Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4891 avis et 952 séries (Note moyenne: 2.81)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Jade  posté le 16/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jade nous conte le parcours d'un occidental dans le Tibet lors de l'invasion chinoise en 1959. L'action démarre très fort, un peu comme si on avait loupé le début d'un film. On ne saura rien sur la relation entre Harry et Pema, comment ils se sont rencontrés etc...

Il y a un peu un côté Indiana Jones mais sans le côté fantastique. Par contre, Harry n'est pas un sentimental avec les armes car il n'hésite pas à tuer de sang froid. On est finalement très vite happé par cette bd grâce à son découpage plutôt dynamique.

J'ai bien aimé cette exploration de la culture tibétaine. Il y aura également une grosse part au fantasme des occidentaux de voir de la magie à ce qui est loin et qu'ils ne connaissent pas. Jade sera tout un symbole.

A noter également un dossier de notes de 8 pages de l'auteur en fin de volume qui sera très intéressant pour nous exposer le problème des relations entre la Chine et le Tibet. Dommage que le format d'édition soit si petit car ce n'est pas judicieux ainsi qu'une bonne mise en valeur.

C'est un bon one-shot à découvrir. Le dynamisme du jeune auteur (24 ans) nous emporte vers l'aventure. J'ai franchement senti de grandes potentialités et donc un grand talent. Jade est l'une de ses premières bd et c'est déjà impressionnant de maturité. Il a été lauréat jeune talent en 2008 à Angoulême. J'espère qu'il percera.

Nom série  La Maison de Poupées  posté le 15/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avec la maison de poupée, je retrouve ce que Junji Ito fait de mieux. Il y a 7 récits fantastiques différents. Ice cream Bus et tabagie semblent jouer dans le même registre. J'ai particulièrement apprécié le vieux disque ainsi que la maison de poupées. Les autres récits sont plutôt dans la moyenne. A noter que ces nouvelles commencent à dater de plus de vingt ans.

Ce manga d’horreur est habilement construit : écriture et dessin font parfois des merveilles. Les histoires de Junji Ito deviennent comme des métaphores critiques de la société actuelle. L'auteur explore à merveille de nombreux pans de notre inconscient. Ce titre est une bonne façon de découvrir son étrange univers. Bref, pour les amateurs de frisson.

Nom série  Black Paradox  posté le 15/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
On commence par un suicide collectif pour être embarqué dans une histoire totalement hallucinante. J'avoue avoir décroché au bout d'un moment car cette surenchère pratiquée par l'auteur peut finir par être lassante. C'est bien la première fois que cela m'arrive avec cet auteur qui maintient généralement le suspense à son comble malgré de grosses ficelles.

En effet, on va se retrouver avec une histoire de pierre précieuse emprisonnant les âmes. J'ai eu une impression d'étirement de l'histoire originale. On va se perdre totalement avec les doubles des personnages au point de ne plus savoir qui est qui. Cela part dans toutes les directions. Du coup, il n'y aura plus de crédibilité et on décroche.

Le dessin est toujours de qualité. Cependant, en ce qui me concerne, cela ne suffira pas à combler le manque d'un scénario cohérent. C'est tout le paradoxe ! Un Jingo Ito moins bon que d'habitude.

Nom série  Le Cirque des horreurs  posté le 15/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les oeuvres de Jinjo Ito paraissent en France dans un rythme de progression assez rapide. Le maître de l'horreur a ses adeptes. Ce recueil compte 200 pages et comporte 5 nouvelles publiées au Japon entre 1991 et 1995.

La première nouvelle donne son titre à ce manga. Il est question d'un spectacle assez malsain au sein d'un cirque pour se mettre dans l'ambiance. Le problème est que plus les morts s'accumulent, plus la crédibilité du récit en prend un coup. Cela n'a pas l'air de déranger l'auteur qui semble faire dans la surenchère avec une chute que l'on devine aisément.

La seconde nouvelle 'la ville aux pierres tombales' sera plus longue que la précédente. On part sur l'idée qu'une pierre tombale doit être érigée sur l'emplacement même où l'on meurt. Le développement de ce récit va prendre une dimension toute particulière.

La fenêtre d'à côté reste un petit récit angoissant sur le voisinage que l'on ne voit pas forcément. Cela m'a rappelé un fait survenu il y a bien longtemps lorsque j'habitais à côté d'un voisin bien mystérieux dont les apparitions étaient fort rares.

Les mystérieux enfants Hikizuri vont se traduire par deux nouvelles bien distinctes ayant les mêmes protagonistes. Je n'ai pas compris pourquoi la cadette en voulait autant à son amoureux. C'est assez glauque comme histoire. Par ailleurs, la séance de spiritisme dans ce récit de revenant va conduire à une pirouette scénaristique plutôt bien trouvée même si c'est assez convenu.

Au final, une oeuvre qui se situe dans la droite ligne de ce que fait Jinjo Ito. On commence à être plutôt habitué à ses ambiances angoissantes et oppressantes. Cependant, on se laisse toujours avoir car c'est prenant.

Nom série  Mars aller-retour  posté le 12/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce n’est pas la première fois que je vois un auteur se mettre en scène dans une bd avec une part oscillant entre l’autobiographie et l’aventure psychologique d’un accomplissement de soi. A force, je dois bien reconnaître que c’est plutôt soulant. Cela commence toujours par un portrait pas toujours glorifiant d’un sombre abruti en panne d’inspiration. C’est vrai que j’ai détesté au plus haut point ce personnage qui n’hésiterait pas à commettre des incartades au risque de sacrifier sa famille. Je ne juge point mais c’est à l’opposé de mes valeurs. C’est difficile par la suite d’adhérer à une autre logique. Pour autant, c’est un exercice que j’ai réussi à maîtriser en étant neutre. Après tout, chacun sa vie et ses expériences.

Le voyage de cet aller-retour entre la terre et mars sera fort original si on fait abstraction du petit prince de Saint-Exupéry. C’est surtout l’esprit qui voyagera. C’est une rêverie introspective un peu poétique mais surtout psychologique comme la rencontre avec soi-même en étant enfant. Le but est le retour de la créativité. L’auteur nous livre avec sincérité et sans complaisance. On réussira à surmonter les angoisses existentielles d’une crise de la quarantaine. Pour le reste, c’est joliment dessiné avec un effort particulier pour l’arrière-plan ainsi que pour les couleurs. Prêt pour un voyage mélancolique ?

Nom série  Tales of Destiny  posté le 09/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Voilà le genre de manga que je déteste. Après une série de bonnes pioches, je suis tombé sur ce vieux titre qui ne fait plus que recettes parmi les jeunes fans du jeu vidéo sur Playstation. Partir à l'aventure pour affiner sa technique de combat est le postulat de ce manga sans âme.

On passe d'une situation à l'autre sans aucun enchaînement logique. C'est naïf et léger. Certes, pas de prise de tête mais quand même ! Bref, il n'y a aucune qualité indéniable qui justifierait un intérêt.

Nom série  Deep  posté le 09/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Deep est basé sur un scénario intéressant mêlant la science-fiction via une révolution animale. En effet, partout dans le monde, les animaux même les plus inoffensifs s'en prennent à l'homme de manière très agressive pour ne pas dire cannibale. Cela m'a rappelé un peu le thème du film Phénomènes de Night Shyamalan. Bref, c'est la nature qui se retourne contre l'homme.

Cependant, les officiels croient plutôt en une arme secrète dirigée par une puissance inconnue. On observera un échange entre Barack Obama et le dirigeant iranien prêt à sauver le monde avec un missile d'un type nouveau. Question crédibilité, il faudra repasser.

Le dessin est tout à fait convenable avec une très belle colorisation. Les scènes ressemblent à celles des films de catastrophe hollywoodiens avec un clin d'oeil pour Les oiseaux d'un certain Hitchcock. On ressent également l'influence de films comme Avatar ou Abyss. Bref, cela peut plaire à un certain public féru de cinéma d'action et de science-fiction.

Le second tome commence à donner quelques indices sur les mystérieux phénomènes. La tension semble être assez soutenue. On attendra le final pour voir ce que cela va donner.

Nom série  Cutting Edge  posté le 09/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette lecture s'est révélée particulièrement pénible. J'ai décroché au bout d'un moment. Cela ne m'intéressait plus. Je me suis forcé à lire jusqu'à la fin ce qui est toujours un mauvais signe. Chez moi, cela casse ou cela passe.

A vrai dire, je n'ai pas compris grand chose. Les enjeux ne sont pas clairement expliqués. On se perd dans les dialogues et la multitude de personnages dans une espèce de conflit mental mené par une organisation secrète.

J'avoue être sans doute passé à côté de quelque chose. Or, tout ne peut pas plaire.

Nom série  Johnny Jungle  posté le 09/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai passé un agréable moment de lecture dans ce que je croyais être une bd typiquement humoristique. Il faut dire que la couverture ainsi que le personnage de Tarzan prêtent plutôt à sourire. Et pourtant, cela va plus loin et tout en subtilité.

Nous allons avoir droit à une évocation de la vie de l'acteur Johnny Weissmuller qui a donné naissance au mythe mais avec un mélange des genres entre réalité et fiction. C'est assez bien orchestré avec de bonnes trouvailles. Le dessin est impeccable. On en redemande pour la suite qui clôturera ce diptyque.

En conclusion, une biographie imaginaire qui a du punch, de l'humour mais également de l'émotion.

Nom série  Pinocchio (Bonifay)  posté le 09/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La démarche est intéressante puisqu'il s'agit de remonter à l'origine du conte. En effet, toutes les histoires ont une origine. Celle de Pinocchio remonte dans le Paris des années 1875 et concerne le gardien de l'opéra Garnier qui avait adopté une fille à l'imagination étonnante se prénommant Louise. Elle mentait souvent à son père lorsqu'elle faisait des bêtises. Cependant, ces mensonges étaient trop gros pour être crédibles.

Glénat a inauguré une nouvelle collection se basant sur ce principe avec des titres comme La Barbe Bleue ou encore Blanche-Neige. Je poursuivrais l'exploration même si ce présent titre ne m'a pas convaincu. C'est très beau graphiquement avec une mention spéciale pour les décors de cet opéra magnifiquement restitué.

Cependant, c'est très onirique et on s'y perd un peu car on s'éloigne du personnage de Pinocchio. La magie n'opère pas et c'est bien dommage.

Nom série  La Crise, quelle crise ?  posté le 09/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On vit actuellement une période de crise assez grave qui n'est toujours pas terminée. Le taux de chômage atteint des records même si certains politiciens y voient un début de baisse. Jamais les Français n'ont dû autant de serrer la ceinture avec des salaires stagnants et des impôts en forte hausse. Par contre, les fortunes des gens les plus riches se sont littéralement envolées pendant la crise, en témoignent des classements annuels. Ces courts récits sont l'occasion pour les auteurs de nous livrer leur version de la crise. Cela sera 20 façons différentes de voir le phénomène à défaut de le comprendre.

Il est clair que la crise ne concerne pas tout le monde. Ces récits dénoncent souvent le décalage énorme entre les populations aisées minoritaires et la grande majorité des gens. 1% des gens les plus riches de la planète possède 50% des ressources mondiales. C'est clair qu'avec de telles inégalités, le système va avoir beaucoup de mal à l'avenir. J'ai bien aimé les différentes citations d'hommes célèbres car ce sont des morceaux bien choisis.

Il n'est fait aucune mention des entrepreneurs qui créent les richesses et les emplois. Le propos se situe surtout dans la dénonciation d'un système hautement inégalitaire. Du coup, on nous ressort les habituels clichés. On pourrait en rire si ce n'était malheureusement pas la réalité et le quotidien de millions de gens. Les choses ne changeront pas.

Cette bd a l'avantage de parler de quelque chose qu'on n'évoque guère sur ce support. lL crise fait toujours partie d'un paysage mais on n'essaie pas d'en comprendre les mécanismes ainsi que la véritable question: qui en profite ?

Nom série  Mauvais genre  posté le 08/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je vais relever un peu la note de cette oeuvre qui vient de remporter un prix (celui du public) lors du festival d'Angoulême 2014. Autant Come Prima ne m'avait guère convaincu, autant j'ai été séduit par cette oeuvre très originale tirée d'une histoire vraie.

C'est l'histoire d'un couple hors du commun lors de la Première Guerre Mondiale et les années folles qui ont suivi. La psychologie sera de mise pour une interprétation hors pair. Il est question du respect des normes et surtout de leur transgression. Sexe, amour, jalousie, passion: un cocktail vraiment explosif. Même la mise en scène via l'enchaînement des cases est singulière. Il y a également un glissement progressif de Paul. Bref, tout semble parfaitement dosé.

Pour moi, c'est cette oeuvre qui aurait dû remporter le grand prix. Il n'y a pas photo. Mais bon, ce n'est déjà pas si mal. Et puis, les planches sont simplement magnifiques. La confusion des genres et le traumatisme de la guerre portent cette bd à un très haut niveau. En tout cas, c'est d'une rare intelligence.

Nom série  No pasarán  posté le 08/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
On plonge dans l'univers du jeu vidéo violent parmi des adolescents. Le scénario entretient sa part de mystère. Ce n'est pas très crédible mais on peut se laisser prendre au jeu. Il est vrai que c'est devenu une véritable addiction pour les jeunes. C'est tiré d'un vieux roman de jeunesse datant de 1996. Que le temps passe !

Le graphisme ne m'a absolument pas séduit. J'ai noté beaucoup de carences. On ne peut pas dire que cela sera le point fort de cette oeuvre adaptée. Maintenant, la thématique semble intéressante. L'insigne nazie que porte un jeune est le démarrage de cette histoire qui va côtoyer le fantastique. Cela se laisse lire mais cela sera sans plus.

Nom série  Paroles de la guerre d'Algérie  posté le 07/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Paroles de la guerre d’Algérie nous montre les différentes facettes de ce conflit qui a longtemps suscité une certaine gêne. Il y a des choses un peu honteuses dont il ne faut pas parler. Bien entendu, je ne suis pas de cet avis car il faut au contraire regarder l’histoire en face afin d’en tirer des conséquences. Il ne s’agit pas forcément de faire preuve de repentance ou de pardon car les exactions commises l’ont été des deux côtés. Par contre, la faute principale revient bien à un pays qui n’était pas prêt de lâcher sa colonie de peuplement après 132 années de présence. Le dialogue aurait pu sauver des milliers de vies. Quel énorme gâchis !

L’accent sera mis sur la torture pratiquée par l’armée française. On a utilisé les mêmes méthodes ignobles que la Gestapo quelques années plus tôt comme si on n’avait pas su tirer les conséquences de la Seconde Guerre Mondiale. Toute guerre est horrible par principe. Il faut tout faire pour les éviter et trouver des solutions pacifiques qui satisfassent les parties en présence. Il était normal que l’Algérie voulait accéder à son indépendance en suivie la voie de la décolonisation. Un peuple n’a pas le droit d’en asservir un autre sous diverses prétextes fallacieux.

Cette bd va nous délivrer différents témoignages qui me sont apparus comme très intéressants car assez hétéroclites. Il s’agira du général qui a dénoncé la torture et qui sera limogé par la suite. Il y aura la jeune algérienne qui subira la torture dans ses méthodes les plus abjects. Le sol métropolitain connaîtra également ses actes de violence en relation avec la guerre d’Algérie comme cette histoire d’arrestation d’un étudiant d’origine algérienne qui a lieu à Strasbourg et dont j’ignorais l’existence. Il sera également évoqué le sort des harkis dont les familles se sont longtemps battues pour notre pays de génération en génération. Bref, il y aura toute une complexité de situations mais qui est illustré de manière très pragmatique dans le but de nous sensibiliser.

Cet ouvrage a pour but de nous montrer les réalités d’une guerre que la France a qualifiée d’évènement avant une reconnaissance officielle en 1999. Si la France a reconnu la guerre, seuls ont été également reconnus officiellement des actes individuels commis par les militaires sans pour autant les condamner. Le caractère organisé, systématique, massif et scientifique de la répression des Algériens suspectés d'appartenance ou de sympathie vis-à vis du FLN (tortures, exécutions sommaires, massacres, etc.) par les militaires au nom de l'État français n'a, lui, jamais été reconnu, tout comme celui de l'abandon d'un certain nombre de harkis par la France, lors des derniers jours de la guerre. On comprend que les relations entre les deux pays demeurent difficiles malgré une apparente réconciliation. Il serait peut-être temps de faire un effort significatif.

En tout cas, ce one-shot très bien documenté pose les bonnes questions et entraînent une réflexion sur notre passé ce qui est nécessaire pour bien aborder l’avenir. Comprendre, ce n’est ni excuser, ni condamner, ni militer. Voilà donc en résumé une excellente analyse pragmatique à partir des témoignages recueillis par les auteurs.

Nom série  Histoires de guerre  posté le 06/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'auteur Garth Ennis nous propose quatre récits de guerre dans l'enfer de la Seconde Guerre Mondiale. On commencera par un point de vue chez les allemands ce qui constitue une bonne entrée en matière. J'ai bien aimé le style d'écriture de l'auteur. Sa pensée est loin d'être binaire. Du coup, on ressent toute la psychologie du personnage principal qui est confronté au fanatisme de son propre camp.

On enchaîne avec un récit portant sur la reconquête de l'Italie qui s'est malheureusement éternisé avec ces milliers de mort. C'est un aspect plutôt méconnu de ce conflit généralisé. Il est question de dénoncer les propos d'une politicienne qualifiant les soldats du front italien de tire aux flancs. Quand on sait qu'il y a eu 100000 morts du côté allié, on mesure toute la méconnaissance de ces gens qui jugent sans connaître les réalités du terrain.

Après les chars, on aura également droit à un récit sur les unités de parachutiste et enfin la marine. Bref, cela sera assez varié dans le pannel.

Aux crayons, l'auteur est entouré de Chris Weston, Gary Erskine, John Higgins, Dave Gibbons et David Lloyd. Il est vrai que la colorisation n'est pas toujours très subtile. Cependant, la lecture demeure agréable.

Au final, on retiendra qu'il s'agit là d'un bel hommage rendu aux combattants malgré des situations difficiles. C'est surtout une histoire d'homme dans un conflit qui les dépasse. C'est bien documenté et c'est bien retranscrit. Après, il faut aimer les récits de guerre.

Un deuxième tome était prévu mais des histoires non pas de guerre mais de droit font que la suite demeure sous toutes réserves.

Nom série  Marseille, une ville sous influences  posté le 05/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Est-ce que Marseille est réellement une ville sous influences ? C'est pour répondre à cette question que les auteurs mettent en scène deux malfrats séparés par une quarantaine d'années. On va remonter assez loin dans le passé de Marseille pour se rendre compte de l'influence des clans mafieux qui ne pourrait pas exister sans une certaine protection policière et politique. Bref, un peu comme cela se passait dans les années 30 à Chicago.

La critique est cinglante mais le propos est soft et les situations rendus plutôt sympathiques malgré le drame d'une telle situation. Cela en devient presque comique. Maintenant, j'avoue que c'est une enquête plutôt intéressante qui nous en apprend davantage sur la cité phocéenne, une ville pas comme les autres. Il y a une certaine ferveur qui n'existe nulle part ailleurs. Marseille possède ses détracteurs et ses admirateurs. C'est un peu tout ou rien comme la passion méditerranéenne. Bon, on peut toujours s'arranger...

Nom série  Come Prima  posté le 22/12/2013 (dernière MAJ le 04/02/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Alfred est un auteur que j'aime bien dont le trait n'a eu de cesse de s'améliorer au fil des albums. Come prima est sans doute son oeuvre personnelle la plus aboutie. On y voit un travail de longue exigence.

Pour autant, je n'ai pas été convaincu par le récit de Fabio et Giovanni. Il faut dire que les road movies sur le thème de deux frères qui s'étaient perdus de vue et qui sont rassemblés à l'occasion d'un évènement familial tragique est quelque chose de déjà vu. On se souvient tous du film "Rain Man" avec Dustin Hoffman ou de la production récente de ces road movies en bd. C'est sans doute celle de trop en ce qui me concerne.

Cela demeure un bel objet graphique avec de magnifiques paysages de l'Italie et des Alpes. Une bonne analyse de la psychologie entre deux frères que tout sépare mais qui vont finir par se retrouver.

Bon, l'auteur a remporté le prix du meilleur album à Angoulême en 2014. C'est sans doute mérité au vu du talent de l'auteur. Pour ma part, c'est un peu comme ces films taillés pour les oscars à Hollywood. Trop convenu.

Nom série  Frères d'ombre  posté le 04/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est un récit que j’ai trouvé assez généreux au départ puisqu’il s’agit pour un contrôleur SNCF de jouer au bon samaritain en protégeant un sans-papier venant d’Algérie. Le contexte est celui de l’après 11 septembre à un moment où la paranoïa frisait son comble. Tout ce qui était musulman était suspect.

Par ailleurs, la France possède un lourd passé vis-à-vis de l’Algérie. Ce sont les relations entre ces deux peuples qui seront évoquées au travers de cette histoire concernant le parcours d’un homme. Il est vrai que cette fraternité est belle à voir sur le papier. Cependant, le récit va s’éterniser et la dernière partie prend une tournure peu convaincante. Je n’ai pas apprécié cette rallonge inutile et cette surenchère de péripéties sur fond de suspicion aux actes terroristes.

Il y a par ailleurs des moments trop beaux pour être vrais. C’est sympathique à outrance au point de manquer de crédibilité. Les auteurs voulaient faire passer un beau message de fraternité. Cela peut prendre ou pas. J’aurais tendance à y croire mais je suis sans doute trop naïf.

Nom série  Loup (Les enfants rouges)  posté le 03/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C’est une histoire bien étrange qui raconte les souffrances psychologiques d’une victime d’attentat. Pour une raison qu’on ignore, il se voit avec une tête de loup. Il est vrai que l’homme est un loup pour l’homme. C’est le pire ennemi de son semblable. Il sera question d’un dédoublement de personnalité à la manière du film Fight Club. Bref, un procédé qui n’est pas nouveau.

Il y aura forcément de l’agressivité mais tout ceci ne dépassera pas le cadre psychologique. Il ne s’agit pas d’une enquête visant à savoir qui est l’auteur de l’attentant en question. On dirait que ceci n’était qu’un prétexte pour explorer le plus profond de l’âme humaine.

On se perdra facilement dans les méandres de cette pensée. Les situations semblent irréelles et à la fin, on ne sait pas vraiment ce qui se passe, si cette scène était le fruit de l’imagination ou pas. C’est plutôt bien dessiné. Pour le reste, je n’ai pas été convaincu par cette démonstration qui triture les méninges.

Nom série  La Fleur amoureuse  posté le 02/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il s'agit encore d'une couverture assez trompeuse dans la mesure où le dessin enfantin pourrait attirer un public non averti. Bon, un autocollant prévient désormais que la lecture est à réserver aux adultes. Delcourt vient de ressortir une nouvelle édition de ce conte érotique alors que cela datait de 1990 soit près de 24 ans en arrière.

Nous voilà embarqués dans une aventure mi-onirique où une fleur tombe amoureuse. On découvrira plus tard la touche science-fiction avec son côté préparons-nous à l'invasion ! Le récit est par moment assez bucolique. Le lecteur sera souvent déstabilisé mais c'est le jeu.

Je n'ai pas trop aimé cette conclusion qui vient de manière assez abrupte. Il manque incontestablement quelque chose à cette oeuvre singulière. C'est clair que je ne regarderai plus jamais les fleurs comme avant. Autant perdre sa fleur ou faire une fleur (au choix) !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 245 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque