Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3360 avis et 474 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Angel fire  posté le 01/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le début de cette histoire m'est apparu comme un peu trouble. On ne saisit pas vraiment l'environnement de ce récit étrange qui va emmener le lecteur là où il ne s'attend pas. Il est question de drogue de synthèse qui est un puissant hallucinogène. Dès lors, tout se jouera sur les apparences parfois trompeuses.

La richesse de ce récit est de mêler également une histoire de fantôme venu du Moyen-âge. Cela multiplie les fausses pistes pour un final réellement surprenant. Il y a des ombres dans le noir qui font très peur. Il vaut mieux rester dans la lumière si possible. Cependant, on ne choisit pas. Le paradis artificiel de la drogue peut mener jusqu'au pire des enfers.

Nom série  Dream  posté le 01/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est bien de découvrir une bd de création typiquement chinoise afin d'élargir ses horizons. Oui mais l'histoire de ce voyage en compagnie d'un cochon volant ne casse pas vraiment des briques. Cela se lit top chrono en main en moins de 5 minutes. On ressort de cette lecture comme si on n'avait rien lu.

Il est en effet question de partir à la recherche d'un fabuleux trésor à portée de main pourvu qu'on puisse bien garder ce qui est en abondance. Il y a une moralité dans ce conte mais le message sera un peu niais à défaut d'être onirique et bon enfant. Cette simplicité plaira sans doute à un tout jeune public.

Le dessin vaut cependant le coup d'oeil. J'ai bien apprécié l'enchainement de passer de la couleur de la richesse au noir et blanc triste de la pauvreté. Mise à part cet effet d'optique, il n'y a rien qui puisse véritablement nous faire rêver. Dream : rêve ou cauchemar ? Ni l'un, ni l'autre !

Nom série  Attila... mon amour  posté le 29/12/2007 (dernière MAJ le 28/12/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J'ai découvert Mitton avec l'excellent et polémique Quetzalcoatl. Je souhaitais poursuivre en découvrant son "autre" oeuvre historique un peu dans la même veine.

Mitton au scénario et Bonnet au dessin nous invitent à travers les steppes sauvages, à suivre la destinée d'un des plus célèbres conquérants de l'Histoire : Attila. Un récit quelque peu réaliste qui restitue avec crudité et cruauté cette époque barbare.

Attila n'était d'ailleurs pas le barbare sanguinaire mais un homme très au fait de la civilisation latine. La réputation qu'il s'est faite a été quelque peu construite dans l'imaginaire collectif. On se fait une autre idée de ce qu'était la civilisation des Huns.

C'est vrai qu'on pourrait reprocher à l'auteur de mélanger ses fantasmes sexuels avec le récit historique. Il y a de la complaisance dans les scènes érotiques. Mais bon, ce n'est pas là l'essentiel.

Par ailleurs, le suspense quant à la véritable identité de Lupa, la femme louve, est minutieusement distillé dans chaque album. Cachée sous une dépouille de louve, la Lupa, offerte en cadeau à Attila, va séduire et se servir du Khan et de ses appétits de conquêtes pour se venger de Rome.

Graphiquement, on en prend plein les yeux. L'auteur nous offre en véritable virtuose un dessin clair et précis qu'on appréciera.

Une véritable saga historique à découvrir absolument. Toutefois, réservé aux adultes car certaines scènes peuvent s'avérer choquantes dans le monde des Barbares...

Note Dessin: 4.25/5 - Note Scénario: 4.75/5 - Note Globale: 4.5/5



Nom série  Quetzalcoatl  posté le 15/12/2007 (dernière MAJ le 28/12/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un vrai coup de coeur pour ce récit d'aventure qui se situe à l'époque de l'empire des Aztèques. Je n'avais encore jamais lu de Bd traitant de la période du Mexique au XVI ème siècle envahit par les Conquistadors de Cortès. Il y a là une bonne approche de la conquête dans une Amérique récemment découverte.

L'histoire est très bien menée. On suit le destin ou plutôt le calvaire d'une jeune indienne qui sera enlevée de son village natal par des guerriers aztèques pour devenir la maîtresse de l'empereur aztèque Moctezuma puis de son pire rival le commandant Cortès. On entre dans une histoire très longue et minutieusement racontée sur deux niveaux : un flash-back sur le passé mouvementée de notre héroïne et le présent avec le jugement par la Sainte Inquisition qui souhaite lui extorquer des aveux pour connaître l'emplacement d'un fabuleux trésor.

C'est véritablement une bd digne des meilleurs films qui est prévue en 7 volumes. Un rythme tout à fait pertinent car c'est une aventure réellement palpitante loin de l'académisme propre au genre.

Certes, il y a de l'action, du sang et du sexe. Cependant, il faut replacer celle-ci dans le contexte de l'époque. Les sacrifices humains pratiqués par les Aztèques m'ont fait réaliser par leur ampleur qu'il s'agissait là des premiers génocides perpétrés. Mais ce n'est pas mieux par la suite avec les exactions des conquistadors et leur soif de l'or. Personne n'est épargné dans ce récit d'une profonde dureté.

Les couleurs rythment agréablement les aventures de notre belle Maïana (noir et bleu par exemple pour les scènes chaudes). Un dessin véritablement sans reproche au service d'une grande saga épique.

Quetzalcoatl est une vraie démystification de l'Histoire. Une retranscription de la nature humaine dans ce qu'elle peut avoir de plus vil. L'histoire d'une conquête d'un monde fondé sur la trahison et le mensonge en se servant des croyances des peuples indiens notamment de la venue du fameux Dieu "Quetzalcoalt".

Note Dessin: 4.25/5 - Note Scénario: 4.75/5 - Note Globale: 4.5/5



Nom série  Aldébaran  posté le 14/02/2007 (dernière MAJ le 28/12/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J’avoue que cette lecture m’a beaucoup apporté en son temps car c’était la première fois que je lisais quelque chose comme cela. C’est une série à la fois merveilleuse et intelligente signé par Léo. Le lecteur pénètre dans un autre monde où la faune et la flore sont décortiqués à souhait. L’action se passe sur une planète colonisée extérieure à notre système solaire puis oubliée des terriens depuis 100 ans. L’idée était en soi géniale. Tout le mérite en revient à l’auteur.

La psychologie semble de mise au travers l’histoire des deux héros adolescents et de leur passage à l’âge adulte. J’ai aimé peut-être à cause de la reconstitution d’un nouveau monde et de ses codes. Les questions d’éthiques sont également abordées avec humanisme et émotion.

Le dessin paraît un peu statique. Cependant, on s’y fait au fur et à mesure de la lecture et on peut même lui trouver un certain charme. En fait, le graphisme est plutôt réussi en ce qui concerne les paysages mais pas terrible pour les personnages. Nous avons un scénario impeccable lié au mystère de la Mantrisse.

C’est une série de science-fiction pas comme les autres avec une ambiance très envoûtante. A lire absolument !

Note Dessin : 4.25/5 - Note Scénario : 4.75/5 – Note Globale : 4.5/5



Nom série  Les Simpson  posté le 01/02/2009 (dernière MAJ le 28/12/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Depuis mon adolescence, je suis réellement fan de la famille Simpson. Je connais les rues de Springfield par coeur avec son bar, sa centrale nucléaire, son centre commercial et sa famille qui vît en banlieue: les Simpson.

C'est une caricature de la famille américaine moyenne dans une Amérique consumériste. Le style et l'humour ont fait de cette série quelque chose d'unique en son genre qui a maintes fois été recopié par la suite sans jamais pouvoir l'égaler (je pense notamment à South Park).

Il y a de nombreuses références culturelles qui sont autant de clins d'oeil. Les attaques sont également nombreuses pour la protection de l'environnement. La morale est souvent mise à mal. Ne parlons pas de l'Eglise!

J'avais peur que cette série animée ne passe pas le cap de la bd. Ce n'est pas du tout le cas à la lecture des premiers tomes récemment réédités. La colorisation est parfaitement réussie. Le jaune domine et ce n'est pas pour rien...

Cependant, je ne crois pas que je suis réellement objectif moi qui possède le jeu vidéo, les chaussettes et qui me suis précipité avec mon fils au cinéma lors de la projection du film en salle.

Pour la petite histoire, j'ai même été à Krustiland dans les Studios Universal à Los Angeles (c'est la dernière attraction en vogue !). Il est vrai que cette série possède un humour qui peut ne pas plaire à tout le monde. Je suis de cette génération Simpson qui se pose des questions sur l'environnement, sur le rôle des médias etc...

Peut 'on affirmer que cette série est à réserver aux fans ? La bd donne l'occasion à un nouveau public de la découvrir. Les Simpsons ont désormais 20 ans d'âge !

Et puis, mine de rien, cette série est éditée à 120000 exemplaires par numéro. Elle figure dans le top 25 des bd les plus vendus en France en 2009.

Note Dessin : 3/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 3.5/5

Nom série  Replay  posté le 28/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Replay est l'histoire d'une amitié qui ne résistera pas au temps et à la direction prise par chacun des deux protagonistes.

Ce sont deux copains dans l'Amérique des années 70 qu'on suivra jusqu'à la fin des années 90 tout le long de ces trois volumes. L'un est téméraire et l'autre plutôt timoré. Ils ont la même volonté de quitter leur bled paumé mais ils ne mettront pas les mêmes moyens pour y parvenir...

Les cases peintes sont magnifiques par moments mais cela semble figer les personnages dans le décor. Ce n'était peut-être pas le graphisme adéquat pour ce genre de polar décrivant le rêve américain.

Nous avons là une trilogie qui explore l'âme humaine à travers une réflexion sur l'amitié mais également sur le libre arbitre et le jeu du hasard. Faut-il se fier à la chance et rentrer dans un esprit superstitieux comme ne jamais revenir sur ses pas ? Nous connaissons tous la réponse. Cette illustration ne fera que la confirmer. Pas de surprise en vue mais une bonne analyse.

Nom série  Maât  posté le 26/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Maât est une série destinée à la jeunesse mais dont les parents pourront quand même apprécier l'histoire. Celle-ci met en scène deux enfants en quête d'identité après la mort de leur mère qui n'est autre que la déesse antique Maât.

Le contexte historique est celui de la campagne de Napoléon en Egypte sous le Directoire où il fallait chasser l'anglais. Tout est assez bien orchestré avec une imagerie très disneyenne.

Des personnages très caricaturés dans une intrigue fade dont on devine facilement toutes les ficelles. Il y a tout ce côté naïf et manque de substance qui pourrait faire fuir plus d'un lecteur. Ne pas oublier que c'est d'abord pour le plaisir de nos enfants.

Au final, une production plutôt sympathique avec un humour gentillet et suffisamment divertissant.

Nom série  Un autre monde  posté le 22/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un autre monde ressemble étrangement à L'Autre Monde de Magnin quant à son principe. La comparaison s'arrêtera là. Il est dommage que le titre soit étrangement similaire.

En l'espèce, il est question d'un homme vivant dans le New-York de la pègre qui bascule dans un monde totalement différent où règne un Empereur qui étend sa domination sur toutes les contrées de type moyenâgeuses. Il pourchasse des hommes ayant un esprit où la mémoire a soudain basculé.

Une île pourrait protéger notre héros qui commence un périple dangereux. Un duo qui s'était formé va vite s'achever dans le drame. Le lecteur ne s'y attendait pas, surtout aussi tôt. Et puis, vers la fin du premier tome, il est question d'un autre homme qui va vivre également des péripéties face à la garde inquisitoriale. On nous balance cela comme cela. L'histoire était très intéressante mais il y a des incohérences dans la mise en oeuvre.

C'est vrai que le mélange de genres peut apparaître comme déroutant pour le lecteur. Cependant, c'est suffisamment intriguant pour se plonger sur la suite. Je m'aperçois également que le scénariste, Régis Hautière, a fait quelque chose de différent de ce qui tourne autour du monde de l'aviation (Le Dernier Envol, Au-delà des nuages...). C'est intéressant de diversifier ses écrits en touchant à plusieurs genres. On suivra par conséquent l'évolution de cette série malgré un début chaotique.

Nom série  Greetings from Hellville  posté le 22/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore un titre de Thomas Ott qui mérite une lecture pour les amateurs d'histoires fantastiques. J'ai beaucoup aimé la phrase de l'auteur en préface écrite en V.O: "It may be your dream, but it's my rules!". Qui a dit cela ? Réponse : Freddy Krueger. Le ton est donné.

Je n'ai pas très bien compris la première nouvelle à savoir "The job". Par contre, la seconde nouvelle "10" sur le thème du Ku Klux Klan m'a paru excellente. Le troisième récit "God" dénonce une société de délateurs mais très croyants ce qui peut paraître antinomique.

Le dernier chapitre à savoir "Goodbye" est réellement le clou du spectacle. C'est grandiose.

Le noir est toujours la couleur par défaut ce qui souligne le caractère assez pessimiste de l'oeuvre de l'auteur. Celui-ci semble se démarquer de ses contemporains pour nous entrainer dans un univers bien à lui.

Le cadrage de ces histoires fait penser à des productions cinématographiques. On sent d'ailleurs l'influence du cinéma noir ou d'horreur. C'est toujours muet ce qui renforce une impression de malaise à imaginer le pire. L'angoisse nous prend assez rapidement. A découvrir pour les vrais amateurs du genre !

Nom série  Dead End  posté le 22/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai découvert récemment cet auteur suisse un peu iconoclaste grâce à des titres comme Cinema Panopticum ou encore le mystérieux 73304-23-4153-6-96-8 . Il fait toujours dans le noir et blanc avec un excellent crayonné ainsi que dans des oeuvres assez fantastiques mais tendance morbide. Ce sont des histoires qui se terminent souvent très mal.

Dead end est une espèce de courses sans fin autour d'une mallette bourrée de billets de banque. Les gens se massacrent afin d'être en possession du butin. L'idée de cette malédiction sans fin est intéressante mais pas vraiment nouvelle.

La seconde nouvelle "Washing Day" est beaucoup plus courte. Elle ne m'a pas franchement marqué.

Ce one shot se lit assez rapidement du fait de l'absence de dialogue. On pourra toujours admirer la qualité du dessin.

Nom série  Aux heures impaires  posté le 21/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai un avis très mitigé sur cette bd car je ne sais pas où l'auteur voulait en venir. Je devrais plutôt dire que la direction prise de cette sphère parallèle s'intéressant à l'âme des oeuvres me semble trop alambiqué.

Et puis, je n'éprouve pas beaucoup de sympathie avec le personnage principal qui fait preuve d'une extrême violence vis à vis de sa fiancée ou du petit garçon qui colle un chew-gum sur un tableau. Certes, cela ne se fait pas mais inutile de défigurer un être humain au nom de la protection de l'art. On pourrait l'excuser vu qu'il est malentendant et qu'il vît assez mal cette situation ô combien pénible. J'ai quand même eu beaucoup de mal d'autant que l'émotion a du mal à passer.

Cependant, on pourra s'intéresser à la condition des gardiens du plus grand musée du monde avec ses 14 kilomètres de galeries. C'est dommage que le scénario ne soit pas la hauteur de ce qu'on pouvait espérer avec ses scènes répétitives qui deviennent au final très lassantes.

On sent tout de même de la potentialité. Mais désolé de le dire, les rituels chamaniques en plein coeur du musée du Louvre avec des visions de statues qui décollent, c'est trop hallucinogène. Oui, l'idée de l'auteur était de donner vie à toutes ces oeuvres qu'on contemple sans en saisir l'essence même. Message subliminale : on est tous des idiots ? Bon, il arrive parfois que les oeuvres soient incomprises faute d'un langage clair et cohérent. Celle-ci en fera malheureusement partie.

Nom série  Assassination  posté le 20/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Flic ou tueur ? Les deux, c'est mieux ! On ne fait pas dans la dentelle avec ce flic new-yorkais qui aime sa pink cadillac et qui vit dans le souvenir d'une relation amoureuse sans lendemain. Il va se trouver embarqué dans une affaire qui le dépasse en enquêtant sur le meurtre d'une jeune prostituée. Il est question de la mafia chinoise qui a passé un accord avec le maire de la ville. Du coup, son chef ne souhaite pas trop qu'il approche du but.

L'histoire est simple et efficace. Le trait en noir et blanc est précis et semi-réaliste. La lecture est plutôt agréable avec un enchaînement fluide des cases. Cependant, ce récit n'apportera rien de nouveau sous le soleil du polar noir. Il y a même une facilité scénaristique décevante au second tome. Il se trouve que l'oncle de notre flic est le parrain de la mafia italienne. Cela tombe bien pour mâter ces chinois. L'humour n'est pas aussi présent qu'on voudrait le faire croire ...

On est quand même loin de la série Le Tueur à laquelle ce diptyque a été comparé. On ressent cependant l'inspiration des films de sabre et autre kick-boxing. Oui, c'est agréable mais sans plus.

Nom série  Pastille  posté le 19/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cette pastille a quand même du mal à passer en travers de ma gorge. C'est même resté coincé. Il me faudrait une bonne tape dans le dos.

Franchement, je m'attendais à beaucoup mieux d'autant que le graphisme me semblait léger et un peu cartoonesque. L'auteur a-t-elle voulu refaire à sa sauce un Alice aux pays des merveilles ?. On se lassera vite. L'indifférence va vite nous gagner tant cette histoire s'éparpille.

Un conseil : contre l'indigestion, ne prenez pas de pastille !

Nom série  Bloody Winter  posté le 19/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je connaissais le Bloody Sunday mais pas le Bloody Winter. C'est chose faite. Et alors ? Avec un titre pareil, cela ne pouvait que terminer très mal dans le sang. L'auteur nous avait déjà prévenus de la destinée de son histoire sur une préface au dos de la bd. Bienvenue dans un monde où le bien ne l'emporte jamais sur le mal ! On est bien loin de l'imagerie Disney d'un monde parfait.

En cela, c'est un peu différent des histoires que l'on lit. Cependant, ce polar noir demeure classique jusque dans son traitement.

Une lecture qui s'avèrera tout de même assez agréable. A lire de préférence un soir d'hiver !

Nom série  Gash la Rage  posté le 19/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le vent, la boue, la pluie... le sang, l'acier, les poils... et seul au milieu de ces éléments : Gash la Rage. C'est le seul espoir d'un monde en déroute où l'être humain est écrasé par une horde guerrière d'ogres malfaisants.

Le graphisme en noir et blanc est réellement de toute beauté. L'auteur a choisi délibérément de ne pas encrer ses pages pour donner un effet très esquisse. Il faut aimer. Ce choix délibéré paraît original mais non sans risque.

Le ton est plutôt sombre car nous sommes dans l'ère de la grande incertitude, celle où l'humanité retient son dernier souffle. Il y a de la poésie dans des scènes contemplatives pour séduire les adultes mais également des scènes de combat assez fluides pour raviver les adolescents.

Tout a été minutieusement pensé. Que retiendra-t-on à la fin ? Une expérience certes, mais pas inoubliable !

Nom série  Paroles d'anges  posté le 19/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le Canada, quatre histoires à quatre âges de la vie... A chaque âge ses problèmes. Heureusement que du haut de leurs nuages, les anges veillent... Mais lorsqu'ils s'en mêlent, cela donne lieu à des situations pour le moins inattendues. Les anges sont un peu fripons sur les bords, ne le saviez-vous pas ?

L'auteur a voulu faire une bd muette un peu universelle pour nous montrer que nous sommes tous confrontés à des troubles affectifs et sentimentaux. Or plus l'âge avance, plus ils seront lourds à porter. Pourtant, il suffit quelques fois de presque rien. C'est là qu'interviennent nos petits chérubins malicieux.

On retrouvera avec plaisir le dessin si caractéristique de Jean-Louis Tripp plus connu pour son Magasin général avec Régis Loisel. J'ai bien aimé les deux premières histoires, notamment celle de la rencontre de deux dentiers métalliques repoussants. Après, cela se complique sérieusement pour se terminer dans une partouze de vieillards en folie au nom d'une sexualité épanouie. Pourquoi pas ? Mais avec moi, cela ne le fait pas trop malgré le ton léger de cette divine comédie un peu coquine.

Nom série  Ruse  posté le 19/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ruse est une belle bande dessinée quant à son objet : un format à l'italienne, des pages d'une rare qualité, des couleurs somptueuses et un dessin précis. Pour le reste, c'est du classique pur. Ne vous laissez pas abuser par le côté flashy !

On se lassera vite de ces histoires de détectives dans l'Angleterre victorienne. Il ne suffit pas d'introduire une dose de glamour en remplaçant le Dr Watson par une charmante jeune femme éperdument amoureuse. L'ennui nous guette assez rapidement d'autant qu'on est assez vite agacé par le comportement d'une extrême froideur de Simon Archad, le plus grand détective du monde : rien que cela !

Par ailleurs, la disposition des cases rend la lecture particulièrement difficile. C'est bien de pousser l'audace mais pas au point de manquer de lisibilité. On passe du rationnel vers le fantastique en un éclair. Rien n'est véritablement amené de façon plus subtile et intelligente.

Cette série n'a pas été abandonnée pour rien !

Nom série  Pigeons Verts  posté le 19/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le cadre de cette cité lacustre dénuée de flore et de faune semblait intéressant au premier abord. Une véritable lecture culte pour des altermondialistes puisqu'elle met en scène une organisation rebelle écologiste. Il est question d'un désastre environnemental qu'avaient orchestré de riches industriels. A l'heure du sommet de Copenhague sur l'avenir de la planète, ces questions écologiques trouveront une résonnance assez particulière. En effet, l'auteur dénonce subtilement l'inertie des grandes puissances face aux enjeux environnementaux.

Les thèmes sont intéressants mais la mise en oeuvre de l'histoire est catastrophique. Notre bande de saltimbanques sont trop tarés, trop gaffeurs... trop pigeons ! Bref, cela tourne à la farce comique. Le récit est déjanté à souhait à la manière d'un film d'anticipation comme "Brazil" par exemple dont il s'inspire. L'hilarité est d'ailleurs assumée jusqu'au bout par son auteur. Moi, je pense qu'il est passé à côté de quelque chose. C'est peut-être au fond qu'une affaire de goût. Une lecture réellement bôf, bôf.

Nom série  Sept cavaliers  posté le 17/12/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un 3 étoiles - que je décerne à cette étrange bande dessinée qui a voulu récréer une espèce de royaume uchronique situé probablement dans une province russe de langue alémanique.

La vie semble avoir disparu mystérieusement. Le dirigeant de ce royaume se meurt. Il ne reste presque plus aucun habitant. Où sont donc passés les gens ? Pourquoi les enfants sont-ils devenus des garnements fous furieux prêts à tuer ? On se pose une multitude de questions... On n'aura malheureusement pas de réponse même dans le tome 2 très avare en révélations.

Cette bd n'aura pas réussi à me captiver, ni à poser les bases d'une intrigue suffisamment dense qu'on aurait plaisir à suivre. Si le premier tome paraît habile dans sa construction, le second tome aurait vite fait de nous lasser. A force d'attendre, la déception cède le pas. Est-ce déjà trop tard ? Je donnerai une dernière chance avec le 3ème tome.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 168 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque