Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3456 avis et 505 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Le Cirque - Journal d'un dompteur de chaise  posté le 09/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'aime pas l'absurde sans doute parce que j'aime comprendre les choses. Or, ceci est un conte qui nous indique qu'il faut laisser une part d'étrange et de non connu dans le monde de plus en plus régenté pour pouvoir enfin rêver. Bref, dans l'univers du cirque, tous les songes sont permis.

J'ai bien aimé le graphisme à l'aquarelle qui est très doux, presque envoûtant. Il y a tout un jeu sur la couleur. On peut également passer au noir et blanc. C'est une véritable mise en scène comme dans un spectacle. Cependant, ce thème sur l'invitation au rêve et à la poésie a souvent fait l'objet d'oeuvre.

Pour le reste, bien que je ne sois pas un adepte du genre, je conçois que c'est plutôt bien construit et surtout bien dessiné.

Nom série  Le cinquième Beatles (l'histoire de Brian Epstein)  posté le 09/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est un bel hommage qui est rendu là au manager du plus grand groupe de rock de tous les temps. Les Beatles ne font pas partie de ma génération mais de celle de mes parents. Je ne connaissais pas l'histoire de Brian Epstein qui est mort très jeune (32 ans) après avoir réussi un exploit en les mettant sur la voie du succès planétaire. Le rôle des managers dans le succès d'un groupe est beaucoup plus important qu'on ne le pense. Cela passe également par le vestimentaire.

J'ai bien aimé le dessin ainsi que le découpage avec une audace de mise en scène lors de certains passages (je pense notamment à l'entrevue mémorable avec le manager d'Elvis Presley à savoir le colonel Parker). Il y aura des moments encore plus durs comme celui d'affronter l'antisémitisme ou l'homophobie. Malheureusement, les médicaments auront raison de ce visionnaire qui a certes commis quelques erreurs. Les Beatles, aussi talentueux soient-ils, ont toujours reconnu qu'ils n'auraient certainement pas été ce qu'ils furent sans Epstein. Voilà pourquoi il est qualifié comme le 5ème Beatles.

Nom série  Out There  posté le 08/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série assez sympa mais réservé à un public typiquement ado. J'ai beaucoup aimé le graphisme ainsi que la colorisation de ce comics teenager. On remarquera tout de suite l'excellente qualité de l'édition. Les planches sont particulièrement soignés. Il y a également une certaine fluidité des scènes qui accentue le plaisir de la lecture.

Un groupe d'ado va affronter des monstres surgit des ténèbres et qui essayent d'envahir leur bourgade bien prospère. Les autorités locales ont passé un marché avec une force démoniaque afin de protéger la ville de la violence, du crime et de la drogue qui sévissent partout ailleurs en Californie. Cependant, cette tranquillité a un prix à payer. Fort heureusement, nos quatre adolescents sont là pour nous sauver en déjouant cette menace planétaire.

Bref, si vous aimez ce genre de pitch, c'est pour vous. En conclusion, une lecture agréable sur un scénario efficace conçu pour plaire.

Nom série  Promise  posté le 08/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Promise nous entraîne dans l'Amérique de la conquête de l'Ouest alors que la guerre de Sécession fait rage à l'Est. Un pasteur prédicateur débarque avec son chien molosse pour le plus grand malheur d'une communauté. Dès qu'il s'agit de religion et de repentance envers Dieu, on sait que le démon n'est pas très loin. Prêt pour une petite ballade en enfer ?

En effet, ce western possède un côté ésotérique que j'aime bien. Il y aura quelques scènes franchement cruelles mais c'est au service d'une histoire d'épouvante qui rappelle les récits de Stephen King. Le dessin est plutôt mature avec un décors semi-réaliste ainsi qu'un graphisme ensorcelant. Le découpage me semble également équilibré. Bref, la lecture a été plutôt agréable.

On va suivre de près cette trilogie. Je me réserve le droit de modifier ma note vers le haut si le récit parvient à tenir ses promesses (chose promise, chose due). Un bon 3.5 étoiles pour l'instant.

Nom série  Alvin Norge  posté le 08/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas accroché avec cette série dans le monde des hackers. Le héros Alvin Norge m'est apparu tout de suite comme un insupportable crétin aux valeurs plus que douteuses. La suite ne sera qu'ennui mortel avec ses cases surchargées et son langage informatique que comprendront seulement certains initiés. Bref, je suis passé totalement à côté mais c'est sans regret.

Nom série  Marina  posté le 08/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Zidrou est typiquement l'auteur qui suscite actuellement mon intérêt. Ses scénarios sont particulièrement soignés et me parlent. Je découvre une Venise chargée d'histoire au-delà de la carte postale touristique. C'est parfois cruel mais cela demeure réaliste jusque dans les moindres détails. On sent une grande recherche historique derrière cette oeuvre.

Le destin de Marina, la fille mal-aimée du Doge, est passionnant à suivre. Il est lié à la prédiction de la disparition de la Sérénissime d'où un double récit temporel. On ne comprend pas encore tous les liens mais je sais que cela va venir.

Je découvre que cette oeuvre est mal jugée et particulièrement sous-estimé à tort. Certes, elle semble dénuée d'espoir car c'est parfois très dur. Les souffrances, les tortures, les actes de vilenies: rien ne sera épargné aux lecteurs dans cette descente aux enfers sur fond maritime. Cependant, j'ai été transporté dans la grande aventure sur fond historique entre le sultanat turque et ses relations avec la puissante cité marchande.

Les paysages de Venise sont sublimes. Au dessin , Mattéo assure incontestablement pour nous livrer un travail plus qu'honorable. Bref, l'association de ces deux auteurs fonctionnent à merveille pour notre plus grand plaisir. Marina est l'une de ses séries à découvrir...

Nom série  Les Poussières de l'infini  posté le 07/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une bd très facile d'accès digne du début des années 2000 avec une influence très 5ème élément de Luc Besson. C'est destiné clairement à un public ado. Le manque de succès de cette série a conduit à l'arrêt de la série.

Après un tome 1 assez accrocheur, nous avons un second tome qui ne tient pas ses promesses d'où ma déception et celle de nombreux lecteurs sans aucun doute. Le scénario est archi-conventionnel avec une psychologie des personnages qui ne dépasse pas la ceinture.

Il y a certes une influence très manga qui contribue au dynamisme du dessin et de ses scènes d'action. Or, il en faut plus pour convaincre. La couverture du second tome assez racoleuse ne m'a en tout cas pas convaincu.

Nom série  L'Autre Côté, histoire d'une psychose  posté le 07/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
On peut être amoureux fou d'une fille qui nous rejette, avoir un boulot de technicien de surface pas très passionnant. Il n'est pas étonnant dans ces conditions de subir une grave dépression, voire pire sombrer dans une psychose (communiquer avec une prise électrique).

Le sujet ne sera pas très gai, je vous l'accorde. Il a le mérite de mettre le doigt sur une expérience vécue par le frère de l'auteur. Oui on va vivre le trouble psychique de l'intérieur d'un personnage bien malheureux.

Comme dit, j'ai de la compréhension mais je n'ai pas été attiré ni par le graphisme très mormon, ni par le sujet. Il y a un côté accent poétique que je n'ai guère ressenti car trop déroutant et étrange.

Nom série  Monde de merde  posté le 07/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le titre ne fera pas dans la subtilité. Cependant, l'analyse politique qui nous est présentée entre chaque chapitre sonne tout à fait juste. Il est vrai que notre président Hollande n'a pas eu d'état de grâce. Il s'est tout de suite enfoncé dans les sondages pour devenir le président le plus impopulaire de toute la Vème République. Il ne le méritait sans doute pas car c'est un homme qui n'est pas franchement mauvais. Cependant, les circonstances ont fait que notre pays attendait beaucoup de lui. Les gens qui avaient de l'espoir par rapport à ses promesses ont été déçus à juste titre et à coup d'impôts. Le changement, ce n'est manifestement pas maintenant !

La bd reprend sur le mode humoristique des événements ayant marqué l'actualité. Il sera question du Mali où il s'était improvisé chef de guerre mais également de l'affaire Cahuzac (faites ce que je dis mais pas ce que je fais). Il a beaucoup plu sur la France. Parfois des larmes. Bref, cela demeure une critique très satirique avec ce petit pépère du peuple. La colère gronde. Cela s'est manifesté par des votes lors des dernières élections. Autour de moi, de hauts cadres qui sont mes responsables gagnant le triple de mon salaire souhaitent le retour de la peine de mort et même pour les enfants délinquants, le retour du bagne à Cayenne et la généralisation des travaux d'intérêts généraux, la coupure de toutes les aides aux 12 millions d'assistés et le retour au pays d'origine de tous les étrangers (même ceux nés en France après 2 générations). Les langues se délient car le mal est fait. Oui, c'est vraiment un monde de merde car j'ai honte pour mon pays.

Nom série  Before Watchmen - Minutemen  posté le 06/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai été très agréablement surpris de découvrir l’envers du décor de ces Minutemen qui faisait figure de justiciers masqués dans les années 40 précédant les fameux Watchmen. On retrouve des personnages secondaires de l’œuvre originale mais également des nouveaux qui sont habilement exploités. L’esprit général est respecté. Bon point par conséquent.

C’est une bonne idée également que de partir du livre de Mason dont il était fait référence dans Watchmen pour exploiter un récit qui se tient. Les conflits au sein de ce groupe soi-disant uni sont dévoilés. Il y aura quelques passages difficiles notamment concernant les enfants victimes d’atrocités sans nom. On découvre également les exploits fabriqués afin de construire la légende de ces super-héros.

Before Watchmen n’apportera finalement pas grand-chose à l’œuvre originale et unique que constitue le monumental Watchmen. Cependant, c’est une lecture qui peut emmener les lecteurs à découvrir l’œuvre qui a révolutionné le regard sur les super héros. Bref, c’est un titre d’une rare maîtrise servi par un dessin de qualité.

Je reste cependant interrogatif sur le fait que le juge masqué s’en sort bien puisque cela ne serait pas lui que le hibou aurait finalement tué. Où est-il ? Que devient-il en réalité ? Ais-je loupé un épisode ? J’aimerais bien comprendre car cela me turlupine. Si quelqu’un a la réponse, je suis preneur.

Nom série  Cinder & Ashe  posté le 05/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La préface est franchement bien écrite et donne envie alors que la couverture avait plutôt un effet dissuasif. J’ai trouvé que la narration introspective apportait à l’œuvre une certaine maturité. Cependant, c’est desservi par un dessin et une mise en couleur de piètre qualité. Bref, je n’ai pas du tout adhéré au graphisme qui ne permet pas de ressentir les émotions traversées par les trois principaux personnages et notamment l’héroïne qui fut victime d’un viol au Viêt-Nam. L’émotion a bien du mal à passer. Du coup, on se dit que cette vieillerie sortie des années 80 par les éditions Delcourt afin de compléter leur catalogue passe un peu inaperçue. Les flash-back sont omniprésents ce qui rend la lecture assez difficile dans l’ensemble.

Nom série  Les Loisirs d'Anna  posté le 04/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quelles sont les loisirs d’Anna une fois qu’elle sort de son bureau d’entreprise hyper branché dans le Japon du Nasdaq ? Uniquement le sexe et rien que le sexe. Si ce n’est pas bien malheureux ! Voilà une fille facile qui s’en donne à cœur joie. C’est clair que cela plaira aux mecs. Cependant, quelle triste image de la femme réduite à satisfaire les besoins les plus primaux pour ne pas dire bestiaux. J’avoue que je lis assez rarement ce genre de manga, un hentaï à vrai dire. Je sais que je n’ai pas à me justifier car je suis un adulte consentant et responsable. Bon, c’est très coquin et destiné uniquement à la population masculine.

Les scènes de sexe se succèdent inlassablement au détour de chaque situation particulière. Il s’agit de faire plaisir à un timide ou encore savoir se faire pardonner lorsqu’on se frotte trop à un homme dans le transport en commun, d'aider celui qui traverse une mauvaise passe. La femme soumise, la femme qui donne et qui aime recevoir… autant de fantasmes qui ne doivent pas exister dans la vraie vie. Bref, du porno chic à défaut d’être choc.

Fort heureusement, on évite la plus grande des vulgarités dans le vocabulaire employé. Par ailleurs, le membre ne sera qu’invisible mais aux contours dessinés tout de même pour ne plus laisser place au doute. Par contre, je ne peux décemment pas classer cette œuvre dans l’érotisme car cela va tout de même plus loin. Cependant, cela reste encore assez gentil. En tout cas, une oeuvre de salubrité publique sans aucun doute.

Une BD qui manque incontestablement de grâce et qui n’est là que pour assouvir les hommes. Il faut bien que cela existe. J’espère que cela ne va pas se bousculer au portillon. Pour le reste, le sexe, c’est bien mais ce n’est pas tout (en ce qui me concerne bien entendu). Bref, grâce aux "loisirs" d'Anna, les hommes retrouveront leur moral, leur force et leur vitalité (et même à 60 ans).

Nom série  Prophet  posté le 31/12/2007 (dernière MAJ le 03/06/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette histoire de découverte d'un temple maléfique en Himalaya par un archéologue est pour le moins passionnante. Nous allons de surprise en surprise puisque notre découvreur Jack Stanton est alors projeté dans un monde parallèle avec un mystérieux tatouage sur sa poitrine.

On sent l'influence de Sanctuaire sur cette oeuvre ce qui n'est pas pour me déplaire avec une ambiance oppressante et le réveil de créatures démoniaques. Par ailleurs, le dessinateur Mathieu Lauffray assure avec un dessin et un style hors du commun. Tant d'expression et de relief dans les visages! Des décors sublimes notamment celle de New-York en ruine habitée par des créatures cauchemardesques! Un si caractéristique langage graphique que nous retrouverons d'ailleurs avec bonheur dans Long John Silver. Oui, nous avons là un dessinateur hors pair! Il se débrouille d'ailleurs pas si mal en reprenant seul la direction de l'oeuvre à partir du tome 2.

Géniale idée également cette association d'être le prophète non seulement de la destruction passée mais également celui du renouveau. Dans le registre "apocalyptique", c'est ce que j'ai lu de meilleur ! Un dénouement dans le tome 4 très attendu !

Il aura fallu bien des années avant d’aboutir à la conclusion (pour rappel : 9 ans !). Je l’étais promis que j’achèterais la série qu’une fois que celle-ci soit terminée. J’ai subi trop de déconvenue ces dernières années dont celle avec la série Adamson que je n’ai toujours pas digéré d’où mon excessive prudence. J’ai par conséquent acquis les 4 volumes réédités pour l’occasion chez le nouvel éditeur Soleil. J’ai juste regretté le remplacement de certaines couvertures que j’aimais bien.

Pour le reste, j’ai apprécié ce final en relisant l’ensemble d’une seule traite. Je n’ai pas senti de rupture graphique ou bien au niveau de l’intrigue. L’auteur est décidément au sommet de sa forme à tous les points de vue. Cela reste une suite cohérente avec le reste malgré le décalage temporel. C’est de la bonne science-fiction sur le thème de la fin du monde. Il est clair que la pirouette finale ne plaira pas à tous les lecteurs sans doute à cause de sa facilité. Cependant, c’est un choix qu’il faut respecter. J’ai passé un agréable moment de lecture et c’est bien là l’essentiel.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Black Lord  posté le 03/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un sujet intéressant qui n’a pas encore été traité sur le format de la bd. Il s’agit de la piraterie autour de la corne de l’Afrique. Cela concerne la Somalie, un pays islamique, qui depuis l’effondrement d’un régime dans les années 90 ne parvient pas à organiser un état fort capable de lutter contre la criminalité. De leur côté, les pirates justifient leurs actions en se présentant comme des garde-côtes protégeant le littoral somalien des prédations des chalutiers occidentaux et des pollutions toxiques.

En résumé, les pirates enlèvent des personnes qui naviguent à proximité de leurs côtés et les tuent s’ils n’obtiennent pas la rançon espérée. De mon point de vue, c’est totalement ignoble et contraire au droit international sachant que ce passage à la mer rouge est l’un des plus fréquentés de la planète. Les pirates n’hésitent pas à aller sur les côtes du Yémen ou du Kenya pour commettre leurs méfaits.

Il semble que l’auteur (le frère de Xavier Dorison) ait accordé un crédit à la thèse des pirates en estimant que les occidentaux avec la surpêche ont entraîné l’appauvrissement des populations locales (3.5 millions de personnes dépendant d’une aide alimentaire de l’ONU). Oui, cela serait encore de notre faute. Cependant, la Somalie fait partie des états les plus corrompus ainsi que le plus défaillant au monde. Je n’ai aucun état d’âmes vis-à-vis de ces pirates. Je comprends pourtant la pauvreté et j’ai beaucoup de compassion. Néanmoins, je n’excuse en aucune manière la piraterie. Le faire me semble être une malhonnêteté intellectuelle qui n’engage que son auteur.

Pour autant, ce récit ne fera pas dans la dentelle au niveau de la violence des scènes d’action. On découvre un capitaine qui n’est pas prêt d’abandonner ses passagers. Cela change de celui du Costa Concordia ou plus récemment de la Corée du Sud. Voilà un baroudeur qui ne se laisse pas faire prenant des airs d’un certain John McClane.

Je n’ai pas trop aimé le graphisme qui fait un peu photoshop. C’est bien entendu un montage de photo qui donne un aspect assez figé à l’ensemble. Bref, il faut aimer. Je suis un adepte du modernisme mais pas de la facilité. Une bd doit être dessinée ou peint à l’aquarelle. C’est hideux. Cependant, je m’attacherais plus à l’originalité de l’histoire qui nous entraîne dans une aventure qui peut s’avérer passionnante. A suivre par conséquent.

Nom série  Fraternités  posté le 03/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Fraternités est un récit se situant au début de la Révolution française et qui met en scène le combat de deux loges maçonniques antagonistes représentant des frères ennemis. C’est une pure fiction qui met en avant certaines valeurs défendus par ces organisations secrètes aux multiples rituels. Ce premier tome se suffit à lui-même avec une histoire qui me paraît complète. C’est pourtant bien une série qui démarre (à moins que cela ne soit en fonction des résultats commerciaux).

La trame familiale est assez classique. Cependant, la mise en scène ainsi que la beauté du dessin font que la lecture se passe agréablement. Cela prend des faits véridiques pour construire une intrigue imaginaire. C’est intéressant de voir ces luttes d’influences autour du procès du roi Louis XVI dont la tête fut tranchée.

Au final, c’est un titre qui présente certains attraits. Encore faut-il aimer les organisations secrètes qui veulent décider de l’avenir de l’humanité. De nos jours, ce sont les plus riches financiers qui tiennent ce rôle.

Nom série  Petit Miracle  posté le 01/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est un diptyque qui m'avait totalement échappé depuis bien des années et que je voulais découvrir. Je connais bien les oeuvres de Mangin pour les apprécier de façon générale. Certes, j'appréhendais un peu dans la mesure où ce titre constituait l'une des premières séries si on excepte Le Fléau des Dieux ou encore Le dernier Troyen. Le résultat est pourtant sans appel: j'ai littéralement adoré.

Le dessin de Griffo cadre à merveille avec ce récit sur fond de révolution française. Il s'agit d'un acte de vengeance savamment orchestré. Petit miracle va changer progressivement en passant du bien vers le mal, un peu comme dans Monsieur Noir. Le siècle des lumières va nous faire découvrir également sa face sombre à travers la terreur et sa célèbre guillotine.

Nous avons une scénariste hors pair qui maîtrise les rouages de la grande histoire pour nous livrer une interprétation personnelle plus qu'originale. C'est une véritable réussite à tous les niveaux. C'est une lecture comme je les aime avec ce côté résolument moderne qui dépoussière les bds de papa. Bref, c'est une oeuvre à en perdre la tête.

Nom série  Sara Lone  posté le 01/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est une plongée dans l'Amérique de la fin des années 50 peu avant que Kennedy ne prenne le pouvoir afin de changer la face de ce pays pour le meilleur ou le pire. C'est également un polar noir dans la plus grande tradition entre complot politique et secret de famille.

On suit le destin d'une jeune femme aux prises avec la mafia dans une course aux trésors. C'est surtout une enquête policière qui va s'avérer de plus en plus passionnante par petites touches. En effet, on va passer d'une strate à l'autre à partir d'un homicide: bref une affaire dans l'affaire avec plusieurs niveaux d'intrigues pour corser le tout.

Les amateurs de polar seront vraisemblablement comblés. J'ai juste un niveau d'exigence un peu plus haut que la moyenne et qui fait que j'ai envie qu'on me surprenne littéralement. Or, en l'espèce, c'est du tout cuit. Bref, il va en falloir un peu plus...

Nom série  Crève saucisse  posté le 31/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà mon genre de bd: une histoire simple avec une mise en scène efficace et qui joue sur la variation des sentiments humains partant de l'amour à la haine. La vengeance n'est sans doute pas la solution lorsqu'on souffre à cause d'une personne qu'on aime et qui nous trahit. On verra que la bd peut parfois donner des idées un peu morbides. Bref, les auteurs ont su à la perfection restituer un thriller qui se tient sur le thème du couple. On espère juste qu'il y aura une suite. La fin est assez ouverte pour le permettre. Derrière le sourire d'un boucher peut se cacher bien des choses...

Nom série  Minas Taurus  posté le 19/02/2013 (dernière MAJ le 30/05/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai trouvé le début de cette série très engageante et originale. Cela sort des sentiers grecs battus. On commence par un homme totalement amnésique qui est recueilli par une veuve vivant avec un enfant. On sympathise tout de suite avec ce héros qui semble avoir été un guerrier sparte. Il ressemble un peu à Jésus Christ. Cependant, on se rendra compte qu’il n’est pas aussi clean que cela comme tout bon catholique qui se respecte.

Il s’agit alors de trouver la voie de la rédemption pour pardonner les fautes passées. Ce genre de thème m’intéresse car j’apprécie ce qui n’est pas manichéen et qui finalement ne traduit qu’une réalité naïve car tous les chats sont gris. On découvre la Grèce sous un tout autre visage. Il est question également de démons qui sont loin d’être des créatures mythologiques.

J’ai beaucoup aimé la subtilité car le fantastique sera introduit progressivement par petites touches tout à fait anodines mais qui révèleront leur importance au moment fatidique. Par ailleurs, le traitement graphique m’a tout de suite séduit. C’est magnifique avec des ambiances inquiétantes notamment à la fin de ce premier volume. En somme, c’est une série qu’il faudra suivre absolument car l’originalité est de mise pour une fois.

Cependant, je vais modérer mon ardeur à l'occasion de la lecture du second tome où notre héros se transforme en détective privée de l'ère grecque afin de dépister un assassin. Nous changeons progressivement de registre et cela m'a quelque peu dérouté. Cela reste bon mais j'espérais sans doute plus au regard du premier tome sans faute. Bref, je passe à 3 étoiles.

Nom série  On dirait le sud  posté le 19/06/2011 (dernière MAJ le 29/05/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette lecture a été une bonne surprise pour moi. Non seulement l'ambiance des années 70 est très bien retranscrite avec une multitude de petits détails que le lecteur aura plaisir de découvrir, mais le scénario paraît assez passionnant sur fond de crise sociale.

Au début, j'ai été dérouté par cette espèce de graphisme en photographie qui fait très réaliste. Cependant, je dois reconnaître qu'on est tout de suite immergé dans le récit comme si on suivait un film sur grand écran. Les couleurs sont chaudes comme le Sud... Attention, ne pas se fier au titre qui induit forcément en erreur.

Mention spéciale pour ce jeune scénariste qui peaufine ses intrigues et qui possède indéniablement le sens du dialogue. Que de chemin parcouru depuis le fade William Panama. Je viens de lire récemment l'étonnant Erzsebet. Je m'aperçois que l'auteur sait se renouveler et surprend dans un autre genre.

C'est une bd qui semble sortir du lot grâce à son graphisme un peu spécial mais qui m'a séduit. J'ai cependant dû attendre trois ans avant de lire la suite ce qui semble assez long pour un diptyque. Le second tome multiplie les sous-intrigues au point de perdre un peu le lecteur en route. Après un excellent début, j'avoue avoir été déçu par le dénouement qui ne répond pas à toutes mes interrogations. Pour autant, cela reste une bonne oeuvre à découvrir pour son ambiance très seventies sous une chaleur étouffante.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 173 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque