Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5238 avis et 1102 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Les Morin-Lourdel  posté le 07/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
4 tomes en 12 ans... l'attente a dû être longue pour les amateurs. Fort heureusement, ma découverte de cette série de l'excellente collection "Vécu" est toute récente!

Lorsqu'on découvre les images de la première planche, on se dit que les personnages sont dessinés assez bizarrement. Leurs silhouettes s'élancent de manière un peu élégante avec un contour un peu imprécis.

On s'habitue progressivement au trait jusqu'à l'apprécier car il s'inscrit assez bien dans le cadrage de l'époque. Une amélioration est même perceptible dans le tome 2.
Cependant, le tome 3 change de traitement graphique et le 4 de dessinateur! On a réellement du mal à s'y faire tant c'est brutal. C'est bien la première fois que j'ai eu à subir un tel changement du dessin. Et dire que je m'étais plaint sur Le Maître de Jeu !

Le scénario nous plonge dans la France des années 30 puis dans celle de Vichy. Nous suivons le destin des deux familles: l'une d'origine modeste et l'autre beaucoup plus riche.
C'est passionnant car on se concentre sur le parcours de deux hommes que tout oppose: Nicolas Morini, un fils d'émigré italien, extrêmement ambitieux et celui de Hughes de Lourdel, un jeune médecin issue de la noblesse bourgeoise et qui a cependant des idées très humanistes proche des syndicats.

On a du mal à croire à ce décalage des genres mais on se laisse vite entraîner par l'histoire. C'est une véritable saga qui est principalement tiré par Nicolas dont la personnalité fascine et attire notre attention. Le second héros de l'histoire apparaît bien fade en comparaison.
Ceux-ci vont d'ailleurs se rencontrer brièvement dans le troisième tome mais il n'en ressort rien pour l'avancée du scénario.

Un gros reproche: les auteurs se sont servis de chaque faits historiques pour les inclure de manière systématique dans leur récit. Je prends un seul exemple: la manifestation d'extrême-droite du 4 février 1934 où comme par hasard un couple va se former. Les discussions des personnages tournent autour de la politique et c'est un véritable bonheur pour des férus d'histoire. Comme dit, rien n'est laissé au hasard du moins dans les deux premiers tomes. Le troisième tome traite de la défaite de la France en 1940. Le dernier retrace la vie sous la France de Vichy (l'opposition entre la résistance et la collaboration).

Par ailleurs, il y a des situations et des réactions des personnages qui sont purement stéréotypés. J'ai même l'impression que leur évolution est trop radicale. Nous avons dans le tome 1 une ravissante Adrienne qui est maligne et têtue pour terminer dans le quatrième tome comme une pauvre fille sous la dépendance totale de son mari. On se demande encore si c'est la même d'autant que le changement de dessinateur n'aide pas à une bonne harmonisation de l'ensemble.

C'est vrai que la conclusion amène à la réflexion suivante: on juge les gens sans les connaître. On pense qu'un tel peut être un héros alors que c'est un vrai salaud et que tel autre est plutôt lâche alors que c'est pas forcément vrai. La vie est quelquefois très injuste en accordant du mérite à des gens peu scrupuleux. Finalement, il faut pas juger une personne sur un minimum de critères. C'est sans doute pareil pour la bd...

En tout cas, cette bd mérite toute votre attention. Cela fait style grande saga familiale mais c'est une partie de l'histoire de France qui est visitée et qui nous permet véritablement de mieux comprendre cette époque trouble et de ne pas juger en toute impunité.

Nom série  Yakari  posté le 06/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Yakari est un jeune garçon capable de parler aux animaux et de se faire comprendre d'eux. Il est entouré de Grand Aigle, son totem protecteur, et Petit Tonnerre, son petit cheval fougueux. Cependant, Yakari est un gentil héros auquel il arrive des aventures bien prévisibles. La morale est toujours sauve grâce à la patte de l'auteur Dérib très imprégné d'une certaine culture. Nos enfants l'adorent et c'est bien l'essentiel !

Quant à moi, je trouve qu'il manque à cette série quelque chose pour l'élever au panthéon des séries "culte" de jeunesse... Peut-être un peu de modernité et d'exigence, tout simplement. Il reste que les valeurs morales transmises ne sont pas à remettre en question. C'est utile dans un monde qui perd petit à petit ses repères.

Nom série  Michel Vaillant  posté le 06/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Autant j'ai aimé l'adaptation en film bien que moyenne, autant je fuis cette bd au graphisme digne de la vieille école.

Je n'arrive pas à comprendre la quantité extraordinaire de tomes car les histoires sont purement répétitives. Peut-être est-ce seulement pour justifier l'étalage dans les rayons de supermarché.

A ranger sur l'étagère de votre grand-père !

Nom série  Lotus de Jade  posté le 06/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est dommage car nous avons là un dessin absolument merveilleux pour un si piètre scénario. Des découpages fluides avec des couleurs harmonieuses pour le plaisir des yeux.

Je ne suis pas réfractaire au genre, loin de là ! Mais j'ai besoin de ressentir de la profondeur dans un personnage. Un graphisme d'un esthétisme absolu ne suffit pas. Cette fainéantise intellectuelle se fera sans moi ! La série a d'ailleurs été abandonné et ce n'est pas sans raison.

Nom série  O.A.S  posté le 06/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une pluie d'explosion s'abat sur Alger lors de la "nuit bleue" en Mars 1962. Un navire en partance pour Marseille avec une cargaison d'oranges quitte le port. A son bord, un équipage aux opinions politiques différentes sur la question algérienne. Le débat sur l'indépendance faisait rage et le Général de Gaulle était l'objet de toutes les attaques.

Cependant, il n'y a pas que des oranges dans le fond de la cale mais également deux passagers clandestins : un agent secret qui ramène sa proie à Paris : une jeune et belle Aischa. Celle-ci est en fait un agent de l'OAS car c'est une harki qui va tenter de séduire le capitaine de ce navire marchand. Elle prépare un attentat grâce à un avion miniature télécommandé chargé d'explosif. J'ai appris d'ailleurs que le 22 Novembre 1964, à Strasbourg, le Général de Gaulle échappa à un nouvel attentat de l'OAS qui avait utilisé un petit avion téléguidé bourré de plastic alors qu'il fêtait ce jour là ses 74 ans.

Tout cela peut paraître très intéressant sur le plan historique si on est un peu féru sur le sujet, mais le traitement qui en est fait dans ce récit est catastrophique avec un dessin à la limite de l'amateurisme. Par ailleurs, je n'ai pas trop apprécié le parti pris par l'auteur bien que courageux dans ses opinions. Le sujet mérite simplement plus de considération qu'une affaire de barbouzes et d'infidélité.

Nom série  Ether Glister  posté le 06/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne suis pas parvenu à m'adapter au trait du dessin avec ses touches sombres très colorées tout le long de l'album. Nous sommes parfois à la limite du croquis ! Quand c'est le cas, généralement je parviens à l'oublier si le scénario est à la hauteur. Cependant, en l'espèce, c'est loin d'être le cas !

Nous avons cependant, une narration qui d'emblée nous plante le décors : une planète jadis unie a été victime d'une guerre fratricide qui l'a coupée en deux séparé par un immense mur. Or ce conflit arrange la situation des puissances des deux camps. La planète est devenue empoisonnée et seul une pilule miracle pourrait en venir à bout. La découverte est réalisée par un savant aussitôt assassiné. Sa femme parvient à s'échapper avec le prototype. Le reste ne sera que course-poursuite...

C'est une science-fiction finalement assez classique qui ne révolutionnera pas le genre. Mais encore une fois, la lecture peut s'avérer agréable pour peu qu'on ferme les yeux sur certains aspects... ce qui n'est pas mon cas. 2 tomes en huit ans, je ne crois pas à une suite.

Nom série  Intox  posté le 05/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est bizarre mais je n'ai pas réussi également à dépasser le tome 1 tant le scénario m'a paru aussi indigeste que médiocre (et vous me forcerez pas à lire la suite car ce fut un calvaire!). Et pourtant avec le monde des médias, il y avait de quoi faire.

Mais ces histoires de complot et de manipulation à grande échelle ne sortent pas du lot habituel dont on nous abreuve. "Intox" est une série vite oubliable car point d'originalité.

Nom série  Popotka le petit Sioux  posté le 05/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les aventures d'un jeune indien dont chaque tome nous délivre une bonne leçon de morale. Destiné uniquement au moins de 10 ans (à moins de conserver une âme d'enfant). Cela sera pour les parents très agréable de leur conter ces récits divertissants et abordables au pied du lit juste avant le coucher. Le graphisme est d'ailleurs très agréable.

Ces histoires humanistes et écologiques proches de la nature ne dépassent de toute façon pas la trentaine de page. C'est presque un récit initiatique aux valeurs universelles pour tous les enfants du monde. La mondialisation dans l'univers de la bd.

Nom série  Brune  posté le 05/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'histoire commence par une naissance le 1er janvier 1900. Un prêtre assiste à un difficile accouchement et prévoit qu'un démon est né, que le mal va s'abattre sur le siècle à venir... Nous enchaînons la seconde page par le diable dessiné par un jeune Hitler réprimandé par son prêtre-professeur. Là, je me dis qu'il y a forcément une association entre cette première page et la seconde. Mais, Hitler est né en 1889 en Autriche. Alors, erreur de l'auteur concernant la datation de cette naissance? C'est presque impardonnable.

Le reste du récit est composé d'une partie de cache-cache sur les toits pour échapper à l'oppresseur avec toujours l'apparition de ce mystérieux homme en noir qui tire les ficelles d'Hitler comme s'il était une marionnette ayant signé un pacte de sang avec le diable. Curieuse théorie que celle qui instrumentalise Hitler.

La fin du récit se termine par les évènement tragique du Reichstag en flamme en 1933 qui précipita la dictature nazie et les pleins pouvoirs à cet homme diabolique. Et là, je ne peux m'empêcher de penser que ce petit homme est arrivé au pouvoir grâce à l'incrédulité des gens appuyé vraisemblablement par des riches industriels et des médias complaisants, qu'il incarne l'espoir aux yeux de beaucoup de gens pour échapper à la faillite morale... Certes, le temps des dictatures est révolu. Mais un homme peut gagner le pouvoir pour servir ses intérêts et ceux de sa caste tout en maintenant l'inégalité entre les riches et les pauvres et en la justifiant en désignant des boucs émissaires. C'est quand même effrayant de vérité comme l'histoire peut se reproduire tout en empruntant des voies plus subtiles!

Par ailleurs, je dois reconnaître que le dessin est magnifique notamment les dernières planches avec cette colorisation noire et blanche. On est presque déçu à la fin que le récit se termine aussi abruptement. On aurait voulu une suite. Mais la petite histoire de ces gens va rejoindre celle de l'Histoire qu'on connaît.

Nom série  Nomad  posté le 05/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une Bd de science-fiction au graphisme très épuré. Je n'ai pas aimé pour différentes raisons combinées.

Tout d'abord l'évocation de ce conflit entre les USA et le Brésil m'a paru totalement incrédule d'autant qu'aucune explication n'est donnée dans un premier temps. On nous balance ceci comme cela et on doit faire avec. Or, cette démarche est loin de me satisfaire.

Par ailleurs, j'ai l'impression que les cases sont vides... et surtout vides de sens. Cette science-fiction est aujourd'hui révolue ce qui fait que ce manga à la française apparaît comme totalement désuète.

Les errances mouvementées de ce jeune homme au pouvoir incommensurable ne m'ont pas convaincu.

Nom série  Christophe Colomb  posté le 05/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette bd purement historique raconte l'expédition et les découvertes de Christophe Colomb. Elle incite sur le côté négatif de celle-ci : les pillages, massacre et dévastation du peuple indigène.

Elle insiste également beaucoup sur le fait que Colomb a toujours cru qu'il avait découvert l'Asie et donc une nouvelle route à l'Ouest.
Pas de grande "découverte" pour un lecteur averti mise à part peut-être l'ingratitude des rois d'Espagne car Colomb mourut pauvre et délaissé.

Il est dommage que ce récit soit sur un ton très académique. A la rigueur, l'achat serait utile pour nos enfants afin qu'ils puissent apprendre cette histoire passionnante par le biais de la bd. Finalement, la retranscription de cette biographie pourrait apparaître comme tout à fait honorable.

Nom série  Les Fées noires  posté le 30/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette histoire en trois tomes quelque peu ésotérique ne gagne ni en clarté, ni en profondeur. C'est véritablement un fouilli mystique sur fond de complot royal et autre révolution parisienne.

Le trait n’a pas évolué depuis le premier tome, il reste hésitant, voire parfois grossier et la mise en couleur ne parvient pas à masquer ces déficiences. Certes, les trois tomes conservent de fait une certaine unité graphique, mais c’est pour le moins minimaliste.

La trame « satanisante » déjà archi-exploitée est sans grand intérêt! Ce scénario tape en effet dans le grandguignolesque et les aspects ésotériques les plus nébuleux. Les dialogues sombrent dans un charabia pseudo-mystique et on tourne les pages très difficilement. Que dire également d'une conclusion un peu abrupte?

On ressent déjà les mêmes codes que l'auteur Pecau utilisera plus tard pour ces séries liées à Arcanes avec un petit peu plus de succès lié à une meilleure maîtrise. Ici, on ne ressent aucune émotion, on ne perçoit aucun mouvement…

Un scénario ne doit pas s'alourdir inutilement au risque de noyer le lecteur et de lui jeter à la face sa propre inculture. Amis lecteurs, un bon conseil, passez votre chemin !

Nom série  L'Envolée sauvage  posté le 29/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les auteurs nous livrent une composition émouvante et d'une grande justesse. Une merveille de délicatesse qui, au-delà de sa portée politique du portrait acerbe d'une France pétainiste, touche véritablement par son humanisme. L'intrigue peut sembler simpliste mais point de démagogie ou de manichéisme. Juste un message d'espoir et de tolérance.

Une bd bouleversante ! De la grande bd : puissante et surprenante, haletante et dérangeante.Ce récit puise toute sa force dans la fuite d'un petit garçon d'origine juive d'un monde devenu fou afin d'échapper à l'horreur nazie et dans une quête absolue de liberté comme pour les oiseaux qui partent faire leur migration pour revenir dans des jours meilleurs.

L'envolée sauvage est d'une impressionnante virtuosité. Une colorisation belle et efficace qui participe à pondérer le caractère sombre de l'ensemble. Bref, une oeuvre bourrée d'émotion à découvrir...

Nom série  La vie en rose ou l'obsessionnelle poursuite du bonheur  posté le 29/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je ne connaissais pas l'auteure, à savoir Florence Cestac, n'étant pas un habitué des bd d'humour. Cependant, j'aime bien sortir parfois des sentiers battus...

Ici, l'auteure nous livre une vision bien personnelle du bonheur du genre "le bonheur, on doit le traquer partout".Nous suivons par conséquent la vie de Noémie de sa naissance à sa vieillesse dans une joviale autopsie.

Pourtant, j'ai pas été très emballé ! D'abord, par le dessin que je trouve bien pâle malgré un style graphique très flashy. Puis ensuite et surtout, par l'humour que je ne trouve pas drôle.

Ringardise est le mot qui me vient à l'esprit pour définir ce que je viens de lire. Des certitudes et des clichés à gogo. Trop poussif pour esquisser le moindre sourire. Désolé mais ce n'est pas mon genre de bd !

Nom série  La lettre froissée  posté le 28/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis un grand fan du dessin de Servais : il est réellement au top. Je possède d'ailleurs la plupart de ses dernières oeuvres. On retrouve ici néanmoins toujours les mêmes thèmes : le rôle de la forêt, les villages, la campagne, les oiseaux... Cela commence à en devenir lassant car l'auteur ne surprend plus.

L'histoire concerne un sujet très poignant de la seconde guerre mondiale dans la lignée de l'excellent film de Spielberg, mon réalisateur préféré, "La liste de Schindler". Le premier tome est tout bonnement excellent. Le second, un peu moins. Le problème récurrent chez Servais, c'est qu'il ne sait pas terminer ses histoires en apothéose. Cela pourrait être bien meilleur.

J'ai pas trop compris où l'auteur voulait en venir dans sa conclusion de ce récit. Nous avons un petit Sylvain qui dénonce par dépit amoureux, ce qui entraînera des conséquences dramatiques. Or, il ne paiera pas pour ces crimes. La morale n'est pas sauve. Il manque quelque chose...

Nom série  Les déesses  posté le 28/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La civilisation de la Crète minoenne est rarement abordée en bd. On lui préfère nettement la civilisation égyptienne qui rayonnait à travers le monde antique. Pourtant, cette civilisation crétoise était brillante et a disparu en très peu de temps sans que nul ne sache pourquoi alors qu'elle était à son apogée (15 siècles avant JC).

Un archéologue fouillant le site de Malia, l'antique cité minoenne, va tenter de percer ce mystère à l'aide d'une consoeur américaine dans les années 30. L'histoire de ce récit est en effet située à deux époques différentes ce qui constitue un exercice de style difficile (un peu à la manière de l'excellente série Djinn).

Ici, nous avons droit à des dessins réalistes qui ont du charme et qui permettent de se plonger dans la reconstitution d'une réalité passée. Le souci du détail donne véritablement du crédit à l'histoire, c'est assez rare pour le souligner. L'auteur a fait de réelles recherches historiques appuyées par des professeurs d'archéologie grecque. On pourra simplement regretter des personnages trop stéréotypés.

Cependant, au crédit, on pourra également remarquer une narration fluide et intelligente. On ne s'ennuie pas dans l'enchaînement des situations. Une vraie lecture plaisir d'une nouvelle série historique de la collection "Vécu".

Nom série  Imago Mundi  posté le 27/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Beaucoup d'invraisemblances qui nuisent à la véracité des récits... Un dessin résolument moderne mais froid et distant et parfois tellement incorrect tant il manque de la finesse dans les détails (exemple: page 22 du tome 10 où le corps de notre héroïne gonfle et dégonfle d'une case à l'autre sans autre raison apparente qu'une mauvaise qualité que même un lecteur facile pourrait déceler)... Une bd d'aventure avec des personnages figés, sans réelle consistance et stéréotypés.

L'emboîtement des couvertures de chaque diptyque crée un petit tableau sympathique mais c'est pas innovant. De la vraie bd pop-corn avec un zeste de mystère au début pour appâter le lecteur. Il ne se passe finalement pas grand chose à y regarder de près. On a l'impression que l'histoire tourne à vide. Bref, pas de réelles nouveautés entre des explications scientifiques et des phrases bien balancées. J'ai pas réussi à accrocher.

Je demeure perplexe devant un rythme de parution qui semble effréné. Cette série marche-t'elle si bien commercialement ? Voilà, une vraie énigme !

Nom série  Compagnons de fortune  posté le 27/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
En lisant cette bd, je n'avais aucun a priori négatif. J'aime plutôt bien le dessin de Franz. Mais le courant n'est pas passé pour différentes raisons qui tiennent notamment à un scénario qui utilise tous les poncifs du genre concernant la piraterie.

Les filles sont toujours dévêtues, même la bonne petite anglaise au doux nom de Priscillia. Ce n'est pas pour me déplaire mais là, c'est trop car cela n'apporte rien à l'histoire proprement dite. Des personnages sont développés puis disparaissent sans laisser de trace (exemple: le jeune Francis Drake). Et il y a ceux qui reviennent toujours, même truffés de plomb (le pirate "Pas de quartier" et son oiseau Archimède).

Le héros Andrew, (un comptable) est un jeune blanc bec énervant. Bref, aucune profondeur dans les personnages. Le ton du récit oscille résolument entre le grave et le trop léger. C'est cette alternance subite qui passe mal.

On est très loin de Long John Silver par comparaison !

Nom série  Oncle Picsou  posté le 26/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Là encore, j'étais également lecteur du fameux "Picsou Magazine" et de "Mickey Parade" qui relatait très souvent les aventures sonnantes et trébuchantes de notre pingre favori.

Aussi, quand les éditions Dargaud ont sorti Picsou en BD dans les années 80, j'étais le premier lecteur assidu. Nostalgie quand tu nous tient !
Pour tout dire, je préférais Picsou à Mickey qui m'énervait avec son côté "héros irréprochable".

Mon seul regret : ne pas avoir dans ma collection la fameuse "Jeunesse de Picsou". Malgré mes recherches, je ne le trouve pas. Il va bien falloir que je fasse une croix dessus.

Nom série  Sélection BD Walt Disney  posté le 26/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Walt Disney a baigné toute mon enfance. J'étais un lecteur assidu du journal de Mickey. Ma grand-mère m'avait offert plusieurs titres de cette fabuleuse collection. J'adorais ces histoires qui me faisaient rêver. Aujourd'hui, je regarde cela avec un autre oeil et je trouverais ces récits plutôt naïf.

Cependant, au nom d'une certaine nostalgie, je ne veux pas médire sur ce qui était une part de magie et de mon enfance. Ma passion pour la bd a commencé par Mickey au tout début... avant même les premiers Astérix ou Tintin. Curieux parcours que le mien : avoir commencé par les comics...

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 258 260 262 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque