Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5431 avis et 1185 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Cinema Panopticum  posté le 07/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il est vrai que cette bd totalement muette paraît très étrange. Une petite fille n'a pas assez d'argent pour la plupart des attractions d'une fête foraine.
Cependant, il y a toujours une attraction abordable. Celle-ci est plutôt mystérieuse. Elle est constituée de plusieurs projections de petites histoires différentes.

"The Hotel", le premier récit, donne le ton. C'est plutôt macabre à souhait. Il existe des hôtels où on ferait mieux de ne jamais pousser la porte ...
"The Champion" renforce la première impression. Le combat de ce champion contre la mort va réserver un sort plutôt inattendu. Le danger n'est pas toujours là où l'on croit ...
"The Expériment" nous plonge chez un oculiste qui fait une expérience plutôt bizarre sur l'un de ses patients un peu myope.
"The Prophet" est un pamphlée sur la fin du monde vu par un clochard qui porte une pancarte "this is the end". Bien évidemment, on ne croît jamais ces illuminés ! Et pourtant ...
"The Girl" termine la boucle de manière trop abrupte. On ne saura pas ce qui se passe et c'est bien dommage. Cette oeuvre demeure en effet très mystérieuse.

Du même auteur, j'ai préféré nettement 73304-23-4153-6-96-8 qui reste tout aussi étrange.

Nom série  Le Steak Haché de Damoclès  posté le 07/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Invariablement, il y a quelque chose que j'aime bien chez cet auteur. C'est toujours un plaisir maximum de découvrir ses oeuvres où il se dévoile pas forcément sous le meilleur aspect. L'écriture de la bd semble presque une thérapie à des problèmes de communication avec son entourage. L'auteur nous raconte sa vie et ces petits riens de l'existence sont passionnants. En tout cas, un bel exercice de communication !

Il est loin d'être un marginal de la société. Cependant, il n'aime pas se fondre dans la masse. Par exemple, tous les garçons aiment le football mais pas Fabcaro. Il va s'inscrire dans un club de foot puis en sera rejeté car ce n'est pas sa passion. J'ai connu pareille mésaventure à l'âge de 6 ans. Oui, il y a beaucoup de détail où l'on peut identifier les mêmes situations qu'on a vécu.

Le style d'écriture ainsi que l'humour de l'auteur me correspondent totalement. Au-delà de cela, il y a comme une même façon de penser. J'ai quelques fois tellement de mal avec d'autres auteurs alors qu'ici, cela me parait tout à fait naturel ! Tu m'étonnes !

Nom série  A l'Ombre des murs  posté le 06/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
L'univers graphique m'avait attiré de premier abord. Mise à part la beauté du dessin, il n'y a pas grand chose à retenir de cette histoire de jeunes réfractaires hostiles au système et à la Reine ou son Chambellan. C'est classique et sans surprise.

C'est également plutôt très bavard et on ne retient pas grand chose au final. On a un héros qui refuse de donner son vrai nom et quand il va le dire, cela coupe. J'ai horreur de ces effets. Cela m'énerve plus qu'autre chose.

L'éditeur Futuropolis m'a habitué à beaucoup mieux. Ce n'est pas vraiment un loupé car cela peut plaire à d'éventuels lecteurs pour son originalité par rapport à un univers décalé ou une uchronie de style steampunk.

Nom série  Star Wars - Le Cycle de Thrawn  posté le 06/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je croyais que l'Empire avait succombé avec son empereur. C'est un peu difficile à croire qu'un système totalitaire puisse survivre à la personne qui l'initie. C'est un peu comme si on avait eu l'Empire en France qui avait survécu à Napoléon en la personne d'un de ses généraux. Oui, on sent bien que tout est fait pour rallonger la sauce. L'histoire de Star Wars comme elle terminait me satisfaisait. Le cycle de Thrawn est en trop.

Bon, je ne vais pas jouer mon rabat-joie. Comme tout fan de Star Wars qui se respecte, je voulais quand même lire cette suite même si j'étais hostile à cette idée. Il y a quand même une partie du mythe qui s'effondre. En plus, le dessin n'est pas de top qualité. Cela se laisse lire bien évidemment mais le coeur n'y est plus.

Nom série  Le Dernier Mousquetaire  posté le 05/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Jason sort enfin un peu de son oeuvre habituelle même si on a droit toujours aux mêmes personnages.
Ici, il s'agit d'un mélange indigeste entre le dernier mousquetaire qui a survécu pendant 400 ans on ne sait comment et la planète Mars qui est habitée par un empereur rêvant de conquérir la Terre avec des robots dignes du film "Planète interdite". Oui, c'est kitch à souhait.

Bien entendu, même la nonchalance des protagonistes fait mal passer la pilule. On s'ennuie également très vite car les péripéties sont enfantines.
Je me demande ce que l'auteur a voulu prouver en réalisant cette bd. Un clin d'oeil aux invasions martiennes ? Etait-ce pour souligner éventuellement que c'est un OVNI dans le paysage de la bd européenne ? Un pour tous et tous pour un dans une société en perte de valeurs ? ... Bref, ce n'est pas la joie.

Nom série  Gyo  posté le 05/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Imaginez que vous êtes sur une plage du Japon et plus précisément sur l'île d'Okinawa. Vous bronzez avec votre belle fiancée allongée sur le sable chaud ou entrain de siroter un jus. Soudain, vous voyez sortir de l'eau des poissons qui marchent et pire encore des requins blancs qui vous croquent en une bouchée. Bigre ! Vous avez beau vous réfugier dans votre appartement, rien n'y fait. Les poissons attaquent et détruisent les murs pour vous bouffer ! On ne leur donne plus rien à manger ; il ne faut pas venir se plaindre !

J'ai un peu résumé le début de cette incroyable histoire à dormir debout. Il faut vraiment vous accrocher et accepter toutes les niaiseries de cette friandise digne d'une série Z. C'est acidulé à souhait comme un bonbon qu'on déguste devant un nanar. Oui, c'est marrant pour peu qu'on ne se prenne pas la tête. Il n'y a qu'un pas vers l'idiotie ...

En tout cas, je me dis qu'il n'y a que les japonais pour imaginer des histoires pareilles avec en plus une dose de sérieux. Tout cela n'est-il pas bactériologique ? On peut soit frissonner de terreur, soit rire aux éclats devant la scène où les requins provoquent des accidents de circulation. Forcément, ils doivent bien emprunter les routes !!! A découvrir car c'est une perle en 2 volumes seulement !

Nom série  La Gloire d'Héra  posté le 05/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
De l’avis général, la gloire d’Hera serait un cran en-dessous de son illustre prédécesseur « Tirésias » des mêmes auteurs. Je confirme mais il n’en demeure pas moins que ce titre reste excellent. La manière de raconter l’histoire ainsi que les différentes péripéties font de ce drame grec un must du genre.

Il est dommage que les auteurs n’aient pas continué sur cette lancée pour nous offrir d’autres histoires de cette qualité. La mythologie grecque n’a jamais été aussi bien illustrée. Par ailleurs, le dénominateur commun entre "La gloire d’Héra" et Tirésias est de raconter une histoire originale des grands héros de la mythologie grecque mais avant leur histoire officielle. C’est franchement une démarche novatrice qui nous fait découvrir ces héros sous un autre aspect pour le moins inattendu.

J’ai à peine senti l’humour de certaines situations servies par un personnage secondaire sensé apporter un peu de fraîcheur à savoir le Centaure. Le ton reste grave dans l’ensemble et l’essentiel est sauf. On passe un agréable moment en se plongeant dans ce qu’il y a de meilleur. C’est bon signe de prendre encore du plaisir après des milliers de lectures diverses. Je conseille vivement cette lecture.

Nom série  Vers le démon  posté le 03/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De Metter, c'est le fameux auteur de Shutter Island qui a défrayé un temps la chronique sur ce site. J'aime bien le style graphique incomparable de l'auteur. Il y a encore quelques années, je l'aurais rejeté car je n'aimais pas le flou dans le dessin. Les personnages sont toujours aussi méconnaissables. Avec la couleur, cela donne quelque chose de particulier. C'est ce qui fait le charme de l'oeuvre de cet auteur iconoclaste.

En ce qui concerne le récit, on a droit à un road-movie tout le long de la fameuse route 66 que j'ai également eu la chance d'emprunter. Les souvenirs reviennent : forcément ! Bon, la fin de ce récit m'a laissé totalement pantois. On ressort de cette lecture avec une étrange impression de tout cela pour ça. Oui, cela laisse un arrière goût un peu amer. Cependant, ce n'est pas forcément désagréable. La destination de ce voyage n'est pas celle que l'on croit. En effet, "Vers le démon" est également une exploration intérieure de l'âme humaine. Ouah : que c'est bien dit !

En résumé : originalité visuelle et ballade sympa au coeur de la vieille Amérique. A lire sur un fond musical signé Bob Dylan. C'est bon pour l'ambiance !

Nom série  Love Stores  posté le 03/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Love Stores : c'est une page, une histoire. Il y en aura 80. Chaque page porte le nom d'un protagoniste et on vit son histoire en 6 cases invariablement. Cela donne Marta, Henry, Sara, Luc, Maria, Elena, Rocco, Laura, Eva, Marco, Oscar, Carla... J'arrête la liste mais imaginez 80 noms qui se suivent. Vous avez déjà envie de vous arrêter à la dixième page non sans rire.

Vous allez me dire que ces personnages à peine évoqués vont vivre des choses passionnantes. Même pas ! Extrait au hasard : Licia est romantique. Licia travaille dans un call-center. Elle aime imaginer les visages des interlocuteurs. Elle aime dessiner ce qu'elle imagine. Licia accroche les dessins au mur de sa chambre. Et le soir, avant de s'endormir, elle parle avec eux. Fin. Vous aimez ? Alors, cette bd est faite pour vous.

Bon, je ne devrais pas taper sur un auteur qui revient après 30 années de longues absences dans le monde de la bd. Elfo qui est le pseudo de Giancarlo Ascari. Sa première bd date de 1977. Il préparerait actuellement un roman graphique où il serait question de sentiment, de politique et de culture : tout un programme ! Puis, il faut bien admettre que l'exercice de style était quand même difficile. Le résultat s'en ressent.

Cette compilation d'histoires est cependant plutôt bien dessinée en bichromie et mêlant différents styles.
Ce tour du monde en 80 pages m'a réellement paru fastidieux même si on doit bien admettre que certaines avaient le bon mot ou une philosophie qui ne serait pas à renier.

Nom série  Love, fragments Shanghai  posté le 03/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le manga chinois commence à faire son apparition. C'est la première oeuvre publiée hors de Chine de l'auteur âgé de seulement 27 ans. Je suis impressionné par la qualité graphique de son travail. Il faut reconnaître qu'il dessine merveilleusement bien les personnages. J'aime réellement le trait fin et élégant. Enfin, un peu de grâce dans le manga ! Cela manquait.

Le second bon point est la colorisation complète de l'album ce qui est plutôt rare pour un manga même si cela existe. J'apprécie bien la couleur et je le dis tout fort. Les puristes du noir et blanc devront m'excuser...

Par contre, sur le fond, c'est pas vraiment la joie. Le récit est à la limite très mièvre. J'ai pas apprécié également la forme d'autocongratulation de l'auteur à la postface signée par l'auteur. En effet, ses amis se sont demandé si les personnages étaient inspirés du réel. Réponse de l'auteur : bien sûr ! J'aurais envie d'enchaîner: et alors, cela change quoi ? Est-ce que cette histoire d'amour déçu m'a fait rêver ou même palpiter ? Non, pas vraiment !

Le thème exploité dans cette oeuvre : pourquoi prendre le risque de réveiller des sentiments depuis longtemps enfouis ? Peut-être vaudrait-il mieux se contenter d'en savourer le souvenir ? J'aurais appris quelque chose de mémorable ! Non, je rigole... Bôf, bôf. Un trois étoiles pour encourager la bd chinoise et pour la qualité graphique.

Nom série  Dis-moi quelque chose  posté le 03/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les oeuvres de Jason se suivent et se ressemblent toutes. Il y a les mêmes personnages récurrents qui reviennent dans des rôles sensiblement différents. J'ai presque l'impression de lire toujours la même chose. Cela va un moment puis cela devient lassant.

En l'occurrence, il s'agissait de l'une des premières oeuvres de l'auteur. Je dois avouer que je n'ai pas aimé ce récit car je n'ai pas très bien compris l'histoire tant les scènes s'enchevêtrent les unes avec les autres avec des personnages différents. On perd le fil conducteur assez rapidement à moins d'être extrêmement attentifs. Comme il y a absence de dialogues, on n'est pas aidé !

Nom série  La Sirène des pompiers  posté le 02/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dès que je vois une bd sur les sirènes, je ne résiste pas. Je me presse de la lire. Je suis comme envouté par le charme des sirènes ou du moins leur chant d'amour. C'est quand même étrange cette fascination ! La sirène des pompiers m'a également fait cet effet. Et je dois dire que je n'ai pas été déçu du voyage !

J'avoue ne pas savoir pourquoi cela s'intitule la sirène des pompiers quand je ne vois pas de soldats du feu, ni même le moindre incendie à éteindre sauf à considérer que la sirène fait brûler le feu de la passion. Par contre, il est question d'art avec un grand "A", de galerie, d'exposition, de critiques et de tableaux. Une sirène est devenue le sujet d'étude d'un peintre avide qui se servira d'elle. Or, bien mal acquis ne profite jamais comme chacun sait. Et surtout pas avec les sirènes !

J'ai beaucoup aimé l'originalité de cette histoire et même la tournure inattendue qu'elle prend. Les auteurs se sont risqués à un exercice plutôt périlleux et je trouve qu'ils ont réussi leur pari. En attendant, mon rêve serait également de rencontrer une sirène afin de nager éternellement. Si seulement c'était possible !

Nom série  La Fin du monde  posté le 02/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Futuropolis est la collection par excellence qui me plaît. Il faut dire qu'en lecteur exigeant, j'ai rarement été déçu par les titres proposés par cet Editeur hors du commun. Il y a souvent des one shot et des romans graphiques. Bref, que des choses qui me ravissent.

Ce titre un rien évocateur avait une couverture assez étrange qui m'a donné envie d'en savoir plus. Oui, c'est une pure merveille que je conseille à la lecture. Beaucoup de choses justes ont été dites dans les avis précédents. Mon but étant de ne pas reproduire un concert de louanges au demeurant justifié, je voudrais juste m'attacher à un petit détail qui a emporté totalement ma conviction. Ce genre de détail qui font que cela le fait ou pas...

On a une héroïne qui évolue dans un monde où le climat semble totalement déréglé. On se croirait dans le film de Roland Emmerich à savoir Le jour d'après. Il n'arrête pas de pleuvoir sur la ville où des inondations ont lieu. Le copain de notre héroïne semble affolé par la situation que les médias amplifient. Cela me rappelle d'ailleurs cette épidémie actuelle de grippe A où il n'y a pas un jour qui passe sans que cela soit évoqué à tort ou à travers. On n'entend que parler de cela jusque dans les entreprises. Les gens ont peur etc...

Et au milieu de toute cette agitation de fin du monde, pour en revenir à la bd, la jeune fille s'en fout totalement. Elle passe au travers. Elle est d'ailleurs plongée dans une espèce de méditation dont elle ignore la cause. Il va y avoir une aventure extraordinaire où la mort sera même un personnage à part (dans une curieuse représentation bien trouvée). Oui, il y a quelque chose de vraiment unique et original qui semble sortir des sentiers battus par le vent de la sinistrose. A lire de toute urgence !

Nom série  Tao Bang  posté le 02/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est vrai que des histoires d'héroic fantasy composé d'un groupe pas très homogène qui font une quête, il y en a plein notamment chez l'éditeur Soleil. Delcourt Série B semblait suivre la même voie arlestonienne avec cette série. Oui, le scénario ne paraissait pas d'une créativité débordante en puisant dans les ressorts de ce qui existe déjà.

Cependant, je dois bien avouer que c'était très divertissant à la lecture. On ne s'ennuie jamais et j'ai trouvé que le début était pas mal. Le personnage de Tao Bang n'apparaît que vers la fin du premier tome. Bref, c'était prometteur...

Par ailleurs, j'ai trouvé un charme non désuet à ce traitement graphique. Le trait est d'ailleurs légèrement effacé et la colorisation n'est pas vive. Cela donne un caractère assez particulier à l'ensemble qui pourra plaire ou pas.

Il est dommage que l'action ait pris rapidement le pas dans un second tome paru 6 ans après le premier. Trop d'évènements en si peu de pages tue le plaisir. On a senti l'empressement des auteurs à terminer ce qui aurait pu donner lieu à une formidable saga.

Nom série  Le Cirque Aléatoire  posté le 01/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Quand on commence la lecture, on se dit que de grandes choses se préparent et qu'on va vivre une aventure très intéressante. On déchantera très vite.

Pourtant, les personnages sont intéressants à défaut d'être attachants. Il y aura beaucoup de lourdeurs également. Les clins d'œil sont toujours acceptables dans une œuvre. Ils deviennent un inconvénient majeur quand tout tourne autour. Je pense à la reprise de la fameuse série TV Les mystères de l'Ouest comme une parodie du genre. Franchement, cela ne le fait pas !

Au final, bien que l'on ne s'ennuie pas, on trouvera l'ensemble bien léger. On aurait aimé un peu plus d'originalité.

Nom série  Biotope  posté le 01/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a quelque chose de réellement original dans ce récit qui m'a bien plu. C'est à la fois une ambiance de vieux polar avec un commissaire à la recherche du coupable d'un crime et de la science-fiction pure puisque l'action se passe au milieu d'une station scientifique perdue dans l'océan vert d'une planète. Oui, ce mélange de genres entre l'enquête policière et une science-fiction écologique m'a paru très intéressant.

On se prend très vite de sympathie pour le personnage principal le commissaire Toussaint. Il évolue dans un milieu où la claustrophobie vous saisit rapidement. Il y a interdiction de sortir pour ne pas modifier l'écosystème d'une lointaine planète végétale qu'étudient des scientifiques. Par ailleurs, les communications avec la lointaine planète Terre sont coupées.

On arrive à se demander si l'intrusion de ce flic au milieu de ce vase clos renvoie à la vraie problématique de ce récit. Le tout est vraiment traité intelligemment avec un dessin simple et efficace. Oui, il existe deux types d'œuvres : celle qui ont un message et qui le font passer de manière claire et les autres...

Le second tome sera moins bon que le premier qui avait élevé la barre très haut. Je n'aime pas les fins ouvertes. Les explications aux mystères posés au départ seront données malheureusement de manière trop abruptes et non amenées. Pour autant, l'ensemble demeure réellement divertissant avec une ambiance oppressante très bien reconstituée. Une bonne surprise !

Nom série  Le Naufragé de Mémoria  posté le 01/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette histoire aurait pu être très intéressante même si elle reprend des thèmes déjà exploités dans d'autres oeuvres cinématographiques comme Matrix qui semble être la référence. Il est également question d'une matrice... Les univers parallèles donnent lieu à une multitude d'intrigues plus ou moins originaux. J'aime pas par contre le repompage à une sauce différente (ici on prend un New-York des années 30).

Par ailleurs, on va complètement se perdre dans les méandres de ce récit. Peut-on être nulle part et partout à la fois ? Même si on accepte tous les postulats de départ, on n'éprouve aucun plaisir à cette lecture qui mélange réalité, réalité virtuelle et monde parallèle. Je ne trouve pas que ces concepts sont habilement exploités : au contraire...

Le dessin et la colorisation étaient plutôt réussis : il faut le reconnaître. Cela donnait réellement envie de s'y plonger. Cependant, il faut s'accrocher pour pouvoir comprendre la moindre parcelle d'image. Oui, c'est une bd prise de tête : n'ayons pas peur des mots ! A réserver aux inconditionnels !

Nom série  The Legend of Zelda - Ocarina of time  posté le 30/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime les mangas courts et je dois également avouer que "Zelda - Ocarina of time" a été mon jeu vidéo préféré par excellence sur Nintendo 64. J'ai délaissé depuis quelques temps déjà les consoles au profit de la BD. Mes enfants ont de toute façon pris le relais...

Je voulais également par nostalgie découvrir ce qu'un Zelda pouvait être sur le support de la bande dessinée. L'adaptation me semble réussie mais pas parfaite. On a bien sûr beaucoup de plaisir à retrouver tous les personnages et les lieux qui composent cet univers si particulier : Link, le village des kokiris, l'arbre Mojo, la terre d'Hyrule...

J'aurais peut-être voulu une version colorisée qui me semblait plus appropriée. Cependant, le dessin est sympa avec une action assez fluide dans l'ensemble. On connait l'histoire pour peu qu'on ait été un joueur invétéré. En effet, cela suit fidèlement la trame du jeu.

Du coup, j'ai ressorti la vieille console (parmi toutes celles qui s'empilent) pour faire découvrir ce jeu mythique à mes enfants. Ils liront sans doute la bd dans la foulée du moment. Oui, la nostalgie nous fait faire bien des choses...

Nom série  L'univers des Super-Héros DC par Alan Moore  posté le 30/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas trouvé mon compte dans l'univers des supers-héros par Alan Moore. Cela a été divertissant mais sans plus. Pourtant, cet auteur nous avait habitués à beaucoup mieux. From Hell ainsi que Watchmen figurent parmi mes lectures cultes. Que dire également de l'excellent V pour Vendetta qui donnait une dimension plus politique à l'univers du comics.

Là, j'ai la réelle impression de reculer en arrière à défaut d'avancer en avant ! Les histoires sont des plus classiques à défaut d'être rébarbatives. Il n'y a pas ce supplément d'âme qui élève notre conscience. Non, c'est plutôt un magma d'association de super-héros costumés contre de vilains méchants qui veulent leur peau pour dominer le monde. Les couleurs sont toujours aussi flashies pour l'occasion. J'ai presque l'impression que c'est plutôt destiné à un public moins adulte ou à des nostalgiques auxquels cela fera certainement plaisir.

Bon, je garde quand même à l'esprit que la volonté de l'éditeur est d'exploiter au maximum l'oeuvre d'Alan Moore en repiochant dans son passé afin de vendre sur son seul nom. Attention : ce n'est pas condamnable en soi ! Après, c'est à nous lecteur de savoir faire la différence...

Nom série  Fausse Garde (Pankat)  posté le 30/10/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet avis porte sur la dernière édition où on en sensé connaître la fin de cette histoire. Fausse garde est un récit qui se base sur les jeux de combats. Visiblement, ce thème semble fasciner bien des auteurs de tous horizons différents. Ici, cela se décline dans une cité totalement imaginaire au milieu d'un grand désert. Il est également question d'une école ayant sa discipline et un entraînement rigoureux.

Je n'ai pas trop aimé le dessin un peu trop graveleux. Je trouve que le trait rend les personnages vulgaires. Bref, ce n'est pas la beauté qui prime. Etait-ce pour souligner que le combat est un sport rude ? Sans doute.

Le pankat n'est finalement qu'un prétexte à cette histoire. On assiste plutôt au combat acharné entre un maître et un ancien disciple à travers une nouvelle recrue qui semble être le héros de ce récit. Un héros qui d'ailleurs va s'adonner à des actes crapuleux tout le long de l'histoire et qui ne sera pas du tout inquiété pour de tels actes monstrueux. Dès lors, il perdra la sympathie du lecteur que semble encore lui accorder l'auteur. Entre le bien et le mal, il faut choisir ...

Cela se laisse pourtant lire et il y a de bons passages. Certes, les scènes de combat m'ont été particulièrement rébarbatives. Pour autant, il y avait de bonnes idées mais qui ont été maladroitement exploitées.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 270 272 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque