d'humour de Tezuka.

Nom série  L'Homme qui s'évada  posté le 11/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une histoire tout à fait passionnante d'un homme condamné à tort, à mort puis gracié au bagne de Cayenne, pour un crime qu'il n'a pas commis. Il sera mis à l'épreuve dans des conditions de vie inhumaines. Laurent Maffre met en scène Albert Londres dans son enquête au bagne dont le journaliste tirera un livre alertant l'opinion publique de métropole sur l'enfer de ce lieu. Il va prôner son abolition et prend position en faveur du condamné Dieudonné.

La narration est bien menée, on ne s'ennuie pas de cette lecture d'un bout à l'autre, d'abord au bagne, puis à la recherche de "la belle", la grande évasion.

De plus je trouve le dessin de Laurent Maffre assez beau à regarder, avec des têtes très typées et différentes pour chacun des personnages. L'album relié est bien fini avec du papier de bonne qualité et une couverture agréable au toucher.

Bref c'est une lecture recommandée.

Nom série  Next World  posté le 11/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans la lignée de Metropolis et Lost World, les éditions Taïfu comics proposent cette courte série de 2 petits tomes, Next World, qui fait partie des oeuvres de jeunesse de Tezuka.

On retrouve des personnages principaux, qui outre l'inspecteur Moustache, sont principalement des enfants. L'auteur introduit également un étrange peuple de petits bonshommes qui va tenter de sauver la Terre de sa proche destruction par l'approche d'une météorite géante.

On verra mieux chez Tezuka sur le plan de l'intrigue et des rebondissements ou même de l'humour même s'il y a déjà les ingrédients qu'on aime chez ce formidable raconteur d'histoires à l'imagination débordante. Il y a également des éléments politiques qui font clairement penser à la guerre est-ouest, l'auteur ancre ses récits dans son époque.
J'ai donc une certaine tendresse pour ces ouvrages qui ne sont pas indispensables tant ils sont datés et d'une trame un peu trop simpliste mais qui font partie des prémices de l'oeuvre de l'auteur.

A lire pour les fans ou pour les plus jeunes, ce genre de science-fiction peut plaire.

Nom série  Lost World  posté le 05/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On trouve dans Lost World, "le monde perdu", (ça vous fait penser à un film ? la couverture aussi ?), une partie des personnages de Métropolis et notamment l'inspecteur Moustache. Un jeune homme est également au centre de l'histoire, un enfant surdoué semble-t-il puisque directeur d'un laboratoire de recherche qui va partir en expédition sur une comète qui frôle la terre pour y récupérer des pierres d'énergie. Le professeur est super gentil tout plein et il travaille à humaniser des animaux notamment un gentil lapin qui va faire partie lui aussi de l'expédition dans l'espace.

Le scénario est riche, les péripéties parfois faciles, mais on se plaît quand même à suivre ces aventures sur un bon rythme. Lost World fait partie des premières oeuvres de Tezuka, c'est clairement pas ce qu'il a fait de mieux mais pour une histoire faite vers l'âge de 20 ans c'est déjà très fort.

Nom série  Métropolis  posté le 05/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Métropolis, hommage au film du même nom de Fritz Lang mais qui n'a rien à voir comme l'indique Tezuka dans sa postface, n'est clairement pas un indispensable de l'auteur. Ce manga fait partie de ses premières publications dans la très riche bibliographie qui sera la sienne, et on le sent. Le scénario est bien construit mais assez orienté "pour les enfants", les rebondissements sont faciles, l'humour est bien présent comme souvent chez Tezuka avec des clins d'oeil divers et variés.

Le Duc Rouge menace la stabilité de la terre après avoir créé des taches noires à la surface du soleil. Des phénomènes étranges apparaissent alors. Tezuka fait un petit clin d'oeil à Disney avec ses méchants Mickey, c'est assez drôle.
Le jeune Mitchii est un des personnages au centre de l'histoire, celui-ci est un androïde au coeur d'or et très candide qui fait immanquablement penser au futur Astro Boy.

Bref c'est un manga assez court, l'auteur avait une contrainte de 160 pages de la part de son éditeur, qui se lit bien mais qui n'a pas grand chose à voir avec le dessin animé du même nom de 2001.
Intéressant tout de même pour l'amateur de l'auteur que je suis.

Nom série  Le Vent dans les Saules  posté le 04/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le vent dans les saules, un titre bien poétique, est une série découpée en courts chapitres sur la vie de petits animaux de la forêt. Cette vie y est paisible, à la pêche entre amis par exemple, et parfois plus mouvementée comme avec le sieur Crapaud toujours imprévisible et incorrigible. J'ai lu l'intégrale en petit format, la lecture est fluide même si on a parfois des baisses d'intensité dans l'intérêt porté aux péripéties de Rat et Taupe.

Le dessin est pour sa part splendide, et on aurait envie de vivre dans les petites maisons bien aménagées des protagonistes.

A lire et recommandé mais pas toujours captivant au point d'être un indispensable pour moi.

Nom série  The Fixer  posté le 04/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On appelle « fixer » une personne locale, un autochtone qui permet d'ouvrir les barrières aux étrangers, notamment aux journalistes. Comme l'indique le sous-titre de l'album "une histoire de Sarajevo", Joe Sacco parle ici de son fixer à Sarajevo au moment des événements que l'on connaît entre serbes, bosniaques et autres. Il s'avère que le fixer n'est pas toujours très net, il profite un max de la situation et de l'argent qu'il peut se faire sur le dos des différents employeurs qu'il croise.

Le dessin est réaliste, le noir et blanc de Sacco j'aime beaucoup.

Nom série  Blaise  posté le 13/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il faut bien dire que cet album et son humour sont bien particuliers. Il est sûr que ça ne plaira pas à tout le monde, aussi bien sur le plan de l'humour justement que du dessin façon roman photo. Pour ma part certains gags ont bien marché, d'autre moins, d'autres pas. J'ai bien aimé celle de l'anniversaire par exemple. Les gags tiennent en une planche de 4 cases, avec souvent le même schéma "je pars sur un constat de départ - chute en contre pied du schéma de départ".

Venant émailler les strips 4 cases, il y a également des planches d'une case qui tournent autour d'une célébrité super gentille et tout, Zidane à demi-mots. Sympa sans plus, dommage que le cadre de la société dans lequel vit Blaise et ses parents ne soient pas plus exploré.

Et enfin détail marrant et qui n'a pas grand chose à voir, j'ai remarqué aujourd'hui que la couverture ressemblait beaucoup à celle de l'affiche du film Be Happy.

Nom série  Chaque chose  posté le 13/04/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'avais jamais rien lu de Julien Neel, jeune auteur d'une trentaine d'années, et je suis agréablement surpris par ce premier opus.
Le sujet est intéressant même si pas foncièrement neuf avec cette histoire de mémoire du père au crépuscule de sa vie, c'est sensible, drôle, autobiographique.
Le dessin est très bon, d'un style faussement naïf, les choix de couleurs sont de bon ton.
La narration est bien pensée, la structure est faite d'alternance entre souvenir de l'auteur et temps présent. Agréables souvenirs et anecdotes face à l'angoisse du présent et la maladie. Les enchaînements et passages de l'un à l'autre sont bien vus, on ne se perd pas et au fil des pages on fait le lien entre les différents personnages du passé et ceux actuels.
Bref que demande le peuple, ce one-shot est une réussite de mon point de vue.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque