Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4672 avis et 1076 séries (Note moyenne: 2.89)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Notes  posté le 01/03/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Enfin lu cette série qui est considérée comme le chef d'oeuvre de Boulet. J'avais déjà vu quelques notes sur internet, mais globalement je ne connaissais pas trop le blog de Boulet vu que c'est pas trop mon truc de suivre un blog BD tous les jours.

J'ai bien aimé dans l'ensemble quoique la qualité est inégale. Il y a des moments que j'ai bien aimés et d'autres moins. Le tome 8 qui regroupe principalement les récits que Boulet a fait durant les différentes 24 heures de la bande dessinée m'a paru plus faible que les autres vu que les histoires en question ne m'ont pas trop passionné et que je n'étais intéressé que par les notes que Boulet mettait entre chaque histoire.

Ses notes partent un peu dans tous les sens vu qu'on peut passer de l'autobiographique à de la fiction et parfois le but de l'auteur n'est pas de faire rire. Je trouve qu'au niveau humour Boulet s'en sort bien même si certaines histoires humoristiques n'ont pas marché sur moi. J'aimais surtout lorsqu'il racontait des délires du genre sa vision de la fin du monde.

Au final, c'est une série pas mal, mais je suis un peu moins enthousiaste que plusieurs posteurs à cause de plusieurs notes que je n'ai pas trop appréciées, ce qui fait que je ne donne 'que' 3 étoiles. Et puis si le petit format ne m'a pas dérangé la plupart du temps, il y a tout de même plusieurs notes avec plein de cases par pages et donc cela fait en sorte que les cases sont petites et lire des petites cases dans un petit format c'est un peu chiant.

Nom série  Justice League international  posté le 07/09/2016 (dernière MAJ le 26/02/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série propose un run qui est considéré comme un des meilleurs de la Justice League. Comme je n'ai pas lu beaucoup d'histoires de cette équipe je ne sais pas si c'est vrai, mais après lecture et relecture des deux premiers tomes, je suis un peu mi-figue, mi-raisin.

Il y a des trucs que j'ai aimés et d'autres non. Déjà je trouve qu'il y a une amélioration au fil des numéros et que le tome 2 est meilleur que le premier tome. Il faut dire que les auteurs semblent un peu se chercher dans les numéros et qu'ils mettent tranquillement en place des éléments clés de leurs run comme Maxwell Lord, le milliardaire un peu ambigu qui devient le sponsor de l'équipe.

Au niveau des intrigues, cela va du moyen au bon divertissement de super-héros. L'humour me fait sourire, il y a des bons personnages (quoique je trouve certains sous-utilisés) et le dessin est pas mal même s'il fait vieillot. Le problème, c'est qu'on est déjà à la moitié du run de DeMatteis et Griffen et pour l'instant je ne vois pas en quoi leur travail sort du lot. Comme je l'ai écrit, leur travail est considéré comme excellent alors que moi cela ne dépasse pas le stade du sympathique sans plus avec quelques scènes mémorables.

Il est à noter qu'on retrouve dans le premier tome un cross-over avec le Suicide Squad qu'on retrouvait déjà dans leurs intégrale (donc oui il y a deux albums avec les deux mêmes numéros) et il y a aussi d'autres crossovers dans les deux tomes et qui se laissent lire sans plus.

Nom série  Une Soeur  posté le 24/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu cet album uniquement parce qu'il figurait dans le thème des prix lecteurs BDThèque 2017. Ce n'est pas un récit qui va me donner envie de lire le reste de l'oeuvre de Vivès, mais au moins il a réussi à faire en sorte que je ne m'ennuie pas, ce qui est un progrès j'imagine.

Cela raconte la vie d'un adolescent en vacances qui rencontre une fille qui va devenir son premier amour. Ce n'est pas le genre d'histoire qui me passionne, mais comme je l'ai déjà écrit l'auteur fait en sorte que je ne m'ennuie pas trop. La narration est fluide et le rythme est bon. Le scénario est sans réelle surprise, mais c'est pas trop grave.

La fille est vraiment un gros fantasme masculin : elle va vivre avec le héros, elle est plus vieille et mature, elle est rebelle et en même temps gentille, elle est impudique et va faire des trucs sexuels avec le héros (cela reste soft quand même) et bien sûr elle est jolie et elle a des gros seins (enfin, on n'est pas au même niveau qu'un manga pour ados où les adolescentes ont des gros bonnets F qui bougent tout le temps, mais ils sont tout de même gros). Je pense que j'aurais plus accroché si je l'avais lu ado parce que j'aurais bien aimé voir une adolescente comme ça débarquer chez moi.

Au final, un album qui ne m'a pas trop touché, mais ça se laisse lire.

Nom série  Star Wars - Legacy  posté le 22/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’adore le travail de John Ostrander sur le comics Suicide Squad et j'avais envie de lire d'autres de ses séries. Malheureusement ce qui est disponible en français est surtout sa contribution à l'univers des bandes dessinées Star Wars. C'est une franchise qui me laisse indifférent hormis quelques personnages et quelques concepts (le film le plus récent que j'ai vu c'était l'épisode 2 et c'était avant que le 3 sorte pour vous donnez une idée de la priorité que j'accorde à cet univers....). J'ai tout de même voulu essayer une série Star Wars d'Ostrander et j'ai lu cette série qui me semblait la plus intéressante vu que cela se passe dans le futur alors que les personnages que nous connaissons tout sont morts et remplacés par des nouveaux.

J'ai lu les deux premiers tomes que je ne compte pas lira la suite. On retrouve des éléments dans les intrigues qui m'ont fait penser à ce que j'aime dans la Suicide Squad d'Ostrander : des personnages intelligents qui s'affrontent avec de la stratégie, des intrigues politiques, etc. Sauf qu'à aucun moment j'étais excité par ce que je lisais. Les personnages et les situations m'ont laissé de marbre et je n'ai rien trouvé d'intéressant dans ses deux premiers tomes qui m'ont grandement ennuyé. Et puis j'ai pas aimé le dessin.

J'ai un peu l'impression que les gens responsables de la franchise ont peur de prendre des risques. On retrouve toujours les mêmes éléments (quoique comme je ne suis pas un grand connaisseur j'ai peut-être tort). Ainsi on retrouve des Siths parce que ce sont les seuls méchants de la galaxie apparemment et il y a un Skywalker dont la personnalité me rappelle un peu Anakin lorsqu'il était ado/jeune adulte.

Au final, c'est pas une mauvaise série si on aime Star Wars. C'était pas un truc pour moi.

Nom série  Jessie Jane  posté le 20/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série qui n'a duré que deux tomes et c'est dommage parce qu'il y avait du potentiel.

J'aime bien le dessin de Mazel que je trouve dynamique et qui fait partie du dessin à gros nez franco-belge que j'apprécie. Quant au scénario, je trouve que le point fort se situe au niveau des personnages, autant les principaux que les secondaires, qui sont hauts en couleurs. Ils apportent plusieurs situations qui m'ont fait sourire.

Il manque toutefois quelque chose pour que je trouve cela captivant et, parfois, l'humour est un peu lourd. Je note que j'ai mieux aimé la deuxième grande aventure que la première donc s'ils avaient continué peut-être qu'ils auraient fini par créer des albums qui me captivent ? A noter que j'ai lu l'intégrale qui contient aussi une histoire courte non publiée en album qui est sans intérêt et aussi la parodie érotique en deux pages que Mazel a faite pour la série 'Parodies'.

Nom série  Hultrasson  posté le 20/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je précise que je n'ai lu que les deux derniers tomes et je n'ai pas envie de fouiller toutes les bouquineries de la province du Québec pour trouver les tomes que je n'ai pas lus.

Hultrasson fait partie des nombreuses séries Dupuis que je connaissais de nom depuis mon enfance sans avoir lu un seul album. En effet, la bibliothèque municipale était remplie d'albums Dupuis des années 80 voire même des années 70 qui se terminaient par deux pages présentant le catalogue Dupuis dont ce Hultrasson qui m'intriguait un peu vu que le scénario du dernier album est de Tillieux.

Après lecture des deux tomes, je comprends que cette série n'ait pas connu beaucoup de succès. Elle semble surfer sur le succès d'Astérix vu que cela met en vedette un groupe de guerriers d'une période historique et que c'est plein de jeux de mots. Sauf qu'Astérix peut se lire à tout âge alors qu'ici j'ai vraiment le sentiment que cela s'adresse uniquement aux jeunes et même à un public plus jeunes que d'autres séries Dupuis de l'époque comme 'Gil Jourdan' ou 'Johan et Pirlouit'.

Les gags ne sont pas marrants, les péripéties sont poussives et le personnage principal ainsi que ses deux ennemis récurrents sont vraiment sans intérêt. J'admets que le tome scénarisé par Tillieux est mieux que l'autre album, mais cela reste trop enfantin pour un adulte.

Quant au dessin, j'ai bien aimé. Les deux dessinateurs ont chacun leur style (un des méchants a même un physique différent dans les deux tomes que j'ai lus) qui respecte la tradition de la BD gros-nez Dupuis. Ils n'atteint pas le niveau des meilleurs de cette catégorie, mais cela reste du bon travail.

Nom série  Alain Brisant - S.O.S. Bagarreur  posté le 20/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un vieux récit du journal de Spirou que j'ai lu pour le nom des auteurs.

C'est un récit réaliste et c'est peut-être un peu trop réaliste car il ne se passe pas grand chose de bien captivant alors qu'on met en vedette un groupe de bateaux chargé de faire le sauvetage d'autres bateaux. C'était un métier que je ne connaissais pas et je pense que cela aurait pu être le point de départ d'une grande aventure, mais c'est tristement réaliste avec aucune fantaisie. Les personnages sont peu attachants et rien ne m'a excité dans ce récit.

Il faut savoir que Tillieux a voulu être marin et du coup dans cet album il montre sa passion sauf que moi j'en ai rien à foutre de la vie des marins. Je pense que cela s'adresse surtout aux lecteurs qui aiment la vie en mer. Je trouve ce scénariste beaucoup mieux dans des récits qui mélangent l'aventure, le policier et l'humour. Le dessin réaliste de Follet manque de dynamisme et je préfère le style qu'il va adopter plus tard, notamment dans des séries comme 'Terreur'.

Nom série  Calypso (Cosey)  posté le 19/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cosey est un auteur qui ne m'a jamais trop touché et c'est pas cet album qui va me faire adorer son oeuvre.

Le dessin est correct quoique je ne suis pas fan de son style. Le scénario m'a ennuyé hormis peut-être la scène qui introduit la vieille folle et son idée de faux kidnapping. Je pensais qu'il allait enfin se passer quelque chose d'excitant et ben non. C'est le genre de récit qui m’ennuie tellement que j'ai l'impression qu'il ne se passe rien même lorsqu'il se passe plein de choses. Il faut dire que le scénario est centré sur des personnages qui me laissent indifférent.

Bref, le genre de récit qui ne possède rien de mémorable à mes yeux et que j'oublie facilement une fois l'album fermé.

Nom série  Chocolate Girl  posté le 18/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Deuxième manga de ce mangaka que je lis et je suis déçu.

Ce manga se laisse lire. Il y a des bons moments grâce à l'humour et l’héroïne est attachante, mais à part cela ce manga m'a semblé moyen. Le problème, c'est que ce que j'avais aimé dans 'Ma Petite Maîtresse' était la relation entre l’héroïne et son amoureux qui était son ancien serviteur lorsqu'elle était enfant et les deux s’échangeaient des rôles de dominant-dominé selon les scènes et cela m'a semblé original pour un manga de romance.

Ici, c'est typiquement l'histoire d'une femme un peu irresponsable et nunuche qui rencontre un beau gosse glacial, mais qui finalement est plus gentil qu'il n'y parait. Bon au moins cela se passe entre une agente et un acteur, ce qui change des mangas romantiques qui se passent dans une école, mais ce n'est pas assez pour que je trouve le récit passionnant.

À réserver aux fans de l'auteure et aux femmes qui fantasment sur les hommes qui sont méchants au début et puis qui tombent amoureux de l’héroïne.

Nom série  Yakuza Moon  posté le 18/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un peu déçu par cette adaptation d'une autobiographie d'une fille de yakuza.

Je n'ai rien à dire au niveau du scénario. C'est rare de voir le point de vue d'une femme qui a vécu dans le milieu criminel et c'est intéressant. On voit à quel point ce milieu fait mal aux femmes qui ne sont que des objets sexuels pour ces hommes violents.

J'étais un peu surpris que le père soit au final peu présent. En fait, il apparaît plusieurs fois, mais je pensais que j'allais avoir droit à un truc du genre la vie quotidienne d'une petite fille qui a une vie différente à cause d'un papa yakuza alors que ce moment de la vie de l'auteure est survolé et on a surtout droit à sa vie lorsqu'elle est plus vieille et qu'elle est en pleine déchéance. C'est un récit noir qui n'a pas peur de montrer le pire de l'être humain alors avis aux âmes sensibles....

Mon problème vient du dessin que j'ai trouvé moche. Je veux pas être méchant, mais je n'ai pas du tout apprécié ce dessin qui m'a semblé amateur par moment, comme si je lisais un fanzine. Si j'avais apprécié le dessin j'aurais surement plus accroché et mieux apprécié ce one-shot et j'aurais mis 4 étoiles sans problème, mais là je me retrouve avec un dessin qui m'a empêché d'aimer totalement cet album.

Dommage.

Nom série  Gleipnir  posté le 16/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un adolescent normal peut un jour soudainement se transformer en monstre (et il a l'air d'une mascotte ridicule) sans qu'il sache trop pourquoi. Une fille de son école découvre son secret et elle connait les monstres vu que sa sœur s'est transformée en monstre et a tué ses parents avant de disparaître. Elle va donc faire du chantage car elle veut l'utiliser pour retrouver sa sœur et en plus ils se font attaquer par un autre monstre donc ils vont vite faire équipe pour pouvoir survivre.

Ce manga commence bien. L'histoire est pas mal et j'ai bien envie de lire la suite pour en apprendre plus sur les monstres et j'ai un peu l'impression que c'est encore un récit qui utilise des métaphores pour parler de l'adolescence vu que pour le moment il semblerait que seuls les ados peuvent devenir un monstre et on a droit à des trucs comme la fille qui peut rentrer dans le corps du garçon lorsqu'il est un monstre et j'ai vraiment eu l'impression que c'était une métamorphose sexuelle (il faut dire qu'on voit la fille en petite culotte dans presque la moitié de ces scènes donc c'est un peu dur de ne pas penser au sexe). Les deux personnages principaux sont assez attachants et leurs relations entre eux sont intriguantes.

Donc c'est un manga qui commence sur une bonne note et il y a du potentiel pour que cela devienne encore meilleur au fil des tomes.

Nom série  Les Nouvelles aventures de Sibylline  posté le 16/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Sibylline fait partie des séries Dupuis qui ont bercé mon enfance et encore aujourd'hui je relis avec plaisir ses aventures. J'ai toutefois eu un peu peur en apprenant cette reprise de ce personnage.

Après avoir lu le premier tome, ce n'est pas la pire reprise que j'ai lue, mais je ne suis qu'à demi convaincu. Graphiquement, c'est pas mal avec un dessinateur qui respecte le style de Macherot. C'est plus le scénario que j'ai trouvé moyen. Il y a quelques bonnes idées et les nouveaux personnages présents dans cet album ne sont pas mauvais, mais l'ennui c'est que Corteggiani semble avoir de la difficulté à rendre son scénario intéressant. Le récit traîne en longueur alors que l'album ne fait que 30 pages ! Cela se laisse lire sans plus et je ne suis pas certain que cela va exciter les enfants d'aujourd'hui ou les vieux nostalgiques.

La quatrième de couverture annonce un nouvel album à paraître. J'espère que Corteggiani va être mieux inspiré et si c'est pas le cas j'espère qu'on va trouver un meilleur scénariste.

Nom série  Les Grandes aventures de Romano Scarpa  posté le 16/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu quelques histoires de Scarpa lorsque j'étais petit, mais je connais peu son œuvre et donc mon avis pour le moment porte uniquement sur le premier tome de cette intégrale qui marque les débuts de l'auteur dans l'univers de Disney et je n'ai aucun doute qu'il va s'améliorer au fil du temps. Je pense donc qu'au fil des ans mon avis va changer en lisant les intégrales suivantes et que je vais sûrement finir par conseiller l'achat et peut-être même que je vais augmenter ma note.

Scarpa est sans aucun doute l'auteur italien des bande dessinées Disney le plus important tellement il a apporté à cet univers en inventant plusieurs personnages qui définissent l'école italienne des histoires Disney, une école qui m'a apporté plusieurs moments de bonheur durant ma jeunesse et que j'affectionne. C'est donc avec curiosité et enthousiasme que j'ai lu cette intégrale.

La qualité est un peu inégale et un problème c'est que plusieurs histoires durent beaucoup de pages (je parle de 40-60 pages) et du coup si une longue histoire ne me plaisait pas ou me semblait moyenne, cela faisait beaucoup de pages de gâchées ce qui explique pourquoi je ne conseille pas un achat parce que j'ai pas aimé au moins le tiers de l'album.

Les deux histoires qui sortent du lot sont la première et la dernière ce qui est assez rigolo parce que cela veut dire que j'ai surtout aimé la première BD Disney dessinée par Scarpa et la première qu'il a scénarisée et dessinée. Ah oui parce qu'il a scénarisé uniquement la dernière histoire contrairement à ce que tous les autres sites qui vous font croire qu'il est auteur unique. Toutes les autres histoires sont scénarisées par un auteur que je ne connaissais pas : Guido Martina. Heureusement que je suis là pour rétablir la vérité. Je suis le nouveau Bob Woodward.

Donc les histoires sont inégales et elles toutes un coté un peu naïf ce qui est normal vu le public-cible. Il y a trois histoires que je n'ai pas aimé du tout : les deux sur l'univers de Blanche-Neige et celle parue dans un almanach qui servait uniquement de transition entre différentes histoires. Les deux histoires de Blanche-Neige sont assez bizarres : la reine, Blanche-Neige et le prince ont un style plus réaliste que les autres personnages et en plus dans la première histoire il y a oiseau qui parle et chante. Depuis quand il y a des animaux parlants dans Blanche-Neige ?!

Ce ne sont pas les seules bizarreries de l'album : ainsi le Chapelier Fou d'Alice au pays des merveilles apparaît dans une histoire de Mickey, les personnages de l'univers de Mickey et de l'univers de Donald sont présents ensemble dans deux histoires de Noël et les Rapetous ont un look un peu différent. Selon le rédactionnel, c'était normal à l'époque que des personnages de films Disney n'appartenant pas à l'univers de Mickey et de Donald apparaissent dans les bds sans explication et de réunir tous les personnages durant les fêtes récurrentes comme Noël. À noter que dans la deuxième histoire de Noël il y a une erreur de dessin qui a fait en sorte que j'ai du relire l'histoire pour bien comprendre un point dans le scénario que je n'avais pas du tout compris. La meilleure histoire est la première vu qu'on retrouve Mickey en mode détective contre le Fantôme Noir, un méchant que j'adore.

Donc au final un premier tome inégal, mais qui montre le potentiel de Scarpa et son dessin est déjà sympathique à regarder. Je conseille un emprunt et le public-cible est clairement les enfants ainsi que les adultes nostalgiques fans des BDS Disney.

Nom série  Nightwing rebirth  posté le 15/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai lu que le premier tome qui m'a tellement ennuyé que je n'ai pas envie de lire la suite.

Pour ceux qui ne le savent pas, le premier Robin, Dick Grayson, n'est plus Robin dans les comics depuis les années 80 où il s'est émancipé de Batman et est devenu le super-héros Nightwing.

On suit deux aventures de Nightwing ici quoique cela pourrait être la même vu que la deuxième est un peu la suite de la première. Dans le premier récit, Nightwing affronte la cour des hiboux, une confrérie de méchants, et il est aidé par un mystérieux homme masqué qu'il ne connait pas. Le second récit se concentre sur ce mystérieux homme masqué qui a des motivations cachées au sujet de Nightwing.

Les deux histoires m'ont ennuyé. La cour des hiboux sont des méchants qui ne m'intéressent pas du tout et si le mystérieux homme masqué est vaguement intriguant au début, lorsque j'ai su ses motivations je me suis rendu compte à quel point le deuxième récit était rempli de clichés. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas spoiler, mais ce qui se passe durant ce récit je l'ai déjà vu des dizaines de fois et on apporte des révélations qui m'ont semblé inutile.

Je sais que l'univers de Batman dure depuis tellement longtemps que c'est dur de trouver des idées originales, mais le minimum que je demande c'est d'être diverti. J'ai déjà lu des histoires remplies de clichés qui réussissaient à me divertir et ici je me suis juste ennuyé. À la limite, quelques scènes qui montrent les relations entre Dick Grayson et son entourage (Batman, le dernier Robin, Batgirl) sortent du lot, mais c'est peu pour sauver l'album.

Nom série  FudaFudak, l'endroit qui scintille  posté le 15/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'auteure est une chinoise qui s'est installée à Paris (ce qui explique pourquoi son trait me semblait un peu plus 'Franco-belge' que les auteurs dessinateurs chinois que je ne connais) qui est allée vivre chez une amie à Taiwan pour raconter le combat qu'elle mène avec un groupe d'aborigènes de l’île, les Amis, contre un projet immobilier.

C'est un album intéressant qui parle d'un sujet que je ne connaissais pas (je savais même pas qu'il y avait eu des groupes d'aborigènes à Taiwan avant la colonisation par les chinois). L'auteure parle de ce qu'elle a vécu lors de son séjour sur l’île et aussi de sujets variés sur les aborigènes et comme je vis moi même dans un pays avec des groupes autochtones plusieurs choses m'ont semblé familières : l'histoire officielle qui présente pendant plusieurs décennies les colonisateurs comme des civilisés et les aborigènes comme des barbares, les aborigènes qui voient leurs cultures disparaître et qui doivent se battre pour sauver le peu qu'ils leur reste, les aborigènes qui ne sont pas écoutés par le gouvernement pendant longtemps, etc.

Le seul truc que je peux reprocher c'est que j'aurais voulu en apprendre plus sur l'histoire de l’île, un sujet que l'auteure ne fait que survoler un peu. À par ça c'est une lecture instructive et sympathique. J'ai bien aimé le dessin.

Nom série  Dans l'ombre de la peur - Le Big Data et nous  posté le 15/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Une bande dessinée qui parle de la vie privée bafouée par les réseaux sociaux comme facebook ou google qui prennent les données personnelles des gens pour les vendre aux publicitaires par exemple.

Je connais le phénomène vu que j'ai remarqué des trucs du genre je vais sur le site d'une chaine de restaurants deux-trois fois et du coup sur plusieurs sites que je visite régulièrement avec de la pub il y avait comme par hasard de la pub pour ce restaurant ! Et encore je ne savais pas tout ce que les auteurs montrent dans cet album. J'ai vu à quel point la technologie a changé notre vie privée et c'est intéressant.

Le problème est que si le sujet est intéressant, les auteurs ne réussissent pas à rendre leur livre passionnant à lire. J'ai trouvé le traitement froid et verbeux. On est loin de type comme Scott McCloud ou Davodeau qui sont capables de parler de manière éducative sans être chiants.

C'est donc un album que je trouve utile (quoique la situation américaine est différente de ce qui se passe en France et en Europe comme l'explique la note de l'éditeur à la fin de l'album), mais ce n'est pas non plus un immanquable vu que je n'ai jamais réussi à avoir du plaisir en lisant cette bande dessinée.

Nom série  Betty Boob  posté le 15/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'irais pas jusqu'à crier au chef d'oeuvre, mais c'est un bon album qui réussit à parler d'un sujet grave (le cancer du sein) sans tomber dans le mélodramatique. J'ai aussi eu l'impression que les auteurs voulaient aussi aborder le sujet du culte de la beauté avec cette pauvre femme qui devient au début indésirable parce qu'elle n'a qu'un sein.

L'histoire est pratiquement muette et donc l'album se lit plutôt vite. Les auteures communiquent bien les émotions des personnages et c'est facile de deviner ce qui se passe alors qu'il y a aucun mots. Le personnage principal est attachant et il y a des moments émouvants qui ont bien fonctionné sur moi. Le dessin est vraiment sublime et j'ai bien aimé l'admirer.

Nom série  Les Gardiens de Terre-4  posté le 14/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3.5

Je précise que Ditko a dessiné toutes les histoires de ce recueil et qu'il s'occupait des scénarios, mais pas des dialogues ce qui explique le collectif sur la fiche (j'étais trop paresseux pour inclure tous les dialoguistes).

Commençons cet avis avec un peu d'histoire: Charlton Comics était un éditeur de comics américain qui a duré quelques décennies avant d'être racheté dans les années 80 par DC Comics qui a intégré les super-héros de Charlton dans leurs univers (tout d'abord en indiquant qu'ils vivaient sur Terre-4 et ensuite en faisant fusionner cet terre avec celle des super-héros DC Comics durant Crisis on Infinite Earths).

D'ailleurs ces super-héros étaient censés être les vedettes d'une histoire écrite par Alan Moore, mais DC a préféré que cette histoire mette en vedettes des nouveaux personnages après qu'ils aient vu ce qu'Alan Moore avait prévu de faire avec les personnages de Charlton Comics. Du coup on a eu droit à 'Watchmen' où les personnages sont basés sur ceux de Charlton Comics. Ici on retrouve Captain Atom, Nightshade, Blue Beetle et la Question qui ont servi de bases pour Dr Manhattan, Spectre Soyeux, le Hibou et Rorschach et si on adore Watchmen comme moi, c'est assez rigolo de comparer les personnages avec leurs modèles.

Cette intégrale reprend le travail de Steve Ditko chez cet éditeur durant les années 60-70 (quoique je suis pratiquement certains que toutes les histoires publiées dans les années 70 étaient produites dans les années 60 et n'ont juste pas été publiées parce que les séries de super-héros de Charlton n'avaient pas trop marché à l'époque). Il continue les aventures de Captain Atom, crée un second Blue Beetle, crée la Question et Nightshade ainsi que des personnages secondaires et des méchants.

J'aime bien le dessin de Ditko et j'étais impatient de lire cet album. Après lecture, je trouve que globalement c'est bon, mais certaines histoires sont moyennes. Je préviens que pour aimer il faut comme moi ne pas trop être allergique aux vieux comics. On retrouve la naïveté de l'époque et des tics comme le héros parle tout seul (mention spécial pour lorsque Captain Atom dit qu'il a perdu ses pouvoirs et du coup les méchants l’apprennent et le capture....Il est un peu con Atom).

Les meilleures histoires sont celles de Blue Beetle. On a des intrigues qui se suivent à chaque histoire et la situation évolue rapidement pour une série qui n'a connu que quelques histoires. De plus Ditko fait des trucs qui étaient révolutionnaires pour l'époque. Par exemple, un truc chiant dans les comics c'est lorsque le méchant capture le héros et ne pense même pas à le démasquer. Et ben ici les méchants essaient de démasquer Blue Beetle et il a fait en sorte que son masque reste coller sauf si on fait une certaine action que lui seul connait. Dommage que la série s'est arrêté avant que Ditko finisse une des sous-intrigues de la série.

Les histoires de Captain Atom sont pas mal non plus même si le personnage lui même n'est pas intéressant. J'ai préféré les autres personnages dont un duo de clowns méchants qui m'a fait penser au Joker et à Harley Quinn (personnage qui n'a été introduite que des décennies plus tard).

Les histoires de la Question sont les moins intéressantes de la série. Déjà hormis une histoire les récits le mettant en vedette sont courtes, mais aussi parce que le héros sert de propagande politique pour Ditko qui était fan d'objectivisme, la philosophie développée par Ayn Rand. Déjà que je ne suis pas fan d'elle, mais en plus il n'y a aucune subtilité dans le scénario. Ainsi la Question est un être droit dans un monde de corrompus et les gens sont des moutons qui ne font que suivre la majorité alors que la Question ne suit que son jugement et il a toujours raison. Franchement sa seule histoire longue est pratiquement 25 pages sur pourquoi l'objectivisme c'est bien. Et encore le personnage reste soft comparé à un autre personnage de Ditko créé ensuite, Mr A qui a aussi servi de base pour Rorschach (il y a tout de même un récit qui se termine avec la Question qui laisse des vilains mourir). Le personnage sera beaucoup plus intéressant par la suite lorsqu'il sera utilisé par d'autres auteurs.

A noter que la seule histoire de Blue Beetle que je n'ai pas aimée est aussi à cause des opinions politiques peu subtiles de Ditko (d'ailleurs la Question apparaît) sur l'art contemporain. Je n'ai aucun problème à ce qu'un auteur mette ses opinions politiques dans ses histoires, mais là non seulement je n’adhère pas au discours, mais c'est totalement manichéen et ça m'énerve ! D'ailleurs on peut retrouver de l'objectivisme dans Spider-Man et c'est fait de manière plus subtile.

Bref, tout ça pour dire que c'est un album à lire pour les fans de Steve Ditko et de vieux comics, mais il y a quelques défauts.

Nom série  Ma Petite Maîtresse  posté le 13/02/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
3.5

C'est le premier manga de cette mangaka que je ne connaissais pas que je lis et j'ai bien envie de mieux connaitre son oeuvre.

On a droit à une jeune femme qui se fait engager comme secrétaire et son supérieur se trouve être son ancien domestique du temps où sa famille était riche et il veut encore être son serviteur ! C'est vraiment le genre de série romantique que je peux lire avec amusement parce que j'aime bien le couple et j'ai bien envie de voir ce qu'il va leur arriver. Évidemment, il y a des clichés (on dirait qu'un nouveau rival arrive de nulle part pratiquement à chaque tome), mais c'est tellement bien fait que cela ne me dérange pas.

Un truc que j'ai trouvé intéressant c'est que même si Dômoto veut être le serviteur de Chôko, il y a plusieurs fois où il est dominant. Il y a un genre de jeu de rôle entre les deux où le rapport dominant/dominé varie selon les scènes et c'est un truc que j'aime bien. Leurs relations évoluent au fil des tomes et comme c'est un manga pour jeunes femmes, on retrouve un peu d'érotisme et on est loin des mangas pour public adolescent où les couples ont de la difficulté à s'avouer leurs sentiments et à s'embrasser durant des dizaines de tomes.

Il y a un bon mélange d'humour et de drame même si parfois il y a un peu trop d'humour dans certaines situations. Parfois on dirait que c'est pas grave que l’héroïne se fait harceler sexuellement. Le dessin est pas mal.

Nom série  Une vie : Winston Smith (1903-1984)  posté le 27/01/2018 (dernière MAJ le 11/02/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas accroché à cette biographie quoiqu'il faut dire que je n'ai lu que les deux premiers tomes qui raconte la jeunesse de cet écrivain-journaliste.

Déjà au niveau technique il y a plusieurs choses que je n'ai pas aimé: le dessin n'a pas de personnalité et c'est le genre de dessin réaliste que je trouve sans âme. Au niveau de la narration, je la trouve froide et lourde.

Bref, cela partait mal pour que j'apprécie cette série, mais en plus le scénario m'a vite ennuyé. Cela se passe la majeure partie dans un établissement scolaire britannique et j'ai déjà lu ou vu des œuvres de fictions se passant dans ce genre d'environnement et j'ai eu l'impression de rien apprendre de nouveau. Hormis peut-être deux ou trois scènes, j'ai trouvé la jeunesse de Winston Smith sans intérêt et je me fichais de ce qui pouvait lui arriver. Le troisième tome qui se passe dans la Chine des années 20 me semble un peu plus intéressant et je vais le lire lorsqu'il sera enfin disponible à ma bibliothèque, mais je ne l'attends pas avec impatience.

Mise à jour

Bon ben j'ai lu ce tome 3 et s'il est un peu plus intéressant que les deux premiers tomes, je n'ai toujours pas réussi à rentrer dans le récit et rien ne me semble mémorable. Je ne vais pas lire plus d'albums de cette série.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 234 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque