Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3263 avis et 453 séries (Note moyenne: 2.85)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Griffin Dark  posté le 23/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Oui, il valait mieux que Perdita Queen ne connaisse pas de suite. Cette bd est si différente de la précédente. Je m'y suis littéralement ennuyé malgré l'émergence d'un nouvel ennemi censé donner du piment à l'histoire de cette lutte fantastique.

Tout les clichés semblent réunis dans une seule et même bd qui fait très années 80. Les codes ont changé ce qui fait que cette bd a très mal vieilli. On peut passer allègrement à autre chose ...

Nom série  Troubles fêtes  posté le 23/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On a tellement glausé sur cet album érotique à cause du nom de son célèbre auteur. J'ai fini par la lire et le constat est de beaucoup de bruit pour rien. Oui, c'est sympa car on retrouve tout l'univers de Loisel mais avec ce côté un peu plus adulte. Ainsi, les centaures font aussi l'amour. Cependant, je n'ai rien trouvé de révolutionnaire en soi avec ce côté très illustratif à la limite du contemplatif.

J'aime ce dessin tout en rondeur qui donne du charme et de la sensualité à ces femmes. C'est coquin à souhait mais sans jamais tomber dans la vulgarité. Bref, il y a des qualités indéniables que les fans de l'auteur apprécieront. A quand une version plus libertine de Peter Pan ou de La Quête de l'Oiseau du Temps ?

Nom série  Les Perles de l'Amour  posté le 23/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Passion, volupté et aventures sous le ciel brûlant des Indes : voilà pour le constat de cette bd érotique. J'aime bien quand il y a un cadre et surtout une histoire intéressante. Voilà un homme dont le coeur balance entre deux femmes : une brune et une blonde. Qui va gagner ?

Le dessin en noir et blanc est de toute beauté. J'ai été plutôt impressionné par l'âge de cette bd qui a plus de 25 ans et qui aurait pu paraître aujourd'hui.

L'ambiance coloniale des Indes alors sous le joug de l'empire britanique est très bien retranscrite. On passe un agréable moment même si parfois il y a de grosses ficelles au niveau du scénario.

Nom série  Comédie sentimentale pornographique  posté le 23/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est la seconde oeuvre de Jimmy Beaulieu que je poste sur le site après le fameux -22°C. C'est un auteur canadien qui a le don de bien dessiner ses personnages féminins. J'aime bien son trait.

Pour autant, au niveau du scénario, rien de vraiment emballant ! Nous suivons la vie sentimentale d'un artiste, auteur de bande dessinée trentenaire dans le genre dépressif c'est à dire en proie au doute. Le tout est joyeux et léger mais sans véritable saveur malgré quelques scènes érotiques. Le titre est franchement trompeur car l'oeuvre ne s'inscrit pas du tout dans une vague porno. Cela fait plus penser à la série également canadienne des "Paul" !

J'ai du mal à me faire à l'univers de cet auteur malgré d'indéniables qualités graphiques.

Nom série  Lydie  posté le 20/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai ressenti beaucoup de tristesse et de compassion à la lecture de cette bd. Elle a été écrite dans un contexte assez particulier pour l'un des auteurs dont les mots de remerciement en page de garde sont assez poignants. La mort d'un des proches est toujours un événement douloureux à vivre pour ceux qui restent. Lorsqu'il s'agit d'un enfant et qui plus est d'un bébé, c'est réellement terrible. On ne peut qu'avoir de la peine.

J'ai été tout d'abord accablé par le fait que les villageois ont joué le jeu de cette mère qui n'a pas accepté son chagrin. Est-ce que c'était lui rendre service ? Ma réponse sera négative. Les auteurs en ont décidé autrement d'où l'intérêt de ce récit. La fin n'est guère crédible car on passe du psychologique au fantastique sans crier gare. Un beau message mais trop beau pour être vrai ...

Nom série  L'Assassinat du Père Noël  posté le 19/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ils ont osé le faire c'est à dire l'assassinat du père Noël !!! C'est aussi odieux que de commettre un attentat sur le pape ! Qui ira distribuer les cadeaux aux enfants la nuit de Noël ? Qui a pu commettre un crime de lèse-majesté aussi atroce ? Le pire c'est que cela se passe dans un village lorrain dans les années 30, plus précisément à Mortefond dans la campagne vosgienne. Il se passe vraiment des choses louches dans ce coin...

C'est un vulgaire touriste, avocat de profession, qui jouera le détective privé pour résoudre l'énigme. On apprendra qu'un gros diamant qu'abrite le clocher du village est à l'origine de ce meurtre. Tout est vieillot et si horriblement tiré par les cheveux ! L'avocat découvrira l'assassin pour mieux le défendre à l'occasion d'un procès équitable. Fort heureusement, la morale sera sauve.

C'est une drôle d'idée que de vouloir adapter ce vieux roman poussiéreux. La bd ne sera guère dynamique dans son imagerie figée. Au final, on a quelque chose de désuet et de franchement ridicule.

Nom série  Joyeuses nouvelles pour petits adultes et grands enfants  posté le 18/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après La Vieille Dame qui n'avait jamais joué au tennis, les auteurs persistent et signent dans des récits de la même veine c'est à dire nous apporter un peu de bonheur et de douceur dans un monde de brutes.

Quelques nouvelles se dégagent du lot. J'ai bien aimé celle du clown à l'hôpital qui m'a rappelé curieusement de mauvais souvenirs mais dont l'action associative auprès des enfants malades est tout à fait salutaire. Ou bien celle du Père Noël qui est très prévenant avec son épouse.

Un album également qu'il faut lire au moment de Noël pour être dans l'ambiance!

Nom série  Le Monstre  posté le 18/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le monstre est un regard sans concession sur un homme qui a perdu son visage suite à de graves brûlures lièes à un accident de voiture. On souffre avec lui dans une solitude où il s'enferme pour éviter le regard des autres. Toute cette frustration va le mener aux confins de la folie. C'est un drame psychologique à découvrir mais dont la lecture ne sera pas forcément marrante. Il faut en avoir envie.

On découvre également, grâce à cette maison d'édition qu'est Manolosanctis, de nouveaux talents avec des jeunes auteurs émergents qui ne font pas dans le grand public. C'est poignant car traité avec subtilité dans une ambiance étoufante et presque claustrophobique.

Nom série  Le Café des Colonies  posté le 18/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne connaissais pas cette nouvelle de la littérature classique. Aussi, cette adaptation de Maupassant m'a permis de la découvrir alors que je ne l'aurais plus lue du tout à moins de retourner à l'école. Le support bd a le mérite d'élargir le public.

Nous avons ici une approche originale du thème du racisme à la fin du XIXème siècle. C'est fou que les choses ont changé en l'espace d'un siècle. Qui, de nos jours, irait demander à ses parents de bien vouloir l'autoriser à épouser la femme de sa vie qui serait de couleur ? Je déplore le manque d'audace de notre héros qui ne connaîtra plus le frisson du grand amour. C'est triste d'en arriver là. Le pire, c'est que l'actualité est là pour nous rappeler tous les jours que le racisme existe encore. Ce n'est malheureusement pas un anachronisme !

Une lecture en tout cas agréable pour une bonne fluidité de l'ensemble ce qui n'était pas évident au premier abord s'agissant de littérature classique. Une bonne adaptation en tout cas !

Nom série  Elle(s)  posté le 17/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est vrai que quelque part, ces histoires de midinettes pourront faire fuir les lecteurs les plus mâtures. Cela ne paraît pas très intéressant dans le principe. Pour autant, je suis toujours curieux de voir les relations entre les êtres. Il y a dans cette oeuvre quelque chose de rafraîchissant et de profond dans la construction des bases d'une relation. En tout cas, je ne me suis pas ennuyé à la lecture !

C'est l'une des toutes premières oeuvres de Bastien Vivès qui n'a alors que 22 ans. C'était il y a à peine 4 ans ! Le trait est encore imprécis mais son talent se dévoile déjà. Depuis que j'ai découvert Polina, je n'ai eu qu'une envie : découvrir comment il en était arrivé là. C'est l'un des auteurs en devenir le plus talentueux de sa génération. J'en suis désormais persuadé !

Nom série  Dans mes yeux  posté le 17/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans cette oeuvre, Bastien Vivès décide de ne pas montrer l'un des protagonistes d'une rencontre amoureuse. Le thème reste le même mais la méthode change puisque nous découvrons l'action dans les yeux de son héros, un jeune garçon. C'est intéressant comme approche car on est bien dans un point de vue subjectif pour une analyse de lecteur qui sera objective.

Ce crayonné donne un aspect de beauté aux planches. Mais là encore, la fin nous laisse perplexe. On dirait que l'auteur ne sait pas comment terminer ces histoires ou du moins, cela se termine en queue de poisson ce qui laisse toujours un goût amer un peu comme dans celui du chlore. Je pense qu'il a prit en compte ces remarques car la suite de son oeuvre sera un cran au-dessus.

Nom série  Hollywood Jan  posté le 17/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette histoire d'un garçon de gabarit assez moyenne qui va dans un lycée où l'extérieur n'est que menace. Il s'invente trois protecteurs imaginaires qui ne sont que les stars du cinéma d'action musclée Stalone, Schwarzy et Russ. Ils vont s'insérer dans sa vie d'ado pour régler quelques petits problèmes.

L'inventivité est liée au fait de coordonner des actions imaginaires avec la réalité. C'est clair que le procédé n'est pas nouveau notamment au cinéma mais c'est intéressant de voir le résultat concret dans la bd. Cependant, en l'espèce, cela va plus loin notamment quand l'un des protecteurs échappe à tout contrôle... Bref, cette lecture nous réserve quelques surprises.

Je m'aperçois également que Bastien Vivès est décidément un auteur de talent. C'était dans le cas présent l'une de ses premières oeuvres avant sa notoriété qui a éclaté au moment du goût du chlore.

Nom série  Le Goût du chlore  posté le 24/07/2009 (dernière MAJ le 17/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Enfin, je viens de lire le goût du chlore dont on a entendu beaucoup parlé sur le site. C'est vrai que cela laisse un goût un peu amer. Mais au moins, la désinfection est assurée contre les microbes.

Cela se laisse lire assez rapidement car il y a beaucoup de scènes dites contemplatives. On a droit à une tranche de vie d'un garçon qui doit nager dans une piscine sur les conseils de son kiné. Il fait la rencontre d'une excellente nageuse. Au moment où l'histoire devient intéressante, il y a comme une échappée belle... On reste véritablement sur notre faim.

Pour autant, c'est un jeune auteur qui vient de réaliser ce titre qui a été primé lors du festival d'Angoulême. Je reprends mon avis car j'ai été emporté par la vague des mécontents lors de sa sortie sans finalement laisser la moindre chance à son auteur. J'ai décidé de me rattraper car ce titre ne m'avait pas laissé indifférent à l'époque. C'est l'ébauche de quelquechose d'intéressant et en tout cas d'un auteur à suivre. Or, la suite de sa carrière s'est révélée plus que satisfaisante.

Nom série  Page noire  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà un bon thriller qui me réconcilie à nouveau avec les éditions Futuropolis. J'ai adoré ce récit original ainsi que cette montée subtile en puissance même si j'ai commencé petit à petit à comprendre la fin. C'est en tout cas très habile pour un travail de qualité.

Giroud et Lapière sont de toute façon des scénaristes hors pairs. Nous avons une histoire croisée entre une journaliste à la recherche d'un mystérieux écrivain pour réaliser le scoop de sa vie et une jeune palestinienne en quête de vengeance. Une page noire qui sera difficile à tourner ...

Entre vengeance, culpabilité et machination, ce thriller nous offre bien des palettes pour un scénario diabolique où la réalité rejoint la fiction. Un polar qui tiendra toutes ses promesses, une fois n'est pas coutume !

Nom série  Tokyo Magnitude 8  posté le 29/08/2009 (dernière MAJ le 16/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre de lecture que j'aime bien d'ordinaire et d'ailleurs c'est mon premier manga "catastrophe". Pourtant, il manque quelque chose pour l'élever au-dessus de toutes les productions. Il part d'un postulat intéressant : que se passerait-il si la plus grande mégalopole du monde à savoir Tokyo était frappée par un séisme de puissance 8 sur l'échelle de Richter ? Bref, l'auteur joue sur la peur du "Big one" et toutes les conséquences qui en découleraient.

On va suivre le parcours d'un jeune homme de 21 ans qui croit avoir toute la vie devant lui et qui croise une ancienne camarade de classe autrefois bouc émissaire déguisée en ange déchu de la mort. Ouais, c'est un peu destroy ! Mais bon, on se laisse toute de même prendre au jeu.

Les scènes relatives au tremblement de terre et à ses secousses sont assez impressionnantes. On apprend même des choses : je ne connaissais pas le phénomène de liquéfaction où l'onde de choc comprime le sol plus vite que l'eau qui s'en réchappe.
Cette série est à lire pour passer un bon moment de divertissement sur un sujet catastrophe. Un peu comme ces feuilletons américains de l'après-midi traitant de cataclysme aussi divers les uns que les autres.

Ajout à mon avis initial suite à la catastrophe de Mars 2011 au Japon:
A force d'imaginer les pires choses, elles finissent par arriver ! Et en pire puisqu'il s'agissait d'une magnitude 9 avec un puissant tsunami d'une vague faisant par endroit près de 11 mètres de haut. A cela on rajoute une catastrophe nucléaire classée au même rang que Tchernobyl ! Quand la réalité dépasse la fiction ! ....

Nom série  Sous-sols  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il me semble loin le temps où à chacune des parutions de Futuropolis, j'étais littéralement enchanté. J'ai l'impression d'assister à une baisse de qualité. Ou est-ce moi qui ai changé ?

Cette histoire de fausses jumelles ou de rencontre de deux réalités, je ne sais plus, m'a laissé un goût amer. Le trait est certes envoutant mais cela ne suffit pas pour me convaincre.

Pourtant, j'avais bien aimé La Fin du monde par les mêmes auteurs. On dirait qu'ils exploitent le filon au maximum. Cependant, après la montée des eaux, c'est le tour de l'expérience humaine suite à la mise en service de l'accélérateur de particules du CERN à l'orgine d'un trou noir qui absorbe toute la lumière environnante ! On n'y croit plus !

Les auteurs n'ont pas su faire preuve d'originalité car ils utilisent quasiment le même procédé : on en dit le moins possible sur le phénomène étrange pour laisser la place à une certaine atmosphère où ils vont concentrer le paquet. Là encore, cela ne le fait plus !

Nom série  Le Trop Grand Vide d'Alphonse Tabouret  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est typiquement le genre de bd qui me donne un mal de tête dès les premières pages. Les dialogues s'enchaînent inlassablement dans un parcours des bois et on a envie que cela se termine le plus vite possible. Cependant, il faut terminer pas moins de 184 pages qui vous paraissent d'un vide sidéral.

Pour moi, c'est un enchaînement sans queue ni tête où l'on perd vite l'intérêt où le fil. J'ai totalement décroché et ce n'est pas le dessin purement enfantin qui m'a enchanté. Certes, on peut crier au chef d'oeuvre de ce conte initiatique ou y voir une forme de poésie. Il faut dire que les auteurs sont certainement très sympathiques.

Néanmoins, en ce qui me concerne et si je m'attache purement à l'oeuvre, cela ne le fait pas.



Nom série  Petite nouvelle  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'aurais certainement pas découvert cet album si je n'avais pas lu dans le cadre de la sélection du prix des CE électeur de bande dessinées 2011. Je participe depuis plusieurs années à ce genre de prix pour mon plus grand plaisir. Ici, j'ai découvert une petite maison d'édition totalement indépendante dont personne n'a visiblement entendu parler. On peut toujours dénicher de vrais talents.

L'histoire se lit très vite, en moins de cinq minutes, alors qu'il a fallu des années de gestation à son auteure. Il s'agit d'une histoire universelle de la naissance d'un enfant et plus précisément d'une mère qui découvre son enfant. On découvre qu'il va y avoir un lien très fort.

Les dessins sont réellement beaux à l'image de la couverture d'une douceur exceptionnelle. Cependant, la nudité constante des personnages peut troubler. L'enfant qui naît est si minuscule qu'on se demande si ce n'est pas le fruit de l'imagination d'une mère qui désire plus que tout autre chose avoir un enfant. Il y a une restitution quasi-intime des sentiments. La seule chose qui est regrettable est que cela passe si vite. Ma vraie note: 2.5/5

Nom série  Ma mère était une très belle femme  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'aime bien ce genre de roman graphique qui fait penser totalement à la démarche qu'avait déjà entrepris Marjane Satrapi avec son Persepolis. En l'espèce, l'auteur Karlien de Villiers nous fait revivre sa jeunesse dans l'Afrique du Sud au temps de l'apartheid. J'ai trouvé son récit très juste. Elle va vivre le divorce de ses parents puis la perte de sa mère, autant de points communs qui peuvent nous rapprocher. Ce qui est intéressant, c'est de mêler l'histoire de sa famille à celui d'une toile de fond avec la chute du régime de l'apartheid. Pour autant, on n'entendra jamais parler de Nelson Mandela. Curieux, n'est-ce pas ?

J'ai admiré le fait qu'elle n'a pas inventé un personnage d'enfant qui aurait pris des positions anti-apartheid en étant politiquement engagé. Non, elle a voulu montrer la réalité qui existait comme des familles qui menaient une vie normale en plein milieu d'un conflit politique. De même, le portrait de sa mère est celui d'une femme naïve au plan politique et complice de l'apartheid par sa passivité face à ce régime entretenu également par la propagande. Ce n'est pas pour autant qu'elle aimait sa mère au point de l'idéaliser.

Franchement, ce témoignage authentique m'a plu par sa sincerité.

Nom série  Château de sable  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les premières pages ont l'air intrigant à mesure que l'on se rapproche du lieu de ce récit étrange. Il s'agit d'un coin de côte assez escarpé qui pourrait se situer un peu partout dans le monde. Une première famille débarque puis une seconde.

Les dialogues m'ont paru tout d'abord assez rébarbatifs puis on va se rendre compte qu'il y a un lien avec ce qui va se passer par la suite. A mesure que le récit avance, cela gagne en intensité jusqu'à la fin qui paraît inéluctable.

On va passer un bon moment de lecture mais on va tout de suite regretter de ne pas avoir de réponse à nos questions. Qui est ce petit José, fils de l'hôtelier, qui court pour les rejoindre et qui disparaît comme par enchantement ? S'agissait 'il d'une expérience liée avec le temps ? etc...

En guise de réponse, les auteurs nous filent un conte oriental assez moraliste dont la conclusion serait de ne pas avoir peur de la mort et de vivre tout simplement. On avait compris...

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 164 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque