Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3836 avis et 575 séries (Note moyenne: 2.85)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Elle s'appelait Tomoji  posté le 20/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Elle s'appelait Tomoji. Elle n'avait pas 3 ans quand elle perdit son père. Elle n'avait pas 9 ans quand sa mère l'abandonna avec sa petite soeur qui mourut quelques temps plus tard. C'est sa grand-mère qui l'éleva au milieu de la campagne.

Pour une fois, Jiro Taniguchi nous brosse le portrait d'une femme courageuse qui n'hésite pas à se retrousser les manches pour travailler et affronter les difficultés de la vie. Son bonheur va arriver quand on lui impose un mariage avec un homme qu'elle va aimer.

La trame est très classique. C'est un récit très simple voire banal qui s'écoule au fil des années. Il manque vraisemblablement une certaine épaisseur au personnage dont la psychologie n'est qu'effleurée. La chronologie semble tout vampiriser. On est loin des sommets atteint par Quartier lointain ou Le Journal de mon père.

Cependant, on retrouve toujours cette même douceur de vivre qui fait la marque des mangas de Taniguchi. Les planches sont toujours de haute qualité. Il manque juste un peu de piquant. C'est trop vertueux dans une vision totalement bien-pensante. On sait que la réalité est fort différente.

Nom série  Mascarade  posté le 20/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On est toujours frappé par le dessin de Florence Magnin. Ses traits incarnent la douceur. C’est véritablement magnifique pour les yeux. Le danger viendrait sans doute d’une certaine infantilisation du graphisme. Pour autant et je dirais, pour une fois, nous avons un récit plus mâture que les précédentes œuvres. La beauté côtoie également des dessins effrayants, voire démoniaques. L’auteure ne nous avait pas habitués à cela et c’est ce qui surprend d’un premier abord.

J’ai entendu dernièrement une théorie assez intéressante pour expliquer pourquoi des adultes avaient refusé de grandir dans leur tête et restaient de grands enfants (le fameux syndrome Peter Pan). Bref, ils sont émotionnellement immatures. Oui, c’est comme une espèce de protection face à un monde de plus en plus dur et stressant. Or, cette œuvre me rappelle cela surtout avec la thématique des masques.

Cette ambivalence semble assez bien fonctionner mais cela ne me convainc pas réellement. Bref, au niveau graphique, je donne la note maximale. Cependant, au niveau du scénario, il n’y a pas cette inventivité qu’on attend pour faire la différence. Les contes et les légendes populaires pour nous raconter, le temps d’un été, le séjour enchanté d’une fillette de 11 ans où la réalité se mêle au fantastique et vice versa. J’ai vu mieux comme parcours initiatique. Le classicisme restera de mise.

Nom série  Les Royaumes du Nord  posté le 17/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Au début, je n'ai pas du tout adhéré. On entre tout de suite dans l'action et on ne comprend pas tout avec cette fille cachée et son furet qui parle. Cependant, au fur et à mesure de ma lecture, je me suis rendu compte d'un univers plutôt riche et cohérent malgré le manque d'épaisseur des personnages.

C'est tiré d'une adaptation que je ne connais pas. Visiblement, c'est une oeuvre attendue par beaucoup de fans. Il me semble qu'un film est sorti au cinéma en 2007 et cela a été un vrai flop à cause d'une gamine insupportable et d'un effet Narnia dévastateur.

Une inspiration steampunk, un zest de fantasy et nous voilà parti pour une grande aventure familiale. Le final donne envie de voir la suite.

Nom série  La Boîte à Bulles en images  posté le 17/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A force de lire des bds de qualité provenant de l'éditeur "la boite à bulles", j'ai commencé à me poser des questions pour en savoir plus. Cela tombe bien avec cet ouvrage qui marque le dixième anniversaire de cette petite maison d'édition qui a misé sur des auteurs de talent. Tout a commencé d'ailleurs avec un chroniqueur de bd passionné qui en a fait son métier.

J'ai bien aimé le concept chronologique ainsi qu'une page par oeuvre publié. On entre ainsi dans les coulisses de cette maison d'édition qui a fait des choix dont certains se sont révélés assez judicieux. je pense notamment à Nicolas Wild avec son Kaboul Disco que j'ai découvert tout récemment. les autres préfèreront certainement Nancy Pena. Bref, il y en a pour tous les goûts.

On se rend compte également des problèmes auxquels doivent faire face des petites maison d'édition comme le contrôle du Fisc ou encore les auteurs à gérer, les problèmes d'impression etc...

Le marché était pourtant engorgé en 2003. Cependant, on voit que ce n'est pas que pour le fric mais pour la découverte de nouveaux auteurs qui ont ainsi eu leur chance. Je soutiens ce genre de démarche qui est avant tout une aventure humaine.

Il y a un florilège de dessinateurs et par conséquent de styles différents. Les planches ne se valent pas toutes. Le noir et blanc est de rigueur. Bref, c'était le risque de ce genre d'album mais au final, c'est plutôt pas mal. Par ailleurs, à 2€, cela ne sera pas la ruine.

Nom série  Saveur coco  posté le 17/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'aime beaucoup cet auteur et ce qu'il fait (Sumato, Betty Blues, Le jardin d'hiver, Mélodie au crépuscule...). Il est vrai que cela faisait un bon bout de temps que je n'avais pas lu une oeuvre signée par lui. On retrouve toujours la même poésie, une sorte de douceur de vivre malgré l'adversité et le monde hostile qui entourent ses personnages animaliers.

Là, ils doivent affronter le désert. La tristesse et l'émotion sont pour une fois totalement absentes. Cela verse plus dans l'humour et une forme d'absurdité mais que j'ai bien intégrés. Je regrette un peu une fin un peu en queue de poisson.

Cependant, dans son ensemble, c'est toujours un plaisir de retrouver un univers exotique et décalé. J'ai également ri par moment, ce qui constitue un exploit. Au niveau graphique, c'est un must grâce à la technique et l'inventivité. Bref, j'aime cette saveur coco.

Nom série  L'Attaque des Titans - Before the fall  posté le 16/05/2015 (dernière MAJ le 17/05/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quand une série a du succès, il y a nécessairement l'apparition de spin-off. J'avais avisé il y a quelques mois L'Attaque des Titans un peu dans l'indifférence générale alors que cette série cartonne véritablement au Japon et en Occident (40 millions d'exemplaires dans le monde pour les chiffres d'août 2014). Il faut dire que c'est diablement efficace.

Ce dérivé nous permet d'en savoir un peu plus sur l'origine des Titans 70 ans avant la série originale. Le récit raconte le combat mené par l’humanité pour reconquérir son territoire, en éclaircissant les mystères liés à l’apparition des Titans. Pour autant, on n'en saura pas beaucoup plus.

J'aime beaucoup l'atmosphère et l'univers de cette série sans être fan. Il faut le lire pour comprendre pourquoi c'est un succès. Passer à côté par snobisme est un mépris au manga actuel. Il faut vivre avec son temps !

Les titans sont une sorte de zombie géant ce qui peut expliquer le succès dans la même veine que Walking Dead. Les séquences d'action sont de grande intensité. A noter que le premier tome démarre très lentement mais que cela s'accélère par la suite.

Pour ménager le suspense quant aux éléments dévoilés, je conseille de lire d'abord lire l'attaque des titans avant before.

Nom série  Sérum de vérité  posté le 15/05/2015 (dernière MAJ le 17/05/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Traduit de l’Anglais par Madeleine Nasalik, cette bd est une série de strip de 3 cases mettant en scène des super-héros face à des gens ordinaires qui les avaient sans doute un peu trop idéalisés. Bref, les icônes du comics vont prendre un sacré coup !

Le style de vie américain est mis à bas par des gens de l'intérieur. Les anti-américains devraient beaucoup aimé. Ce n'est pas mon cas.

La bd est d'un humour assez particulier et très désopilant. J'avoue sous un sérum de vérité ne pas avoir adhéré à cette forme d'humour grinçante. Le cynisme et l'humour noir ne sont pas ma kryptonite. Toute la misère sexuelle ainsi que les dépressifs nous est présenté. Ce n'est pas drôle du tout.

Nom série  Blackbird  posté le 16/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Du même auteur, j'avais déjà avisé Post Mortem (Gallimard) ainsi que Tabula Rasa. L'auteur semble être un adepte des sociétés apocalyptique. cependant, en l'occurrence, c'est son oeuvre la plus proche de la réalité. Il n'y a pas d'élément fantastique. Il imagine simplement une société répressive qui ferait voter une loi qui supprimerait l'auto-édition. Or, de jeunes rebelles se soulèvent contre l'ordre établi en multipliant des actions au nom de la liberté d'expression.

La liberté de la presse et celle d'édition est déjà contrôlée dans de nombreux pays. Il n'y a rien de nouveau sous les tropiques. Cependant, cette restriction toucherait en l'espèce notre pays.

J'aurais envie de dire qu'il faut respecter la loi. Si le peuple élit des députés qui font des lois, c'est le principe même de la démocratie. Certes, toutes les lois ne sont pas bonnes mais qui a le droit de le dire ? Une minorité ? Dans ce cas, on tomberait inévitablement sous la dictature d'une minorité. Il faut savoir ce que l'on veut. La démocratie n'est qu'un leurre.

Pour autant, l'auteur souhaite nous faire passer un message d'attention. Dans cette société, une loi révise les conditions d'interpellation. On peut détenir une personne jusqu'à deux mois sans l'intervention d'un avocat. La propagande indique "aidez-nous à vous protéger". De nos jours, un sondage démontre que la majorité des français est prêt à sacrifier des libertés individuelles pour avoir à la place une société mieux sécurisée. Bref, on y va vers cette anticipation. Blackbird n'est qu'un avertissement certes louable.

Nom série  Hosni  posté le 15/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai été assez touché par le récit d'Hosni qui est malheureusement une descente aux enfers mais dans la rue. Le thème est celui de ceux qui perdent tout et qui se retrouve dans la rue à mendier.

Ces gens n'ont actuellement pas la côte car on dit que c'est de leur faute s'ils en sont arrivés là et qu'il faut travailler pour s'en sortir. Oui mais encore faut-il qu'il y ait du travail pour tout le monde. On pourra toujours rétorquer que certains chiffres évoquent le fait qu'un million d'emplois ne trouvent pas preneur faute de formation dans ces domaines particuliers. Mais bon, revenons à la bd avant que je m'égare de trop.

Je n'ai pas trop aimé le dessin, ni la colorisation. Pour autant, quand on est prit par une certaine forme d'émotion, on peut oublier la forme pendant un court instant. Le mode narratif occupe tout l'espace ne laissant que pas de réplique au personnage principal. C'est un choix assumé par l'auteur qui se concentre sur ce SDF lyonnais.

On retiendra beaucoup d'humanité dans ce personnage qu'on aurait envie d'aider. Un témoignage touchant.

Nom série  La Femme de l'Ogre  posté le 15/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La femme de l'ogre est 'elle nécessairement une ogresse ? On pourrait résumer ce conte de cette manière. Je n'apporte pas la réponse car c'est à vous de le découvrir. Passée cette question existentielle, je n'ai pas trop accroché.

Il faut dire qu'il y a une évolution que je n'ai guère compris. C'est un conte plutôt macabre qui a pour thème la douleur. Bref, que du bonheur ! A ne pas mettre entre les mains des enfants malgré ce côté comptine et petit poucet.

Nom série  L'Incroyable Histoire de la Sauce Soja  posté le 15/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Franchement, en ce moment, aucune bd ne trouve grâce à mes yeux. Nous avons une bd regroupant 6 récits dont deux muets.

Sur cet ensemble, seulement un semble un peu sortir du lot par son côté fantastique. Il s'agit du récit d'un professeur de math prenant en otage sa classe. Cependant, la fin sera d'un pathétique.

L'univers décrit par l'auteur est encore une fois très déconcertant. L'humour est souvent décalé.

L'incroyable histoire de la sauce soja provient d'un OVNI. Cet album également.

Nom série  Deux Frères  posté le 15/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je vais encore me démarquer mais j'assume entièrement. je n'ai pas franchement été emballé par cette histoire de deux frères jumeaux dont l'un est jaloux de l'autre au point de détruire sa famille. On va vite se perdre dans les méandres de ce scénario un peu alambiqué. J'avoue ne pas avoir très bien compris mise à part la querelle sentimentale.

On sent un lien très fort avec la mère qui souhaite la réconciliation. Par ailleurs, le thème de l'exil n'est pas très bien mis en valeur.

Des mêmes auteurs, j'avais pourtant adoré "Daytripper". Là, même le dessin a changé pour du noir et blanc. La narration est omniprésente et vampirise tout. L'originalité et l'inventivité font vraiment défaut.

C'est vrai que cela fait sérieusement penser à des soap brésiliens. Cette sombre histoire de famille ne m'a absolument pas convaincu et c'est le moindre que je puisse dire. Je me suis ennuyé ferme.

Nom série  Lulu paye son coup  posté le 14/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Lulu est une jeune femme moderne qui boit des coups avec ses copines et qui commentent l'actualité du moment à la manière des brèves du comptoir. C'est également une blogueuse renommée dans la capitale un brin caustique.

Pour le mariage gay, elle dit que les socialopes ont foutu un sacré bordel. Le ton est donné. Elle se moque également des Daft Punk avec leur casque sur la tête. Tout le monde y passe ? Pas vraiment.

C'est un humour plutôt grinçant et décalé. Le dessin est plutôt proche de la caricature. Il y a une certaine élégance dans le trait ainsi qu'un habillage correct de la couleur. Sur la forme, l'édition a fait un effort tout particulier. C'est un bel objet.

Quand Lulu paye son coup, il ne faut pas le rater. Un verre oui, cela va mais pas 3 sinon bonjour les dégâts. En tout cas, une forme de remède à la morosité. A vrai dire, je n'ai pas accroché plus que cela. C'est sympa mais sans plus.

Nom série  Zahra's Paradise  posté le 14/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai adoré ce cri de coeur d'une mère à la recherche de son fils qui est parti manifester au printemps 2009 dans les rues de Téhéran suite aux élections volées par Monsieur 66%. La première scène avec les petits chiots est absolument abominable et va donner le ton de cette histoire. Il ne fait pas bon vivre dans une république islamiste, c'est indéniable.

Zahra's Paradise est le premier roman graphique de l'auteur et c'est déjà une incontestable réussite. On repense bien entendu à Persepolis de Marjane Satrapi mais le trait est ici beaucoup plus agréable. Le fond reste le même à savoir atroce. Les auteurs ont voulu rester anonyme pour ne pas subir des violences en retour. Il est dommage que cet oeuvre n'est pas connue de publicité dans notre pays alors que c'est un best-seller à l'international.

On découvre un Iran en proie à la terreur, aux arrestations arbitraires, à la torture et aux exécutions sommaires et c'est encore pire qu'à l'époque du Shah. Visiblement, la révolution a trahi le peuple iranien. Cependant, il y a encore de l'espoir car c'est un grand peuple qui arrive à communiquer grâce à la technologie d'internet. Les idées circulent et les méfaits ne resteront pas impunis. Un jour viendra.

Nous avons une bd choc et sans doute l'une des meilleures sur l'Iran.

Nom série  Les Primates nous font marcher  posté le 14/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai guère été réceptif à ce genre d'humour qui possède un petit quelque chose de Gelück. Il en faut beaucoup pour me faire rire mais ce n'est pas mission impossible. Il y a des auteurs qui y arrivent. Est-ce alors le sujet sur une comparaison entre l'homme et les primates ? Bref, c'est une lecture stérile qui ne m'a pas inspiré. Les gags en deux images est un procédé plutôt ambitieux mais qui ne fonctionne pas en l'occurrence.

Nom série  Béret et casquette  posté le 14/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avoue que moi non plus je n'aime pas ce genre d'humour. Cela ressemble à une bd certes louée mais que je n'aime pas à savoir Le Chat.

Les discussions philosophiques ne sont guère ma tasse de thé en étant plutôt dans l'action et le dynamisme. Là, on peut dire qu'est ce qu'on s'ennuie.

Si encore, ces trop d'humour étaient aussi irrésistible que pertinents. Cela ne sera pas le cas en ce qui me concerne. Tiens, je vois que je ne suis pas le seul...

Nom série  La Route de la soie... en lambeaux  posté le 14/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est vrai que cet ouvrage est un réel pavé de 300 pages qu'on met plusieurs jours à lire puis à digérer. Cependant, c'est le plus complet travail pour nous permettre d'appréhender l'Asie centrale, en comprendre les mécanismes et surtout les enjeux géo-stratégiques.

Les régimes des cinq états d'Asie centrale n'auront plus de secret pour vous! Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan sont totalement décortiqués. Ces pays nous sont pour la plupart inconnus. Cette bd constitue une véritable découverte de ces dictatures qui oppriment férocement leur peuple sous l'oeil bienveillant de l'administration américaine qui vise à établir des partenariat stratégique dans la région face à la Chine et à la Russie.

On découvre que le Moyen-Orient qui focalise toute notre attention n'est pas forcément la zone la plus sensible au monde. Et que la défense des droits de l'homme n'est pas forcément la plus grande priorité des Etats-Unis.

Il y a beaucoup de texte mais c'est ponctué par des passages bd très intéressant. Un regret: que tout ne soit pas mise en image. C'est un peu la suite logique de Passage Afghan où l'auteur nous fait profiter de ces séjours dans la région.

Je retiendrais également que la nourriture est franchement infect dans cette région du monde où les températures flirte avec les 50 degré celsius. Les pratiques détestables, l'instabilité politique de ces régions ne donnent franchement pas envie d'y aller. Cependant c'est toujours bon de savoir ce qui se passe dans les coins les plus éloignés de la planète. En tout cas, un ouvrage passionnant mais qui sera sans doute dépassé par les événements plus de 10 ans après.

Nom série  La Technique du perinée  posté le 10/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne connaissais pas cette technique donc on en apprend tous les jours. Pour le reste, c'est une bd coquine qui explore l'art ainsi que la séduction dans un Paris métropolitain branché bobo. Certains pousseront à dire que c'est une histoire d'amour branché sex mais je n'irai pas jusque là.

Les métaphores poétiques s'enchaînent dans une relation assez intrigante pour tenir jusqu'au bout. On parcours les pages où il ne se passera pas grand chose malgré la montée du désir. Le final ne sera guère grandiose. On aurait espéré un orgasme cosmique, mais non.

Nom série  Bouche d'ombre  posté le 10/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après Antigone et Je n'ai jamais connu la guerre, voici Bouche d'ombre par la dessinatrice Maud Begon. Là, cela ne le fait pas non plus. On prend un poème de Victor Hugo et on essaye de bâtir une intrigue faite de spiritisme et de message délivré par les morts.

Il y a bien un ressort dramatique mais une mise en scène qui ne permet pas de s'impliquer et d'avoir un ressenti dans ce récit gouverné par les esprits. L'explication haïtienne sera sans doute trop tirée par les cheveux. La suite se fera sans moi car ce n'est guère convaincant.

Nom série  Le Chômeur et sa belle  posté le 09/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quelque part, cela me rassure de lire une bd pareil où l'amour existe véritablement entre le chômeur et sa belle. En effet, je vois seulement autour de moi des belles qui ne sont intéressées que par le fric et les hommes d'argent et de pouvoir d'une laideur épouvantable.

Des caméras cachés ont été effectué pour démontrer des dragueurs qui n'avaient aucune chance avec les filles sauf s'ils étaient au bord d'une très belle voiture. Bien entendu, la cupidité peut être également en sens inverse.

Pour autant, le chômeur glande véritablement sans chercher un véritable emploi qui lui permettrait d'assurer le rôle protecteur dans sa famille. Il préfère jouer aux jeux vidéos. Il est clair que la valeur travail, il ne connaît pas. Alors, tout cela est bien gentil et c'est tourné à la dérision mais au fond, cela pose quand même un véritable problème.

Je plains véritablement cette jeune fille active qui est tombée sur un looser et qu'elle aime par dessus tout. Cependant, plus on avance, plus on découvre les personnages. Personne n'est blanc ou noir. On arrive à aimer le chômeur et trouver sa copine un peu dure. On peut passer du rire aux larmes surtout dans le second tome.

Au final, on passe un agréable moment de lecture. C'est sympathique et cela soulève quelques questions. C'est également et surtout drôle et frais.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 192 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque