Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3624 avis et 534 séries (Note moyenne: 2.85)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  100 âmes  posté le 04/07/2009 (dernière MAJ le 14/06/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une lecture qui s'est révélée très facile pour un scénario finalement assez convenu. On retombe malheureusement sur des clichés habituels malgré un bon début. Encore une de ces prophéties qui se réalisera ou pas en fonction des évènements. On croirait lire 3 drôles de dames au pays des maisons hantées avec Charlie dans le rôle du démon. Le fantôme du métro effrayera peut-être ou pas...

C'est finalement très fade malgré une colorisation à outrance. Je dois reconnaître cependant que c'est bien dessiné avec un souci du détail toujours présent. C'est l'histoire qui ne m'a pas emballée avec tout ce mélange entre fantastique et réalité ou entre passé et présent. Le lecteur même avisé pourra bien vite se perdre. On pourra aisément passer à autre chose. Perte de temps assuré ...

Nom série  Les Petits Ruisseaux  posté le 25/11/2007 (dernière MAJ le 12/06/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est une bien jolie chronique du 3ème âge que nous avons là sans être péjoratif. On découvre tout d'abord la solitude qui gagne les personnes âgées qui perdent petit à petit tous leurs amis, la monotonie de leurs vies et de leurs petites manières.

Puis, c'est la redécouverte de la vie au seuil de la mort et même d'une certaine forme de sexualité traitée de manière intelligente par l'auteur et tout en pudeur. Les vieux font les 400 coups façon "Cocoon".

J'ai bien aimé l'authenticité du cadre campagnard et villageois ainsi que le personnage central Emile pour le moins sympathique et très attachant. Une oeuvre de Rabaté qui respire bon car c'est la délivrance d'un message d'espoir pour une "meilleure" vieillesse sans crainte.

Nom série  Batman - Deathblow  posté le 15/11/2009 (dernière MAJ le 06/06/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'histoire est assez difficile à suivre car il y a un véritable enchevêtrement de deux récits avec de nombreux flash-back qui reviennent toujours dix ans en arrière. Il faudra véritablement s'accrocher pour comprendre les enjeux de ce combat. Un criminel pyrokinésiste met à feu et à sang la ville de Gotham. Son justicier masqué va tout faire pour contre-carrer les sombres projets. Batman prend en effet le relais d'un autre héros à savoir Deathblow, le plus grand détective du monde (rien que cela !).

C'est la première fois que je lis un Batman qui se situe véritablement dans le monde de l'espionnage puisqu'il s'agit d'une conspiration entre le gouvernement américain et des réseaux terroristes. C'est assez intéressant d'autant que le graphisme réaliste m'a beaucoup plu. C'est très soigné. Gotham City est magnifique et Batman apparaît réellement charismatique.

Il est dommage qu'on se perde dans les méandres de ce récit dont le visuel paraissait époustouflant (par le dessinateur de Joker). On ne peut pas tout avoir !

J'ai rencontré Lee Bermejo lors d'un festival de bd. Il est encore jeune et talentueux et a encore de beaux restes devant lui. Il faut juste qu'il soit au service d'un bon scénariste.

Nom série  Joker  posté le 04/10/2009 (dernière MAJ le 06/06/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai franchement bien aimé cette lecture qui se focalise sur un personnage quasi-culte de la série Batman. Nous découvrons un Joker aussi fou et inquiétant qui a marqué le dernier film sorti au cinéma Batman Dark Knight. Il est prêt à prendre sa vengeance en mettant Gotham à feu et à sang. Il devra tout d'abord reprendre le pouvoir qu'on lui a usurpé. Le combat sera très rude.

C'était intéressant de placer le point de vue par rapport à un homme du Joker qui va apprendre à le connaître. Johnny Frost va avoir un vrai rôle à jouer. Batman par contre sera totalement mis à l'arrière plan. Je trouve que tout ces choix donnent de l'intérêt à l'ensemble.
On ne saura pas pourquoi on a libéré le Joker de l'asile d'Arkham. Cette question reviendra souvent et restera sans réponse. Mais qu'importe. L'essentiel n'est pas là.

J'ai également bien apprécié ce dessin au trait assez précis. Les décors ainsi que les personnages sont vraiment réussis. Cela en devient presque réaliste ! Bref, c'est à mon avis l'un des titres les plus marquants à ce jour de la série des Batman.

Par ailleurs, pour la petite histoire personnelle, j'ai eu l'occasion de rencontrer le dessinateur lors d'un festival de bd. Je n'ai pas pû obtenir de dédicace mais j'ai pu admirer l'auteur au travail. Il est franchement doué. Je pense que s'il est au service d'une bonne histoire, c'est pari gagné pour la suite.

Nom série  Sibérie  posté le 06/12/2007 (dernière MAJ le 01/06/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
De Micheluzzi, j'avais déjà lu Titanic, l'histoire du célèbre bateau avec comme toile de fond la séparation des classes. Avec Sibérie, il va plus loin puisqu'il nous conte ce qui a amené la révolution bolchevique de 1917. L'histoire commence en 1897 lors de l'attentat contre le Tsar Nicolas II à Saint-Pétersbourg. Toute la société russe y est dépeinte. Le héros tourmenté fait partie de la noblesse qu'il va renier au nom des principes d'égalitarisme. Il passera de nombreuses années en Sibérie dans les camps où il rencontrera notamment Raspoutine, autre personnage légendaire de la culture russe.

Le trait est d'un réalisme époustouflant. Le scénario est bien ficelé. Sibérie est l'album d'un maître italien malheureusement trop méconnu en France. C'est digne du Dr Jivago car il s'agit également d'un drame romanesque et romantique. Je le conseille vivement à la lecture. Je pense que cet album peut plaire aux amateurs d'histoire qui s'intéressent à la Révolution rouge. L'auteur livre une vision assez intéressante et réfléchie.

C'est dommage qu'il ait été adapté sur un petit format à la manière des mangas alors que cela ne s'y prêtait pas. Pour ma part, j'ai trouvé que le personnage principal n'était pas très sympathique ce qui m'a laissé un petit goût amer. Cependant, l'auteur n'est pas obligé de décrire la vie d'un personnage qui plaît au public. Ici, point d'identification possible.

Je ne sais pas si la maison d'édition a lû ma remarque précédente mais depuis, il y a eu l'édition d'une nouvelle mouture dans un format qui respecte véritablement l'oeuvre. Espérons que cela pousse le public à découvrir ce magnifique récit !

Nom série  Déogratias  posté le 04/03/2007 (dernière MAJ le 30/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il ne suffit pas d'exploiter un thème très sérieux comme un génocide pour obtenir mon adhésion ne serait-ce que par sympathie. Encore faut 'il que cela soit traité correctement. Au fil de ma lecture, la construction et les enchaînements sont si mal réalisés qu'on ne sait plus où l'on se situe réellement au niveau des flash-back sur l'avant et l'après.

Des contradictions, un contexte inexpliqué : cette BD se contemple comme une forteresse imprenable. C'est âpre et dur à la fois mais les promesses de cette Bd ne sont pas tenues. C'est bourré d'idées mais trop complexes pour convaincre.

Par ailleurs, le dessin ne m'a pas convaincu tant le trait semble gras et simpliste. C'est vrai que le graphisme est une question de goût personnel. En l'espèce, je n'adhère pas.

Pour autant, j'admets que l'auteur avait au moins essayé de faire passer un message selon sa propre construction. Je dois également tenir compte de cela dans ma notation pour éviter la note minimale.

Nom série  Vampyres  posté le 23/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La couverture de ces deux tomes qui forment une fresque a l'air véritablement effrayante. Pourtant, ces six récits ne le sont pas vraiment. Bref, il y a un sérieux décalage entre l'imagerie véhiculée et le propos qui reste très soft. Bien entendu, ces six récits sont de qualité inégale. C'est propre à la réalisation en collectif.

Visiblement, ce n'est que le début d'une nouvelle saga sur le thème des vampires. Cela ne sera pas la meilleure série que j'ai pu lire sur les suceurs de sang. Je préfère nettement l'excellent Rapaces ou encore le cultissime Le Prince de la nuit.

On pourra dire que la nouvelle scénarisée par Alcante semble tirer son épingle du jeu. J'ai retrouvé également un auteur qu'on avait perdu de vue depuis Souvenirs à savoir Guillem March et son style si caractéristique.

Pour le reste, c'est divertissant comme un bon feuilleton d'après-midi. Il y a certes une certaine cohérence dans l'idée avec quelques points communs mais ce n'est pas assez pour susciter un parfait enthousiasme. Cela manque de charisme et d'originalité.

Nom série  Christ  posté le 23/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Là encore, la couverture est un peu trompeuse de même que le titre. Nous n'aurons pas droit à une enième version de l'histoire du Christ mais bel et bien à un audacieux scénario qui met en parrallèle deux récits distincts dont l'un se situe à la veille du 11 septembre 2001. Bref, le Christ n'est pas le point central de cet ouvrage. Il reste effectivement la symbolique du pardon ...

C'est une version moderne de Marie-Madeleine la prostituée qui nous montre que beaucoup de gens ont encore un grave problème pour accepter le sexe alors que la violence est plus communément admise. Ce qu'a fait le père est extrêmement grave mais on jugera plus sévèremment la fille. C'est une véritable injustice qui se termine en véritable tragédie. A découvrir !

Nom série  Awrah  posté le 23/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cela commence comme Aladin, le Prince des voleurs of Persia. Cela se termine comme une tragédie grecque. Bien évidemment, j'ai adoré. Non pas que cela soit cinématographique dans l'âme mais c'est joliment dessiné au service d'une histoire cohérente et prenante même si on devine les aboutissants.

Je regarde toujours la manière dont c'est réalisé et je ne peux que constater une bonne mise en oeuvre. Je me rends compte également que cette galerie Daniel Maghen produit des oeuvres de qualité avec un souci constant de la recherche du plus bel esthétisme.

Juste un bémol sur la couverture du premier tome qui en dit trop long. Ce n'est pas forcément le meilleur choix! Pour le reste, on se plongera avec délice au milieu de cette belle histoire d'amour digne des plus grandes oeuvres théâtrales. Que les femmes sont fascinantes! Bon, celle-ci est tout de même un peu piquante!

Nom série  My Santa  posté le 23/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Et si le Père Noël était une créature de rêve rêvétue d'un manteau rouge mi-long, y croiriez-vous ? Tel pourrait être l'axiome intéressant de cette petite nouvelle par l'auteur de Love Hina qui l'avait écrite à l'occasion des fêtes de fin d'année. C'est vrai que lu au mois de Mai, cela fait un peu décalé. Cependant, en Mai, fais ce qu'il te plaît !

C'est certes divertissant mais très court et trop léger pour le conserver dans sa bibliothèque.
En tout cas, cette variation de ce que représente Noël est surprenante. On ne regardera plus le Père Noël de la même façon ! Qui sait ce qui s'y cache ?!

Nom série  Step up Love story  posté le 23/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les japonais ont l'air d'être spécialisés dans le manga catégoriel. On prend l'art du vin et on fait Les Gouttes de Dieu ; on prend l'agriculture et on réalise Les Fils de la terre ; on prend le sexe et cela donne "Step up love story". Juste un chiffre pour le plaisir : plus de 16 millions de volumes vendus au Japon !

C'est vrai que c'est parfois un peu cru et que les âmes un peu chastes seront troublées par tant de déploiement de corps et de sensualité brute. Personnellement, j'ai bien aimé car c'est traité avec un ton si humoristique et léger que cela passe aisément car la morale est toujours soft. Bien sûr, on n'échapera pas à toutes les japonaiseries du genre. On pourra fermer les yeux car c'est si divertissant et on apprend même des choses !

Nom série  Clones  posté le 22/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je n'avais pas vu le film du même nom. Lorsque j'ai vu l'affiche de ce thriller d'anticipation en couverture de cette bd avec un Bruce Willis qui en jette, je me suis dis que cela serait peut-être un moyen de me rattraper. Le film de Jonathan Mostow à qui ont doit également le fade Terminator 3: le soulèvement des machines ne cassait pas des briques d'après mon entourage assez cinéphile. Il est vrai que la lecture de cette adaptation ne m'a pas réellement enchanté malgré un sujet intéressant sur le thème de l'interdépendance de l'homme et de la machine dans notre société du futur.

Le dessin hachuré à souhait est franchement hideux ce qui m'a pas permis de rentrer sereinement dans l'histoire. Le graphisme est plutôt entre le graffiti et le crayonné avec des couleurs bien glauques. Certes, il s'agit pourtant de cybernétique donc de modernité. Mais bon, cela ne le fait pas. On en regretterait presque la bonne ligne claire. Non, je rigole: il ne faut quand même pas exagérer !

Il paraît que cette adaptation serait complémentaire au film dans la mesure où il montre certains aspects de l'histoire plus en détails et qu'il prendrait même certaines libertés. Bref, il sera le complément idéal à tout fan de ce film. La BD est intelligemment entrecoupée de faux reportages sur l‘actualité, de publicités pour le clonage et de petites annonces, ce qui lui donne un côté très réaliste à l'ensemble. C'est une bonne trouvaille mais qui ne suffit pas à sauver l'ensemble.

Nom série  Rubine  posté le 22/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
On m'avait conseillé de lire expressement Rubine. Je croyais réellement que j'allais découvrir une série extraordinaire, ce qui n'est guère le cas. C'est sympa comme lecture mais sans plus.

On a parlé d'une série policière qui semblait remettre à neuf tout les clichés relatif au genre en mettant en avant un bon petit bout de femme. En réalité, c'est une bd à l'architecture réellement vieillie comme on en faisait autrefois. Il n'y a rien de vraiment moderne.

Notre héroïne n'est guère qu'un être superficiel, c'est à dire sans profondeur, qui assure la justice tout en ayant un oeil rivé sur sa balance. Si elle lâchait le flingue, peut-être qu'elle perdrait un peu de poids. Oui, mais cela ne serait pas marrant.

Les deux derniers volumes qui forment un diptyque sont d'ailleurs plutôt macabres avec des cadavres qui s'amoncèlent. Il y a beaucoup moins d'humour. Or, on ne peut guère s'accrocher à un scénario alambiqué. Vous l'aurez compris : Rubine ne révolutionnera pas le genre. D'ailleurs, on lui préfère nettement Soda dans le même genre. Ah, le machisme n'a pas fini d'être !

Nom série  … A la folie  posté le 21/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A la folie… dénonce certes la violence conjugale mais montre surtout ce que peut endurer une femme par amour. Tout commence pourtant très bien comme dans un véritable conte de fée. Puis, brusquement, cela tourne au cauchemar comme dans la plupart des cas dans la vraie vie.

Bien entendu, ce discours ne sera pas compris par les moralisateurs de tout bord à commencer par la meilleure amie de cette victime. Il ne faut pas se médire sur ces propos. Ce qui arrive à cette femme est totalement condamnable. C’est l’horreur absolue dans ce qu’il y a de plus perfide d’autant que cela concerne l’intimité du couple. On ressent un véritable malaise certainement salutaire.

Ce que j’ai véritablement aimé dans cette œuvre, c’est que les choses ne sont pas aussi simples au niveau du cheminement de la pensée de cette femme qui se culpabilise. On a envie qu’elle s’en sorte, qu’il y ait une véritable prise de conscience de ce qui n’est pas acceptable. Le fait d’avoir utilisé des animaux semble adoucir la violence des propos et le choc des images. L’originalité de cette bd est autant sur la forme que sur le contenu du message non manichéen délivré au lectorat.

Nom série  Kick-Ass  posté le 09/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après avoir vu le film au cinéma alors que je faisais une véritable découverte, je me suis rabattu sur le comics. Pour une fois, il y a un véritable effet corrélatoire. J'ai retrouvé dans ce comics fort heureusement l'atmosphère de ce film absolument déjanté mais avec un ton jubilatoire. C'est drôle et dérangeant à la fois : un superbe cocktail ! Pour le graphisme, il faudra repasser !

Il y a quelque chose dans Kick-Ass qui nous rapproche de la réalité quotidienne loin du monde des super-héros notamment grâce au personnage de Dave Lizewski, un jeune puceau boutonneux fan de comics. Cependant, la Hit Girl et son Big-daddy sont là pour nous rappeler que nous sommes précisément dans cet univers baroque et ultra-violent. Bref, on navigue d'un antipode à l'autre.

Je crois que ce que j'apprécie le plus, c'est la modernité de cette oeuvre où Internet a toute sa place. Il y a certes un côté très kitsch mais encore une fois, il y a une espèce d'alchimie qui fait que tout se combine merveilleusement pour le plus grand plaisir des fans de comics. Un renouveau du genre ? Peut-être bien...

Nom série  L'Éveil  posté le 09/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est la première fois que cet auteur ayant une grande réputation sulfureuse au Japon est publié chez nous. L'oeuvre se veut subversive, crue et violente et même touchante.

La première, Super biking, propose action et rédemption motorisées sur un fond de réflexion sociale.
La seconde, Une paire plus kicker, est un petit thriller donnant tout leur sens aux mots “amitié” et “sacrifice”.
La troisième, Lamentations d’un nègre, est une introspection nostalgique.
La dernière, Le jour où David s’éveille, est une violente dénonciation politique. À la fois manifeste anti-dictatorial et critique de la politique extérieure parfois ambigüe du Japon.
Un long commentaire de Kazuhiko Miyaya permet de replacer chacune de ces nouvelles dans leur contexte de création et de cerner les motivations de l’auteur.

Les thèmes sont assez variés et on ne voit pas une réelle lisibilité entre ceux-ci car on se perd dans les méandres de chaque histoire. J'ai eu particulièrement du mal à suivre. J'admets que le dessin est plutôt réussi encore qu'il est affiché sur un papier de mauvaise qualité. Il est vrai que la mayonnaise n'a pas pris du côté de ces nouvelles qui n'ont pas provoqué chez moi l'effet voulu.

Nom série  Tirésias  posté le 30/10/2008 (dernière MAJ le 08/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans la mythologie grecque, Tirésias était un devin aveugle parmi les plus célèbres. Cependant, il ne naquit pas devin et aveugle. Son pouvoir et sa cécité résultent de sa rencontre avec les dieux. Il existe différentes versions de ce mythe... Cette oeuvre nous donne une version plutôt intéressante sur fond de querelle d'un couple divin à savoir Zeus et son épouse Héra à propos du plaisir... Qui de la Femme ou de l'Homme éprouve le plus de plaisir dans la jouissance ? Aura-t-on seulement la réponse à cette question existentialiste ?

Les auteurs ont réussi leur pari de nous donner un diptyque intéressant et bien construit. De chaudes couleurs restituent une très chaude ambiance à la grecque. Tirésias, un mortel arrogant et fier combattant sera frappé par la colère de la divine Athéna dans cette Grèce antique où les cités se combattent férocement. Ce conte mythologique ravira les lecteurs pour un très beau voyage dans le temps.

Alors que je voulais absolument acheter les deux volumes composant cette bd, mon libraire favori m'a appris que le titre était totalement indisponible. En effet les Editions Casterman ont supprimé beaucoup de titre de leur catalogue vraisemblablement à cause de difficultés financières. Il y a de bonnes séries qui n'ont pas atteint les objectifs commerciaux et qui passent malheureusement à la trappe. C'est dommage car je voulais réellement l'acquérir. Ceux qui le possèdent déjà pourront se frotter les mains devant une côte qui va certainement s'envoler.

Je reprends cet avis pour dire simplement que je viens d'acquérir enfin ces deux tomes purement par hasard en la trouvant sur un marché aux puces pour 8 euros. C'est un moment qui fait toujours plaisir quand on recherche quelque chose depuis des années et qu'on la trouve au gré du hasard qui fait parfois bien les choses.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4.5/5 - Note Globale: 4.25/5

Nom série  Okiya, la maison des plaisirs défendus  posté le 19/09/2009 (dernière MAJ le 08/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme on est samedi soir et que personne ne passe son temps à lire des avis à cette heure ci, je peux me permettre sans aucun doute de poster pour une bd érotique qui m'a bien plu. C'est franchement rare. On va dire que je suis un éternel insatisfait.

Tout d'abord, le dessin dont chacune des cases constitue à elle seule une merveille notamment pour la finesse du trait. C'est signé Jung, un auteur que j'aime manifestement bien. Il se dégage énormément de chaleur et d'émotion de son graphisme. Les décors sont à couper le souffle. Or, il va nous en falloir !

Puis, l'histoire merveilleuse et passionnante qui ne laisse ni relâche, ni envie de la quitter. Le scénario est étonnement bien construit puisqu'il est question de geishas fantômes avec une maison de plaisirs défendus qui disparaît une fois qu'on la quitte. Les hommes se damneraient pour y retourner.

En effet, il y a assouvissement de plaisirs défendus dans un jeu de séduction lancinant et agréable. Notre héros, un jeune guerrier, sera soumis à rude épreuve où il devra démontrer tout son talent ...

Je vous conseille cette lecture dans un genre érotique qui demeurera toujours très soft ce qu'on pourrait lui reprocher à la rigueur. Un peu d'audace, que diable !

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Cixi de Troy  posté le 08/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je m'étais dit que je ne lirais plus jamais une série dérivée de l'univers de Troy d'Arleston. Les dernières en date se sont révélées franchement décevantes. Comme la plupart des lecteurs, j'ai été au départ charmé par cet univers riche et foisonnant. Lanfeust avait réussi à insuffler sur la bd d'héroïc fantasy une touche d'humour jusque là plutôt inexistante. C'est une référence dans le monde de la bande dessinée.

Il est vrai que d'un côté, s'il y a multiplication de séries dérivées, c'est qu'il y a toujours un public de lecteurs qui en redemande et qui n'ont toujours pas assez de l'histoire originale. J'ai aussi dans ma collection la plupart de toutes ces séries donc je me sens également visé. On se dit également qu'il faut que cela s'arrête à un moment donné. Une ou deux séries dérivées, cela va encore. Plus et on frise l'indigestion ! D'un autre côté, la critique consistant à dire que les auteurs tirent sur la corde paraît facile dans ce contexte. Penchons nous véritablement sur cette nouvelle oeuvre.

Maintenant, Cixi est un personnage à part très intéressant. Si les auteurs se limitent à un diptyque expliquant la transition dans l'histoire orginale pour savoir comment elle est devenue la reine d'Eckmül en étant la maîtresse de Thanos, pourquoi pas ? On s'était de toute façon toujours posé la question de savoir comment cela pouvait être possible.

Bon, au dessin, on a plaisir à retrouver Vatine qui semble au mieux de sa forme. L'aventure proposée est quand même de bon acabit. Je serai alors indulgent dans ma notation car j'ai passé un moment divertissant de lecture. C'est tout mais c'est déjà pas mal !

Nom série  L'espion de Staline  posté le 08/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En ce jour du 8 mai 2010, on fête le 65 ème anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie et son idéologie nauséabonde. On oublie souvent que cette victoire est surtout liée à l'avancée des troupes russes qui ont payé un lourd tribu dans cette guerre soit à peu près 20 millions de victimes sans compter les nombreux blessés et mutilés. Notre vision occidentale célèbre surtout en effet la victoire de nos alliés.

Pourtant, un espion à la solde de Staline avait prévenu que le 20 juin 1941, la Wehrmacht déclencherait une offensive sans précédent. Cependant, le maître du Kremlin ne prêta guère attention se retranchant derrière le pacte de non-agression signé en catimini un an plus tôt.

Isabel Kreitz, une auteure allemande, nous dévoile les derniers mois de cet espion célèbre à savoir Richard Sorge. Il faut dire que Staline ne fera pas deux fois la même erreur quand son espion lui livrera une autre information capitale qui lui permettra de gagner la guerre en mettant le paquet sur un seul front pour résister à l'envahisseur.

Cet espion était en effet en poste à l'ambassade allemande de Tokyo où tous les regards du monde occidental étaient tournés pour voir ce que ferait le Japon impérialiste. En tout cas, c'est une aventure passionnante basée sur des faits réels. On vit véritablement au milieu de ce microcosme allemand retranché au Japon sans espoir de retour.

Par ailleurs, ce n'est pas pour rien que l'auteur a gagné le prix de la meilleure dessinatrice allemande au festival de la bd d'Hambourg. Son trait en noir et blanc est fin et élégant. La narration est intelligente. C'est une bonne bd historique comme on en fait peu sur le marché.

A conseiller surtout pour ceux qui ne connaissent pas la légende de cet espion parmi les plus célèbres du XX ème siècle.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 182 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque