Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1017 avis et 336 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Aniss  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis plutôt client des séries de Corbeyran, mais je découvre avec cette série le travail d'Olivier Mihiet, auteur très apprécié dans notre contrée BDThequienne. Et je ne suis pas déçu du tout. Son dessin est excellent. Le trait est super agréable, pareil pour les couleurs. Les cases sont riches de détails, on en prend plein les yeux. Le tout colle à merveille à l'ambiance mille et une nuits de l'histoire.

L'intrigue elle aussi n'est pas en reste. On plonge dans les (mes)aventures de notre livreur de tapis dès les premières pages. Rapidement on choppe un petit sourire au coin des lèvres qui ne nous quitte plus jusqu'à la fin. Ce n'est pas une histoire à vocation humoristique, mais il y a dans tout l'album une bonne humeur communicative. Le ton est léger, il y a quelques jeux de mots sympa. La trame principale est originale et comme c'est très bien raconté on ne s'ennuie pas une seconde.

Je lirai la suite avec attention, même si j'ai compris qu'il allait falloir être patient.

Nom série  Cutting Edge  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il y a dans ce premier tome tout ce qu'il faut pour réussir un début de série. Une introduction rapide et efficace : en quelques planches on fait connaissance avec les personnages principaux. Ni trop long, ni trop bavard.
On prend ces personnages et on les place dans une situation inattendue pour eux, légèrement déstabilisante. Cela nous donne d'emblée un soupçon de mystère. Qui sont ces gens ? Pourquoi eux ? Qu'attend t-on d'eux exactement ? C'est en substance les premières questions que l'on se pose lorsque tout ce petit monde est mis en contact via une société financière très puissante.

Une fois cette équipe constituée, place maintenant à l'action. Mais là encore ce qui attends les héros est des plus flous. Mais attention, un flou qui ne veut pas dire mal raconté. Au contraire, flou dans le sens totalement mystérieux autant pour eux que pour le lecteur. Et c'est ça qui marche à fond ici. Ces gens là ont été choisi pour une sorte de jeu, mais ils n'en connaissent ni le but, ni les règles. Ils vont comprendre peu à peu qu'ils n'ont pas été choisi au hasard et que chacun de leurs talents respectifs va les aider à un moment donné.

Il n'y a ni trop d'action, ni trop de bla bla, mais un juste équilibre entre les deux. Entre le mystère total initial et les premiers éléments de réponse, le suspens fonctionne vraiment très bien et ce premier tome se referme avec une forte envie de lire la suite !

Nom série  La grande évasion - Diên Biên Phu  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le cadre de cette grande évasion est un camp militaire assiégé pendant la guerre d'Indochine. Il n'y a ici pas vraiment de héros, mais on a une multitude de personnages principaux. Ce sont les militaires du camp. La première moitié de l'histoire nous les présente rapidement et sert surtout à mettre en place le contexte, c'est à dire comment cette base s'est retrouvée assiégée et coupée de ses lignes arrières. En un mot comment la situation s'est retrouvée fichue.

A partir de là, il n'y a plus qu'un seul but pour ces hommes : sortir de là vivant. Ils vont donc essayer de s'échapper de différentes manières. Des tentatives esseulées ou des tentatives groupées, des actions discrètes, ou alors en fonçant dans le tas. Tous les moyens seront bons pour essayer de sortir de cet enfer.

C'est l'originalité de ce tome : nous raconter non pas une évasion mais plein d'évasions du même endroit. Cet aspect là est plutôt réussi. Le revers de la médaille c'est qu'on ne s'attache à aucun personnage et que du coup on se fout un peu de savoir qui va sortir vivant et qui va y laisser sa peau. C'est d'autant plus vrai que, comme dans la plupart des séries qui mettent en scènes des armées, on ne sait jamais sur les plans reculés qui est qui. Tout le monde se ressemble avec l'uniforme. A coté de ça le dessin est plutôt réussi.

Au final on a une histoire fluide, pas désagréable, mais pas spécialement marquante non plus.

Nom série  Mickey & Co  posté le 23/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ah que cette série est remplie de souvenirs agréables. Elle me renvoie avec plaisir à ma petite adolescence quand j’étais un fervent lecteur du journal de Mickey. On retrouve dans ces histoires courtes tous les héros Disney qui faisaient mon bonheur à cette époque.

On a droit à plein de trucs récurrents, par exemple des gags type Dingo qui se prend un lampadaire, ou encore un Donald pas bien futé qui se fait aider par ses neveux bien plus malins que lui. Alors c’est vrai qu’en tant qu’adulte le ressenti n’est pas le même que celui d’un enfant. Mais malgré tout, ça donne le sourire. Il y a un petit côté nostalgie très agréable qui ressurgit à la lecture de ces aventures.

La parution du nouvel album « Histoire de détectives » a particulièrement attiré mon attention car j’étais un fan absolu des fameux Mickey Enigmes. Et je n’ai pas pu m’empêcher de lire ces histoires avec le sourire même si les ficelles de chaque enquête sont tellement grosses. Ah quelle joie de découvrir Sherlock Dingolmes l’ancètre de Dingo, ou de retrouver ces braquages de banque à Mickeyville et ces vols de tableaux au musée de Donaldville

Le prix de ces albums est tellement peu élevé que ce serait vraiment dommage ne pas en profiter, surtout si vous avez des enfants.

Nom série  La Différence  posté le 23/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un western très bien mis en images par un trait simple qui met joliment en avant le cadre dans lequel se déroule l’intrigue. Celle-ci est assez classique mais elle est suffisamment bien racontée pour donner envie de la lire d’une traite. On est dans l’ouest américain, on se déplace à cheval de villages en saloons et lorsqu’on a un différend avec quelqu’un on règle ça à la loyale par un bon vieux duel. Et lorsque ce n’est pas si loyal que ça on se retrouve poursuivi par toute une fratrie qui met votre tête à prix.

C’est en substance ce qui arrive au héros de cette histoire. On suit alors son périple au gré des rencontres qu’il va faire dans sa fuite. En fin de compte cette histoire est assez simple, mais elle n’est pas dénuée d’intérêt. C’est bien raconté, ça se lit d’une traite et on passe un agréable moment. C’est juste un peu trop classique, il manque un peu de surprise pour en faire une histoire marquante. Pour moi le seul aspect un peu inattendu c’est l’évolution du caractère du héros. Il va en effet devenir un peu trop « méchant » sur la fin. Cela représente la seule péripétie surprenante de l’histoire, je n’y ai pas totalement accroché, mais bon après tout pourquoi pas.

Nom série  Canicule  posté le 23/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce polar est adapté d’un roman, et le premier commentaire qui me vient à l’esprit est qu’il porte vraiment bien son nom. Tout au long de l’histoire on sent la chaude atmosphère ambiante. Un gangster en fuite se cache dans une ferme habitée par une famille hors norme dont les membres sont tous plus cinglés les uns que les autres. On assiste à une sorte de huis clos où vont se croiser notre braqueur, les dégénérés locaux et les nombreux gendarmes qui sentent bien que le bonhomme est dans le coin.

Et une fois que tout cela est mis en place, on obtient un résultat des plus sympathiques rythmé par les chassés croisés entre les personnages. Les membres de cette famille sont tous excellents. Entre le père alcoolique notoire, l’oncle complètement neuneu, la jeune fille en chaleur et le fiston sournois, la galerie de personnages est jubilatoire. Chacun va essayer à sa façon de tirer profit de la présence du gangster et tout cela donne un joli sac de nœuds.

Le trait de Baru fait mouche et colle aussi bien à la chaude ambiance qui règne ici qu’aux gueules des personnages. Un chouette one shot à découvrir.

Nom série  Galkiddek  posté le 16/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Franck Giroud, scénariste talentueux et prolifique, explore ici un genre qui manquait à son catalogue : le fantastique. Il nous conte avec sa verve habituelle une histoire d’amour teintée d’alchimie et de magie. Le dessin s’accorde très bien avec le propos. Les visuels dépeignent parfaitement cette ambiance moyenâgeuse fantastique.

L’histoire est agréable à suivre, il n’y a pas de temps morts. Les caractères des personnages sont bien fouillés et assez crédibles. Pour le moment l’aspect fantastique est plutôt suggéré et il sera sans doute plus important dans la suite de la série. Mais dès le début on s’y attend, donc ce n’est pas gênant.

Il n’y a pas vraiment d’éléments à couper le souffle, mais pas mal de détails qui fonctionnent bien et mis bout à bout on a juste ce qu’il faut pour donner envie de lire la suite et voir comment évolue l’intrigue. Avec Giroud aux commandes, je ne suis pas inquiet et je m’attends plutôt à des bonnes surprises qu’à des mauvaises.

Nom série  Le Cercle  posté le 12/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a dans cette histoire un côté mystérieux plutôt agréable. Tout commence par la découverte d’un cadavre que la police va vouloir classer en suicide. Ça parait à la fois trop simple et surtout évident que ce n’est pas le cas. Très vite on découvre que notre macchabée fait partie d’un bien étrange cercle composé de personnes spéciales. Ce sont des sortes de médiums, avec des pouvoirs particuliers. Tous ont un pouvoir différent, pas forcément un super pouvoir. Des visions, des rêves, des petits trucs qui placent cette histoire à la frontière du réel et du fantastique.

En parallèle, on suit l’enquête sur le meurtre suicide et on découvre un à un les membres du cercle. Ce qui fonctionne bien ici c’est l’ambiance feutrée et mystérieuse qui règne autour de tout ça. Ce qui m’a moins séduit c’est que l’intrigue n’avance pas vite et qu’il y a pas mal de passages où on se sent perdu dans les pensées des protagonistes lors des séquences où on découvre les pouvoirs. On est perdu dans leurs rêves ou leur délire de médiums. Ce n’est pas aussi efficace que cela le devrait.

La fin du premier tome amène une dimension un peu plus dramatique car on comprend que tous les membres du cercle sont menacés. Ça donne plutôt envie de lire la suite en espérant que cela ne va pas virer à un banal combat entre d’un côté les médiums du cercle et de l’autre un vilain tueur et qu’on aura droit à quelques surprises.

Nom série  Projets Manhattan  posté le 08/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il y a là un projet prometteur, celui de partir de la vérité historique et de nous proposer une histoire originale où les scientifiques s'en seraient donné à cœur joie pour rivaliser d'inventions plus terribles les unes que les autres. La mention "Quand la science dérape vraiment" en 4e de couverture va également dans ce sens.

Mais le contenu n'est pas à la hauteur de l'attente suscitée. Si le premier chapitre ouvre honorablement le bal, et le dernier titille la curiosité, le reste (donc la majeure partie de l'album) m'a laissé sur ma faim. Ce n'est pas palpitant, on est enfermé dans une base de l'armée américaine, et on enchaine les passages mettant en scène les militaires. Réunion au sommet accompagnée de dialogues pas accrocheurs, combats contre des forces ennemies sorties de nulle part. Au milieu de tout ça on croise quelques têtes connues. Ces apparitions sont bienvenues et bien vues, mais souvent sans suite. Tous ces protagonistes sont mal exploités. Eisenstein est le meilleur exemple. Il est mou et inutile pendant les trois quarts de l'album. Son rôle devient intéressant en toute fin mais c'est trop tard.

En plus de ça la trame principale de l'histoire parait floue dans le sens où ce qu'on nous raconte n'est pas transcendant et on a du mal à voir où cela va nous mener. L’apparition d'extra-terrestres tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et ne rebooste pas l’intérêt de tout ça. Au final quelques bonnes idées, mais la réalisation et le déroulement de l'histoire n'arrivent pas vraiment à être passionnants.

Nom série  Death Mountains  posté le 28/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce diptyque retrace l’épopée d’une poignée de pionniers qui ont migré vers l’ouest des Etats Unis. Tout cela se passe au milieu du 19e siècle et on imagine aisément le type d’expédition à mettre en place pour partir dans ce type de voyage avec affaires, femmes et enfants. On charge des chariots le plus possible, le tout est tiré par des chevaux à qui on demande l’impossible. Mais ce périple va se corser et devenir un enfer lorsque notre équipage va vouloir prendre un raccourci par la montagne et qu’au sommet c’est une tempête apocalyptique et un hiver glacial qui les attendent.

Cette histoire est racontée sous forme d’un long flash-back par une des survivantes. Le récit est assez intéressant. Tout le long de la lecture je me suis demandé si cette histoire était réelle ou fictive. La réponse n’est pas donnée mais ce flou est appréciable. On imagine aisément que cela peut être une histoire vraie. Et du coup quand notre groupe est confronté aux pires situations (l’héroïne est appelée Mary la cannibale, je vous laisse imaginer…) le récit gagne en intensité et ne laisse pas indifférent. Et là on espère que c’est romancé… Je trouve que cette incertitude pimente agréablement la lecture.

A côté de ça, le dessin est classique mais sert bien le propos. On ne confond pas les personnages et les paysages de l’ouest américain sont assez sympas. L’ensemble de l’intrigue est assez linéaire et se lit assez vite. Il y a pas mal de planches sans texte. C’est donc une bonne idée d’avoir sorti les 2 tomes en même temps car on enchaine leur lecture assez vite.

Nom série  Les Enquêtes du limier  posté le 26/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y a pour moi deux sortes d’albums avec Taniguchi. Ceux où il raconte des histoires intimistes émouvantes, comme l’excellent Quartier lointain. Et ceux où il raconte des histoires contemplatives (pour ne pas dire soporifiques) comme L'Homme qui marche. Autant j’apprécie la première catégorie, autant j’ai du mal avec la seconde.

Cette nouvelle série est en fait un mélange de ces deux types. On suit les aventures d’un détective spécialisé dans la recherche de chiens perdus. Oui c’est curieux et assez spécialisé, surtout qu’il ne s’occupe théoriquement que des chiens de chasse. Présenté comme ça, on peut donc être sceptique sur le pitch. Mais voilà, Taniguchi arrive avec son dessin, mais aussi avec des personnages et des situations bien choisis à toucher le lecteur. Difficile de rester insensible au regard désespéré de la jeune ado qui a perdu son chien. C’est un exemple mais il y a pas mal de situations où on touche à la corde sensible.

A côté de ça on a aussi certains passages qui s’étendent un peu trop dans cet aspect descriptif et contemplatif. Par exemple on a tout un chapitre sur le dressage de chiens d’aveugles. C’est un peu longuet et ça manque d’action.

Mais la narration arrive à rendre l’ensemble très fluide et très agréable à lire. Cela ne se dément pas tout au long de l’album. Quoi qu’il arrive on a envie de connaitre l’issue de chacune des recherches de notre héros. Et c’est bien là le tour de force de l’auteur, être arrivé à rendre plaisantes et intéressantes 230 pages sur les aventures d’un homme qui recherche des chiens !

Nom série  Brune Platine  posté le 25/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avec un trait faussement naïf on n’imagine pas en commençant cet album qu’on tient entre les mains un polar qui sera mené tambour battant par un binôme d’héroïnes assez déjantées. La première, bien en chair, n’a pas sa langue dans sa poche. La deuxième, une lesbienne extravertie ne recule pas quand il faut se rendre sur le terrain. Des qualités utiles à nos deux associées car elles sont détectives privés.

Et on suit leurs aventures avec pas mal de plaisir. On se prend volontiers à cette enquête. Les découvertes qui les font avancer sont cohérentes, bien amenées. En tout cas ça ne parait pas être du tout cuit. Il y a quelques petites touches d’humour pas désagréables qui parsèment le récit. Autre bon point, cette histoire réserve quelques surprises et prend des orientations qu’on n’attend pas forcément. Particulièrement lorsque la fin se dessine, qu’on voit venir un happy end. Et hop on a droit à un dernier rebondissement particulièrement bien vu dont je ne dirais évidemment rien pour ne pas gâcher votre lecture…

Au final une histoire plaisante qui se démarque avec une petite touche d’originalité dans le ton et dans les personnages.

Nom série  Dans la paume du diable  posté le 25/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce polar se déroule à Hollywood dans les années 50. Ce cadre est plutôt bien choisi car il se prête tout à fait à ce genre d’histoire. Entre les jeunes femmes prêtes à tout pour devenir actrices et les agents véreux, la brochette des personnages de l’époque est un casting parfait pour mettre en scène une enquête policière. En plus ici on a une surcouche de mafieux qui tirent les ficelles du cinéma sur fond de racket.

Bref coté ambiance c’est assez sulfureux. Il y a des clins d’œil et des références bien trouvées autour de films ou d’acteurs. Si l’idée d’infiltrer un agent du FBI dans ce milieu plein de mafieux est sympa, la mise en œuvre est un peu plus chaotique. Sur ce premier tome l’enquête ne démarre pas. Les quelques rencontres infortunées que va faire le héros apportent des rebondissements, mais pas vraiment de fonds à l’intrigue. On ne voit pas trop où cela va nous mener. Le grand méchant est identifié dès les premières pages, pas de suspense de ce côté-là. Alors peut être que l’intérêt du second tome sera comment va-t-il arriver à le faire tomber ? En l’état il manque un petit quelque chose dans la trame de l’enquête pour qu’elle soit réellement palpitante.

Coté dessin, du bon et du moins bon. Coté réussite on a l’ambiance, les décors de cinéma ou de Hollywood. Par contre les protagonistes masculins sont tous habillés en costar sombre et à de rares exceptions près ils ont tous le même physique, pas facile de toujours savoir qui est qui.

Nom série  Impostures  posté le 21/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Attention, si vous avez l’impression que les personnages sur la couverture vous rappellent de célèbres héros de bandes dessinées, ce n’est pas une hallucination. Oui nous sommes bien en présence de quelques-uns des piliers du 9e art. Bon, à quelques détails près bien sûr. Ils ont vieilli, pris des rides, du ventre, des cernes, vous leur trouvez un air fatigué ou alcoolique, c’est normal. Une parodie ? Non mieux.

L’auteur est allé plus loin que la simple caricature trash. Il nous offre un remarquable détournement de personnages et de séries parmi les plus populaires qui soient. On a droit à des petites séquences qui mettent en scène à chaque fois des héros différents.

En vrac on va croiser Spirou et Fantasio qui s’inquiètent du changement de dessinateur, et qui changeront de tête au fil des planches. Un schtroumpf qui se sépare de sa compagne pour incompatibilité de communication, un Luky Luke qui perd la boule, … enfin inutile de tous les citer, allez plutôt lire cet album !

Les situations sont vraiment bien trouvées car on s’éloigne du contenu original et on déporte des marqueurs forts de ces séries dans un contexte inattendu. Ça marche vraiment. On retrouve une multitude de détails empruntés à l’original et réutilisés de manière astucieuse, systématiquement à bon escient, et du coup c’est toujours drôle.

L’humour fonctionne d’ailleurs super bien. Que ce soient les dialogues, les situations ou juste les clins d’œil, il y a matière à rigoler à chaque histoire. Certaines plus que d’autres, c’est vrai, mais il n’y a rien à jeter ici. Quand ce n'est pas les dialogues qui sont marrants, on pourra toujours s'amuser de la façon dont sont réutilisés tels ou tels aspects incontournables de l'original. Et en plus ce n’est pas vraiment gras, comme on pourrait le penser au premier abord.

Pour ne rien gâcher il y a des petits bonus qui eux aussi sont des références plus que sympathiques à d’autres BD : la première double page intérieure, les pubs pour de faux albums… Tout est bon !

Malin, drôle, très bien réalisé, chaudement recommandé.

Nom série  Le Monde de Milo  posté le 17/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas vraiment de surprise dans ce conte signé Richard Marazano. On trouve dans cette histoire le même vent de fraicheur que dans une autre de ses séries : Le Rêve du papillon. On pourrait même croire que c'est une histoire 100% originale tant on sent le style du scénariste, alors qu'en fait elle est inspirée d'un conte chinois.

On découvre dans ce premier tome le petit monde de Milo : la nature, le calme, une maison au bord d'un lac, la joie de vivre et l'insouciance du jeune héros. Tout ça est franchement sympathique, tout comme les premières rencontres qu'il va faire. A commencer par ce mystérieux personnage à tête de crapaud. Les rencontres suivantes sont tout aussi amusantes. La galerie de personnages est réussie qu'ils soit gentils, intrigants, rigolos ou foncièrement méchants, tous les protagonistes sont réussis.

Et en plus le dessin est tout à fait raccord avec l'esprit de l'histoire. A aucun moment la fraîcheur et la bonne humeur ambiante ne retombent. L'histoire est plaisante même si j'ai légèrement moins accroché sur la fin, quand on se retrouve de l'autre coté du lac.

L'histoire se conclura en 2 tomes et le début est tout à fait prometteur.

Nom série  Nightfall  posté le 17/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tout commence dans un Londres à peine futuriste, où un régime de terreur a été mis en place, façon V pour Vendetta. Un petit garçon va être touché dans l'explosion d'une bombe et il se retrouve alors dans le coma.

L'introduction est assez bien conçue, en tout cas elle donne envie de se plonger dans cette histoire. Dès que notre jeune héros se retrouve dans le coma, on part avec lui dans un monde onirique peuplé de petites créatures. On comprend bien que c'est ici que tout doit se jouer : va-t-il se réveiller et rentrer chez lui, ou va-t-il mourir et quitter son monde. Il y a une alternance de séquences entre ce monde et le notre qui fonctionne pas mal.

Mais la suite est franchement moins réussie. On dérive petit à petit vers une banale histoire de fantasy où notre jeune héros va évoluer guidé par un gnome... et c'est parti pour un périple à travers ce monde imaginaire où l'on va croiser toutes sortes d'ennemis hostiles. Une quête pas très palpitante en fait...

Il y a aussi une tentative de parallèle entre cet univers et le paradis et l'enfer. Mais ce n'est pas tellement parlant non plus. En conclusion le début de cette trilogie est assez réussi mais la tournure prise par l'histoire ne m'emballe aucunement et cela ne m'a pas donné envie de lire la suite.

Nom série  Aura l'Orpheline  posté le 12/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Le dessin est plutôt agréable, les filles jolies et, c'est assez rare pour être souligné, elles n'ont pas été dotées de poitrines sur-dimensionnées. L'histoire, elle, et même si c'est secondaire dans ce genre de séries pour adulte, est par contre très mince pour ne pas dire inexistante. Quand il y en a, cela peu quand même aider à se mettre dans l'ambiance, mais là quelle ambiance...

C'est tout de suite glauque, notre héroïne après avoir fait pipi dans une cave échappe de justesse à une tentative de viol. Après cela elle se retrouve embarquée dans un peep show des plus sordides. Elle va côtoyer (et nous avec) bon nombre de pratiques sexuelles dont pas une n'est ma tasse de thé. En vrac on aura la scène gay, la scène SM, et le comble des bizarreries in-excitantes de cet album c'est quand même que la deuxième personne féminine de cette BD a été affublée d'un sexe d'homme... et qu'on nous le montrera souvent. Et franchement ça fait pas envie. Tout comme de voir la jeune fille faire un gros caca...

Bref si le fait que le scénario ne soit pas de grande qualité n'est finalement qu'un détail, le plus important reste quand même que ce genre de BD doit exciter un minimum le lecteur, et ce n'est absolument pas le cas ici, c'est même tout le contraire.

Nom série  La Voie du Sabre  posté le 10/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une histoire de samouraïs assez classique mais plutôt bien menée. On va suivre entre action et réflexion, un jeune garçon d'une douzaine d'années dans son apprentissage. Il est confié à un samouraï érudit qui a massacré à lui tout seul les meilleurs hommes de son seigneur de père. Ce dernier décide alors de confier son fils à cet homme.

Bien sûr, ce grand maitre est très fort, très sage, bien sûr il parle parfois par énigmes pour que son jeune disciple découvre par lui même les clés de cet enseignement. Et ce n'est pas le seul aspect sans surprise de cette histoire. Mais malgré tout, c'est assez prenant. Certaines réflexions sont plutôt intéressantes, autant pour le jeune apprenti que pour le lecteur. Le background de ce récit est également assez développé et ce Japon fantasy / médiéval est assez attrayant.

Coté dessin, c'est plutôt très bien. Des pages de décors détaillés et maitrisés, des découpages atypiques mais lisibles. Le seul point sur lequel on pourrait chipoter c'est qu'il n'est pas forcément facile de différencier tous les personnages. Mais dans l'ensemble le rendu est de qualité.

En conclusion une histoire de samouraïs qui comblera aisément les amateurs du genre.

Nom série  Le Client  posté le 04/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce one shot est très réussi, autant pour son scénario que pour son dessin. Si a priori l'histoire peut sembler classique, la qualité de la réalisation rattrape hautement ce petit handicap de départ. En effet Zidrou a soigné son découpage, sa narration, ses dialogues, ses personnages, l'ambiance du récit... bref tous les composants nécessaires. Et comme le dessinateur s'est mis au diapason le résultat est là. Le grand format de l'album fait la part belle à de larges cases très lisibles et très réussies.

Ça marche d'abord parce que le héros est en fait un anti héros. D'emblée on s'attache à ce monsieur-tout-le-monde qui n'a rien à faire dans ce milieu de la nuit et de la prostitution. Il ne s'y prend pas mal pour un amateur d'ailleurs. Dès les premières péripéties on prend un malin plaisir à le voir tenir tête au méchant mafieux. Quand on comprend ce qui le motive, qu'il n'attend ni argent ni bénéfice, mais qu'il est juste guidé par l'amour on y croit volontiers à cette histoire.

Malgré le contexte dans lequel cette histoire se déroule, cet album n'est ni vulgaire, ni voyeur. Il y avait un piège dans lequel il ne fallait pas tomber et les auteurs l'ont superbement évité. Le récit avance tranquillement, mais sûrement. Tel un bon polar, l'évolution de l'intrigue est plutôt prenante. La fin n'en fait pas trop et sans forcément surprendre elle apporte une conclusion plus que satisfaisante.

Que demander de plus ?

Nom série  Pacifique  posté le 04/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un album assez original et sympathique. Original par son format inhabituel, original car il est écrit et dessiné à 4 mains, original car un huis clos dans un sous-marin ça court pas les rayons des librairies.

L’histoire est celle d’un jeune bleu qui débarque dans un sous-marin lors de la seconde guerre mondiale. Avec lui un livre «interdit» bien mystérieux va radicalement changer le comportement de ceux qui vont le lire. C’est là-dessus que démarre notre histoire. Et cela fonctionne bien, on fait connaissance avec les différents personnages aux caractères bien marqués. Mais surtout on plonge vite dans l’ambiance pesante du lieu.

Les éléments qui tournent autour de ce mystérieux livre entretiennent un certain suspense plutôt agréable. Petit à petit, un soupçon de fantastique fait son apparition. Même si c’est léger (au début on peut croire à un cauchemar), j’ai un peu moins accroché à cette partie du récit, et du coup à son final.

Par contre visuellement, c’est excellent. Il y a deux personnes qui se sont partagé le dessin des cases, et c’est une réussite. Le style graphique est tout à fait cohérent. Que ce soit les vues aquatiques, les détails du sous-marin, les expressions des visages ou les différents paysages, il n’y a que du bon pour les yeux.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque