Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3504 avis et 512 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  L'Homme de l'Année - 1967  posté le 12/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le Che Guevara est devenu au fil du temps une figure emblématique. Il est à la fois un héros romantique et un combattant révolutionnaire. Cet ouvrage lui rend un bel hommage. En effet, il est présenté comme un saint que la CIA a fait abattre comme un chien au beau milieu d’un village bolivien. Je doute que cela corresponde à la réalité. On observera également que le service de soins de Cuba est magnifié. Bref, à bas le capitalisme sauvage et le pays phare qui véhicule ces valeurs ! Bon, très peu pour moi mais je respecte cette vision des choses.

On va se concentrer sur le destin de l’homme qui a abattu le combattant communiste. On évitera les clichés en le présentant comme l’idiot du village qui va devenir paranoïaque. L’auteur s’est servi d’une anecdote assez révélatrice de celui qui a combattu le système cubain pour ensuite bénéficier de ses bienfaits. Il reconnaît néanmoins que l’information est invérifiable. Bon, ce n’est qu’une hypothèse qui a fait l’objet d’une bd.

Au final, cela n’a été guère palpitant. J’avoue avoir nettement préféré d’autres titres de cette collection sur l’homme de l’année.

Nom série  Hollywood Killer  posté le 11/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etre un enfant star à Hollywood n'a pas que du bon. La preuve, celui-ci termine tueur en série mais toujours sous les projecteurs. Autant faire les choses en direct. A vrai dire, cet acteur raté veut attirer l'attention et obtenir la reconnaissance de ses pairs. Pour cela, il faudra passer par la case mafia.

Le cadrage du dessin est audacieux et dynamique car il met en valeur une approche très cinématographique des scènes. J'ai bien aimé également la colorisation. Je regrette juste un graphisme un peu figé.

Le fond sera beaucoup plus critiquable sur cette apologie de la violence. L'intrigue va se corser au beau milieu et cela perdra un peu de sa crédibilité. Certes, cela reste une création tout à fait original à découvrir. Cependant, ce tueur a du mal à nous convaincre.

Nom série  Severed  posté le 11/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le style d'histoire un peu d'épouvante que l'on pouvait lire dans les années 80-90. C'est vrai que cela fait un peu vieux jeu. L'assassin fait peur car il ressemble à un monstre qui arrive toujours à retrouver nos traces.

Comme l'histoire met en scène des adolescents, cela donne une autre dimension à ce récit. On va avoir peur pour les deux protagonistes. Bref, le suspense est assuré jusqu'au dénouement.

Quant au dessin, ma foi, il est plus que correct. J'ai bien aimé l'ambiance retranscrite de cette Amérique à l'aube des années 20 où l'on partait sur les routes ou avec le chemin de fer.

En conclusion, c'est un road-trip bien sanglant et horrifique.

Nom série  Egaux sans égo  posté le 10/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les cinq histoires sur le thème de l'égalité homme-femme et de la lutte contre les stéréotypes du genre sont bien différentes. En effet, les thèmes abordés sont variés: le port de la jupe, le danger des réseaux sociaux, la violence physique et psychologique, l'orientation scolaire etc...

C'est un album qui est d'abord destiné aux élèves pour leur faire prendre conscience de la relation fille/garçon qui doit se faire dans l'égalité. Je sais que c'est un thème qui ne plaît pas forcément à tout le monde et à toutes les religions. Mais bon, c'est le propre de notre nation et de notre civilisation. Attention, cela va au-delà du thème de la parité.

Les scénarios sont divertissants et mettent bien les idées à véhiculer en valeur. Les intrigues sont contemporaines. Bref, un ouvrage à glisser dans tous les cartables afin d'ouvrir la réflexion.

Nom série  Les Pieds-Noirs à la mer  posté le 10/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est une chronique sociale assez réaliste qui nous montre les difficultés des pieds-noirs suite à leur exil en France. Pour mémoire, près d'un million de pieds-noirs ont dû quitter précipitamment l'Algérie suite à la proclamation de l'indépendance en 1962. Ceux qui sont restés ont été exterminés. Là encore, pour rappel, la plupart des pieds-noirs n'avait pas de Français pour ancêtre. Daniel s'intéresse au passé de sa famille. Il va découvrir une réalité pas toujours facile à accepter. Ce peuple a beaucoup souffert car la France les a abandonnés à leur triste sort.

L'action se situe en 1985 où la multiplication des crimes racistes va entraîner une forte mobilisation. SOS Racisme va en prendre plein son grade également. Quelques fois, on est à la limite du politiquement correct. Cependant, j'ai aimé que l'on dise les choses franchement. Pour autant, on ne tombe pas dans le racisme le plus ordinaire. Certaines associations à but non lucratif se servent d'idéaux pour les détourner comme bon leur semble. Bref, les rouages du racisme sont étudiés avec minutie sans tomber dans le facile.

On retiendra également une préface signé par Joann Sfar. Les personnages ont également des têtes d'animaux. Il est vrai qu'on n'y fera plus attention après la lecture de quelques pages tant on est dans le récit. C'est à la fois politique et historique. C'est une bonne œuvre pour apprendre le contexte et la question des pieds-noirs.

Nom série  Vivi des Vosges  posté le 10/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Vivi des Vosges est comme un parfum de fraîcheur dans un monde de brutes. Il s'agit en l'espèce d'apprivoiser une enfant sauvage qui a vécu dans la nature sans l'aide de personne. Le contact avec la civilisation est plutôt rude. C'est également une ode au respect de la différence.

J'ai bien aimé la vivacité du dessin ainsi que la colorisation qui s'invite par petites touches, à commencer par les cheveux de la jeune et turbulente Victorine. Cela reste léger malgré quelques scènes dramatiques.

Je retiendrai trois mots pour définir cette oeuvre : liberté, singularité et respect.

Nom série  Eurêka !  posté le 09/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai bien aimé cet épisode de la guerre opposant Rome et Carthage au IIIème siècle avant Jésus Christ pour la domination du bassin méditerranéen. On sait qu'il y a eu trois guerres puniques pour la suprématie. La première sera gagnée par Rome. Près de 48 ans plus tard, Carthage va prendre sa revanche pour infliger une défaite à la République. L'enjeu va se situer autour de la ville de Syracuse qui était une ancienne colonie grecque sous protection romaine. L'intrigue va se concentrer sur le siège de cette ville qui n'avait rien à envier à Rome.

On va se concentrer sur deux personnages qui vont avoir un destin assez mouvementé. On croisera également le grand Archimède qui a mis au point des armes redoutables pour défendre la ville. Il est étonnant de voir le génie de ce mathématicien d'autant que c'est basé sur des faits réels. J'ai été plusieurs fois estomaqué par ses inventions.

Ce manga s'est révélé assez passionnant. A la fin, on regrette que cela ne soit pas une série qui aurait pu nous en dire plus sur le célèbre Hannibal. Le fond ainsi que la forme sont au rendez-vous pour que le lecteur ne soit pas déçu par ce récit historique et militaire.

Nom série  Love (Ankama)  posté le 21/05/2012 (dernière MAJ le 09/08/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il est parfois reposant de lire des bd sans aucun dialogue. En l’occurrence, on suit le parcours d’un tigre dans une jungle de la péninsule indienne qui est à la recherche d’une proie à sa portée. Les dessins sont d’une incroyable beauté. Cela restitue à merveille la puissance du tigre. On rencontre également d’autres animaux mais qui paraissent bien fades par rapport à ce félin à la fourrure rousse rayée de noire qui est mis en avant.

Je n’ai pas trop aimé la philosophie de cette bd et même le titre qui ne colle pas au royaume animal. Les sentiments sont quelque chose d’unique et qui collent au genre humain, n’en déplaise à tous les défenseurs de la cause animale. Je suis surpris de voir que l’on préfère souvent les animaux aux êtres humains. Fort heureusement, je n’éprouve pas un tel dégoût de l’humanité pour en arriver à cette extrémité.

Le tigre du Bengale est l’un des plus grands carnivores au monde. Sa réputation de mangeur d’homme ne sera pas usurpée comme le montre d’ailleurs cette bd. A noter également que ces félins ont l’habitude d’attaquer dans le dos. Je sais l’espèce en voie de disparition. Je suis bien entendu pour la conservation dans une réserve naturelle. En tout cas, cette bd rend hommage à ce bel animal féroce.

Alors que je pensais que ce titre ne serait qu'un one-shot, je découvre la poursuite de la série avec le renard. Le premier tome m'avait déjà fait très bonne impression. Le second ne fait que confirmer le talent de l'auteur de nous décrire une tranche de vie animalière tout en changeant de protagoniste. Je rehausse ma note à 4 étoiles tout en conseillant désormais l'achat.

Nom série  Voyage en...  posté le 07/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série sympathique qui met en scène un jeune couple un peu globe-trotter. On part en vacances à l'autre bout du monde pour découvrir de nouvelles cultures. Il y a des anecdotes sur les pays visités à savoir la Chine et l'Inde. C'est assez sympa dans l'ensemble.

J'ai bien aimé ce voyage en Inde car Ben y est plutôt hostile de peur d'attraper des maladies. Au-delà des clichés, il découvrira le vrai visage de ce magnifique pays. Les gags ont en effet tendance à se répéter comme celui sur les conducteurs de taxi qui sont particulièrement intéressés par le touriste.

Prochaine destination de voyage: le Japon. Il est clair que l'Asie est le contient fétiche de Ben et Nina.

Nom série  Ambre gris  posté le 07/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas aimé cette oeuvre inspirée par le roman Moby Dick et la fameuse chasse à la baleine. Nous avons un capitaine qui est vraiment la caricature du parfait méchant homme. C'est trop poussif pour être crédible. Il faut croire que tous les capitaines de navire sont givrés ces derniers temps. L'équipage se laisse faire. Seul un abbé semble faire un contre-poids mais c'est faible dans l'intensité.

Je n'ai pas aimé le graphisme ainsi que le dessin que j'ai trouvé trop brouillon et imparfait. La couverture donne d'ailleurs un aperçu. La saturation des cases m'a rebuté.

Bref, je ne suis pas parvenu à entrer dans l'histoire. Le désintérêt pointe vite le bout de son nez. On oubliera et on se plongera dans d'autres séries sur le même thème plus réussies comme Esteban (Le Voyage d'Esteban) ou encore Achab.

Nom série  Miss Deeplane  posté le 06/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans le genre super-héros, demander Miss Deeplane. Celle-ci a la particularité d'être lesbienne ou plutôt bi et elle assume plutôt bien sa sexualité. C'est Stéphane Louis, l’auteur des séries Tessa, Agent Intergalactique et 42 agents intergalactiques, qui nous offre une aventure en reprenant les codes du comics. On voit qu'il a pris du plaisir pour s'offrir un délire intergalactique, fort de ses expériences passées.

J'ai bien aimé le côté assez moderne de ce récit ainsi que le message d'acceptation de la différence et du respect de l'autre. Il y a de l'originalité, du rythme et de l'action. Par ailleurs, la lecture s'est révélée assez plaisante. Il y a de la loufoquerie, sans doute trop à mon goût. Les geeks apprécieront ce genre d'aventure. Les références sont nombreuses et plutôt bien organisées. En conclusion, un one-shot qui devrait sans doute se traduire par une nouvelle série si le succès est au rendez-vous.

Nom série  Paci  posté le 05/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le genre graphique de cette bd aux traits anguleux ne m'inspire guère. Bref, les visages sont triturés. Pour autant, je dois bien avouer un dynamisme notamment dans les scènes de poursuite de voitures.

On fait la connaissance de Paci qui souhaite se ranger après avoir connu la case prison. Malheureusement, il est rattrapé par son passé. Le scénario sera assez classique quant au déroulement de ce récit. On se laisse tout de même prendre au piège grâce à la personnalité attachante de Paci.

Au final, c'est une série qui démarre fort. Reste à savoir si cette trilogie qui commence tiendra la route.

Nom série  Violette Nozière Vilaine chérie  posté le 04/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne connaissais pas l'affaire Colette Nozière. Pour ceux qui s'intéresse à la criminologie, cela sera du pain béni. Bon, le crime sera franchement odieux.

Cependant, ce récit nous permettra de comprendre les mécanismes qui ont conduit à l'abominable dans le contexte de l'époque. Pour autant, la justice sera plutôt clémente avec cette femme hors du commun. A voir notamment le dossier en fin d'album avec les archives d'époque.

C'est aussi une manière de montrer comment une fille unique et surprotégée peut devenir un véritable monstre. A trop gâter les enfants, ils ne le rendent pas comme on si attend...

A noter que le dessin est vraiment superbe. On entre tout de suite dans l'histoire grâce à une calligraphie adaptée. Bref, un fait divers bien retranscrit sur le format bd.

Nom série  Chimichanga  posté le 04/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Chimichanka s'adresse à un public très jeune. Il est question d'une petite femme à barbe qui apprivoise un monstre poilu (lui aussi) dans le cadre d'un cirque (et non de l'Eurovision). Bref, un phénomène de foire !

C'est résolument naïf sauf le passage sur l'industrie du médicament qui en prend pour son grade dans le genre excès du capitalisme. Il est également question d'amitié et d'acceptation de la différence.

Pour le reste, c'est trop poussif et pas assez inventif malgré un accent cartoonesque et burtonien. Pour la petite histoire, le chimichanga est une spécialité mexicaine. En conclusion, une oeuvre trop caricaturale malgré un humour en toile de fond.

Nom série  Le Détective triste  posté le 04/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Jason souhaite rendre hommage à Humphrey Bogart. Il nous concocte un polar noir où il est question d'une mystérieuse femme aux accents de Lauren Bacall qui va disparaître. Nous ne sommes pas dans le faucon maltais, ni dans Casablanca. Notre détective privé aura moins de mal pour retrouver un chat ou un tableau.

Le récit de Jason semble progresser sur le terrain d'une certaine maturité scénaristique. Désormais, ses personnages animaliers parlent. Il y a encore des zones de confusion lorsqu'il est question d'apparition. Il est dommage que la fin de ce récit flirte avec la science-fiction alors que les codes du genre appartiennent au polar.

Bref, j'ai encore du mal avec ce passage où l'on sombre dans le fantastique ou la folie... Cependant, les fans de Jason seront comblés car on retrouve son singulier univers où les silences des personnages animaliers en disent long.

Nom série  Saga  posté le 03/08/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oui, c'est de la bonne fantasy dans un genre space-opéra. On accroche tout de suite avec les personnages principaux, un couple du genre Roméo et Juliette tentant d'échapper à la guerre interstellaire et protéger leur bébé.

On accroche également avec un univers un peu kitch mais bourré de bonnes trouvailles. La lecture s'est révélée fort agréable avec une narration fluide et non pesante.

A la fin de chaque tome, on n'a envie que de connaître la suite. Même les méchants du récit sont intéressants. Il y a également des scènes particulièrement osées qui indiquent que la lecture est réservée un public averti. De l'humour également pour assurer un bon dosage.

Bref, il y a de la maturité dans cette saga que l'on suivra avec le plus grand plaisir. Génial et envoûtant !

Nom série  La Porte de Brazenac  posté le 30/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre d'histoire que j'aime bien sur un thème spatio-temporel. Il est dommage que les révélations soient si classiques. Il n'y aura guère de surprise. Par ailleurs, certains mystère comme ceux des animaux étranges ne seront pas expliqués. A noter que la preuve des failles temporelles n'a jamais été apportée.

Pour autant, le récit est bien maîtrisé. Aux commandes, nous avons le duo Léo et Rodolphe pour notre plus grand plaisir. C'est également servi par un dessin de qualité. La lecture se révèle assez agréable. On sent le réel savoir-faire des auteurs. On regrette juste l'absence de prise de risques.

Bref, un bel album à conseiller à ceux qui aiment bien les voyages dans le temps.

Nom série  D'autres larmes  posté le 30/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les six nouvelles se succèdent sur le thème du couple et des difficultés relationnelles. Certaines histoires se terminent mal et d'autres en queue de poisson. Pour autant, cela ne laisse pas le lecteur indifférent. Il y a de la maturité dans l'écriture et le dessin nous parle. Le propos est simple et efficace.

Maintenant, j'ai lu bon nombre de chroniques sociales qui ont chacune leur originalité. Celle-ci se démarque un peu du lot. J'ai bien aimé le style malgré la sobriété du trait graphique. C'est un bel album qui fait parfois mal au coeur. C'est lié à la tristesse de certaines situations. Ne pas lire si on est dépressif.

En conclusion, c'est assez prenant avec une bonne description des sentiments humains.

Nom série  Dylan Dog (Panini Comics)  posté le 30/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Nous avons droit à quatre récits des aventures fantastiques de Dylan Dog, une sorte de Martin Mystère venu tout droit d'Italie mais qui officie dans Londres à la manière d'un Sherlock Holmes moderne.

Visiblement, Panini reprend l'un des héros les plus célèbres d'Italie pour nous offrir de nouvelles aventures plus colorisées. Cela a été confié à de jeunes auteurs italiens assez prometteurs comme Alessandro Bilotta, Carmine Di Giandomenico, Pasquale Ruju, Nicola Mari ou encore Giovanni Gualdoni ou Roberto De Angelis...

Les récits ont chacun leur style et leur originalité. J'ai bien aimé la première nouvelle à savoir la planète des morts sur une version morts-vivants de la société londonienne ou encore l'enfer sur terre, la dernière nouvelle qui est une vision apocalyptique avec un message de paix universel.

Le tout est assez correct. Nul doute que les fans de Dylan Dog apprécieront cette nouvelle version.

Nom série  Dans mon Open Space  posté le 29/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Open Space résume bien le monde de l'entreprise où il faut s'accrocher pour le meilleur mais surtout pour le pire. Rien ne sera épargné : manager, DRH, assistante de direction, commercial ou stagiaire sont ainsi passés au crible d’un humour grinçant.

En effet, la critique est souvent acerbe mais elle se justifie pleinement au vu des situations visées qui reflètent souvent la réalité. L'exagération est là pour souligner un trait d'humour. Cependant, à y regarder de près, ce n'est pas bien marrant. Le monde du travail est impitoyable sous le couvert d'une fausse démocratie autour d'une machine à café. En réalité, les tyrans s'en donnent à coeur joie en exploitant l'effet de crise. Bonne idée également que l'anthropomorphisme des personnages.

Les bureaux paysagers sont venus en France au début des années 2000 importés de l'Amérique comme une nouvelle organisation du travail. C'était censé nous apporter du bien-être (la fluidification de la communication) mais dans la majorité des cas, cela ne s'est pas passé comme cela. Selon un récent sondage, près de 60% des salariés déclarent que le travail en open-space est "plutôt gênant" voire "clairement insupportable". Bref, stress et violence dans les relations de travail car tout le monde voit et entend tout.

Une série à découvrir et à lire à l'occasion pour s'éloigner du politiquement correct.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 176 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque