Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4895 avis et 953 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Les Déserteurs  posté le 11/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est une oeuvre qui ne prévôt que par une certaine originalité quant à la mise en forme. Il n'y a pas de case mais une image très grande sur un format à l'italienne. On se croirait dans un livre du style "où est Charlie" avec des personnages tout petits qu'il nous faut chercher dans de grands ensembles. Les décors sont assez réussis. L'effet escompté aura bien lieu. Quelque fois trop surchargé, quelque fois bien vide...

Le cadre est celui de l'Empire romain finissant du moins pour sa partie occidentale. Pour le reste, je n'ai pas retenu grand chose de ce récit. C'est beaucoup trop abstrait.

Nom série  Planplan culcul  posté le 11/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est certainement le plus mauvais plan cul que j'ai pu lire. Une histoire abracadabrante qui part dans tous les sens dans un genre totalement absurde. Il ne manquait plus que les extraterrestres mais ils l'ont réellement fait !

Après, j'ai compris qu'il s'agissait de détourner de leur contexte les dialogues et les clichés des films pornos dans une espèce de parodie cartoonesque avec des dessins enfantins.

Il faut sans doute faire une lecture au second degré. Certes, mais je ne suis pas un adepte. On aime ou on déteste, c'est comme cela. Au moins, on a quand même réussi à éviter la vulgarité. Ce n'est pas rien.



Nom série  Compadres  posté le 11/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aurais sans doute mis une meilleure note sans une fin qui gâche tout. Je n'ai pas accepté cette conclusion sans doute trop dur et trop âpre qui arrive comme un virage inattendu. Cela m'arrive assez rarement car je suis plutôt bonne pâte.

Le graphisme n'est pas également le fort de cette oeuvre. Non, c'est plutôt la relation plutôt improbable entre un ex-communard et un indien dont la famille a été massacré dans le Grand Ouest sauvage. Il vont essayer de mener une révolution communiste dans une mine d'or contrôlé par un affreux capitaliste qui fait régler la terreur à coup de revolver. Il y a un mélange de genre qui peut détonner mais curieusement, cela passe bien.

En conclusion, un western pour le moins original qui possède d'indéniables qualités.

Nom série  La Bipolarité du Chocolat  posté le 10/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne ferai pas dans le commentaire dithyrambique. Puisque tous les goûts sont dans la nature, je me permets de donner mon avis plus mesuré. Je me suis en effet un peu ennuyé à cette lecture il est vrai assez bizarre.

Le début augurait de bonnes choses mais le développement m’a paru totalement incohérent en partant dans tous les sens. Ce n'est pas tant qu'on passe du noir et blanc à la couleur, mais également à des pages très chargées en des longues pages contemplatives où il ne se passe rien.

Reste un dessin minimaliste dans un genre très brouillon mais dans un superbe écrin pour se consoler. Cependant, n‘étant point adepte de ce genre de graphisme, la consolation a laissé place à la déception. Je cherche encore ce que peut être la bipolarité du chocolat. C’est dire !

Nom série  Dans la forêt  posté le 10/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans la forêt, il peut s’en passer des choses même si elle n’est pas profonde et mystérieuse. C’est un conte qui fait appel à une imagerie très détaillée qui donne du style à l’ensemble. L’enchainement des cases est parfaitement réussi pour entrer par exemple dans ce monde imaginaire lorsqu’on pénètre dans la forêt.

Au niveau du scénario, c’est tout de même un peu léger. J’ai l’impression que le poids des images a plus d’impact que le reste. C’est une œuvre assez visuelle avec un bestiaire certes assez intéressant. Pour le reste, je n’ai pas été plus en symbiose que cela. La fin de ce récit m’a un peu surpris même si elle se comprend.

Nom série  In God We Trust  posté le 09/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai décidé quant à moi de prendre un peu de recul quant à l’analyse de cette bd humoristique qui dénonce les travers de la religion catholique. Je me dis que si l’auteur avait eu le courage de faire la même chose au sujet de l’islam, cela ne serait certainement pas perçu de la même manière. Toujours ce fameux débat : peut-on rire de tout ?

Je ne défends pas particulièrement les religions quelles quelles soient car elles sont responsables de beaucoup de destructions, de massacres, de viols d’enfants à travers le monde etc... Cependant, plus de la moitié de la planète est croyante. Il serait alors convenable de respecter leur foi. Mon meilleur ami est par exemple un catholique pratiquant. Je ne suis pas certain qu’il aurait apprécié cette bd si je la lui avait offerte à Noel.

Alors, oui c’est une belle poilade dans un esprit déjanté pour certains. Me moquer des chrétiens (ou d’autres religions) n’est absolument pas ma tasse de thé. Pour autant, quand j’ai lu récemment Le Crépuscule des Idiots, c’était également une critique de la religion mais amené de manière très subtile et intelligente.

Je vais prendre un exemple très concret de gags de Winschluss, un auteur pourtant que j’apprécie grandement depuis son fameux Pinocchio. Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils puis se ravise, puis le redemande en se moquant de l’homme etc… Cependant, Abraham commet l’irréparable. Grosse poilade : il a tué son fils dans un bain de sang. Je ne sais pas mais moi, ce genre de gag ne me fait pas rire du tout ! Je pense à mon propre enfant et ce qu'on pourrait faire sous une influence néfaste. Alors oui, on peut prendre les choses à la légère et c’est d’autant plus pratique avec une religion tolérante comme le catholicisme où il n’y aura pas de fatwa ou de vengeance terroriste posthume dans une rédaction de journaux composé d'auteurs de bd.

Je ne conseillerais pas l’achat pour ne pas offusquer les millions de chrétiens qui composent notre civilisation dont il faut être fier. Je l'ai dit.

Nom série  Dragon Quest - Emblem of Roto  posté le 09/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il faut savoir que ce récit se situe entre Dragon Quest 3 et Dragon Quest 1. Il faut être fan de cette saga pour apprécier en profondeur. Il faut également bien que j’avoue que ce shonen d’aventure décliné en jeu vidéo n’est pas mon univers. J'ai tellement lu d’autre chose ou été imprégné par d’autres univers que je ne peux tous les connaître. Je n’ai pas d’a priori négatif sur la fantasy que j’aime bien au contraire.

Mon sentiment après cette lecture est celui de m’être un peu ennuyé. Ce n’est guère passionnant à souhait. On le lit mais il n’en ressort pas grand-chose. Le grand frisson ne sera pas consacré en lisant Dragon Quest, il faut le savoir.

Visiblement, cette série existe depuis les années 90 avec 19 millions de lecteurs rien qu’au Japon. L’éditeur a profité du matériel de l'édition perfect et propose ainsi des planches retravaillées. Pour moi, c'est un peu désuet avec ce qui se fait actuellement.

Nom série  One-Punch Man  posté le 09/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
One-Punch Man : mon fils a presque sauté de joie en voyant que j’avais emprunté ce titre. J’étais étonné qu’il connaisse aussi bien. Visiblement, il aurait vu un anime sur ce personnage.

Je l’ai lu et mon constat est malheureusement sans appel : c’est très bourrin et sans saveur particulière. Il m’est arrivé d’apprécier les bd bourrines parce qu’il y avait autre chose. Mais là, non désolé, cela ne passe vraiment pas.

Non seulement c’est bourrin, mais c’est super-crétin à l’image de ce super-héros qui doit combattre des monstres qui peuvent surgir au détour d’un parc public pour faire la peau à un jeune qui lui aurait fait une mauvaise blague. C’est clair qu’il ne faut pas aller chercher les monstres mais que voulez-vous, les jeunes font parfois n’importe quoi.

Un titre qui plaira certainement à vos enfants mais pas à vous. C’est toujours ça.

Nom série  La Délicatesse  posté le 07/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne sais pas ce qui se passe avec cet auteur mais à chaque fois que je lis une de ses œuvres, je tombe sous le charme. Généralement, quand la narration prend le dessus, je suis très vite ennuyé par le sens des phrases qui se succèdent inlassablement. Là, c'est tout le contraire qui se produit comme par magie. Il trouve les mots justes pour décrire par exemple l'héroïne Nathalie qui perd l'amour de sa vie et qui doit reconstruire sa vie malgré tout. C'est drôle, émouvant et terriblement humain à la fois.

Bien entendu, étant un grand amateur de film de lover, je possède bien entendu "La délicatesse" avec Audrey Tautou dans le rôle principal. J'avais beaucoup aimé la sensibilité de ce film où tout partait d'un baiser volé. Là, Cyril Bonin semble aller plus loin sur des pans entiers non évoqués dans le film. Bref, j'ai l'impression que c'est un sérieux complément. L'auteur s'approprie en effet le roman et le film mais livre une version toute personnelle qui n'en demeure pas moins très intéressante. Le personnage de Markus est par exemple totalement différent dans son approche. La délicatesse porte bien son nom. Cela parle de cœur et de gens bien attentionnés. Que cela manque au monde qui nous entoure !

Bref, l'émotion sera véritablement au rendez-vous. Il y a un équilibre parfait entre la gravité et la fantaisie au milieu de ces élans sentimentaux. La délicatesse peut être qualifiée comme la bd la plus romantique de l'année. Il y a toute une poésie de l'âme qui ne peut que nous toucher à moins d'être insensible. Avis par conséquent à tout les lovers car c'est une belle invitation à l'Amour. Cela tombe bien car la Saint-Valentin approche !

Nom série  Les Aventuriers de la finance perdue  posté le 06/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce n’est pas la première bd que je lis sur la fameuse crise de 2008 qui perdure jusqu’à ce jour. C’est encore un documentaire traité de manière parfois humoristique avec un léger sens de la dérision. Le fond est tout de même très sérieux. Le message à faire passer également. Il y a un réel effort de pédagogie afin que le lecteur lambda puisse comprendre les mécanismes parfois compliqués du monde des affaires.

Par ailleurs, j’ai bien aimé le graphisme, l’agencement des cases ainsi que la mise en scène sous forme de procès à la finance. Les banquiers sont effectivement sur le banc des accusés ou plutôt leurs traders qui sont alors les parfaits boucs émissaires. Il y aura des passages de témoins à la barre et c’est reparti pour des explications afin de lever le voile.

La lecture fait froid dans le dos surtout quand on travaille pour une grande banque. On se dit que c’est solidement argumenté. L’auteur va jusqu’au bout des choses dans la démonstration pour ne rien laisser au hasard. Ainsi, et je ne le savais pas, la plupart de nos économistes sont des proches des grands milieux d’affaire et donc plutôt prompts à la protection de leurs intérêts financiers. C’est nouveau pour moi car j’avais une autre idée des économistes. Pour autant, il est vrai que sur ce point, l’auteur ne cite aucun exemple.

Mais bon, l’idée des économistes est que nous le peuple, on doit toujours faire des sacrifices pour que le système puisse bien fonctionner. On se rend compte que les hommes politiques qui véhiculent ce genre de programme ne sont pas moralement irréprochables dans leur vie de tous les jours même si c'est légal.

En conclusion, les mécanismes bancaires n'auront plus de secret pour vous à l'issue de cette lecture. N'allez toutefois pas cacher votre argent en Suisse !

Nom série  Happy! (Morrison/Robertson)  posté le 06/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Alors, Happy ? Je dois plutôt dire que I’m not very happy de cette lecture. Pourtant, le graphisme est plutôt avenant et bien maîtrisé. Ce n’est pas ce qui pose problème.

C’est surtout le langage ordurier et les insultes qui fusent. J'ai rarement lu une bd aussi vulgaire. Toutes les cases sont remplies de gros mots à outrance. Les personnages ne peuvent pas s’exprimer de manière convenable car cela dépasse leurs capacités intellectuelles. Je suis désolé mais cela, je ne l’accepte pas. Je ne lis pas des comics orduriers. Je ne suis pas obligé de subir cela. C’est quand même très désagréable à la lecture. Après, on dira que c’est pour se situer dans le milieu des mafieux, des bas-fonds, du polar noir. Ce n’est pas une raison. Je ne demande pas non plus un langage châtié mais que cela reste convenable. A bon entendeur, salut !

Pour le reste, le fait d’introduire un personnage fantaisiste tout droit issu d’un cartoon, cela ne le fait pas. C’est certainement l’originalité de ce comics mais c’est si inconvenant, si maladroit. Bref, cela n’a pas pris avec moi.

Nom série  Le Nouveau Tom Sawyer  posté le 04/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le nouveau Tom Sawyer est arrivé et il est nippon. Il vit dans les îles les plus éloignés du Japon au sud-ouest. Un jeune venu de Tokyo y débarque et se lit d'amitié avec un natif un peu vagabond qui fait de la chevauchée de raie manta. Oui, c'est bien l'univers un peu loufoque de cette reprise de la littérature américaine de Mark Twain mais à la sauce japonaise. Il faudra accepter ou pas.

Parmi les qualités, j'ai bien aimé ce graphisme réaliste qui est assez expressif pour séduire. On ressent également l'exotisme particulière de cette île qui devient un acteur à part entière. Il y a également le parfum de l'aventure. Une lecture pour l'instant assez agréable. Il faut dire également que Komikku soigne très bien ses éditions ce qui est toujours appréciable. Une adaptation contemporaine finalement assez intéressante.

Nom série  The Cradle of the Sea - Le Berceau des Mers  posté le 04/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pour une première oeuvre, c'est clair que ce n'est déjà pas aussi mal. La qualité des dessins est réellement au rendez-vous. C'est plutôt l'enchaînement des cases qui semblent poser problème surtout lorsque l'auteur met en scène des flashbacks. Il est vrai également que j'ai un peu eu du mal avec le début de cette histoire avec l'enlèvement de ce petit garçon. Le découpage n'est pas très bien réalisé. Il faut quand même le préciser.

Il n'y a pas grand chose de crédible mais on suit quand même. Je ne connais pas beaucoup de servante qui aurait un tel dévouement pour affronter l'aventure et peut-être la mort pour chercher un patron disparu. Cependant, on embarque avec elle sur ce beau voilier avec le gosse sous le bras. Les tomes suivants sont un peu mieux maîtrisés. C'est parti pour l'aventure sur les mers du globe.

Nom série  Lady Détective  posté le 02/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un shojo qui est plutôt agréable à la lecture avec de beaux dessins assez détaillé. Nous sommes dans l'Angleterre victorienne où une jeune et riche Lady joue à Sherlock Holmes. Jusqu'ici , tout va bien d'autant qu'on entre tout de suite dans le vif du sujet avec un meurtre à élucider.

Ce qui n'est pas très crédible, c'est qu'elle a un majordome qui a préféré revenir à son service après avoir été un brillant avocat ayant gagné 30 affaires d'affilée devant la justice. Je ne pense guère qu'un bel et intelligent avocat accepterait de devenir un simple majordome pour l'amour d'une femme qui le repousse. Le récit va être par la suite axé sur leurs relations particulières.

L'ensemble reste très léger mais c'est ce qui assure le divertissement. A noter également une édition qui n'a pas fait dans la plus grande qualité d'impression. Quelques anachronismes également sont à relever. Mais bon, nous avons une charmante et pétillante héroïne qui nous fait passer un bon moment de détente.

Nom série  Un carré de ciel bleu  posté le 01/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'avais pas d'a priori négatif sur cette série. Le titre m'inspirait et l'édition est de plutôt bonne qualité. Je ne peux pas en dire autant du fond. Certes, la thématique traite de la perte de la mémoire qui change une identité. Pour le reste, c'est le classique triangle amoureux qui a déjà tant été exploité que cela en devient plus que lassant.

Certes, c'est assez sympathique et léger par moment. Cependant, l'impression générale est une certaine fadeur. La narration est assez ennuyante. Le récit manque singulièrement d'originalité. Je n'ai pas accroché au style de l'auteur. Bref, on a vu mieux.

Nom série  Sprite  posté le 01/02/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sprite n’est pas le nom d’une célèbre boisson mais c’est encore un manga dit survivaliste. Visiblement, une pluie noire s’est abattue sur une ville du Japon et l’a englouti dans ses flots. Les survivants tentent de s’organiser du haut d’un building dans ce monde plongé dans une espèce d’apocalypse surnaturelle. En effet, cette matière noire et visqueuse ne serait que le temps qui provoque la mort par accélération de l’âge si on touche ce liquide.

Passé la surprise, il ne reste presque rien. En effet, l’action semble être concentrée sur l’arrivée de cette catastrophe alors que 3 lycéennes déambulent. On n’arrive pas à s’attacher à ces personnages au début à cause de leur stéréotype. Il faut dire également que le dessin n’est pas très reluisant. C’est très sobre avec un minimum d’effort quant à la présentation. Pour autant, il se dégage quand même de l'angoisse de ce graphisme.

Par ailleurs, cela se laisse lire d'autant que le développement ira plutôt vers les voyages temporels. L'aventure va être accès sur ces voyages. Cela fait un peu retour vers le futur version manga.

Il faudra accepter des scènes pas crédibles qui se prennent pourtant au sérieux. Le coup de la mère enceinte qui se noie et qui tend son bébé avant de succomber est d’ailleurs assez symptomatique. Au global, je trouve que cela manque de rythme et un peu d’épaisseur. Il y a nettement mieux en matière de manga survivaliste. La fin du monde approche, préparons-nous !

Cependant, il ne faut surtout pas s'arrêter au premier tome et à sa thématique apocalyptique. C'est au fur et à mesure que l'on découvre une autre histoire un peu plus riche qu'il n'y parait. C'est plutôt un mélange de genre entre horreur, science-fiction, fantastique et même historique.

Nom série  Le Prince des ténèbres  posté le 31/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Est-ce que tout le monde connait le Prince des ténèbres ? En tout cas, ce titre n’avait pas encore été utilisé jusqu’ici. Il est clair qu’on aimerait ne pas trop faire sa connaissance pour peu que l’on y croie.

Ceci dit, nous avons encore un maga sur un lycéen qui se découvre le pouvoir de manipuler les gens en leur faisant dire des choses qu’ils ne voulaient pas forcément dire. C’est pratique par exemple pour faire cracher le morceau à ceux qui ne veulent pas avouer leur crime comme par exemple pour un vieux sadique toucher les fesses dans un métro bondé à une jeune et innocente collégienne. Ce pouvoir est utilisé pour faire le bien. Mais voilà qu’un mystérieux individu semble également doter des mêmes pouvoirs mais l’emploiera à d’autres fins moins humanistes.

Le cadre ne colle pas du tout avec le monde des ténèbres. Le côté fantastique apparaît par petite touche ce qui m’a plu dans ce récit. Il y a comme une montée en puissance qui se fait dans une pseudo-discrétion. Par la suite, cela en devient un peu ridicule. Il faut dire que les dés étaient pipés à l’avance. Il faut entrer dans le récit. Pour autant, le scénariste fait des efforts et cela se remarque.

Au niveau graphisme, rien à redire. Même l’édition semble soignée. Nous n’avons pas le meilleur manga mais pas le plus mauvais non plus. L'évolution sur plusieurs tomes va nous faire prendre conscience que c'est un peu plus élaboré qu'il n'y parait. Cela prendra même une dimension politique. Bref, on sait où le mal se situe.

A noter également une fin très ouverte.

Nom série  Docteur Mephisto  posté le 31/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Quand on a mal, on va voir généralement le docteur. La particularité de ce manga est d’aller voir également le docteur Mephisto quand on meurt car il nous permet de revivre. Oui, c’est bête mais il fallait y penser.

Le démarrage de ce manga est un peu bizarre avec deux sœurs qui semblent fuir et qui sont rattrapées par la charmante belle-mère qui leur sauve la vie avant de pouvoir les faire exécuter. C’est vrai que je n’arrive pas très bien à comprendre ces sautes d’humeur mais c’est le découpage de ce récit qui veut cela. Bref, rien n’est crédible. Déroutant et trop léger pour résumer brièvement.

A noter que généralement, nous avons une belle couverture mais avec des affreux dessins. Là, c’est tout le contraire. J’ai rarement vu une couverture aussi moche. A savoir que le Docteur Méphisto n’est pas très ressemblant.

Encore une fois, une lecture crétine qui s’adresse principalement à nos ados et jeunes adultes. Suis-je un réactionnaire si je dis que je m’inquiète pour l’avenir de nos enfants ? C’est clair qu’on ne va pas loin avec cela. D'ailleurs, on ne sait pas où on va avec ce manga. J'aurais envie de dire en enfer...

Nom série  Déclic amoureux  posté le 30/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Voici un shojo totalement affligeant. Pire que cela, c’est mauvais sur tous les points (scénario, graphisme…). Comment peut-on oser publier cela ? Fort heureusement, ce site existe pour prévenir les lecteurs de ne pas tomber dans le piège des daubes.

Il est vrai que le sujet de la photographie m’avait attiré. Le titre déclic amoureux semblait également faire un clin d’œil bien réfléchi. Une fois la lecture entamée, je me suis vite aperçu de mon erreur. C’est franchement très mal dessinée ce qui est en totale contradiction avec de l’art picturale. Il fallait oser faire alors sur un sujet concernant l’image.

Pour le reste, c’est une histoire à tomber par terre. Une jeune lycéenne se voit décerner des qualités qu’elle ne possède visiblement pas. C’est tellement surfait. Le titre de meilleure photographe est réellement usurpé. On crie à l’injustice flagrante. C’est la victoire du médiocre.

Insipide est le mot pour résumer le tout. Et encore, ce n’est pas assez fort !

Nom série  Heads  posté le 30/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai beaucoup aimé la lecture de ce manga. Cependant, j’ai quand même pas mal de grief sur différents aspects de ce récit qui m’ont paru assez incohérents au point d’avoir des petites pointes d’agacement. C’est un peu pseudo-scientifique mais si on y regarde bien, c’est parfois crétin comme analyse. Mais bon, le rythme général et plein d’autres choses semblent pour le moins bien fonctionné. Alors, on temporise en se disant que c’est une bonne série.

Un autre gros reproche concernera la qualité de l’impression. L’éditeur n’a pas fait un réel effort. Le papier est presque jauni. Et pourtant, cette série mériterait un meilleur sort au niveau de la forme avec également un dessin moins sobre.

On est véritablement pris par l’intrigue sans la lâcher du début jusqu’à la fin et c’est plutôt bon signe. C’est assez fluide comme lecture. On sera également épargné par l’humour nippon que personnellement, je n’apprécie pas trop.

Malgré les maladresses de cette histoire, je mets 4 étoiles. Ma réelle note : 3.5 étoiles. Il faut savoir qu’il s’agit de l’œuvre de jeunesse de l’auteur d’ Ikigami - Préavis de mort associé il est vrai à un autre scénariste.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 245 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque