Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4819 avis et 930 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Rendez-vous fatal  posté le 07/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce récit de Milo Manara est tiré d'un fait divers assez sordide qui a réellement eu lieu. C'est assez effrayant lorsqu'on y pense. Cependant, le monde du fric et de la politique est bien souvent corrompue et par conséquent, ce n'est guère étonnant.

A noter que c'est l'un des rares histoires de Manara où il y a un mort. Il y a une dimension tragique qui jusqu'ici faisait défaut à son oeuvre. Je dois bien avouer que c'est un scénario plutôt bien construit.

Bien entendu, il s'agit d'un érotisme assez particulier où le rôle de la femme est celui de la victime soumise. C'est un sujet assez brûlant qui est traité sans complexe. Il n'est pas certain que ce titre rencontre une adhésion à cause de cette thématique de domination. Cla attise toujours toutes les tensions et les crispations.

Nom série  Psycho-Pass - Inspecteur Shinya Kôgami  posté le 05/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le spin-off d'un manga à succès au Japon. Visiblement, l'anime a eu un grand succès là-bas (deux séries anime et un film).

Le psycho-pass n'est pas une si mauvaise idée que cela si on regarde bien. Il permet en effet de classer chaque être humain selon son degré de dangerosité. Ce coefficient de criminalité pourrait bien nous permettre d'éradiquer toutes les violences et les attentats dans le monde. Certes, mais il y a toujours un hic quelque part. C'est ce que va découvrir notre héros, un jeune inspecteur particulièrement prometteur.

C'est plutôt bien dessinée avec de la précision. Par ailleurs, la mise en scène semble intelligente ou en tout cas tenir la route. Le décor de ce polar est celui d'un futur sombre et d'une ambiance conspirationniste. Il est dommage que la trame policière soit si compliquée. Pour le reste, c'est tout à fait acceptable. Il y a un côté tristement réaliste...

Nom série  Tsumitsuki  posté le 05/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai l’impression que d’un manga à l’autre, ils reprennent les mêmes idées. Je viens à peine de lire le joséi Dark Sweet Nightmare où il était également question d’une entité démonique qui prend le corps d’un humain afin de s’en nourrir. J’ai eu l’impression de trouver également les mêmes dessins concernant l’entité maléfique. C’est dire !

Bref, il y a une sérieuse panne d’inspiration chez les mangakas de manière générale. Ils s’inspirent tous de la même chose. Cela va jusque dans l’attitude des héros et des héroïnes. Il n’y a plus de personnalité et de psychologie propre un peu élaborée. J’ai l’impression que je demande la lune. Il est vrai que j’en ai un peu marre de ces stupides et insipides lycéennes qui veulent sauver le monde.

Certes, ion dira qu’ici la variante est que le démon se nourrit de la culpabilité des gens basé sur une légende du folklore nippon. Certes, mais ceux-ci n’éprouvent guère de culpabilité de nos jours quand on jette un papier dans la rue ou même quand on commet des infractions plus graves. Responsable mais surtout pas coupable.

Par ailleurs, c’est si court que l’on éprouve à la fin un sentiment d’inachevé. Il manque sérieusement une épaisseur à ce titre.

Nom série  Dark Sweet Nightmare  posté le 02/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voici un shojo très gothic qui ravira ceux qui aiment le thème maître et esclave, euh pardon je voulais dire domestique. Une histoire d'amour sur fond de manoir vieux et mystérieux. Il est également question d'un démon qui s'est refugié das le pauvre corps malade de notre jeune et beau ténébreux master.

Ce n'est pas ma tasse de thé mais je dois dire que le travail réalisé sur cette série en trois volume est honnête. L'auteure essaie manifestement de donner une âme à cette relation d'amour face à l'adversité. Cependant, l'originalité ne sera guère de mise dans ce jôséi. On passe néanmoins assez facilement du dramatique au comique et du romantisme à l'érotisme.

Bref, une oeuvre tout juste sympathique qui ne m'a pas emballé plus que cela.

Nom série  Wallman  posté le 02/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Encore un titre totalement bourrin destiné à une certaine clientèle. La phrase prononcée dès les premières pages par l'héroïne hyper sexy et un peu allumeuse: c'est trop choupi ! Je n'invente malheureusement rien. Nous avons à faire à deux locataires dont un grassouillet qui font de la colocation.

La nouvelle arrivée se présente: elle est tueuse à gage. Ils sont obligés de lui laver ses petites culottes et de faire tout ce qu'elle désire. Bref, on est dans la bd à l'humour potache et aux situations les plus imbéciles avec en prime un scénario particulièrement creux.

J'arrête là mes commentaires pour ne pas être désagréable. C'est quand même une oeuvre mais on ne pourra pas affirmer avec certitude que le niveau monte.

Nom série  Salam toubib  posté le 02/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je dirai encore une évocation de la guerre d'Algérie dans l'une de sa période la plus noire (1959-1961). Nous suivons un jeune médecin appelé en Algérie durant ce que le gouvernement a appelé les événements pour gommer l'appellation de guerre et se soustraire ainsi à la Convention de Genève.

La jeune Pauline 18 ans interroge son père après un acte de bravoure de celui-ci sur le quai de la gare où il se faisait braquer. La pratique de la torture ? Elle est balayée par le fait que les exactions venait des deux côtés. La victoire militaire française sur le terrain ? Balayé par des suppositions émanant du haut commandement.

Il reste un témoignage assez intéressant pour comprendre le traumatisme algérien en ouvrant la boite noire des souvenirs. Il semble que les plaies de ce conflit ne soit pas totalement refermées plus de 50 ans après. Je pense qu'il serait sans doute temps de tourner la page et de penser au présent de nos contemporains sans oublier bien sûr les erreurs du passé qui ont été partagées.

Que dire sur la forme en quelques mots ? Un trait particulièrement soignée et une narration efficace. De la rigueur et de la sincérité pour un grand plaisir de lecture.

Nom série  All You Need is Kill  posté le 02/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
All you need is kill part d'une très bonne idée de science-fiction qui a d'ailleurs été exploitée au cinéma. J'ai vu trois fois Edge of Tomorrow avec Tom Cruise dans le rôle principal. Incroyable qu'un manga ait inspiré un blockbuster américain.

Nous avons une histoire originale qui est couplée avec un dessin de haute qualité. On ne s'ennuiera pas car on accrochera dès le début. Il est vrai qu'on va avoir souvent l'impression de répétition comme d'ailleurs dans le film. Mais bon, il faut accepter le principe. On sera récompensé par un final explosif sur un thème post-apocalyptique.

Je regrette juste que le personnage principal manque un peu de profondeur. Tout semble être axé sur l'action. Néanmoins, force est de constater la parfaite maîtrise du scénario de bout en bout.

Nom série  Dead Body Road  posté le 31/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pourquoi seulement deux étoiles à ce Dead body road ? C'est sans doute un polar trop violent et cela souffre d'un sérieux manque d'originalité dans la composition du récit. La vengeance donne lieu généralement à des bd baston digne des films de Charles Bronson ou encore de l'inspecteur Harry. Bref, deux neurones mais la gâchette très facile. Très peu pour moi.

On aurait un alors miser sur un scénario plus entreprenant. Mais non. Certes, c'est simple et rythmé avec des cadavres au bord de la route. La psychologie ne sera guère de mise. On a compris et on préfère changer de registre tant c'est creux. Passez, il n'y a rien à voir sur cette route.

Nom série  Andersen, les ombres d'un conteur  posté le 30/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La démarche de cette autobiographie ressemble un peu au thème développé dans le film Dans l'ombre de Mary où nous découvrions la véritable existence de l'auteure de Mary Poppins. Walt Disney avait compris qu'il s'agissait de magnifier les faits afin que la triste réalité soit totalement effacé. C'est un peu la même chose lorsque Hans Christian Andersen avait écrit ses contes qui ont su captiver les enfants du monde entier.

Il vécut une enfance dans la pauvreté avec une mère qui mourut d'alcoolisme et un grand-père qui sombra totalement dans la folie. Bien sûr, ces faits ont été gommé de son illustre biographie officielle. Cette oeuvre restitue alors à merveille une certaine vérité. On découvre toute la part d'ombre de cet homme qui refusa son homosexualité et qui se laissa aller dans une vie faite de mondanités.

On comprend mieux l'image de la petite sirène qui savait si bien chanter mais qui perdit sa voix. Il y a tout un parallèle qui est réalisé avec brio par l'auteure qui mélange avec subtilité et intelligence les différents contes et la vie de cet écrivain mondialement reconnu.

Cette biographie est très certainement l'une des plus inventives et des plus réussies: j'en conviens fort aisément. On aura un autre regard sur ce célèbre conteur qu'on ne connaissais pas au fond.

Nom série  Winter Road  posté le 30/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Près de 270 pages pour une histoire fort simple. Encore une fois, l'auteur a tout misé sur la mise en scène assez cinématographique avec de grands cases et des plans larges. Le décors sera celui d'un petit village enneigé de l'Ontario où une ancienne gloire du hockey est venu se perdre dans tous les sens du terme.

C'était sans compter la venue de sa junkie de soeur pour mettre un peu de piment à une existence bien morne entre deux cuvées dans le bar local ou une bagarre avec des gamins car notre héros est particulièrement violent. Vous aurez compris que ce n'est guère ma tasse de thé. Mais bon, les alcooliques et les junkies semblent faire recette dans le roman graphique. On n'y échappe pas.

Sinon, c'est bien dessinée et le travail est tout à fait honnête. Cela se lit assez bien. Cependant, au ressortir de cette lecture, je n'ai guère été marqué par la grâce divine. Comme dit la célèbre tirade, winter is coming ! Certes mais by the road.

Nom série  Pear Cider and Cigarettes  posté le 30/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette oeuvre est assez singulière aussi bien dans le graphisme que dans le déroulé. On ne verra jamais le narrateur qui s'occupe d'un ami en totale perdition. C'est un peu à la manière d'un jeu vidéo où l'on est acteur mais sans se voir sur l'écran. Le mode est celui de l'observation. Une histoire assez simple mais très bien mise en scène.

Le récit est plutôt sombre car il s'agit d'assister à la déchéance alcoolique d'un ami junkie qui avait tout pour lui à savoir les femmes, l'argent et la famille. A vivre à cent à l'heure sans respecter les règles, on finit par se bousiller la santé. Les excès ne sont jamais bons. Je n'ai généralement guère de compassion pou ce genre d'individus. Cependant, en l'occurrence, cela fait quand même quelque chose au coeur. Malgré les défauts de ses amis, on arrive à les aimer.

Juste un dernier mot pour signaler que c'est mon millième roman graphique que je lis et que j'avise sur ce site. Cela représente presque une bd sur 5. C'est beaucoup et je ne m'en étais pas rendu compte jusqu'à récemment. Là, nous avons un vrai roman graphique qui apporte une touche humaine et crédible. L'auteur s'est d'ailleurs inspiré de la vie de l'un de ses amis. Il a longuement mûri ce projet qui a mis pas mal d'année avant d'éclore.

Nom série  Black Science  posté le 29/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il y a du bon et du mauvais dans Black Science où une machine permet à des voyageurs de passer d'un univers à l'autre. Mon avis est par conséquent assez mitigé.

Il y a comme une sorte de mélange entre différents univers ce qui fait que la lecture est assez indigeste. La difficulté est qu'il y a également des flash-back comme si ce n'était pas déjà assez suffisant d'autant qu'on est noyé sous un flot d'informations diverses.

Bref, la confusion sera de mise pour la plus grande déception des lecteurs d'autant que les personnages ne sont pas assez distinctifs.

Nom série  Divinity  posté le 29/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai bien aimé le début de ce récit mais peu à peu, mon intérêt s'est totalement désintégré. Le récit devenait sans doute trop métaphysique en ce qui me concerne. Bref, une bonne idée mais mal exploitée par la suite. Le dessin est très correct : il n'y a rien à redire là-dessus. Idem pour une couverture assez bien réalisée.

On sent une série très ambitieuse. La narration est omniprésente et essaye de nous faire décoller dans l'espace. Cependant, et comme dit, cela n'a pas prit avec moi. Vous pouvez toutefois essayé cette lecture surtout si vous êtes des habitués de l'univers comics de Valiant. Vous y croiserez d'ailleurs certaines figures marquantes comme Ninjak ou X-O Manowar.

Nom série  Pinocchia  posté le 29/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si on compare Pinocchia à Epoxy, je dirai qu'il n'y a pas photo. Il y a une histoire complète avec des références aux différents contes qui été exploité plus ou moins adroitement. L'érotisme est au service des mythes de notre enfance avec de bons moments de fantaisie.

Il y a également et surtout le charme du dessin. On reconnait la patte de Gibrat qui s'est encore amélioré par la suite. J'aime beaucoup son trait et ses couleurs qui font merveille. Son aptitude à dessiner la femme la rend encore plus belle.

A la place du nez, c'est la poitrine qui grossit lorsque Pinocchia ment. C'est plutôt une habile idée pour assouvir tous les fantasmes. Il y a certes de la candeur et de la naïveté dans ce personnage, mais c'est une oeuvre atypique qui e tombe aucunement dans la pornographie. Cela souffre sans doute d'une certaine forme de vieillerie.

Une fable pour enfants finalement remanié pour adultes qui n'est pas désagréable pour les yeux.

Nom série  Epoxy  posté le 28/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je crois que j'ai pratiquement tout lu de l'oeuvre de Jean Van Hamme. Il me restait celle-ci qui éveillait un peu ma curiosité car c'est un genre qui n'était pas celui de sa prédilection pour l'auteur. En même temps, je me suis juste posé la question de savoir ce qu'il y avait d'érotique dans la bd. Je cherche encore...

On retrouve néanmoins ce qui fera néanmoins le charme de ses différentes femmes dans ses sagas avenirs. Il y a également beaucoup de Thorgal dans l'exploration de cette mythologie grecque.

Pour autant, je n'ai pas du tout été séduit par le scénario assez bancal qui nous fait passer d'une situation à l'autre comme dans un rêve éveillé. Le graphisme a beaucoup vieilli. C'est une oeuvre qui n'a pas passé l'épreuve du temps. A offrir à un vénérable arrière-grand père à la rigueur et sans vouloir les offenser !

Nom série  Androïdes  posté le 28/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quand je n'aime pas une série, je le fais savoir sans aucun ménagement quoique j'y mets souvent les formes. Au contraire, quand j'aime une série, je le dis aussi sans aucune part d'hypocrisie ou de suivisme. Androïdes est une série concept très intelligente.

Certes, il y a une tout petite baisse de régime au second titre mais ces récits sont tout à fait indépendants les uns des autres. Ce sont quatre one-shot sur le même thème à savoir les robots. Le premier volume restera certainement dans les annales de la très bonne science-fiction par sa chute totalement inédite. Les références sont Asimov et de Philip K. Dick ce qui n'est pas pour me déplaire.

A noter également un tome 3 dont le scénario demeure le plus complexe. Il faut le relire une seconde fois pour bien tout comprendre à moins de disposer des neurones suffisantes. A chaque fois, le dessin sera de très bonne facture. Au final, de la très bonne science-fiction.

Nom série  Un bruit étrange et beau  posté le 24/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Qu'est-ce qu'on entend quand on fait voeux de silence ? On peut en une unique occasion entendre un bruit étrange et beau. C'est une ouverture sur la vie réelle pour un homme qui a fuit pour se donner à fond dans la foi et la religion. Ce pauvre homme passe à côté de beaucoup de belles choses comme par exemple les femmes. Il y a tout d'abord sa tante qui va lui faire un cadeau empoisonné. Cependant, il y a également cette rencontre inopinée dans un train qui va le marquer à tout jamais. Le moine reclus et silencieux va découvrir le bruit de la vie.

Zep s'éloigne progressivement de son registre. Je n'avais pas été emballé par ses précédents essais à l'exception d'Esmera mais là, je suis plutôt conquis. C'est clair que la fin est d'une très grande simplicité mais c'est à l'image de la vie ou plutôt de la non-existence de cet homme de foi. bref, cela ne pouvait se passer autrement à moins d'être dans le sensationnel ce qui n'est point le cas pour rester crédible. Le dessin est également assez contemplatif et parfois austère ce qui colle à merveille avec le sujet. J'ai finalement succomber à la profondeur de ce récit.

Nom série  Berlin 2.0  posté le 24/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il faut sans doute être un européen pour savoir ce que Berlin représente. Quoique. Il y avait un célèbre président américain qui n'hésitait pas à scander : "ich bin ein Berliner" avant de finir assassiné. Il est vrai que la formule a été reprise depuis dans des circonstances bien plus sombres entre Charlie, Paris, Nice et à nouveau Berlin.

C'est une ville décomplexée et attractive qui bouillonne car elle a su renaître de ses cendres après avoir affronté deux guerres mondiales ainsi qu'une guerre froide qui l'a divisé en deux jusqu'en 1989 et la chute du mur. Elle appelle à la liberté mais celle-ci a toujours un prix. On va découvrir également la face sombre du pays leader en Europe façonnée par l'indétrônable Angela Merkel.

Il est très intéressant de suivre une jeune femme de 23 ans à savoir Margot future doctorante en philo qui a quitté Paris pour venir s'installer à Berlin, capitale européenne de la culture et de la fête. Si vous aimez la techno e ytles boites de nuit, Berlin semble être le paradis sur terre. Êt puis, même les punks respectent le feu rouge au passage protégé. La fête chez un convive se fait en enlevant ses chaussures.

Et puis, pas d'embrassade la première fois qu'on rencontre une personne chez des amis communs. N'oubliez pas de payer à chaque fois que vous arrivez en retard comme par exemple au travail. Après tout, on vous paye 600€ le mois avec vos diplômes en travaillant d'arrache-pied dès le premier jour. Oui, Berlin a également ses mauvais côtés avec ses stages sous-rémunéré. Derrière le paradis techno, il y a l'enfer libéral. C'est ce qu'on appelle le réalisme.

Bref, c'est un témoignage qui m'a bien plu car fait en sincérité tout en restant parfaitement lucide et objectif. Cela peut donner un aperçu pour les futurs migrants.

Nom série  Warcraft - Le Puits solaire  posté le 22/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
On aurait pu penser que Warcraft se déclinait assez bien en comics mais voilà un support manga qui regroupe la trilogie le "Puits solaire". Pour les connaisseurs, l'époque de l'histoire se situe après la défaite de la légion ardente face à l'armée des mortels dirigés par Thrall, Jaina et Tyrande.

A noter que j'ai lu la perfect édition qui est effectivement assez bien soigné. J'ai bien aimé le graphisme qui est non seulement magnifique mais également très précis. Les dragons sont de toute beauté. On regrettera juste les trop grandes facilités du scénario et des personnages trop stéréotypés.

Pour découvrir le monde de Warcraft, ce manga n'est pas à conseiller. Il vaut mieux se rabattre sur World of Warcraft - Dark Riders. Cependant, le niveau est moins bon que dans ce manga. Il faut dire que cette série est difficile à adapter sur le support bd de manière générale. Les incursions se sont souvent soldés par un échec.

Nom série  COWL  posté le 20/12/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
J’avais fondé beaucoup d’espoir dans la lecture de cette œuvre car l’éditeur l’avait comparé à Watchmen, le monument du comics moderne. Diantre ! Parfois, il est hasardeux de comparer surtout quand on est trop ambitieux. Résultat des courses : une seule étoile et encore par compassion.

Le dessin n’est pas top et apparait comme irrégulier de planche en planche. Qui a dessiné ? Une succession de dessinateurs ? Sont ‘ils réellement expérimentés ? Autant de questions qu’on ne devrait pas se poser à ce stade. Fort heureusement pour moi, il ne s’agissait que d’un emprunt à une bibliothèque locale.

Aucune beauté visuelle à l’horizon. Les personnages sont plats et peu charismatique d’autant que l’intrigue est inexistante à moins de pouvoir suivre attentivement. Il faut dire que je me suis super ennuyé avec ces super-héros qui combatte le crime à Chicago dans une ambiance volontairement sombre.

La problématique de cette eouvre repose sur cette question : les super-héros sont ‘ils encore nécessaires alors que les temps ont changé ? Je pourrais répondre dans l’affirmative. Nous avons plus que jamais besoin de vous les super-héros pour lutter contre les dangers qui menacent notre monde et notre civilisation touchée dans sa chair. Bref, pas besoin de COWL pour avoir cette réponse.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 241 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque