Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5402 avis et 1171 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Le Singe jaune  posté le 30/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un récit d'aventure autour d'une nouvelle espèce de singe découvert dans la jungle de la république démocratique du Congo. Il est vrai que l'ex-Congo Belge n'est pas véritablement ce qu'on peut appeler une belle démocratie. Nous avons en effet des politiciens très véreux dont certains n'hésitent pas à se servir des soldats enfants pour étancher leur soif de pouvoir. Ils vendent également toutes leurs richesses à d'avides multinationales. Bref, on va vivre les déboires d'une grande partie de l'Afrique.

Au-delà de la fiction et de cette pseudo quête scientifique, il sera évoqué assez largement de ces enfants qui sont nés métisses de père blanc et de femme noire le plus souvent domestiques durant la période de colonisation. C'est un sujet qui est devenu tabou car c'est souvent un triste sort pour le devenir de ces enfants totalement déracinés. Cette oeuvre rappelle toutes les erreurs qui ont été commise par les colons belges.

Au niveau du dessin, nous aurions droit à des cases assez colorées qui nous rappelle que l'Afrique, c'est également un véritable florilège de belles couleurs vives. reste à savoir si le singe jaune existe vraiment...

Nom série  Père Fouettard Corporation  posté le 30/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce n'est qu'au milieu de la lecture de ce manga que je me suis aperçu que le héros était un jeune homme tant les traits de son visage faisait un peu féminin. Mise à part cela, ce fut une entrée en matière à peine crédible mais il y a de la matière pour de l'humour corrosif sur l'entreprise de Noel qui ne connaît pas la crise.

On connait tous l'auteur qui a fait Les Vacances de Jésus & Bouddha. Elle réitère dans un même genre pour nous parler de l'avatar noir du Père Noël à savoir le Père Fouettard qui s'occupe des petits garnements.

Le récit s'inscrit dans la modernité avec certaines trouvailles assez intéressantes comme la multinationale peu scrupuleuse dirigée par ce fameux Père fouettard. La fête de Noël risque de perdre un peu de sa magie légendaire.

Nom série  Macbeth (Mosquito)  posté le 30/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
La tragédie de Shakespeare est adaptée en BD par l'auteur Marcelé. On connait à peu près tous l'histoire de Lady Macbeth qui dans l'Ecosse médiévale pousse son mari à commettre un régicide afin de s'emparer du pouvoir suprême. C'est un drame de Shakespeare dans la plus pure tradition.

Je dois dire que je n'ai pas du tout été convaincu par cette version d'autant que le dessin m'a paru très brouillon. C'est une technique qui utilise le crayonné mais sans appuyer sur la couleur. Cela reste presque à l'état d'esquisse. Ce n'est pas pour moi du plus bel effet.

Pour le reste, l'adaptation reste trop fidèle à l'oeuvre en n'apportant aucune touche de modernité. Bref, trop classique et par conséquent assez ennuyeux dans le concept. Bien entendu, les puristes apprécieront sans doute.

Nom série  Sur les traces de Garcia Lorca  posté le 30/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Là encore, je ne suis pas parvenu à assembler les différents chapitres qui se découpent en puzzle pour reconstituer la vie d'un célèbre poète espagnol assassiné pendant la terrible guerre d'Espagne.

L'ensemble donne la totale impression d'être incohérent d'autant que l'ordre chronologique n'est pas très respecté. Certes, à la toute fin, il y a bien un lien qui est réalisé mais c'est trop tard car la lecture fut assez pénible.

Au niveau du dessin, une bichromie au ton sépia assez figé avec un style très encré.

Nom série  La Mort n'est pas une excuse  posté le 30/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas été attiré par ce polar qui ne paye pas vraiment de mine. Je m'attendais sans doute à plus avec un titre aussi intriguant. La fantaisie noire n'a pas du tout opéré. Il faut dire qu'on a du mal à apprécier les différents personnages et du coup à s'intéresser à cette histoire de meurtre et de tueur à gage. Le dessin passe encore mais le reste m'a paru bien fade.

Nom série  Monsieur Coucou  posté le 24/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Monsieur Coucou est un titre qui sonne très mal pour cette œuvre. Personnellement, je ne l’aurais pas choisi car cela n’apporte rien d’autre que de la confusion et de l’étonnement. Le sujet est pourtant grave car il s’agit d’une belle-mère victime d’un cancer qui s’éteint petit à petit. C’est le gendre, issu de l’immigration arabe, qui s’occupe d’elle avec dévouement comme si c’était sa propre mère.

Jusque-là, tout va bien sauf qu’il a lui-même des relations plus qu’exécrable avec sa famille qu’il a totalement rejeté. Pour autant, il empêche son jeune frère et sa jeune soeur restés au Liban de développer une affaire commerciale à cause d’une histoire de signature devant notaire sur la vente de terrain. Il bloque la signature alors que sa vie est totalement en France puis plus d’une vingtaine d’années. J’avoue avoir mal compris ces motivations profondes qui n’ont de sens que de faire obstacle à la sacro-sainte liberté d’entreprendre.

Pour autant c’est également une critique de notre façon de penser et de se comporter en famille face à la maladie. Il est vrai que notre protagoniste principal Allan possède de réelles qualités humaines qui font défaut à pas mal de monde notamment de son entourage proche. Il devra également balayer devant sa porte avec un voyage sur le retour aux sources. Le Liban en prendra pour son grade bien que le pays ne soit jamais mentionné comme pour ne pas froisser certaines susceptibilités. Rien ne sera épargné. En cela, c’est une oeuvre plutôt sincère. J’ai bien aimé ce témoignage d’un exilé.

Nom série  Akkinen - Zone toxique  posté le 22/04/2018 (dernière MAJ le 23/04/2018) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'auteur n'a que trois albums à son actif à savoir Kizilkum (2002), Rio Negro (2007) et cette année Akkinen (2017). A chaque fois, c'est une belle réussite au rendez-vous. De la vaste Patagonie avec Rio Negro, on passe dans le Grand Nord avec toujours la nature des grands espaces comme élément de son oeuvre.

Les thématiques sont toujours sérieuses. Ici, il s'agira de la pollution par de grandes entreprises d'hydrocarbures.

On peut apercevoir une couverture assez trompeuse bien que reflétant la réalité. On pourrait penser à une rencontre un peu bizarre mais il s'agit d'une oeuvre d'art avec du matériel de récupération.

C'est un album dans la pure veine de l'écologie responsable.

Nom série  La Horde du contrevent  posté le 23/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'aime pas trop ces oeuvres qui jouissent d'un immense prestige et dont la lecture se révèle assez décevante. C'est tiré d'un roman de science-fiction à succès du début des années 2000. Certes, il faut entrer dans cet univers une une horde doit parcourir pendant toute l'espace d'une vie un point géographique éloigné pour lutter contre le vent. Je n'y suis pas parvenu malgré mes efforts de concentration.

Certes, il y aura bien une ou deux péripéties mais cela reste assez morne. L'intérêt se situe dans ce paysage apocalyptique victime des souffles du vent. En effet, ce dernier est presque un personnage à part entière avec sa capacité à devenir mortel pour les humains.

Il y a également la thématique du groupe ou de la horde où l'on se débarrasse des plus faibles pour toujours avancer vers l'inconnu. Je n'adhère guère à ces valeurs de la loi du plus fort et du plus chanceux. Pour le reste, je reconnais que l'imaginaire est bien présent et que cela peut plaire au public.

Nom série  Les Sœurs Fox  posté le 22/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les soeurs Fox sont très connues outre-Atlantique pour être à l'origine d'un grand mouvement de spiritisme qui s'est étendu jusqu'en Europe (voir même en Russie avec un certain Raspoutine). Tout cela n'était qu'un canular mais il y a toujours encore des gens pour le croire.

L'oeuvre est originale car il met en évidence cette supercherie (à coup de bruit de craquement d'orteil) mais il reste une part de mystère comme pour dire que c'était peut-être vrai. Les soeurs Fox avaient en effet le pouvoir de communiquer avec les esprits des morts. Ce faisant, cela confortait certaines théories sur l'existence d'une âme qui ne disparaît pas avec la mort. Nous savons tous à moins d'être crédule que ce n'est qu'une chimère et qu'il vaut mieux profiter de son existence tant que l'on peut.

Au niveau du dessin, c'est un peu des couleurs à l'ancienne ce qui est idéal par rapport à la période traitée (1848-1904). On entre tout de suite dans le récit qui se base sur des éléments véridiques. C'est toujours intéressant de voir commet des plaisanteries de jeunes filles peuvent se transformer en vaste mouvement mondial. Elles iront très loin mais plus dure sera la chute.

Nom série  Je suis un autre  posté le 22/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est le genre d'histoire psychologique que j'aime bien car cela me fait un peu flippé. Il est vrai qu'un événement tragique durant l'enfance ou l'adolescence peut avoir des conséquences très importantes.

Le thème du trouble de la personnalité n'est pas nouveau mais il est très bien traité par les auteurs en l'occurrence. J'ai juste un peu été déstabilisé par le passage d'une île méditerranéenne au Nordland marqué par l'absence de soleil.

Juste encore un mot pour dire que Rodolphe est au sommet de son art tant il maîtrise à merveille le scénario et la mise en scène. C'est réellement un excellent thriller psychologique. Il faut dire que la fin offre un dénouement pour le moins inattendu.

Nom série  Le Temps est proche  posté le 21/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette bd qui traite page après page de chaque année de l'année 1300 à 1400 en France. Il faut dire que cette période du Moyen-Age est particulièrement méconnu. On retiendra surtout la guerre de 100 ans qui nous a opposé à la perfide Albion ainsi que la peste noire.

C'est traité de manière assez humoristique avec un dessin en noir et blanc. J'ai même pu apprendre certaines choses. Ce fut une lecture à la fois ludique et intéressante. Il y a parfois l'utilisation d'un strip unique mais assez contemplatif. Parfois, on a droit à des récits un peu plus élaborés pour notre plus grand plaisir. Bref, il y a de la variété.

Nom série  Jeanne Hébuterne  posté le 18/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Modigliani a été un célèbre peintre qui vivait à Montmartre dans le quartier bohème. Sa fin de vie a été assez tragique. Il faut savoir qu’il a abusé d’alcool et de drogues comme tout artiste qui se respecte. C’est la norme. Etre sain dans son corps et dans son esprit fait figure d’exception. Après, on pourra tous sans doute pleurer à la disparition d’un peintre de génie âgé de seulement 35 ans.

Jeanne Hebuterne a été la dernière compagne de Modigliani parmi ses nombreuses conquêtes. Mise à part sa passion pour la peinture puisqu’elle étudie l’art dans une école, c’est surtout sa beauté qui la distingue. L’histoire a retenue surtout le suicide tragique de cette jeune femme enceinte de 9 mois le surlendemain de la mort de l’artiste. La dépendance peut être également assez tragique.

La bd se concentre sur les trois dernières années de la vie de ce couple mythique. La relation est à la fois amoureuse et artistique dans un tumulte de sentiments. Je n’ai pas trop apprécié le noir et blanc de cette œuvre car l’absence de couleur ne met pas en perspective les différents tableaux. La couleur fait cruellement défaut. C’est très austère malgré le fait que le trait demeure vif et dynamique.

Après, il y a une narration assez pesante qui se veut mi-poétique. Je n’ai pas été captivé par cet univers bien singulier. Cela reste tout de même assez intéressant de découvrir la muse qui a été pendant bien longtemps dans l’ombre avec une histoire d’amour sombre et passionnée.

Nom série  Assassin's Creed Uprising  posté le 16/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n’arrive pas à comprendre tout ce phénomène autour de la secte des assassins qui est presque sanctuarisé face au redoutable ordre des templiers. De nos jours, les assassins sont un peu glorifiés car ils ont des motifs valables de faire ce qu’ils ont à faire. Je ne partage pas vraiment ce point de vue mais bon.

Il est vrai que c’est encore un pendant à l’histoire originale. On lui donne un aspect plus moderne avec un combat qui se prolonge de nos jours entre différentes agences. Je n’ai pas du tout aimé l’enchainement des situations. On est tout de suite plongé au cœur de l’action sans trop comprendre les tenants et les aboutissants. C’est un peu burin.

Maintenant, les fans de la saga qui ont joué au jeu vidéo apprécieront sans nul doute. Quoique, il m’est permit d’en douter un peu.

Nom série  Secret pour secret  posté le 16/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est une petite bande dessinée qui s’adresse aux jeunes adolescentes qui tombent soudainement enceinte faute d’avoir pris des précautions tout comme son partenaire. Cependant, dans cette œuvre, il sera à peine question de lui.

En effet, il sera inscrit aux abonnés absents. On se concentrera surtout sur elle à savoir la jeune Louane âgée de 16 ans qui doit faire face seule à cette situation difficile. Manque de pot, les parents sont partis en voyage aux USA (quelle bonne idée).

Elle va se lier d’amitié avec une camarade de classe qui est également passée par là. Visiblement, il s’agit d’informer les adolescentes que des centres existent pour s’occuper de façon drastique de ces cas sans besoin de partir à l’étranger. Cela sera son secret.

C’est une bd très simple dans le scénario. Il n’y aura pas de rebondissement car on reste dans le domaine du réalisme. C’est plutôt le partage d’un secret qui commence à être lourd à peser sur les épaules de cette ado bonne élève de classe qui avait son avenir tout tracé. Grâce à ce partage de secret lors d’une rencontre amicale, il y aura recherche d’une solution satisfaisante pour régler cela.

Comme dit, cela s’apparente à de la bd sensibilisation sur ce problème particulier qui touche des milliers de jeunes filles chaque année. Cela pourrait arriver presque à n’importe qui. Il est clair que les lecteurs un peu réactionnaire risquent de s‘étrangler avec une telle lecture mais bon, on est dans une démocratie libérale. L’objectif n’est pas de les aider eux mais elle. Un sujet abordé tout en pudeur. Un dernier mot sur le dessin pour dire qu’il est vif et dynamique.

Nom série  Quelques jours à vivre  posté le 16/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il est vrai que le titre donne un peu la tonalité de ce documentaire sur les services spécialisés en soin palliatif. Il ne s’agit plus de guérir mais de soigner pour soulager la douleur avant l’heure fatidique. Ce genre de service a vu le jour dans le milieu des années 80 en France alors que cela existait depuis une bonne vingtaine d’années dans d’autres pays européens notamment au Royaume-Uni. Encore une fois, notre pays était un peu à la traine souvent pour des raisons bassement financières.

La question de l’euthanasie sera également abordée. On apprendra que seuls les pays du Benelux l’ont autorisé légalement. Il s ‘agit d’éviter l’agonie d’une personne et d‘abréger au plus vite ses souffrances. Pour autant, car le débat est plus complexe qu’il n’y paraît, le personnel des soins palliatif n’est visiblement pas préparé pour cela car il poursuit une autre voie à savoir la gestion des souffrances physiques et psychiques.

Cet ouvrage est une sorte de documentaire sur le travail du personnel soignant dans les services de soins palliatifs. Il met en valeur leur travail un peu particulier. Le contexte géographique est celui de la ville de Roubaix, l’une des plus pauvres de France avec un taux d’espérance de vie considérablement faible par rapport à la moyenne nationale.

La lecture a été assez fluide ce qui permet une bonne compréhension. On voit des situations de tous les jours avec parfois beaucoup de peine mais parfois un peu d’humour. Il n’y a point de dramatisation à outrance. Il y a beaucoup d’humanité ce qui fait du bien. Tout sonne vraiment juste.

Un mot sur le dessin. Le graphisme est doux avec des aquarelles de nuances de gris. On notera un trait assez fin.

Je mets 4 étoiles à une œuvre qui le mérite bien. Il est vrai que nos sociétés prônent le culte de la jeunesse et qu’on préfère aisément éluder ces sujets peu réjouissants. Cependant, il faut également envisager sa mort ou celle d’un proche afin de mieux gérer cette phase car on y sera tous confrontés un jour ou l’autre.

Nom série  Seule  posté le 16/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne sais pas si c’est une histoire vraie mais cela est tout à fait plausible. Il n'y a pas d’annotation dans la préface de la part de l'auteur à ce sujet. J'ai appris par la suite par un autre moyen que c'est bien une histoire familiale.

Le récit est fort simple : celui d’une fillette de 7ans qui pendant la guerre d’Espagne part toute seule sur les routes afin de retrouver ses parents. Le dénouement sera un peu triste. J’avoue avoir eu de la peine en qualité de parent. Comment peut-on accepter l’idée d’abandonner son enfant à son triste sort ? Vaste question mais réponse complexe.

Je n’ai pas tout de suite accroché. Je trouvais que c’était d’une trop grande simplicité. Cependant, au fur et à mesure de ma lecture, cela a pris. On comprend que les guerres peuvent séparer des familles et que les liens ont du mal à se reconstruire à la fin du conflit.

A noter un très beau dessin avec des couleurs exceptionnelles. Les paysages sont de toute beauté dans un contexte pourtant très lourd. J’ai aimé la fluidité entre les scènes. C’est un plaisir de lecture pour un album assez touchant.

Nom série  Soldat inconnu  posté le 16/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La colonisation a fait beaucoup de mal à l’Afrique de manière générale. C’est un fait certain. On peut imputer tous les maux actuel de ce continent à cette histoire. Cependant, on a déjà assisté dans l’histoire à des pays totalement détruits et qui se sont relevés à force de travail, de courage et de détermination. Ces pays ont toujours eu toute mon admiration.

Le sujet est celui de ces enfants soldats qui n’ont plus aucune humanité et qui tuent comme des bêtes assoiffées de sang. C’est terrible et moralement très choquant. Est-ce encore lié à la colonisation ? Je ne saurais répondre à cette question mais il m’est permit d’en douter. Un dictateur chasse l’autre sous l’utilisation d’armée révolutionnaire ou de libération. Le cadre utilisé sera celui de l’Ouganda avant son terrible génocide à la machette.

Ce comics a réussi à disséquer toute la complexité de la situation en ne jouant pas sur une certaine facilité. Il y a un propos et une analyse assez intéressante sur la colonisation qui n’est pas à l’origine de tous les problèmes actuels.

Au niveau des images, cela sera assez sanglant et même très choquant s’agissant d’enfant à la base innocent. Il y a détournement de finalité assez manifeste. On se sert des enfants comme une ressource guerrière pour assoir le pouvoir d’une clique. On ne pourra qu’admirer également le travail des organisations humanitaires ou religieuses qui essaient simplement encore une fois de les aider à trouver leur part d’humanité. Il est vrai qu’il y a encore du boulot. Fort heureusement, il y a ce soldat inconnu au visage bandé qui joue les bourreaux pour le plus grand bien de l’humanité.

Nom série  L'Odyssée (La Sagesse des Mythes)  posté le 16/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je dois bien avouer que dans cette collection la sagesse des mythes initié par Luc Ferry, on nous avait habitué à bien mieux. En effet, le récit me semble trop linéaire avec l’exploration de trois îles en mer Egée. Il n’y a pas de réelle surprise dans la mise en forme, ni d’inventivité. Cela reste assez classique malgré une volonté de modernisation.

Pourtant, l’Odyssée d’Ulysse constitue le plus beau des romans d’aventure et sans doute l’un des premiers dans l’histoire de l’humanité. C’est un récit mythologique aux multiples rebondissements.

Le graphisme me convient tout à fait pour ce genre de récit d’aventure. La lecture a été agréable mais trop rapide et avec un évident manque de profondeur notamment dans les personnages. La moralité sera sauve puisqu’il ne faut jamais pêcher par orgueil sinon gare.

Je dois également avouer que le dossier détaillé à la fin de l’ouvrage est tout à fait dispensable pour une fois. On a l’impression d’une redite par rapport aux précédents ouvrages de la collection.

Pour le reste, cela reste un beau moyen pour les jeunes de découvrir l’Antiquité et ses mythes. Cela donne envie d’aller plus loin.

Nom série  Sur les ailes du monde, Audubon  posté le 14/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il est l'un des français le plus connu en Amérique après Lafayette et pourtant inconnu dans notre pays. Des milliers de rues et d'écoles portent également son nom aux USA. Il me tardait de connaître la vie de cet aventurier qui a donné ses lettres de noblesse à l'ornithologie.

Il a sacrifié sa vie familiale en abandonnant femme et enfants pour vivre de sa passion pour les oiseaux. Il ne faudra pas juger cet homme moralement qui a tué des milliers d'oiseaux pour mieux les connaître, les dessiner et les répertorier. Ses planches sont de véritables oeuvres d'art exposées dans le monde entier. Son dernier livre s'est vendu à 8.6 millions d'euros chez Sotheby's à Londres en 2010.

J'ai bien aimé ce récit notamment sa rencontre avec d'autres scientifiques assez connus. La tonalité de couleur marron ne m'a pas trop convaincu mais ce n'est qu'un détail. Les passionnés d'oiseaux tiennent leur ouvrage de référence en la matière. Pour le reste, c'est toujours assez enrichissant de partir à la découverte de ces destins hors norme et de ces gens qui ont fait progresser la connaissance de la nature à leur manière.

Nom série  Gold Star Mothers  posté le 12/04/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On l’a sans doute oublié depuis le temps qui passe. Plus de 160.000 soldats américains sont morts pour la France sur les champs de bataille durant les années 1917-1918. Le sacrifice de leur jeune vie a contribué à la victoire de notre pays sur l’Allemagne. Aurions-nous fait la même chose pour les américains contre leurs ennemis ? Je n’en suis pas aussi sûr au vu de certains sentiments anti-alliés qui sévissent de nos jours tout autour de nous.

Cette bd traite d’un aspect assez méconnu à savoir le pèlerinage des familles de ces sacrifiés près de 10 ans après la guerre. Notre territoire est en effet jonché de cimetière américain non loin du théâtre des champs de bataille. C’était des fils de braves paysans mais parfois de bonne famille (comme les Vanderbilt). On assiste à une croisière sur un paquebot puis un séjour au Ritz pour finir sur les commémorations dans les lieux de mémoire.

A vrai dire, l’intention était louable mais cela reste très léger. Il ne se passera pas grand-chose. Il y a beaucoup de remplissage. On ne peut jouer sur l’émotion indéfiniment. Le dessin reste agréable mais le propos ne comble pas les vides. Cela permet toutefois pour les femmes de soldat mort au combat de faire leur deuil. Fort heureusement, l’ambiance de cette bd sera loin d’être mortifère.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 270 271 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque