Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 653 avis et 165 séries (Note moyenne: 2.83)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Front mission - Dog Life & Dog Style  posté le 31/01/2012 (dernière MAJ le 17/03/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
A la base je ne suis pas spécialement emballée par ce genre de sujet (guerre, robots et compagnie) mais Ki-Oon m'a rarement déçue, donc j'espérais un peu quand même mais je ne peux pas dire que j'aie été convainque à la lecture de ce premier tome.

Il faut dire que le dessin, bien que relativement correct au départ (et encore, je suis gentille car on voit bien au niveau des visages presque toujours de face ou de ¾ qu'il n'y a pas une grande maîtrise graphique), semble bâclé sur la fin avec des proportions plus qu'hasardeuses par exemple. En revanche c'est assez réussi au niveau des robots et des bâtiments.

Côté scénario, la seule chose que je vais retenir de ma lecture de ce premier tome, c'est le personnage du petit photographe de guerre, au moment où il explique qu'il peut faire son métier car il est le genre de personne qui reste invisible aux yeux des autres tellement il est insignifiant.

A priori il s'agit là d'une adaptation de jeu vidéo, sans doute que les adeptes de ce dernier y trouveront plus leur compte que moi.

Après lecture du T2 : j'ai trouvé que le dessin était nettement meilleur dans ce deuxième tome, pas de baisse de régime au fil des chapitres et des visages mieux réussis. Côté histoire par contre, on voit très peu le journaliste et beaucoup trop de faits de guerre aussi peu glorieux les uns que les autres. Malgré les progrès graphiques, je reste peu convaincue par le sujet.

Nom série  Lost Paradise  posté le 16/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette série me laisse un sentiment très mitigé.

Pour commencer, le sujet de base est réellement abject : on se trouve dans une académie privée réservée à l'élite japonaise dans laquelle les filles sont méprisées et maltraitées par les garçons qui s'en servent comme de la marchandise via un jeu de réalité virtuelle appelé Hexagram.

Chaque fille détient "en elle" une arme virtuelle à laquelle elle est intimement liée (elle encaisse physiquement les coups portés et reçus avec son arme) et lorsqu'elle se lie à un garçon via un pacte appelé "Isis", elle devient la propriété de ce dernier qui peut alors se battre avec cette arme pour tenter de déposséder ses camarades de leur propre "marchandise". Le tout en complète impunité car le directeur de l'académie est pour et comme il est super puissant, il ruinerait la vie sociale de quiconque irait s'en plaindre à l'extérieur.

Le tome 1 de la série voit entrer dans l'académie une jeune fille (Sora) à l'âme chevaleresque qui décide de mettre un terme à tout ça en combattant les élèves masculins pour libérer les filles prisonnières de leur petit jeu machiste.

Si l'ont met de côté le fond, techniquement c'est un premier tome pas trop mal réussi. C'est suffisamment bien dessiné (dans un style qui n'est pas mon préféré, mais c'est très lisible), les affrontements sont clairs, la narration aussi.
La communauté de cette académie ressemble (dans un premier temps...) à un tàijí tú (allez je sors ma wiki-science) avec une fille chevaleresque et révoltée au milieu d'élèves soumises aux règles de l'académie et de l'autre côté un garçon qui semble vouloir rester extérieur à cette ambiance mysogyne au milieu d'une foule de mecs qui se délectent de leur pouvoir de domination.
Tout cela est plutôt "classique" et sans réelle surprise. Seule l'idée d'un jeu de réalité virtuelle grandeur nature sort finalement du lot.

Sora a déjà libéré 3 de ses camarades à la fin du premier tome, il lui en reste 5 pour sauver les 147 autres... ça va être chaud ! Surtout avec la surprise (hum hum) de la fin du tome 1... Un petit 2 sans grande conviction. Cette minable ambiance hyper machiste est tout de même assez rédhibitoire. La suite ne m'intéresse pas outre mesure.

Nom série  Crimson-Shell  posté le 16/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne m'attendais pas spécialement à des miracles avec un shonen conseillé à partir de 12 ans... et le miracle n'a effectivement pas eu lieu.
Ce Crimson-Shell a cependant un avantage rare dans le vaste monde du manga : c'est un one-shot. Ecrit avant Pandora Hearts (mais édité après en France), c'est donc la première oeuvre publiée au Japon de Jun Mochizuki et on y retrouve des défauts récurrents comme des scènes de combat confuses et des bulles qu'on ne sait pas à qui attribuer.
Malgré tout, je noterais tout de même quelques qualité comme la présentation progressive des personnages qui ne nous tombent pas tous sur le nez dès le premier chapitre. Graphiquement c'est assez loin de mon style de prédilection, mais cela reste tout à fait correct, avec un soin tout particulier pour donner un look de gothic lolita à la jeune sorcière Claudia.
Côté scénario, le fond de l'histoire n'est pas mauvais même si pas toujours très clair, mais évidemment en 1 tome tout va un peu vite, notamment les trahisons et doubles retournements de veste.
A réserver au public cible !

Nom série  Dogma  posté le 08/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai pas mal hésité avant d'entamer la lecture de ce premier tome car je savais que le sujet, hyper axé sur des sujets religieux et mystiques, risquait de vite me lasser.

Malgré un dessin réaliste plus que correct (mais effectivement un peu fade au niveau des couleurs) et une histoire qui - techniquement parlant - se lit bien, je n'ai pas été convaincue par ce premier tome et encore moins par sa chute à laquelle je n'ai rien capté. Je suppose qu'elle est là pour mettre en scène un mystère qui donnera envie au lecteur de lire la suite, ce n'est pas mon cas.

Je pense tout de même qu'il s'agit là d'une BD de qualité du point de vue graphique et de la construction du récit, nul doute que pour un lecteur intéressé par le sujet et fan des "secrets du Vatican" par exemple, elle pourra susciter plus d'intérêt qu'elle n'en a suscité chez moi.

Nom série  Le Grand Mort  posté le 19/08/2010 (dernière MAJ le 05/03/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'hésite encore 3 et 4 pour noter les deux premiers tomes de cette série. On va dire que pour l'instant c'est un bon gros 3,5 car je la trouve très prometteuse mais je réserve mon jugement car le T2 m'a semblé un ton en dessous, sauf la fin qui a reboosté mon intérêt. Mais si ça continue dans la même veine, nul doute que c'est un 4/5 que je donnerai au final.

Le premier tome est véritablement excellent à tous points de vue, le dessin est tout à fait conforme à ce que l'on peut attendre pour une histoire portant la marque "Loisel", on entre très vite dans le mystérieux et le merveilleux, au coeur de la nature et de ses secrets, les couleurs sont magnifiques et la fin du T1, qui justifie pleinement le titre de la série, est tout simplement parfaite. Je dois tout de même avouer que je suis légèrement exaspérée par le caractère à la limite du supportable de Pauline, mais sans ça, aurait-on eu une histoire ?...

C'est avec le T2 que je reste un peu sur ma réserve, j'ai été un peu déçue par le retour aux très dures réalités de la vie et j'ai du mal à croire qu'il n'ait fallu que 2 ans pour en arriver là. On aura probablement l'explication par la suite. Le mystère autour de Pauline et de son amie titillent ma curiosité, j'attends donc la suite avec intérêt.

Bientôt 2 ans que le T2 est sorti... à quand le 3 ?

Après lecture du T3, je reste circonspecte... du coup mon avis sur la série en général baisse d'un cran. On va dire que suis passée à un "pas mal sans plus". Je trouve l'attitude et les réactions de Pauline assez incompréhensibles, notamment son retour dans la forêt après des mois d'esquive. J'emprunterai sans doute la suite quand elle sera disponible à la médiathèque, en espérant que la très bonne impression du T1 refasse un peu surface.

Nom série  Coma  posté le 04/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Franchement pas mal du tout cette série, c'est bien dommage qu'elle ait été abandonnée, surtout comme ça à la fin du T3 qui la relançait sous un nouvel angle pas inintéressant.

J'ai tout de suite été séduite par le dessin et les couleurs, c'est vraiment un style qui me plait, réaliste et chatoyant. Côté scénario, bien que parfois un peu imprécis au niveau de certains enchainements dans les deux premiers tomes, c'est assez original, un genre de Lost avant l'heure, mais pas suite à un accident d'avion. Les deux premiers tomes forment une histoire complète, qui à mon avis aurait pu en remplir 3 car il y avait de la matière. Le tome 3 reprend l'histoire sous un autre angle et se concentre sur un personnage en particulier, l'idée n'était pas mauvaise, mais il aurait fallu poursuivre...

Je suis évidemment déçue que la série se soit arrêtée au 3ème tome, j'aurais bien lu la suite. Je déconseille l'achat uniquement parce que la série est abandonnée, je ne l'aurais pas fait dans le cas contraire.

Nom série  Démon  posté le 21/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une petite série pas inintéressante qui débute, mais qui s'est avérée un peu frustrante pour moi tellement la part laissée au mystère de l'Atlantide est faible alors que le thème, dans lequel on plonge dès la première page, m'avait séduite d'emblée.

Il est question ici d'une épidémie du mal des esprits, mal qui affecte irrémédiablement celui qui en est victime et le rend fou, et qui serait donc en rapport avec de surprenantes découvertes faites deux ans plus tôt par une expédition ayant découvert les ruines de l'Atlantide. C'est du moins ce que laissent supposer les dernières pages de ce premier tome qui bouclent, "enfin" serais-je tentée de dire, la boucle avec son introduction.

Le héros de l'histoire, Missus Dominicus incorruptible et fraichement "diplômé", va tenter d'éclaircir le mystère qui plane autour de cette épidémie et qui, de surcroît, a touché aussi sa jeune sœur. Ce personnage n'est pas d'un charisme fou, il est droit et avide de justice, et sans défaut apparent, un peu fade en quelque sorte… Difficile du coup de s'y attacher.

Le dessin est plus que correct, même s'il est perfectible et pas dans le style que je préfère. On va dire que je n'ai pas été éblouie par le style graphique mais qu'il fait son office.

Une série à suivre, sans aller forcément plus loin que l'emprunt dans un premier temps, et en espérant que le tome 2 retournera plus généreusement du côté des Atlantes et de leur mystérieuse île disparue, seul point réellement attrayant en ce qui me concerne dans cette introduction.

Nom série  Appoline  posté le 21/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Moi je dirais "pas mal" pour cette BD qui nous emmène assez loin je trouve de ce à quoi on aurait pu s'attendre en se basant sur la couverture.

Ici tout n'est pas tout blanc (la gentille petite fille enlevée) ou tout noir (le méchant homme qui l'a enlevée), il y a la mise en place d'une manipulation et d'une dépendance subtiles entre les deux personnages. Certes, on pourra toujours rétorquer qu'un enfant enlevé développe forcément une psychose du fait du traumatisme subi mais là, je trouve qu'au final c'est presque la victime qui est la plus effrayante et la plus détestable des deux.

J'ai trouvé le récit bien construit, le personnage du flic et son sourire forcé bien à sa place ici et la chute bien amenée. J'ai été surprise par la tournure de l'histoire et c'est plutôt agréable de se faire conduire là où on ne s'attend pas à aller. Je pourrais éventuellement pinailler sur le fait que les anciens crimes commis par le ravisseur n'aient jamais pu le confondre jusque là, alors que pour son ultime forfait il est retrouvé en deux temps trois mouvements... mais ça ne m'a pas dérangée plus que cela.

Graphiquement, c'est loin d'être ma tasse de thé (et je n'avais pas acheté la BD à sa sortie à cause du dessin, préférant attendre de pouvoir l'emprunter), j'ai trouvé le trait un peu grossier et surtout les couleurs bien trop maronnasses à mon goût (on aurait cru un site de BD tiens, c'est pour dire).

Je n'irai pas jusqu'à conseiller l'achat mais l'emprunt en bibliothèque ne sera pas une perte de temps, au contraire et personnellement je m'en contenterai.

Nom série  R  posté le 20/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Franchement sympathique cette petite série réalisée dans le plus pur style "Manfra". Personnellement, et malgré toute la superficialité de l'histoire et des personnages, je me suis bien amusée à suivre les aventures sentimentales de cette blonde caractérielle, aussi chieuse que charmeuse.

Autant le dire tout de suite, on ne traitera pas ici de sujets plus graves que le shopping, la drague, la peur de l'engagement des uns et les errements sentimentaux des autres. Mais il faut bien avouer que de temps en temps, une lecture comme ça remplit très bien son rôle de divertissement sans prise de tête.

En revanche, la chute est un peu le "rebondissement" de trop pour moi (le genre de fin de série télé interminable qui annonce encore une saison supplémentaire) et pose un petit bémol sur la bonne impression générale.

Graphiquement, ce style fortement inspiré du manga n'est pas pour me déplaire, bien au contraire et je trouve que l'exercice est fort bien réussi tout en gardant une personnalité propre.

A emprunter pour se faire une idée.

Nom série  De profundis : l'étrange voyage de Jonathan Melville  posté le 20/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Motivée par la couverture magnifique et les avis enthousiastes, je n'ai pas hésité à emprunter cette BD quand je suis tombée dessus à la médiathèque... au final c'est un très gros bof qui en ressort.
Pour commencer le dessin n'est vraiment pas à la hauteur de ce que j'espérais : on retrouve vaguement le style de la couverture sur certaines cases, mais dans l'ensemble il manque de relief, je l'ai vraiment trouvé très fade.
L'histoire quant à elle ne m'a pas transportée, je suis restée jusqu'au bout une spectatrice passive. Je crois que le genre "conte" n'est pas fait pour moi.

Nom série  Junk Love  posté le 13/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ce Junk Love me laisse un sentiment mitigé une fois tournée la dernière page. D'une manière générale, la vie des deux héros de cette aventure est terriblement insipide mais la construction du récit, qui saute dans le temps et présente plusieurs points de vue de la même scène est intéressante.

Je lis seulement maintenant que la nourriture était un axe important de l'histoire ; certes, les deux personnages principaux mangent et commandent des nouilles ou du riz souvent et chaque chapitre porte le nom d'un met, mais je n'irai pas jusqu'à dire que la nourriture trouve un écho spécial dans la complexité des sentiments amoureux (ou pas) qui s'expriment ici.
C'est juste l'histoire d'un homme et d'une femme qui se cherchent, qui se font du bien mais aussi du mal. Le seul truc c'est que ça finit par ouvrir l'appétit, même si on a très peu de vues alléchantes des plats consommés...

Le dessin est très sobre mais élégant et agréable à regarder.

A emprunter éventuellement.

Nom série  L'ours-lune  posté le 11/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne suis pas convaincue par ce premier tome mais le western n'a jamais été ma tasse de thé (seul Derib et son Buddy Longway trouvent grâce à mes yeux en la matière...).

Pour commencer je n'aime pas trop le dessin, je le trouve brouillon et terne, sauf les 3 dernières planches que j'ai trouvées mieux dessinées et beaucoup plus lumineuses que les précédentes, à se demander si le dessinateur a changé en cours de route... à moins qu'il ne se soit particulièrement appliqué sur ces dernières.

Côté scénario, la touche de fantastique et de magie indienne a son intérêt mais au bout des 48 pages de ce premier tome, et alors qu'on est déjà à la moitié de l'histoire, je trouve qu'on n'a pas beaucoup avancé et j'ai peur que la conclusion dans le tome suivant soit artificiellement précipitée et peu convaincante. Et puis tout cela reste extrêmement classique comme récit : de la magie indienne pour contrer l'homme blanc qui veut envahir des terres afin d'y exploiter des mines d'or... rien de bien surprenant a priori.

Je lirai la suite par curiosité et reviendrai éventuellement modifier ma note en cas de bonne surprise.

Nom série  Jack Black  posté le 10/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sympathique ce début de série. Je ne suis pas spécialement fan des James Bond et compagnie mais bien que l'on retrouve ici un héros tout à fait dans la lignée de ce personnage, j'ai bien apprécié ma lecture car le rythme est soutenu et le dessin très agréable à regarder.

Graphiquement pour commencer, j'aime beaucoup le trait dynamique et la mise en couleurs qui joue avec la netteté, le flou et les effets de transparence avec beaucoup de réussite. Ca m'a un peu fait penser au dessin de la série Psykoparis qui m'avait bien plu au moment de sa sortie. Cadrages et angles de vue variés donnent du peps au dessin et cela cadre tout à fait avec l'histoire.

Le scénario quant à lui ne surprendra aucun fan de James Bond (qui est cité en référence d'ailleurs) : l'homme parfait et invincible à qui rien ni personne ne résiste, envoyé en milieu hostile pour une périlleuse mission qu'il mènera évidemment à terme, personne n'en doute, reste à savoir de quelle manière.

Le fait aussi qu'il y ait une histoire par tome est un plus non négligeable, point de risque d'investir pour rien puisqu'il n'y a pas spécialement de suite à attendre, éventuellement en vain par les temps qui courent.

Franchement pas mal.

Nom série  Le Retour de Dorian Gray  posté le 09/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais, étrange ce mélange de retour de Dorian Gray et de l'homme invisible...

Je ne suis pas franchement convaincue par cette association... Autant l'histoire de Dorian Gray qui rencontre un garçon manqué de la bonne société londonienne se tient à peu près et présente un certain intérêt, autant les frasques et les desseins de l'homme invisible - mais pour combien de temps encore - me laissent perplexe.

Graphiquement c'est plutôt réussi, académique et conforme à la collection 1800 de Soleil.

Sans plus...

Nom série  Bakuman  posté le 08/09/2010 (dernière MAJ le 08/02/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Vraiment sympathique ce début de série.

Les deux héros (opposés en presque tout sauf pour leur passion du manga) nous entrainent sans difficulté dans leur frénésie créatrice, la lecture est tout à la fois dense, divertissante, instructive et amusante. Il y a vraiment beaucoup à lire (des fois même un peu trop je trouve) et à voir (un vrai souci du détail, très appréciable), l'enthousiasme et la joie de vivre de nos deux protagonistes est communicative et la timide romance entre Mashiro et la jeune Azuki est toute mimi . On apprend également beaucoup de choses sur le monde de l'édition de manga au Japon. C'est typiquement le genre de shonen sans baston ni fan service qui me plait bien.
Je retrouve également avec plaisir le style graphique d'Hikaru no Go.

Je suis par contre un peu dubitative sur le nombre de tomes que comptera la série, déjà 10 en vo et ce n'est pas encore fini... Personnellement je ne suis pas motivée pour investir autant et je me contenterai donc d'emprunter les tomes à la bibliothèque.

Mise à jour après lecture de 7 tomes : je jette l'éponge, cette série tourne en rond et surtout, surtout, elle est beaucoup trop bavarde, ça me fatigue... Du coup je baisse ma note d'un point, dommage, ça partait bien.

Nom série  La Guerre d'Alan  posté le 06/02/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après Le Photographe, j'avoue être déçue par cette guerre d'Alan.
Je n'ai pas été transportée par ma lecture, loin s'en faut. Pourtant, c'est un aspect de la guerre qu'on n'apprend pas dans les livres d'histoire et c'est intéressant de suivre ce parcours atypique dans une Europe sur le point d'en finir avec la deuxième guerre mondiale. Mais dans l'ensemble j'ai trouvé cette histoire ennuyeuse à lire, surtout la fin, quand Alan est de retour aux Etats-Unis.
Graphiquement, c'est correct, le style colle bien au récit, c'est simple mais suffisamment expressif.
Pas mal (instructif) sans plus. A emprunter pour se faire sa propre idée.

Nom série  Shanghaï  posté le 06/11/2010 (dernière MAJ le 01/02/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce premier tome de la trilogie annoncée me laisse un sentiment mitigé.

Je suis séduite par l’histoire, dont le contexte historique et géographique me touche personnellement suite à mon récent séjour en Chine (et notamment à Shanghai et Beijing) et me permet de faire le lien avec des lieux visités et des morceaux d’histoire vus ou entendus à cette occasion.

Je suis en revanche un peu déçue par le dessin, beaucoup trop flou et sombre à mon goût (quel contraste avec la planche, presque à la fin du volume, qui se déroule en pleine journée et dont les couleurs sont tout simplement lumineuses). J’aurais préféré un style plus proche de celui de la couverture qui est tout simplement magnifique. (Suite à mon entrevue récente avec le dessinateur à l'occasion d'une rencontre dédicace, il s'avère qu'il y a eu des soucis à l'impression et que les problèmes de "flou" seront certainement réglés dès le tome 2, tant mieux !)

Le scénario est quant à lui fort intéressant et intriguant. Entre les magouilles autour de l’opium, les triades, tous ces mystères autour de cet horloger et les liens avec le cirque impérial de passage à Shanghai, on tient là un savant mélange qui attise ma curiosité. Et la dernière planche me donne encore plus envie de lire la suite !

J’attends donc le tome 2 avec impatience, en espérant un peu plus de clarté et de luminosité au niveau du dessin.

Franchement pas mal du tout, un bon 3/5 pour commencer, à réviser par la suite.

Après lecture du T2
L'amélioration promise concernant la luminosité des planches est là et bien là, c'est un bon point pour ce tome qui est nettement plus lisible que le précédent.
Côté scénario, bien qu'il se passe des choses, je trouve que l'histoire n'avance pas beaucoup. Il y a un peu trop de flash backs et de passages éclairs d'un perso à l'autre à mon goût, surtout avec les deux héroïnes qui se ressemblent, il est parfois difficile de savoir où et quand on est.
Je me demande aussi s'il n'y a pas une boulette dans le "résumé de l'épisode précédent", si je ne m'abuse ce n'est pas Jade qui traque sa proie mais elle qui est traquée, ou pas...
Mis à part ça, rien à dire, je reste sur mon "pas mal" de départ et j'attends la conclusion du T3 avec intérêt mais sans impatience.

Nom série  Histoires courtes (Urasawa)  posté le 21/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas une fan d'Urasawa, j'ai bien apprécié Monster mais je n'ai pas aimé Pluto, j'aurais bien tenté 20th Century Boys mais je n'ai pas trouvé à l'emprunter et Happy! ne me tente pas du tout.

Ce recueil d'histoires courtes est bien au-dessus des compilations habituelles de péchés de jeunesses d'auteurs devenus célèbres depuis et qui ne se vendraient jamais sans cette célébrité acquise depuis.
Le dessin est de bonne facture, les histoires sont assez drôles pour la plupart, l'une d'elles joue plus la carte de l'émotion et de l'Histoire. L'ensemble est homogène, on n'a vraiment pas l'impression de s'être fait refourguer les fonds de tiroir.

Personnellement je me contente de l'emprunt donc je ne conseille pas l'achat. Ce qui ne remet pas du tout en cause la qualité de l'ouvrage.

Nom série  Le Testament du Capitaine Crown  posté le 26/02/2011 (dernière MAJ le 22/12/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bonne surprise que ce nouveau récit de pirates, j’ai failli passer à côté étant donné que j’ai déjà mon compte de séries en cours sur le sujet et j’avais peur des redites et de ne pas être surprise. Pour commencer, le dessin est vraiment très bon : comme toujours en récits de pirates, les bateaux sont magnifiques et la mer déchaînée aussi. On ne coupe pas au trésor mystérieux, aux cartes secrètes et aux rivalités à bord, mais comme l’a dit Ro, la chute de ce premier tome ouvre bien des perspectives intéressantes.

Le testament du capitaine Crown sort apparemment des sentiers battus pour le genre, tout comme « Le Sang du Dragon » et ses incursions dans le monde fantastique, ce n’est pas pour me déplaire. Je lirai la suite avec intérêt.

Après lecture du tome 2, je baisse ma note d'un point, c'est plaisant mais finalement pas si extraordinaire que cela. Les trahisons à répétition et compagnie, bof. A emprunter pour une lecture divertissante mais sans plus.

Nom série  City Hunter  posté le 21/12/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pour résumer mon sentiment, je dirais "franchement pas mal du tout" mais avec quelques longueurs et abus de comique de répétition qui lassent un peu vers le milieu de la série. Heureusement, le final est excellent et termine la série en beauté.

Graphiquement parlant, Hojo au cours de ces 32 tomes (pour la réédition DeLuxe) est vraiment au sommet de son art : c'est précis et détaillé et il manie et mêle réalisme et super déformations avec beaucoup de justesse.

Côté scénario, il faut bien avouer que les récits se suivent et se ressemblent, il y a beaucoup d'ingrédients que l'on retrouve systématiquement d'une histoire à l'autre, et quand on ingurgite les 32 tomes à la suite (ou presque), il y a parfois indigestion. Heureusement, certaines histoires sortent du lot, celles notamment qui nous apprennent des choses sur la vie passée de nos héros et leurs anciennes fréquentations.

Le plaisir de lire fluctue donc au cours de la série, mais la fin est très prenante, avec de surcroît un retournement de situation fort bien trouvé et très drôle.

Au final je ne retiendrai pas forcément toutes les histoires que j'ai lues, mais comme souvent dans ces séries à rallonge, je garde un certain attachement pour les personnages qui les ont vécues (Ryo, Kaori mais aussi Umibozu pour ne citer qu'eux).

Concernant le conseil d'achat, 32 tomes à 10 euros c'est un budget… essayez plutôt de trouver quelqu'un qui l'a pour vous la faire prêter, c'est ce que j'ai fait !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 33 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque