Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 181 avis et 19 séries (Note moyenne: 3.22)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Les coups de coeur de ManuB

Nom série  Alim le tanneur  posté le 30/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La couverture du premier tome n’attirait pas vraiment l’œil, et avait fait que j’étais passé à côté. A la sortie du 2ème album, je suis vraiment tombé sous le charme des dessins et je me suis donc procuré cette série où j’ai découvert un excellent scénario.

Nous sommes transportés dans un monde imaginaire un peu dans un esprit fantasy, où religion et pouvoir sont directement liés. Dans l’empire de Jesameth, la croyance est forte et ne doit souffrir d’aucune contestation. Les armées sont envoyées à la découverte des terres éloignées pour convertir les infidèles. Mais, tout ceci va basculer le jour où Alim et sa fille Bul vont découvrir dans les entrailles d’un monstre marin les habits que portaient Jesameth lorsqu’il est parti à la rencontre des dieux.
Ainsi, dans un univers riche entièrement basé sur la religion, Lupano nous conte les mésaventures de cette petite famille qui doit fuir pour ne pas être exécutée pour blasphème. Malgré l’importance du thème abordé, une certaine naïveté et légèreté s’échappaient du premier tome mais celles-ci disparaissent au fur et à mesure que l’on avance dans l’aventure. Il s’agit au final d’une critique en bien et en mal de la religion et de son utilisation politique avec quelques références non feintes à des dogmes existants (voir le 2ème tome avec un temple n’étant pas sans rappeler les temples bouddhistes). La narration quant à elle nous plonge complètement dans l’aventure avec des personnages charismatiques dont l’évolution au fil du temps est vraiment bien réalisée.
Cet excellent scénario est parfaitement servi par un graphisme d’une grande qualité qui nous montre tout le talent de Virginie Augustin. Le style utilisé se situe entre réalisme et cartoon ce qui permet de donner un peu de légèreté à l’histoire. Le dessin de Bul par exemple fait vraiment très dessin animé dans le 1er tome et représente bien sa jeunesse et donc sa grande naïveté. Pour les personnages adultes, ils alternent entre des traits arrondis ou durs selon le caractère de chacun. L’auteur réalise également de superbes décors évoluant au fil des aventures et des régions traversées : montagnes enneigées, villes orientales, temples incas, verts pâturages, déserts... Le tout est accompagné d’une mise en couleur d’une qualité que j’ai rarement vue. Assurée par Penloup sur les 2 premiers tomes puis par Virginie Augustin sur le 3ème, le résultat est très bon, très coloré et les tons utilisés correspondent parfaitement à chaque ambiance.

Cette série est donc une très grande réussite graphique mais aussi scénaristique avec le destin de nos héros qui ne nous laisse pas indifférent. Pour moi, c’est un incontournable et si le 4ème et dernier album est du même niveau, la note augmentera certainement.

Nom série  Quartier lointain  posté le 13/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Il s’agit du premier manga pour lequel je poste un avis, et je pense qu’on ne peut vraiment pas mieux commencer. J’ai avalé les 400 pages de l’intégrale en une tout petite soirée, sans lâcher un seul instant cet album, complètement immergé dans la lecture et coupé du monde extérieur.

Cette histoire qui nous permet de suivre un homme de 48 ans, Hiroshi, qui s’éloigne petit à petit de sa famille et qui, sans s’en rendre compte reproduit un schéma qu’il a déjà connu. Puis de retour dans sa ville d’enfance, il va se retrouver dans son corps d’enfant avec son esprit d’adulte, il va revivre l’année de ces 14 ans mais avec un angle de vue complètement différent.
Cette histoire est dès le début intéressante, intelligente mais elle est surtout parfaitement racontée. La narration est vraiment très fluide, ce qui fait que l’on dévore littéralement les planches et qu’on ne peut pas arrêter la lecture. Il y a également une forte dose émotionnelle qui passe et fait qu’on se retrouve souvent avec une sorte de boule dans la gorge. Les personnages ne sont pas en reste, attachants, réels, leur destin ne nous est donc pas indifférent. Au final, il s’agit d’une belle réflexion sur la famille que chacun verra selon son vécu : pour ma part, en tant que père d’une famille recomposée, j’ai été très touché et marqué par cette lecture.
Pour le dessin, je ne suis pas trop habitué au manga et à ce noir et blanc. Je trouve que la couleur permet de rendre de meilleure manière les différentes atmosphères mais au vu du scénario je pense finalement que le noir et blanc s’adapte très bien ici. Les décors sont souvent détaillés, précis et rendent parfaitement le Japon des années 60, les personnages quant à eux sont bien dessinés mais sans plus.

Un gros coup de cœur indispensable !

Nom série  La Légende des nuées écarlates  posté le 09/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je me suis enfin décidé à acheter cet album qui m’avait fait de l’oeil à sa sortie et que je n’avais pas acheté, mais je me demande encore pourquoi.

Oui, je me demande encore pourquoi, parce que cet album avait tout pour me plaire en commençant par le graphisme. Ce qui frappe en premier lieu, c’est ce savant mélange de la couleur blanche qui reflète le calme, la douceur, avec la couleur rouge qui amène le sang, la violence mais aussi l’amour, pour donner un ensemble parfaitement cohérent et tout en beauté. Mais les qualités ne s’arrêtent pas là, car le soin apporté au dessin est également pour beaucoup dans le plaisir visuel. Chaque planche et chaque case font preuve d’une grande méticulosité avec une foule de détails qui font que l’on s’attarde pour les contempler. L’auteur s’applique également beaucoup sur les visages, mais j’ai trouvé leur proportion et les perspectives pas toujours très bien rendues. Enfin, tout amateur de japon médiéval et de fantasy ne pourra qu’être admiratif devant la richesse du graphisme dans ces 2 domaines.
Au niveau de l’histoire, on va suivre un Ronin amnésique en quête de son passé. Persécuté par des voix, celles-ci se taisent lorsqu’il est en présence de la troublante Meiki. Dans un monde entre légende et réalité, l’auteur alterne entre les époques en revenant sur le passé de cet ancien samouraï et en nous expliquant l’origine de ces maux. Le japon médiéval est à la base de cet univers mais il est agrémenté de fantasy avec la présence de créatures imaginaires et de magie. La narration est emplie de poésie, et même si certains passages sont encore un peu flous, cela renforce le côté onirique de l’ensemble. Enfin ceci n’empêche pas le scénario de bénéficier d’une évolution constante et d’être assez vivant avec quelques scènes d’actions et de duels bien dosées.

Voila toutes les raisons qui me font dire que j’aurai vraiment du acheter cet album plus tôt, mais finalement c’est un bien pour un mal car j’aurai moins longtemps attendre pour lire la suite.

Nom série  De Cape et de Crocs  posté le 08/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Difficile de passer derrière autant de monde, et surtout autant d’avis positifs, mais venant de lire le 8ème tome, je vais essayer de rajouter une petite bafouille.

On ne présente donc plus cette série où les personnages humains côtoient des héros à représentation animal ce qui m’avait fait hésiter à commencer cette lecture. Puis je me suis lancé et j’ai voyagé au rythme du délire des auteurs et de dialogues fin et délicieux. Nos héros qui maîtrisent aussi bien la lame que la langue (ou inversement) nous offrent un savant mélange de cape et d’épées et de tirades à la Cyrano de Bergerac. On suit leurs aventures plus loufoques les unes que les autres avec beaucoup de plaisir. Cependant, la surprise du à la découverte de cet univers, l’humour et l’intérêt de l’intrigue présent dans les premiers tomes s’estompent un peu au fur et à mesure pour laisser place à une aventure qui piétine un peu. Heureusement, les dialogues toujours exquis et l’originalité de l’ensemble font que cette série reste une référence. Enfin, après la lecture du 7ème et du 8ème album, j’ai retrouvé un scénario plus dynamique qui relance encore l’intérêt de la lecture.
Cette série a également de grandes qualités graphiques : des personnages réussis avec de vrais « tronches » expressives aussi bien pour les humains que pour les animaux, des décors fouillés et détaillés, de très belles ambiances colorés, des découpages originaux et inventifs qui servent parfaitement l’humour ou l’action. Le dessin se marie parfaitement au scénario et à l’atmosphère générale pour donner un ensemble parfaitement cohérent.

Je suis donc comme beaucoup tombé sous le charme de cette série, et j’aurai trouvé dommage qu’elle s’arrête au bout de 4 tomes. C’est vrai qu’il y a ensuite une légère baisse de régime, mais le plaisir est toujours là et les derniers développements de l’histoire me font penser que les auteurs nous réservent encore de belles surprises.

Nom série  Universal War One  posté le 20/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je suis obligé de poster sur cette série, car pour moi c’est une référence de la science-fiction tous supports confondus.

Bajram nous propose un excellent scénario basé sur un domaine déjà traité à maintes reprises mais pas toujours évident à maîtriser : les voyages temporels. Ici, il met en avant une théorie parfaitement plausible à laquelle il se tient du début à la fin, d’ailleurs dans le dernier tome il nous dévoile des éléments qui montrent qu’il avait cerné l’intégralité de son récit dès le premier tome. Il en ressort donc une parfaite cohérence des 6 albums. Pour compléter cela, il a su parfaitement jouer avec des personnages charismatiques, à la limite de la caricature, les personnalités de chacun étant très bien utilisées et les dialogues, même s’ils sont parfois un peu complexes car techniques, sont très bons. Il a également construit chaque album de manière intéressante : en début, quelques planches présentant le passé d’un des personnages principaux, et un découpage en chapitre où chacun présente une référence biblique dont on découvrira l’origine à la fin de la série.
Dans un style réaliste, le dessin est de mieux en mieux maîtrisé au fil des albums. Les « acteurs » ont de vraies tronches, mais quelques planches sont un peu sombres et les personnages sont difficiles à discerner. Les décors futuristes et spatiaux sont très réussis. Le découpage sert parfaitement les scènes d’action et apporte une bonne lisibilité. Les 2 derniers tomes ont été réalisés entièrement par informatique et ceci donne un côté plus « lisse » au dessin qui certes ne m’a pas dérangé mais peut dérouter.

A posséder absolument !

Nom série  La Guerre des Sambre - Hugo & Iris  posté le 28/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On attend avec impatience la suite de la série Sambre, et finalement on voit débarquer une série dérivée ou plutôt une série qui va nous conter les origines de « La guerre des yeux ». Ayant adoré la série originelle, et ayant été conquis par le graphisme de cet album au premier coup d’œil, je n’ai donc pas hésité à l’acheter.

J’ai été complètement conquis par le résultat graphique qu’ont réussi à réaliser les 2 jeunes auteurs. Tout en conservant l’esprit de Sambre, principalement avec des couleurs chaudes et envoûtantes, ils y ont apporté leur « patte » qui nous donne un résultat magnifique. Les personnages sont parfaitement dessinés, les décors et les costumes sont très détaillés et semblent sortir de la réalité. L’atmosphère qui se dégage de chaque planche est réussie et correspond à l’univers Sambre.
Ma crainte principale se basait sur le scénario, à savoir si la réalisation d’une série dérivée allait apporter quelque chose. Je dois dire que je trouve intéressant de pouvoir apprendre quelle est l’origine de « La guerre des yeux » mais également d’en connaître davantage sur le père de Bernard. Il fallait également que l’atmosphère Sambre soit présente et pour moi, c’est le cas : mystère, sensualité, romantisme, tragédie, tous ces éléments sont présents.

Je n’attendais pas cette série, mais je dois avouer que c’est une de mes meilleures lectures de l’année qui ne dénature pas l’œuvre originale et qui s’inscrit parfaitement dans son univers.

Nom série  Muchacho  posté le 06/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Voici un diptyque à posséder ne serait-ce que pour le dessin et la mise en couleur de Lepage, mais le scénario n'est pas en reste.

On suit le parcours initiatique d'un jeune dignitaire ecclésiastique (pour ne pas reprendre le terme de prélat) très doué pour le dessin, dans la dureté de la jungle du Nicaragua. L'auteur lui fait vivre des aventures très mouvementées qui vont l'endurcir et l'affirmer : dénonciation, poursuite, politique, amitié, trahison, révolution, amour... Magnifique !
Du très grande Lepage sur toute la ligne avec une réalisation technique à couper le souffle. Son dessin est toujours aussi bon, voire même meilleur que sur ces précédentes réalisations, mais ici la mise en couleur à l'aquarelle prend toute son ampleur : elle donne vie à la jungle et nous emmène avec le jeune Gabriel au fin fond du Nicaragua.

Indispensable !

Nom série  Murena  posté le 06/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Après 6 tomes de cette série, le niveau a toujours été le même, c'est-à-dire excellent.

Dufaux nous offre une BD sur la Rome antique sur une base historique très bien documentée même s'il modifie quelques éléments pour servir son récit. Toute la dureté de cette époque est parfaitement rendue : luttes pour le pouvoir, complots, jeux, sexualité, tous les éléments sonnent juste. Il y a également un vrai travail sur les personnages et leur psychologie, et on est content de voir que Murena commence à prendre davantage d'importance dans le 6ème tome.
Delaby nous fait profiter de tous ses talents pour mettre en image ce scénario : visages, habits, décors, tout est de très grande qualité. La mise en couleur y est également pour beaucoup.

Pour moi, c'est une oeuvre incontournable.

Nom série  Il y avait une fois  posté le 27/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici la première série pour laquelle je poste.

C'est ma femme qui a acheté spontanément cette BD. On avait déjà pu lire les premières pages sur le site Delcourt, et on avait senti un possible "nouveau Garulfo", même si Garulfo est une BD à part.

Toujours est-il que cette nouvelle série amène une vraie fraîcheur dans le monde de la BD, d'autant plus qu'elle est réalisée par des auteurs féminins, ce qui est assez rare.
Entièrement basée sur les contes qui nous bercent depuis notre plus tendre enfance, ce premier album les parodie avec beaucoup de réussite. De "la Belle au bois dormant" à ''Alice au pays des merveilles'' en passant par "le Petit Chaperon rouge", tout est présent et traité avec humour. On pourra également noter d'autres allusions diverses toujours humoristiques ("que la force soit avec vous").
Pour ce qui est du dessin, il accompagne parfaitement cet album qui ne se prend pas au sérieux. Le tout est déjà bien maîtrisé et a un style très vivant. La mise en couleur (informatique) donne un côté "éclatant" aux dessins et renforce le côté "conte".

Cette série s'annonce riche et risque de plaire à de nombreux lecteurs. Je ne saurais que la conseiller.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque