Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophes BD




... a post 664 avis et 168 sries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos gots! Comparez vos gots !
Mes nouveauts Mes nouveauts
Mes trophes Mes trophes

Afficher ces sries dans la liste du menu Afficher ces sries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom srie  Courtney Crumrin  post le 29/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En voil une hrone de BD pas banale avec son cynisme chevill au corps, sa curiosit maladive et son regard compltement dsabus sur sa famille et ses semblables.

Courtney Crumrin dbarque un jour avec ses parents dans la maison d'un vieil oncle taciturne et dcouvre alors qu'elle est la descendante d'une famille de sorciers, voluant dans un monde o l'on croise chaque coin de fort des cratures de la nuit plus ou moins sympathiques, des chats qui parlent, des vampires, des gobelins et des loups-garous pour ne citer qu'eux. Jeune fille quasi incapable de cohabiter avec ses semblables, attache mais parfois accable par sa solitude, elle se dcouvre alors une affinit bienvenue pour ce nouvel univers, qu'elle va chercher explorer et comprendre en bravant tous les interdits et dangers pouvant se dresser sur sa route (au grand dam de son oncle, qui apprcie l'arrive de cette nice dans sa vie, mais beaucoup moins sa tmrit). Gare qui se met en travers de son chemin (humain ou pas) !

Les histoires mettent en scne des monstres pour la plupart peu sympathiques (c'est le moins que l'on puisse dire) et parfois sanguinaires mais ne sont pas dnues d'humour pour autant (noir ou pas). Le fort (et sale) caractre de Courtney rend le personnage trs attachant et les personnages secondaires rcurrents (comme le tonton ou Butterworm le gobelin) ne sont pas en reste non plus. L'arrive en ville d'une jeune fille au caractre aussi bien tremp que le sien au T5 est une nouveaut presqu'aussi surprenante pour Courtney que de croiser un gobelin sanguinaire au fond d'une mare putride

Trois petits bmols cependant : dans le T4, la lecture des dialogues avec l'accent teuton, amusante au dbut, finit par tre lassante et lourdingue la longue Dans le T5, mis part le personnage de la gamine nouvelle venue, l'histoire n'est pas trs intressante. Le spin-off sur l'oncle A est sans grand intrt non plus.

Le dessin est un trs joli noir et blanc sans nuance ou presque, assez anguleux, tortur ; au premier abord je n'aurais pas spcialement t attire mais il faut reconnatre Monsieur Naifeh un talent certain pour la mise en scne d'ambiances pour le moins lugubres. Certaines cratures de la nuit sont d'une beaut saisissante, tant par leur physique atypique que par leur sinistre expressivit.

Un coup de cur pour le sale caractre de Courtney et pour le tnbreux et silencieux Skarrow.

Nom srie  Mercenaires  post le 21/02/2012 (dernire MAJ le 29/08/2012) Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce premier tome de la srie est plutt allchant je trouve.

Graphiquement j'aime beaucoup le style : un trait prcis et assur, le souci du dtail pour le premier comme les arrires plans, une trs belle palette de couleurs jouant habilement avec le vif et le ple et un dpaysement total tant au niveau des paysages que des personnages.

Le scnario de ce premier tome nous plante le dcor (une force malfique autrefois enferme par un mur et des sortilges est sur le point de se librer et de faire de gros dgts) et nous prsente les personnages qui vont se charger de sauver le monde.
Au fil des pages on part la recheche et on rassemble comme on peut les membres de la "meute du Griffon" parpills aux 4 coins du pays, meute qui devra mener le combat. Cette premire tape permet au lecteur de faire connaissance avec les acteurs et le contexte, c'est bien men et a fait entrer dans l'histoire tranquillement et sans prcipitation.

J'aime beaucoup la toute dernire image, qui reprend dans un autre style trs "traditionnel japonais" l'image prcdente reprsentant les membres runis de la meute. Un petit plus qui donne un cachet supplmentaire l'ouvrage et rappelle la toute premire illustration.

Je lirai la suite avec un grand intrt. Je donne un "franchement pas mal", note ajuster par la suite.

Aprs lecture du T2, je reste sur ma bonne impression de dpart, le dessin est toujours aussi russi (trait, couleurs, mise en page), nos mercenaires doivent s'acquitter d'une mission pas forcment trs recommandable afin de faire un pas vers l'obtention du sortilge convoit. On en apprend un peu plus sur certains membres du groupe.
Certaines transitions sont un peu abruptes mais l'ensemble se lit bien.
Je me demande en combien de tomes est prvue la srie... en tous les cas, la fantasy la sauce nippone, a le fait.
A suivre !

Nom srie  Le Droit Chemin  post le 29/06/2011 (dernire MAJ le 26/08/2012) Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai achet cet album sur le nom de son scnariste que je connais et apprcie par ailleurs avec notamment L'Assassin qu'elle mrite, Alim le tanneur, L'Honneur des Tzarom ou encore Clestin Gobe-la-lune. Je l'ai aussi achet pour son dessin qui m'a paru sympathique au feuilletage. Bon, en fait c'est surtout l'insistance de mon libraire et une rencontre ddicace venir sous peu qui m'ont dcide...

Et bien au bout du compte je suis plutt satisfaite de ma lecture car l'histoire est fort sympathique et agrable suivre. Autant je ne suis pas passionne par les rcits de premire ou de deuxime guerre mondiale, autant l'entre-deux-guerres m'intresse nettement plus. Et puis cette intrigue autour de ces jeunes tudiants en agriculture, rebelles l'autorit, cette famille bourgeoise voisine de l'cole et cet trange intendant titille ma curiosit, tout en flattant mon regard avec un trait dynamique et sr, une mise en couleur qui sied fort bien l'ambiance et l'poque et des "mi-ombre mi-lumire" de sous bois trs esthtiques.

Je trouve les personnages principaux bien camps ds ce premier tome, avec des personnages fminins bien en avance sur leur poque, et le rebondissement de fin d'pisode donne furieusement envie de connatre la suite. L'humour est l aussi par petites touches, ce qui ne gche rien, bien au contraire.

Cette BD a tous les ingrdients pour plaire. Un bon 3,5/5, qui pourrait grimper par la suite si les tomes suivants continuent sur la lance du premier.

Aprs lecture du T2 je remonte ma note d'un point car la conclusion de ce diptyque est tout fait la hauteur du rythme et du ton donns dans le T1. Le dessin et les couleurs sont toujours aussi russis. Bref, un bon cru acheter sans hsiter. J'espre une suite afin de partager d'autres aventures avec nos personnages, en esprant qu'ils trouvent le moyen de se croiser nouveau.

Nom srie  F.Compo  post le 25/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Alors au classement des scnarios loufe-dingues, F.Compo est plutt bien plac : un jeune homme (Masahiko) se retrouve orphelin et vient habiter dans la famille d'une tante qui lui tait inconnue jusque l, sauf qu'il va trs vite dcouvrir que dans cette famille la "mre" est un homme, le "pre" est une femme et la fille (Shion) est peut-tre un garon, ou pas.

Les 12 tomes de la rdition deluxe sont donc une suite ininterrompue d'histoires amusantes et dlirantes, tournant autour de cette confusion des genres, de la recherche de la vrit sur Shion, du travestissement en femme de Masahiko pour les besoin de son club de cinma (ce qui ne plaira videmment pas sa fiance) et d'autres histoires familiales mettant en scne oncles, tantes ou grands-parents, le mtier et le groupe d'assistant(e)s du "pre" qui est mangaka ou encore la fille (qui rve de devenir un garon) d'un terrible yakuza au grand coeur qui va tomber amoureux de la version travestie de Masahiko... Bref, un beau fourre-tout !

Graphiquement, c'est du Tsukasa Hojo au sommet de son art : c'est beau, prcis, dtaill et truff d'expression et de mises en scnes surjoues (avis aux allergiques), moi j'aime bien.

Une srie que je relirai sans hsiter.

Nom srie  Walkyrie  post le 16/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Soleil sait y faire en couvertures attirantes, et cette Walkyrie en est encore un bon exemple.

Quel lecteur mle rsistera l'envie d'en savoir un peu plus sur cette belle blonde en couverture ? Ajoutons cela le thme des lgendes nordiques (Odin, Asgard, Walkyries et autres Ragnark) et tous les ingrdients sont l pour donner une bonne premire impression et l'envie d'en savoir plus.

A la lecture, le dessin est un peu (mais alors vraiment trs peu) dcevant car un ton en dessous de la couverture comme souvent, du moins pour ce qui est des dtails au niveau des personnages. Et puis la mise en page manque un peu d'audace mon got. Je trouve que cela manque aussi de traits et que trop d'effets sont donns uniquement par la couleur (trs russie par ailleurs, comme de coutume avec Simon Champelovier pour ne pas le citer). Mais dans l'ensemble, c'est du trs bon boulot et j'adore les scnes hivernales.

Quant l'histoire, n'tant pas spcialiste du genre, je ne sais quelles liberts les auteurs ont pu prendre avec la version officielle et si cela risque, ou pas, de fcher les puristes. En tout tat de cause, elle se lit bien et le fait d'entrer dans Asgard pas au mieux de sa forme est assez inhabituel et de toutes faons, le contexte me plat la base. Pour rsumer : une Walkyrie exile et son compagnon d'infortune (un fils d'Odin) dcident d'aider le fils d'un roi viking rencontrer Odin himself pour plaider la cause de son peuple qui se les gle. Sauf que quand ils arrivent sur place, c'est le chaos le plus total...

J'hsite conseiller l'achat ou pas, personnellement, je survivrai mme si je ne lis pas la suite, mais je la lirai sans hsiter si l'occasion m'en est donne.

Nom srie  Bonne nuit Punpun!  post le 14/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Derrire ces couvertures pour le moins criardes, ce personnage principal stylis l'excs et ce titre qui voquerait plutt une lecture pour enfants se cache une srie trs spciale, mettant en scne un petit garon (qui deviendra grand) d'une petite dizaine d'anne en proie tous les tourments de l'enfance et de l'adolescence.

Graphiquement c'est pour le moins particulier : tout est hyper raliste (les paysages, les personnages secondaires, l'expression des sentiments) sauf Punpun et sa famille (sa mre, son pre, son oncle) qui sont reprsents sous la forme d'espces de volatiles trs simplifis. Et autant le ct simple est simplifi, autant le ct raliste est dtaill. On a vraiment l'impression de voir voluer un personnage de dessin anim dans la ralit.

L'htrognit graphique frappe d'autant plus que notre petit hros vit une vie tout sauf idyllique : des parents qui se sparent parce que le pre a bless la mre lors d'une dispute, une mre peu aimante et alcoolique, un oncle parasite et aux pulsions plus ou moins malsaines, la dcouverte des sentiments amoureux et de la sexualit, une petite amie assez effrayante dans ses extrmes, la jalousie, les excs de dpassement de soi pour impressionner les copains, les croyances religieuses : bref la vie, dans toute sa splendeur et sa parfois triste ralit.

L'humour fait parfois son apparition, par exemple avec ce professeur adepte du comique de rptition ou un peu psychopathe sur les bords (mais est-ce vraiment de l'humour ? ). Cependant, dans son ensemble (et sur les 3 premiers tomes sortis ce jour), le ton est globalement srieux.

Bonne nuit Punpun! est une srie qui a su me surprendre (c'est le moins que l'on puisse dire) car son contenu est loin de ce quoi on peut s'attendre de prime abord. Un bon 3,5/5 en ce qui me concerne, arrondi 4/5 pour l'originalit, et confirmer par la suite, personnellement j'ai un peu peur que la srie tire en longueur (10 tomes en cours au Japon).

Nom srie  L'Etoffe des Lgendes  post le 09/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ca faisait longtemps que ce tome 1 attendait que je le lise, j'avais mme commenc sa sortie et je me demande aujourd'hui pour quelle raison j'avais pu abandonner en route tant cette histoire m'a ravie aujourd'hui.

L'toffe des lgendes, c'est l'histoire d'un petit garon qui se fait enlever par le Croquemitaine et qui devra compter sur ses propres jouets pour tre sauv.

D'emble j'ai t charme par le dessin qui est hyper raliste (mais tout en dgrad de marron, quelle ide franchement...) et le format atypique de la BD avec son papier qui imite visuellement le parchemin. Mais ce qui m'a dfinitivement capte, c'est cette entre dans l'Obscur, le monde du Croquemitaine o les jouets prennent vie.
Le soldat de plomb, l'ours en peluche, le diable dans sa bote, la tirelire-cochon, la princesse indienne, le canard en bois : tous se retrouvent en chair et en os de l'autre ct, comme un certain Pinocchio. Chacun se retrouve aussi avec une personnalit propre ce qui nous offre une palette de caractres varis et parfois bien opposs ce qui ne facilite pas toujours la concertation quand il s'agit de prendre une dcision.
Ce sont donc eux qui vont laborer des stratgies pour retrouver et sauver l'enfant (et pour ce qui est de ce premier tome, chapper aux piges qui leur sont tendus), comme investis d'une mission sacre eu gard aux annes passes en sa sympathique compagnie (pour certains en tous les cas).

Dans l'Obscur, les jeux d'enfants sont la ralit, ainsi on trouve une ville-marelle dans laquelle un maire tyrannique (que l'on pourrait apparenter la reine de cur d'Alice au Pays des Merveilles) dicte ses rgles pour obliger ses habitants jouer, notamment un vrai jeu de pendu qui sert se dbarrasser des condamns. J'adore cet univers et la cruaut et la mchancet du Croquemitaine et de ses sbires noircissent bien agrablement le tableau .

Et puis quelle bonne ide ce journal la fin... et je ne parle pas du cahier graphique qui est lui aussi magnifique.

J'ai littralement plong dans cette histoire, me trouvant fort dconfite quand au bas d'une page je vis la mention " suivre"... Quel suspense insoutenable !! Il va donc falloir attendre pour avoir le fin mot de l'histoire... (en plus il parait qu'il y a un 3me tome de sorti aux US...)
snif...

Nom srie  Hrakls  post le 08/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ah ah ah, j'ai bien rigol en lisant ce premier tome

Mais sans l'ennui li au calme professionnel d'une premire quinzaine d'aot, jamais je crois je n'aurais tourn une page de cette srie tant la couverture et le style graphique sont rebutants mes yeux. Et pourtant, au fil des pages, j'ai fini par trouver certains paysages trs esthtiques (notamment quand on abandonne un peu le jaune/orang pour mettre enfin du vert page 48 ou mme du rose page 93), mais dcidment je reste une adepte du dessin et des couleurs ralistes (ou du noir et blanc) mme si je reconnais l'efficacit et la personnalit d'un dessin comme celui-ci.

Qu'importe, l'essentiel de ce tome n'est pas l ! Car non content de nous instruire sur un morceau de la mythologie grecque, "Hrakls" est truff d'un humour dcal que j'adore personnellement. Les 160 pages se lisent assez vite car il y a normment de cases muettes (ce qui me convient plutt bien) par contre je m'attendais avoir la conclusion ds ce premier tome (qui aurait alors t un one-shot, pour ceux qui suivent) alors qu'il faudra attendre le tome 2 pour cela bien qu'on ait dj assist 8 preuves. Y aura-t-il matire remplir 160 autres pages ?

Je m'y pencherai donc lorsqu'il sortira pour le savoir et la srie pourrait bien me servir d'ide cadeau, car j'en connais qui ne sont pas aussi obtus que moi sur le dessin

PS : le coup de cur n'est videmment pas pour le dessin mais pour l'humour !

Nom srie  Mad World  post le 08/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce premier tome de Mad World est franchement pas mal du tout (pour reprendre un terme de classification amliore la sauce BDTheque).

Je m'attendais lire un n-ime premier tome d'une srie la longueur incertaine et probablement interminable et sans grand intrt et j'ai dcouvert un one-shot pas mal ficel du tout.

La srie est classe en shnen sur Manga-news mais on est bien loin du manga de baston et de petites culottes que l'on peut voir habituellement dans ce genre, on est presque la limite avec le seinen, mises part certaines scnes un peu trop thtrales mon got.

On a donc droit un charmant rcit fantastique, tournant autour de tlphones portables imaginaires et de communications travers l'espace et le temps. Il est aussi question d'adolescents avec de gros problmes de communication et de sociabilisation (pour diverses raisons) et des possibilits qu'offre le virtuel aux plus "handicaps socialement" d'entre nous pour russir s'exprimer quand mme.

L'histoire est boucle (et savamment boucle, mme si on sent le truc venir) en un tome. J'espre que les 2 suivants seront du mme niveau.

Une srie digne d'intrt !

Nom srie  Le dossier Kokombo  post le 08/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est la premire uvre de Toppi que je lis mais j'avais dj eu un aperu de ses talents graphiques via ce site et effectivement, son style en noir et blanc est vraiment trs russi. Beaucoup de prcision et de dtails (les animaux et les sorciers africains sont majestueux), mais pas outrance, il sait galement faire dans la simplicit si ncessaire et sa mise en page avec ces personnages (humains ou animaux) qui s'chappent des cases est trs russie.

Le dossier Kokombo est en fait compos de deux histoires, celle du Kokombo lui-mme et une seconde plus courte intitule "Bwuma, mon fils", le lien entre les deux tant un antiquaire qui nous les raconte avec pour point de dpart un objet : une statuette qu'il ne faut absolument pas possder car elle est malfique (premire histoire) et un bouclier en peau d'hippopotame cribl de balles qu'il a lui mme dans son grenier (histoire 2). La seconde pourrait tre un vrai conte africain (et c'est peut-tre le cas) et sa fin est bien trouve.

Mis part l'aspect graphique pour le moins poustouflant, "Le dossier Kokombo" est sympathique, agrable et amusant lire, d'autant plus que la narration n'est pas avare d'humour et de phrases drles et parfois dcales. De l dire que je vais me plonger dans luvre intgrale de l'auteur sur le champ, il y a un pas que je ne franchirai pas car la premire m'a laisse relativement indiffrente mme si les msaventures de notre hros sont assez amusantes au dbut..

Si l'occasion je trouve une BD de Toppi dans les rayonnages de ma bibliothque je me laisserai cependant tenter, pour tester un autre scnario.

A emprunter, au moins.

Nom srie  Sword  post le 08/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sympathique, mais un peu confus en premire lecture ce premier tome.

Il est question ici d'oppositions de clans (Vorpalers, Mercantis pour ne citer qu'eux), de luttes fratricides et de trahisons sans scrupule pour prendre possession d'armes aux pouvoirs dmoniaques (les armes de Graventhal). Le premier tome commence par une demande de trve passagre entre tous ces ennemis jurs qui constituent la population d'Elronde, une cit marchande, le temps de la visite du prince Consort, ce qui videmment est vou l'chec dans un tel contexte !

C'est assez classique comme trame, personnellement j'ai toujours un peu de mal imprimer tous ces noms de peuples, maisons, clans et autres cratures magiques, il me faut bien deux lectures pour vraiment cerner l'intrigue et me familiariser avec l'univers.
Ici je n'ai pas rechign le faire, preuve que l'histoire donne envie d'tre comprise et que l'univers mis en place invite au dpaysement et s'y replonger.

Le dessin n'y est certainement pas pour rien non plus car il est trs agrable l'il, tant au niveau du trait (prcis, assur et dynamiques dans les affrontements et pas avare de dtails) que des couleurs (ralises par mon coloriste ftiche jamais cit dans les fiches srie du site, c'est une honte : Simon Champelovier dj l'uvre dans Zombies (Soleil) ou encore Spynest) ou de la mise en page.

A suivre et note ajuster le cas chant.

Nom srie  Loup (Les enfants rouges)  post le 07/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette BD ne fait pas dans la dentelle, elle retrace le difficile parcours psychologique d'un homme (Louis) qui a t victime d'un attentat terroriste quelques temps plus tt. Lui et sa sur n'ont pas t blesss physiquement mais le traumatisme mental est bien l et le ronge petit petit, faisant natre en lui des motions tellement fortes qu'il ne se reconnat plus. Au cours de cette priode de doute, il va faire une rencontre qui va l'aider y voir plus clair tout en l'entranant sur une pente trs dangereuse.

Cette histoire est un fiction, mais l'auteur l'a crite aprs avoir lui-mme t victime d'un attentat en 1991 et aprs avoir galement travers une priode de doute. Il y a beaucoup de violence dans cet album, on peut dire que "a sent le vcu".

Les chapitres successifs nous font vivre cette priode par les yeux des diffrents personnages : Louis, sa sur, son agent (Louis est un peintre en pleine ascension ce moment-l) ou encore le SDF d'origine Serbe dont Louis va faire la connaissance et qui lui rvlera beaucoup de choses sur la (sa) nature humaine, sur les loups et les agneaux qui constituent l'humanit. Les scnes se recoupent et s'entrecroisent, nous permettant ainsi de les voir avec chaque fois des yeux diffrents. Le procd est efficace.

Graphiquement c'est galement trs russi : un trait raliste dans un genre de bichromie teinte de rouge. C'est tout fait en accord avec le thme, tout en tant trs esthtique.

Dgote par hasard ma bibliothque, cette BD est une vraie belle surprise.

Nom srie  Adekan  post le 07/08/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Marrante cette srie !

Ototo est une nouvelle maison d'dition lance en 2012 par la mme socit qui possde les ditions Taifu. Officiellement, Ototo Manga ditera les "classiques" seinens, shnens et shojos, tandis que Taifu gardera le yaoi, yuri et hentai (source Manga News).

C'est la deuxime srie que je lis chez cet diteur aprs Spice&Wolf (qui est galement dans la collection Ototo Seinen) et pour la seconde fois je trouve une srie soigne, plaisante et amusante, et surtout la lisire de plusieurs genres. Spice&Wolf tait la marge du seinen et du shnen, "Adekan" flirte incontestablement avec le yaoi bien qu'tant estampill seinen.

En effet, l'un des deux personnages principaux est un jeune homme excessivement effmin, fabriquant et vendeur de parapluies aux formes improbables (mais surement pas du tout efficaces pour protger de la pluie...), souvent peu habill (le pauvre, il ne supporte pas de porter de sous-vtements), constamment mettre mal l'aise son acolyte avec ses attitudes quivoques. Ce qui ne l'empche pas d'tre galement un combattant hors pairs, toujours bard d'armes improbables lui permettant de venir bout de ses ennemis, leur grande surprise d'ailleurs.

Le rcit est galement ponctu de scnes connotation homosexuelle et les personnages (masculins et fminins) sont dmesurment minces et tirs en longueur sans que cela soit non plus dsagrable regarder. La dessinatrice n'est pas avare de dtails, son trait est d'une grande prcision et trs raliste malgr les particularits morphologiques cites prcdemment.

Ct scnario on a donc affaire des enqutes policires plus ou moins nigmatiques, menes la fois par le lieutenant de police Kjir et le vendeur de parapluies Shir, enqutes ponctues de scnes amusantes, d'humour plus ou moins fin et de pseudo-anachronismes rigolos (il y a quelques allusions Dragon Ball ou Nausicaa par exemple, alors qu'on est suppos tre au dbut du XXme sicle). Sur les deux tomes dj parus, toutes se terminent en 1 chapitre. Un autre personnage rcurrent sert de fil conducteur cette srie, un mystrieux mchant qui semble bien connatre Shir et vouloir le tuer.

J'aime beaucoup ce mlange des genres et graphiquement Tsukiji Nao fait du trs bon boulot. Une bonne bonne petite srie en perspective, pour autant que l'auteure arrive se renouveler ct scnario.

A suivre.

Nom srie  La Moselle  post le 31/07/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aim !)
C'est quoi ce truc ?

Au dpart, j'avais signal cette BD une connaissance mosellane (ne me basant que sur son titre pour cela) pensant que, si la BD parlait de l'histoire du dpartement (par exemple), il aurait pu tre intress. Il en a fait l'acquisition par correspondance, sans vraiment savoir de quoi il en retournait et s'est retrouv en possession de cette espce d'(auto)thrapie de 112 pages, aux styles graphique et narratif pour le moins approximatifs...

On se moque parfois de ces BDs blogs plus ou moins auto-biographiques et qui manifestement ne peuvent pas intresser au-del du cercle trs ferm des meilleurs amis de leurs auteurs... ici c'est un peu la mme chose. Soit c'est de la biographie (auto ou pas) et ce n'est pas passionnant pour un sou, soit c'est de la fiction et... ce n'est pas passionnant non plus !
On suit notre "hros" au gr de ses rencontres avec des personnages de son pass (serveuse de bar, ancien prof), comme une sorte de voyage initiatique aprs le suicide de son ami en dbut d'album... pourquoi pas, mais j'avoue que je reste hermtique la signification profonde de tout a... c'est trop marginal et djant pour moi (autant au niveau du personnage principal, que de son ami du dbut ou des gens qu'il rencontre).

Graphiquement c'est malheureusement trs moyen, en gnral j'aime assez le style crayonn pas fini, mais il y a de gros dfauts de proportions au niveau des personnages et c'est trs gnant.
En revanche, les quelques rares dcors urbains sont bien reproduits (un habitant de Metz reconnatra sans peine la gare, la cathdrale, et un petit passage souterrain reliant les berges du plan d'eau aux vieilles rues proches du centre ville et de la rue des Roches) mais cela reste assez maigre comme attrait, et il devient inexistant pour qui ne connat pas la ville!

La fin de l'histoire, dans le train qui ramne notre personnage chez lui, Thionville (pour les rgionaux qui passent par l) alors qu'il a failli prendre le train pour Forbach (la ruine ultime semble-t-il... dsole pour le spoil...), ne relve pas le niveau, avec cette histoire de mouchoir dj utilis...

Je me demande s'il existe rellement un lectorat pour ce genre d'ouvrage.

Nom srie  Pandemonium  post le 27/07/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Franchement pas mal du tout cette petite srie en 3 tomes.

La lecture est prenante, le scnario bien ficel et avec une fin qui ne choisit pas la facilit et le dessin est plutt bien russi. Ca se lit assez vite en revanche car c'est assez peu dense avec un rythme soutenu qui fait qu'on enchane facilement la lecture des 3 tomes. C'est le revers de la mdaille d'une histoire comme a, on arrive vite la fin...

L'histoire est base sur des faits rels, et de fait, les auteurs ont repris scrupuleusement la presque totalit de l'histoire du site pour construire leur scnario dessus : le projet de statue gante du Christ pour remplacer les ruines du btiment, le tunnel de la mort pour vacuer discrtement les victimes de la maladie, la concurrence des antibiotiques qui finira par mettre un terme l'activit du site, la pratique de la thoracoplastie, mme l'pisode sur le suicide de la chambre 502 fait partie des lgendes du sanatorium de Waverly si l'on en croit la fiche Wikipedia le concernant.
Graphiquement aussi les auteurs ont fidlement reproduit le btiment, avec ses enfilades de lits de malades.
Historiquement, cette histoire nous apprend donc aussi pas mal de choses sur cette poque, ses pidmies et ses pratiques mdicales pour le moins barbares...

Pas mal pour la fiction elle-mme, franchement bien si l'on considre la ralit du contexte et ce qu'il nous enseigne sur ces annes de lutte contre la tuberculose. Un divertissement instructif !

Nom srie  Ares  post le 26/07/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pas de miracle en ce qui me concerne, je ne suis pas fan du Shonen-Manga, il en est de mme pour le Sonyun-Manhwa, son quivalent coren ! Sauf qu'ici en plus je n'ai pas aim le dessin (beaucoup trop approximatif et "amateur" mon got).
Je me suis ennuye la lecture du premier tome de cette srie (je n'irai d'ailleurs pas plus loin), l'histoire est d'une platitude dprimante, et assez confuse car on a parfois du mal diffrencier les 3 acteurs principaux...
La seule chose que j'ai trouve sympa, c'est ce mlange d'ambiance mdivale, avec des rfrences aux dieux grecs et un code vestimentaire plutt moderne.
C'est malheureusement beaucoup trop peu pour rendre la lecture intressante et donner envie de connatre la suite !

Nom srie  Spice & Wolf  post le 23/07/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Plutt sympathique ce tome 1.

Dj graphiquement c'est trs plaisant : le dessin est fin et soign, assez peu typ manga, plutt clair et dtaill quand il faut : bref, du bon dessin de seinen.

L'histoire est facile suivre grce une narration fluide et un bon travail de traduction.

Le scnario est assez original : une poque moyengeuse, un marchand ambulant et solitaire (Lawrence) trouve dans sa charrette une jeune fille mi-humaine, mi-louve qui se trouve tre le dieu des moissons que vnre le village voisin (Holo).
Sauf que cette dernire a dcid que les paysans du coin sont maintenant assez grands pour se passer de ses services pour avoir de bonnes moissons et qu'il est temps pour elle de rentrer chez elle, en voyageant un peu avant quand mme.
Elle promet au marchand, en change d'une place dans son convoi, de l'aider dans ses dmarches commerciales.

A noter galement que notre hrone mi-femme, mi-louve est un trs bon prtexte fan service ! Mais on a aussi l'occasion de voir le postrieur du marchand

L'air de rien, ce manga voque l'conomie de march, le cours de monnaies, le troc : ce n'est pas inintressant du tout !

L'opposition entre le caractre srieux et pos de Lawrence et le ct nature,instinctif et espigle d'Holo rend ce duo attachant et donne envie de connatre la suite de leurs pripties.

Je lirai la suite avec intrt.

Il semble que la srie existe dj en romans, en anim et en OAV et qu'elle est dj un succs sous ces formes au Japon.

Nom srie  Le Labyrinthe des rasoirs  post le 08/07/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je voulais lire du manga qui sorte de l'ordinaire, j'ai t servie ! Ce Labyrinthe des rasoirs est vraiment une uvre trs trs (trs) spciale.

Je ne savais pas trop quoi m'attendre part que ce serait gore et drang. En revanche je pensais avoir affaire un rcit complet en un volume, or il s'agit de 10 petites histoires de moins de 20 pages chacune en moyenne. Et qui dit histoire courte dit manque de place pour prsenter et approfondir son sujet, fins abruptes et dveloppements parfois peu comprhensibles. C'est malheureusement parfois le cas ici, certaines histoires restent trs (trop) nigmatiques (je pense notamment l'histoire intitule "Le monde de Yuka"), la seule chose que l'on comprend, c'est que l'auteur a voulu mettre en image une large palette de perversions (sadisme moral et physique, scatophilie, pdophilie, et j'en passe) et de psychopathes "ordinaires" (un petit ami, un professeur, un parent) : bref, c'est de l'ro-guro comme on dit.

La prsentation du manga parle de "philosophie" je la cherche encore... Personnellement, j'aurais dit "psychopathologie".

Le style graphique est d'une simplicit trs efficace pour mettre l'accent sur le dtail "qui tue", ce qui ne l'empche pas parfois d'aller beaucoup plus dans le dtail, cependant il me plairait mieux dans un genre un peu plus horrifique et un peu moins rotico-sado-scatologique (chaque chose sa place quoi...).
Et puis point de carr blanc ici comme dans d'autres uvres japonaises pour adultes, c'est cash et donc ne surtout pas mettre en toutes les mains, autant pour la psychologie du bouquin que pour ses dessins...

Ce mlange des genres n'est pas vraiment ma came et je m'interroge vraiment sur la sant mentale de l'auteur Dans le genre et bien qu'autant djant, Fraction me convient mieux.

Une uvre difficile noter au final.

Nom srie  Scotland Yard  post le 08/07/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dcidment, 1800 est une collection productive chez Soleil !! Voici encore une nouvelle petite srie en 2 tomes qui sort avec pour cadre la ville de Londres la fin des annes 1800, poque de Jack L'ventreur, Sherlock Holmes et Scotland Yard pour ne citer qu'eux.

Ici il est question de l'vasion de deux psychopathes qu'un inspecteur, mis au placard parce qu'il tait responsable de leur convoi de transfert vers un asile psychiatrique, tente de retrouver avec le peu de moyens qui lui sont donns.

Je pense que jusqu' la page 46 sur 48 j'aurais pu mettre un 4/5 : ce tueur fou, sans piti, amateur de mcaniques complexes et d'instruments de torture diaboliques, qui s'chappe lors du transfert des prisonniers et sme la terreur, cet inspecteur mis de ct parce qu'il tait responsable dudit transfert et qui tente de s'allier avec les malfrats du quartier pour mener son enqute (vu que ces derniers sont un peu mls l'affaire), ce trio qu'il forme avec le jeune gamin des rues et la femme qui lui sert d'infirmire au dbut de l'histoire, le tout servi par un dessin trs russi (tant du point de vue du trait que de la mise en page ou des couleurs) tout a aurait pu donner quelque chose de beaucoup mieux sans cette fin prcipite, confuse et irraliste qui laisse penser que le scnario a t compress pour tenir dans les 48 planches rglementaires. En effet, cette course poursuite Hyde Park qui tient sur une planche ne rend pas du tout compte du temps rellement pass traquer le psychopathe et c'est fort dommage car cela laisse une impression mitige sur la fin de la lecture.

Je lirai nanmoins le T2 lorsqu'il sortira car deux psychopathes s'taient chapps et il nous faut maintenant retrouver le second. Vraiment dommage cette petite faute en fin de parcours

Nom srie  Les Nuits Assassines  post le 03/07/2012 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il est pas mal du tout ce petit one-shot !

Au dpart il y a la mort mystrieuse d'un homme. Sauf que cette mort intervient au mme ge que celui qu'avait son pre lorsqu'il fut renvers par une voiture 27 ans plus tt, ce qui cre un contexte familial compliqu et tendu, surtout lorsqu'on apprend que le fils du tu dcida de se marier avec la fille du tueur prsum (mais innocent) l'poque. Vous me suivez ?

Trs vite d'autres morts surviennent dans la mme famille : la nice, la soeur, le beau-frre et j'en passe... Concidences ? Malveillance ? Maldiction ? Toutes les pistes sont exploites par la police, la presse, la famille.

La lecture est plutt agrable et prenante, avec une voie off qu'on n'identifie que tard dans la lecture. J'ai eu du mal, jusqu' la fin, choisir entre une hypothse ou l'autre. Le dessin est assez bon, mme si je trouve que certaines cases abusent de la retouche (ou de l'incrustation) photo. Le format est lui aussi original : plus petit qu'une BD classique mais avec un nombre de pages consquent pour dvelopper l'intrigue.

Au final, j'ai pass un bon moment de lecture, mais je ne crois pas qu'on nous dit comment est mort le premier mort du rcit finalement... Faudra que je vrifie a.

Page prcdente Page Prcdente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 34 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque