Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1022 avis et 337 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Errance en mer rouge  posté le 11/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album a un petit côté trompeur. Au début on pourrait penser qu’il s’agit d’un documentaire. Le début de l’histoire (un homme qui part s’installer à Djibouti), une mise en page qui sort des sentiers battu avec des croquis se mêlant aux cases traditionnelles ou encore la présence de photos sur certaines pages… Mais ce n’est pas ça, ou pas que ça. Car il y a bien une histoire fictive et romancée qui vient s’ajouter aux éléments basés sur les faits réels de la trame de départ.

Ce mélange est ma foi plutôt réussi. On est partagé entre ce côté documentaire qui permet la découverte d’un pays, ses coutumes et son mode de vie. Et de l’autre une histoire tendance polar également inspirée de fait réels puisqu’elle met en scène les fameux pirates somaliens dont on entend régulièrement parler aux informations. Le mix est équilibré et agréable autant pour le côté documentaire que pour le côté fictif.

120 pages lues d’une traite, même si je ne me suis pas spécialement attaché aux protagonistes. Je n’ai pas non plus trop été sensible aux souffrances et aux interrogations du héros mais cela n’empêche pas de passer un bon moment avec cet album.

Nom série  Vercingétorix  posté le 11/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Glénat lance une nouvelle collection sur les personnages qui ont fait l’Histoire. De Vercingétorix j’avoue qu’il ne me restait pas grand-chose hormis quelques souvenirs de ma scolarité. Ce personnage était dans mon esprit le symbole de la résistance des Gaulois face à l’envahisseur Romain. C’est avec un a priori très positif que je me suis lancé dans cette lecture, et je n’ai pas été déçu.

On a là un vrai récit historique qui retrace les grandes batailles contre César. J’ai particulièrement bien aimé comment les choix tactiques des 2 camps sont mis en lumière. D’un côté, Vercingétorix brûlant ses villes et ses vivres pour affaiblir l’ennemi qui ne pourrait plus voler de la nourriture. De l’autre César divisant son armée pour prendre les Gaulois à revers. On avait 2 vrais stratèges face à face se rendant coup pour coup.

Le récit arrive très bien à se rendre intéressant. Ce n’est pas du tout lourd ou rébarbatif, au contraire. Tout ça est bien mis en images et du coup on a un album qui remplit parfaitement son rôle : rendre l’Histoire accessible de manière divertissante.

Nom série  L' Astrolabe de glace  posté le 29/09/2011 (dernière MAJ le 06/03/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Antonio Palma fait ses débuts dans la BD avec cette série et nul doute qu'on reverra ce jeune dessinateur. Son style est très agréable, le trait est moderne et précis. Il est autant à l'aise avec les décors, soignés et détaillés, qu'avec les personnages dont les visages sont bien expressifs.
Dès les premières pages l'immersion est garantie, on voyage avec plaisir des prisons turques à Rome en passant par Venise, ou encore les plaines de l'Italie.

Cette aventure nous entraîne sur les traces d'un livre ancien d'une valeur inestimable. Le héros, un talentueux scientifique égyptien semble être l'homme le plus à même de récupérer ce livre et surtout d'en comprendre le sens. Mais de nombreuses personnes convoitent également cet ouvrage. Cela ne lui facilitera pas la tâche. L'intrigue est prenante et soulève pas mal de questions : que contient ce mystérieux livre ? Pourquoi tous ces gens veulent-ils se l'approprier ?

D'autant plus qu'il va aussi falloir faire avec l'armée germanique qui assiège Rome. Bref tout est particulièrement hostile pour notre héros. Il règne au sein de cette armée un climat bizarre : des mercenaires prêts à trahir leur camp pour pas grand chose.

Tout ces éléments donnent une histoire riche, très plaisante à suivre. Le cadre est original et convient à merveille à l'intrigue.

Tome 2
Je ne sais pas si les 3 années qui séparent les 2 tomes de ce diptyque y sont pour quelques choses, mais ma seconde lecture du premier tome m'a beaucoup moins enthousiasmé et la découverte du second tome n'a pas réglé le tir.

Je trouve toujours que le dessinateur à un talent fou mais le style a évolué et je suis moins convaincu par le résultat proposé dans le second opus. L'aspect 'photo' et les personnages trop figés m'a moins ravi les pupilles. Quand à l'histoire, j'irais presque à dire que je l'ai trouvé quelconque. On est assez loin du voyage et de l'aventure ressenti en première lecture.

Nom série  Un reportage d'Hubert Paris, envoyé spécial  posté le 06/03/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pas complétement un documentaire, pas du tout une fiction, cet album aborde avec brio le sujet de l’immigration clandestine. On suit les investigations d’un jeune journaliste qui part sur le terrain à la rencontre de maghrébins prêts à tout pour tenter leur chance en Europe. Tout, c’est à dire traverser dans une barque surchargée qui a toutes les chances de couler ou s’accrocher sur l’essieu d’un camion, avec une issue guère plus prometteuse.

A travers l’avancée de l’enquête on découvre tout un tas de choses qui donnent vraiment à réfléchir. D’abord les conditions de vie dans leur pays, là pas trop de surprise, ça ne fait pas rêver. Par contre on en apprend pas mal sur un système de traite des êtres humains dans le sud de l’Espagne. Ca fait assez froid dans le dos, tout ça pour manger des fraises en hiver dans le reste de l’Europe… gloups.

Le ton de ce docu-fiction est très juste et très prenant, l’album se lit d’une traite. On n’a pas le coté lourd qu’on pourrait avoir dans un banal documentaire qui donnerait des chiffres et des statistiques. C’est pas le propos, on suit à travers cette histoire plus ou moins fictive ce qu’il se passe d’un bout à l’autre de la chaine. Et ça marche, on s’intéresse au destin des différents protagonistes et on apprend des choses intéressantes sur le sujet.

L’objectif de cet album est parfaitement atteint. Bravo.

Nom série  La Princesse des Glaces  posté le 26/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne connais pas le roman d'origine donc je ne pourrais pas dire si l'adaptation est fidèle au bouquin. Par contre je peux dire qu'elle est réussie tant j'ai trouvé cette lecture agréable et prenante.

La double page initiale permettant de présenter tous les protagonistes est une très bonne idée. On peut facilement y jeter un coup d’œil en cours de lecture, lorsqu'on a un doute sur tel ou tel personnage. Après on rentre vite dans le vif du sujet pour ne plus lâcher l'album avant le dénouement.

On a vraiment une bonne histoire, qui pour ne rien gâcher est vraiment bien racontée ! Tout y est. L'ambiance, le petit village où bon nombre d'habitants ont quelque chose à cacher, un meurtre, une enquête prenante et pleine de mystères, des rebondissements, plusieurs suspects potentiels, des liens avec des événements passés... Je crois qu'il y a là absolument tous les éléments d'un bon polar. D’ailleurs cette BD se lit exactement comme un très bon roman policier, d'une traite.

Le dessin est également très agréable, on ne confond pas les personnages, malgré leur nombre. L’ambiance est bien rendue. Un album sans aucune fausse note.

Nom série  Clone  posté le 24/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le titre de ce comics ne fait pas dans la publicité mensongère. Il est ici question de Clones, et en l’occurrence des nombreux clones de la même personne, un jeune trentenaire américain. Le début est très efficace, la découverte du premier clone est intéressante dans son approche. Inattendue et déstabilisante pour le héros, cela lance l’histoire sur de bons rails.

Rapidement le personnage et le lecteur vont découvrir l’existence de multiples clones et le pourquoi d’une telle situation. Cela tient la route et ce début de série est très agréable. Hélas l’histoire s’oriente ensuite dans une lutte entre 2 clans, les gentils clones contre les méchants clones. Pourquoi pas, mais on assiste un peu trop à mon gout à des scènes d’actions et de de combats qui n’apportent pas grand-chose si ce n’est un côté spectaculaire un peu superflu.

Graphiquement, c’est pas trop mal mais pas révolutionnaire, un trait fin qui fait la part belle aux muscles saillants et aux courbes généreuses et des couleurs un peu trop informatisées.

Nom série  Moi, BouzarD  posté le 19/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Guillaume Bouzard se met en scène et livre avec son humour assez caractéristique, une chronique sur sa condition d'auteur de BD. Les strips de quelques pages racontent chacun une anecdote différente. Une fois cela parle de ses débuts, une autre d'un souvenir lié à un moment particulier de sa carrière. D'autres se rapprochent plus de son quotidien et on le voit cherchant l'inspiration ou se remettre en question....

Autant de thèmes qui sont abordés sous l'angle de l'autodérision. Globalement il y a de bonne choses. J'ai trouvé que les gags se valent dans l'ensemble, allant de quelconque dans certains cas à sympa pour les autres. Rien de mauvais, mais rien de génial non plus. Pour moi, l'humour de Bouzard fonctionne parce qu'il y a un ton dans ses dialogues. Sa façon décalée de raconter les choses est l'élément qui arrive à me décrocher des sourires. Plus que le dessin ou les chutes des gags. D'ailleurs, il y a pas mal de fois ou j'ai souri au milieu d'un strip mais pas à la fin.

Nom série  Station 16  posté le 14/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Graphiquement, c'est du Hermann, c'est beau. S'il faut émettre une petite réserve, je dirais que comme il y a pas mal de séquences (pour pas dire toutes) qui mettent en scène des militaires dans une tempête de neige, je n'ai pratiquement jamais réussi à me familiariser avec les personnages et je n'étais jamais sûr de qui est qui. Mais malgré cela, la compréhension de l'histoire n'est en rien altérée et cela ne nuit pas à la lecture de ce one shot.

L'histoire, parlons en. Une fois rentré dans celle-ci, j'ai vraiment beaucoup accroché aux premières péripéties. Les premières découvertes déroutantes de notre équipe sont vraiment bien vues. Le suspense est immédiat, le climat instauré est étrange et pesant. La deuxième moitié m'a hélas légèrement laissé sur ma faim. Après cette si bonne mise en place, j'ai trouvé que la suite manquait de surprise. Le scénario abuse un peu de ces phénomènes de conflits temporels. J'avais aussi senti venir le moment ou la fin se raccroche au début de l'histoire.

Malgré tout, nous avons là un bon album dont les points forts sont l'ambiance et l'idée de base de l'intrigue.

Nom série  Rosko  posté le 12/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un premier tome intéressant qui nous raconte une histoire de serial killer dans un univers qui met en avant les dérives de notre société du spectacle en les poussant à l’extrême. Ce contexte rappelle celui de l‘excellent Reality Show de JD Morvan. Comment doit être exécuté ce terrible criminel ? Douche d’acide ou brulé vif ? C’est aux téléspectateurs d’en décider en appelant un numéro surtaxé…

Zidrou, le scénariste, réussit bien à planter son décor et nous emmène tranquillement avec lui dans cet univers. Le ton est assez cynique. On sourirait presque quand on voit comment il dépeint les dérives et les magouilles d’une télé spectacle qui met en scène, mais surtout qui truque, la mise à mort et l’évasion d’un criminel.
A côté de ce contexte crédible et bien introduit, l’histoire de Rosko n’est pour le moment pas hyper originale. Un ancien flic appelé à la rescousse pour traquer un criminel qu’il connait bien.

L’ensemble est cohérent, il y a tout de même quelques bonnes idées. Au final, pas mal, reste à savoir si la suite nous réservera quelques surprises sympas.

Nom série  Charly 9  posté le 10/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas spécialement attiré par cette BD lors de sa sortie, ce sont les critiques élogieuses ci dessous qui m'ont donné envie de m'y intéresser. J'ai bien aimé sans pour autant rejoindre l'enthousiasme ambiant.

Tout d'abord graphiquement j'ai trouvé l'album superbe. Le travail de Richard Guérineau est vraiment de qualité de la première à la dernière planche. Le récit est vraiment un récit historique, quasi documentaire. On peut presque dire qu'on a une suite d’anecdotes retraçant les quelques années de règne de Charles IX. Certaines sont très intéressantes, d'autres amusantes et certaines m'ont laissé de marbre.

Je peux dire que j'ai appris des choses sur le massacre de la saint-Barthélémy. Je connais maintenant l'histoire de Charles neuf, un roi manipulé par sa mère et qui a sombré dans la folie. Pour ma culture personnelle c'est enrichissant. J'ai découvert avec le sourire l'origine du 1er avril ou du muguet le premier mai. Mais certains chapitres ne m'ont pas touché ne m'apportant rien de spécial.

Au final un album que je suis content d'avoir lu, mais que je ne pense pas relire.

Nom série  Hedge Fund  posté le 07/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sans l'avis élogieux de Mac Arthur je ne me serais pas intéressé à cette série. En plus je suis généralement bon client pour ce genre de récit. Une fois le premier tome terminé j'ai trouvé ça pas mal sur un certain nombre de points mais j'en attendais sans doute un peu plus.

Je m'explique. Le pari des scénaristes de rendre compréhensible à tous la partie financière et tout ce qui tourne autour, les spéculations, les marchés boursiers, les actions etc. est gagné. Trop souvent dans les thrillers financiers cette partie est complexe et on s'y perd. Ici c'est effectivement l'inverse. Le héros est novice en la matière et on nous explique les tenants et les aboutissants en même temps qu'à lui, et ça fonctionne très bien.

Coté intrigue on assiste en fait à la montée en puissance de notre jeune trader. Sa formation, ses premiers bons coups sur les marchés et, pour conclure ce premier tome, un gros coup d'éclat. C'est bien mais ça reste trop centré sur ces histoires de trading. Il y a bien quelques séquences sur la vie du héros, son passé et ses sorties entre amis. Mais je pense qu'il m'a manqué un coté purement polar avec un enjeux autre que "gagner de l'argent en bourse".

Peut-être que cela arrivera dans les tomes suivants ? Coté dessin, on retrouve un style très approprié pour ce genre de récit et j'aime plutôt bien.

Nom série  Rock & Stone  posté le 05/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette histoire se déroule en 2215 sur une autre planète colonisée par les hommes. Sauf qu’il ne reste plus grand-chose de cette colonisation, les robots contrôlés par une intelligence artificielle ont attaqué les humains et les ont quasiment tous tués. C’est dans ce contexte que Stan un jeune garçon vit caché dans une ferme isolée. Il va rencontrer un robot qui, curieusement, ne va pas le tuer mais devenir son ami.

Au départ cette amitié naissante ne m’a pas convaincu, ça paraissait trop facile et pas tellement réaliste au vu du contexte. Au fil de la lecture les éléments apportés petit à petit m’ont fait changer de point de vue, et tout s’explique. Du coup le scénario est plutôt malin de ce côté-là. Le reste de l’histoire s’oriente a priori vers du survival post apocalyptique. Espérons que le second et dernier tome nous propose quelque chose de plus original qu’un banal combat humain vs robot.

Visuellement j’ai bien aimé. Le trait fin et précis est de ceux qui me plaisent. Ce style moderne est bien adapté à ce genre de récit SF. Les couleurs sont également agréables et j’ai bien accroché aux ambiances proposées et aux différents paysages de cette planète.

Nom série  Histoires inavouables  posté le 04/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avec une scénariste ex hardeuse et une accroche "10 histoires courtes, certaines ayant été vécues par moi", on peut dire que Delcourt n'a pas fait semblant pour aguicher le mâle avide d'émotions. Franchement le résultat n'est pas décevant. Peu importe si ces histoires ont réellement été vécues par Ovidie, ou une de ses anciennes collègues. Ça n'a pas influé sur ma lecture.

Les histoires sont assez courtes et sont plus ou moins émoustillantes, forcément ça va dépendre de la sensibilité de chacun face aux différents sujets. Mais à part une ou deux je peux dire que j'ai apprécié toutes les histoires. Même si finalement on côtoie des univers connus dans le porno (la photo coquine par sms, l’adultère, la première expérience en groupe, etc...) les histoires sont sympa et changent du plombier qui vient réparer la photocopieuse. Un effort a été fait pour apporter une chute imaginative et même si ce n'est pas surprenant à chaque fois ça a le mérite de conclure intelligemment les histoires.

Coté dessin, le trait est élégant, les scènes de sexe sont explicites sans tomber dans le cru ou la surenchère du trash comme ça arrive bien trop souvent dans les BD pour adulte.

Nom série  Le Guide du Mauvais Père  posté le 03/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je trouve que l'idée de ces gags est amusante : Guy Delisle se met en scène et nous raconte des erreurs d’éducation (plus ou moins importantes) qu'il a commises avec ses enfants. La petite souris qui oublie de passer ramasser la dent sous l'oreiller, il demande à son fils de l'aider à tronçonner un arbre, etc...

C'est gentiment rigolo mais au final un peu léger. Les situations imaginées sont pourtant quasiment toutes source de sourires, mais jamais plus. Il y a des gags où l'idée est marrante, mais pas le déroulement, et pas la chute non plus. Le dessin est ultra simpliste, on a parfois l'impression d'avoir un copier coller d'une case à l'autre.

Malgré une pagination élevée, ce petit format ne comporte que deux ou trois dessins par page et se lira en une dizaine de minutes.

Un 2,5/5

Nom série  Tsunami  posté le 29/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Plutôt une agréable surprise en ce qui me concerne. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, je pensais trouver un récit proche du documentaire sur le fameux Tsunami qui a ravagé l'Asie du sud est. Et en fait non, on a droit à une histoire avec une intrigue plutôt prenante. On suit un jeune homme qui recherche sa sœur disparue là bas depuis des années.

J'ai bien accroché à cette enquête. On remonte peu à peu la piste au fil des investigations. Ça fonctionne bien et on avale les pages avec plaisir. Au final ce n'est pas du tout un documentaire mais presque un polar, genre qui me passionne plus. Par contre, je regrette un peu le passage avec les fantômes qui même si ça colle à la culture locale, contraste avec le reste de cette enquête réaliste. La fin m'a légèrement moins convaincu, je l'ai vue venir et elle ne m'a pas surpris.

Comme le dessin est sympa ça ne gâche rien et on profite pas mal de ces jolis paysages façon carte postale.

Nom série  La Mondaine  posté le 24/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Nouvelle série de Zidrou qui m’avait enthousiasmé avec son dernier album Pendant que le roi de Prusse… L’histoire qu’il raconte ici s’éloigne de ce genre intimiste même si il y a un petit fond de sentiments et d’émotions autour du héros et de sa famille, ce n’est pas le propos principal. On suit Aimé un jeune inspecteur fraîchement muté à la brigade des mœurs.

Et avec lui on va assister à la traque des pervers et des pratiques sexuelles déviantes du Paris des années 30. Il n’y a pas une enquête qui nous tient en haleine et qui sert de fil conducteur. On assiste à une suite de scènes comme l’interrogatoire d’une prostituée, l’arrestation d’un exhibitionniste devant une école ou une descente dans un club… Il y a là un petit côté suite d’anecdotes entrecoupées de moment de la vie de tous les jours. Cela fait que je n’ai pas été totalement captivé au point de ne pas pouvoir lâcher la BD. C’est bien raconté, c’est parfois amusant, parfois surprenant, mais il manque le petit plus qui rendrait le tout vraiment prenant.

Le dessin de Jordi Lafebre est dans la lignée de ces productions précédentes. Les tronches des personnages sont superbes, tout en rondeur et en bonne humeur. C’est vrai même pour ceux qui sont censés être des méchants. Ce trait est vraiment agréable et donne tout de suite une ambiance sympa à cette série.

Nom série  La Colère de Fantômas  posté le 19/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une série à mettre entre toutes les mains. Les auteurs sont partis d'un personnage connu et ils nous en livrent une histoire personnelle, originale et captivante. Difficile de ressortir un élément plus marquant qu'un autre, tant toutes les composantes de cette série sont au diapason. Pour faire simple tout est fait avec talent : couvertures, intrigue, dessins, découpages, narration, dialogues, ... Quelle virtuosité !

Pour être tout à fait honnête, je suis habituellement un amateur de dessins réalistes, au trait précis et aux contours soignés. Et là, Julie Rocheleau n'a pas eu beaucoup de mal à me séduire avec son trait assez particulier. C'est à la fois esthétique et très lisible, même dans les scènes sombres ou on pourrait ne pas distinguer les personnages, elle s'en sort très bien. Les cadrages et les découpages sont originaux juste ce qu'il faut pour servir habilement l'histoire.

L'histoire, parlons en, elle n'est pas en retrait, bien au contraire. On y trouve un Fantômas, méchant et sans scrupule, et comme le titre l'indique il n'est pas content et il va le faire savoir.
Les chapitres composants les tomes commencent par quelques phrases d'accroches sur une pleine page. Quelle belle idée, en quelques mots on est déjà dans l'intrigue. Si le premier tome posait des bases intéressantes et introduisait déjà quelques mystères que dire de la suite ? Plus la lecture avance plus la série est prenante. Le second tome développe tout ça avec encore plus de brio. La vengeance de Fantômas se révèle diabolique. On y découvre son plan et par quels moyens il va voler "tout l'or de Paris". C'est bien trouvé, c'est original, en un mot c'est excellent.

En plus de cette trame bien fichue il y a une multitude de détails sympas. A commencer par les différents personnages, tous très bien pensés. Il y a de l'action, du suspens, et même quelques petites touches d'humour pour ne rien gâcher. Le scénario est vraiment très riche et n'a pas encore livré toutes ses clefs. Quel est le mystérieux lien entre Fandor et Fantômas ?? On ne le sait toujours pas, mais j'ai hâte de le savoir.

Au final, la colère de Fantômas est une série qui sort du lot grâce à beaucoup de qualités. La suite vite !

Nom série  Siberia 56  posté le 16/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série signée Christophe Bec comporte quelques points communs sympas avec les séries qui ont fait la renommée de cet auteur. Ça serait un raccourci facile mais pas totalement faux de dire que c’est un parent lointain de Sanctuaire, mais dans l’espace…Même ambiance pesante et sombre, sauf que notre groupe de héros n’est pas prisonnier dans un sous-marin mais ils sont isolés dans l’immensité d’une planète glaciale et hostile.

C’est paradoxal, mais ce sont les mêmes éléments qui constituent les qualités et les défauts de cette série.
Premièrement l’histoire avance très vite, on ne s’ennuie pas un instant et à la fin de ce premier tome, on a déjà pas mal d’infos sur cette planète. Le contre coup c’est que pour nous en apprendre autant et si vite, certaines infos sur l’environnement ou sur les capacités technologiques des aventuriers sont assénés brutalement au lecteur. Elles semblent un peu parachutées et ne sonnent pas très juste.
On a aussi des dégâts importants parmi les humains et les morts sont déjà nombreux ! Du coup on n’a pas eu le temps de s’attacher aux personnages qu’ils ne sont déjà plus là. Certains évènements sont même un peu vite expédiés, un des personnages meurt et il a l’air d’avoir déjà été oublié sans émoi par les survivants 3 pages plus loin.

Coté graphique c’est pareil. Le dessin est sympa, les vues de la planète et les bestioles sont réussies, mais pour nous plonger encore mieux dans l’ambiance il y a pas mal de scènes sombres et on ne distingue pas toujours qui est qui dans les scaphandres.

Un premier tome finalement plaisant, c’est rythmé. Apparemment la série est prévue sous forme de diptyque, donc je lirais la suite avec plaisir.

Nom série  Les cobayes  posté le 13/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une histoire intéressante, bien dans l’ère du temps. Il est question de trois personnes qui testent des médicaments et des effets sur leur moral et leur comportement. Evidemment cela aura des conséquences extrêmes et qui ne seront pas du tout celles attendues par les médecins. Celui qui avait des pertes de mémoires deviendra une vraie encyclopédie, celui qui avait des problèmes de libido deviendra un vrai tombeur, bref cette sorte d’antidépresseur va non seulement guérir le problème de chacun mais va décupler l’effet inverse.

Le découpage du récit est bien fichu. On suit petit à petit l’évolution des cobayes et tout va crescendo. Les effets inattendus du traitement vont radicalement changer nos personnages. Comment vont ils vivre avec leur nouveau « talent » ? Cela donne une histoire plutôt originale et bien que fictive elle ne parait pas si loin des dérives de notre société. La fin assez ouverte est également bien vue.
Au final une BD franchement pas mal qui mélange habilement roman graphique et polar.

Nom série  La Grande évasion - Tunnel 57  posté le 10/01/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet album fait partie des bons crus de la saga "La grande évasion". Pour une fois nous n'avons pas une histoire totalement fictive, mais ce récit est tiré d'une histoire vraie. Celle de jeunes allemands qui ont creusé un tunnel de 140 mètres de long sous le mur de Berlin pour rapatrier à l'ouest des membres de leur famille.

Le scénario est efficace, on ne s'attarde pas sur la présentation des personnages, on nous dit juste ce qu'il y a besoin et on rentre dans le vif du sujet. Cette histoire se lit d'une traite. Il y a quelques moments de tension, et aussi un fond de romance qui reste totalement secondaire. L'essentiel du propos est bien la construction de ce passage entre l'est et l'ouest. Suivre ce groupe de jeunes gens creusant leur tunnel se révèle assez captivant, et sans s'en apercevoir on est déjà à la fin de l'histoire.

On a un scénario intelligent. Coté dessin, c'est également pas mal du tout, notamment les vues du Berlin des années 60.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 52 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque