Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4763 avis et 918 séries (Note moyenne: 2.82)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  My Lady Vampire  posté le 28/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'attendais pas grand chose de My lady vampire et je dois dire que j'ai plutôt été surpris par cette série en 3 tomes seulement. Cela a l'air mignon au niveau du dessin avec ces couleurs vives mais on va vite tomber parfois dans les scènes gores plutôt effrayantes. En tout cas, c'est plutôt passionnant à la lecture avec également une grande note d'humour.

Il s'agit bien entendu de vampires assoiffés de sang. Beaucoup d'oeuvres ont déjà été réalisé sur le sujet mais celle-ci a un côté assez original que j'ai plutôt bien aimé. Il y a une bonne fluidité de la lecture, des dialogues savoureux, des scènes dynamiques et des héros assez attachants bien que différents. C'est assez bien ficelé pour l'ensemble. Alors, on ne va pas bouder son plaisir et accorder allègrement le 4 étoiles.

Nom série  Bob Fish  posté le 28/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Il y a eu une nouvelle édition en novembre 2013 avec une couverture beaucoup plus moderne ce qui fut assez trompeur sur la marchandise. A la lecture, je me suis aperçu qu'il s'agissait en fait d'une veille série des années 80 avec sa ligne claire et son scénario très kitch dans la collection métal hurlant.

Cette bd représente bien entendu ce que je n'aime pas et ce que je n'ai jamais aimé dans la bd. La ressortir de nos jours, cela fait très ringard. En effet, cela ne passe pas du tout l'épreuve du temps. Mais comme dit, il y a toujours des nostalgiques de cette époque de la bd franco-belge qui a eu ses succès et ses échecs également.

Nom série  Save me Pythie  posté le 26/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Au début, je me suis demandé si les japonais étaient capables de ce style d’humour potache à l’européenne. Je trouvais les trouvailles particulièrement bien intégrées au monde occidental comme par exemple ce journal télévisé façon antiquité grecque. Oui mais. Après recherche, je me suis aperçu que l’auteure Elsa Brants est bien de chez nous et qu’elle a réalisé un manga pour les éditions Kana. Je comprends un peu mieux…

Cette série est très divertissante surtout pour un public adolescent avec son héroïne plutôt pétillante. C’est sympa mais franchement poussif et d’un humour que je ne trouve pas très raffiné. La mythologie est complètement détournée au profit de quelque chose d’assez loufoque. L’intrigue n’est guère prenante dans ce monde voué à l’exagération. Il reste la bonne humeur ce qui est déjà pas mal.

Bref, on ne pourra pas affirmer avec certitude que cette production made in France à la sauce nippone soit une totale réussite. Le divertissement est certes assuré avec sa touche comique mais trop ciblé sur un public pré pubère. Pour autant, il en faut pour tous les goûts. L'approche si elle est surprenante n'en demeure pas moins intéressante.

Nom série  Frankenstein underground  posté le 25/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’en ai lu des bd autour de ce personnage de Frankenstein. Il inspire énormément les auteurs de bande dessinée. Voilà ainsi Frankenstein underground. Bientôt, nous aurons Frankenstein Renaissance. Euh non, ce n’est pas possible car c’est un être qui est déjà mort.

Bref, les auteurs se sont servis de ce personnage pour bâtir une histoire un peu originale qui sert surtout à bâtir de nouveaux horizons graphiques assez stylisés et un peu à s’amuser notamment lorsqu'il apparaît brièvement dans une vignette dans un match de boxe face à un certain Hellboy. Je n’ai pas été emballé plus que cela mais le minimum y est dans une ambiance assez gothique.

Pour le reste, on a déjà lu bien mieux sur ce cadavre ambulant. Je peux conseiller par exemple Frankenstein (Petit à Petit) ou encore Frankenstein (Tonkam) de Ito Junji.

Nom série  Golem  posté le 25/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je peux très bien aimer une bd tout de suite ou la détester. Je peux également accorder un peu de temps pour voir ce que cela donne. Celle-ci avait pourtant bien commencé avec une introduction accrocheuse dans une Italie du futur idéalisée. Le problème est que cela se gâte sérieusement par la suite.

En effet, cela tire dans tous les sens et on n’a pas le temps de se familiariser avec les deux jeunes héros et découvrir leur psychologie propre. On se perd également dans le fil de l'intrigue et les dialogues ne sont pas top. A noter également que ce comics aurait pû être un manga...

A la fin, c’est complètement vide de sens dans une débauche d’effets spéciaux et de couleurs. On pourra certes se gausser sur le fait que c’est une bd technologiquement avancée avec quelques trouvailles qui en font un univers futuriste sympa. Certes, mais ce n’est certainement pas assez pour me convaincre. Il faut faire beaucoup mieux !

Nom série  Marie-Antoinette, la jeunesse d'une reine  posté le 20/10/2016 (dernière MAJ le 23/10/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'auteure de la fameuse série historique Cesare nous revient avec ce titre qui décrit la jeunesse de l'une des plus grandes reines de France avec un destin fort tragique. Il ne sera pas question de la Révolution mais plutôt de son entrée à Versailles en 1770 lorsqu'elle était encore qu'une jeune fille de 14 ans. Est-ce pour autant le temps de l'insouciance ? A découvrir...

Il y a un peu de Sissi dans cette évocation de la jeune Antonia qui est la fille de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche. Elle part pour un voyage en France afin de rencontrer le jeune dauphin Louis-Auguste (le futur Louis XVI). A noter que le Château de Versailles a prêté main-forte à l'auteure afin de réussir cette plongée virtuelle. Les plans du célèbre château ainsi que les costumes d'époque sont époustouflants de vérité. Le trait graphique est encore de toute beauté à l'image de cette future reine.

Le seul dommage proviendra du fait que cela ne soit qu'un one-shot ce qui est rare actuellement dans le manga. On aura droit qu'à une tranche de vie alors que cela aurait pu être beaucoup plus passionnant. Certes, on pourra également reprocher à Fuyumi Soryo les libertés prises avec l'Histoire pour rendre ses personnages plus romancés ou sympathiques. Mais bon, le cadre y est à commencer par une étiquette fort rigide pour une adolescente déracinée qui ne comprend pas encore les codes de la vie à la cour de Versailles. Pour moi, c'est nettement oui.

Note Dessin : 4.25/5 – Note Scénario : 3.75/5 – Note Globale : 4/5

Nom série  Verdun  posté le 22/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On pourrait dire encore une bd sur la Première Guerre Mondiale. Le lectorat peut être saturé tant la diffusion sur ce sujet fut vaste surtout à l'occasion du centenaire de cette guerre. Certes, mais il est surtout question de la bataille de Verdun qui curieusement n'a pas fait encore couler beaucoup d'encre de bd. On peut retenir de cette bataille qu'elle a coûté la vie à 700.000 hommes ce qui est en soi assez terrible.

Je suis également assez satisfait que depuis quelques temps, on remet en cause le prestige du généralissime Joffre qui est pour moi le principal responsable de ce massacre. Et dire qu'il y a encore des rues et des monuments qui portent son nom en France ! Qu'attendons-nous pour les déboulonner ?

L'auteur a restitué la vérité historique qu'on commence à peine à découvrir. Il sera également question de Pétain dans son rôle de sauveur de la mère des batailles. Encore une fois, rien ne sera épargné pour reconstituer la vérité. Par contre, si l'état-major s'est révélé incompétent, on ne peut que saluer le courage des poilus qui sont de véritables héros sacrifié pour notre pays.

A noter également une très belle couverture qu'il faut regarder d'un peu plus loin pour en saisir tout le sens.

Nom série  Hantons sous la pluie  posté le 20/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C’est typiquement le genre d’album d’humour que je n’aime pas. A vrai dire, j’avais été attiré par le nom de l’auteur qui est Philippe Foerster que je connais sur des albums plus récents comme La Frontière ou d’autres plus ancien comme L'Oeil du chasseur que j’avais beaucoup apprécié.

Je ne pensais pas qu’il avait débuté sa carrière comme un auteur de BD à l’humour noir et macabre. Il est vrai que je n’aime pas ce genre d’humour. Le dessin me semble assez basique dans la caricature. Ce n’est pas dans ce que j’aime et apprécie de voir.

La lecture m’a paru assez ennuyeuse à la longue. Bref, c’est une déception que je mets sur le compte d’erreur de jeunesse car l’auteur a fait beaucoup mieux par la suite en changeant de registre même si on devine encore un humour assez caustique.

Nom série  Père & Fils  posté le 20/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Père et fils est un titre bien trop gentillet pour nous montrer la relation entre un père qui fut autrefois absent et son jeune fils. Visiblement, il avait un travail accaparant en sa qualité d’herboriste itinérant. A la mort de sa charmante épouse, il a laissé son bébé à sa belle-sœur pendant deux ans afin de noyer son chagrin. Le problème est que l’enfant semble avoir moins de trois ans et qu’il a beaucoup de souvenirs ainsi qu’une réflexion élaborée presque en avance sur son jeune âge. Il y a comme quelque chose qui m’échappe dans le timing.

Oui, c’est un titre rempli de très bons sentiments qui ne vaudrait en vérité qu’un deux étoiles mais on serait méchant si on le notait tel quel. Après tout, on va apprendre les propriétés de certaines herbes. Passionné par les huiles essentielles, je suis assez sensible sur le sujet car je crois à toutes ces vertus. Donc, je vais temporiser ma note car cela reste très sympathique.

Nom série  Le Crépuscule des Idiots  posté le 19/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est la première fois que je lis une bd aussi intelligente. Il faut comprendre que les idiots, c’est bien nous qui croyons tous à un Dieu qui n’existe pas. On se laisse bercer par des sermons du style que Diou est partout et il est dans nos cœurs et qu’il faut savoir le ressentir et avoir la foi. Les prières peuvent aider. Les offrandes également ! Un prophète peut même nous montrer le chemin. Il y aura également toutes les dérives autoritaires que peuvent mener une religion basée sur un postulat de départ qui est invisible à l’œil nu. C’est tout le thème de cette œuvre magnifique sous forme de fable animalière.

Oui, c’est la première fois que je lis une bd située de l’autre côté à savoir du côté des non-croyants. L’auteur réussit à démonter mécaniquement chaque rouage. Il le fait en utilisant des singes pour ne pas montrer les hommes et leurs bêtises. C’est tellement vrai. La plupart des guerres dans le monde est basé sur un mensonge car cela parait tellement évident qu’il n’existe pas de force suprême dans l’univers qui aurait un destin pour chacun de nous.

Le crépuscule des idiots devrait être le livre de chevet de la plupart des habitants de la planète. Cela éviterait tant de massacres inutiles qui se sont perpétués depuis des siècles pour une lubie. Dieu est une invention des hommes pour asservir et contrôler les peuples. C’est d’ailleurs assez pratique pour les dominants qui accroissent leur source de pouvoir.

Les hommes ont créé Diou car ils n’avaient pas toutes les réponses à leurs inquiétudes notamment la mort. Alors, ils ont fabriqué un dieu vivant dans les nuages et ils lui ont attribué la création de la Terre et de notre monde. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre c'est que l'homme n'a pas toujours été présent dans l'univers, nous sommes là depuis deux millions d'années et l'univers à 13,7 milliards d'années. Ce qui signifie que l'univers a passé le plus clair de son temps sans l'homme.

La création spontanée est la raison pour laquelle il y a quelque chose plutôt que rien, pour laquelle l'univers existe, pour laquelle nous existons. Il est nul besoin d’invoquer Diou pour qu’il allume la mèche et fasse naître l’univers. Par conséquent, Diou et l'Univers c'est un peu la même chose ! L’univers s’est formé selon les lois de la physique. L’univers n’a pas besoin de Diou pour être créer et pour exister puisqu’il y a un phénomène d’autocréation démontrée notamment par le plus célèbre astrophysicien au monde Stephen Hawking. Il nous explique que l’univers s’est formé sans la main d’un créateur mais selon les lois de la physique.

Fort heureusement, le sage singe qui tente d’expliquer cela à ses congénères va plutôt démontrer la manipulation plutôt que d’aller vers ces considérations scientifiques. Est-ce la terrible vérité que nous avons du mal à admettre ? Diou ne serait qu'un concept, une idée, un mot comme un autre qui n'existe pas en dehors des réactions électrochimiques de notre cervelle.

Le lecteur qui aura la foi va avoir beaucoup de mal avec cette lecture. L’auteur pourrait être un impie dans son esprit qu’il faudrait pourchasser, voir même plus selon la religion concernée ou son interprétation. C’est un sujet très sensible auquel l’auteur s’est attaqué avec courage. Je salue la démonstration qui conduit à la manipulation des masses. Cette lecture a été un vrai régal. A méditer !

Nom série  Brit  posté le 18/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Certes, Robert Kirkman est considéré actuellement un génie puisqu’il a crée le fameux Walking Dead. Plus récemment, son Outcast promet d’être également une série assez ambitieuse. Cependant, je ne peux pas en cire autant de son Brit qui était une œuvre antérieure à son succès mais réédité depuis.

Je m’aperçois également que toutes ses productions antérieures sont nettement surévaluées. Il a en effet bénéficié d’une prime au succès. Avec mon regard si particulier, cela ne passera pas ce cap.

Sur le fond, on retrouve une certaine psychologie du héros qu’on aime bien retrouver. Cela le rend particulièrement sympathique dans son rôle de vieux briscard superhéros. Mais qu’est-ce que c’est bourrin au final. Franchement, ce n’est plus mon genre de lecture. Brit est très loin d’être une œuvre élaborée.

Du comics baston sur un mode Papy fait de la résistance.

Nom série  Mariage - Les Gouttes de Dieu  posté le 17/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On va poursuivre l'aventure de Shizuku et Issei avec la sortie prochaine de la suite, Les Gouttes de Dieu - Mariage. C'est une suite un peu directe mais pas totalement. Je m'explique: on pourrait lire presque indépendamment ce nouveau tome 1.

A vrai dire, la majeure partie de ce volume est dédié à Shizuku qui tente de sauver un restaurant de la faillite en créant des mariage des plats culinaires et du vin. La dernière partie du volume nous faisant retourner dans l'intrigue principale des gouttes de Dieu. Les auteurs vont en effet prendre tout leur temps pour ménager le suspens sur l'identité du vin ultime et divin.

En effet, dans ce nouvel opus, les auteurs Tadashi Agi et Shu Okimoto nous dévoilent les meilleurs accords entre les plats et les vins. Bref, la première série nous avait tout enseigné de manière assez pédagogique sur les vins. Désormais, avec cette nouvelle série , on va se pencher sur l'accord entre la dégustation des mets et le vin qui l'accompagne.

Nous savons que le public français avait beaucoup apprécié la première licence qui a d'ailleurs reçu des prix notamment celui du meilleur seinen. Même les professionnels du vins citent assez souvent les Gouttes de Dieu comme une référence. Les auteurs ont également reçu le Grand prix de la revue des Vins de France de l'année 2010.

Bref, c'est une véritable quête gourmande. Attention cependant à ne pas prendre de nouveaux kilos !

Nom série  Je ne me suis jamais sentie aussi belle  posté le 16/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette bd est avant tout destinée aux futurs parents et plus précisément aux femmes enceintes. On y découvre au quotidien, mois après mois, ce qu'elles endurent. cela part des préjugés de l'entourage aux tracas physiques et moraux. C'est rempli d'anecdotes tout à fait pertinentes et intéressantes.

J'ai bien aimé une certaine critique dans cette satyre sociale. C'est vrai qu'on tourne un peu en rond car le sujet est assez limitatif. Il y a déjà eu pléthore d'oeuvre sur la question. Celui-ci aurait le mérite d'apporter une petite touche de modernité qui est toujours la bienvenue.

Comme je l'ai dit au début, c'est surtout un album pour les femmes. Bien réalisé au demeurant.

Nom série  Fleurs en suspens  posté le 15/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le récit se déroule dans un Paris romantique et plus précisément au quartier de Montmartre. Il y a comme un parfum d'Amélie Poulain qui est d'ailleurs revendiqué par l'auteure, une chinoise qui partage sa vie entre Beijing et Paris.

Il ne se passera pas grand chose dans ce récit malgré le triangle amoureux. C'est plutôt axé sur la psychologie d'une jeune étudiante chinoise qui a fantasmé sans doute un peu trop notre beau pays. L'auteure s'est d'ailleurs servie de sa propre expérience ce qui peut être utile.

Au-delà du choc des culture, c'est un véritable cri d'amour à notre pays. Je ne peux qu'approuver d'autant que c'est assez beau graphiquement parlant. Pour autant, c'est un manhua assez vide et mièvre par moment d'un point de vue scénaristique.

Nom série  Le Garçon qui cherchait la peur  posté le 15/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je n'ai pas du tout aimé ce conte inspiré de Grimm qui est assez bizarre et morbide sur les amours contrariés d'un garçon qui visiblement cherchait la peur. Le style graphique est assez particulier et plutôt minimaliste avec un jeu sur les couleurs bichromes.

A vrai dire, je n'ai pas compris grand chose. C'est complexe comme la folie du personnage principale qui se balance à une corde suite à un lynchage collectif.

Le garçon qui cherchait la peur a d'abord été publié en Italie en 2006. En France, c'est présenté dans une édition totalement nouvelle. Cela me fera une belle jambe sans être méchant. Il y a tellement mieux à découvrir.

Nom série  La Chenille  posté le 15/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Quand une histoire devient trop glauque, je n'aime pas forcément. Je suis plutôt assez dégoûté par la lecture de ce manga qui me donne de sérieuses envie de vomir. On ne peut pas être plus clair. Maintenant, je sais qu'il en faut pour tous les goûts. Certes, la chenille a fait danser des générations mais il faut aimer.

Une femme fait l'amour à un homme chenille avec une grande dose de perversion. On peut y voir une forme d'art ou de vilenie morbide. Certes, le pauvre a des circonstances atténuantes puisqu'il a été blessé au combat. On peut voir également une forme de compassion chez cette femme qui se donne à fond.

Mais bon, il vrai qu'elle ira quand même jusqu'à commettre l'irréparable. Cela commence d'ailleurs par ce meurtre horrible. Puis, on observera tout le cheminement jusqu'au frontière du sadisme. Comme dit, il faut aimer le genre.

Nom série  Nuages et pluie  posté le 15/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un conte vraiment étrange que voilà sur le thème de la quête de soi. Cela semble se passer après la Première Guerre Mondiale où un jeune allemand se retrouve malgré lui au Laos où il tente de se reconstruire après la perte de son meilleur ami sur le champ de bataille.

Il va atterrir dans un bien étrange endroit à la disposition d'un employeur assez mystérieux. On va vite basculer dans le fantastique après une légère touche d'ésotérisme et un parfum de poésie. Certaines images pourront apparaître assez crûes mais c'est pour les besoins de ce récit qui parvient également à éviter le mauvais goût. On retrouve un mélange de genre assez étonnant de la scénariste de L'Odeur des garçons affamés.

A la fin, j'avoue ne pas avoir tout compris. On reste alors sur un sentiment mitigé. J'ai l'impression qu'il y avait de la potentialité à quelque chose d'assez puissant mais que cela s'est perdu en cours de route au profit de quelque chose d'assez incompréhensible. Il reste néanmoins un certain envoûtement de ce conte vampirique.

Nom série  Au coeur de Fukushima  posté le 15/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un témoignage assez intéressant sur l'après-catastrophe et surtout sur le quotidien des ouvriers de la centrale. Il faut dire que l'auteur a vécu une expérience car il était engagé sous un pseudonyme en tant que travailleur-déblayeur. C'est une plongée dans l'actualité avec un regard neuf.

Il ne faudra pas accuser l'auteur de complaisance. Il faut dire qu'il a une pensée un peu spécifique loin de celle des occidentaux. En effet, c'est un utilisateur d'électricité comme nous tous d'ailleurs. Cependant, après ce qui s'est passé à Fukushima, parce qu'il est un bon utilisateur d'électricité, il s'est senti investi d'une mission d'aider au nettoyage de la centrale après l'explosion. Il est comme cela l'auteur.

Il défend même son employeur en bon ouvrier contre les médisances malsaines des médias et de l'opinion public. Il n'y a par exemple pas d'animaux mutant ni de décès lié aux radiations parmi le personnel. Le nucléaire, c'est super quand c'est bien contrôlé et au moins, on devient un pays autonome et non dépendant de l'étranger et surtout des monarchies du Golfe.

La préface nous a pourtant averti qu'il n'y aurait pas de compromis. J'ai dû me tromper quelque part. Il est vrai que par la suite, il nous écartera des idées reçues pour nous livrer une autre vérité. cependant, il ne faudra pas s'attendre à une critique du Gouvernement et des choix énergétiques sur le tout nucléaire. Oh non, surtout pas ! Pas plus qu'il n'y aura de critique sur Tepco, le propriétaire de la centrale de Fukushima.

Pour le reste, c'est assez répétitif et c'est plutôt long sur trois tomes. Maintenant, cela m'a appris réellement comment cela se passait au quotidien car j'ignorais à peu près tout. cela a le mérite d'exister et de nous montrer une certaine réalité d'une gestion après catastrophe. Pour le divertissement, il faudra passer son chemin tant le sujet est grave.

Nom série  Dédale  posté le 14/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dédale commence directement dans un labyrinthe d’un genre un peu particulier. On navigue de pièce en pièce dans un décor qui ne termine jamais. On entre directement au cœur de l’action mais au détriment du fil de l’intrigue.

Nous avons également une belle héroïne mais un peu naïve accompagnée d’un personnage un peu plus grossier à savoir sa colocataire qui ressemble à un garçon épais. A noter que je n’ai rien contre les personnes obèses mais elles pourraient faire sans doute plus attention à manger équilibré. Pour revenir à ce manga, c’est un personnage faire-valoir qui donne un peu d’humour et de légèreté. A vrai dire, elles sont attachantes toutes les deux chacune à leurs manières.

J’avoue aisément avoir bien aimé cette lecture très inventive et au récit maîtrisé de bout en bout. Elle pose des questions sur ce mystère. On sait que ces deux héroïnes travaillent pour une société de gamers qui repèrent les bugs. On peut penser qu’elles ont été projetées dans un jeu vidéo d’un nouveau genre où on risque sa vie face à des pacmans géants dévoreurs.

Oui, je ne l’avais pas précisé mais il faut avoir quand même une certaine ouverture d’esprit. Une lecture qui plaire aux geeks sans aucun doute. Moi, j’ai bien aimé une certaine originalité et on ne s’ennuie pas bien au contraire. A noter qu’il n’y a que deux tomes et c’est presque dommage. Bref, un bon survival !

Nom série  Tokkô  posté le 14/10/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On a droit encore à une histoire de zombie qui attaque les êtres humains dans une Tokyo d’un futur pas très lointain. On s’apercevra qu’il s’agit en réalité de créatures venues des enfers qui passent par une espèce de trou de verre. Bref, le concept n’est pas très original. A cela, nous avons droit à la bande d‘éternels lycéens qui est présents pour sauver le monde. Encore une fois, il y a un élu qui est parmi eux et qui ignore la portée de son pouvoir.

Je pourrais être sidéré par ce manque d’originalité mais je passe et je fais l’impasse sur tout cela. En effet, ma lecture a plutôt été positive dans l’ensemble. On passe un bon moment avec des personnages attachants et une intrigue qui s’avère passionnante. On regrettera quelques propos un peu vulgaire surtout venant de la bouche d’une jeune fille bien comme il faut sous tout rapport.

Le premier volume est d’ailleurs assez volumineux car il y a de la matière. Cela fait plus qu’introduire une histoire. On va suivre l’évolution de notre héros dans un Tokyo en guerre contre ces monstres. Il y a seulement trois volumes ce qui ne constitue pas un gros investissement en termes de temps. Par ailleurs, le graphisme est plutôt précis dans un style semi-réaliste ayant un cadre purement urbain. L’édition est impeccable et le prix tout à fait abordable.

Le fait que la population n’a pas encore pris conscience de la menace crée une atmosphère assez particulière. Certaines scènes sont très gores avec des corps découpés de partout. Mais bon, c’est pour le fun car trois pages après, l'auteur plaisante un peu et le ton est léger. Je ne recommande pas aux âmes sensibles mais c’est quand même destiné à un public ado.

Bref, du manga actuel surfant sur une variante de Walking Dead mais façon Ajin.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 239 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque