Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3369 avis et 477 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Conan le barbare  posté le 25/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'avais déjà avisé Les Nouvelles Aventures de Conan qui finalement n'ont pas fait long feu. Voilà que ce héros mythique est repris par l'éditeur Panini Comics avec l'auteur de DMZ et de Northlanders. Je dois bien reconnaître qu'il se débrouille plutôt bien.

En effet, il rend ce personnage plus vulnérable face à l'amour d'une femme à savoir Bêlit, la reine de la Côte noire. La mort rôde autour de ce couple notamment dans le second tome. Il y a une dimension plus profonde et moins légère. J'apprécie beaucoup cette maturité. On regrettera juste quelques longueurs.

Par contre, il y a une succession de dessinateurs avec des styles différents. Parfois, Conan ressemble à Thorgal. Parfois, il est vraiment hideux avec une tête de demeuré. Bref, cela dépend du dessinateur ce qui procure une série bien inégale dans le traitement graphique. Je ne conseillerais pas l'achat à cause de ce point négatif. Cependant, pour le reste, c'est une série à découvrir pour les amateurs de fantasy. Il faut dire que Conan est le symbole en la matière.

Nom série  OPK  posté le 25/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette nouvelle série de Matz a attiré mon attention. Je retrouve le style de narration si caractéristique de cet auteur qui nous apprend bien des choses. Encore une fois, les personnages sont bien campés.

On va tout d'abord suivre Mark qui est affecté à Shanghai. Alors qu'il ne semble pas être en odeur de sainteté vis à vis de sa DRH, il se permet de juger très sévèrement ses propres collaborateurs. Quand on devient chef, on oublie tous ses propres défauts. Cela a eu le don de m'exaspérer.

Pour le reste, c'est efficace mais sans surprise. L’originalité provient de l'apport des nouvelles technologies qui aident au crime organisé. C'est un polar moderne qui surfe avec internet et les jeux en ligne. Dommage que le dessin soit si pauvre. Mais bon, j'avais déjà remarqué sur les autres séries dessinées par Bedouel.

Nom série  U-47  posté le 25/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette histoire de sous-marin allemand durant la Seconde Guerre Mondiale ne m'a absolument pas convaincu. Le dessin qui se veut réaliste me semble assez maladroit malgré une colorisation plutôt réussie. J'ai pas accroché du tout alors que cela aurait dû normalement me plaire.

Quant au scénario, il divague entre terres et mers. J'avoue avoir été un peu perdu au milieu de tous ces personnages dont les destins s'entrecroisent. Ce sous-marin est notamment célèbre pour être parvenu à couler le cuirassé HMS Royal Oak dans la base britannique de Scapa Flow en Ecosse, sanctuaire de la flotte britannique. Le succès du U-47 fut repris par la propagande nazie. Le scénario s'appuie sur des faits réels même s'il laisse libre court à un récit original. Il faut dire que ce célèbre sous-marin est devenu le secret le mieux gardé du IIIème Reich.

Pour information, le prix de la bd se situe à 20€ soit un peu plus que la normale pour 48 pages. Cela découragera bon nombre d'acheteurs. L'éditeur justifie ce prix par le cahier de supplément historique. C'est compris dans le prix dans la plupart des séries. Bref, il faudra le vouloir.

Nom série  Joseph Carey Merrick  posté le 25/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai été touché par cette première biographie en bd de la vie de celui qui a été aux yeux de tous le fameux the Elephant man. On se souviendra tous du magnifique film à oscars de David Lynch. Il était temps de consacrer une bd à un personnage hors du commun.

C'est d'abord l'histoire d'un enfant qui est rejeté par les camarades de classe, par sa propre famille, par l'institution, par la société à cause de sa difformité sur le corps lié à une terrible maladie. Cette vie est tragique et a touché le coeur des gens. Là encore, il aura fallu du temps.

Cette biographie nous permet de suivre l'évolution psychologique du personnage au travers ses expériences pour le moins malheureuse mais également de cette rencontre providentielle avec un médecin bienveillant.

On retiendra que la véritable beauté n'est pas celle du corps mais de l'âme. Il est vrai que cette notion se perd totalement à une époque tournée vers la publicité du corps parfait. Cette histoire nous permet de remettre les pendules à l'heure. C'est parfois salutaire.

Nom série  Romain & Augustin, un mariage pour tous  posté le 25/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le mariage pour tous n'a pas encore un an qu'il fait déjà l'objet d'une bd en bonne et due forme. C'est cela la société moderne: répondre à tous les goûts et le plus vite possible. Au-delà de ses préoccupations mercantilistes, cette bd relate les préparatifs d'un mariage gay. On s'aperçoit que les doutes sont les mêmes que ceux qui touchent les couples hétéros.

Bien entendu, il sera question de la gauche, de la droite, de Christiane Taubira, de ceux qui pensent que l'homosexualité est une ignominie ou une aberration de la nature etc... Rien ne sera oublié. On se concentre sur le couple Romain et Augustin mais également sur la réaction de la famille et des amis.

Sur la forme, le dessin ne m'a guère enchanté. Il y a des intermèdes qui m'ont paru repoussants et barbants dans un style qui fait brouillon. Ce sont des monologues parfois franchement ennuyeux qui n'apportent rien.

Sur le fond, cela a le mérite de nous montrer que le mariage pour tous est une évolution normale de la société qu'il nous faut tous accepter dans le respect de la loi. L'éclairage apporté par l'auteur est résolument moderne et il me convient parfaitement.

Pour la petite histoire, il s'agissait d'abord d'une bd numérique lancée sur le site du Nouvel Observateur en réaction à l'ampleur inattendue du débat sur le mariage pour tous. Il y a eu une violence phénoménale à ce qui aurait dû paraître comme une évidence. Attention, cette oeuvre n'est pas une propagande mais un point de vue tout à fait louable. A découvrir si on est large d'esprit. Les autres : s'abstenir.

Nom série  Mexicana  posté le 24/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette histoire malgré une trame pas très originale. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé le scénariste du tueur qui ne fait pas dans la dentelle. Voilà un polar dur qui ne laissera que très peu de place à la poésie. On est dans l'action car pris dans la tourmente des événements d'un père qui essaie de sauver son fils d'un baron de la drogue.

Le Mexique nous sera pas présenté sous son meilleur jour ce qui ne manquera pas de raviver les tensions entre nos deux pays. Mais bon, on ne peut rien contre le réalisme de la situation.

Quant à Mezzomo, il a bien progressé au niveau de son trait depuis la série Luka que j'avais revendu suite à ma grande déception. Son trait n'est pas celui que je préfère mais il commence à y avoir du caractère.

Pour le reste, c'est une mécanique sur un mode cinématographique bien huilé. Il est clair que le cinéma va se tourner de plus en plus vers la bd pour puiser son inspiration. Mexicana pourrait en faire partie aisément.

Nom série  Loup de pluie  posté le 26/02/2013 (dernière MAJ le 24/04/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pellejero est un dessinateur hors pair. J'aime beaucoup son trait qui me semble presque unique et si reconnaissable à la fois. Je possède quatre de ses oeuvres majeures à savoir Le Tour de Valse et Un peu de fumée bleue..., Le Silence de Malka ainsi que Secrets : L'écorché. Je trouve qu'il y a quelque chose de magique dans son trait qui fait passer le dessin à un niveau supérieur.

En l'espèce, il s'adjoint avec l'un des meilleurs scénaristes de la bande dessinée. Le résultat est fort probant avec des planches magnifiques baignées par une colorisation chaude. On pourra dire que le scénario manque un peu d'originalité mais c'est si bien construit qu'on se laisse embarquer dans cette aventure dans l'Ouest sauvage entre drame et romance.

Le second tome va se révéler un peu moins bon que le premier car trop lyrique. Le récit va se corser un peu en suivant l'histoire de deux peuples qui se combattent ainsi que plusieurs familles. Bref, ce diptyque mérite lecture car c'est un western âpre et dur comme on les aime tout en baignant dans une poésie de l'âme humaine.

Nom série  Les Génies de l'Arc de triomphe  posté le 24/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après le panthéon et l'abbaye de Cluny, cette collection du patrimoine s'attaque à l'Arc de triomphe. On pourra admettre le fait que le scénariste a voulu trouver une histoire originale qui s'étale au fil du temps pour mettre en valeur l'un des plus beaux monuments de Paris. il fait dans l'onirique, le fantastique, l'historique et la poésie. Cette oeuvre demeure inclassable et pour cause.

Pour ma part, je n'ai pas adhéré à toutes ces divagations avec ces bons génies qui font dans le recrutement. il y a une légèreté du ton qui confère à la balade humoristique tout en traversant les champs de ruine de la guerre 14-18. Très peu pour moi...

Par ailleurs, cela part dans tous les sens et on en oublie l'arc de triomphe ce qui est un comble pour une bd portant sur lui. Bref, les contours sont trop flous. Trop d'originalité nuit à la crédibilité.

Nom série  Marco Polo (Glénat)  posté le 23/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je poursuis dans cette collection Explora ma quête des grands voyageurs. Parmi ces grands explorateurs, il était temps d'aborder l'un des plus célèbres d'entre eux à savoir Marco Polo. La préface signée par Christian Clot de la société des explorateurs français ne cache pas la polémique qui entoure ces voyages si fabuleux que l'on se pose la question de leur crédibilité. Pour autant, le parti pris est celui d'y croire ce qui a toujours été la version officielle.

J'avoue avoir pris du plaisir à découvrir cette vie riche d'un voyage qui a duré près de 24 ans pour découvrir le plus grand empereur de notre planète à savoir le Khan. L'empire s'étend de la mer du Japon à la mer noire. On ne peut pas faire plus vaste. Malheureusement, et une fois n'est pas coutume, cette aventure va se décliner en deux tomes. Il va falloir attendre pour la suite de ce long périple. En tout état de cause, une ballade bien instructive.

Nom série  Oracle  posté le 23/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après les Elfes décliné en plusieurs volumes indépendants, l'éditeur Soleil réitère avec Oracle qui va nous conter 5 récits mythologiques dans l'univers de la Grèce antique. On commence très fort par la pythie pour une histoire aux multiples rebondissements. Le dessin est soigné ainsi que l'écriture du scénario. C'est du haut de gamme.

Olivier Peru est un scénariste au sommet de son art. Il maîtrise parfaitement toutes les ficelles qui nous font passer un agréable moment de lecture. Je dois bien avouer que j'ai été bluffé et cela me plaît. Manipulations et duperies seront les maîtres-mots de dieux voulant en découdre avec les êtres humains afin de mieux asseoir leur pouvoir. Tout cela va se terminer en tragédie grecque et nous le savons...

Côté graphique, on est également beaucoup gâté car c'est époustouflant de beauté. L'éditeur Soleil a franchement augmenté la qualité au cours de ces dernières années. Force est de le constater. La présentation est parfaite. Rien à redire.

Bref, nous avons là une histoire captivante pour une série qui débute sur les chapeaux de roues. Le futur n'est-il que vengeance ?

Nom série  Desperados  posté le 22/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je ne suis pas parvenu à apprécier ce titre. La couverture est franchement morbide et plutôt repoussante.

Il est question de traquer un psychopathe dans l'Ouest sauvage. On ne va pas vraiment sympathiser avec les personnages: le vieux baroudeur, la putain, le black de service et l'agent de l'agence Pinkerton sans compter le shérif vengeur. Bref, tous les clichés du genre sont réunis pour un cocktail qui ne prendra pas.

Cette desperados laissera plutôt un goût amer. On préfèrera la bière à la bd (pour une fois).

Nom série  Cowboys & Envahisseurs  posté le 22/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Il est vrai qu'à la sortie du film au cinéma, j'avais trouvé plutôt kitsch de mêler les cow-boys à des envahisseurs venus de l'espace, ce qui m'avait dissuadé d'y aller. Cependant, quand le film est passé à la TV, je l'ai trouvé assez divertissant. Or, voici la bd qui aurait inspiré le film mais avec l'affiche du film en couverture. Une lecture attentive nous montrera que c'est assez trompeur en fait.

Les dialogues sont d'un mauvais goût du genre "si tu es un homme, viens te battre". Oui mais en fait, c'est un alien ! Bref, j'ai rarement vu aussi médiocre. Pourtant, l'introduction parvenait à nous maintenir en haleine. La suite sera un gros ratage. Fort heureusement, le film prendra une autre dimension tout en reprenant certaines idées.

La morale se voulait que l'homme blanc a conquis l'Amérique aux indiens qu'il qualifiait de sauvages. Or, un éventuel extra-terrestre ayant des intentions de conquête pourrait également nous prendre pour des sauvages car nous ne disposons pas du même niveau technologique. Tout est affaire de perception.

Nom série  Motherfucker  posté le 18/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai vu cette année un excellent film alors que j'étais tout seul dans la salle de cinéma ce qui m'arrive assez rarement. Etait-ce alors un navet ? Non, puisque le film 12 years a slave allait emporter quelques temps plus tard l'oscar du meilleur film ce qui a eu d'ailleurs un effet notable pour sa fréquentation. Quoiqu'il en soit, j'aime bien découvrir de belles pépites avant tout le monde.

Motherfucker est le prolongement de la lutte du peuple noir pour ses droits civiques et ses libertés dans les années 60. C'est un thème que j'aime beaucoup et qui était déjà exploité dans le film Le Majordome. Le mouvement des Blacks Panthers est présenté sous son meilleur jour. On sait que la réalité était un peu plus complexe. Qu'importe car le message contre la ségrégation raciale semble être passé.

J'avoue ne pas comprendre l'absence de négociation pacifique. C'est ce qui entraîne les troubles ou les guerres à travers le monde. Les populations quelles que soient leurs origines ne devraient jamais subir exclusion et racisme. Le peuple noir a beaucoup souffert. Ce diptyque rend hommage à ce combat juste. Obama n'a pas été élu pour rien.

Nom série  Lueur de nuit  posté le 18/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une excellente introduction et une belle fin. Cependant, entre les deux, une aventure ésotérique pas très convaincante avec des dialogues plutôt assommants dans le genre argot fin XIXème siècle.

Par ailleurs, le choix de la calligraphie ne s'est pas révélé très judicieux. Les couleurs directs sont par contre plutôt magnifiques. On est comme emporté dans un rêve qui se transforme parfois en cauchemar. Cela reste un conte qui emprunte à la littérature classique en commençant par Oliver Twist. La structure de la narration restera assez linéaire. Il n'y aura malheureusement pas de grandes surprises à l'horizon.

Magie, mystère et poésie: un vrai cocktail qui a bien failli prendre. Le thème reste la disparition des parents ce qui entraînent parfois de bien lourds traumatismes chez l'enfant.

Nom série  Tsunami  posté le 13/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est clairement le genre de bd et d'histoire initiatique que j'aime bien. Il ne sera pas directement question du tsunami mais d'un jeune homme de 24 ans qui recherche sa soeur disparue en Indonésie neuf ans plus tôt alors qu'elle aidait les victimes de la catastrophe.

J'ai repéré des planches magnifiques avec des décors superbes. Beau dessin et couleur superbe décrivent une nature luxuriante mais parfois imprévisible. On voit d'ailleurs encore les stigmates de ce terrible drame qui a coûté la vie à tant d'êtres humains.

Les auteurs ont évité la sensiblerie et tout misérabilisme ainsi que tous les clichés du genre. Je m'attendais à autre chose et j'ai plutôt été agréablement surpris par le sens de cette histoire plutôt captivante. L'incursion du fantastique sans crier gare ne m'a pas paru incongrue. C'est un récit plutôt riche. En conclusion, un très beau one-shot qui mérite votre attention.

Nom série  Stevenson, le pirate intérieur  posté le 13/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette biographie sur la vie de Stevenson qui n'a pas hésité à braver le monde malgré une santé fragile. Le pirate intérieur est celui qui va décider de son sort en lui donnant ou pas la tâche noire. C'est une belle trouvaille.

Je ne connaissais pas la vie de cet auteur qui a marqué le monde de la littérature grâce à ces deux oeuvres maîtresses: Docteur Jekill et Mister Hide ainsi que l'île aux trésors. On découvre un homme assez anticonformiste donc intéressant. Le talent de conteur est d'ailleurs indéniable.

Petit reproche à faire: il parait plus vieux que sa compagne Fanny Osbourne alors qu'elle est âgé de 15 ans de plus que lui. La beauté des femmes est certes immortelle. Bon point par contre pour le dessin de René Follet avec ce style graphique si particulier.

Pour le reste, c'est un bel hommage qui est rendu à travers cette vie d'aventures et de voyages.

Nom série  Alpha... directions  posté le 03/10/2009 (dernière MAJ le 13/04/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avis sur ALPHA... directions:

Quand on voit l'épaisseur de cette bande dessinée, on prend un peu peur en se disant que cela a l'aspect d'un livre encyclopédique ou pire encore d'un manuel scolaire de physique ou de biologie !!! Je comprends alors la terreur qui peut s'emparer d'un éventuel lecteur. Les critiques étant dithyrambiques, on n'hésite pas à l'emprunter pour voir si celles-ci sont pleinement justifiées. C'est sans doute mon côté voyeur...

Le début est certes un peu hard pour le commun des mortels n'ayant pas quelques notions de chimie ou de physique quantique. Cela devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure quand il n'est plus question de quarkz, de protons et de neutrons. C'est vrai que l'imagerie est complétée par des clins d'oeil amusant envoyant à l'ère moderne. On voit que l'auteur a voulu éviter un ensemble purement scientifique.

J'admets que la réussite de cet ouvrage est totale. L'auteur a le grand mérite d'avoir traité l'origine de l'univers, l'origine de la terre et son évolution ce qui ne devait pas être facile. On s'aperçoit que tout n'est que lutte entre espèces suivie de catastrophes planétaires. La vie a eu beaucoup de mal à s'imposer. C'est presque un miracle qui ne pourra peut-être jamais se produire nulle part ailleurs dans l'univers : d'ailleurs, j'en suis intimement persuadé même si ce n'est pas l'avis de la majorité.

Par ailleurs, je préfère nettement ce livre qui explique la naissance de la vie sur terre à La Bible en bd que j'ai lue la semaine dernière. Je ne sais pas pourquoi. Que dire de plus ? Oui, cet ouvrage devrait incontestablement figurer dans les immanquables. Allez, encore quelques avis et ce sera chose faite !

Avis sur BETA... civilisations:

Il a fallu attendre 5 ans pour voir la suite de ce projet titanesque alors que le premier tome a été un succès global. J'ai à nouveau pris plaisir à découvrir le début de l'histoire de l'humanité.
Il y a une succession d'images impressionnantes sur 347 pages. L'incursion d'images qui emmène le lecteur à d'autres niveaux comme des ascenseurs m'a paru trop prolifique. C'était un clin d'oeil dans le premier volume mais c'est devenu la marque de fabrique dans le second.

L'effet est qu'on a du mal à suivre l'histoire de ces premiers humains. Par ailleurs, la disparition de l'homme de Néandertal n'est pas vraiment trop expliqué. Bon, il faut dire que l'auteur a voulu soigneusement éviter tout débat entre les différents points de vue des scientifiques et des historiens.

Il y a encore une part trop importante par rapport aux images religieuses. On sent que la naissance du Christ va faire l'objet d'un grand chapitre car cela a marqué l'histoire des hommes sur la planète. Cependant, ce faisant, il y aura alors un parti pris pour une religion plutôt qu'une autre.

En tout cas, c'est une belle odyssée sur les grandes civilisations humaines très bien mise en image.

Nom série  Et si nous devions tomber…  posté le 12/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'idée de présenter les kamikazes de l'angle des marins américains qui les ont subi est très instructive car si peu traité. On avait sans doute une vision pas très complète jusqu'ici. Bref, un bon point en ce qui concerne l'originalité du sujet.

Sur la forme maintenant, c'est une narration assez pesante sans aucun dialogue qui va s'étaler sur un champ de maïs pendant toute la durée de la bd. On va vivre le traumatisme d'un vieil homme qui est sans doute revenu de la guerre du Pacifique hanté par ses mauvais souvenirs. Il y aurait eu sans doute d'autre manière de présenter les choses.

Graphiquement, je dois avouer que c'est plutôt très beau. La particularité est que l'ensemble de l'album est présenté sur des doubles pages.

Au final: une poésie assommante dans un bel écrin.

Nom série  Monsieur Georges  posté le 12/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Là encore, c'est un gros bof avec une bande dessinée qui semble être toute droite sortie des années 90. Bon, cela fera toujours plaisir au lecteur à papa , voire même à grand-papa. Bref, c'est aux antipodes de ce que je recherche dans la BD. Le dessin n'est guère enthousiasmant.

Même la narration est lourde et pompeuse. C'est une succession d'images conservées dans la mémoire d'un enfant de l'île de France qui a quitté son foyer à 9 ans et qui la raconte à un dramaturge célèbre s'essayant au roman. Il faut savoir que l'île Maurice ou autrement baptisé l'île de France était une possession française avant de passer sous le joug britannique en 1810 pendant les guerres napoléoniennes. C'est aujourd'hui un pays indépendant et l'un des plus riches de l'Afrique.

J'ai aimé un passage cependant: celui où les natifs de l'île tentent tant bien que mal d'aider les français à chasser l'envahisseur anglais en joignant leur force. Cependant, les français ne voulaient pas se mélanger ce qui les perdra définitivement. L'Histoire aurait pu être différente si le racisme avait disparu face à un ennemi commun.

Nom série  Le Dragon  posté le 12/04/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Un monstre amateur de chair fraîche terrorise la région. Un chevalier venu de nulle part vient bousculer la tradition. C'est une véritable dénonciation de la dictature, un appel à la libération. Cet ouvrage est préfacé par Bella Ostromoukhova, enseignante de langues, littérature et civilisations russes à l'université de Bourgogne.

Dans cette histoire, Le Dragon est, à son commencement, une pièce de théâtre du dramaturge russe Evgueni Schwartz ( 1896-1958 ), écrite à Moscou en 1943, dans une Russie (ex-URSS), sous l'emprise du stalinisme depuis plus de dix ans et encore en guerre mobilisée contre l'Allemagne nazie. Cette pièce fut interdite pendant près de vingt ans juste parce qu'elle contient une réflexion à la fois profonde et transparente sur le fonctionnement d'une dictature quelle qu'elle soit.

Le trait de Bettina Egger est en noir et blanc ce qui accentue le caractère assez austère de l'ensemble. La lecture m'est apparue ennuyeuse. je n'ai pas accroché malgré une intention louable de l'auteur et un thème qui me tient à cœur. Je pense que la transposition d'une pièce de théâtre passe assez mal sur le format BD. Je reconnais également que c'est un exercice plutôt difficile.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 169 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque